StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Ki-Adi-Mundi
Sa vie de Jedi
 
Maître du Conseil Jedi, Ki-Adi-Mundi, qui fut présent lorsque le Maitre Jedi Qui-Gon Jinn présenta Anakin Skywalker au Conseil, et apporta la nouvelle du retour des Sith. Comme les autres membres du Conseil, Mundi refusa tout d'abord d'accepter que l'Ordre des Seigneurs Noirs ait pu perdurer pendant un millénaire sans qu'ils le sachent mais après la mort de Qui-Gon par la main du guerrier sombre Dark Maul, lui-même tué par Obi-Wan Kenobi, il revint sur sa décision et accepta de même qu'Anakin Skywalker commence sa formation. 


 
Le Général de la République
 

1. Bataille de Géonosis

S'il ne put empêcher l'escalade infernale qui déclencha la Guerre des Clones, les talents du Céréen sabre en main lui permirent cependant d'être un rescapé de la Bataille de Géonosis, qui vit nombre de ses pairs périr contre les bataillons de droïdes des Séparatistes et qui confirma la trahison de son ancien camarade Jedi, le Comte Dooku.

2. Les Jedi en guerre !

Peu après, Ki-Adi Mundi s'entretint avec Mace Windu au sujet su rôle qu'auraient à jouer les Jedi dans cette nouvelle guerre. Tous deux débattirent de la manière la plus efficace pour lutter contre la menace séparatiste. Par la suite, Mace Windu monta un commando de Jedi, constitué de Kit Fisto, Rissa Mano et Prosset Dibs afin de contrarier les plans des séparatistes sur la planète Hissrich.

La mission fut un succès mais révéla un fait encore plus grave que l'avancée de leurs ennemis : des Jedi ne pouvaient accepter le rôle de généraux que prenaient l'Ordre. Prosset Dibs s'était rebellé contre Windu et exprima son dégoût pour ces méthodes. L'Ordre Jedi allait connaître des heures particulièrement sombres...

3. Seconde Bataille de Géonosis

Ki-Adi-Mundi se retrouva ensuite, comme bon nombre de ses pairs, à la tête de l’armée de clones de la République. Il participa à de nombreuses batailles, notamment la 2ème attaque de la République sur Géonosis, moins d’un an après la première. Mundi, comme à son habitude, parla peu lors de l’élaboration de la stratégie mais il le fit toujours avec justesse et sagesse. Néanmoins, leur attaque fut un semi échec, les différents contingents de Skywalker, Kenobi et Mundi perdirent beaucoup d’hommes avant même d’atterrir sur la planète.

Déjà affaiblis avant le combat, isolés et devant faire face à une ennemi supérieur en armes et en soldats, la situation était catastrophique. Malgré cela, Mundi ne perdit pas le calme et le flegme qui le caractérisait, même si sur son visage se lisait la tension et l’inquiétude. Il organisa au mieux ses hommes, tentant de rallier les forces de Skywalker en plein chaos. Le sage Mundi choisit alors se de laisser guider par son instinct, faisant confiance à la Force pour le guider. Ils passèrent ainsi par une série de grottes et de cavernes où ils durent défendre chèrement leurs peaux contre les drones géonosiens qui surgissaient par dizaines de l’obscurité. Mundi n’arrêta pas d’exhorter ses hommes à avancer, toujours, leur donnant de la force et de la motivation. Finalement, ils virent le bout de leur périple et une utilisation habile des lance-flammes permit à Mundi et ses soldats de rejoindre Skywalker, épuisés mais vivants.

Ensemble ils finirent par retrouver Kenobi, le sauvant d’une situation critique. Mais pas le temps de se reposer, Mundi dut organiser immédiatement ses forces pour seconder l’attaque de Skywalker sur le générateur de bouclier. Le général Jedi eut un timing parfait et l’opération fut un succès. Malgré la fatigue et les blessures, le malicieux Jedi ne put s’empêcher de donner une petite leçon à Anakin Skywalker et sa Padawan. Ces derniers semblaient être en compétition sur le nombre d’unités ennemies détruites. Gentiment, avec une simple remarque, Mundi montra à Anakin la futilité de leur jeu ce que ce dernier accepta avec humilité.
Par la suite, Mundi dut passer quelques temps en cuve bacta et participa à partir du quartier général à la traque de Poggle le Bref. Sa capture acheva enfin cette éprouvante campagne sur Géonosis. Mundi participa également à son interrogatoire au cours du trajet vers Coruscant puis put prendre un peu de repos bien mérité.

4. Attentat au Temple Jedi

En -21 un attentat eut lieu au Temple Jedi, qui causa de nombreuses morts, tant chez les Jedi et les employés du Temple que chez les clones. Ki-Adi et ses collègues du Conseil Jedi décidèrent de confier l'enquête à Anakin Skywalker et Ahsoka Tano, absents du Temple lors de l'explosion, estimant qu'ils sauraient faire preuve d'impartialité.

Eeth Koth assista avec le reste du conseil aux funérailles des cinq Jedi tués dans l'attentat.

L'examen des enregistrements de l'explosion révéla que la bombe était en réalité le corps même d'un des membres de l'équipe de maintenance : Jackar Bowmani. Sa femme Letta Turmond lui avait fait ingérer des nano-droïdes explosifs.

Néanmoins, Turmond révéla avoir obéi aux ordre d'un Jedi, et Ahsoka Tano, présente dans la cellule de Turmond quand elle mourut d'un Étouffement par la Force, fut suspectée d'être à l'origine de l'attentat. Pourchassée par l'armée, la padawan parvint à s'échapper et se cacha dans les bas-fonds de Coruscant. Anakin était convaincu de l'innocence de sa padawan et le Conseil l'envoya lui et Plo Koon à la recherche de sa padawan.

Ils retrouvèrent Ahsoka et la ramenèrent au Temple : Yoda insistait pour qu'elle reçoive un procès équitable, conformément à la tradition Jedi. Mais le Sénat suspectait l'Ordre de partialité, et voulait que le Conseil l'expulse de l'Ordre, afin qu'elle soit jugée par un tribunal militaire pour acte de haute trahison envers la République. S'opposer au Conseil risquait de passer pour un acte de rébellion : Ahsoka passa devant la chambre des Jugements et fut expulsée de l'Ordre.

Devant la cour militaire, Ahsoka fut défendue par Padmé Amidala. Elle aurait néanmoins été jugée coupable et exécutée si Anakin n'avait réussi à démasquer la vraie coupable : Barriss Offee. Le Conseil offrit à Ahsoka de réintégrer l'Ordre, mais elle refusa.

5. L'affaire Quinlan Vos

Plus tard, Ki-Adi-Mundi était présent lors d'une réunion du Conseil Jedi lorsqu'Obi-Wan Kenobi affirma n'avoir aucune nouvelle de Quinlan Vos, après que les Jedi l'aient envoyé en mission avec Asajj Ventress pour tuer Dooku. Comme les autres membres du Conseil, Ki s'inquiéta, craignant que Vos ne soit passé du Côté Obscur, ou même mort.

Il apprit plus tard que Vos avait rejoint le camp de Dooku. Les mois passèrent, jusqu'à ce qu'un jour, Ventress se présente dans la salle du Conseil et se confessa : elle et Vos avaient été amants, et elle lui avait enseigné certains arts du Côté Obscur. Cependant, elle était prête à aider les Jedi à récupérer Vos. Le Conseil délibéra, et jugea Ventress honnête. Ainsi, les Maîtres demandèrent à la chasseuse de primes, accompagnée d'Obi-Wan Kenobi et d'Anakin Skywalker, de partir en mission. L'Amiral Yularen leur forunit alors la localisation de Dooku et Vos : la planète Taris, que les Séparatistes prévoyaient d'attaquer. La mission fut un succès, et les Jedi s'aperçurent que Vos n'avait qu'été prisonnier tout ce temps.

Comme les autres membres du Conseil, Ki-Adi-Mundi confia quelques missions sans importance à Quinlan durant le mois qui suivit, pendant qu'il guérissait lentement. Un jour, le Conseil décida de confier à nouveau à Vos la mission de tuer Dooku. Vos accepta, et, comme le reste du Conseil, Ki fut supris de ce qui se passa ensuite : l'état de Vos n'avait été qu'une ruse, et le Jedi fut arrêté après avoir voulu devenir l'apprenti de Dark Sidious. Il dévoila ensuite son double jeu : il n'avait voulu que démasquer le Seigneur Sith au pouvoir, se faisant passer pour un allié de Dooku. Mais il échoua, et revint dans le camp de la République.
La fin du Jedi
 
Plus tard, Ki-Adi-Mundi fut envoyé sur le monde de Mygeeto. Là, le Maître Jedi mena avec le commandant clone Bacara les troupes de la République contre les engins de guerres ennemis, même si cela ne l'empêchait jamais de participer aux réunions du Conseil par liaison holographique. Ainsi, après avoir appris avec contentement la fin de la Bataille de Coruscant, la mort du Comte Dooku et la libération du Chancelier des griffes du Général Grievous, le Céréen fut forcé d'accepter l'entrée au Conseil d'Anakin Skywalker, acquiesça quant au départ de Yoda pour aider les Wookiees sur Kashyyyk et proposa enfin l'envoi du Maître Obi-Wan Kenobi sur Utapau pour venir à bout de Grievous. Malheureusement, quand Palpatine s'avéra être en réalité le Sith Dark Sidious et qu'il fit d'Anakin Skywalker son nouvel apprenti en prenant le contrôle de la République, tout devint sombre pour Ki-Adi et les autres Jedi.


Alors que sur Mygeeto, le Céréen s'apprêtait à charger une nouvelle fois l'ennemi avec Bacarra et les autres soldats, ceux-ci exécutèrent alors l'Ordre 66, ouvrant le feu sur leur Général. Pris pour cible par ses propres troupes, ce dernier tenta alors tant bien que mal de sauver sa vie, mais s'il réussit à abattre quelques clones, les nombreux tirs reçus de plein fouet mirent fin à l'existence du Maitre Jedi Ki-Adi-Mundi.
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de la Prélogie   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 07/02/2018
Rédacteur(s) : Darth Vile
Mise en page : Ares
Mise(s) à jour : TheSandman, Rine Oeil-de-Panda, Link, Dark Stratis 23

Sources

  • Ancien DF de Darth Vile
  • The Clone Wars saison 2 episode 05 et 07
  • Dark Disciple, de Christie Golden

Licence

Licence Creative Commons

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Ki-Adi-Mundi. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité