StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Krath
Description
 
Fondé en 3 997 av B.Y. par Aleema Keto et Satal Keto, le Krath était une société secrète qui se vouait à la pratique de l’ancienne sorcellerie Sith, et à la recherche des anciens artefacts de la Grande Guerre de l’Hyperespace. Le terme « Krath » est issu du nom d’un personnage de conte de fée rendu populaire pendant la Grande Guerre Sith.

Historique
 

1. Origine

Le culte du Krath fut créé par un groupe de jeunes aristocrates Tetan, mené par Satal Keto, le fils du Seigneur Keto, et Aleema Keto, fille de Dame Magda Keto. Les chefs du Krath étaient appelés les Haut Prêtres du Krath. Contrairement aux autres sectes usant du Côté Obscur, le Krath était fondé sur une combinaison de diverses influences au sein de l’héritage Sith. Les leaders du Krath ne reçurent aucune formation Sith formelle, mais à l’image de l’archéologue, ils rassemblèrent des pièces et des artefacts issus de différents esprits Sith, si bien qu’au final, ils parvinrent à maîtriser des illusions Sith anciennes et oubliées de tous.

Pendant un temps, le Krath se contenta de simples réunions entre adeptes, mais un jour, alors qu’ils étaient en visite sur Ondéron – alors en pleine bataille - leur vaisseau, le Krath Enchanter fut abattu en plein ciel. Parvenant tout de même à échapper aux zones d’affrontements, ils firent la rencontre d’un groupe de personnes connues sous le nom de Naddistes. Partageant un intérêt pour la sorcellerie Sith, les deux parties avaient à y gagner. Guidés dans les souterrains, Aleema et Satal furent présentés au Roi Ommin. Les deux jeunes aristocrates espéraient que le Roi Ommin leur traduise un livre ancien écrit dans une langue Sith oubliée. Voyant la méfiance de ses deux visiteurs, le Roi Ommin leur montra d’anciennes amulettes qui les influencèrent grâce à leur pouvoir maléfique. Mais les Jedi interrompirent leur réunion, et le Roi Ommin trouva la mort. De leur côté, Aleema et Satal, firent la rencontre de l’esprit noir de Freedon Nadd, qui les aida à s’enfuir avec quelques trésors Sith récupérés dans les quartiers du Roi À partir de ce moment, Aleema et Satal devinrent les apprentis de Freedon Nadd, et ce dernier les guida sur la route du Côté Obscur où ils apprirent les secrets de la sorcellerie Sith, pour un jour mener une rébellion contre le gouvernement du système de l’Impératrice Teta.

2. Le Soulèvement Politique du Système de l'Impératrice Téta (3 997 av B.Y.)

Rongés par le Côté Obscur, les jeunes membres du Krath mirent au point un complot pour accéder au pouvoir. L’idée était de réaliser un coup d’état à la fois politique et militaire. Ainsi, Aleema et Satal, accompagnés du tuteur Korus, se rendirent illégalement sur une fonderie de carbonite où leur famille avait l’habitude de se rendre. Une fois face à leur famille, Aleema et Satal usèrent de la sorcellerie Sith pour neutraliser les gardes du Seigneur Keto. Grâce à leurs pouvoirs, ils créèrent l’illusion de créatures mortelles qui poussa les hommes du Seigneur Keto à tomber dans un état catatonique. Désormais sans défense, les aristocrates du gouvernement Keto furent plongés dans de la carbonite, puis affichés comme des œuvres d’art dans une salle de réception. Satal et Aleema étaient désormais à la tête du nouveau gouvernement du système de l’Impératrice Teta. Mais la population du système n’était pas prête à accepter un tel outrage, et préférait rester loyale à l’ancien Seigneur Keto. En réponse, Satal Keto décida de réprimer toutes les cités qui refusaient de lui jurer allégeance, et à force de répressions, les cités se plièrent à son autorité. De son côté, Aleema écrasa une insurrection à Cinnagar.

Lors d’une de leurs réunions, Aleema usa inconsciemment d’un pouvoir extrêmement puissant, lorsqu’elle désintégra le tuteur Korus. En réalité, une aura de magie noire les avait corrompus, et les pouvoirs qui leur servaient à créer des illusions pouvaient désormais agir réellement sur leurs victimes. Forts d’une nouvelle puissance, les membres du Krath initièrent un règne de terreur sur les différents mondes du système de l’Impératrice Teta. Au nom de la Sainte Croisade Krath, le Krath imposa son autorité sur chaque monde du système, à l’exception de Koros Major, qui continuait de résister au coup d’état. Afin de remédier à cela, le Krath décida d’envoyer une station de combat en orbite autour de la planète, ainsi qu’une flotte de vaisseaux remplis de soldats équipés d’anciennes armures. Déployant de gigantesques transports de troupes à la surface de la planète, le Krath passa à l’assaut de la planète. Et en plus des forces terrestres et aériennes, Aleema se servit de la sorcellerie Sith pour affecter le moral et les perceptions des forces armées de Koros Major. La planète semblait perdue, lorsqu’une flotte fit une arrivée surprise.

3. Le Krath contre Les Jedi: la Bataille de Deneba et ses Conséquences (3 997 av B.Y.)

Koros Major étant le dernier monde libre du système de l’Impératrice Teta, la République et l’Ordre Jedi avaient décidé de rassembler une force militaire pour porter secours à la planète. Menée par le capitaine Vanicus du Reliance, et par Ulic Qel-Droma, la flotte Républicaine somma la flotte Krath de cesser le feu. N’étant pas disposé à coopérer, Satal Keto demanda à Aleema de créer une illusion gigantesque au-dessus du vaisseau mère de la flotte républicaine. En quelques secondes, une énorme forme de vie alien, disparue depuis des millénaires, fit son apparition et s’attaqua aux croiseurs de la République. À bord du Reliance, le Chevalier Jedi Nomi Sunrider sentit la supercherie et contra l’illusion grâce à la Force. Désormais conscients que les créatures n’étaient que des hallucinations du Côté Obscur, les forces républicaines pilonnèrent la station de combat Krath. À ce moment-là, Aleema parvint à créer l’illusion de toute une flotte de chasseurs Chaos, qui fut encore une fois contrée par la puissance de Sunrider, et Aleema perdit connaissance. Mais le plan de Satal fonctionna quand même. De vrais escadrons de chasseurs Chaos heurtèrent de plein fouet plusieurs croiseurs républicains, y compris le Reliance. Le Krath parvint à mettre l’armée de la République en déroute, et porta un coup puissant aux Jedi en blessant gravement le Chevalier Jedi Ulic Qel-Droma. Le Krath avait remporté une victoire.

Mais craignant le retour des forces armées de la République, les leaders du Krath décidèrent de passer eux-mêmes à l’offensive. Alors que l’Ordre Jedi organisait une réunion extraordinaire sur Denaba, le Krath envoya un Corsaire Tetan en orbite autour de la planète. Sans prévenir, des légions de droïdes de guerre Krath foncèrent à travers l’atmosphère de la planète pour bondir à l’assaut des Jedi rassemblés en masse. Une grande bataille s’ensuivit, et même si les Jedi remportèrent la victoire, ils avaient subi de nombreuses pertes, dont celle d’Arca Jeth, le Maître Jedi d’Ulic Qel-Droma. La mort de Jeth fut l’élément perturbateur qui poussa le jeune Qel-Droma à vouloir se venger du Krath.

Convaincu que le seul moyen de détruire le Krath était de l’infiltrer, Qel-Droma se lança à la poursuite des leaders du Krath. Consciente des plans du jeune Ulic Qel-Droma, Aleema Keto décida de profiter de la situation. Si Qel-Droma voulait infiltrer le Krath, alors le Krath viendrait le chercher lui-même. Ainsi, alors qu’Aleema présidait une exécution sur Cinnagar, Ulic se rendit secrètement sur place. Mais lors de l’exécution, une révolte citoyenne éclata et les choses se gâtèrent pour Aleema. En plein combat, un leader de la révolte tenta d’assassiner Aleema, mais Ulic, voyant là l’occasion de gagner la confiance des leaders du Krath, décida de sauver la vie d’Aleema en éliminant son attaquant – commettant ainsi un meurtre. Sans en être conscient, Ulic Qel-Droma venait de rejoindre la cause du Krath, et le Côté Obscur de la Force. Disposant désormais d’un allié potentiel très puissant, Satal et Aleema entreprirent de tester la loyauté de leur nouveau membre. Pour rejoindre le Krath, Ulic dut résister à l’interrogatoire d’un droïde de torture, et prouver à Satal qu’il était digne de servir le Krath. Après avoir fait preuve de sa puissance, et après avoir résisté au poison injecté dans son corps par Satal, Aleema récupéra le jeune Jedi. Une fois rétabli, Ulic était déjà rongé par le Côté Obscur, et sous l’emprise du poison Sith qu’on lui avait injecté, il tua Satal Keto.

4. Ulic Qel-Droma: Leader du Krath

Peu après, le Krath reçut la visite d’Exar Kun, un jeune prétendant au titre de Seigneur Noir des Sith. Refusant de laisser quiconque faire obstacle à son ascension, Kun était déterminé à éliminer les deux leaders du Krath, mais à la dernière minute, l’esprit de l’ancien Seigneur Noir des Sith Marka Ragnos intervint et les encouragea à s’unir. Ainsi naquit la Confrérie des Sith. Forts de leur nouvelle union, le Krath et les Sith conquirent de nombreux mondes en quelques mois. Mais un nouvel ennemi vint s’opposer au Krath : Mandalore l’Indomptable et ses puissants clans Mandaloriens. Assoiffé de conquêtes, Mandalore comptait détruire le système de l’Impératrice Teta, et se débarrasser du Krath. Mais lors d’un duel, Qel-Droma parvint à vaincre Mandalore, et en accord avec leurs traditions, le leader Mandalorien demanda à Qel-Droma que celui-ci l’achève. Mais le Krath ne pouvait tirer un trait sur un allié de cette taille, et ainsi le Krath recruta les Mandaloriens, se faisant un nouvel allié tout en renforçant l’influence de son culte. Disposant alors d’une flotte gigantesque, le Krath, accompagné des Mandaloriens, décida de s’attaquer à un point névralgique de la puissance militaire de la République : les chantiers de construction de Foerost. Usant des illusions Sith créées par Aleema, Ulic dissimula sa flotte de vaisseaux jusqu’à ce qu’il soit suffisamment près des chantiers navals. À l’issue d’une bataille qui fut brève, Ulic était en possession de trois cents nouveaux vaisseaux de guerre de la République. La flotte de l’alliance Krath/Sith venait de grandir à nouveau. Et afin de célébrer sa nouvelle puissance, le Krath fit construire de nombreux temples et monuments, avant de les imprégner des énergies du Côté Obscur.

Son objectif n’étant pas encore totalement rempli, Ulic, le leader du Krath, décida d’attaquer le cœur de la République Galactique : Coruscant. Mettant en jeu la totalité de ses forces militaires, Ulic entreprit de conquérir les sièges de commandement de la planète. Avec l’aide d’Aleema et de ses illusions de Force, Ulic et ses forces parvinrent au centre de commandement de la République. Mais sur place, Ulic – trahi par Aleema - tomba sur ses anciens amis Jedi, ainsi que sur le Maître Vodo Siosk-Baas. Il n’avait aucune chance de les vaincre, et le Maître Vodo préférait régler la situation sans faire couler davantage de sang. Aussi usa-t-il d’un ancien pouvoir de Force afin d’emprisonner Ulic dans une sorte de cage de Force, en attendant qu’il soit jugé par le Sénat Galactique, puis condamné à mort. Cependant, lors de son procès, Ulic fut sauvé par Exar Kun, qui en profita pour assassiner son ancien Maître, Vodo Siosk-Baas. Après le retour d’Ulic au sein du Krath, Aleema tenta de dissimuler sa trahison. Mais Ulic savait tout, et ainsi il l’envoya sur une mission dont elle ne reviendrait jamais. Aleema périt lors de l’explosion de dix étoiles – une explosion qui devait ravager la planète voisine Ossus, l’un des berceaux de l’Ordre Jedi. Mais alors qu’il tentait de dérober d’anciens artefacts Jedi dans l’enceinte de la Grande Bibliothèque Jedi, Ulic Qel-Droma tua son frère, et finit par être défait par Nomi Sunrider, qui brisa le lien qu’il avait avec la Force.

Au final, il ne restait plus personne pour diriger l’ordre du Krath, et son organisation ne tarda pas à s’effondrer, rongé par des luttes internes. Incapables de poursuivre l’œuvre du Krath, les groupes de fanatiques survivants se dispersèrent aux quatre coins de la Bordure Extérieure, ayant tous une vision différente du Krath, mais partageant tous l’espoir de le voir renaître un jour.
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de l'Ancienne République    Le Dossier Force - Les Archives Jedi    Le Dossier Mandalorien - Te Mandokar   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 12/08/2011
Rédacteur(s) : Jedimax01
Mise en page : Jedimax01

Sources

  • http://starwars.wikia.com/wiki/Krath
  • http://starwars.wikia.com/wiki/Krath_Holy_Crusade
  • http://www.angelfire.com/de/Krath/
  • http://www.angelfire.com/de/Krath/
  • Star Wars: Tales of the Jedi – The Freedon Nadd Uprising
  • Star Wars: Tales of the Jedi – Dark Lords of the Sith
  • Star Wars: Tales of the Jedi – The Sith War

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique de l'organisation par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Krath. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité