StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
République Galactique
  • Nom original Galactic Republic
  • Catégorie Organisations politiques et gouvernementales
  • Fondateurs Les mondes unifiés du noyau galactique
  • Dirigeants Chancelier suprême
  • Année de fondation -25000
  • Année de dissolution -19
  • Zone d'influence Des mondes du noyau à toute la galaxie
  • Localisation Partout
Historique simplifié de la République
 

1. Fondation et expansion

La République Galactique fut fondée environs 25 000 ans avant la Bataille de Yavin par des planètes du Noyau voulant se fédérer au sein d’un système démocratique. Coruscant fut alors choisie pour être la capitale de cette nouvelle entité et parmi les planètes fondatrices figuraient Alderaan et Chandrila.

Petit à petit de nouveaux systèmes adhérèrent à cette république jusqu’à devenir une puissance primordiale dans la galaxie. Cette expansion provoqua de nombreuses crises avec ses voisins, comme l’impitoyable Empire esclavagiste zygerrien, la belliqueuse Mandalore ou les criminels du Cartel des Hutt, mais la République pouvait s’appuyer sur l’Ordre Jedi pour résoudre les conflits.

2. Les Guerres Sith

Le schisme entre les Jedi et le nouvel Ordre Sith provoqua une longue période d’instabilité pour la République. Ainsi, 6 000 ans avant Yavin, un premier conflit de plus d’un siècle vit Coruscant occupé par les Sith.

Après ceette période appelée les Ténèbres Séculaires, de nombreuses Guerres Sith se succédèrent pendant les millénaires suivants auxquelles s’ajoutèrent les Guerres Mandaloriennes. Cette situation chaotique affaiblit grandement la République mais les Jedi finirent par sortir victorieux de ces différents conflits mille ans avant la Bataille de Yavin. Ceci marqua la fin de l’Ancienne République et le début d’une ère de mille ans de paix et de stabilité.

3. Milles ans de paix

Les Sith totalement anéantis, l’Ordre Jedi abandonna son rôle belliqueux pour devenir les gardiens de la paix au sein d’une République modernisée grâce aux réformes de Ruusan. Un Chancelier Suprême présidait un Sénat Galactique composé des représentants des systèmes membres de la République qui s’étendait maintenant jusqu’à la Bordure médiane.

Cette stabilité permit à la République Galactique de connaître une longue période de développement exceptionnel et de l’établissement de nouvelles routes hyperspatiales vers la Bordure extérieure. Après les premiers explorateurs mandatés par Coruscant pour cartographier les zones encore inconnues, un massif mouvement de migration du Noyau vers ces régions favorisa une nouvelle expansion de la République et de nouveaux mondes se rallièrent à elle.

Cette période de prospérité fut appelée la Haute République, elle fut caractérisée par une vision optimiste et une foi dans le progrès.

4. La menace Nihil

Durant la Haute République, la chancelière Lina Soh eut une politique très volontariste pour convaincre les systèmes indépendants de la Bordure extérieure de rejoindre la République Galactique. Elle mit ainsi en chantier des Grandes Œuvres pour montrer à toute la galaxie la puissance de la République et le Flambeau Stellaire en était le plus grand symbole.

Malheureusement, peu avant l'inauguration de cette innovante station spatiale en -232 les Nihil de Marchion Ro provoquèrent la Grande Catastrophe en détruisant le cargo Legacy Run en plein hyperespace dont les débris anéantirent de nombreuses planètes.

5. Les manigances Sith

Deux cents ans plus tard, la République Galactique se noyait dans la corruption et la lenteur administrative.

De son côté le Sith Dark Sidious avait réussi à s’infiltrer au sein du système démocratique en se présentant comme Sheev Palpatine, sénateur de Naboo. Il commença alors son travail de déstabilisation pour renverser la République et instaurer un Empire Sith. La crise de Naboo qu’il provoqua en -32 permit à l’Ordre Jedi de découvrir la renaissance de leur grand ennemi historique mais ils ne purent deviner qu’il se cachait sous les traits du tout nouveau chancelier Palpatine.

L’essoufflement de la République Galactique se cristallisa réellement avec la création de la Confédération des Systèmes Indépendants menée par le comte Dooku, un ancien Jedi devenu l’apprenti de Dark Sidious, pour demander une plus grande autonomie des planètes et une réforme profonde de la République pour en finir avec la corruption. En parallèle, les deux Sith commandèrent secrètement la création d’une armée de clones au nom de la République avant de pousser les deux camps à la guerre lors de la crise sur Géonosis.

6. La Guerre des Clones

L’Ordre Jedi fut alors contraint d'abandonner son credo pacifiste et de prendre le commandement de cette mystérieuse armée des clones. La galaxie bascula alors dans la Guerre des clones où la Grande Armée de la République affronta la puissante Armée Droide de la CSI pendant trois ans, Dark Sidious contrôlant les deux camps en tant que chancelier de la République d'un côté et maître du comte Dooku de l'autre. Durant ces années de guerre, seuls quelques sénateurs comme Bail Organa, Mon Mothma et Padmé Amidala portèrent la voix des pacifistes et de la résolution du conflit par la diplomatie.

Après un vrai-faux enlèvement de Sheev Palpatine par le général Grievous lors de la Bataille de Coruscant, les Jedi découvrirent enfin que le Sith qu’ils recherchaient depuis plus de dix ans était en réalité le chancelier de la République. Lorsque les membres du Conseil Jedi Mace Windu, Kit Fisto Agen Kolar et Saesee Tiin vinrent l’arrêter, Dark Sidious fit passer cette décision pour une tentative de coup d’État et activa l’Ordre 66 pour que les clones tuent les Jedi considérés dorénavant comme des traîtres. Au même moment, son nouvel apprenti Dark Vador, l’ancien Jedi Anakin Skywalker, était chargé d’éliminer les dirigeants de la Confédération des Systèmes Indépendants réfugiés sur Mustafar. Ainsi s'acheva la Guerre des Clones.

Le chancelier Palpatine se présenta alors devant le Sénat Galactique pour mettre fin à la République et proclamer le tout nouvel Empire Galactique.

Le pouvoir exécutif et la chancellerie
 

Le Chancelier Suprême était le représentant de la chambre du Sénat Galactique, élu démocratiquement par les sénateurs et les représentants. Chaque individu ne pouvait effectuer plus de deux mandats successifs. Le chancelier se devait d’établir une politique galactique qui ne soit pas à l’encontre de la Constitution. En cas de manquement à ses devoirs, il pouvait se voir destitué à la suite d'un vote de non-confiance appelé aussi motion de censure. Ce cas se présenta lors de la crise de Naboo, à la demande de la reine Padmé Amidala. Le chancelier Finis Valorum fut ainsi destitué, les nombreuses affaires de corruption auxquelles il se voyait rattaché ne jouant pas en sa faveur.

Le chancelier était à la tête du congrès galactique qu’il présidait par ailleurs. Il pouvait également, en cas de crise, exiger la tenue de sessions extraordinaires auxquelles les sénateurs se devaient d'assister. Il présidait les séances vêtu d’une robe dite de « Véda », sur un podium situé au centre de l’assemblée, accompagné du vice-chancelier et d'une aide administrative. Ce podium pouvait se rétracter dans le bureau de travail du chancelier en dessous de la chambre du congrès.

La chancellerie, que l’on appellait également le Building exécutif, était le centre des affaires pour le chancelier. C’est là qu’il résidait et qu’il recevait ses invités. Il tenait également des réunions avec le comité loyaliste de son partie et le Conseil Jedi. Il s’agissait d’une extension des bâtiments officiels du Sénat sous forme de dome.

Les chanceliers connus étaient les suivants : 

  • -232 : Lina Soh
  • Kirames Kaj
  • Skor Kalpana
  • -40 à -32 : Finis Valorum
  • -32 à -19 : Sheev Palpatine
Le pouvoir judiciaire
 

Les lois se voyaient généralement appliquées par les systèmes de sécurité locaux. La République ne pouvait pas être partout à la fois mais il était du devoir du chancelier de traiter les cas extrêmement graves. Ainsi, lors de la crise de Naboo, Nute Gunray passa devant la Cours Suprême galactique. Il s’agissaitt de la plus haute instance existante permettant de juger les criminels de guerre et autres grandes personnalités accusées de corruption. La Cours Suprême, présidée par douze juges, était la plus haute juridiction de la République. Certains cas extrêmement graves, tels les cas de haute trahison, pouvaient être traités directement par le Sénat Galactique.

La paix et la justice étaient garanties par l’Ordre Jedi qui était uniquement rattaché au département judiciaire depuis les réformes de Ruusan. Les Jedi devaient rendre des comptes aux Sénat et travaillaient en étroite collaboration avec le Chancelier Suprême afin de désamorcer les conflits potentiels. Ils étaient le bras diplomatique et armé de la République, trouvant toujours des solutions aux conflits. Coruscant, quant à elle, disposait d’une sécurité planétaire qui fut renforcée durant la Guerre des Clones avec les troupes de shocktroopers du commandant Thire.

La branche militaire
 

En -22, un mouvement séparatiste grondait au Sénat Galactique et plusieurs systèmes quittèrent la République. Certains y virent une menace et proposèrent de doter la République d’une armée pour assurer sa défense. De nombreux pacifistes tels que les sénateurs Padmé Amidala et Bail Organa estimaient que la création d’une armée engendrerait un conflit armé, la partie adverse se sentant alors menacée. Les débats furent houleux dans l’assemblée et un vote fut demandé. La sénatrice Amidala, farouchement opposée à sa création, fut alors victime de plusieurs tentatives d’assassinat.

Le Jedi Obi-Wan Kenobi découvrit ensuite sur Kamino qu'une armée de clones était d'ores et déjà en cours de création, conçue à partir de l'ADN d'un chasseur de primes du nom de Jango Fett. Cette armée avait été supposément commandée dix ans auparavant par le Maître Syfo Dias au nom de la République Galactique alors que le Haut Conseil Jedi n'était pas au courrant de cette initiative. Il s'agissait en réalité d'une initiative du Sith Dark Sidious, sous les traits du politique de Naboo Sheev Palpatine, dans le cadre de son plan pour éradique les Jedi.

La menace grandissante des Séparatistes, entre les tentatives d'assassinat et la production d'une armée droïde sur Géonosis, permit au chancelier Palpatine d'accéder aux pleins pouvoirs, brisant ainsi les réformes de Ruusan. Ce dernier put alors ordonner la création d’une Grande Armée de la République et Maître Yoda en prit le commandement pour résoudre en urgence la crise sur Génosis entre les Jedi et la Confédération des Systèmes Indépendants. Cette initiative fut le déclenchement de la Guerre des Clones.

 
Apparitions
 
Haute République
Guerre des Clones
Empire
Nouvelle République
Dossiers associés
 
The Mandalorian : tout sur la série    Tout sur la Haute République    L'Encyclopédie de la Prélogie   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 08/08/2021
Rédacteur(s) : Ares
Mise en page : Ares
Mise(s) à jour : Dago

Sources

  • New Essential Chronology
  • Guide to the Force
  • Starwars.com
  • Les films
  • La Lumière des Jedi, par Charles Soule

Licence

Licence Creative Commons

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique de l'organisation par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche République Galactique. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité