StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Sayar Dun'La
Présentation
 
Sayar Dun’La était un Guérisseur Jedi Bothan du Nouvel Ordre Jedi au temps de la Seconde Guerre Civile Impériale (130 - ? ap B.Y.) Figurant parmi les survivants du Massacre d’Ossus (130 ap B.Y.), Sayar Dun’La se réfugia dans le Temple Caché en compagnie de ses frères Jedi durant sept ans, jusqu’au jour où il prit part à une mission diplomatique destinée à coordonner les efforts du Nouvel Ordre Jedi avec les Vestiges de l’Alliance Galactique.
Biographie
 

1. Le Temple Caché : le Dernier Refuge

En 130 ap B.Y., la galaxie tomba sous la coupe de l’alliance formée entre l’Empire Galactique de Roan Fel et le Sith Unique de Dark Krayt. L’Alliance Galactique fut chassée du centre du pouvoir et traquée à travers les confins de la galaxie, entamant une longue période d’exil. Le Nouvel Ordre Jedi fut quant à lui victime d’une attaque à grande échelle menée par une flotte Sith-Impériale. Le Massacre d’Ossus marqua la fin du Nouvel Ordre Jedi. Cependant, une poignée de Jedi parvint à éviter la catastrophe et à rallier un refuge secret créé par le défunt Kol Skywalker : le Temple Caché. Sayar Dun’La fut l’un de ces Jedi.

2. La Fin d’un Exil

Après sept de réclusion au cœur du Temple Caché, Sayar Dun’La fut choisit pour prendre part à une mission diplomatique destinée à créer une alliance entre le Nouvel Ordre Jedi et les Vestiges de l’Alliance Galactique. Aux côtés de ses confrères Asaak Dan, Drok, et Te Corso, Dun’La voyagea à bord d’un chasseur stellaire TwinTail X-83 jusqu’à la flotte des Vestiges de l’AG, stationnée au plus profond du secteur Arkanis, dans la Bordure Extérieure. Une fois arrivés à destination, le groupe de Jedi fut autorisé à se poser à bord de l’Alliance, le vaisseau-mère de l’amiral Gar Stazi. Leurs chasseurs étant arrimés au hangar principal du vaisseau, le groupe de Jedi fut conduit jusqu’à Gar Stazi en personne. Ce denier les accueillit chaleureusement, mais exprima tout de même sa méfiance quant à tous les utilisateurs de la Force qui prétendaient vouloir le rencontrer. Ce fut le Maître Te Corso qui présenta le groupe de Jedi à l’amiral et qui affirma qu’ils étaient bel et bien des émissaires Jedi, et non des assassins Sith. Lorsque les présentations furent faites, l’amiral Gar Stazi demanda aux Jedi de le suivre, mais ils furent très interpellés par un Chevalier Impérial du nom de Sigel Dare, qui revenait à peine d’une mission de sauvetage sur Dac. Dare demanda à l’amiral Stazi l’autorisation de réquisitionner l’une de ses navettes afin de porter secours à son ancien maître, Treis Sinde, qui était resté sur Dac pour lui permettre de s’enfuir. D’abord sceptique, Stazi se laissa convaincre par l’idée lorsque le Maître Jedi Asaak Dan se proposa pour accompagner le Chevalier Impérial Dare sur Dac. Tandis que Asaak Dan se préparait à partir pour Dac, une planète sous domination Sith-Impériale, Sayar Dun’La et ses camarades Te Corso et Drok allèrent s’entretenir avec l’amiral Gar Stazi à propos des termes d’une alliance éventuelle.

Une fois la réunion terminée, Gar Stazi invita ses invités Jedi à le rejoindre sur le pont de l’Alliance. Là-bas, Sayar Dun’La discuta de la situation avec son ami Drok. Cependant, durant leur conversation, le Maître Te Corso sentit une perturbation dans la Force et en informa l’amiral Stazi. Malheureusement, il était déjà trop tard. Surgissant d’hyperespace, la Premier Corps Expéditionnaire Sith-Impérial de Coruscant se positionna au-dessus de la flotte des Vestiges de l’AG. Quelques secondes plus tard, la flotte Sith-Impériale ouvrit le feu sur la flotte de l’amiral Stazi. Ce dernier donna alors l’ordre de lever les boucliers, et demanda à savoir pourquoi les alarmes de proximité n’avaient pas fonctionné comme elles le devaient. Soudain, l’un de ses hommes d’équipage, un Mon Calamarien du nom de Tealart, brandit un blaster et tira dans le dos de l’amiral. Réagissant aussitôt, le Maître Jedi Drok bondit à travers le pont de l’Alliance et sectionna le bras du Mon Calamarien. Le danger étant écarté, Sayar Dun’La se précipita vers l’amiral qui gisait au sol. Se servant de la Force pour sonder son état de santé, Dun’La déclara que ses signes vitaux étaient vacillants et qu’il fallait immédiatement le transporter à l’infirmerie. Reprenant le contrôle du vaisseau-mère, le capitaine Jhoram Bey ordonna à la flotte de se retirer au point de rendez-vous le plus vite possible. Pendant ce temps, le Maître Sayar Dun’La se servit de la Force pour faire léviter le corps de Gar Stazi et le guider jusqu’à l’infirmerie. Pour rassurer le capitaine Bey, Te Corso lui assura que Dun’La était le meilleur guérisseur du Nouvel Ordre Jedi. Bey confia sans hésiter son amiral aux soins des Jedi. 

Tandis que la flotte fuyait à travers l’hyperespace, le capitaine Jhoram Bey demanda à savoir comment allait l’amiral. Dun’La reçut un appel du lieutenant Antilles et répondit sans attendre. Il affirma que l’état de l’amiral était stable, mais que la blessure était profonde. Avant de couper la communication, le lieutenant demanda à être tenue informée de tout changement. À ce moment, la même flotte Sith-Impériale surgit d’hyperespace et rouvrit les hostilités. Le capitaine Bey fut contraint d’initier les mêmes manœuvres de fuite, se servant de l’Alliance et des plus gros vaisseaux pour protéger les arrières des plus petits vaisseaux en fuite. Peu après, tandis que l’Alliance était de nouveau en hyperespace, Sayar Dun’La contacta le pont du vaisseau pour annoncer au capitaine que l’amiral avait reprit conscience mais qu’il refusait d’entrer dans une cuve bacta tant qu’il n’avait pas parler à son assassin. À ce moment, Dun’La brancha Stazi au systèmes des communications. Parvenant à peine à parler, l’amiral Gar Stazi donna l’ordre au capitaine Bey de se servir des vibrations de fréquence de l’Alliance pour comprendre comment le Premier Corps Expéditionnaire Sith-Impérial de Coruscant était parvenu à les suivre à travers l’hyperespace. Suivant les ordres de son amiral, Jhoram Bey comprit que les vibrations de fréquence de l’Alliance avait agi comme une balise de traçage que la flotte Sith-Impérial s’était contentée de suivre. Désormais conscient de la manœuvre de l’ennemi, le capitaine Jhoram Bey stationna le vaisseau-mère des Vestiges de l’AG dans le secteur Teraab, où il attendit l’arrivée du vaisseau-mère de la flotte Sith-Impériale. Lorsque celui-ci arriva, l’amiral Grail somma Bey de se rendre. Mais Bey refusa, et quelques secondes plus tard, le reste des bâtiments de guerre de sa flotte surgit de nulle part et ouvrit le feu sur les forces Sith-Impériales. L’attaque surprise suffit à infliger de lourds dégâts au vaisseau de l’amiral Grail, et et Bey transmit de nouveaux ordres à la flotte en vue d’une nouvelle retraite. Une fois tirés d’affaire, le Maître Jedi Sayar Dun’La laissa l’amiral Gar Stazi sortir de l’infirmerie. Indemne, ce denier affirma aux Jedi qu’il acceptait de travailler avec eux contre l’Empire Galactique de Dark Krayt.

3. La bataille de Taivas

Comme la presque totalité des maîtres et chevaliers qui étaient en mission, Dun’La fut rappelé sur Taivas lorsque Cade Skywalker vint prévenir le Conseil Jedi que la localisation du temple Jedi n’était plus secrète. Heureusement pour les Jedi, les propriétés électromagnétiques particulières de la planète empêchaient les bombardements orbitaux d’être efficaces, contraignant leurs ennemis à lancer un assaut terrestre conventionnel. Progressivement repoussés vers la Chambre du Conseil dans le temple, les Jedi et les Chevaliers Impériaux venus les soutenir virent brusquement apparaître de nouveaux ennemis. Ces Soldats Sith, mi-hommes, mi-machines et totalement loyaux à Dark Krayt constituaient des adversaires bien plus coriaces que les Sith que les défenseurs combattaient jusque-là. Sentant la rupture proche, Nat Skywalker ne conserva que Dok, Te Corso, Dun’La et Cade pour couvrir la maître Jedi Tr’a Saa pendant que celle-ci s’immergeait dans la Force afin de trouver le meilleur moment pour lancer l’évacuation. Les Soldats Sith plus nombreux submergèrent peu à peu les défenseurs, Dun’La étant presque coupé en deux par un Soldats Sith. Ses amis Te Corso et Drok moururent eux aussi, et dans un dernier élan Nat Skywalker projeta Cade loin des combats, pendant que les vaisseaux transportant les padawans et le reste des Jedi s’échappaient.  

Apparitions
 
Dossiers associés
 
Le Dossier Force - Les Archives Jedi    Legacy : le futur est en marche !   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 06/05/2012
Rédacteur(s) : Jedimax01
Mise en page : Jedimax01
Mise(s) à jour : ordo181

Sources

  • http://starwars.wikia.com/wiki/Sayar_Dun%27La
  • Star Wars - Legacy #42: Divided Loyalties

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Sayar Dun'La. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité