StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Xamar
Présentation
 
Xamar était un maître Jedi de l’Ancienne République, et également un membre du Premier Cercle de Veille, le centre de décision de l’organisation secrète connue sous le nom de Pacte Jedi. En tant que leader du Pacte Jedi, il fut l’un des responsables du Massacre des Padawans de Taris en 3 964 av B.Y.
Biographie
 

1. Formation

Né sur Belnar, une planète hautement urbanisée du secteur des Colonies, Xamar fut découvert très jeune par un membre de l’Ordre Jedi, puis amené au Temple Jedi de Coruscant afin d’entamer sa formation de Jedi. Dès le début de sa formation, le jeune Xamar démontra certains talents dans le domaine de la vision de Force, ayant souvent des visions vives et intenses du futur, ce qui attira l’attention d’un maître Jedi nommé Krynda Draay. Cette dernière, qui avait perdu son mari, le maître Jedi Barisson Draay, dans la Grande Guerre des Sith, était alors à la recherche de nouvelles recrues pour constituer un groupe de prophètes Jedi capables d’empêcher le retour des Sith. Xamar était une parfaite recrue, et vers 3 993 av B.Y., il intégra le centre de formation de Krynda Draay. Le khil entama alors une longue formation aux côtés de ses futurs frères d’armes : Raana Tey, une togruta, Feln, un feeorin, et Q’Anilia, une miraluka.

Durant sa formation, Xamar apprit à maîtriser son pouvoir de vision de Force, et à conjuguer ses pouvoirs à ceux de ses camarades afin de voir plus clairement le futur. À l’occasion, Xamar et les autres recrues du maître Draay s’adonnaient à des séances d’entraînements au combat avec le jeune Lucien Draay, le fils de Krynda. Ce dernier n’avait aucune prédisposition pour la vision de Force, et pour cela, sa mère l’avait confié aux soins de son serviteur, Haazen, pour que celui-ci lui dispense une simple formation de Jedi. Pendant ses séances, le jeune Lucien faisait preuve d’un talent exceptionnel au combat, et finissait toujours par vaincre les élèves de sa mère, parfois brutalement.

Après plusieurs années de formation, Xamar fut adoubé, aux côtés de ses compagnons. C’est à ce moment qu’il apprit ce que son mentor Krynda Draay avait en tête pour eux. Ils devraient former le Premier Cercle de Veille afin de diriger le Pacte Jedi, une organisation secrète créé par Krynda Draay et Haazen, Xamar comprenait bien que cette mission était secrète, et que jamais l’Ordre Jedi ne devrait apprendre son existence. Et car il était loyal et fidèle au maître Krynda, il accepta la mission.

2. Maître du Premier Cercle de Veille

Plusieurs années plus tard, Xamar fut fait maître Jedi en même temps que ses compagnons Raana Tey, Feln, Q’Anilia, et Lucien Draay. A ce moment, Haazen et Krynda Draay décidèrent de les assigner à un poste fixe sur Taris : la Tour Jedi. Constituant le nouveau Conseil Jedi de Taris, Xamar et les autres maîtres du Premier Cercle avaient désormais la possibilité de travailler à leurs projets secrets sans éveiller les soupçons du Haut Conseil Jedi, car Taris était une planète encore non alignée à l’époque. Cependant, bien que le Haut Conseil Jedi approuva cette décision, il imposa néanmoins à chacun des maîtres du Conseil Jedi de Taris de prendre un padawan. Non ravi et réticent, les maîtres du Premier Cercle de Veille finirent par accepter, réalisant qu’une telle manœuvre renforcerait leur crédibilité. Ainsi, Xamar choisit un jeune Nagai appelé Gharn, un jeune garçon disposant d’une forte connexion à la Force.

3. Sur les Traces du Talisman Muur

Peu après leur installation sur Taris, Xamar partit pour sa première mission officielle : la recherche du Talisman Muur. Ayant entendu des rumeurs qui prétendaient que le fameux artefact sith était enterré sur Taris même, le maître khil mena son enquête au plus profond de la cité de Taris. Ses recherches furent vaines, mais Xamar envoya tout de même un rapport au Pacte Jedi, dans lequel il affirmait que le Talisman Muur était un puissant artefact capable de transformer n’importe quelle créature en monstre assoiffé de sang. Revenant bredouille, Xamar ne perdit par espoir de mettre fin à la menace du Talisman Muur.

4. La Prophétie de la Lune Rogue : la Vision du Retour des Sith

Après plusieurs d’enseignement, Xamar et ses collègues du Premier Cercle jugèrent qu’il était temps d’adouber leurs padawans. Mais avant cela, leurs élèves seraient soumit à l’épreuve finale. Pour cela, les maîtres du Premier Cercle choisirent de se rendre sur la Lune Rogue, un endroit fortement imprégné de la Force, où leurs padawans seraient contraint de retrouver leur chemin les yeux bandés et sous une pluie de météorites constante, et où eux-mêmes pourraient travailler en secret aux objectifs du Pacte Jedi. Pour leur sécurité, les maîtres du Pacte Jedi chargèrent un droïde de chargement T1-LB de mettre en place un champ de force pour les protéger de la pluie de météorites. À l’abri sous ce champ de force, ils pourraient ainsi méditer en toute sérénité.

Cependant, lorsque Xamar plongea dans une profonde méditation avec ses camarades Feln, Raana Tey, et Q’Anilia, il eut la pire vision de son existence. Dans sa vision, Xamar était à bord d’un croiseur de guerre de la République alors sur le point d’écraser une flotte mandalorienne, mais il périssait dans une explosion causée par un individu vêtu d’une combinaison environnementale rouge identique à celles que portaient leurs padawans. Lorsque Lucien Draay les ramena à la réalité, Xamar et les autres Jedi consulaires en vinrent à la même conclusion : l’un de leurs padawans causerait le retour des Sith. Horrifiés par les images qu’ils venaient de voir, les maîtres Tey et Feln décidèrent de tuer les cinq padawans, et le reste du Premier Cercle accepta. Cependant, Xamar émit quelques doutes quant à la signification de leur vision, rappelant qu’ils n’étaient pas à l’abri d’une erreur d’interprétation.

Lorsque Lucien Draay demanda à ses camarades prophètes de confirmer ce qu’ils avaient vu dans leur vision, le maître Q’Anilia répondit qu’elle avait vu le retour des Sith comme si elle avait eut des yeux. Mais le maître Xamar préconisa de retourner sur Taris pour contacter maître Krynda Draay, rappelant à Lucien qu’il était la main, et non l’esprit, du Pacte Jedi. Lucien finit par accepter la requête de Xamar et promit de contacter sa mère sur Taris. Ensuite, Draay se rappela que T1-LB était toujours là, et pour ne pas risquer de semer des preuves, il se servit de la Force pour projeter le droïde de chargement par-dessus la falaise.

5. Le Massacre des Padawans de Taris

De retour sur Taris, Xamar et le reste du Premier Cercle de Veille organisèrent une cérémonie pour l’adoubement de leurs padawans, et invitèrent les familles de ces derniers. Faisant comme si tout allait bien, les maîtres du Conseil Jedi de Taris se préparaient à agir à tout moment. Et lorsque Q’Anilia ressentit une perturbation telle dans la Force qu’elle la fit perdre connaissance, Lucien Draay décida qu’ils n’avaient plus le choix. Il fallait frapper avant que le pire n’arrive. Xamar avait encore des doutes quant à la chose qu’il allait devoir accomplir, mais Lucien Draay vint lui dire qu’ils avaient l’aval de Krynda Draay – ce qui était un mensonge – et le maître Jedi khil fit mine d’être rassuré, alors qu’en fait il n’était pas du tout en accord avec l’idée d’un meurtre. Durant le banquet, les padawans furent appelés dans la chambre du Conseil, un endroit d’où ils ne ressortiraient jamais. À l’intérieur de la chambre, Raana Tey, Feln, Q’Anilia, et Xamar brandirent leurs sabres-lasers et tuèrent de sang froid leurs padawans. Le plan se heurta cependant à un impair, car le padawan de Lucien Draay, Zayne Carrick, arriva en retard à la cérémonie, et lorsqu’il vit les corps sans vie de ses camarades aux pieds de leurs maîtres, il prit peur et s’enfuit en courant.

L’enjeu étant trop important, Xamar suivit ses compagnons dans les couloirs de la tour jusqu’au turboascenseur. Là-bas, Carrick força les portes de la cage du turboascenseur et sauta dans le vide. Xamar et les autres maîtres suivirent leur proie dans le conduit, et arrivèrent dans une salle de stockage de droïdes, où Carrick se glissa dans un conduit de ventilation. Suivant Carrick, les maîtres du Premier Cercle de Veille rattrapèrent Carrick sur une place à l’air libre. Là, Carrick grimpa sur un airspeeder et s’enfuit en compagnie de son prisonnier Marn Hierogryph, malgré la tentative audacieuse de Raana Tey de trancher l’engin en deux. Ni une ni deux, Xamar bondit dans un airspeeder à son tour, prit le maître Feln, et suivit Lucien et Tey à la poursuit de Carrick. Leur course les conduisit jusqu’à une école, mais ils perdirent très vite leur proie. Xamar et ses compagnons rentrèrent alors au temple afin de préparer leur prochain coup. Au cœur de la Tour Jedi, Xamar se joignit aux autres maîtres du Premier Cercle pour méditer afin de découvrir où Carrick se rendrait ensuite. Leur méditation leur apprit que Carrick se dirigeait vers les Bas-Fonds de Taris, et Lucien décida d’y aller sur le champ. Cependant, Xamar resta au temple pour contacter le chef de police Noana Sowrs afin que celle-ci leur apporte un soutien dans la traque du fugitif Carrick. Après lui avoir raconté toute l’histoire, Xamar obtint de Sowrs l’envoi de plusieurs effectifs de police dans les Bas-Fonds, et apprit que l’un des contacts de la police avait repéré Zayne Carrick près d’un camp de réfugiés, dans Machineville. Sans perdre de temps, Xamar contacta Lucien Draay, alors aux prises avec des hordes de rakghouls des Bas-Fonds, pour lui signaler que Carrick se dirigeait vers Machineville. En réponse, Draay demanda l’envoi d’une navette pour se dépêcher sur les lieux. À leur arrivée dans Machineville, il était déjà trop tard. Carrick s’était trouvé un transport, le Last Resort, et parvint à quitter la surface de la planète. 

Peu après sa fuite de Taris, Carrick se rendit sur la Lune Rogue afin d’y collecter des indices sur les raisons de sa situation. Sur place, il retrouva les restes du droïde de chargement T1-LB et visionna l’enregistrement que le droïde avait fait de la réunion des maîtres du Premier Cercle lors de la Prophétie de la Lune Rogue. Une fois retourné sur le Last Resort, il fut bientôt capturé par un chasseur de primes du nom de Valius Ying, qui s’empressa de contacter le Conseil Jedi de Taris afin de lui annoncer la nouvelle. Lorsque Ying arriva à la surface de Taris, il escorta Carrick dans les rues de la cité jusqu’à la Tour Jedi. Là-bas, ils prirent un turboascenseur qui les conduisit jusqu’au sommet de la structure, dans la chambre du conseil. Une fois les invités à l’intérieur, Xamar et les autres maîtres du conseil racontèrent à Carrick comment ils en étaient arrivés là. Après quoi, Lucien Draay tua le chasseur de primes, s’apprêtant à faire de même avec Carrick. Cependant, il fut interrompu lorsque le courant de la tour fut coupé brusquement et sans raison apparente. Tout de suite après, une bombe explosa, et un individu en combinaison environnementale passa à travers la verrière du plafond pour percuter Lucien. L’attaque prit Xamar et ses compagnons par surprise et ils perdirent leurs sabres-lasers des mains. Se rappelant leur vision, ils crurent se trouver face au Seigneur Sith qu’ils redoutaient, mais très vite, l’individu retira son casque et s’avéra être Jarael, une complice de Carrick. Saisissant l’occasion, les maîtres du Premier Cercle tentèrent de s’emparer de leurs armes, mais Carrick les lança hors de leurs portées avant de décoller avec Jarael grâce à un jetpack. Récupérant son sabre-laser, Xamar bondit au sommet du dôme en compagnie de ses confrères, mais il arriva trop tard. Zayne Carrick bondit à bord du Last Resort et s’envola dans le ciel.

6. La Réprimande du Haut Conseil Jedi

Après la fuite de Zayne Carrick, le Haut Conseil Jedi de Coruscant commença à s’intéresser sérieusement aux compétences des maîtres du Conseil de Taris. Ces derniers avaient laissé filé deux fois le fugitif, et la situation sur Taris devenait instable. L’approche des Néo-croisés mandaloriens, et l’absence de réponse de la part des Jedi et de la République, provoquèrent de violents émeutes à travers la cité de Taris. Après trois semaines de désordre total, le Haut Conseil Jedi décida de rappeler le Conseil de Taris sur Coruscant, et d’évacuer la Tour Jedi. À ce moment, Xamar ressentit de la rancune à l’égard de Lucien Draay, car ce dernier n’avait pas maîtrisé l’affaire Zayne Carrick comme il aurait dû. Après avoir été informé de ce changement, les maîtres du Premier Cercle reçurent un message qui était destiné à Lucien Draay. Ce message venait de Zayne Carrick, qui jurait de traquer les membres du Premier Cercle de Veille un par un, et de laver son nom grâce à la confession de l’un d’eux. À la fin du message, Carrick rejeta la faute sur les maîtres du Premier Cercle.

Une fois sur Coruscant, les maîtres du Premier Cercle de Veille tentèrent de rencontrer le maître Krynda Draay avant de se rendre au Temple Jedi. Cependant, l’entrée au Domaine Draay leur fut refusée par un droïde serviteur – une manigance de Haazen. Frustré par ce refus, Lucien Draay prévint l’administrateur de la sécurité de la République qu’il enverrait le maître Xamar superviser les efforts déployés pour retrouver Carrick. Le problème étant en cours de règlement, les maîtres du Premier Cercle se rendirent alors au Temple Jedi afin de rencontrer le Haut Conseil Jedi. Là-bas, le Haut Conseil les reçut ensemble et exprima son mécontentement quant à leurs récentes erreurs, des erreurs qui avaient coûtés la vie à quatre Padawans. En réponse, Lucien Draay récita un discours bien ficelé destiné à attirer la sympathie des maîtres du Haut Conseil, et demanda à ces derniers de lui confier, à lui et ses amis du Conseil de Taris, la traque de Zayne Carrick. Furieux, le maître Vrook Lamar refusa catégoriquement cette demande et décida d’assigner chacun des maîtres du Conseil de Taris, y compris Xamar, à des postes séparés. Le maître Raana Tey protesta contre cette décision, mais elle fut rappelée à l’ordre par Lamar, avant de quitter la chambre du conseil. Malgré ce contretemps, Lucien Draay réaffirma la position du Pacte Jedi, et encouragea les autres maîtres de continuer la traque du fugitif de leurs côtés.

7. Le Début de la Fin

Désormais séparé, le Premier Cercle de Veille connut de graves difficultés. Le maître Raana Tey périt sur Taris après avoir traqué Zayne Carrick jusqu’à la Tour Jedi occupée par les mandaloriens. Ayant ressenti sa mort, Lucien Draay fit ériger une statue en son honneur dans les jardins du Domaine Draay, et organisa une cérémonie funéraire. Durant la cérémonie, Xamar partagea une vision intense du futur avec Feln et Q’Anilia. Dans cette vision, Xamar, ainsi que ses deux camarades visionnaires, se trouvaient sur une Taris dévorée par les flammes, envahie de rakghouls, et dont l’orbite était un cimetière de vaisseaux de guerre. Submergés par les rakghouls, Xamar demandait à Feln de l’aider à mettre Q’Anilia en sûreté, mais les créatures parvinrent à les neutraliser, avant de les amener devant le Seigneur Sith Karness Muur, le porteur du Talisman Muur. Parlant au nom de ses camarades, Q’Anilia demanda s’il s’agissait du présent ou du futur, et Carrick apparut pour se placer à côté de trois grandes figures historiques du futur : Dark Vador, Luke Skywalker, et Cade Skywalker. À ce moment, Lucien Draay ramena Q’Anilia à la réalité, et Xamar et Feln sortirent également de leur transe, apparemment horrifiés. Indigné par le comportement de ses camarades, Lucien Draay était furieux, mais Xamar lui répondit que parfois les visions allaient et venaient sans qu’on ait le moindre contrôle sur elles. Ensuite, Xamar informa Draay qu’ils avaient vu dans leur vision le Talisman Muur, un ancien artefact qui contenait d’immenses pouvoirs, dont celui de créer le rakghouls. Dans leur vision, Carrick semblait être à l’origine d’un nouveau fléau rakghoul, ce qui assurait Draay dans sa démarche. Refusant de laisser Feln, ou même un autre maître du Pacte Jedi, partir à la recherche du talisman, Draay fit appel à l’une de ses Ombres Jedi : Celeste Morne, pour traquer Carrick et ramener le Talisman Muur au Sanctum de l’Exalté, sur Odryn.

Quelques temps après, Haazen informa le maître Lucien Draay que l’agent Celeste Morne était rentré sur Odryn avec succès, car sa clé personnelle avait été utilisée pour ouvrir le Sanctum de l’Exalté. Ce qu’ils ignoraient, c’était que la clé de Morne n’avait pas été utilisée par Morne, mais par Carrick, et que Morne était déjà hors-jeu. Etant désormais membre du Haut Conseil Jedi, Lucien envoya le maître Feln sur Odryn afin de mettre un terme à la cavale du Padawan. Cependant, la mission tourna mal pour le maître Jedi feeorin, et après avoir accidentellement détruit son village ainsi que le Sanctum de l’Exalté, il fut massacré par son propre peuple. La mort de Feln provoqua un tel remous dans la Force que Xamar, Q’Anilia, et Lucien, alors sur Coruscant, ressentirent la mort de leur compagnon. Lorsque Xamar et Q’Anilia rejoignirent Lucien Draay, le maître Jedi miraluka tomba en sanglots aux côtés de Lucien, et ce dernier la repoussa violemment. Xamar demanda à Lucien s’ils avaient eut raison de tuer leurs Padawans, et en réponse, Draay saisit le khil par le col et lui rappela que c’était leur mission. Ensuite, Draay projeta Xamar sur le sol, et refusa à Q’Anilia de voir Krynda Draay. Furieux et effrayé à l’idée que Carrick revienne sur Coruscant pour montrer au Haut Conseil Jedi les preuves de l’existence du Pacte Jedi, Draay décida d’assigner Xamar à la flotte de l’amiral Saul Karath, la Chaîne Vanjervalis, positionnée en orbite autour de Coruscant. En entendant cela, Xamar fut horrifié, car d’après la Prophétie de la Lune Rogue, il était censé mourir sous les tirs d’un vaisseau allié. Sentant sa fin approcher, Xamar partit en laissant Q’Anilia dans le Domaine Draay. N’allant pas jusqu’à croire qu’il pouvait changer sa destinée, Xamar décida qu’il avait d’autres possibilités.

8. La Confession

Convaincu que le Premier Cercle de Veille avait emprunté la mauvaise route, et que surtout, son chef avait perdu la raison, Xamar se rendit tout de même à bord du Swiftsure afin d’y retrouver l’amiral Karath. A bord, l’amiral Karath expliqua à Xamar le fonctionnement de la Chaîne Vanjervalis, et évoqua le nom de Zayne Carrick sur un ton plein de rancune. A la mention de ce nom, Xamar demanda à Karath quelle impression il avait eut du jeune Padawan. Karath se contenta de répondre que Carrick était un jeune homme dérangé et obstiné, et qu’il serait fou de tenter de traverser le Chaîne Vanjervalis. Et il avait peut-être raison. Quelques minutes plus tard, le vaisseau de Carrick émergea d’hyperespace non loin de Coruscant, et Karath lança un escadron de chasseurs Aurek à sa poursuite. Les sommations du lieutenant Onasi restèrent sans réponse, et ce dernier donna l’ordre d’ouvrir le feu sur le cargo du Padawan. Assistant à la scène depuis le pont du Swiftsure, Xamar prévint l’amiral Karath que Carrick préférait les méthodes subtiles aux attaques brutales, et que ses méthodes fonctionnaient souvent. Arrogant et jubilant, l’amiral Karath se moqua des paroles de Xamar et le défia de prendre un chasseur stellaire, lui promettant de ne pas l’abattre par inadvertance. Ces paroles glacèrent le sang de Xamar, car elles correspondaient à sa vision, la vision de sa mort. Parvenant à s’isoler pour méditer, Xamar réussit à prévoir la tactique de Carrick. Une fois que ce dernier se serait écrasé dans un hangar du Swiftsure, il déroberait un vaisseau de la République pour rejoindre la surface. Suivant sa vision, Xamar monta à bord du vaisseau qu’il avait vu Carrick prendre dans sa vision, et attendit l’arrivée de sa proie. Celle-ci arriva, et vola vers la surface de la planète. Une fois à la surface, Xamar sortit de sa cachette et neutralisa Carrick et son complice Hierogryph. Menaçant ses proies de son sabre-laser, Xamar suivit la présence des maîtres Vandar Tokare, et Vrook Lamar dans la Force et leur présenta ses prisonniers. Gardant Carrick et Hierogryph en joug, il déclara implicitement qu’il était prêt à tout raconter aux maîtres du Haut Conseil Jedi à condition que celui-ci lui offre quelque chose en retour.

Remettant Zayne Carrick et son complice snivvian à l’Ordre Jedi, Xamar accepta d’avouer l’existence du Pacte Jedi ainsi que ses crimes. À la fin de son histoire, il proposa son aide aux Jedi dans le démantèlement du Pacte Jedi, quelque soit le sort qu’ils lui réserveraient ensuite. Il n’émit qu’une condition : l’immunité et la sécurité de Krynda Draay. Le Haut Conseil Jedi étudia la proposition et finit par accepter les conditions. Il fallait maintenant mettre au point un plan pour arrêter le Pacte Jedi.

9. La Réalisation de la Prophétie

Lorsque le Haut Conseil Jedi eut terminé de confectionner son plan d’attaque, Xamar reçut une nouvelle mission. Il devait escorter Zayne Carrick, alors déguisé en Seigneur Sith, et Marn Hierogryph jusqu’à l’intérieur du Domaine Draay, où il demanderait à ce que Krynda Draay examine elle-même le sujet. Dans la chambre de Krynda, Xamar devait ensuite emmener la dame Draay en sûreté et ouvrir une brèche dans la sécurité du domaine afin de permettre à une armada de Jedi menée par Vrook Lamar d’envahir les lieux et d’appréhender le chef du Pacte Jedi.

Lorsque le moment vint, le maître Xamar contacta Lucien Draay et lui annonça qu’il s’apprêtait à lui livrer les deux captifs. À son arrivée à la porte du Domaine Draay, deux gardes demandèrent à examiner le prisonnier et furent choqués à la vue du visage sombre de Zayne Carrick le Seigneur Sith. Refusant leur aide, Xamar conduisit ses prisonniers à l’intérieur et leur raconta l’histoire d’Exar Kun, une histoire qui prouvait que l’Ordre Jedi n’était pas un front uni, et que le Pacte Jedi avait oublié la voie des Jedi. Rappelant à Hierogryph qu’en cas d’échec, le sabre-laser de Carrick était caché dans le faux talisman, Xamar entra dans une chambre remplie de protecteurs Jedi et où Lucien Draay et Q’Anilia attendaient patiemment. Draay demanda à Xamar s’il avait eut la moindre difficulté à capturer ses proies, et le khil répondit que non. Après s’être présenté au snivvian Marn Hierogryph, Lucien Draay brandit son sabre-laser et s’apprêta à tuer Carrick sur le champ, mais Xamar s’opposa fermement à cette décision et insista sur le fait qu’il fallait le montrer à Krynda Draay.

À ce moment, Haazen fit son arrivée, affirmant que dame Krynda n’était pas visible, occupée à méditer avec le Cercle Culu. Ainsi, c’est Haazen qui se proposa d’examiner le garçon, ce qui constituait un imprévu. Sur le fil du rasoir, Carrick dit à Xamar d’ouvrir les portes du domaine sans perdre de temps, et lui jura qu’il protégerait Krynda Draay. Ceci fait, Carrick se précipita vers Haazen, bousculant un protecteur Jedi sur son passage, et déclara qu’il disposait de plus d’artefacts que le simple Talisman Muur. Afin de renforcer la diversion du garçon, Xamar affirma qu’il avait vu plusieurs de ces artefacts dans leur vaisseau. Furieux, Haazen donna l’ordre de ramener ces objets, et Xamar se porta volontaire. Lorsqu’il arriva à la grande porte, Xamar informa les gardes qu’il avait besoin d’un airspeeder pour rejoindre une piste d’amarrage, et pendant que les gardes étaient retournés, il déverrouilla la porte. Soudain, une armada de Jedi vêtus de bures noires surgit de nulle part, bondissant à l’assaut des Jedi du Pacte Jedi. Remplissant sa mission jusqu’au bout, Xamar se joignit au combat, rappelant à aux Jedi de l’Ordre Jedi qu’ils affrontaient leurs frères et sœurs, et qu’ils devaient tout faire pour limiter les pertes de l’ennemi. Le combat dura, et sans prévenir, une explosion – déclenchée par Haazen - arracha le pont qui reliait le domaine Draay au reste de Coruscant. La détonation tua la plupart des Jedi en présence, et Xamar se releva mutilé en plusieurs endroits. Losqu’il retrouva ses esprits, Xamar répondit à l’un de ses frères Jedi qu’il ne s’agissait pas d’une bombe, mais d’un tir qui venait du ciel. Levant les yeux vers le ciel, Xamar découvrit plusieurs vaisseaux de la Chaîne Vanjervalis positionnés au-dessus du Domaine Draay. C’était eux qui avaient ouvert le feu sur le pont, et ils s’apprêtaient à le refaire à cause du dispositif de piratage attaché au bras de Haazen. Sentant sa fin, Xamar clama les mêmes paroles que dans sa vision, et périt dans une deuxième déflagration qui vint achever le reste des Jedi en présence. La Prophétie de la Lune Rogue s’était réalisé, et Haazen finit par être vaincu par les efforts combinés de Lucien Draay et de Zayne Carrick. Le Pacte Jedi fut démantelé, et Lucien Draay s’exila sur une lune appartenant au Trust Draay.        

Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de l'Ancienne République    Le Dossier Force - Les Archives Jedi    Vector   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 26/06/2010
Rédacteur(s) : Jedimax01
Mise en page : Jedimax01

Sources

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Xamar. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité