StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Satal Keto
Biographie
 

Satal Keto était, avec sa cousine Aleema, héritier du trône du système de l’Impératrice Téta. Ils créèrent ensemble une société secrète vouant un culte à la magie du coté obscur : Le Krath, du nom d’un personnage maléfique de conte de fée de leur enfance. Lors d’un déplacement sur Coruscant, Aleema et Satal visitèrent le musée galactique à la recherche de savoir sur le coté obscur, et découvrirent l’ancienne civilisation Sith. Attirés par le pouvoir des vieilles reliques, Satal vola un manuscrit Sith. De retour dans leur logement, il étudia le manuscrit sans en comprendre le langage, mais en regardant les informations galactiques, ils partirent pour Onderon à bord de leur yacht spatial royal, car la République s’y battait contre les Naddistes, adeptes de la sorcellerie Sith. Arrivant en pleine zone de guerre, Satal et Aleema s’enfoncèrent dans l’unique cité de la planète, Iziz, pour y rencontrer Ommin, le roi d’Onderon.
Voyant en eux l’avenir des Sith, ce dernier leur offrit une amulette ayant appartenu à Freedon Nadd, pouvant déchiffrer les écrits des anciens Sith. Alors que Ommin leur présentait son bien le plus précieux, le maître Jedi captif Arca Jeth , les Jedi arrivèrent avec fracas. Les cousins Keto prirent la fuite devant le combat de la Lumière contre l’Obscurité, et rencontrèrent l’esprit de Freedon Nadd. Le fantôme leur offrit deux épées Sith avant de les mener vers la sortie, en leur confirmant qu’ils étaient l’avenir du coté obscur. À la fin de la guerre civile d’Onderon, Aleema et Satal quittèrent la planète, cachés parmi les étrangers évacués.

Forts de leurs nouveaux savoirs qu’ils apportèrent aux membres du Krath, Aleema et Satal prirent en otage leur tuteur royal avant de partir à la rencontre de leurs parents, dirigeants du système Téta, lors d’une inspection royale annuelle dans les usines de la Guilde de la Carbonite. Ce qui semblait être un voyage d’étudiants, se transforma bien vite en coup d’état. En effet le tuteur et le président de la Guilde furent les premières victimes de la magie Sith d’Aleema, puis ce fut au tour des gardes royaux. Aleema et Satal capturèrent leurs parents puis les plongèrent dans les cuves de carbonite fondue. Ainsi le Krath devint le nouveau dirigeant des sept mondes de Téta, en terrassant diverses cellules d’insurgés loyaux à l’ancien régime.

Les Jedi sentirent cette nouvelle menace du coté obscur, et alliés aux forces de la République partirent pour Koros Major afin de négocier un cessez-le-feu. La  réponse du Krath ne se fit pas attendre, Aleema utilisa à nouveau la sorcellerie sith et créa l’illusion d’un monstre mythique attaquant la flotte Républicaine, mais cette illusion fut vite défaite par la Jedi Nomi Sunrider. Satal envoya donc ses Equipes du Chaos, des chasseurs stellaires kamikazes. Devant cette force de frappe, les Jedi et la République furent contraints de battre en retraite.

Pendant que les pouvoirs du Krath grandissaient dangereusement, les Jedi se réunirent sur Deneba pour débattre de la conduite à tenir sur cette nouvelle menace obscure. Cette réunion se transforma en champ de bataille quand le Krath y envoya une armée de droïdes de guerre, maîtrisée par des Jedi en surnombre. Face à cette défaite, le Krath redoubla de vigilance.
Aleema et Satal sentirent la présence d’un Jedi dans Cinnagar, la capitale des sept mondes de Teta et décidèrent d’en tirer profit. Ce Jedi du nom d’Ulic Qel-Droma sauva la vie d’Aleema lors d’une exécution publique d’insurgés. Elle voulait en faire un allié au grand désespoir de son cousin, qui le tortura et l’empoisonna avant d’être arrêté par sa sorcière de cousine. Dans le même temps, Satal et Aleema eurent la dernière visite de l’esprit mourant de Freedon Nadd les mettant en garde contre Exar Kun, sérieux prétendant à l’héritage des Sith.

Alors qu’Aleema donnait à Ulic le commandement des forces armées du Krath, Satal fit capturer Nomi Sunrider tentant d’infiltrer la ville de Cinnagar. Suspectant Ulic d’une possible trahison, Satal Keto lui ordonna de tuer Nomi pour prouver sa loyauté, Ulic accepta de le faire le lendemain à l’aube.  Satal redoubla de vigilance et fit espionner Ulic, et découvrit qu’il souhaitait briser le pouvoir du Krath afin de venger la mort de son maître Arca Jeth. Satal ordonna à ses gardes d’exécuter Ulic. Ce dernier échappa à l’assassinat et retrouva Satal avant de le tuer sous le coup de la colère.
 
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de l'Ancienne République    Le Dossier Force - Les Archives Jedi   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 09/06/2013
Rédacteur(s) : JjabaGanjja le Jawa
Mise en page : Ashlack

Sources

  • La Légende des Jedi T3 – Le sacre de Freedon Nadd.
  • La Légende des Jedi T4 – Les Seigneurs des Sith

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Satal Keto. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité