StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Jabiim
  • Type Planète
  • Localisation Bordure extérieure
  • Diamètre 10 700 km
  • Langue Basic
  • Climat Tempéré
  • Capitale Choal
  • Terrains - Autrefois : Déserts, Mers, Fleuves...
    - Maintenant : Plaines de boue
  • Richesses Minerais
  • Hydrométrie Saturée
  • Population 100 millions d'habitants
  • Gouvernement(s) Démocratie
Des conditions difficiles
 
Planète de la Bordure Extérieure, Jabiim était quasi-constamment battue par des pluies torrentielles rendant son sol boueux et provoquant quotidiennement d’importantes érosions. Malgré ces conditions difficiles, la planète fut colonisée par des Humains qui s’adaptèrent, car son sol était rempli de nombreux minerais. Peuple possédant de grandes barbes, tressées ou non, ils mirent en place un Conseil Constitutionnel et un commerce de minerais.

Rentrant dans l’Ancienne République 3000 ans avant la Bataille de Yavin et lui payant des impôts annuels, Jabiim ne fut pas soutenue lors des crises qu’elle connut comme l’invasion des Trandoshans ou des pirates Lithian qui assiégèrent les villes et pillèrent les campagnes ou bien lors de l’épidémie de peste cérébrale. Tous ces problèmes sans aide firent qu’ils constituèrent eux-mêmes une armée : les commandos Nimbus.
Guerre des Clones : assaut républicain
 
Lors de la création de la Confédération des Systèmes Indépendants, la Obi-Wanfaction anti-républicaine menée par Alto Stratus prit le contrôle du Conseil Constitutionnel en tuant tous ses leaders, sauf Orliss Gillmunn et ce, lors du Congrès de Jabiim qui décida du soutien envers les Séparatistes. Alderaan envoya sans succès des émissaires pour faire revenir la planète dans le giron de la République qui décida d’agir et de soutenir les derniers partisans Jabiimites sous la direction du Capitaine Gillmunn. Au 15ème mois de la Guerre des Clones, le Sénat décida d’envoyer des troupes commandées par le Général Kenobi sur Handooine, la planète voisine de Jabiim, afin d’établir un plan d’attaque qui exclurait les unités à répulsions car la planète émettait un champ magnétique instable. L’armée, composée de plusieurs milliers deAT AT clones et d’une dizaine de Jedi ainsi que des nouveaux AT-AT clones, alla ensuite sur Jabiim dans le quartier général de Gillmuun et lança l’assaut. Grâce à la puissance de feu des AT-AT, la République gagna du terrain, étendant ainsi sa ligne de front et permettant que des convois de ravitaillement soient mis en place. Alors que les combats se raréfiaient, ce qui permit aux troupes de se soigner et de se ravitailler, le Général Alto Stratus profita du « vide » entre le front et les bastions républicains pour y engouffrer ses troupes qui prirent de court les forces de la République, donnant l’avantage aux séparatistes. Alto Stratus dût faire face à une Jedi qu’il tua d’un coup d’épée tandis qu’Anakin Skywalker arrivait sur lui. Se battant contre le Jedi, Stratus décida de s’enfuir rapidement avant que la fatigue du combat n’ait raison de lui. La bataille faisait rage, augmentant les pertes humaines et matérielles, car les AT-AT clones tombaient sous une nouvelle stratégie du Commando Nimbus. Voulant secourir l’équipage d’un des véhicules, Obi-Wan Kenobi et le commando Alpha s’infiltrèrent dans l’un d’eux qui explosa. Les deux hommes furent dès lors présumés morts.
Guerres des Clones : De lourdes pertes
 
Stratus tenant la tête de Norcuna Les combats continuèrent sans relâche pendant un mois avant de se stabiliser. Le bilan était très lourd, 9000 clones ainsi que 18 Jedi étaient décédés dont le Général Norcuna et l’Hémisphère Nord était contrôlé par les Séparatistes. Les forces Républicaines, veuves de deux généraux Jedi, furent prises en mains par Maître Leska qui décida l’évacuation des Padawans (ayant perdus leurs maîtres) vers la Station Cobalt, comme Anakin Skywalker, Tae Diath, Aubrie Wyn, Mak Lotor, Kass Tod, Windo Nend, Elora Sund, Zule Xiss et Vaabesh. Encore sous le choc, la République prépara tout de même un plan de bataille lorsqu’ils découvrirent qu’Alto Stratus se trouvait sur la Côte Razor. Les Républicains pensaient en effet que la mort de leur leader désorganiserait les forces Séparatistes. Lorsque le Général Stratus apprit que le convoi sous l’escorte des padawans était en route vers la Station Cobalt, il décida de les tendre une embuscade.





Guerre des Clones : Les derniers jours de la bataille
 
Au 34ème jour de bataille, le convoi atteignit une plaine remplie de mines où les forces séparatistes l’attendaient. Le combat étant inévitable, les clones se déployèrent tandis que les Jedi envoyèrent les mines avec la Force sur l’ennemi. Le combat fut intense, les Jedi se battant avec rage, à tel point que l’un d’eux provoqua un tremblement deterre qui activa les derniers explosifs. Au cœur de la bataille, Anakin Skywalker faillit tuer Alto Stratus mais ils furent séparés par une explosion qui les projeta dans les airs et les brûla. Tous deux s’en sortirent et, alors que les Séparatistes battaient en retraite pour un rassemblement, le convoi se remit en marche encore plus rapidement afin de protéger la Station Cobalt qui était un des derniers avant-postes de la République.

Au 37ème jour de la Bataille de Jabiim, alors que l’affrontement de la Côte Razor était terminé, sans le moindre signe du Général Stratus, Leska décida d’aller rejoindre le convoi à la Station Cobalt sans se douter que les Jedi avaient subi une attaque. Sur le chemin, elle et ses hommes furent eux aussi victimes d’une embuscade qui lui coûta la vie. A l’annonce de la mort du dernier Général Jedi, la République demanda une évacuation générale des troupes alors qu’au même moment Alto Stratus recevait des renforts comme par exemple les droïdes de série A spécialisés dans l’assassinat. Réfléchissant à un moyen de s’échapper, les Jedi furent contactés par le capitaine Gillmunn qui les informa que les séparatistes possédaient désormais une armée de 10 000 soldats et que les forces allaient se replier au sud de la station Cobalt à la Mesa de la Mousson. Chargés de ralentir la progression Séparatiste, les Jedi et les clones non repliés fortifièrent la base en creusant des tranchées et en installant des tourelles laser pour les clones tandis que les Jedi se dispersaient le long du champ de bataille. Seul Anakin ne participa pas à la défense de la station car il reçut un message du Chancelier Suprême lui demandant d’assurer l’évacuation et de partir. Il s’exécuta, furieux du déshonneur qui l’attendait et convaincu que ses amis allaient périr.

Au 39ème jour, l’armée séparatiste atteignit la station Cobalt et créa un barrage de tirs de fusées et de blaster sur les tourelles et tranchées, ce qui ouvrit des brèches dans lesquelles les droïdes assassins A réussirent à s’engouffrer. Les Padawans Tae Diath, Mak Lotor et Elora Sund ne survécurent pas aux premières heures de la bataille.

Au 41ème jour, les Jedi continuaient à se battre sans répit, ce qui poussa Zule Xiss vers le Côté Obscur avant qu’elle ne soit tuée par l’explosion d’un AT-AT.

Au 42ème jour, les Jedi Windo Nend et Vaabesh affrontèrent Alto Stratus qui réussit à les blesser au prix de sa jambe avant que les Jedi ne soient tués par une roquette. Quelques heures plus tard, la jeune Jedi de 13 ans Aubrie Wyn, armée de son sabre-laser et de celui de Vaabesh aux couleurs vertes, remarqua qu’il ne restait plus qu’un seul soldat pour défendre le Général Stratus et fonça sur lui. Celui-ci l’abattit d’un tir mais elle tomba vers l’avant sur lui, les sabres-lasers allumés le tuant aussi.

Wyn morte sur Stratus

Au 43ème jour, Anakin revint sur le champ de bataille, abattit les derniers droïdes et découvrit avec douleur la mort de ses amis. De retour à la Mesa de la Mousson, on l’informa qu’il n’y aurait jamais assez de transports pour évacuer et les clones et les Jabiimites. Anakin décida de privilégier l’évacuation des clones qui pourraient ainsi rejoindre d’autres combats. Cela provoqua une violente colère chez les partisans jabiimites et le capitaine Gillmunn qui menaça Anakin de son arme avant que celui-ci de l’empoigne avec la Force. Après qu’Anakin l’ait relâché, Gillmunn déclara qu’ils n’oublieraient jamais cette trahison. Le Jedi attristé accéléra l’évacuation laissant les Jabiimites à leur destin où ils finiraient probablement tués ou torturés.

A la fin de la Guerre des Clones, L’Empire Galactique envahit la planète, reprit le contrôle et mit au pouvoir un ancien séparatiste du nom de Thorne Kraym qui fit la guerre aux partisans de la République pendant la Guerre des Clones ce qui aboutit à la mort d’Orliss Gillmunn.
Un avenir brumeux
 
En l’an 0,5 après la Bataille de Yavin, Jabiim, toujours contrôlée par les forces impériales malgré le harcèlement des Jabiimites locaux sous l’appui de Nolan Gillmunn, fils d’Orliss, reçut l’appui d’un groupe mené par Luke Skywalker. Une fois sur la planète, Luke se rendit compte qu’il marchait dans l’ombre de son père car les Jabiimites n’avaient pas oublié le nom d’Anakin Skywalker et ne lui avaient toujours pas pardonné. Les humains de Jabiim acceptèrent l’aide de l’Alliance Rebelle non pas pour retrouver la démocratie, mais afin de détruire l’Empire qui incarnait les restes de l’Ancienne République.

7 mois après la Bataille de Yavin, l’Empire lança une seconde invasion de la planète. Luke Skywalker s’allia aux Jabiimites pour repousser les Stormtroopers, les AT-AT et les AT-TE impériaux. Luke Skywalker fut trahi par Tal Hesz et capturé. L’Empire l’emporta donc facilement grâce à sa technologie plus évoluée. Dark Vador, aux commandes des vaisseaux en orbite, décida de bombarder les Jabiimites pour se venger de ses souvenirs mais donna comme excuse officielle qu’il voulait détruire les alliés des Rebelles. Réussissant à se libérer, Luke Skywalker et ses quelques partisans tuèrent leurs ravisseurs et allèrent se cacher dans les mines pour se protéger des bombardements orbitaux.

Invasion Impériale

Quelques jours plus tard, des commandos de Stormtrooper menés par Janek Sunber trouvèrent les derniers Rebelles dans les cavernes, les réduisirent en esclavage et les envoyèrent sur Kalist VI.


Jabiim fut également attaquée par les Yuuzhan Vongs pendant leur invasion.

En l’an 40 après la Bataille de Yavin, Jabiim rejoignit les Corelliens dans la Confédération Corellienne.
Dossiers associés
 
Le Dossier Clone Wars    Le Dossier Force - Les Archives Jedi   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 26/03/2011
Rédacteur(s) : Yaonix
Mise en page : Yaonix

Sources

Apparitions :

- Jedi : Dooku
- Star Wars Republic : The Battle of Jabiim
- Star Wars Republic 61 : Dead Ends
- Star Wars Republic 62 : No Man’s Land
- Tempête sur Cestus
- Republic Commando : Triple Zero
- Jedi Trial
- Jedi : Yoda
- Yoda : Sombre Rencontre
- Labyrinthe du Mal
- Star Wars Episode III : La Revanche des Sith (Novelisation)
- Star Wars : Empire at War
- Star Wars Empire : In the Shadow of Their Fathers
- Star Wars Empire 31 : The Price of Power
- Star Wars Empire : The Wrong Side of the War
- Star Wars Empire 0 : Crossroads
- Bloodliness

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique de la planète par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Jabiim. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité