StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Cay Qel-Droma
Présentation
 
Cay Qel-Droma était un Chevalier Jedi de l’Ancienne République au temps de la Grande Guerre des Sith (4 000 – 3 996 av B.Y.) Apprenti du célèbre Maître Jedi Arca Jeth, Cay Qel-Droma était le frère de Ulic Qel-Droma, le tristement célèbre Jedi déchu qui devint l’apprenti du Seigneur Noir des Sith Exar Kun. Vétéran du Soulèvement de Freedon Nadd, Cay Qel-Droma prit part à la Grande Guerre des Sith en tentant de sauver son frère du Côté Obscur.
Biographie
 
La Formation

Né sur Alderaan d’une mère Jedi nommée Lien-Tsai Qel-Droma et d’un père inconnu, Cay Qel-Droma manifesta très jeune une puissance affinité avec la Force. Cependant, sa mère, qui craignait ne pas être suffisamment forte pour établir la séparation nécessaire entre Cay et son frère Ulic, décida de confier la formation de Cay à un célèbre Maître Jedi nommé Arca Jeth. Ce dernier accueillit les deux jeunes frères dans son centre d’entraînement sur Arkania et débuta leurs formations. Durant leur période d’apprentissage, Cay et son frère Ulic ne furent pas contraint de vivre séparés, et tous deux devinrent les meilleurs amis du monde. Faisant preuves de talents exceptionnelles dans la Force, Cay se découvrit également une passion pour la mécanique, bricolant tout un tas de droïdes et de machines qui avaient besoin de réparations ou d’optimisations. En 4 000 av B.Y., Cay Qel-Droma termina son travail sur un droïde d’entraînement au combat. Afin d’utiliser ce droïde au mieux, Arca Jeth décida d’organiser un entraînement au combat entre Ulic Qel-Droma et l’œuvre de son frère. Profitant du paysage désertique, Ulic affronta le droïde de combat, les yeux bandés. Se fiant à la Force, Ulic parvint à trancher l’avant-bras droit du droïde de combat, mais au cours d’une manœuvre osée, le jeune apprenti Jedi reçut un tir dans le dos, échouant dans son défi. En dépit de son échec, Ulic ne ressentait aucune colère, et il n’hésita pas à féliciter Cay pour son travail sur le droïde de combat. Content de rendre service, Cay s’approcha du droïde de combat pour l’analyser, et comprit qu’il fallait à nouveau procéder à de grosses réparations. Mais l’heure était à la restauration, et tandis que Cay et ses compagnons prenaient leur repas, le Maître Jeth leur annonça que des explorateurs de la République avaient récemment établi le contact avec le système Ondéron, un monde semi-civilisé. Il raconta à ses élèves que jadis, l’atmosphère de la planète Ondéron avait brièvement touché celle de la lune Dxun, et que les créatures féroces et sauvages de Dxun étaient parvenues à se rendre sur la planète Ondéron. Une fois dans le ciel d’Ondéron, les créatures lunaires avaient commencé à s’attaquer au peuple primitif d’Ondéron. Plusieurs années plus tard, les Ondéroniens avaient apprit à chasser les monstres de Dxun et à se défendre, faisant éclater une guerre qui durerait quatre cent ans. Au fil du temps, les Ondéroniens s’étaient retranchés dans une seule et unique cité fortifiée : Iziz. Après plusieurs décennies de guerre, les Ondéroniens avaient commencé à étendre les murs de leur cité et à jeter les criminels hors de ses murs, les livrant à la merci des monstres de Dxun. Mais avec le temps, les criminels bannis avaient apprit à dompter les créatures féroces, formant une armée de Dragons-Guerriers. L’apparition des Dragons-Guerriers avait fait éclater une phase plus violente de la guerre, et Iziz avait récemment été assiégée. C’est pourquoi le Maître Arca Jeth avait accepté de devenir le gardien du système Ondéron. Mais ce n’était pas lui qui se rendrait à la cité assiégée : c’était Cay Qel-Droma, Ulic Qel-Droma, et Tott Doneeta. Le succès de la mission leur ouvrirait les portes de la chevalerie.


Les Guerres Bestiales (4 000 av B.Y.)

Durant le voyage pour Ondéron à bord du Nebulon Ranger, Cay Qel-Droma occupa le poste de navigateur, tandis que son frère et Tott Doneeta s’occupaient du pilotage. Une fois arrivés dans le système Ondéron, les trois Jedi mirent le cap sur Iziz. En approchant de la cité fortifiée, Cay prévint son frère que les capteurs de proximité signalaient des oiseaux géants approchant de leur trajectoire. Soudain, tout un essaim de Dragons-Guerriers surgit de la couche nuageuse pour attaquer le Nebulon Ranger. Suivant la volonté de leur maître, Ulic Qel-Droma décida de ne pas riposter. Au lieu de cela, il chargea Cay de prévenir la tour de contrôle d’Iziz de leur arrivée. Cay s’exécuta et le Nebulon Ranger parvint à rejoindre les murs de la cité, protégé par les défenses anti-aériennes d’Iziz. Après avoir atterrit sur une baie d’amarrage, Cay et ses amis furent accueillis par le ministre d’état d’Ondéron, Novar, qui leur souhaita la bienvenue au nom de la Reine Amanoa. Lorsque Novar réalisa que l’un des Jedi était un Twi’lek, il ordonna à ses gardes de saisir Doneeta et de l’emmener en cellue. Cay et Ulic réagirent aussitôt en activant leurs sabres-lasers. La situation revint au calme lorsqu’un collègue de Novar lui rappela que la reine avait exigé qu’on lui amène les trois Jedi au complet. Une fois dans la salle du trône, les trois Jedi déclarèrent qu’en intégrant la République, Ondéron bénéficiait désormais des services de l’Ordre Jedi. Durant leur conversation, Novar fit irruption pour prévenir la reine que les Dragons-Guerriers avaient ouvert une brèche dans leur périmètre de sécurité. Soudain, une horde de Dragons-Guerriers brisa la verrière de la salle du trône et assaillit la garde royale. Cay, Ulic, et Tott brandirent leurs sabres-lasers et aidèrent la garde royale. Durant le combat, Cay abattit un Dragon-Guerrier à lui seul. Cependant, l’attaque frontale n’était qu’une diversion. Pendant la bataille de la salle du trône, plusieurs commandos. Sans perdre de temps, Cay et Tott reçurent l’ordre de suivre les commandos, pendant que Ulic se chargeait des hommes armés encore debout dans la salle du trône. Lorsque les deux Jedi arrivèrent à la chambre de la reine, il était déjà trop tard. Les deux gardes étaient morts, et les commandos avaient kidnappé la princesse Galia. Bouleversée, la reine Amanoa ordonna aux Jedi de partir à sa recherche. Ulic décida d’obéir à la reine, mais Cay et Tott suggérèrent d’en informer le Maître Jeth d’abord. Finalement, ce fut Ulic qui eut le dernier mot.
Partant à bord du Nebulon Ranger en direction des forêts d’Ondéron, les trois Jedi furent très vite victimes d’une attaque. Quelques secondes après leur décollage, les senseurs de proximité du Nebulon Ranger signalèrent un missile en approche rapide. Les Jedi tentèrent d’activer leurs boucliers déflecteurs, mais le missile les percuta avant, et le Nebulon Ranger entama une rapide descente en piquet avant de s’écraser au bord d’une falaise. Sains et saufs, les Jedi examinèrent les dégâts provoqués par le missile et par le crash. Cay assura ses compagnons qu’il serait capable de réparer tous les dégâts, une fois leur mission accomplie. Sortant de l’épave de leur vaisseau, les trois Jedi parvinrent à dompter une horde de Boma grâce à la Force, et les créatures les conduisirent à l’endroit où la princesse Galia était détenue. Là-bas, Cay, Ulic, et Tott firent irruption dans une cérémonie de mariage tenue dans un temple. Chargeant à travers le temple sur le dos des Boma, Ulic attrapa la princesse Galia, déclarant qu’il était là pour la sauver. Cependant, la princesse refusa d’être emmenée à sa mère, et les Jedi cessèrent leur attaque. Intervenant dans la bataille, le seigneur Modon Kira ordonna à tous de baisser leurs armes et invita les Jedi à prendre part au banquet. Durant le discours de Modon Kira, Cay Qel-Droma en profita pour s’atteler à la réparation de leur transpondeur endommagé. Lorsque Ulic demanda à Odon Kira comment il avait rencontré Galia, le futur marié lui répondit qu’il avait remarqué la princesse lors d’une incursion dans les murs de la cité d’Iziz. Après leur rencontre, Galia et Odon étaient tombés amoureux, et avait préparés son « enlèvement » pour pouvoir se marier. Galia avait décidé de vivre dans les terres sauvages, loin du côté obscur à l’œuvre au cœur de la famille royale d’Ondéron. Ulic fut surprit d’apprendre que le côté obscur était à l’œuvre sur Ondéron, mais Modon Kira lui assura que c’était l’un des leurs qui l’avait amené là - le Jedi déchu Freedon Nadd. Après cela, le seigneur des Dragons-Guerriers demanda aux Jedi s’ils se joindraient à eux pour combattre l’armée d’Iziz. Mais Ulic refusa de prendre les armes et insista pour révéler le mariage à la reine Amanora pour que cette dernière réalise l’enjeu véritable. Lorsque le banquet prit fin, les Jedi retournèrent à leur vaisseau. Durant les vingt-quatre heures suivantes, Cay Qel-Droma s’attela aux réparations du Nebulon Ranger. Une fois le vaisseau réparé, Cay, Ulic, et Tott, retournèrent à Iziz, escortés par plusieurs Dragons-Guerriers. Cependant, en approchant de la cité, les Jedi et leur escorte furent prit pour cible par les défenses anti-aériennes de la cité.
Déclarant sur le canal de communication qu’ils ramenaient la fille de la reine, les Jedi réussirent à obtenir un cessez-le-feu et purent atterrir dans la cité. Conduisant Odon Kira et Galia jusqu’à la salle du trône, les Jedi demandèrent à la reine d’abandonner le côté obscur définitivement. Contrarié, la reine Amanoa révéla sa véritable nature et invoqua l’esprit de Freedon Nadd. Déchaînant le pouvoir du côté obscur, Amanoa plongea la salle du trône dans l’obscurité. Ne perdant pas leur sang-froid, Ulic, Tott, et Odon, et Galia traversèrent la salle sous le feu ennemi, mais Cay était resté derrière. Dans la salle du trône, Cay défia la reine Amanoa en la menaçant de son sabre-laser. Mais à ce moment, un garde royal tira sur le Jedi, oblitérant sa main gauche. Blessé, Cay parvint tout de même à jeter son sabre-laser dans la cuisse d’un second garde. Furieux, le premier garde utilisa sa lance pour trancher le bras de Cay. Grièvement blessé, Cay appela son frère, et Ulic vint le chercher pour le ramener à l’abri. Une fois en lieu sûr, Cay demanda à son frère de lui administrer un kit médical. Tandis qu’Ulic le soignait, Cay remarqua un ancien droïde XT-6 désactivé non loin, et commença à lui sectionner le bras pour en faire une prothèse brachiale. Pendant ce temps, à l’extérieur, l’armée de Modon Kira affrontait l’armée d’Iziz, tandis qu’Amanoa se servait de la méditation de combat pour motiver ses propres troupes. Le cours de la bataille changea brutalement lorsque le Maître Jedi Arca Jeth apparut dans le ciel d’Iziz à bord son vaisseau. L’intervention du Maître Jeth redonna courage aux Dragons-Guerriers, et ces derniers relancèrent leur assaut. Rejoignant le vaisseau de leur maître, Cay, Ulic, et Tott découvrirent que Arca Jeth était contrarié de trouver la planète dans un tel état de chaos. Mais la bataille n’était pas terminée, et le côté obscur était encore influent. Suivant leur maître dans les profondeurs du palais d’Iziz, Cay, Ulic, et Tott retrouvèrent la reine Amanoa agenouillée près du tombeau de Freedon Nadd. La seule présence d’Arca Jeth suffit à contrer la puissance d’Amanoa et à repousser les ténèbres créées par le côté obscur. Puisant dans le côté lumineux, Arca Jeth révéla le cadavre de Nadd et apprit à Galia que sa famille avait été corrompue par le défunt Seigneur Noir depuis des siècles. Trop faible pour survivre sans la puissance du côté obscur qui l’habitait, la reine Amanoa périt. Quelques jours plus tard, Odon Kira et Galia furent proclamés dirigeants d’Ondéron, un nouveau membre de la République Galactique. Malgré cette victoire, le côté obscur était toujours tapi dans les profondeurs de la planète, guettant le moment opportun pour frapper. Tandis que Arca, Ulic, et Tott fêtaient l’événement, Cay procéda à des modifications sur son nouveau bras mécanique.


Le Soulèvement de Freedon Nadd (3 998 av B.Y.)

Peu après le couronnement de Galia et de son mari Kira, le Maître Jedi Arca Jeth conseilla d’enterrer le sarcophage de Freedon Nadd sur l’une des quatre lunes d’Ondéron, afin de libérer la planète du mal qui l’empoisonnait depuis des siècles. Cependant, le couronnement de Galia et de son mari Kira avait rapidement été suivi d’émeutes populaires dans toute la cité. Afin de s’assurer du bon transport des restes du Seigneur Noir, Arca Jeth décida de suivre le cortège funéraire de très près. Cay, ainsi que son frère Ulic, et son ami Tott, prirent également part au cortège, traversant les rues d’Iziz en restant sur leurs gardes. Lorsque le cortège funéraire arriva enfin au spatioport d’Iziz, Cay Qel-Droma assista à la rencontre entre Arca Jeth et Oss Willum, un jeune Chevalier Jedi prometteur. Ce dernier remarqua d’ailleurs que le Maître Jeth était gravement touché par les énergies obscures de la planète. Face à la puissance de ces énergies, Arca Jeth ne pouvait déduire qu’une seule chose : il subsistait sur Ondéron un groupe d’adorateurs de Freedon Nadd. Une fois le vaisseau affrété, un officier du spatioport vint informer le Maître Jeth qu’une tombe avait été préparée sur la lune Dxun. Cependant, avant qu’ils puissent se rendre sur la lune sauvage, la terre se mit à trembler. Venant des profondeurs de la planète, une foreuse gigantesque jaillit du sol du spatioport, et libéra des hordes de soldats Naddistes, des dissidents des forces de la garde royale. Menés par Warb Null, un agent du côté obscur vêtu d’une armure, les Naddistes envahirent le spatioport d’Iziz et ouvrirent le feu sur le cortège. Formant avec ses compagnons un cercle de défense autour de leur maître, Cay Qel-Droma brandit son sabre-laser et engagea le combat contre Warb Null. Tandis que les Dragons-Guerriers d’Oron Kira tentaient de repousser les forces Naddistes, Cay reçut le soutien de son frère Ulic et de son nouveau camarade Oss Willum. Durant leur combat, les forces Naddistes s’emparèrent du sarcophage de Freedon Nadd et l’embarquèrent à bord de leur foreuse. Ayant ce pour quoi il était venu, Warb Null battit en retraite et retourna à la foreuse, avant que celle-ci ne s’enfonce de nouveau dans le sol. La bataille étant terminée, Cay et les autres Jedi allèrent retrouver le Maître Arca Jeth, qui avait été frappé par le côté obscur qui émanait de la planète. De toute évidence, quelque chose de terrible était tapi dans les profondeurs d’Ondéron, et la mort d’Amanoa n’y avait rien changé. C’est à ce moment que Galia suggéra au Maître Jedi de consulter son père, le roi Ommin.
Tandis que le Maître Jeth, le Chevalier Ulic Qel-Droma, et la reine Galia rendaient visite au vieux roi Ommin, Cay et les Jedi Tott Doneeta et Oss WIllum sécurisèrent le palais royal. Dans la chambre de survie du roi Ommin, Arca Jeth réalisa que le roi lui aussi était corrompu par la puissance du côté obscur. Mais il était trop tard. Sans prévenir, le roi Ommin appela l’esprit du Seigneur Noir des Sith Freedon Nadd, et ce dernier surgit des tréfonds du Chaos. Révélant sa véritable nature, Ommin se servit de la Force pour emprisonner le Maître Jeth dans un cocon d’énergie obscure. À ce moment, Warn Bull émergea d’une alcôve et affronta Ulic Qel-Droma. Durant le combat, le roi Ommin s’empara du corps d’Arca Jeth et l’emmena dans son repaire. Ulic échoua à arrêter le roi, et Warb Null prit de nouveau la fuite. Cay retrouva son frère dans les ruines du palais royal qui avait été attaqué par les Naddistes. Face à la gravité de la situation, le frère de Cay, Ulic, décida qu’il fallait appeler des renforts et préparer une contre-attaque.
Plus tard, la République Galactique, qui avait répondu à l’appel d’Ulic Qel-Droma, déploya des troupes sur Ondéron afin de prêter main forte aux Jedi et aux Dragons-Guerriers. Et ils ne furent pas les seuls à intervenir ; l’Ordre Jedi envoya sur place quatre apprentis Jedi : Nomi Sunrider, Dace Diath, Shoaneb Culu, Qrrrl Toq, et Kith Kark. Lorsque ces derniers débarquèrent sur la planète, ils furent immédiatement plongés au cœur d’une terrible bataille. Dans ce chaos, Cay Qel-Droma suivit ses compagnons Jedi ainsi que l’armée de Modon Kira hors des murs de leur forteresse afin de rejoindre les Jedi et les soldats de la République déjà engagés dans la bataille. Avec l’arrivée des Jedi, le cours de la bataille fut changé et les forces Naddistes furent contraintes de reculer. Une fois l’ennemi repoussé, Cay rejoignit les six autres Jedi afin de prendre d’assaut le repaire du roi Ommin. Là-bas, les Jedi passèrent au travers d’une horde de fidèles de Freedon Nadd à coups de sabre-laser. Cependant, dans un moment d’inattention, Cay fut à nouveau victime d’une attaque sournoise. Un droïde de guerre de Freedon Nadd armé d’une épée surgit de nulle part et sectionne le bras mécanique de Cay au niveau du coude. Ne perdant pas son sang-froid, Cay rappela son sabre-laser à lui et trancha son assaillant en deux. Peu après, les Jedi surprirent le roi Ommin en compagnie de deux disciples du côté obscur – Aleema et Satal Keto. Comme la vie d’Arca Jeth était en jeu, le Jedi Ulic Qel-Droma fonça droit sur Ommin et trancha l’armature en fer qui maintenait l’ossature du vieux roi. Dépourvu de son système de survie, Ommin s’effondra comme de la gelée. Bien qu’il avait perdu son bras mécanique, Cay rejoignit son frère, arme au poing. Ulic demanda à savoir où se trouvait Arca Jeth. Le roi Ommin répondit qu’il avait été prit par le côté obscur. Agonisant, Ommin rappela l’esprit de Freedon Nadd et ce dernier décida de lui ôter la vie. La mort d’Ommin permit au Maître Arca Jeth de se libérer de sa prison d’énergie obscure et de retrouver ses élèves. Avant de disparaître, l’esprit de Freedon Nadd déclara que l’un d’eux finirait pas sombrer du côté obscur de la Force. Le Soulèvement Naddiste était terminé, et la République pouvait désormais rétablir l’ordre sur Ondéron.


Le Krath : un Autre Héritage de Freedon Nadd (3 997 av B.Y.)

Peu de temps après le Soulèvement de Freedon Nadd, un culte de disciples du côté obscur appelé le Krath lança un coup d’état dans le Système de l’Impératrice Teta, assassinant la famille royale et partant à la conquête des sept mondes du système. Grâce à la puissance du côté obscur, et aux artefacts qu’ils avaient hérité des Naddistes, les deux fondateurs du Krath, Aleema et Satal Keto, réussirent à asseoir leur autorité en instaurant un règne de terreur. Attentif à la menace posée par le Krath, l’Ordre Jedi décida de réagir et informa le Maître Arca Jeth de la tournure des événements. Peu après, Cay Qel-Droma - ainsi que ses camarades Ulic Qel-Droma, Nomi Sunrider, Tott Doneeta, Shoaneb Culu, Oss Willum, et Dace Diath – fut convoqué par le Maître Jeth. Lorsque tout le monde fut rassemblé, le Maître Jeth les informa que le mal causé par les Naddistes avait engendré une nouvelle menace dans le Système de l’Impératrice Teta. Après avoir entendu la nouvelle, Cay fit part de son avis à ses frères Jedi. Il déclara que les leaders du Krath n’étaient probablement pas conscients du mal qu’ils avaient libéré, et que cela faisait d’eux une plus grande menace. Lorsque chacun eut exprimé son avis, Arca Jeth reprit la parole et déclara qu’une force armée comprenant une partie de la flotte de la République et plusieurs Chevaliers Jedi s’apprêtait à partir pour le Système de l’Impératrice Teta afin de contrer la menace du Krath. Après le départ de Diath, Toq, Willum, et Culu, Cay suggéra à son frère d’aller jeter un œil aux artefacts Sith ayant appartenu au roi Ommin, car ces derniers étaient probablement liés au conflit Tetan. Une fois arrivé à l’avant-poste Jedi où étaient stockés les objets du roi Ommin, Ulic toucha un objet du côté obscur et l’esprit de Freedon Nadd jaillit de l’objet. Lorsque Cay et Tott se précipitèrent aux côtés d’Ulic, Freedon Nadd déclara qu’Ulic deviendrait un agent du côté obscur de la Force. Peu après, Ulic Qel-Droma et Nomi Sunrider furent envoyés dans le Système de l’Impératrice Teta sur ordre du Maître Jeth, dans le but de soutenir la flotte envoyée par la République et l’Ordre Jedi. Pendant ce temps, Cay et son ami Tott furent chargés de rester sur Ondéron afin d’accueillir un visiteur : l’archéologue Jedi Exar Kun. Ce dernier avait reçu l’autorisation de se rendre sur Ondéron afin d’étudier la récente découverte des Ondéroniens : l’épave du vaisseau de Freedon Nadd. Lorsque le vaisseau de Kun approcha de leur position, Cay avertit Tott de ne pas en dire trop au visiteur. Cay accueillit personnellement Exar Kun, et lui confirma que leurs récentes découvertes avaient toutes appartenues à Freedon Nadd. Cay ajouta qu’ils avaient reçu l’ordre d’expédier les artefacts en question sur Ossus afin d’être placés en lieu sûr, mais Exar Kun insista pour examiner les trouvailles avant qu’elles ne soient acheminées sur Ossus. À ce moment, Arca Jeth arriva à dos de dragon, et répondit à Kun qu’il ne pouvait accéder à sa demande. En réalité, Jeth n’était pas dupe ; il savait pertinemment que Kun n’était pas un archéologue, et qu’il nourrissait une fascination démesurée à l’égard des trésors Sith. Contrarié, Exar Kun repartit à bord de son vaisseau et quitta Ondéron. En voyant le vaisseau de Kun s’élever dans le ciel, Cay demanda à son maître pourquoi l’archéologue Jedi n’était pas le bienvenu sur Ondéron. Le Maître Jeth répondit que Kun avait choisi une voie différente de celle du Jedi.


Le Conclave de Deneba (3 997 av B.Y.)

Peu après l’échec de la contre-attaque menée par la République et les Jedi dans le Système de l’Impératrice Teta, l’Ordre Jedi convoqua le Conclave de Deneba afin de discuter de la menace grandissante posée par le côté obscur de la Force à travers le Krath. Répondant à l’appel, des centaines de Jedi venant des quatre coins de la galaxie convergèrent vers la planète Deneba, y comprit Cay Qel-Droma. Là-bas, Cay retrouva son frère et découvrit que ce dernier avait été blessé à la suite de l’attaque du Système de l’Impératrice Teta. Ulic lui répondit qu’il avait reçu un morceau de shrapnel lorsqu’un chasseur Chaos CX-133 avait traversé la verrière du pont du Reliance I. Lorsque tout le monde fut rassemblé, le Maître Jedi Odan-Urr ouvrit le conclave en expliquant son but : trouver un moyen de contrer efficacement la menace du Krath. Tandis que son frère tenait un discours sur ce qu’il avait pu voir et comprendre sur le Krath, Cay remarqua que les droïdes serviteurs éparpillés à travers la foule avaient un comportement étrange. Alors qu’Ulic Qel-Droma essayait de convaincre l’assistance que pour détruire le Krath, il fallait l’infiltrer, la plupart des Jedi rassemblés au coeur du Mont Meru ressentit une perturbation dans la Force. Cette perturbation était due au cri d’agonie poussé par Exar Kun sur Korriban, tandis que le jeune Jedi déchu se laissait envahir par la puissance du côté obscur. Au même moment, une flotte Krath se positionna en orbite au-dessus de Deneba et déploya une armée de droïdes de guerre Krath à la surface. Lorsque les capsules de déploiement touchèrent la surface de la vallée du Mont Meru, les droïdes serviteurs des Jedi se retournèrent contre leurs maîtres et attaquèrent l’assemblée de Jedi. Répondant immédiatement à la menace, Cay activa son sabre-laser et affronta les droïdes de guerre, recevant la confirmation de ses soupçons à l’égard des droïdes serviteurs. Alors que des centaines de Jedi affrontaient l’armée de Krath, Cay vit son maître utiliser une technique de Force capable de provoquer un court-circuit dans les mécanismes internes des droïdes. Malheureusement, lorsque le Maître Jeth détourna son attention pour sauver Ulic Qel-Droma de son assaillant, un autre droïde de guerre se glissa derrière lui et l’empala sur la lame de sa lance. Le cours de la bataille changea rapidement en faveur des Jedi, et le Maître Jedi Arca Jeth disparut, ne faisant plus qu’un avec la Force. Alors qu’Ulic Qel-Droma pleurait la mort de son maître, Cay alla inspecter les restes des droïdes de guerre Krath et détermina qu’ils avaient été fabriqués dans le Système de l’Impératrice Teta, par le Krath lui-même. Rongé par un sentiment de culpabilité quant à la mort de son maître, Ulic Qel-Droma se jura de conquérir le côté obscur de la Force.


La Chute d’Ulic Qel-Droma



Sur Ossus, tandis qu’Ulic Qel-Droma se préparait à accomplir sa mission d’infiltration du Krath, le Maître Jedi Odan-Urr tenta de le dissuader en lui montrant les images d’un Jedi assassinant son Maître pour suivre la voie du côté obscur. Malgré la sagesse des Maîtres Jedi, le Chevalier Jedi Ulic Qel-Droma, qui était déterminé à détruire le Krath, refusa d’entendre raison. Tandis qu’il se rendait à son vaisseau, Cay Qel-Droma l’attendit sur le chemin afin de le dissuader à son tour. Se heurtant à l’entêtement de son frère, Cay décida qu’il l’accompagnerait, car ils étaient frères, et que les frères combattaient ensemble. Mais Ulic insista pour partir seul et s’occuper lui-même du Krath. Déboussolé, Cay fit part à son frère de ses inquiétudes. Si Il était persuadé que s’il partait, ils ne se reverraient plus jamais. Ulic tenta de le rassurer et lui assura qu’ils reprendraient le cours de leur vie dans quelques mois. Après une brève étreinte, Cay laissa son frère rejoindre son vaisseau, le Kestrel Nova. Malheureusement, les inquiétudes de Cay étaient fondées. Quelques temps après son départ, Ulic Qel-Droma parvint à établir le contact avec Aleema Keto, et se faire passer pour un adepte du côté obscur. Cependant, durant sa mission, Satal Keto avait démasqué sa supercherie et l’avait fait enfermé dans les profondeurs de Cinnagar. Soumis à la torture Sith, Ulic frôla la mort à plusieurs reprises et sombra progressivement vers le côté obscur de la Force. Lorsque Cay ne parvint plus à sentir la présence de son frère dans la Force, il devint alarmé. Et il ne fut pas le seul : Nomi Sunrider et Tott Doneeta partageaient les mêmes sentiments.
Las de rester sans bouger alors que son frère mourait lentement, Cay demanda à Nomi et à Tott de l’accompagner pour une mission de sauvetage. Les deux Jedi acceptèrent, et ensemble, ils voyagèrent à bord du Nebulon Ranger. Une fois arrivé dans l’orbite de Cinnagar, Cay laissa Nomi Sunrider monter à bord d’une capsule de sauvetage afin de contacter Ulic en secret. À la surface, la Jedi Nomi Sunrider se fraya un chemin à travers les rues de Cinnagar et tomba sur les hommes du Krath. Dépassée en nombre, la Jedi fut capturée et conduite devant Ulic Qel-Droma. En voyant son ancienne compagne, Ulic ordonna à ses hommes de la placer en détention, mais sous la pression de Satal Keto, Qel-Droma décida de prévoir son exécution le jour suivant. Profitant du délai, Ulic tenta d’aider Nomi à s’échapper et lui envoya un holomessage. Cependant, l’holomessage fut intercepté par Satal Keto, qui décida de se débarrasser d’Ulic. Peu après, Nomi Sunrider se servit de la méditation guerrière pour éliminer les gardes de la prison dans laquelle elle était détenue et s’enfuir. Recevant un signal de détresse, Cay pilota le Nebulon Ranger jusqu’à la surface de Cinnagar, suivant la position de Sunrider. Une fois arrivé à destination, Cay et Tott débarquèrent de leur vaisseau et vinrent prêter main forte à leur camarade. Tandis que Sunrider sommait Satal Keto de leur livrer Ulic Qel-Droma, Cay sentit la présence de son frère non loin. Et en effet, Ulic apparut sur le balcon où se tenait Keto, brandissant son sabre-laser en direction du co-fondateur du Krath. Désignant Satal Keto comme le responsable de la mort d’Arca Jeth, Ulic affronta Keto et le tua sous le coup de la colère. Désormais débarrassés de Satal Keto, Cay pressa son frère de les suivre, mais Ulic refusa et menaça de les tuer. Inquiet, Tott suggéra à Cay d’emmener son frère de force. Mais à ce moment, Ulic déploya des vagues d’énergie du côté obscur pour repousser Cay et Tott. Ces derniers n’avaient plus le temps d’attendre, et furent donc contraints de retourner avec Nomi Sunrider au Nebulon Ranger. La situation étant devenue trop intenable, les trois Jedi quittèrent Cinnagar et mirent le cap sur Ossus.


L’Attaque de Cinnagar (3 996 av B.Y.)

De retour sur Ossus, Cay informa les Maîtres Jedi de la situation de son frère et reprit son rôle de Jedi. Après quelques temps, Qel-Droma se porta volontaire pour effectuer des vols d’essai sur un nouveau type de chasseur stellaire : le Sabre Stellaire XC-01. Travaillant avec Dace Diath, Cay réussit chacun de ses vols d’essai. Cependant, lors d’une session d’essai, Dace Diath eut un moment d’inattention et fut contraint de s’éjecter de son cockpit. Son chasseur alla s’écraser contre une crête. À l’issue de leurs vols d’essais, Cay et Dace conclurent que les nouveaux chasseurs stellaires avaient encore besoin de modifications. En rentrant à la base, Cay et Dace tombèrent sur Oron Kira. Ce dernier venait apporter son soutien, ainsi que celui de ses Dragons-Guerriers, aux Jedi dans leur nouvelle mission de sauvetage d’Ulic Qel-Droma. Ses camarades Jedi étant au courant du crash de Diath, ce dernier les rassura et déclara que le chasseur n’était pas prêt à voler en situation réelle. Cay proposa d’échanger le Sabre Stellaire contre le Stinger, un vaisseau d’assaut Surronien ; au moins pour cette mission. Mais Dace refusa de changer de vaisseau, et Cay n’insista pas. Avant de partir, certains Maîtres Jedi convoquèrent Cay et Nomi afin de discuter de la mission. Lors de la convocation, les Maîtres Jedi Thon et Vodo-Siosk Baas approuvèrent la mission de Cay, mais ils mirent en doute son objectif. Néanmoins, Cay était persuadé que son frère était en grand danger, et que sa conversion au côté obscur de la Force était principalement due à un poison Sith. En réponse, le Maître Thon affirma que Ulic Qel-Droma devait apprendre lui-même de ses propres erreurs. À cela, le Maître Ood Bnar ajouta qu’il était difficile pour un Jedi de revenir d’un tel voyage dans le côté obscur. Cay insista en disant qu’un Jedi avait le devoir d’aider les gens dans le besoin. Pour conclure la réunion, le Maître Baas donna la permission à Cay d’accomplir sa mission, mais si Ulic Qel-Droma avait choisi le côté obscur, alors il devrait faire face aux conséquences de ce choix. Peu après la réunion, Cay Qel-Droma rassembla ses alliés Jedi et Dragons-Guerriers et mit le cap sur Cinnagar, le lieu où Ulic Qel-Droma se trouvait.
Une fois arrivé à destination, l’escadron de Jedi et le croiseur de transport Ondéronien se positionnèrent au-dessus de Cinnagar et commencèrent à abattre les défenses de la cité. Tandis que les Jedi Tott Doneeta, Dace Diath, Oss Willum, et Shoaneb Culu passaient au travers des défenses anti-aériennes de la cité, Cay vola à dos de Dragon-Guerrier jusqu’au palais royal. Soutenu par ses alliés Nomi Sunrider et Qrrrl Toq, Cay bondit dans les quartiers royaux d’Ulic et d’Aleema Keto. Là-bas, Nomi Sunrider tenta de ramener Ulic Qel-Droma à la raison, mais fut aussitôt assaillie par les pouvoirs Sith d’Aleema Keto. Cependant, la Jedi était préparée, et elle parvint à chasser l’illusion Sith sans difficulté. Alors que le combat prenait fin dans les quartiers royaux, Cay dit à son frère qu’il ne pourrait jamais conquérir le côté obscur de la Force, et qu’il devait revenir sur Ossus, afin que tous deux retrouvent une vie normale. Encore une fois, Ulic Qel-Droma refusa d’écouter et affirma qu’il devait faire tout ça pour venger le Maître Arca Jeth. Lorsque Nomim insista de nouveau, Ulic perdit patience et la repoussa avec une amulette Sith. Le Chevalier Jedi Qrrrl Toq réagit aussitôt en s’emparant de l’amulette Sith, ce qui permit à Cay et aux monteurs des Dragons-Guerriers d’approcher et de maîtriser Ulic. Mais soudain, le Chevalier Jedi Nomi Sunrider les somma d’arrêter et de le laisser ici, leur rappelant les paroles des Maîtres Jedi sur Ossus. Cay refusa d’abord de faire une telle chose, mais Qrrrl Toq le retint et insista sur les paroles des Maîtres. Sur ce, les Jedi remontèrent sur leurs montures volantes, et Cay se jura de revenir chercher son frère dès que l’occasion se présenterait.


La Guerre des Sith : une Guerre Fratricide (3 996 av B.Y.)

Peu après l’échec de la mission de Cinngar, Ulic Qel-Droma fit la rencontre d’Exar Kun, l’aspirant Seigneur Noir des Sith. Durant leur duel, l’esprit du défunt Seigneur Noir Marka Ragnos fit une apparition et conseilla aux deux Jedi déchus de s’unir dans un même but. Ainsi, Exar Kun devint le Maître, et Ulic Qel-Droma devint l’apprenti. Plus tard, le Seigneur Sith Exar Kun fit son arrivée sur Ossus, prétendant être un Jedi à la recherche d’alliés pour découvrir les secrets oubliés de l’Ordre. Lorsque Kun organisa une réunion dans les jardins de Talla, Cay Qel-Droma répondit à l’appel et se rendit sur place afin de voir ce que le curieux Jedi avait à dire. Tandis qu’Exar Kun faisait son discours, Cay se manifesta et mit en doute la parole du Jedi. En réponse, Kun affirma que s’il comptait déterrer les secrets des Jedi, c’était pour le bien de tous, et non le profit de sa propre personne. Mais Cay n’était pas dupe, et Kun ne l’avait pas convaincu. Lorsque Kun reprit son discours, plusieurs Jedi se laissèrent séduire par ses belles paroles, évoquant l’échec « lamentable » du Maître Arca Jeth sur Ondéron. En bon défenseur de la mémoire de son Maître, Cay protesta et déclara que le Maître Jeth était mort en brave, sacrifiant sa vie pour celle de son apprenti. Oss Willum ajouta que c’était l’œuvre d’un avatar : le défunt Seigneur Noir Freedon Nadd. En réponse, Kun déclara qu’il avait lui-même éliminé l’esprit de Nadd, grâce aux secrets qu’il avait découvert. Sceptique, Cay demanda des preuves. Sur ce, Exar Kun brandit une amulette Jedi qui révéla les images de son combat contre Freedon Nadd. Peu après le discours des jardins de Talla, Exar Kun se glissa subrepticement dans la Grande Bibliothèque Jedi, prévoyant de s’emparer d’un Holocron Sith rare. En arrivant là-bas, Kun tomba sur le vieux Maître Odan-Urr. Ce dernier empêcha Kun de mettre la main sur l’holocron, mais Kun devint furieux et l’étouffa grâce au pouvoir du côté obscur de la Force. Odan-Urr s’éteignit après un millénaire d’existence, laissant l’Holocron Sith tomber entre les mains d’Exar Kun. Suite au meurtre d’Odan-Urr, Exar Kun reçut le soutien de vingt Jedi, dont les Chevaliers Crado, et Oss Willum. Peu de temps après, Ulic Qel-Droma, puissant leader des armées du Krath, remporta le soutien de Mandalore l'Indomptable et de ses guerriers Mandalorien. Fort de sa nouvelle puissance, Ulic détruisit les Chantiers de Foerost, prévoyant ensuite de s’attaquer à Coruscant, la capitale galactique.
Peu après l’attaque des Chantiers de Foerost, une rumeur disant que les Krath étaient menés par un Jedi commença à se répandre dans les couloirs du Sénat Galactique. Etant directement concerné par cette rumeur, l’Ordre Jedi décida d’agir en conséquence, et envoya plusieurs de ses représentants sur Coruscant afin de discuter de coordonner leurs efforts. Cay Qel-Droma faisait partie des représentants envoyés par l’Ordre, et voyagea en compagnie du Maître Vodo-Siosk Baas, et des Chevaliers Sunrider, Doneeta, Sylvar, Diath, Culu, et Toq. En arrivant au bâtiment du sénat galactique, les Jedi reçurent un rapport du capitaine Vanicus qui confirmait l’identité du leader des armées du Krath : il s’agissait d’Ulic Qel-Droma. Cay n’en crut d’abord rien, mais il affirma que si c’était bien vrai, alors c’était à lui de l’arrêter. Le Maître Baas lui répondit qu’il ne pouvait pas faire ça, car c’était là la réalisation des prophéties Sith. Soudain, alors que tous pensaient que la flotte d’Ulic s’apprêtait à attaquer Kemplex IX, le ciel fut obscurci par une nuée de Chasseurs Chaos et de Vaisseaux d’Attaque Suprématie. Kemplex IX n’avait été qu’un leurre : la véritable cible était Coruscant. Prit par surprise, les Jedi durent se mettre à couvert. Bien que les défenses planétaires de Coruscant étaient habilitées à repousser ce genre d’attaque, elles n’étaient pas préparées à affronter les droïdes de guerre Basilisks des Mandaloriens. Comprenant cela, Cay fonça en direction d’un vieux canon laser anti-aérien datant de la guerre précédente et l’activa, donnant par la même occasion l’exemple aux autres soldats de la République. Durant la bataille, le Maître Baas demanda à être emmené au plus vite au poste de commandement de la République, car la Force lui disait que la bataille prendrait fin là-bas. Et il n’avait pas tort. Abandonnant la sûreté de son vaisseau-mère, Ulic Qel-Droma, apprenti Sith et commandant des armées du Krath, descendit à la surface de Coruscant et prit la direction du poste de commandement de la République, escorté par des commandos d’élite Mandaloriens. Egalement épaulé par la sorcellerie Sith d’Aleema Keto, Ulic Qel-Droma parvint à nettoyer un passage jusqu’à son objectif et à pénétrer dans le poste de commandement ennemi. Cependant, lorsque Cay et ses compagnons Jedi entrèrent dans le poste de commandement de la République, Aleema Keto décida de retirer ses forces, ainsi que celles de Mandalore, trahissant ainsi Ulic. Les Jedi assistèrent, perplexes, au retrait des troupes Krath, et commencèrent à croire qu’Ulic n’était jamais venu au poste de commandement. Mais la Force disait à Cay que son frère était bel et bien là. Suivant son intuition, le Chevalier Jedi traversa les ruines du poste de commandement et surprit son frère en train de torturer un commandant de la République. Bien que prit au dépourvu, Ulic ne perdit pas son audace et ordonna aux Jedi de s’en aller. Mais l’apprenti d’Exar Kun avait déjà perdu, et sans perdre de temps, le Maître Baas créa un Mur de Force qui emprisonna Ulic. Ce dernier étant neutralisé, le Chancelier Suprême annonça qu’il aurait droit à un procès, avant d’être exécuté.


Le Procès d’Ulic Qel-Droma : la Reprise des Hostilités (3 996 av B.Y.)

Après la capture d’Ulic Qel-Droma, le Chancelier Suprême fit conduire le prisonnier jusqu’au Bâtiment du Sénat Galactique. Craignant le pire pour son frère, Cay vola à bord du Nebulon Ranger jusqu’au sénat afin de le défendre. Là-bas, Cay passa au travers du système de sécurité et traversa le grand hall du sénat pour rejoindre la tour au sommet de laquelle Ulic était enchaîné. Malheureusement, Ulic ne voulait pas de l’aide de son frère, et continuait de faire l’éloge des Sith tout en menaçant la République. Désespéré, Cay s’adressa aux sénateurs et les supplia de ne pas écouter son frère. En entendant ces paroles, Ulic devint furieux et se débarrassa de ses chaînes. À ce moment, un homme entra dans le hall du Sénat, accompagné de Mandalore l’Indomptable et d’un groupe de guerriers Massassi. C’était Exar Kun, qui venait sauver son apprenti. La situation devenant très grave, Cay brandit son sabre-laser et tenta d’arrêter Exar Kun, mais son frère lui dit que c’était inutile. Tandis que ses guerriers Massasi retenaient les Jedi, Exar Kun grimpa jusqu’à la tour du Chancelier Suprême et se servit du côté obscur de la Force pour lui faire dire ce qu’il voulait. Dans son discours à travers le Chancelier, Kun déclara que la République s’effondrerait, laissant place à un nouvel empire Sith, et que quiconque voulait en faire partie se rait le bienvenu. Les autres seraient tous tués. Une fois son discours terminé, Kun tua le Chancelier Suprême et redescendit de la tour. En bas, Cay tenta de raisonner son frère à nouveau, mais ce dernier lui affirma que s’il voulait l’arrêter, il devrait le tuer. Blessé par ses paroles, Cay répondit qu’il en était incapable. Alors que tout semblait perdu pour les Jedi, le Maître Baas fit son arrivée et bloqua la route à son ancien apprenti Exar Kun. Etant dans une impasse, Baas et Kun s’engagèrent dans un duel féroce, mais à la fin, Kun déchaîna toute sa puissance et tua le Maître Baas. Les Jedi assistèrent, impuissants, à la mort de leur maître et au départ des Sith.


L'Ultime Confrontation (3 996 av B.Y.)

Peu après la mort du Maître Baas, les Jedi subirent une nouvelle attaque. Les vingt Chevaliers Jedi formant la Confrérie des Sith furent à l’origine d’un Pogrom Jedi, tuant leurs maîtres respectifs sur ordre du Seigneur Noir des Sith Exar Kun. Certains réussirent, d’autres échouèrent. Parallèlement, un groupe de Jedi constitué des Chevaliers Dace Diath, Qrrrl Toq, et Shoaneb Culu, fut envoyé dans l’Amas de Cron en compagnie d’un croiseur stellaire de la République dans le but de détruire les forces Sith cachées près de l’étoile. Malheureusement, il s’agissait d’un piège, et lorsque les Jedi se déployèrent pour intercepter la cible, Aleema Keto, commandante du Corsaire, se servit de la sorcellerie Sith pour déclencher une réaction en chaîne instable, qui elle-même produisit une explosion au cœur de l’étoile voisine. L’onde de choc fut telle qu’elle emporta tous les vaisseaux à proximité, y comprit ceux des trois Jedi Diath, Toq, et Culu, et s’étendit bien au-delà des prévisions. Lorsque les Jedi comprirent que l’onde de choc de l’explosion s’apprêtait à frapper la planète Ossus, ils lancèrent l’évacuation de l’Académie Jedi et de la Grande Bibliothèque Jedi. Cay participa donc à l’évacuation, et supervisa le chargement de plusieurs stocks d’artefacts Jedi. Néanmoins, durant l’opération, le jeune Jedi sentit la présence de son frère dans la Force, et son intuition fur confirmée lorsqu’il aperçut le vaisseau d’Ulic dans le ciel d’Ossus. Croyant que son frère était revenu vers lui, Cay fonça à bord du Nebulon Ranger et se lança à la poursuite du vaisseau d’Ulic. Alors en pleine course poursuite, Cay tenta de détruire les moteurs du vaisseau de son frère, mais ce dernier ne cessait d’esquiver ses attaques. Soudain, Cay fut attaqué par un troisième vaisseau, qui ne manqua pas de détruire deux de ses réacteurs. Ses systèmes étant gravement touchés, Cay entama une rapide descente en piquée vers l’Académie Jedi, et finit par s’écraser sur un bâtiment en pierre. S’échappant de l’épave en flammes du Nebulon Ranger, Cay courut jusqu’à son frère pour s’assurer que ce dernier n’était pas blessé. Mais Ulic n’était pas du tout blessé. Tentant une dernière fois de faire appel aux sentiments de son frère, Cay se dressa sur la route d’Ulic et se résolut à brandir son sabre-laser. En pleurs, Cay se força à affronter son frère afin de le sauver du côté obscur, et les deux frères s’engagèrent dans un duel au sabre-laser. Essayant d’encourager son frère à combattre le côté obscur qui l’empoisonnait, Cay se contenta d’effectuer des manœuvres défensives. Malheureusement, lorsque Cay évoqua le nom d’Arca Jeth, Ulic devint furieux et lui asséna un coup puissant qui lui trancha le bras. Tandis que Cay rappelait à son frère qu’il l’aimait, Ulic leva son sabre-laser et asséna le coup de grâce. Cay reçut un coup de sabre-laser au torse, et s’effondra sans vie. Voyant le corps de son frère couvert de sang, Ulic tomba à genoux et réalisa qu’il avait commit l’irréparable. Cay mourut dans les bras de son frère. Sa mort permit à Ulic Qel-Droma d’abandonner le côté obscur pour toujours, et d’aider les Jedi à vaincre le Seigneur Noir Exar Kun, mettant ainsi un terme à la Grande Guerre des Sith. En souvenir de son frère, Ulic Qel-Droma baptisa son vaisseau le Rêve de Cay.

 
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de l'Ancienne République    Le Dossier Force - Les Archives Jedi   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 07/11/2010
Rédacteur(s) : Jedimax01
Mise en page : Jedimax01

Sources

  • http://starwars.wikia.com/wiki/Cay_Qel-Droma
  • Star Wars: Tales of the Jedi - Ulic Qel-Droma and the Beast Wars of Onderon
  • Star Wars: Tales of the Jedi - The Freedon Nadd Uprising
  • Star Wars: Tales of the Jedi - Dark Lords Of The Sith
  • Star Wars: Tales of the Jedi - The Sith War

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Cay Qel-Droma. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité