StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Rex
Baptême du feu sur Christophsis
 
CC-7567, qui devint rapidement le capitaine Rex, fut assigné avec ses hommes à la Bordure Extérieure, la zone de guerre la plus dangereuse. Il prit ainsi le commandement de la compagnie Torrent, membre de la fameuse 501ème Légion. Sa capacité d’adaptation, son agressivité en combat et son franc-parler en fit un soldat respecté, écouté aussi bien par les clones que les Jedi et un allié de poids pour le Général Skywalker.

Aussi doué avec un blaster qu’à mains nues, Rex s’illustra avec son groupe peu après Géonosis au cours de la bataille de Christophsis où il s’attaqua à des Tri-droïdes menaçant leurs positions. Par la suite, privé de commandement Jedi, son bataillon tint ses lignes de défense malgré le féroce assaut séparatiste. Ceci permit au général Skywalker de désactiver le bouclier protégeant l’avancée des forces ennemies avant qu’elles ne parviennent à l’artillerie républicaine. Sans défense, les forces séparatistes furent mises en pièces et la République remporta la victoire.

Juste avant la bataille, Rex déjoua un complot. Le plan des forces républicaines était simple : embuscade depuis de hauts bâtiments sur les lignes ennemies. Mais les droïdes les surprirent, les attaquèrent à revers, causant de lourdes pertes et les forçant à une retraite rapide. De retour dans leur base, Rex et Cody, avec les généraux Skywalker et Kenobi, s’interrogèrent sur leur échec, avançant qu’un traître sévissait au sein même de leur armée. Kenobi ordonna alors à Rex et Cody de mener l’enquête dans le secret ici alors que lui-même et Skywalker prospecteraient derrière les lignes ennemies.

Les deux brillants officiers avancèrent vite. Ils parvinrent à déterminer non sans surprise que le traître était l'un de leurs frères clones et Rex conclut même qu’il était un membre de l’escouade de Slick. L’interrogatoire qui s’en suivit fut éprouvant pour ces clones pour qui la trahison de l’un des leurs ne pouvait être possible. Hélas, ce fut pire que prévu car le traître se révéla être Slick lui même. Une poursuite puis une recherche complète de la base fut lancée mais Slick avait un coup d’avance. Il fit exploser ses mines, détruisant l’armurerie et endommageant gravement les blindés. Ceci visiblement était prévu et faisait partie d’un plan des Séparatistes pour affaiblir les forces républicaines. Rex et Cody, tout d’abord désarçonnés par le fait de poursuivre un des leurs, parvinrent finalement à piéger Slick, le prenant à son propre jeu. La violente bagarre qui s’ensuivit, finit par tourner à l’avantage de Cody et Rex qui fut blessé à la jambe. Slick donna ses explications au final assez paradoxales, il aimait ses frères et luttait pour eux mais les avait mis en danger, ne pouvant plus être l’esclave des Jedi et aspirant à la « liberté ». Cody et Rex ne montrèrent aucune pitié pour celui qui, d’après eux, avait trahi tous ses frères clones et il fut jeté en prison. Hélas, pendant ce temps, les Séparatistes avançaient leurs forces, promettant une bataille éprouvante.

Par la suite, Rex suivit sans trêve Anakin Skywalker sur Teth en mission de sauvetage du fils de Jabba le Hutt. Sur place, l’opposition Séparatiste fut terrible, exterminant quasiment l’intégralité de son bataillon et Rex fut même capturé et torturé par Assajj Ventress en quête de Skywalker. Néanmoins, il parvint à renverser la situation, créant une poche de résistance qui tint héroïquement bon jusqu’à l’arrivée des renforts menés par le Général Kenobi.
Première année de guerre
 

1. Mission sur les chantiers navals

Dès le début de la guerre, la République faillit être submergée par la rapidité des Séparatistes à construire et à lancer de nouveaux vaisseaux. Pour tenter d’enrayer cette machine de guerre, le Conseil Jedi cibla les chantiers navals du Clan Bancaire situés sur une planète du système Gwori. Hélas, les chantiers étaient protégés par un puissant blocus rendant leur accès impossible aux êtres vivants organiques grâce à de puissants scanners surveillant le seul passage autorisé par le blocus en orbite. Devant la puissance défensive séparatiste, le Conseil envoya donc un simple commando d’infiltration composé des généraux Jedi Anakin Skywalker, Obi-wan Kenobi, de la Padawan Ahsoka Tano, du capitaine Rex et de trois soldats clones. Skywalker eut l’idée de génie de congeler le groupe dans la carbonite pour éviter les scanners et de laisser le vaisseau de transport aux commandes de R2. Ils purent ainsi passer le blocus et atterrir sur la planète sans encombre. Sur place, Rex dut partir vers la mission en prenant à peine le temps de regretter que l’un de ses soldats, Toomer, fut resté coincé dans sa carbonite. Le groupe se sépara et le capitaine escorta avec les deux soldats clones restant, la Padawan Tano vers un poste de communications ennemi. L’assaut fut rapide et Tano put envoyer la localisation exacte du chantier à la République avant d’être repérée par Juhm, commandant séparatiste des forces en place.

Rex, Tano et les soldats clones échappèrent de justesse à l’explosion du bâtiment provoqué par Juhm et durent dans la foulée défendre chèrement leur peau contre des droïdes. Rex dut gérer ses soldats et la Padawan, peu habituée aux décisions en pleine bataille. Ils battirent finalement en retraite et trouvèrent refuge dans une grotte. Hélas un immense saurien les attaqua immédiatement et avant que Tano ne l’abattit, la bête tua un soldat clone. Rex parvint alors à convaincre l’impétueuse Padawan de rester à couvert pour le moment, attendant que les Jedi les contactent. L’attente fut longue et Tano finit par persuader Rex qu’ils avaient un problème. Ils sortirent de leur cachette pour tomber immédiatement sur un escadron ennemi. Le dernier soldat clone fut abattu et Rex et Tano furent capturés.

Réunis avec Kenobi et Skywalker eux aussi attrapés, ils furent torturés en attendant la venue du Comte Dooku en personne. Rex fut soulagé de voir la padawan et son maître s’expliquer enfin sur leur relation et finalement avec l’aide de R2, oublié de tous, ils purent s’échapper. Les Jedi organisèrent alors la révolte et l’évacuation des esclaves du chantier naval avant que la République ne bombarde le site. Rex combattit farouchement pour s’approprier un des vaisseaux et ils purent quitter la planète juste avant le bombardement. Avec l’aide des chasseurs républicains, ils échappèrent au blocus et regagnèrent leur base. Rex débriefa Toomer une fois sorti de sa carbonite, lui assurant l’air grave qu’il y aurait d’autres batailles à livrer.

2. La capture de R2-D2

Alors que les républicains subissaient de lourdes pertes un peu partout dans la galaxie, Anakin Skywalker mit en place un piège audacieux contre le général Grievous. Ce dernier fonçait avec la flotte séparatiste à travers l’anneau d’astéroïdes de Bothawui afin d’écraser la flotte de l’amiral Yularen. Cependant, Rex mena toute une troupe d’AT-TE positionnée sur les astéroïdes afin de prendre à revers les frégates séparatistes. La mission fut un franc succès malgré la perte de R2D2, le droide d’Anakin Skywalker, durant la bataille. Cela eut pour conséquence la mise en place d'une mission de sauvetage et de sabotage sur la station Skytop, une station de renseignements séparatiste servant le cartel des hyper-communications sur une lune de Ruusan. Sur place, Anakin Skywalker et sa Padawan Ahsoka Tano menèrent les clones, dont le capitaine Rex, à travers la station. R2D2 fut sauvé et malgré un affrontement musclé avec le général Grievous, Rex s’en sortit et put quitter la station avant que celle-ci ne soit détruite.

3. Inspection des Stations d'Ecoute

Avec Cody, Rex inspecta de nombreuses stations d’écoute, souvent lieu d’affectation de jeunes recrues. Sur Pastil notamment, il testa l’escouade de Stripe en leur faisant chercher en urgence le droïde de nettoyage pour le détruire. Ceci laissa un beau bazar que les pauvres soldats clones durent nettoyer à leur tour, attendant que les Jedi les contactent.  

titre imgAlors qu’il combattait avec ses soldats sur la planète marécageuse Quell, le capitaine Rex fut réquisitionné pour une autre mission. Accompagnant Skywalker et Tano, il se rendit dans le système Mon Gaza avec pour cible le réseau d’espions de Dooku qui avait causé beaucoup de problèmes aux forces de la République récemment. Infiltrant la capitale Miner Town incognito, ressemblant à un Tusken, il seconda le Jedi et sa Padawan au cours de leur enquête en tant que membre de leur équipe improvisée de Pod Racer. Grâce à cette couverture, ils purent infiltrer la course, démasquer les espions et mettre un terme au réseau. Sa mission achevée, Rex reprit, avec le général, la direction des forces de la République.  

C’est sur une lune de Rishi, lors d’une inspection que Rex dut combattre des droides commandos de la CSI avec pour seule aide le commandant Cody ainsi que quelques bleus – des jeunes clones ayant tout juste terminé leur formation. Cette station étant l’ultime rempart pour atteindre Kamino, la planète mère de tous les clones, elle fut une cible de choix pour la CSI qui y envoya un détachement de droides commandos pour la prendre d’assaut. L'attaque des droides fit plusieurs morts parmi les clones mais une fois la station sous contrôle, les droides continuèrent à émettre en continu le signal indiquant « rien à signaler » afin d’éviter toute intervention de la flotte de l’amiral Yularen. Rex utilisa alors un subterfuge afin de rentrer dans la station en imitant un droide. Il trompa les droides dans un premier temps avant de les éliminer. Quelques instants plus tard, les clones survivants mirent au point une stratégie pour prévenir les troupes de la République des agissements des droides. Ils décidèrent d'utiliser le gaz tibana de la station afin de la faire exploser. Détruite, la station cessa d'émettre le signal « R.A.S. » ce qui alerta la Grande Armée de la République. Des renforts républicains arrivèrent ensuite, mettant en fuite les forces du général Grievous.

4. Attaque de Kamino

La guerre ne faiblissait pas, pire, elle toucha même Kamino. Assajj Ventress y lança une audacieuse attaque par les océans qui prit la défense de la planète à revers. Rex se retrouva entouré de son frère et ami Cody, des soldats Echo et Fives, survivants de l’escarmouche sur Rishi, ainsi que d’un groupe de jeunes cadets. La situation semblait désespérée mais Rex, comme tous ses frères clones mit une hargne et une force particulière dans cette bataille où pour la première fois ils défendaient leur foyer, leur planète. Acculés dans les dortoirs, Rex et ses compagnons purent finalement repousser les vagues de droïdes ennemis, notamment grâce à la ténacité de 99, une « aberration » de clone certes, mais pas moins vaillant que n’importe lequel d’entre eux. 
  
La bataille finie, Rex et Cody rendirent hommage à 99 puis annoncèrent fièrement à Echo et Fives qu’au vu de leur qualité au combat, ils allaient être nommés soldats ARC. Rex leur fit même l’insigne honneur de leur avouer que ces jeunes soldats lui rappelait lui, peu de temps avant.

5. La Protection des Lurmens

La guerre devint de plus en plus difficile pour l’armée républicaine dans les systèmes de la bordure extérieure. L’armée de Skywalker dut ainsi aller prêter main forte à celle du général Secura dans le système de Quell. Rex, aux cotés de son général et d’Ahsoka, se lança à bord de canonnières pour aborder le Venator de Secura envahi par les droïdes. Toujours très protecteur envers la jeune Padawan Tano, sa canonnière s’écrasa sur le croiseur sans trop de dommage et sa troupe infiltra le vaisseau. Hélas leur fuite se compliqua, Skywalker fut grièvement blessé et ils durent malgré eux entrer en hyperdrive au beau milieu de la bataille. Le vaisseau finit par se crasher sur Maridun, foyer des pacifiques Lurmens.    

Alors que le reste du groupe partait chercher de l’aide, Rex resta pour veiller sur Skywalker, toujours blessé. Voyant l’inquiétude de sa Padawan, il se voulut très rassurant envers elle, même si il fut l’un des premiers à percevoir du mouvement autour du camp. Il veilla le général Jedi toute la nuit suivante, sentant que les hautes herbes les entourant cachaient quelque chose. Effectivement, avant la fin de la nuit, il dut repousser l’attaque d’un prédateur local, qu’il put difficilement mettre en fuite. Mais le reste de la nuit fut long pour le soldat isolé…    

Au petit matin, Rex dut à nouveau faire face à une attaque malgré la fatigue. Aidé par Skywalker mal en point, ils durent leur salut au retour de Tano, Cody et du Lurmen Wag Too. Ce dernier, avec l’assistance de Rex put mettre hors d’état de nuire le prédateur sans le tuer, selon sa culture. Skywalker fut ensuite transporté au village Lurmen où les attendait Secura. Le capitaine put enfin prendre du repos.

Hélas, il fut de courte durée, Rex repéra peu après l’arrivée d’une barge de débarquement séparatiste. Il aida Cody à porter Skywalker dans les herbes hautes autour du village avec Secura et Tano pour éviter que l’ennemi ne les découvre. Enfin à couvert, Rex s’emballa à l’idée d’aller voler un vaisseau aux « tas de ferraille ».    

Après avoir poursuivi et détruit une sonde ennemie, le groupe arriva en vue de la barge et fut le témoin du test de leur nouvelle arme, le canon défoliateur. Le capitaine en mission de reconnaissance échappa de justesse à la puissance du canon. La nuit tombée, ils infiltrèrent la base séparatiste, volèrent une navette et purent retourner au village Lurmen, cible désignée de la nouvelle arme. Sur place, Rex participa à la mise en place des lignes de défense puis à la résistance acharnée contre l’attaque ennemie au matin. Finalement, malgré leur sous-nombre, la bataille se termina par une victoire éclatante.

6. Insurection sur Orto Plutonia

Par la suite, Rex participa à la mission menée sur Orto Plutonia visant à découvrir ce qui était arrivé à la base avancée républicaine. Il sécurisa avec ses hommes leur débarquement sur la planète et infiltra avec le groupe la base où il découvrit ses camarades massacrés. Ils explorèrent ensuite la base séparatiste proche pour y découvrir le même drame. Leur investigation les mena finalement à une tribu autochtone, les Talz. Rex géra l’installation et le suivi des troupes dans cet environnement hostile le temps que les Jedi entrent en contact avec les Talz. Hélas, malgré les tentatives des généraux Skywalker et Kenobi et en partie à cause du comportement belliqueux du président Cho de Pantora, le conflit éclata. Rex protégea courageusement le président pendant l’assaut des Talz tout en ayant refusé d’engager le combat le premier. Il organisa la défense, assiégé par l’adversaire qui utilisait sa connaissance du terrain à merveille. Il finit par pouvoir faire une sortie avec les quelques clones survivants mais se retrouva vite rattrapé. Dos à un précipice, lui et les soldats restant offrirent une défense héroïque à la massive attaque Talz mais ne durent leur survie qu’à l’intervention de leurs canonnières menées par les Jedi. La paix fut finalement signée entre Chuchi, jeune ambassadrice de Pantora et les raisonnables Talz qui n’aspiraient qu’à la tranquillité.

7. A la recherche du virus Ombre Bleue

titre imgRex ensuite fut assigné avec ses troupes à une mission sur Naboo. Accompagnant la Padawan Ahsoka Tano, il participa à l’attaque d’un laboratoire secret contenant le virus Sombre Bleu que les Séparatistes désiraient utiliser dans leur effort de guerre. Couvrant la Padawan, Rex se trouva une nouvelle fois en première ligne, sous le feu nourri des droïdes ennemis. Son sang froid et sa vaillance lui permirent de se sortir de cette situation difficile, aidant ses chefs à se rendre maîtres de la situation.      

Hélas, celle-ci dégénéra lorsque le virus fut finalement relâché dans le laboratoire. Du panneau de commande, Rex et Tano sécurisèrent toutes les sorties, s’enfermant avec le virus mortel. Menés par une Ahsoka Tano confiante et courageuse malgré leur situation, Rex et son escouade se mirent à la recherche des derniers droïdes du laboratoire avant qu’ils ne sortent, libérant le virus. Leur mission accomplie, vint le temps difficile de l’attente, et avec elle, les morts dues au virus. Rex, affaibli, garda sa fierté devant le regard plein de pitié de la sénatrice Amidala, affirmant qu’ils étaient des soldats et que ceci était leur dû. Skywalker et Kenobi finirent par arriver avec un antidote, sauvant le reste de l’escouade. Malgré les symptômes et la fatigue, Rex garda les pieds sur terre à la sortie de cette crise, refusant d’entraîner le délégué Binks au maniement du blaster.      

Le capitaine Rex participa également à la campagne républicaine pour libérer Ryloth des Séparatistes. Il n’eut qu’un rôle mineur, conseiller tactique ou secondant les commandants Anakin Skywalker et Ahsoka Tano, notamment lors de l’évacuation du croiseur Venator Defendeur peu avant leur assaut contre le blocus séparatiste.
Deuxième année de Guerre
 

1. De Retour sur Felucia

Pas de repos pour les braves, Rex accompagna les généraux Kenobi et Skywalker sur Felucia pour ce qui s’avéra devenir une cuisante défaite pour la République. Débordé et encerclé par les droïdes, Rex fut soulagé de voir enfin arriver les canonnières et s’empressa de donner l’ordre d’évacuer.

2. A la Poursuite de Cad Bane

titre imgPar la suite, il suivit le général Skywalker à la recherche du maître Jedi Bolla Ropal, kidnappé par le chasseur de primes Cad Bane. Ils retrouvèrent ce dernier en orbite dans le système Devaron où une bataille éclata. À la recherche d’un moyen d’aborder le vaisseau séparatiste détenant Ropal, Rex fut une fois de plus le témoin du génie de son général qui utilisa des RT-TT pour transporter des soldats clones en plein espace ! Visiblement enthousiasmé par cette nouvelle expérience, ou par le fait d’avoir un si brillant officier supérieur, Rex organisa ses hommes avec énergie, ordonnant au bataillon Execution et Carnivore de sauter dans les RT-TT. 

Le plan fonctionna. Aux cotés de Skywalker, Rex protégea l’avancée des blindés contre les droïdes vautours et fut un des premiers à aborder le croiseur et à prendre le poste de contrôle. Mais Bane s’était déjà échappé à travers le vaisseau : Skywalker ordonna à Rex d’envoyer une équipe bloquer les hangars et détruire les capsules de sauvetage pour que le chasseur de primes ne puisse s’enfuir. Comprenant l’importance du facteur vitesse dans cette opération, Rex s’exécuta immédiatement. Secondant parfaitement les Jedi dans l’exploration du croiseur à la recherche de Bane, ce fut lui qui organisa le rapatriement du cadavre du maître Bolla Ropal lorsqu’il fut retrouvé. 

Peu après, alors que l’autodestruction engagée par Bane commençait à disloquer le croiseur, le chasseur de primes fut enfin repéré et le combat s’engagea en apesanteur contre ses droïdes. Sans se laisser déborder par la situation, Rex réagit promptement et ordonna à ses soldats d’activer leurs semelles magnétiques. Il en profita pour leur rappeler énergiquement, comme pour les encourager, qu’ils avaient été entraînés pour ce genre d’affrontement. Rex fut le premier d’entre eux à prendre ses marques dans le combat, se débarrassant de deux droïdes B1. Ce fut encore lui qui s’aperçut le premier que des obus avaient été relâchés par accident en apesanteur, prévenant immédiatement ses soldats d’éviter de les toucher avec leurs tirs. Hélas, un droïde finit par atteindre un des obus ce qui provoqua de gros dégâts. Rex fut séparé de Skywalker, un temps inquiet pour lui mais finalement rassuré d’entendre sa voix de l’autre coté des débris. Le Jedi lui ordonna de regrouper son escouade et de se diriger vers les hangars afin de préparer leur évacuation avec pour consigne de l’attendre, lui et Tano, toujours à la poursuite de Bane, le plus longtemps possible. 

Sur place, il engagea un combat difficile contre des droides, notamment deux unités droides araignées DSD1. Il motiva ses soldats pour repousser l’ennemi, pressé par l’autodestruction imminente du croiseur. Sa ténacité fut récompensée : il put récupérer les Jedi et rejoindre la flotte.

3. Seconde bataille de Geonosis

titre imgAlors que la guerre s’enlisait, Rex enchaina les batailles jusqu'à ce que le Conseil Jedi décide de lancer une vaste offensive sur Géonosis afin de détruire une bonne fois pour toutes les usines droïdes et capturer Poggle le Bref. Skywalker et Tano avaient été mobilisés avec leurs forces et le fidèle Rex repartit au combat à la tête de ses hommes. Hélas, les Géonosiens s’étaient très bien préparés à leur assaut et les forces républicaines, à bord de canonnières, subirent de très lourds dégâts. Celle de Rex, transportant également Tano et Skywalker, fut touchée quelques secondes à peine après son décollage. Le crash fut inévitable mais le solide capitaine sut réagir avec calme et célérité pour sortir rapidement de la carcasse : il ouvrit le feu sur l’ennemi, protégeant ses hommes. Montrant l’exemple, il mena ses soldats et suivit son général au milieu du chaos qui voulait rejoindre les forces de Kenobi.

Hélas, le contingent se heurta à une forteresse droïde protégeant l’entrée d’un canyon, sans moyen de la contourner. Skywalker ordonna à Rex de le couvrir, lui et sa Padawan, pendant qu'ils infiltraient la forteresse pour la détruire. Une véritable pluie de rafales de blasters s’abattit sur le capitaine et ses hommes mais leur engagement ne faiblit pas : une nouvelle fois, Rex s’exécuta avec une efficacité remarquable et malgré des pertes sévères. Il parvint même, une fois la forteresse affaiblie, à grimper à son sommet pour prêter main forte à Skywalker et Tano. Les droïdes éliminés, les deux Jedi placèrent leurs explosifs et sautèrent de la forteresse, une quarantaine de mètres plus bas, après y avoir « jeté » le pauvre capitaine clone qui ne s’y attendait visiblement pas. Les Jedi le rattrapèrent à quelques mètres du sol, Rex s’en sortant avec une belle frayeur, tandis que la forteresse s'effondrait derrière eux. Il ne reprocha pas cette mésaventure à Skywalker, comprenant que le Jedi n’avait pas eut le choix et qu’il avait maîtrisé, a posteriori, la situation.  

Rex et ses soldats purent enfin progresser sans encombres et établir le contact avec les forces de Mundi dans un premier temps, puis enfin avec celles de Kenobi qui se trouvaient non loin du point de rupture. Leur arrivée permit de repousser les forces ennemies. Le générateur de bouclier protégeant les usines tomba peu après alors que Rex et le général Skywalker préparaient leur assaut.  

Ils furent rejoints par Luminara Unduli et sa padawan Barriss Offee. L’ordre de marche ne tarda pas à arriver pour Rex et, aux cotés de Skywalker, il avança avec l’armée vers les usines droïdes. L’affrontement inévitable finit par éclater, et comme à leur habitude, Rex et ses hommes réagirent en parfaits soldats, abattant leurs ennemis et repoussant même une attaque à revers. Le capitaine commanda le tir de l’artillerie des TR-TT sur les nouveaux supertanks ennemis mais ces derniers étaient trop puissants et Skywaker lui ordonna de battre en retraite. Rex fut d'abord choqué de devoir abandonner le combat : il accepta lorsqu'il sut qu’il s’agissait d’un plan de son général pour attirer les supertanks dans un piège.

L’opération fut un succès, cette terrible menace réduite à néant. Peu après, l’usine disparut dans une explosion gigantesque qui souleva un énorme nuage de poussière. Mais le moment n’était pas aux réjouissances car les auteurs de l’explosion, les padawans Ahsoka Tano et Barriss Offee, avaient été piégées et se retrouvaient coincées sous des milliers de tonnes de gravats. Rex organisa au mieux les soldats pour la fouille du site : elles purent ainsi être sauvées lorsque Skywalker reçut un signal de sa padawan.

4. Bataille de Saleucami

titre imgNéanmoins, malgré cette victoire, la République reculait devant les assauts de l’armée de Grievous. Après la capture par ce dernier du maître Jedi Eeth Koth, le Conseil décida d’agir. Rex accompagna un commando composé de Skywalker et du maître Jedi Adi Gallia pour tenter de sauver Koth. 
  
Tandis que Kenobi entamait la bataille avec sa flotte dans le système de Saleucami, le commando put approcher le vaisseau amiral de Grievous après une audacieuse sortie d’hyperespace du général Skywalker. Le commando put s'infiltrer à bord alors que la bataille faisait rage autour d’eux. Rex fut assigné avec ses soldats à la surveillance du vaisseau, seul moyen de ressortir du croiseur ennemi. Finalement, Rex vit revenir les Jedi avec Eeth Koth et ils purent s’enfuir du vaisseau de Grievous.   

Rex enchaîna immédiatement avec la mission suivante : accompagner Obi-Wan Kenobi sur Saleucami où Grievous avait trouvé refuge. Sur place, il eut la charge d’une équipe réduite de clones sur motojets composée de 'Jesse', 'Hardcase' et 'Kix' : ils devaient fouiller une zone particulière à la recherche du général séparatiste. Ils tombèrent dans une embuscade tendue par des droïdes commandos et Rex fut gravement touché à la poitrine.   

Il reprit conscience dans une ferme où ses camarades l’avaient mis à l’abri malgré l’accueil un peu craintif mais chaleureux de Suu, une Twi’lek, et ses deux enfants. Rex voulut repartir immédiatement au front, refusant de faire preuve de faiblesse devant ses soldats, mais sa blessure s'avérait trop grave. 'Kix', le medic, lui demanda de rester se reposer. À contrecœur, il nomma 'Jesse' chef et lui ordonna de reprendre les recherches en le laissant là. Rex finit par rencontrer l’homme de la maison et, à sa grande surprise, il s’agissait d’un clone qui se faisait maintenant appeler Curt Lawquane. Dans un premier temps, le capitaine clone réagit de manière abrupte, traitant Curt de déserteur : il s’ensuivit une longue discussion sur le libre arbitre, le devoir et les responsabilités. 

La guerre rattrapa Curt et sa maison fut attaquée par des droïdes commandos. Rex, toujours blessé, put aider Curt à repousser l'attaque et ensemble ils parvinrent à détruire tous leurs assaillants. Rex put ensuite rejoindre ses troupes : il promit de ne pas dénoncer Curt pour qu’il puisse continuer à protéger sa famille. Même si leurs points de vue divergeaient, Rex réalisa que tous deux avaient des devoirs et des responsabilités : l’un envers sa femme et ses enfants, l’autre envers la République.

5. La protection de la Duchesse de Mandalore

A ce titre, il resta donc aux cotés des généraux Skywalker et Kenobi, accumulant les missions et les assignations. Peu après il participa ainsi à la crise qui secoua Mandalore en faisant partie de l’escorte de la Duchesse Satine. Cette dernière devait se rendre sur Coruscant, devant le Sénat Galactique pour plaider en faveur de son peuple mais le trajet ne fut pas de tout repos. La duchesse était en effet traquée par ses opposants, les Deathwatch et des droïdes assassins furent vite repérés à bord. Rex, avec Cody, encadraient les soldats clones participant à l‘escorte et durent les mener dans un combat difficile, sombre, où un ennemi mortel pouvait surgir à tout moment. Finalement, ce furent des droïdes de combat qui abordèrent le vaisseau mais là aussi, Rex répondit présent en se lançant à la tête de ses hommes au combat. Finalement, leur nombre bien entamé, les droïdes finirent d’être balayés par Anakin Skywalker.

6. Bataille de Malastare et bête de Zillo

L’assignation suivante fut bien plus difficile. La campagne eut lieu sur Malastare pour les précieuses ressources en carburant de la planète et la C.S.I. envoya un énorme contingent de troupes. Les batailles qui s’en suivirent furent âpres et rudes. Le décor désolé de Malastare fut ainsi le théâtre de bon nombre de combats entre clones et droïdes de combat. On ne connait pas exactement le rôle de Rex dans cette campagne mais il est fort à parier qu’il fut avec ses soldats sur le front, à quelques mètres des droïdes de combat séparatistes. Hélas, cela ne suffit pas et la République perdit du terrain au point de se retrouver quasiment acculée, sur le point de perdre la planète. Rex fut alors le témoin de l’essai d’une toute nouvelle arme, une bombe à électro-proton qui annihila complètement l’armée droïde. Cela dit, la bombe creusa un énorme cratère qui faillit engloutir Rex mais ce dernier s’échappa de justesse. Pire, la bombe avait réveillé une monstrueuse bête Zillo qui fut finalement capturée par les forces de la République. 

Hélas, ramenée sur Coruscant, la bête s’échappa et sema le chaos dans la ville et Rex put admirer l’habileté des Jedi face à ce monstre.

7. Le sauvetage de Maître Piell

Quelque temps après, le Capitaine ainsi que le Commandant Cody, un contingent de Clones, les Généraux Skywalker et Kenobi, ainsi que la Padawan Tano se rendirent sur la planète Lola Sayu. Afin de s’y rendre sans se faire détecter, ils se firent congeler dans de la carbonite et ainsi passer autre les scanners. 
     
Sur place ils affrontèrent de nombreux dangers. Les forces armées d’Osi Sobeck, la planète elle-même et des anoobas sauvages. Une fois qu’ils eurent retrouvé le Jedi et son équipe, ils tentèrent de rejoindre le vaisseau leur permettant de quitter la planète. Ils eurent la plus grande peine du monde à s’exécuter et de nombreux clones perdirent la vie. Le Maître Even Piell lui-même n’en revint pas.      

Finalement, les renforts de la République arrivèrent et ils rentrèrent sur Coruscant, amers d’avoir laissé derrière eux tant de collègues.

8. De Retour sur Felucia

Lorsque la République se rendit une fois de plus sur Felucia pour reprendre la planète, Rex combattit avec ses compagnons habituels Anakin et Ahsoka ainsi que le Maître Plo Koon. Leur attaque sur un poste avancé séparatiste se passa bien mais une fois la charge terminée et l’adrénaline redescendue, le groupe s’aperçut que l’un d’entre eux était absent. Ahsoka avait disparu, enlevée par un Trandoshan. Après avoir subit maintes épreuves, elle put revenir sur Coruscant par ses propres moyens et retrouver son groupe.

9. Bataille d'Umbara

Peu après, Rex s’engagea sans le savoir dans l’une des expériences les plus difficiles de sa carrière. Umbarra venait de déclarer son allégeance à la C.S.I. et vu la position stratégique de la planète, la République ne pouvait tolérer de la perdre. A la tête de la 501ème aux cotés du général Skywalker, Rex débarqua alors sur ce monde hostile et sombre.
        
Immédiatement il dut mener ses hommes contre un ennemi invisible, prenant position sur une crête pour un premier arrêt. Beaucoup de clones perdirent la vie dans ce débarquement, il allait sans doute s’agir du genre de campagne où les officiers allaient voir perdre beaucoup de leurs hommes. Mais Rex était le meilleur, et il dirigea son bataillon sans trembler.

Le reste de la progression était tout aussi difficile, les umbarrans connaissaient très bien le terrain et la Grande Armée était sans arrêt harcelée, sans une pause, toujours sur le qui-vive. Néanmoins, elle put tenir ses positions et s’installer sur la planète. A ce moment là, le général Jedi Krell débarqua et annonça à Skywalker qu’il devait immédiatement retourner sur Coruscant à la demande du Chancelier Suprême. Anakin protesta, ne pouvant laisser ses troupes, mais le général Krell le rassura, il allait prendre la tête de la 501ème en attendant son retour. 

Avant de partir, Anakin présenta Rex comme un second efficace et loyal. Krell sembla apprécier mais dés le départ de Skywalker, il se montra extrêmement froid et presque irrespectueux envers le capitaine et sa condition de clone. Il ordonna immédiatement une marche forcée vers la capitale en soutien aux forces de Kenobi et Rex obéit.

Douze heures plus tard, les clones firent remonter à Rex leur état de fatigue, ce dernier en fit immédiatement part au général Krell, réfléchissant même à un site de repos. Mais ce dernier balaya d’un geste la proposition de Rex, usant même de son matricule en lieu et place de son pseudonyme, mettant de facto une distance entre lui et le clone qui surprit Rex. Ceci alla plus loin, Krell haussant le ton devant tout le monde, arguant avec véhémence que le reste des troupes comptaient sur eux et qu’ils devaient avancer coûte que coûte. Si le fond était juste, la forme était étrangement agressive, et ceci n’était que le premier échange tendu entre le capitaine clone et son général.        

Arrivés en vue de la capitale, Krell et Rex eurent une autre discussion animée. Cette fois ci Rex pointa du doigt la stratégie de Krell, un assaut frontal sans reco, là où Skywalker avait réfléchi à un plan plus subtil et efficace. Krell s’emporta de nouveau, menaçant Rex pour qu'il cesse de discuter ses ordres.
   
En bon officier, Rex se plia au plan de Krell et fit avancer tout son bataillon vers la capitale, le long de la voie principal, à découvert. Ce fut une nouvelle occasion pour Rex de devoir répondre notamment à Cinqs et Hardcase de leur stratégie, les deux clones émettant des doutes sur cette dernière. Rex botta en touche, avançant que Krell n’avait pas suivi ses conseils. Bien évidemment la route était piégée et les clones subirent un assaut umbarrans au milieu des mines anti-personnel. Malgré la détermination de Hardcase et de son Z-6, Rex ordonna vite la retraite, se voyant à découvert et entre deux feux. De retour dans ses rangs, il subit alors une volée de reproches particulièrement secs de la part de Krell qui mit en doute même sa programmation et ses compétences. Cinqs tenta de le défendre mais Krell en arriva même à brandir son sabre laser ! Ceci rendit Rex fou de rage et il s’opposa d’autant plus à Krell. Son manque de respect envers ses hommes, de simples clones, de la chair à canon selon Krell le révoltait. Ce fut exactement la teneur des propos de Rex, en colère mais respectueux. Krell, entouré de clones et devant leur capitaine, sembla enfin prendre en compte les dires de son officier et le félicita même de sa loyauté envers ces hommes…avant de balayer une nouvelle fois ses arguments et de leur tourner le dos !        

Mais ceci ne marqua que le début du chaos dans les rangs des clones. Peu après, la 501ème reçut comme objectif une base aérienne annexe. Krell ordonna à Rex comme lors de la dernière opération de lancer une attaque frontale en aveugle. Désarçonné, Rex dut obéir mais alors que les troupes avançaient, Cinqs et Hardcase commencèrent ouvertement à critiquer cette stratégie, et vite, d’autres voix s’élevèrent. Rex prit alors Cinqs à part pour lui demander de l’aider à calmer les autres mais Cinqs au contraire poussa Rex à réfléchir et à ne pas appliquer les plans stupides de Krell. Mais son capitaine lui répondit que ce n’était pas possible, que le but des clones était de se battre et que les pertes faisaient partie de la guerre. Cinqs baissa alors les bras.        

Très vite, les troupes de Rex durent affronter à nouveau les umbarrans et leurs machines de guerre particulières. Les clones, malgré leurs pertes et cette ambiance tendue, purent sous la direction de Rex repousser les chars fouisseurs et se regrouper sous les tirs d’artillerie ennemie. Devant l’ampleur des dégâts, Rex décida d’envoyer deux clones, Cinqs et Hardcase, en infiltration dans la base ennemie pour en revenir avec des chasseurs umbarrans. Leur puissance de feu pourrait détruire l’artillerie qui clouait ses hommes au sol. Krell fut contre ce plan mais Rex l’adopta néanmoins, sans doute en avait il assez d’être passif. Le combat reprit, les chars d’artillerie ennemie décimaient les rangs des clones qui finissaient par reculer. Ce fut lorsque les forces de Rex allèrent atteindre leur point de rupture que Cinqs et Hardcase arrivèrent à bord de chasseurs umbarrans. Ils purent détruirent les chars ennemis et créer un passage vers la base. Krell envoya alors les renforts menés par Appo et ils prirent la base sans encombre. Rex félicita Cinqs et Hardcase pour leur bravoure mais pour Krell ce n’était que de la chance. Rex défendit ses hommes, précisa que beaucoup avaient péri mais il s’agissait juste du prix de la guerre pour le général Jedi. Le fossé entre ce dernier et ses troupes prenaient de plus en plus d’importance.        

titre img

Hélas, ceci n’empêcha pas les troupes de Kenobi d’être prises pour cible par des missiles longue portée. Ce dernier envoya un nouveau message à Krell lui indiquant qu’un vaisseau de ravitaillement ennemi devait être en orbite mais le message s’arrêta là. Krell ordonna alors à Rex de préparer les troupes pour marcher sur la capitale, et se mettre à portée de ces fameux missiles qui pilonnaient les positions de Kenobi. L’annonce de cette tactique provoqua encore des remous chez les clones, d’autant plus que Cinqs et Jesse avait craqué les codes umbarrans. Avec des chasseurs, ils pourraient s’approcher et attaquer par surprise le vaisseau de ravitaillement. Emballé, Rex proposa cette idée au général qui l’écarta immédiatement, pensant le plan irréalisable au vue du manque de compétence des clones en pilotage. Cinqs, Jesse et Kix furent scandalisés par le refus de Krell, surtout Cinqs pour qui ce fut trop. Rex était désemparé, partagé plus que jamais entre sa loyauté envers sa hiérarchie et celle envers ses frères. Il tenta de prévenir Cinqs qu’ils risquaient la court martiale mais ce dernier confirma vouloir lancer l’opération quand même.

        
Le capitaine clone ferma alors les yeux et souhaita intérieurement bon courage à ses frères, sachant que c’était la bonne solution. Peu après leur décollage, Rex dut les couvrir devant Krell, avançant qu’il avait lui même demandé une mission de reconnaissance et même empêché Dogma de trahir ses compagnons. Seuls Cinqs et Jesse revinrent mais leur mission fut un succès. Krell les condamna immédiatement à la cours martiale malgré Rex qui tenta de prendre la responsabilité de leurs actes. Pire, ce fut simplement leur exécution sommaire que Krell ordonna peu après. Une nouvelle fois, Rex fut impuissant, coincé dans sa position et vit avec effroi Fives et Jesse amenés devant un peloton d’exécution.        

Finalement, le discours de Cinqs fit basculer les tireurs de son coté et personne ne put les abattre. Rex prit alors complètement leur défense, devant Dogma, puis devant Krell lui-même, assumant son rôle de Capitaine. Ce fut à ce moment qu’ils reçurent un message d’un soldat de Kenobi les avertissant d’un contingent umbarrans portant des armures de soldats clones volées.        
Krell ordonna à Rex de mobiliser les troupes pour aller les affronter. Le combat éclata non loin de la base et les morts s’amoncelèrent vite. Rex s’aperçut alors avec horreur qu’un des cadavres ennemis était un clone. Il se rua alors au bord de la panique à découvert après avoir enlevé son casque pour faire arrêter le combat. Il s’agissait en fait de leurs frères clones de la 212ème mené par Waxer. Ce dernier avant de mourir leur avoua qu’ils avaient reçu les même ordres provenant de Krell lui même. Rex décida alors enfin de mettre un terme aux agissements du Jedi. Il n’eut aucun mal à convaincre ses hommes de se retourner contre leur général pour haute trahison.        

Rex libéra Cinqs et Jesse mais Krell ne se rendit pas, au contraire il attaqua les clones, en tuant un bon nombre avec ses deux sabres laser à lames doubles. Le combat se déplaça dans la forêt où Krell prit le dessus, raillant ces « clones inférieurs » dés qu’il le pouvait. Finalement Rex reçut un message de Tup lui demandant de pousser Krell vers lui. Contrairement à ce dernier, Rex savait faire confiance et il exécuta la consigne de Tup. Krell tomba alors sur un vixus qui l’occupa suffisamment pour que le soldat clone l’assomme d’un coup de blaster paralysant.        

En prison, Krell se moqua à nouveau des clones devant Rex et il affirma vouloir en fait rejoindre le Comte Dooku suite à une prédiction. Il se montra aussi hautain et irrespectueux qu’un Sith puisse être. Rex, Cinqs, Jesse et Tup conclurent alors que Krell était trop dangereux vivant. Le capitaine prit la responsabilité de l’abattre. Ce dernier se moqua de lui encore, surtout devant l’hésitation du clone mais ce fut finalement Dogma, qui avait supporté Krell depuis le début, qui lui porta le coup fatal.        

Peu après, malgré l’incompréhension générale, la bataille d’Umbarra fut gagnée et la République s’empara de la planète.

10. Bataille de Kiros

Par la suite, Anakin Skywalker et Rex furent envoyés sur Kiros, en compagnie d'Obi-Wan Kenobi, Ahsoka Tano, et Cody. Yoda envoya les Jedi sur la planète après qu'une transmission avec le gouverneur Roshti fut coupée par l'arrivée des Séparatistes. Ces colons voulaient rester neutre, c'est pourquoi la République intervint, afin de leur rendre la liberté. Les troupes Républicaines avancèrent vite à travers la ville, grâce à leur speeder BARC, et éliminèrent les faibles résistances présentes. La population n'était plus sur la planète, elle avait disparue. Anakin réussit à faire parler Darts D'Nar, qui finit par avouer que les Togruta avaient été emmenés sur Zygerria pour le marché d'esclavage.

11. Lutte contre l'Esclavage et Infiltration sur Zygerria

La cible suivante fut Kiros. Rex accompagna les généraux Skywalker et Kenobi, ainsi que la jeune Padawan Tano, au cœur de violents combats sur la planète, face à une farouche résistance séparatiste. Finalement, les forces de la République repoussèrent l’ennemi, l’encerclant dans la capitale, et remportèrent une victoire précieuse. Rex fut déterminant dans les combats, notamment en détruisant habilement la dernière unité de tanks ennemis. Néanmoins, la bataille n’était pas tout à fait finie. Le général ennemi Xerius Ugg avait disséminé dans la ville plusieurs bombes thermiques et menaçait de tout faire exploser si la République ne se rendait pas. Rex participa à la course pour désactiver ces bombes, couvrant avec beaucoup de sang-froid le général Skywalker et sa Padawan à travers les rues de la capitale.           

Mais la totalité de la population Togruta de Kiros avait disparu. L’enquête mena Rex et les Jedi vers Zygerria, planète mère d’un ancien peuple de trafiquants d’esclaves. Un commando composé de Kenobi, Skywalker, Tano et lui même put voler un vaisseau Zygerrian et se rendre là où les Togrutas allaient être vendus aux enchères.          

Tandis qu'Anakin et Ahsoka voulaient s'approcher de la reine, Rex et Obi-Wan partirent à la recherche des colons sur le marché aux esclaves. Obi-Wan finit par trouver Roshti, mais fut arrêté par les gardes Zygerriens alors qu'il tentait de s'enfuir avec lui. Rex resta dans l'ombre, attendant le signal d'Anakin au moment opportun. C'est sur l'ouverture de la vente des esclaves que Rex eut le signal, lorsqu'Obi-Wan fut présenté à la foule comme esclave à vendre. Rapidement, les Jedi et le clone furent submergés par les dizaines de soldats munis de fouets à énergie. Le groupe fut finalement capturé malgré un farouche combat. Anakin resta sur Zygerria sur ordre de la reine, car elle souhaitait le garder, mais il devait aussi sauver Ahsoka. Rex fut amené avec Kenobi au complexe de Kadavo pour y travailler comme esclave dans une usine. Le capitaine endura avec courage le dur labeur et les exactions des gardes, attendant avec un espoir sans faille le bon moment. Après la mort de la reine, Anakin se dirigea avec sa padawzn vers Kadavo pour sauver son ancien maître.           

Rex sur KadavoLe jeune Jedi fut très rapidement rejoint par la flotte Républicaine, commandée par Plo Koon. Les esclavagistes furent très vites débordés par les vagues d'assaut, tandis qu'Obi-Wan et Rex combattaient le chef de la base : Agruss. Alors qu'ils s'étaient débarrassés ensemble rapidement des gardes et des soldats présents, Obi-Wan n'avait plus qu'à donner le coup de grâce à Agruss. Ce dernier rit au nez et à la barbe d'Obi-Wan, le narguant en lui rappelant que le code des Jedi leur interdisait de tuer quelqu'un de désarmé, même un ennemi. Ce n'était pas le cas de Rex, qui avait pour devoir de tuer tous les ennemis de la République. Il saisissa une lance, la lança et transperca Agruss en pleine poitrine, le tuant sur le coup. Le commandant Rex s'échappa de la planète, en compagnie des colons Togrutas et du reste des troupes présentes. De retour sur Kiros, Rex participa à un programme de la République visant à apprendre aux Togrutas, pacifiques jusque-là, le maniement des armes et les tactiques de guerre en prévision de ce qui pourrait encore arriver.

12. Apprentissage sur Onderon

Peu de temps après, Rex accompagna Anakin, Obi-Wan et Ahsoka sur Onderon, afin d'apporter de l'aide aux rebelles (Lux Bonteri, Saw et Steela Gerrera notamment) combattant la présence Séparatiste. Ne pouvant amener des troupes de clones sur la planète (Onderon étant restée neutre à la base dans le conflit), les trois Jedi accompagnés de Rex et quelques clones formèrent les rebelles. En quelques jours Rex et quelques clones apprirent aux rebelles le maniement d'armes et quelques stratégies d'inflitration et de combat afin de savoir comment se défendre et comment être efficaces lors d'affrontements. Par la suite, les deux Jedi et les quelques clones quittèrent la planète en laissant Ahsoka guider les rebelles dans leur insurrection.

13. Traque sur Coruscant

Après que les Séparatistes furent chassés d'Onderon, Rex continua de combattre aux côtés d'Anakin, sur Cato Neimoidia par exemple. Par la suite, il accompagna Anakin alors qu'il était rappelé sur Coruscant pour enquêter sur un attentat à la bombe dans un hangar du Temple Jedi. Rex fut de ceux qui croyaient en l'innoncence d'Ahsoka (qui était alors emprisonnée à tort). Il accompagna Anakin lorsque ce dernier recherchait sa Padawan, que ce soit lors de son évasion de la prison ou lorsqu'elle fut retrouvée dans les bas-fonds de Coruscant, près d'un entrepôt rempli de nano-droïdes.

14. Bataille de Scipio

Plus tard, la planète Scipio, siège du Clan Bancaire Intergalactique, fut envahie par les séparatistes. Rex et Anakin Skywalker dirigèrent une force d'attaque pour percer le blocus ennemi autour de la planète. Lorsque la navette républicaine de Rex se posa sur une plate-forme d'atterrissage, Rex couvrit Anakin. Le commandant clone affronta les armées droïdes pour permettre à son général Jedi d'aller secourir la sénatrice Padmé Amidala retenue captive par le comte Dooku.

15. Le mystère de Tup et Fives

Peu de temps après, le capitaine Rex ainsi que la 501ème légion participèrent à une bataille afin de prendre le contrôle d’une base séparatiste au dessus de la planète Ringo Vinda. Accompagné par les jedi Anakin Skywalker, Tiplee et Tiplar, le bataillon prenait l’avantage sur les armées droïdes. Tandis que le groupe républicain prenait d’assaut le centre de commandement, le soldat Tup, membre de la 501ème, pris d’une étrange folie tira sur son supérieur jedi, Tiplar, sous le regard incrédule de Rex et de tous les autres clones. Le soldat ARC Fives, empêcha alors son compagnon, qui semblait être en transe, de recommencer son acte meurtrier sur Tiplee, la sœur de la jedi défunte. Rex sonna la retraite puis commença à interroger Tup, qui semblait toujours possédé. Ce dernier fut conduit au centre médical le plus proche afin de suivre une série de tests médicaux.


L’hypothèse d’un trop-plein de stress semblait pour les médecins une option, puisqu’aucun examen n’avait put expliquer la raison de ce comportement aussi subit qu’étrange. Mais Rex n’était pas convaincu par cette idée. Le meurtrier de Tiplar fut donc rapatrié sur Kamino pour subir d’autres contrôles de santé. Mais en chemin, la navette transportant Tup fut attaquée par les séparatistes et Tup, inconscient, fut enlevé. La nouvelle se répandit vite et Anakin, Rex et Fives partirent à la poursuite des droïdes. A l’aide de câbles ils parvinrent à pénétrer le vaisseau ennemi et purent, après plusieurs mésaventures sauver Tup et le ramener une bonne fois pour toute sur Kamino. Fives décida de rester afin de prendre soin de son frère d’armes.

Suite à la campagne de Ringo Vinda, Rex et la 501ème légion retournèrent sur Coruscant. Dans l’intervalle, Tup décéda à la suite d’une tumeur au cerveau qui venait d’être extraite. Fives, qui avait désobéi aux ordres avait découvert que la tumeur était en réalité un implant cérébral que les kaminoans avaient implanté dans tous les clones à l’état embryonnaire. De plus, l’implant de Tup avait connu un dysfonctionnement expliquant son comportement. Fives débarqua sur Coruscant afin d’expliquer la situation au chef de la République, le chancelier Palpatine. Mais Fives fut accusé par la suite de trahison et de tentative d’assassinat à l’encontre de Palpatine. Il dut prendre la fuite dans les bas fonds de Coruscant.

Le soldat ARC, désormais traqué parvint à prendre contact en secret avec Anakin Skywalker et Rex et leur fixa un rendez-vous dans un entrepôt désaffecté. La rencontre eut lieu, cependant, Fives, peu confiant, enferma ses compagnons dans un rayon énergétique pour éviter, au cas où, qu’ils ne l’arrêtent. Là il put enfin révéler ce qu’il savait au capitaine Rex et à Skywalker. Ces derniers avaient du mal à croire aux allégations du clone. C’est à ce moment que le commandant Fox et un contingent de troupes responsables de la sécurité sur ce monde surpeuplé fit irruption. Se sentant trahi, Fives voulut tirer sur les nouveaux venus, mais Fox ouvrit le feu en premier. Skywalker et Rex furent libérés du rayon. Ce dernier, désespéré ne put que regarder son compagnon de longue date mourir dans ses bras. Il ne savait pas, en revanche, que Fives avait découvert l’origine de l’ordre 66 qui causera plus tard la perte des Jedi.

16. Bataille d'Anaxes

Peu de temps avant la fin de la Guerre des Clones, Rex se trouvait sur Anaxes, dans une base retranchée, alors que la République tentait de reprendre la planète des mains des Séparatistes. Il partit en mission avec Jesse, Kix, Cody et les clones de l'escouade Bad Batch pour récupérer un algorithme dans une base Séparatiste, lequel informait ces deniers des agissements de la République. La mission fut un demi-succès, puisque Rex ne récupéra pas l'algorithme, mais apprit quelque chose qui le troubla grandement : lles informations étaient en fait émises par le soldat clone Echo, que tout le monde croyait mort. L'escouade Bad Batch et Rex revinrent à la base et apprirent la nouvelle à Anakin Skywalker. Le Jedi rejoignit doinc Rex et les Bad Batch, qui mirent le cap sur Skako Minor pour délivrer leur ami.

Arrivés sur place, le groupe fit appel à des natifs Poletec pour trouver leur chemin. Bien que les autochtones ne souhaitaient pas prendre part au conflit, ils acceptèrent de les guider jusqu'à la cité de Purkell, où se trouvait Echo. L'infiltration fut une réussite, malgré la présence de nombreux droides, et ils retrouvèrent le clone disparu. Alors qu'ils semblaient pris au piège par Tambor dans la pièce où ils avaient trouvé Echo, ce dernier leur indiqua un conduit d'aération par lequel ils s'enfuirent. Une fois à l'extérieur, Anakin demanda à Tech d'émettre un sifflement particulier pour appeler des keeradaks, et ces derniers leur servirent de monture pour échapper aux droides Séparatistes.

Ils atterrirent au village Poletec qu'ils avaient visité précédemment, et informèrent les autochtones que les troupes Séparatistes allaient débarquer. Ils se préparèrent donc au combat. La lutte fut féroce, de nombreux natifs moururent, mais grâce aux talents des clones de l'escouade Bad Batch et aux aptitudes de combat de Rex, les forces ennemies furent mises en déroute.

De retour sur Anaxes, Rex participa à la réunion stratégique qui vit Echo leur faire part de son idée pour vaincre les Séparatistes : lui, Anakin et les Bad Batch s'infiltreraient à bord du vaisseau de l'Amiral Trench pendant que Mace Windu, Obi-Wan Kenobi et d'autres clones s'occuperaient d'un complexe sur la planète. Rex partit donc avec le premier groupe. Arrivés à bord du vaisseau, Rex observa les Bad Batch aider à désamorcer un réacteur en fusion qui menaçait d'exploser, pendant qu'Anakin retrouvait Trench et le tuait d'un coup de sabre laser.

La République avait gagné.

17. Prise d'un astéroide

Peu après, Rex fit partie d'une mission visant à prendre d'assaut un astéroide qui abritait une base de ravitaillement Séparatiste. Rex effectuait cette mission en compagnie d'Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker et Quinlan Vos pour les Jedi, mais également de Cody et d'autres clones. La prise de l'astéroide ne posa aucun problème, et les clones aidèrent au chargement des caisses de ravitaillement. Cependant, Quinlan Vos, qui était parti explorer les lieux, les prévint que l'astéroide était piégé par des bombes prêtes à exploser. Rex et les autres clones évacuèrent donc rapidement les lieux, et virent l'explosion depuis l'espace.

18. Le siège de Mandalore

Rex se retrouva juste avant la bataille de Coruscant sous le commandement d’Ahsoka Tano lors du siège de Mandalore, qui vit la défaite de Maul. Cependant, avec le déclenchement de l’Ordre 66, Dark Maul parvint à s’échapper. Rex, qui avait auparavant enlevé la puce de contrôle de son cerveau, ne se retrouva pas affecté par l’Ordre 66 et s’échappa en compagnie d’Ahsoka qui érigea de fausses tombes à leur nom pour faire croire à leur mort.

Au temps de l'Empire
 

1. Rencontre avec l'équipage du Ghost

Par la suite, Rex ne participa à l'Ordre 66 et quitta la République devenue Empire. Il se rendit, accompagné par Gregor et Wolffe, deux autres clones avec qui il avait noué des liens d'amitié, sur Seelos, planète désertique reculée et inintéressante aux yeux de l'Empire. En l'an -4, il reçut la visite de rebelles menés par un Jedi nommé Kanan Jarrus. Ce dernier annonça qu'il était envoyé par Ahsoka Tano, nom qui parla immédiatement au clone. Cependant, la rencontre fut houleuse puisque Wolffe dégaina son blaster et tira sur le Jedi, prétextant qu'il était venu pour se venger des clones et de ce qu'ils avaient fait lors de l'Ordre 66. Rex calma le jeu en indiquant qu'ils avaient tous trois retirés leur puce inhibitrice et qu'ils n'avaient pas participé à cet événement.

Par la suite, l'équipage du ghost participa à la capture d'un joopa, une créature permettant au clone de survivre plusieurs mois grâce à sa chair. Tous travaillèrent main dans la main et réussirent à maîtriser l'imposante créature. Cependant, Wolffe avait secrètement contacter l'Empire afin de leur annoncer qu'un Jedi les avait rejoint. Une droïde sonde fut envoyé sur la planète et l'Empire arriva peu de temps après.

Un assaut au sol fut ordonné par Kallus et rapidement, trois TB-TT furent déployés, véhicules bien plus puissants que le vieux RT-TT des clones et datant de la Guerre. Cependant, l'expérience de Rex au combat et l'aide de Kanan et son équipage permit au groupe de survivre et de vaincre les impériaux. Le RT-TT fut mis hors d'usage et Rex accepta la proposition des rebelles : Les rejoindre afin de combattre l'Empire aux côtés d'Ahsoka.

Les retrouvailles avec l'ancienne padawan d'Anakin Skywalker furent très chaleureuses et le clone fut très ému de la retrouver après tout ce temps. Il remplit sa part du contrat en fournissant aux rebelles les coordonnées de plusieurs bases républicaines abandonnées depuis la fin de la Guerre des Clones et pouvant leur permettre d'établir une base.

2. Mentor d'Ezra Bridger

Rex entreprit alors d'apprendre un certain nombre de choses au jeune Ezra, pour qui il s'était pris d'affection. Jarrus ne voyait cependant pas d'un très bon œil cette forme d'ingérence dans la formation de son élève, ce qui créa des tentions avec le clone. Lors d'un exercice de lévitation, notamment, Rex, s'inspirant du modèle que lui avait offert Anakin, rappela à Ezra qu'un bon guerrier ne se fiait pas uniquement à la Force, mais aussi à ses yeux et à son esprit. Kanan réagit contre cette intervention en déclarant que ce dont Ezra avait surtout besoin, c'était de discipline. Rex lui fit alors remarquer qu'un soldat était particulièrement bien placé pour inculquer la discipline, impliquant que le jedi lui-même manquait de discipline. Comme Ezra profita d'une mission sur pour s'éclipser, la compétition de discipline finit en partie de dejarik, que Rex perdit à dessein pour donner une leçon de discipline à Kanan.

Ezra, Sabine, Zeb et Chopper revinrent néanmoins de leur mission avec des nouvelles qui suffirent à calmer les tensions entre le clone et le jedi : deux nouveaux Inquisiteurs avaient fait leur apparition, bien déterminés à traquer le groupe, ainsi qu'Ahsoka Tano, qu'ils savaient liée au rebelles. La rivalité entre le jedi et le soldat continua toutefois à s'exprimer, notamment lorsque les entraînements au blaster que Rex proposait à Ezra entraient en concurrence avec ses entraînements jedi. Ezra supportait mal d'être soumis à cette double pression, et en vint à remettre en question ces deux formations, et jusque son appartenance à l'équipe. Sa rencontre avec Hondo Ohnaka permit cependant au jeune garçon de réaliser qu'il était bien à sa place parmi l'équipage du Ghost… et aussi de mettre la main sur des générateurs qui permirent aux rebelles de remédier à la crise énergétique que connaissait la planète Rinn.

Par la suite, Rex participa à la bataille autour du blocus d'Ibaar. Ses talents d'artilleur lui permirent de tenir en respect plusieurs chasseurs TIE lancés par Kallus. Le blocus fut finalement forcé et les rebelles purent livrer de la nourriture aux habitants de la planète.

3. Un duo improbable

Rex et Kanan durent par la suite faire équipe malgré leurs différends: en effet, Ezra Bridger, le commandant Jun Sato ainsi que son équipage avait été fait prisonnier par l'Empire. Les impériaux disposaient d'un prototype de puits gravitationnel pour extirper les vaisseaux rebelles de l'hyperespace. Accompagnés par Chopper, les deux hommes infiltrèrent le croiseur impérial, déguisés en stormtroopers. A l'approche du vaisseau, Rex réussit à passer le contrôle en racontant que ses moteurs étaient endommagés et utilisa des anciens protocoles d'urgence inventés pendant la Guerre des Clones. Une fois à bord, Rex, Kanan et Chopper se dirigèrent tranquillement vers les cellules de détention. Lorsqu'ils arrivèrent, ils trouvèrent Ezra libre, qui venait de se débarrasser de son escorte de soldats. Rex et Kanan furent alors prit pour des soldats ennemis par le jeune homme et furent assommés eux aussi... Ezra se rendit vite compte de son erreur: il avait tiré sur ses amis déguisés! Kanan était furieux mais Rex trouva la situation assez ironique.

Il fut décidé de se séparer en deux groupes: Kanan et Rex qui ne cessaient de se disputer allaient porter secours aux autres prisonniers tandis qu'Ezra et Chopper trafiquaient les générateurs du puits gravitationnel. Les rebelles furent libérés et quittèrent le vaisseau avec Kanan, Ezra et Chopper. Rex quand à lui fut malheureusement retenu captif par l'amiral Brom Titus. Ce dernier avoua être déçu de voir un ancien soldat clone servir la Rébellion. Il essaya d'en apprendre plus sur les rebelles mais Rex refusa de révéler quoi que ce soit. Les impériaux torturèrent le vieux soldat mais ce dernier résista et ne livra aucune information sur ses amis. A la grande surprise de Rex, Kanan, toujours déguisé en stormtrooper était revenu le sauver.
 

Le Jedi aida le vieil homme à quitter le croiseur impérial à bord d'un module de sauvetage. Les deux hommes furent récupérés par le vaisseau de Sato tandis que le croiseur impérial, trafiqué par Ezra explosait. Contre toute attente, le soldat clone Rex et le Jedi Kanan Jarrus avaient fait équipe. Rex remercia Kanan pour l'avoir sauvé malgré son animosité pour les clones troopers. Alors, en signe de respect, les deux hommes se saluèrent

4. Fuite de Garel

Quelques jours plus tard, les impériaux débarquèrent en force sur Garel afin d'éliminer la cellule rebelle. C'est l'amiral Konstantine qui mena l'assaut aérien, tandis que Kallus s'occupa des troupes au sol. Durant l'attaque, Rex se trouva à bord de la corvette du commandant Sato et, lors de leur fuite, le vaisseau fut pris dans un rayon tracteur. Hera Syndulla, alors aux commandes du Ghost, réussit à détruire les projecteurs emprisonnant la corvette et tous les rebelles purent passer en hyperespace, au nez et à la barbe des impériaux.

5. Repartir au combat

Rex retourna un jour à bord du Ghost pour mener une mission de reconnaissance sur Géonosis, origine de la guerre des clones et qui avait vu tomber nombre de ses frères. En compagnie du groupe de rebelles, il découvrit alors un massif chantier orbital de l'Empire, qui avait servi à la construction de l'Etoile Noire, ce genre de travail ayant été le point fort des Géonosiens au cours de la guerre des clones. Lorsqu'il apprit que la planète était dépourvue de toute forme de vie, il commença à s'inquiéter car les insectes indigènes n'étaient pas du genre passifs. Ils pénétrèrent alors dans l'un des modules de construction mais tombèrent dans une embuscade impériale. Aux commandes de l'une des tourelles, l'ancien soldat clone fit un carton parmi les forces ennemies et permit de dégager une voie de sortie au Ghost, qui parvint ainsi à fuir le système. Cependant, ils perdirent Zeb au cours de l'opération et après de nombreuses heures à s'inquiéter au sujet de leur camarade, ils finirent par le retrouver sur l'une des lunes gelées de Géonosis.

6. Vers une nouvelle base

Peu de temps après la récupération du transporteur Quasar Fire, Rex participa à un briefing avec l'équipage du Ghost et le commandant Sato pour décider de la planète où ils allaient enfin pouvoir établir une base sécurisée. Cependant, avant de pouvoir effectuer le voyage, ils avaient besoin de carburant pour ravitailler le transporteur, et il fut contrainte d'attendre sur le vaisseau amiral de la flotte que le Ghost revienne de sa mission de récupération. Ils furent attaqués au cours de leur attente par une force d'intervention impériale mais les rebelles se défendirent vaillamment jusqu'au retour du vaisseau de Hera et Sabine. Une fois le carburant récupéré, la flotte rebelle put enfin prendre le large pour un nouveau départ, échappant ainsi à l'Empire.

7. Obscurs Tunnels

Ils finirent par atteindre la planète Atollon, où Rex accompagna le Ghost et quelques membres de l'Escadron Phoenix à la surface pour mettre en place un périmètre de sécurité pour la base avant l'arrivée du reste de la flotte. Le vieux soldat était plutôt satisfait de cette nouvelle planète et ce qu'elle avait à offrir, mais il déchanta rapidement lorsque l'une de leurs pilotes disparut soudainement. Il se rendit avec Sabine sur le lieu de sa disparition, et découvrit alors les terribles créatures arachnoïdes responsables de la mort de la pilote. Il engagea le combat avec ces nouvelles ennemies, mais ses tirs ne semblaient que peu efficaces tant qu'ils ne touchaient pas les yeux de ses cibles, et il fut rapidement submergé par le nombre. Il fut alors capturé et emprisonné dans les tunnels obscurs où vivaient les créatures. Il fut finalement retrouvé par l'équipage du Ghost qui l'aida à quitter les tunnels au terme d'un rude affrontement avec les créatures, mais ils furent acculés une fois à l'extérieur car le Ghost était cloué au sol. Tandis qu'ils mettaient au point un plan pour se débarrasser des créatures, Rex constata une brèche dans la coque du Ghost. Avec courage, il se plaça comme barrière vivante pour offrir du temps au reste de l'équipage, et parvint non sans dommages à retenir suffisamment longtemps les Kryknas, permettant aux rebelles de remporter la victoire. Ils purent ainsi enfin installer une base sécurisée pour la flotte rebelle.

8. La disparition d'Ahsoka

Ahsoka partit ensuite en compagnie de Kanan et Ezra sur la planète Malachor, suivant les conseils de maître Yoda qu'ils avaient vu en mission. Là, d'après Yoda, les 3 Jedi devraient trouver des informations pour se débarrasser des inquisiteurs. Bien que Rex avait un mauvais pressentiment au sujet de cette mission, Ahsoka lui assura que tout se passerait bien et promit de rentrer saine et sauve. Rex proposa de porter assistance si jamais il y avait besoin mais Ahsoka refusa, estimant que c'était une 'affaire de Jedi'.

Les Jedi trouvèrent finalement un ancien Temple Sith et durent affronter de nombreux dangers parmi lesquels Dark Vador en personne. Kanan perdit l'usage de ses yeux au cours des affrontements. Ahsoka quant à elle préféra rester affronter Vador et disparu à ce moment... Quand le Phantom fut de retour peu de temps après, Rex vint accueillir ses amis. Ainsi, seuls Ezra et Kanan, mutilé, sortirent du vaisseau. Rex, ravagé par le chagrin, comprit alors qu'il était arrivé quelque chose à son amie.

9. Les missions pour l'alliance

Plusieurs mois passèrent suite à la perte d'Ahsoka, mais la vie continua pour les rebelles qui continuèrent de harceler les impériaux, et Rex était plus que motivé à l'idée de faire payer l'Empire pour tous ses crimes. Un jour, suite au retour du Ghost qui venait de libérer Hondo Ohnaka d'une prison impériale, Rex assista à un briefing avec le commandant et les membres d'équipage du vaisseau pour déterminer la valeur des informations détenues par Hondo. Ils y apprirent qu'une casse de vaisseaux impériales sur la planète Yarma avait en réserve des dizaines d'anciens chasseurs de combat datant de la République, qui pourraient se révéler être de formidables atouts pour les rebelles. Rex n'hésita pas à vanter les mérites de ces chasseurs Y-Wings auprès des autres, qui doutaient de la fiabilité de si vieux vaisseaux. Devant la possibilité de créer un escadron de bombardiers capables de prendre d'assaut les cibles stratégiques comme les usines impériales, les rebelles n'hésitèrent pas. Il fut tout d'abord décidé d'effectuer une mission de reconnaissance, et suite à la nomination d'Ezra au grade de lieutenant-commandant, Rex fut placé sous ses ordres pour cette mission. Il embarqua à bord du Phantom et se laissa guider vers le lieu de leur mission.

Ne pouvant se rendre directement à Yarma, ils passèrent par la voie hyperspatiale de Sereeda, sur le territoire de la Guilde Minière, mais un accrochage avec les forces en présence mit en péril leur mission, la Guilde étant alliée à l'Empire. Ils se hâtèrent toutefois de sauter en hyperespace pour rallier Yarma avant qu'il ne soit trop tard. Malheureusement, l'Empire avait déjà réagi et commencé à détruire les chasseurs qu'ils étaient venus chercher. A la surprise générale, Ezra décida alors de lancer une mission de récupération, outrepassant l'objectif de reconnaissance de départ, et les autres n'eurent d'autre choix que d'accepter en dépit de leurs réticences. Après avoir passé la sécurité aérienne des droides de démantèlement non sans difficulté pour Rex, ils arrimèrent le Phantom à la station impériale et débarquèrent sur l'installation pour entamer la récupération. Ils y découvrirent des ouvriers Ugnaughts, amis de celui de la prison impériale, qu'ils parvinrent à convaincre grâce à Hondo de les aider à stopper le cycle de destruction et libérer les vaisseaux. Cependant, tandis qu'ils préparaient les chasseurs, les officiers impériaux leur compliquèrent la vie en déclenchant les pinces magnétiques et bloquer les vaisseaux. Lorsqu'ils apprirent que le système était contrôle uniquement depuis la tour principale, Rex fut choisi pour suivre Ezra dans la tour tandis que les autres terminaient la préparation. Cependant, lorsque Zeb et Sabine furent mis en danger par l'un des droide de démantèlement survivants, il n'hésita pas et se porta à leur secours, laissant Ezra continuer seul. Heureusement, Ezra parvint à désactiver les pinces, mais en provoquant la chute de la station, et Rex fut contraint de récupérer un Y-Wing pour prendre la fuite sans attendre, à l'instar des autres rebelles. Ils mirent alors le cap vers les étoiles, mais furent surpris lorsqu'ils constatèrent que leurs vaisseaux n'étaient pas équipés d'hyperpropulsion, et durent affronter les forces impériales tout juste arrivées dans le système. Cependant, des vaisseaux capitaux rebelles firent également leur apparition juste à temps et ils purent se poser à l'intérieur avant de prendre la fuite, retournant vers la sécurité d'Atollon.

10. Retrouvailles sur Agamar

Peu de temps après, Rex, Kanan, Ezra, Zeb et Chopper mirent le cap sur Agamar, ancien lieu d'une bataille de la Guerre des Clones, afin d'y trouver des armes. Tout semblait calme pour les Rebelles à l'extérieur, et ils décidèrent d'explorer un bâtiment. Ils furent alors piégés par des boucliers énergétiques, et capturés par des vieux droides de combat encore en fonction.

Ils furent menés au droide tacticien Kalani, qui leur expliqua être resté en fonction après l'activation de l'Ordre 66. Désormais, il souhaitait que les Rebelles combattent une dernière fois contre les droides afin de mettre un terme à la Guerre des Clones. Zeb fut gardé en otage, et Rex indiqua à Ezra et Kanan la tactique qu'ils allaient utiliser : pendant que les deux Jedi bloqueraient les tirs des droides, Rex lancerait des grenades pour leur permettre d'avancer. Cette tactique leur permit d'atteindre le hangar, mais Kalani envoya des droidekas. Après qu'Ezra ait désobéi aux ordres, ce qui lui valut des remontrances de l'ancien soldat, ils finirent par s'en débarrasser et atteignirent le centre de commandes, où ils retrouvèrent Kalani.


Alors qu'ils croyaient en avoir terminé, Rebelles et droides eurent la désagréable surprise de voir l'Empire arriver. Ezra convainquit les droides de combattre avec eux pour lutter contre cet ennemi commun, seul moyen de sortir vivants de la base. Grâce à des bombes à protons utilisées par les droides, un AT-DP impérial fut détruit, permettant à Rex, Kanan, Ezra et Chopper d'embarquer à bord d'une navette de secours, Kalani et des droides en empruntant une autre de leur côté. Les deux camps se séparèrent et Rex félicita Ezra de son intervention décisive auprès de Kalani.

11. Mission sur Geonosis

Quelques temps plus tard, Rex accompagna Kanan Jarrus et les autres Rebelles sur Geonosis, où une équipe menée par Saw Gererra avait disparu durant leur enquête sur des activités Impériales. Arrivés sur place, le groupe se scinda en deux, et Rex, Chopper, Ezra et Kanan entreprirent d'enquêter sous la surface de Geonosis à la recherche de Saw.

Ils tombèrent rapidement sur d'anciens droides Séparatistes encore en état de marche et le combat commença... mais fut interrompu par l'arrivée de Saw. Rex et son ancien camarade de guerre furent heureux de se retrouver. Le petit groupe partit ensuite à la poursuite d'un survivant Geonosien, afin de découvrir ce que l'Empire avait fait sur la planète. Ils découvrirent ainsi Klik-Klak, qui protégeait précieusement un oeuf de l'un de ses semblables. Afin de le faire parler, Saw menaça de détruire l'oeuf, jugeant en plus les Geonosiens responsables de la mort de nombreux Jedi durant la Guerre des Clones, mais Rex et les autres le dissuadèrent. Klik-Klak finit par leur montrer un dessin mystérieux au sol. Puis les Rebelles décidèrent d'un compromis avec Saw ramener l'autochtone à leur base sur Atollon.

Sous la surface, ils découvrirent également de mystérieux containers emplis d'un gaz responsable de la majorité de l'espèce Geonosienne. Voyant cela, Saw eut un remords et accepta que Klik-Klak reste sur place. Rex et les autres décidèrent d'évacuer l'un des containers, et appelèrent le Ghost pour venir les récupérer. Entre temps, l'Empire était arrivé sur les lieux, en la personne du Capitaine Brunson et de son vaisseau. Ce dernier essaya d'empêcher la fuite du Ghost en bloquant le puits d'aération par lequel il souhaitait sortir, en envoyant notamment une escouade d'Impériaux. Mais Rex et Sabine les mirent hors d'état de nuire, et les Rebelles purent fuir en éliminant le vaisseau Impérial à l'aide de torpilles à protons. Malheureusement, les containers de gaz furent éjectés du Ghost et, à leur retour sur Atollon, Rex et les autres n'eurent aucune preuve concrète des agissements Impériaux à présenter au Sénat...

12. A la rescousse de Fulcrum

Peu après, l'identité de Fulcrum menaçait d'être découverte par le Grand Amiral Thrawn. Pour sauver leur sympathisant qui n'était autre que Kallus, les rebelles décidèrent d'envoyer une équipe de sauvetage sur place. Alors que Ezra Bridger, AP-5 et Chopper s'infiltraient directement sur le vaisseau impérial de Kallus, Rex voyageait à bord d'une navette impériale volée, en compagnie du Jedi Kanan Jarrus. Tout deux portaient alors une tenue de stormtrooper. Ils disposaient d'un code d'accès pour monter à bord du croiseur de Kallus. Mais lorsque ce dernier dut se rendre sur le Chimaera, vaisseau personnel de Thrawn, Rex comprit qu'il leur faudrait un nouveau code d'accès. Il demanda alors à Chopper de le lui fournir. Une fois que  le droïde rebelle eût transmis le code nécessaire, Rex et Kanan sortirent d'hyperespace à proximité du Chimaera. Le clone et le Jedi en profitèrent alors pour enfiler leurs casques et descendre de leur navette dans le hangar du vaisseau qu'ils venaient d’infiltrer. Cependant, une fois sur place ils furent accueillis par le Gouverneur Pryce, qui avait des doutes sur l'identité des deux hommes.

Lorsqu'elle qu'elle décida de les mettre aux arrêts, leur demandant d'enlever leurs casques, Kanan tenta un tour Jedi pour l'empêcher d'agir. Sentant venir le piège, le Gouverneur ordonna au stormtrooper qui l'accompagnait de tirer sur le Jedi avec un rayon paralysant. Le clone engagea aussitôt le combat en abattant le stormtrooper,  puis affronta Pryce au corps-à-corps. Alors que cette dernière venait de récupérer un blaster et s'apprêtait à l'abattre, le lieutenant Lyste, convaincu de la trahison de Pryce, la paralysa d'un tir de blaster. Cette action permit à Rex et Kanan de s'échapper en compagnie de Ezra et des deux droïdes. Kallus refusa de les accompagner, préférant mettre en scène la trahison de Lyste pour se couvrir, et ainsi rester sur place.

13. La quête d'Ezra

Alors que les rebelles préparaient leur attaque sur Lothal, les événements passés avec Maul refirent surface. C'est en effet en pleine nuit qu'Ezra fût réveillé par la voix de l'holocron d'Obi-Wan Kenobi, à bord du Ghost. Alors qu'il pensait le Jedi en danger sur Tatooïne en voyant l'holocron Sith allumé, il fût rejoint par Kanan et lui révéla le retour du Sith. Les deux Jedi rejoignirent aussitôt Hera, Rex et Sato pour aborder le problème. Ezra souhaitait intervenir mais Rex déclara que Bail Organa avait malheureusement confirmé la mort du maître Jedi.

14. Protection de la base d'Atollon

Lorsque les impériaux découvrirent la localisation de la base rebelle sur Atollon, Rex et Zeb réparèrent le générateur de bouclier permettant aux rebelles de se protéger des attaques au sol des Impériaux. Malgré l’absence de Sabine qui avait construit ce générateur, Zeb et Rex n’eurent aucun problème à le faire fonctionner.  Les deux rebelles allèrent ensuite miner la zone donnant accès à la base pour détruire les véhicules impériaux qui seraient tentés de s’en rapprocher. Ils réussirent à détruire une première vague, mais des AT-AT arrivèrent et l’artillerie rebelle était bien trop faible pour faire face à ces quadrupèdes. Zeb, Rex et les quelques rebelles qui les accompagnaient durent alors se replier. Kanan arriva et réussit à détruire un AT-AT avec son Sabre Laser. Rex suivit les dirigeants Rebelles qui s’apprêtaient à rentrer dans le Ghost, quand l’amiral Thrawn arriva avec ses Shadow Troopers. Heureusement, Bendu survint et déchaina une énorme tempête sur les rebelles et les impériaux. Par cette diversion, les Rebelles purent s’échapper de la planète mais non sans mal. Ezra réussit à appeler des renforts inespérés et il put détruire l’Interdicteur. L’équipage du Ghost prit soin, avant de partir, de récupérer leur informateur Fulcrum qui s’était fait démasquer par Thrawn. Les rebelles purent s’enfuir sains et saufs. Rex était aux commandes du Ghost pendant le débriefing des dirigeants rebelles. Il partit en direction de Yavin IV où un nouveau chapitre pouvait commencer.

Dossiers associés
 
Rebels : tout sur la série   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 08/04/2017
Rédacteur(s) : TheSandman
Mise en page : Ares, Lax
Mise(s) à jour : TheSandman, 7esk, DarkStratis23, Link, Rine, Shess'caro'csapla, Lain, quentin, XRW64

Sources

The Clone Wars
Dark Disciple, de Christie Golden
Star Wars Rebels
Ahsoka

Licence

Licence Creative Commons

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Rex. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité