StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Raana Tey
Présentation
 
Raana Tey était un maître Jedi Togruta de l’Ancienne République. Membre du Premier Cercle de Veille, le centre névralgique du Pacte Jedi, Tey fut notamment l’une des responsables du Massacre des Padawans de Taris (3 964 av B.Y.)
Biographie
 

1. Formation

Née sur Shili, une planète de la Régions d’Expansion, Raana Tey eut une enfance difficile en raison de sombres cauchemars et de constantes et sévères migraines qui, malgré les prescriptions des docteurs, ne s’estompèrent jamais. Ce n’est que lorsqu’elle fit la rencontre d’un Jedi qu’elle eut un espoir de comprendre ce qui la hantait. Acceptant de suivre le Jedi, Raana Tey fut emmenée sur Coruscant, au cœur du Domaine Draay, où le maître Jedi Krynda Draay comprit que ses cauchemars n’étaient autres que des visions de Force, et que ses mots de têtes en étaient une conséquence directe. Le maître Draay, qui était alors en quête de jeunes esprits capables de voir l’avenir, proposa à la jeune togruta d’intégrer son centre de formation, et Tey accepta, désormais convaincue qu’elle pouvait maîtriser ses cauchemars.

Durant sa formation, Raana Tey apprit à contrôler le flot de pensées qui traversait son esprit, et à fusionner sa pensée avec celles de ses nouveaux camarades : Xamar, Q’Anilia, et Feln. En dehors des entraînements mentaux, Raana Tey développa un style de combat très agressif et expéditif qu’elle pu mettre à l’épreuve face au fils de Krynda Draay : Lucien. Ensemble, Tey et ses compagnons viendraient à former le Premier Cercle de Veille du Pacte Jedi, une organisation secrète et illégale destinée à empêcher le retour des Sith.

2. Maître du Premier Cercle de Veille

Après plusieurs années passées à servir son mentor Krynda Draay, Raana Tey et le reste du Premier Cercle de Veille fut assignée à la Tour Jedi de Taris, d’où ils pourraient travailler à leurs sombres activités sans éveiller les soupçons du Haut Conseil Jedi de Coruscant. Cependant, bien que ce dernier approuva la démarche, il força néanmoins Tey et ses compagnons à prendre chacun un Padawan. Voyant là une occasion de rassurer et d’éloigner les maîtres du Haut Conseil Jedi, le Premier Cercle de Veille accepta, et Tey choisit une jeune falleen du nom de Kamlin.

3. La Prophétie de la Lune Rogue

Après plusieurs années de formation, le Padawan de Tey, ainsi que ceux des autres maîtres du Premier Cercle, firent face à l’épreuve finale qui leur ouvrirait la porte de la chevalerie Jedi. Cette épreuve se déroula sur la Lune Rogue, un endroit intensément imprégné par la Force, mais également soumis à des pluies de météorites constantes. L’endroit était parfait pour occuper leurs Padawans, et travailler en même temps sur des sujets en rapport avec la mission du Pacte Jedi. Une fois les Padawans déployés à un endroit précis de la lune, Tey et ses confrères allèrent s’isoler sur une colline de la lune, afin de méditer ensemble. Cependant, ce que Tey prédit dépassa ses pires craintes. Dans sa vision, Raana vit Taris en proie aux flammes et aux invasions mandalorienne et sith. Puis elle assista à sa propre mort, des mains d’un guerrier Sith vêtu d’une combinaison environnementale rouge semblable à celles que portaient leurs Padawans sur cette même lune. Chacun des maîtres du Premier Cercle eut la même vision de l’individu en combinaison rouge. Horrifié à l’idée d’un futur comme celui qu’elle avait vu, Raana Tey proposa une solution : tuer leurs Padawans. Ce faisant, le Premier Cercle de Veille pensait sauver la galaxie et l’Ordre Jedi.

4. Le Massacre des Padawans de Taris


De retour sur Taris, Raana Tey et ses compagnons organisèrent un banquet en compagnie des familles de leurs Padawans afin de célébrer leur réussite dans leur dernière épreuve. Il s’agissait en fait d’une mascarade destinée à piéger les Padawans. Car en dépit de la désapprobation du maître Krynda Draay et de Haazen, Lucien Draay avait informé ses collègues qu’ils devaient effectivement tuer leurs Padawans. Pensant avoir l’aval de Krynda Draay, Raana Tey accepta sa mission avec honneur. Lorsque les Padawans arrivèrent dans la chambre du conseil de la Tour Jedi, le maître Draay assura les Padawans qu’ils étaient sur le point d’être adoubés, mais le jeune Shad Jelavan, l’élève du maître Q’Anilia, déclara qu’il était inconcevable que quelqu’un d’incompétent comme Zayne Carrick, le Padawan de Lucien Draay, soit jugé apte à devenir Chevalier Jedi. Sentant les soupçons de Jelavan, Tey et ses compagnons brandirent leurs sabre-lasers et tuèrent de sang froid leurs propres Padawans. Cependant, le Padawan Zayne Carrick, qui avait du retard sur les autres, arriva à ce moment et découvrit les corps de ses camarades aux pieds de leurs maîtres. Terrifié, Carrick s’enfuit, et les maîtres du Premier Cercle se lancèrent à sa poursuite dans les couloirs de la Tour Jedi.

5. À la Poursuite de Zayne Carrick

Tey et ses collègues suivirent Carrick le long d’une cage de turboascenseur jusqu’à un niveau de maintenance occupé par des droïdes de manutention. De là, ils se glissèrent dans un puit de ventilation et poursuivirent Carrick jusqu’à une place où se trouvait le prisonnier de Carrick installé sur un speeder. Saisissant l’occasion, Raana Tey se précipita vers le speeder et coupa le véhicule en deux grâce à son sabre-laser. Mais la manœuvre n’arrêta pas Carrick, et le Padawan s’enfuit en direction d’une école où il traversa une verrière. Tey, installé à l’arrière du speeder de Lucien Draay, s’arrêta dans la cantine de l’école et interrogea un rodien qui lui affirma qu’un speeder était entré par la verrière d’une classe pour ressortir par une autre. Sans perdre de temps, Tey remonta à bord du speeder de Draay et suivit la trace du speeder. Néanmoins, Tey et les autres maîtres ignoraient que Carrick s’était caché d’une poubelle de la cantine avec son prisonnier snivvian. Les maîtres du Premier Cercle finirent par rentrer bredouille à la Tour Jedi.

De retour au temple de Taris, Tey rejoignit Xamar, Q’Anilia, et Feln dans une méditation fusionnelle qui leur permit de prévoir le prochain déplacement de leur proie : Carrick irait dans les Bas-Fonds. Bénéficiant de l’aide des forces de l’ordre, Tey et les autres maîtres du Premier Cercle se rendirent dans les Bas-Fonds de Taris, où ils durent lutter contre des hordes de rakghouls et d’esclavagistes gamoréens. Durant l’affrontement, Lucien reçut un appel du maître Xamar qui lui dit que Carrick se dirigeait vers Machineville, près d’un camp de réfugiés. Lucien Draay appela aussitôt une navette de la police locale pour rejoindre Machineville au plus vite. Une fois arrivé à destination, Tey et ses compagnons bondirent hors de la navette jusqu’à la surface du sol. Mais Carrick et son complice Marn Hierogryph parvinrent à décoller à bord d’un cargo nommé Last ResortTandis que le cargo décollait, Raana Tey tenta de bondir jusqu’à lui grâce à la Force mais elle échoua et fut contrainte de rentrer à la Tour avec les autres maîtres pour mettre en place leur nouvelle tactique.

Tandis que Carrick se cachait dans la ceinture d’astéroïde qui entourait Taris, les maîtres du Premier Cercle placèrent une prime sur la tête de Carrick afin de faciliter les recherches. Peu après, la tactique sembla porter ses fruits, car un chasseur de primes du nom de Valius Ying contacta la Tour Jedi pour prévenir le conseil qu’il avait capturé le fugitif Zayne Carrick. Lorsque Carrick arriva dans la chambre du conseil, escorté par Ying, Lucien raconta toute l’histoire sur le Massacre des Padawans de Taris. Une fois l’histoire terminée, Draay élimina Ying, et s’apprêta à faire de même avec Carrick lorsque un individu en combinaison environnementale rouge et armé d’un sabre-laser traversa la verrière du plafond de la chambre et percuta Lucien. Tey crut alors qu’il s’agissait du guerrier Sith de sa vision, mais très vite elle se détrompa en découvrant le visage d’une arkanienne nommée Jarael. Profitant du chaos qu’elle avait provoqué, Jarael récupéra Carrick. Tey et ses compagnons tentèrent d’attraper leurs sabre-lasers mais Carrick les en empêcha avant de rejoindre le Last Resort positionné au-dessus de la Tour Jedi. Le fugitif Carrick s’enfuit pour de bon.

6. Séparation du Premier Cercle de Veille

Trois semaines après les faits, le maître Lucien Draay reçut un ordre du Conseil Jedi de Dantooine. Etant donné les récents événements et les émeutes croissantes sur Taris, le Conseil de Taris devait évacuer sur le champ la Tour Jedi et rejoindre Coruscant au plus vite pour se présenter devant le Haut Conseil Jedi. Tandis que Tey se préparait à partir, le maître Q’Anilia annonça à ses compagnons qu’elle avait un message pour eux. Le message venait de Carrick, qui affirmait avoir eut une vision lui aussi. Dans sa vision, chacun des maîtres du Premier Cercle serait traqué, et l’un d’entre eux confesserait leurs crimes et contribuerait à laver le nom de Carrick. Malgré son mental de fer, Raana Tey garda à l’esprit les paroles de Carrick, effrayée par sa prophétie.

Une fois sur Coruscant, Tey et les autres maîtres du Conseil de Taris tentèrent de rencontrer le maître Krynda Draay, mais l’entrée au Domaine Draay leur fut refusée par un droïde serviteur. Frustrés, les maîtres du Premier Cercle se rendirent au Temple Jedi de Coruscant, où ils croisèrent Revan le Revanchiste. Une fois dans la chambre du conseil, Le maître Vrook Lamar exprima le mécontentement du Haut Conseil Jedi quant aux actes du Conseil de Taris. Le maître Lucien Draay avoua alors être à l’origine de la mort des quatre Padawans de Taris, car il prétendit ne pas avoir été attentif aux dangers éventuels que présentait son Padawan. Après un discours teinté de mensonge, le maître Draay demanda la permission au Haut Conseil Jedi de confier la traque de Carrick à lui-même et à ses compagnons. Mais le maître Lamar lui refusa toute demande, et ordonna que lui et ses compagnons soient assignés à des postes séparés. Cette décision provoqua la colère de Raana Tey, qui tenta de contester la décision de Lamar. Mais ce dernier la fit taire et les congédia.

À l’extérieur du Temple Jedi, Raana se laissa aller à sa colère et critiqua ouvertement la politique neutre du Haut Conseil Jedi. Le maître Q’Anilia calma alors la togruta, et Lucien réaffirma que le but du Premier Cercle de Veille demeurerait toujours, qu’ils soient séparés ou pas. Après cela, il demanda à Tey si elle avait quelque chose à leur apprendre sur son projet secret. Tey répondit que oui et confia à Lucien une datacarte contenant toutes les informations sur le son projet.

7. Le Projet Secret

Le projet secret de Raana Tey était en fait un plan destiné à faire sortir Carrick de sa cachette. Pour cela, Tey se servit du Trust Draay pour approcher deux compagnies : Czerka Arms et Adascorp. Ces nouvelles relations financières permirent ainsi de racheter la banque Telerath Interstellar Banking Initiative, dans laquelle travaillait un proche de Zayne Carrick : son père, Arvan Carrick. En impliquant Arvan dans l’affaire, Raana Tey forcerait ainsi Zayne à se montrer au grand jour. Au moment où le jeune Carrick se montrerait, Tey avait à disposition deux chasseurs de primes ithoriens connus sous le nom de Frères Moomo. Mais pour éviter d’attirer l’attention, le lieu de rencontre fut déplacé sur Telerath, une planète de la Bordure Interne.

Lorsque Arvan Carrick, alors sur Telerath, reçut la visite de Jarael et de Campeur, alors déguisés en nobles arkaniens, les Frères Moomo décidèrent de faire les choses à leur manière en kidnappant le père de Zayne Carrick. Malgré la résistance émise par Jarael, Del et Dob Moomo parvinrent à enlever Arvan Carrick et à le ramener dans un spatioport. Là-bas, le jeune Zayne Carrick tenta de les arrêter, mais il fut repoussé par l’un des frères.

Une fois à l’intérieur de leur vaisseau, les deux ithoriens contactèrent Raana Tey. Cette dernière se mit en colère en voyant que les deux chasseurs de primes n’avaient rien compris à leur arrangement. Elle leur avait strictement ordonné de surveiller Arvan Carrick, par de l’enlever. Face à cet imprévu, Tey décida que Del et Dob devaient garder Arvan Carrick sous surveillance, car le relâcher alerterait les autorités locales. En attendant, elle devait s’entretenir avec ses camarades du Premier Cercle de Veille pour mettre au point un nouveau plan. Une fois ses confrères mis au courant, Raana Tey contacta à nouveau les chasseurs de primes ithoriens pour leur ordonner de se placer en orbite au dessus de Telerath, d’où ils attendraient son arrivée dans quelques jours afin de régler le problème d’Arvan Carrick. Ce que le maître togruta ignorait, c’était que Zayne Carrick avait espionné sa conversation avec les Frères Moomo, et que cela la mettait en danger direct. Toute l’opération se révéla être un échec, car Zayne Carrick parvint à sauver son père des griffes des Frères Moomo avant qu’ils ne décollent en orbite.

8. À la Recherche du Sénateur Goravvus

Tandis que son projet secret tombait à l’eau, Tey était officiellement en mission pour le chancelier suprême. Son objectif était de retrouver le sénateur disparu de Taris, mais son travail fut perturbé par des visions cauchemardesques. Si loin de ses amis de toujours, Tey se sentait plus vulnérable à ses cauchemars qui avaient hanté son enfance. Durant son voyage pour Taris à bord d’une navette spatiale, Tey eut une vision d’elle-même étant enfant. Dans sa vision, elle entrait dans la chambre du Conseil Jedi de Taris, et vit cinq cadavres en armure environnementale rouge aux pieds des cinq Padawans du Premier Cercle de Veille, ceux-là même qu’elle et ses compagnons avaient assassinés. Lorsque Carrick lui rappela sa prophétie, celle concernant celui qui avouerait, Tey fut réveillée par un droïde serviteur. Ce dernier lui suggéra de prendre une autre dose de médicaments, mais Tey refusa, habituée à ce fardeau depuis l’enfance. Le seul moyen qu’elle voyait pour guérir son mal était de tuer Zayne Carrick.

9. Coopération avec la Résistance de Taris

En arrivant en orbite au-dessus de Taris, Raana Tey fut contrainte d’approcher de la surface en discrétion, car la planète était déjà aux mains des mandaloriens. Une fois arrivé à la surface, Tey suivit la trace du sénateur Haydel Goravvus, et finit par le retrouver à la tête de la Résistance de Taris. Mais le sénateur n’était pas la seule raison de la présence de Raana Tey. Son retour sur Taris était surtout l’occasion de tendre un piège à Zayne Carrick, qui était sur le point de retourner sur Taris. Pour cela, elle alla à la rencontre d’une ancienne connaissance : Shel Jelavan, la sœur de son ancien Padawan Shad Jelavan. Dans l’obscurité d’un immeuble délabré, Tey demanda à la jeune Jelavan de retrouver Zayne Carrick et de le tuer pour enfin obtenir sa vengeance. Corrompue par les paroles de Tey, Jelavan accepta et partit à la recherche de Carrick. Ses recherches finirent par la conduire dans le quartier général du gang des Beks Cachés, depuis lequel Zayne menait des raids aux côtés du chef de gang Gadon Thek. Lorsque Carrick revint de mission, Shel Jelavan surgit de la foule et l’appela. Carrick entendit l’appel et courut vers la jeune femme, heureux de la voir.

En revanche, si Jelavan s’approcha, ce fut pour brandir un blaster et ouvrir le feu sur le jeune Jedi. Carrick fut protégé par une caisse qu’il portait, et tomba à terre. Jelavan se mit aussitôt au-dessus de lui et le mit en joug. C’est à ce moment que Raana Tey fit son apparition derrière la jeune femme déboussolée, la pressant d’en finir. À ce moment, l’un des Frères Moomo fit irruption et menaça Tey, car Carrick représentait pour lui une prime considérable. En voyant l’ithorien, Tey devint furieuse et se courut pour le tuer. Après un saut de Force, elle découpa les extrémités des blasters du chasseur de primes, tandis que Hierogryph plongeait sur Shel Jelavan pour la désarmer. Ensuite, Gadon Thek s’interposa, et lui et ses hommes levèrent leurs armes en direction de Tey. Cela força le chef de police Noana Sowrs à intervenir et à menacer Thek. Seule l’intervention du sénateur Goravvus permit de calmer la situation. D’un geste de la main, il intima Raana Tey de baisser son sabre-laser. Le maître Jedi togruta lui rappela que Carrick avait tué quatre Padawans, et se dirigea vers le corps du Padawan inconscient, prête à l’achever. La route lui fut barrée par Thek, qui demanda à l’un de ses collègues d’amener les enfants du chef de police Sowrs : Nahk et Tallie. Ces derniers avaient été kidnappés depuis plusieurs jours par l’un des hommes de main de Gadon Thek. Cet acte suffit à convaincre le sénateur Goravvus que le gang des Beks Cachés oeuvrait pour le bien de Taris, et qu’une alliance entre la Résistance de Taris et les Beks Cachés serait cruciale. Tey continua de protester, mais lorsque Goravvus lui rappela sa position de garde du corps personnel, le maître Jedi se résolut à baisser son arme et à travailler eux.
 
Peu après, le chasseur de primes Del Moomo s’empara du sénateur Goravvus, brandissant son blaster en direction de Marn Hierogryph. Au même moment, le patron des Industries Lhosan, Jervo Thalien, qui était en holocommunication avec Goravvus révéla qu’il avait mit une prime sur la tête de Goravvus. Après avoir raconté qu’il ne pouvait laisser se répandre la rumeur de leur arrangement financier, Thalien ordonna à Moomo de finir son travail. À ce moment, Raana Tey surgit en brandissant son sabre-laser, mais Moomo jeta Goravvus sur sa route et Tey tomba à terre. Avant même de pouvoir se relever, elle fut attaquée par Moomo. Mais tandis qu’ils s’affrontaient à coup de poings, Thalien, toujours en communication, déclara qu’il avait placé une bombe dans une valise transportée par Hierogryph. Un compte à rebours de déclencha, mais rien ne se passa. Au grand étonnement de Thalien, la bombe avait été désarmée. Le maître Raana examina de plus près l’engin, mais ses connaissances en explosif étaient trop limitées. C’est Del Moomo qui affirma que la bombe, une charge thermique MM-40, avait été désarmée par l’un de ses tirs de blaster, et que ce genre de technologie était peu fiable. Sain et sauf, le sénateur Goravvus coupa la communication avec Thalien, lui intimant de ne jamais tenter quoi que ce soit contre lui à l’avenir. Plus tard, au cœur du quartier général de la résistance, Tey surprit Carrick en train de parler à Shel Jelavan. Carrick tentait de se disculper aux yeux de la jeune femme, et Tey fit irruption pour affirmer que le côté obscur empoisonnait l’esprit de Carrick. La querelle resta en suspens, car Jelavan préféra s’en aller mais elle fut interceptée par le sénateur Goravvus. Ce dernier dit à Tey que Cassus Fett et ses hordes de mandaloriens occupaient la Tour Jedi et s’en servaient comme quartier général. Le sénateur espérait convaincre Tey de les aider à détruire la Tour Jedi, mais le maître Jedi togruta réaffirma la position des Jedi : aucun Jedi ne prenait part à la guerre.

Malgré cela, Goravvus et les autres leaders de la résistance mirent au point un plan audacieux destiné à éliminer Cassus Fett. Goravvus déclara qu’ils utiliseraient des explosifs pour faire tomber la Tour Jedi, mais Carrick lui rappela que des civils vivaient non loin de la tour, et qu’une série d’explosions mettrait leurs vies en danger. Le sénateur entendit le jeune Padawan et décida qu’il fallait s’assurer que la tour n’était occupée que par des mandaloriens avant l’explosion. À ce moment, Raana Tey intervint et révéla l’existence d’un conduit de ventilation qui grimpait le long de la tour. Mais pour l’utiliser, il fallait quelqu’un à l’intérieur de la structure. Carrick se porta volontaire, et Jelavan se proposa pour l’aider. Soudain, Tey changea d’avis et se proposa d’accompagner Shel Jelavan afin de la protéger. Cette mission serait pour elle l’occasion d’éliminer le soi-disant tueur de Padawans une bonne fois pour toutes. Avant de partir, Raana prit Shel à part et lui fit promettre de tuer Carrick dans le cas où elle-même périrait. Elle confia à la jeune femme le cristal du sabre-laser de son frère, et lui promit qu’elle obtiendrait vengeance.

10. L’accomplissement de la Prophétie

Lorsque la mission fut lancée, Raana Tey emmena Gadon Thek, Marn Hierogryph, et Del Moomo dans une pièce souterraine menant à plusieurs conduits de ventilation. Là-bas, les membres de la résistance posèrent des charges explosives, tandis que Tey entama sa montée dans la tour. Passant par un conduit de ventilation, elle rejoignit Shel Jelavan dans une salle de maintenance de droïdes, et arriva trop tard pour empêcher Carrick d’emprunter le turboascenseur jusqu’à la chambre du conseil. Sans perdre de temps, elle suivit le parcours du fugitif et le retrouva au sommet. Après avoir éliminé un mandalorien qui gardait la chambre, elle bondit à l’assaut de Zayne dans une série d’attaques frénétiques qui reflétait parfaitement sa folie destructrice. Faisant preuve d’une agressivité nouvelle, Tey accabla le jeune Padawan de coups de sabre-laser, jusqu’à ce que ce dernier utilise son jetpack pour se positionner en hauteur. À ce moment, la togruta lança une poussée de Force vers le Padawan qui brisa de nouveau la verrière du plafond. Tandis que son adversaire tombait, elle trancha son jetpack d’un coup de sabre, et projeta violemment Carrick contre un mur. Le visage couvert de sang à cause des projections de verre, Tey s’empara du sabre-laser de Carrick et lui révéla qu’elle avait accidentellement partagé, dans son enfance, une vision de son maître Krynda Draay : la Prophétie des Cinq. Carrick lui répondit que les cinq êtres malfaisants n’étaient autres qu’elle et ses compagnons du Premier Cercle de Veille, mais Tey rétorqua qu’elle connaissait parfaitement la position des maîtres du Pacte Jedi dans cette prophétie. Arborant une expression de folie meurtrière, Tey s’approcha de Carrick, disant qu’un Padawan de plus à son tableau de chasse ne ferait pas de grande différence. Levant ses deux sabres-lasers, elle s’apprêta à tuer Zayne Carrick, mais l’impensable arriva. Shel Jelavan, qui avait inséré le cristal que Tey lui avait offert dans le sabre-laser de son frère, s’approcha et planta sa lame dans le torse du maître Jedi dément. Raana Tey tomba au sol, apparemment sans vie.

Quelques secondes après, Gadon Thek et Marn Hierogryph arrivèrent à bord d’un speeder au-dessus de la chambre du conseil, et lancèrent une corde à Carrick et à Jelavan. Mais à ce moment, Tey se releva, affirmant que leur combat n’était pas terminé. Carrick commença à s’élever dans les airs grâce à la corde, et Tey bondit grâce à la Force pour le rattraper. Cependant, dans sa course, le maître Jedi togruta coinça sa main dans la verrière brisée du plafond, et heurta le bord de la surface de verre. Carrick lui tendit alors la main pour la sauver, affirmant que la résistance disposait de soigneurs capable de la guérir. Raana Tey perdit alors son comportement frénétique, et réalisa que Zayne Carrick n’était pas du tout un criminel, encore moins un Sith. Acceptant de prendre la main du Padawan, elle tenta de briser la parcelle de verre qui retenait sa main, mais avant qu’elle accomplisse son geste, Hierogryph, qui avait interprété son mouvement comme une attaque, déclencha les explosifs. Comprenant que son heure était arrivée, Raana profita de ses dernières secondes pour demander une ultime faveur à Carrick. Elle lui demanda de dire au maître Krynda Draay qu’elle était désolée. Tandis que le Padawan fugitif s’élevait dans les airs, la Tour Jedi s’effondra, et Raana Tey périt. Sa mort provoqua d’intenses remous dans la Force, des remous que le maître Q’Anilia et le maître Lucien Draay ressentirent depuis Coruscant. Pour lui rendre un dernier hommage, Lucien Draay fit sculpter une statue de Raana Tey dans les jardins du Domaine Draay.         

Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de l'Ancienne République    Le Dossier Force - Les Archives Jedi   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 20/06/2010
Rédacteur(s) : Jedimax01
Mise en page : Jedimax01

Sources

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Raana Tey. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité