StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Asajj Ventress
Enfance et destinée
 

Asajj Ventress naquît dans la sororité des Sorcières de Dathomir appelées les Sœur de la Nuit qui utilisait une forme de la Force comparable à de la magie. Sa mère était une des soeurs au moment où le couvent était dirigé par celle que l'on appelait mère Talzin. Alors qu'elle n'était qu'une petite fille, elle fut cédée en gage de paix au criminel Sinitien du nom de Hal’Sted qui l’emmena sur Rattatak où elle fut élevée. Il s'agissait d'un gage de paix entre leurs deux peuples. Elle s'attacha à Hal'Sted qui était généreux et gentil avec elle. Malheureusement, le Sinitien mourut lors d’une attaque menée par des pilleurs Weequays. Asajj allait se faire elle-même tuer mais se défendit en utilisant la Force. C'est ainsi que Ky Narec là découvrit. Ky était un Jedi en exil dont le vaisseau venait de se cracher non loin de là. Bien que n’appartenant plus à l’Ordre Jedi, il décida de prendre la jeune fille sous son aile et de l’entraîner comme sa Padawan.


Cela dura plusieurs années et ensemble, ils devinrent les héros du peuple sur Rattatak en mettant fin à la guerre et unifiant les armées. Mécontent, le Seigneur de Guerre Osika Kirske, ne l’entendait pas de cette oreille et projeta de les assassiner. La jeune Asajj survécu à l’attaque mais pas son Maître. Cette mort marqua tant la Dathomirienne qu’elle sombra vers le côté obscur, éblouie par la haine et la vengeance. Elle se tatoua alors le crâne d’une douzaine de marques représentant sa vengeance pour chacun des douze responsables de la mort de son Maître. Elle garda le sabre de Narec en souvenir de son apprentissage et de son respect pour son Maître, puis entretint et développa depuis lors une rage et une haine sans fin contre les Jedi, qu’elle jugea responsable d’avoir abandonné Narec. De plus, elle mena une guerre d'extermination sur Rattatak contre les pirate et finit par gouverner elle-même.

Elle attira alors l'attention du comte Dooku. Lui-même ancien Jedi et apprenti Sith de Dark Sidious, Dooku cherchait un élève qu'il pourrait entrainer et utiliser pour abattre Sidious. N'ayant plus rien à faire sur Rattatak, Asajj le suivit dans l'optique de continuer sa vengeance sur les Jedi. Elle rejoignit Dooku sur Serenno et lui promis son aide en échange d'un entrainement pour la rendre plus puissante. C'est à ce moment-là qu'elle choisit de se spécialiser dans la technique du combat à 2 lames. Quand le conflit entre les séparatistes et la République débuta, elle obtint un rôle de commandement et la responsabilité de diverses missions. Durant ces années de guerre, sa brutalité envers les soldats clones lui fit une réputation qui bien souvent la précédait.

Au tout début de la guerre, elle se retrouva en face du maître Jedi Tholme sur lequel elle eut le dessus et qu'elle exécuta malgré les ordres de Dooku. Thorme était le maître de Quinlan Vos, ce qui aura des répercussions plus tard dans son histoire. Plus tard elle fut confronté à de nombreuses reprise aux généraux Jedi Skywalker et Kenobi face auxquels elle fut contrainte bien souvent de se replier.

La Guerre des Clones
 

1. Seconde Bataille de Christophsis

Ainsi, 22 ans avant la bataille de Yavin, Ventress tendit un piège à la République lors de la 2ème bataille de Christophsis. Grâce à des informations transmises par son espion clone Slick, elle anticipa l‘embuscade de l’armée des généraux Kenobi et Skywalker et les précipita dans la sienne. Elle attira justement les généraux Jedi loin de leur base pendant que son espion faisait sauter une partie de leur installation, les affaiblissant grandement. Assajj, malgré ses échecs passés, tint bon devant les deux chevaliers Jedi. Elle se permit même de rester très provocatrice notamment à l’encontre de Kenobi qui, visiblement amusé, lui rendit bien ses sarcasmes.  
      
Néanmoins, son objectif n’était que de gagner du temps. Elle recula à plusieurs reprises jusqu’à ce que les Jedi comprennent le piège. Ils finirent par quitter le combat, rejoignant au plus vite leurs troupes. Satisfaite, Ventress organisa l’avancée de l’armée droïde vers la base républicaine pour une bataille qui s’annonçait décisive.

2. L’Enlèvement de Rotta le Hutt

Ce fut Ventress qui organisa la capture du fils de Jabba et qui l’utilisa pour tendre un piège à la République sur la planète Teth. Malgré son désir de revanche contre Skywalker, Ventress suivit scrupuleusement le plan de Dooku. Elle fournit au Comte des enregistrements des Jedi avec le fils de Jabba que ce dernier utilisa de manière détournée pour discréditer la République aux yeux du puissant clan Hutt. Le plan était que ces derniers basculeraient alors dans le camp Séparatiste, un atout majeur pour gagner la guerre. Ventress lança l’offensive pour récupérer le petit Hutt à la tête d’un contingent de droïdes. Néanmoins, malgré leur surnombre, ils ne purent vaincre les forces républicaines menées par Skywalker et Rex. L’apprentie Sith tortura le capitaine clone et le força à contacter Skywalker mais cela ne fit que la faire repérer par le Jedi. Les renforts républicains finirent par arriver et Ventress dut se mêler au combat, défiant notamment la jeune padawan Ahsoka Tano, sauvée par son maître, puis le général Kenobi.    
     
Ce fut trop pour Ventress. Mise au pied du mur par Dooku, elle commit l’erreur de se concentrer sur son duel contre Kenobi. Lui et ses troupes finirent par la déborder et la Sith choisit finalement de s’enfuir lorsqu’elle réalisa que sa mission était un échec.

3. Mission sur Rugosa

Malgré cela, elle garda la confiance de son maître. Elle l’accompagna lorsque la station Skytop devint opérationnelle et, peu après, alors que les deux camps tentaient de rallier le plus de mondes à leur cause, Ventress partit en mission dans le système Toydaria, sur la lune Rugosa. En tant que messager du Comte Dooku et, débordant d’arrogance, la Sith essaya d’enrayer les négociations entre le Roi Toydarien Katuunko et Yoda. Mais sa tentative de prouver au Roi que les Séparatistes étaient les plus puissants et donc les plus aptes à le protéger échoua, Yoda les surpassant presque à lui seul ! En dernier recours, Ventress tenta d’assassiner Katuunko mais Yoda l’en empêcha. Son arrogance la poussa à le confronter mais le vieux maître la ridiculisa, et elle dut fuir une nouvelle fois.

4. Missions sur Kamino

Assajj Ventress participa ensuite à la tentative du Général Grievous d’envahir et de détruire Kamino et la production de clones. Ensemble, ils pénétrèrent dans la cité de clonage et causèrent de nombreux dégâts. Les clones présents sur place ainsi que les Jedi, Skywalker et Kenobi, mirent tous leurs efforts à contribution pour les repousser. Grievous et Ventress finirent par prendre la fuite, non sans laisser quelques cadavres de clones derrière eux. 
titre img

5. Missions sur Gworri, Mon Gazza et Falleen

En tant qu’exécutrice, Ventress dut abattre bon nombre d’agents séparatistes désignés comme n’étant plus dignes de confiance. Ce fut le cas ainsi, aux chantiers navals du système de Gworri où, sans un mot, obéissant à un ordre direct de Dooku, elle assassina le commandant Nuhm qui avait failli.            

La Sith n’eut pas que des missions de commandement ou d’assassinat. Elle fut également l'un des maillons de la chaîne d’espions de Dooku qui causa tant de problèmes à la République. Sur Coruscant tout d’abord, ce fut elle qui dut recevoir des données vitales sur le plan de guerre des Jedi. Mais le maître Ki-Adi Mundi tenta de les intercepter. Ventress put le mettre hors d’état de nuire après avoir confié les précieuses informations à un autre maillon. Elle tenta de les récupérer plus tard, sur Mon Gazza, des mains du dévaronien Maxus en pleine course de pod racer. Hélas, Ahsoka Tano et Anakin Skywalker l’en empêchèrent après un court combat à pleine vitesse sur la carlingue d’un pod ! Le réseau d’espion démantelé, Assajj se replia rapidement.            

Plus tard, elle fut lancée au combat sur Falleen. L’armée séparatiste menée par le général Grievous s’était rendue maître de la planète à l’exception du bâtiment royal protégé par un puissant champ de force. Assajj Ventress infiltra le bâtiment où elle dut se défendre contre les gardes du Roi qui finit par sortir de sa cachette, sûr de sa victoire sur la Sith. Hélas, il s’agissait d’un piège et Dooku lui-même intervint, forçant le Roi à se rendre aux Séparatistes.

6. Sauvetage du Vice-Roi Gunray

Le Comte lui confia ensuite une mission vitale : récupérer ou faire taire le vice-Roi de la Fédération Nute Gunray capturé par la Sénatrice Amidala sur Rodia. Cette mission était la dernière chance de Ventress de prouver sa valeur aux yeux du Comte après ses récents échecs. A la tête de droïdes, la Sith aborda le Venator du général Jedi Luminara Unduli où le vice-Roi était retenu captif. Elle profita de la diversion donnée par le combat pour s’infiltrer jusqu’au secteur de la prison mais fut repoussée puis battue par Ahsoka Tano et Unduli. Cette fois-ci, Assajj avait très bien préparé son coup.

Le chaos résultant des explosions dues aux mines qu’elle avait auparavant judicieusement placées lui permit de s’enfuir. Elle attira Unduli dans un face à face où elle finit par prendre le dessus, notamment grâce à une blessure à l’œil du maître Jedi. Hélas, Tano intervint et Ventress se retrouva à deux contre une. Malgré cela, elle ne refit pas la même erreur que sur Teth. Totalement concentrée sur sa mission cette fois, elle ne fit qu’occuper les Jedi pendant que son allié, le capitaine Argyus, trahissait les siens et s’échappait avec Gunray. Elle faussa habilement compagnie aux Jedi et, particulièrement fière du déroulement de son plan, retrouva Argyus et Gunray. Son arrogance, à moins que cela ne fut un ordre de Dooku, lui fit tuer Argyus, et elle rejoignit l’espace Séparatiste avec le Vice-Roi.

7. Mission sur Alzoc III et Behpour

Après la bataille de Ryloth, Ventress se rendit sur la froide Alzoc III pour effacer les traces d’une nouvelle arme séparatiste. En chemin elle affronta les Jedi Luminara Unduli et Aayla Secura qui mirent à mal sa mission.               

Après la mission sur Alzoc III, elle dirigea la Bataille de Behpour avec Dooku et Kul Teska. Elle sauva bravement son Maître suite à un combat qu’il livra contre Mace Windu et Obi-Wan Kenobi et s’enfuit avec lui.

8. De Retour sur Dathomir

Alors que Ventress étaient occupée à combattre, une fois de plus, les généraux Kenobi et Skywalker, Dark Sidious demanda à Dooku d’éliminer sa protégée parce qu’elle devenait trop puissante selon lui. Malgré les objections de Dooku, ce dernier n’eut pas le choix et lorsqu’Asajj le contacta pour lui demander de l’aider, celui-ci lui dit qu’elle avait échoué pour la dernière fois et la laissa à son sort. Blessée et en mauvaise posture face aux deux Jedi, ils s’échappèrent tous les trois in extremis d’un vaisseau en feu. L’explosion, qui était due à l’intervention de son ancien Maître, cacha sa fuite et Dooku la crut morte. Elle fut retrouvée inconsciente dans son vaisseau par une bande de pirates à qui elle vola le vaisseau pour se rendre sur Dathomir après les avoir tués.     
           
Arrivée sur la planète, les Sœur de la Nuit ne la reconnurent pas de suite comme l’une des leurs jusqu’à l’intervention de Mère Talzin, leur guide à toutes. Elle fut soignée à l’aide de magie Sith et, dans son délire, elle revit des souvenirs de sa vie passée et les évènements qui la menèrent à ce qu’elle était devenue. A son réveil, elle n’avait qu’une idée en tête, se venger de Dooku et de sa trahison.                

Pour l’aider à se venger, Mère Talzin l’envoya accompagnée de deux Sœurs chez Dooku après les avoir rendues invisibles. Le combat fit rage mais Dooku, plus fort, défenestra ses trois adversaires. Talzin eut alors une seconde idée. Elle contacta Dooku et lui suggéra de prendre un autre apprenti, du même acabit que feu Dark Maul, ce qu’il accepta.                
Après que Ventress eut choisi un mâle Zabrak de Dathomir, capable de faire office d’apprenti, suite à une sélection quelque peu discutable, elle conduisit l’élu, Savage Opress devant Talzin. Il subit une transformation tant physique que psychique. Plus fort et au service de Ventress, il rejoignit Dooku en se faisant passer pour son apprenti.                

Finalement Ventress infiltra le vaisseau de Dooku et avec Opress il s’en prirent au Sith. Kenobi et Skywalker, qui recherchaient Savage, responsable de la mort de deux Jedi, se mêlèrent au combat et finalement Ventress se retrouva en duel contre son ancien Maître. Il allait prendre le dessus quand elle réussit à s’échapper.                



Assajj se tourna à nouveau vers Dathomir et Mère Talzin, l'amer goût de la défaite dans la bouche. Cette dernière l'accueillit à bras ouverts comme toujours ce qui réconforta la jeune Sith. Talzin lui proposa même de rejoindre le clan à part entière, laissant Dooku et sa guerre derrière elle. N'ayant plus rien, plus d'attache, Ventress accepta avec joie l'offre de la matriarche d'appartenir à nouveau à une famille, pour donner à nouveau un sens à sa vie.  
              
Elle suivit ainsi le rituel à la célébration qui s'ensuivit avec ses Soeurs. Mais ce fut à ce moment que le général Grievous lança son attaque sur Dathomir, envoyé par Dooku. Les premiers missiles s'abattirent sur la forteresse, détruisant des sculptures millénaires et tuant Karis, une soeur proche de Ventress. Talzin sentit qu'Assajj était en proie au remord, ayant guidé Dooku jusque là et la rassura avec l’attention d'une mère. Elle lui confia ensuite le clan et Assajj lança ses sœurs à l'assaut, utilisant ses connaissances de la planète sur un ennemi plus que familier. Les guerrières la suivirent sans hésiter, utilisant les arbres, attaquant de toute part les droïdes pourtant bien plus nombreux.                

Malgré cela, les terribles défoliateurs ennemis menaçaient de donner la victoire aux droïdes jusqu'au moment où un allié imprévu vint prêter main forte aux forces de Ventress, l'Armée des morts composée des sœurs défuntes revenues à la vie grâce à la magie de la Vénérable Daka. Avec cet élément de surprise aussi puissant que rapide, Ventress put prendre le dessus. Elle parvint vite au pied du vaisseau de Grievous lui-même, qui ne semblait pas décontenancé par son apparente défaite et qui accueillit la Sith avec son arrogance habituelle. Assajj y répondit durement en proposant un duel au général droïde avec comme enjeu le clan et la planète montrant ainsi son attachement à sa famille.                

Le combat entre les deux héros fut épique et Ventres prit le dessus. Hélas, le déloyal général Grievous ordonna alors à ses droïdes d'intervenir et la bataille reprit, plus violente encore. Ventress fut blessée par un tir de blaster, sauvée de justesse par Luce qui périt pour cela dans ses bras. Assajj ne put que fuir le champ de bataille, n'étant plus en état de combattre. Elle erra quelques temps dans les bois sombres de Dathomir jusqu'à ce que la forme fantomatique de Mère Talzin vint la trouver lui annonçant que la bataille était perdue, et le clan entièrement détruit. Ceci toucha profondément la jeune Sith qui se retrouvait seule et abandonnée mais la matriarche lui promit qu'elle trouverait sa voie.

9. Asajj Chasseuse de Primes

Assajj continua son errance dans la Bordure Extérieure, de vaisseaux en cargos, à la recherche d'un chemin, d'un but, tel que Mère Talzin le lui avait promis. Dans une cantina anonyme d'une planète sans nom, sa rudesse et sa violence attirèrent l’œil de deux chasseurs de primes, Latts Razzi et Bossk. Assajj venait à peine de tuer d'un coup de sabre laser leur « associé » qui se montrait un peu trop pressant et accepta finalement de le remplacer. Elle rejoignit ainsi presque malgré elle, tout en restant anonyme, le groupe composé également de Dengar, du droïde Highsinger et dont le chef était un jeune mandalorien du nom de Boba Fett.                 

Ventress les suivit vers leur nouveau job sur Quarzite où ils devaient escorter une cargaison pour le compte du despote local, Otua Blank, à bord d'un tramway magnétique souterrain. Ventress fut assignée à l'arrière du convoi avec Dengar, et très vite, une attaque fut lancée par les guerriers Kage, des natifs de la planète. Assajj désirait avant tout éviter de se faire remarquer, pour commencer une nouvelle vie, et n'utilisa pas ses sabres laser. Néanmoins, le nombre et la dextérité de ses assaillants la débordèrent vite et elle ne put les empêcher d'infiltrer tout le train. Acculée, elle sortit alors ses deux armes, abattant ses ennemis avec facilité. Le danger proche écarté, la jeune Sith se dirigea vers le centre du convoi et la mystérieuse cargaison. Sur place, elle réalisa que cette dernière était une jeune Kage promise en épouse à Blank et que le chef des assaillants, Krismo Sodi, était son propre frère venu la délivrer. Avec la récompense en tête, Assajj obéit à Fett et les mit hors d'état de nuire tous les deux. Néanmoins, la jeune fille, Pluma, tenta de la faire changer d'avis, l'interpellant sur la famille et sur la séparation.                 

Ceci sembla toucher Assajj qui venait de perdre la sienne, et la rixe qui s'ensuivit avec le jeune Fett sur les parts de la récompense finit de la décider. Ventress doubla Fett, le livrant à la place de Pluma et toucha la prime de Blank tout en livrant cette dernière et Krismo aux guerriers Kage moyennant une autre récompense. Difficile de dire si Assajj avait agit de la sorte par intérêt ou pour venir en aide à Pluma et son frère mais la jeune Sith semblait apaisée. Elle tourna le dos au groupe de chasseurs de primes de Fett, leur déclarant fièrement avoir changé, avoir un avenir. Elle garda néanmoins des liens avec eux, notamment Latts Razzi. Peu après, dans une autre cantina et en sa compagnie, Assajj sentit la présence terrifiante de Savage Oppress alors que ce dernier était à la recherche de son frère, Darth Maul, ce qui lui donna un mauvais pressentiment.                

Peu de temps après, elle vit sur l'avis de recherche pour les chasseurs de primes le nom de Savage Opress apparaître. Tout de suite, elle annonça aux autres chasseurs de primes qu'il était pour lui, car ces derniers étaient intéressés du fait de la récompense énorme pour celui qui le tuerait. Elle partit donc immédiatement à sa recherche pour le tuer et se venger. Elle arriva dans l'orbite de Raydonia, et réussit à entrer à bord du vaisseau. Là, elle trouva Savage Opress en compagnie de Dark Maul, son frère tout juste retrouvé, et Obi-Wan Kenobi, qui était battu par les deux frères. Les deux frères engagèrent le combat contre Asajj Ventress, rejoint par le Jedi. Une alliance inédite entre les deux ennemis de toujours se créa, ce qui leur permit de survivre contre les deux puissants frères. Cependant, ils étaient plus puissants, et Asajj Ventress dut fuir en compagnie du Jedi, à bord d'une capsule de survie. Mais sortir vivant du vaisseau était une victoire en soi.

10. En équipe avec Ahsoka

Suite à un attentat contre le Temple Jedi, l'Ordre mit à prix la tête d'Ahsoka Tano, que l'amiral Tarkin tenait pour responsable. Asajj se trouvait sur Coruscant et repéra facilement la padawan en fuite ; elle la suivit jusqu'à un endroit désert, avec l'intention de la capturer et de la livrer pour toucher la récompense. Tano pensa qu'elle était derrière le coup monté contre elle. Elle lui raconta néanmoins la réaction de l'Ordre, soulignant la similarité entre sa situation et celle d'Asajj, trahie par son propre maître. Tano offit à Asajj de plaider sa cause auprès du conseil et du Sénat, et la chasseuse de primes accepta de l'aider à prouver son innocence.

Elles furent toutes deux repérées pendant qu'Ahsoka joignait son amie Barriss Offee d'une holocabine. Cette dernière leur donna des renseignements sur un entrepôt du niveau 1315 où Turmond se serait fournie en nano-droïdes. Avant qu'Asajj ait pu y conduire Tano, elles furent encerclées par Wolffe et ses hommes. Elles réussirent néanmoins à se débarrasser d'eux, sans que Ventress ne tue personne, et se rendirent à l'entrepôt. Asajj rappela à Ahsoka qu'elle avait promis de plaider sa cause, puis lui rendit son sabre laser et la quitta. Sur le chemin du retour, elle fut attaquée par une personne encapuchonnée, maîtrisant la Force, et qu'elle prit pour Ahsoka. Son assaillant l'assomma et lui déroba ses sabres et son masque et se fit passer pour elle pour affronter Ahsoka et la faire arrêter par les clones.

Après l'expulsion d'Ahsoka de l'Ordre, Anakin retrouva Asajj, qui lui expliqua ce qui c'était réellement passé. Elle lui apprit également qu'Ahsoka avait contacté une padawan : Barriss Offee. Le Jedi put ainsi retrouver la vraie coupable et faire innocenter sa padawan. Celle-ci refusa néanmoins de réintégrer l'Ordre.

11. Rencontre impromptue

Quelques temps plus tard, Asajj Ventress accepta un contrat à la Guilde des Chasseurs de Primes, qui consistait à retrouver Moregi, un Volpai qui se cachait sur la planète Pantora. Sur place, elle n'eut aucun mal à repérer sa proie, et se lança à sa poursuite. Alors qu'elle s'apprêtait à le rattraper, elle fut surprise par l'arrivée de Quinlan Vos, qui plaqua Moregi au sol. Outrée par l'arrivée de cet inconnu, elle le frappa, ce qui permit à Moregi de s’échapper. Une autre course-poursuite débuta alors, durant laquelle Vos et Ventress rattrapèrent Moregi, avant que celui-ci ne prenne la fuite à bord d’un speeder. Dans l’action, Vos avait sauvé la Dathomirienne d’une chute qui lui aurait été fatale. Cependant, Ventress était énervée par la fuite de sa proie et partit, ordonnant à Vos de ne pas le suivre.

Ventress alla se désaltérer dans un bar, et fut rejointe par Vos, qui avait passé outre son ordre. Il proposa à la chasseuse de primes de devenir son partenaire. Celle-ci refusa, mais Vos l’aida néanmoins en utilisant son don de psychométrie sur un objet perdu par Moregi pour le retrouver. Ensemble, ils partirent au domicile de ce dernier. Le Volpai leur dit alors qu’il souhaitait avant tout protéger sa famille, puis il prit la fuite. Au terme d’une nouvelle course poursuite durant laquelle Vos sauva encore la vie de Ventress, ils finirent par capturer le rénégat, qui essaya bien de négocier une dernière fois, sans succès. Ventress accepta finalement le partenariat avec Vos, et ils partirent pour d’autres missions.

12. Entraînement intensif et missions diverses

Ventress était cependant déçue par les qualités physiques de Vos, et décida de lui faire subir un entraînement corsé. Les semaines qui suivirent furent donc, pour Vos, l’occasion de parfaire ses talents de combattant, sans utiliser la Force, bien entendu, car il ne souhaitait pas que sa partenaire ne découvre sa véritable identité. Les deux compagnons se rapprochèrent, sans toutefois dévoiler à l’autre leur passé.

L’une des missions mena le duo sur Oba Diah. Ils y rencontrèrent le chef du syndicat des Pykes, Marg Krim, dont la femme et les deux enfants avaient été enlevés par le Soleil Noir, qui souhaitait s’approprier les affaires des Pykes. Bien qu’elle soit différente des autres missions, Vos et Ventress l’acceptèrent et mirent le cap sur Mustafar, siège du Soleil Noir.

Là, ils découvrirent la localisation des enfants de Krim, et réussirent à les secourir. Cependant, leur mère, Tezzka, n’était pas avec eux. Elle se trouvait au même endroit que Ziton Moj. Ventress s’y rendit donc en se faisant passer pour une envoyée de Marg Krim, qui souhaitait voir la femme de celui-ci avant de négocier. Lorsque Tezzka fut là, Vos arriva dans la pièce, et lui et Ventress éliminèrent les gardes de Moj. Ils réussirent à s’enfuir avec Tezzka, et ramenèrent toute sa famille à Marg Krim. Ce dernier doubla la récompense qu’il leur avait promise, puis Vos et Ventress s’en allèrent. Au moment de quitter le système de Mustafar, ils croisèrent des vaisseaux du Soleil Noir. Le syndicat était revenu punir Marg Krim et tuer sa famille.

Vos et Ventress préfèrent s’en aller, abasourdis par un tel dénouement. Vos décida alors d’être pleinement honnête avec Ventress, et il lui avoua sa nature de Jedi.  A la surprise de Vos, Asajj lui répondit qu’elle le savait, étant donné la façon dont il survivait aux combats.

13. Escale sur Dathomir

Suite à cet aveu, la relation entre les deux personnages évolua. Vos confia à Ventress la véritable nature de sa mission, et la chasseuse de primes décida alors de passer son entraînement à un niveau supérieur en l’amenant sur Dathomir. Là, elle lui raconta une partie de son histoire, et lui confia que c’était Dooku qui avait tué son maître, Tholme. Ce que Vos ne sut pas, c’est que Ventress lui mentait afin que le Jedi accumule de la haine envers le Comte. Les deux se rapprochèrent alors encore davantage, jusqu’à finir par s’embrasser.

Dans les jours qui suivirent, malgré son amour naissant pour Vos, Asajj ne baissa pas le pied lors des exercices d'entraînement qu'elle proposait au Jedi. Lors d’une des séances, Vos dut prendre le contrôle de l’esprit d’un serpent et lui ordonner de mourir. Vos réussit la première partie de l’épreuve, mais ne réussit pas à tuer l’animal. En revanche, ce dernier le mordit, et Quinlan fut empoisonné. Ventress lui assura que le venin n’était pas mortel, mais elle ne fit rien pour le guérir, car la souffrance qu’il ressentirait serait un atout contre Dooku.

Vos guérit finalement, et Ventress lui fit passer une dernière épreuve : réveiller le Dormeur, une créature qui vivait dans les lacs souterrains de Dathomir, puis le tuer. Le Jedi réussit la mission, malgré un temps d’hésitation lorsqu’il se rendit compte que la créature n’était pas dangereuse et souhaitait seulement continuer de dormir. Ventress jugea alors que Vos pouvait tenter d’accomplir sa vraie mission : tuer Dooku.

14. Combat sur Raxus

Grâce à Sumdin, l'un de ses agents, les deux comparses apprirent que Dooku se trouvait sur la planète Raxus, où il allait être se voir remis un prix d’honneur lors d’un gala pour ses actions durant la Guerre des Clones. A leur arrivée, Sumdin leur donna des pass afin de pouvoir entrer au gala, puis Ventress le tua pour ne pas laisser de traces, au grand étonnement de Dooku.

Vos et Ventress écoutèrent Dooku prononcer son discours, puis se séparèrent, ayant repéré le Général Grievous. Ventress resta pour faire diversion auprès du Comte, pendant que Vos partait enfermer Grievous pour l'empêcher d'intervenir. Puis la Dathomirienne engagea le combat lorsque Quinlan revint. Ventress et Vos eurent l’avantage au début du combat, mais Dooku réussit à repousser Asajj, qui se retrouva aux prises avec Grievous, qui s’était finalement libéré. Dooku eut ensuite tout le loisir de mettre Vos hors d’état de nuire et le capturer, Grievous ayant finalement réussi à se libérer et s’occupant de Ventress. Celle-ci fut désespérée de voir son amant capturé, mais décida de fuir pour réfléchir à un plan pour le sauver.

15. Sauvetage manqué

Asajj n'eut ainsi pas d'autres choix que de demander de l'aide au groupe de chasseurs de primes de Boba Fett, comprenant également Latts Razzi, C-21 Highsinger, Bossk et Embo. Afin de s'assurer de leur aide, Ventress leur proposa une grosse somme d'argent. Ils partirent donc sur Serenno et le Palais de Dooku, où Vos était emprisonné.

Arrivés sur place, Boba et les autres chasseurs de primes firent diversion devant le palais de Dooku en attirant des droides et en faisant semblant d'essayer de voler un speeder, pendant que Ventress pénétrait à l'intérieur pour secourir Vos. Arrivée devant sa cellule, elle s'aperçut que Vos avait découvert la vérité concernant Tholme. Il refusa de la suivre, l'accusant de l'avoir trahie. Asajj ne put que s'enfuir. Dehors, elle vit que Dooku avait été capturé, mais Quinlan intervint alors et le libéra, ce qui finit de déprimer Ventress, voyant son amant passer du côté obscur de la Force. Après avoir pyé les chasseurs de primes, elle se rendit sur Coruscant où elle rencontra Obi-Wan Kenobi et l'informa de ce qui venait d'arriver.

16. Au secours de l'Amiral Enigma

Les mois qui suivirent furent difficiles pour Ventress, qui ne put que constater les méfaits de Vos : sous le pseudonyme d'Amiral Enigma, il aida Dooku et les Séparatistes à gagner des batailles cruciales contre la République.

Un jour, Ventress fut abordée par Akar-Deshu, un Jedi proche de Vos, qui l'exhorta à se rendre au Temple Jedi et à mettre au point une mission de sauvetage. Asajj accepta. Sur place, l'ensemble des Maîtres Jedi furent étonnés de sa présence ici, mais écoutèrent sa confession : elle et Vos avaient été amants, elle lui avait enseigné certains arts du côté obscur, et elle était un peu responsable de son alliance avec Dooku. Cependant, elle avoua être prête à aider les Jedi pour récupérer Vos. Le Conseil délibéra, statuant que la chasseuse de primes avait été honnête, et ils mirent sur pied une mission de sauvetage. Ainsi, Anakin Skywalker, Obi-Wan et Asajj partiraient secourir Vos. L'Amiral Yularen les informa à ce moment-là de la localisation des Séparatistes : la planète Taris, qu'ils souhaitaient attaquer.

Sur place, ils profitèrent du système de dissimulation du vaisseau de Ventress, le Banshee, pour se poser dans le hangar du bâtiment dans lequel se trouvait Vos. Les trois sauveteurs se dirigèrent vers le pont principal, où était supposé se trouver Quinlan, tout en éliminant quelques droides. A leur arrivée, ils eurent la surprise de se retrouver face à Dooku. Anakin engagea alors le combat face au Comte, pendant qu'Obi-Wan et Asajj se chargeaient de quelques droides, avant de réussir à localiser Vos... dans les cellules des prisonniers. Obi-Wan et Asajj partirent le libérer, laissant Anakin seul avec Dooku. Ils retrouvèrent un Vos très affaibli, qui leur indiqua que l'Amiral Enigma n'était qu'une ruse de Dooku visant à faire croire aux Jedi qu'il aidait les Séparatistes et ainsi leur miner le moral. Ventress ne crut pas à ces paroles, et voulut attaquer Quinlan. Mais Obi-Wan s'interposa et commença à se battre contre la chasseuse de primes. Cependant, le temps pressait, et ils décidèrent de régler leurs différends plus tard. Des droides survinrent, mais ils s'en débarrassèrent, et Anakin les rejoignit sans être poursuivi par Dooku. Les quatre prirent la fuite à bord du vaisseau de Ventress. 

De retour sur Coruscant, Obi-Wan se rendit avec Vos et Ventress devant le conseil Jedi, qui se félicita du retour du Kiffar. De plus, le Maîtres décidèrent d'absoudre Ventress de ses méfaits passés. Par la suite, Vos et Ventress se rencontrèrent à plusieurs reprises, et la chasseuse de primes se mit réellement à croire en la rédemption du Jedi.

17. La dernière mission

Quelques temps plus tard, Ventress fut de nouveau convoquée par le Conseil Jedi, qui l'informa qu'elle et Vos repartent essayer d'assassiner Dooku. La Dathomirienne s'opposa à cette idée, croyant que Quinlan était encore faible, mais le Jedi lui certifia le contraire. Asajj réussit à localiser Dooku, et ils mirent donc le cap sur la planète Christophsis. Asajj largua Vos dans le hangar du vaisseau de Dooku, puis partit l'attendre plus loin.

Peu de temps après, elle eut la surprise de voir arriver non seulement Vos, mais également Dooku, parfaitement vivant, tous deux s'étant échappé d'un croiseur républicain. Quinlan lui promit de tout lui expliquer, mais ils devaient d'abord fuir et rejoindre la flotte séparatiste. Mais ils se rendirent compte qu'ils étaient suivis, et leurs poursuivants, dont Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker, tirèrent sur le Banshee, les obligeant à s'écraser à la surface de la planète. Les trois occupants parvinrent à s'extraire de l'épave, même Dooku, blessé, et prirent la direction d'une tour de communication séparatiste se trouvant pas loin.

Arrivés sur place, Dooku contacta Sidious par holo et lui présenta Vos comme son nouvel assistant. Il demanda également à Sidious d'envoyer des renforts sur les lieux, car les forces de la République arrivaient et étaient plus nombreuses. Asajj fut abasourdie par ce qu'elle venait d'apprendre, mais Vos repoussa une nouvelle fois les explications à plus tard. En effet, le combat démarra rapidement entre les droides séparatistes et les clones républicains. Dooku fut assomé par un tir républicain, et Vos et Ventress se réfugièrent à l'intérieur d'une chambre forte. Lorsque le Comte reprit connaissance, il voulut tuer Vos grâce à des éclairs de Force, mais Ventress s'interposa, se sacrifiant à la place du Kiffar. Au moment de mourir, elle confia à Vos qu'elle s'était sacrifié pour l'empêcher de sombrer du côté obscur définitivement en commettant un acte irréparable.

Ainsi, bien avant Dark Vador, Asajj Ventress prouva qu'il était possible de revenir du côté obscur. Ce n'était clairement pas facile ni rapide. C'était un chemin tortueux qui ouvrait petit à petit la voix à la rédemption et qui au final ne laissait la décision qu'à l'intéressé à travers ses choix et ses actes. Pour Asajj, son basculement eu lieu lorsqu'elle pardonna peu à peu aux Jedi la mort de son maître, grace à son amour pour Vos.

Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 11/07/2015
Rédacteur(s) : Darth Vile
Mise en page : Ares, Lax
Mise(s) à jour : TheSandman, Lax, 7esk, Rine, Link

Sources

  • ancien DF
  • Clone wars: la saison 1
  • Wookipeedia
  • The Clone Wars
  • Dark Disciple, de Christie Golden

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Asajj Ventress. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité