StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
501ème légion
  • Nom original 501st Legion
  • Catégorie Organisations militaires et paramilitaire
  • Type Bataillon
  • Fondateurs Grande armée de la république
  • Dirigeants Commandants Rex, Appo et Bow; Chak Fel; Darth Vader; Oron Jaeger
  • Année de fondation -21
  • Année de dissolution Inconnu
  • Zone d'influence Galaxie
  • Localisation Variable
Généralités
 
S'il est une légion ayant su incarner au mieux le visage changeant de l'Empire Galactique - dont elle est peut-être d'ailleurs le meilleur corps d'armée à avoir jamais combattu en son nom - il ne peut s'agir que de la mythique 501ème.
Avant la Guerre des Clones
 
La Bataille de Kamino qu'elle remporte un mois environ après le début de la Guerre des Clones ne peut empêcher la République de se rendre compte combien elle est dépendante des centres de clonage de la planète aquatique afin de soutenir son effort de guerre contre la CSI et ses armées droïdes. L'assaut de l'autoproclamé Mandalore et de ses troupes sur le complexe quelques temps après ne fait que renforcer ce sentiment. Il est alors décidé de déporter des hommes et des Kaminiens en des places fortes stratégiques pour pallier ce danger latent. Dès lors ceux qui seront appelés à devenir les célèbres Shocktroopers de Palpatine ainsi que les membres de la 501ème Légion élisent domicile sur le monde capitale de Coruscant, et ce quelques temps après la désastreuse Bataille de Jabiim. Certains d'entre eux sont des vétérans de Géonosis.

Le capitaine Rex mène la compagnie Torrent lors de la bataille de Christophsis. Cette compagnie appartient à la 501ème et mène une attaque aérienne sur les troupes du général Whorm Loathsom. Par ailleurs la compagnie Torrent fit partie des troupes mises à disposition d'Anakin Skywalker et d'Obi-Wan Kenobi pour retrouver Rotta le Hutt lors de la crise dans l'espace aérien Hutt. Rex fut également chargé de l'inspection des stations d'avant-poste. C'est lors de sa visite sur Skytop qu'il recruta 2 nouveaux membres: Fives et Echos.

Les derniers jours que connaît la République Galactique la voient ardemment défendue par ceux qui seront appelés à devenir le bras armé et oppresseur d'une dictature. Des détachements de la 501ème se font remarquer par leurs exploits sur de nombreux fronts. Ils en établissent un journal au fur et à mesure qu'ils les accomplissent.
Sur Mygeeto, ils prennent d'assaut plusieurs postes de commandement séparatistes avec brio malgré la présence ennemie importante et maintiennent leur position jusqu'à l'arrivée du Général Ki-Adi Mundi sur le terrain. Après avoir détruit les générateurs de champ de force locaux, ils concentrent leur puissance de feu sur le collecteur d'énergie adverse, leur cible principale, et le détruisent avec succès. Une fois les cristaux d'alimentation de ce dernier récupérés, ils mènent une retraite ordonnée et impeccable qui ne leur cause qu'un minimum de pertes.
Lors de la Bataille de Coruscant, on leur demande d'affronter la terrifiante armada séparatiste à laquelle, non contents de l'avoir privée de plusieurs appareils de soutien, ils détruisent une frégate, désactivent le bouclier d'un de ses convois, sabotent les antennes de communication de plusieurs de ses vaisseaux et anéantissent le pont d'un de ses croiseurs interstellaires.
Felucia accueille plusieurs bataillons de la 501ème sous le commandement du Général Aayla Secura afin de libérer la planète des forces droïdes. Si les choses ne sont pas des plus aisées - des Acklays ignorant le sens du mot amical venant compliquer la situation déjà difficile - les clones arrivent finalement sans trop de soucis à protéger leur matériel, détruire les défenses ennemies et décimer l'armée adverse.
Sur Kashyyyk, on les charge dans un premier temps d'affronter la flotte séparatiste en orbite dans l'attente des renforts. Les membres de la 501ème réussissent à détruire les deux vaisseaux de communication de leurs adversaires et s'infiltrent dans l'un de leurs vaisseaux capitaux pour dérober plusieurs documents. Après quoi, on les assigne à la défense des plages de Kachirho, mission peu aisée compte tenu du nombre important de blindés séparatistes en présence. Forcés de battre en retraite, ils se réfugient dans une raffinerie qu'ils défendent avec acharnement jusqu'à l'arrivée de Maître Yoda qui les conduit alors vers des assauts victorieux contre les différents postes de commandement ennemis.
Enfin la dernière mission à laquelle participent des membres de la 501ème au nom de la République est celle sur Utapau où, sous le commandement d'Obi-Wan Kenobi, ils tentent de capturer le Général Grievous, leader de l'armée séparatiste, et de désintégrer purement et simplement ses troupes afin d'en finir une bonne fois pour toutes et de rétablir la paix dans la galaxie.
Empire Galactique
 
titre img

Pendant ce temps sur Coruscant, un Seigneur Sith se révèle et fait d'Anakin Skywalker son disciple après le trépas de quatre des plus estimés membres de l'Ordre Jedi. L'Empire est proclamé et la 501ème légion devient le premier cadeau de l'Empereur à son nouvel apprenti : Dark Vador.
La première mission commune de ces combattants aguerris aux côtés de leur nouveau maître est la pacification totale du Temple Jedi. Padawans, Chevaliers et Maîtres périssent par dizaines sous leurs coups de blasters. Leurs doutes et leurs hésitations ne les empêchent en rien d'accomplir leur travail. Les bibliothèques de l'Ordre ainsi que les holocrons sont sauvegardés pour profiter à l'Empereur.
C'est le début d'une longue campagne militaire à travers la galaxie pour imposer l'Ordre Nouveau aux plus récalcitrants. Une carrière qui, bien sûr, commence avec la Grande Purge. Palpatine, lorsqu'il apprend que Vador lui a désobéi et s'est rendu sur Kessel, envoie la 501ème le récupérer. D'une manière plus générale, elle soutient le Seigneur Sith dans la plupart des attributions qui lui sont confiées par son Empereur.
La prestigieuse légion est ensuite invitée à se rendre sur Neo-Plympto pour mater la révolte Nosaurian. Le bain de sang s'opère sous la direction du Commandant Vil, succédant au Commandant Appo après qu'il eut été tué par Roan Shryne sur Kashyyyk.
La reine Apailana de Naboo jouant malheureusement pour elle un jeu dangereux en abritant quelques survivants Jedi, il est décidé de la 'destituer de ses fonctions' de manière à ce qu'elle ne puisse plus jamais en exercer une de quelque ordre que ce soit. À sa mort, on nomme Kylantha à sa place, la première souveraine Naboo élue à vie.
Survient alors la résurgence du mouvement Séparatiste en la personne de Gizor Dellso, geonosien fugitif qui s'imagine pouvoir reconstituer une armée droïde à l'aide des usines délaissées de Mustafar. Ses illusions sont vite réduites en cendres par la 501ème qui en profite au passage pour détruire les plans de ses nouveaux prototypes de droïdes afin d'éviter qu'ils ne retombent entre de mauvaises mains. Dès lors la CSI est un problème définitivement révolu.
Mais de nouveaux insurgés se dressent contre Palpatine et son Empire. Les Kaminiens se créent leur propre armée de clones et Boba Fett est envoyé avec ses 'frères' de la 501ème pour récupérer le génome de son père Jango et anéantir la menace. Et même si elle consiste à tuer des hommes qui leur sont en tout point identiques, les membres de la 501ème ne faillissent pas non plus à leur mission cette fois-ci.
Ce n'est pourtant qu'un prélude. Il ne faut pas longtemps pour que l'Alliance Rebelle commence à faire parler d'elle. Même s'ils réussissent à contrecarrer la révolte fomentée par un ancien Jedi parmi les prisonniers de l'Étoile Noire en construction, à investir la base de Polis Massa et à prendre d’assaut le vaisseau personnel de la Princesse Leia, le Tantive IV, la glorieuse 501ème échoue. Les plans de la nouvelle super arme de l’Empire ne sont pas récupérés.
Les fiers Stormtroopers se vengent néanmoins au cours de ce que l’Histoire retiendra comme étant les escarmouches de Yavin : une série de petites batailles se déroulant sur la quatrième lune de la géante rouge et au cours de laquelle l'Alliance Rebelle se doit de lutter contre les féroces troupes impériales tandis qu'elle essaye tant bien que mal d'évacuer sa base.
Finalement, le Poing de Vador se voit définitivement auréolé de gloire au cours de la fameuse Bataille de Hoth où il est de ceux qui infligent à la Rébellion sa plus mémorable défaite sous le premier mandat impérial de Palpatine. La 501ème semble dissoute après cet instant de triomphe.
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de la Prélogie    L'Encyclopédie de la Trilogie   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 03/02/2013
Rédacteur(s) : Dark Devaster
Mise en page : Yaonix

Sources

  • Star Wars Databank
  • Star Wars Episode III : Revenge of the Sith
  • Star Wars Episode V : The Empire Strikes Back
  • Star Wars Republic #81-82-83 : The Hidden Enemy
  • Star Wars : Purge
  • Starwars Battlefront II
  • The Clone Wars le film
  • The clone Wars ép 105: Les bleus

Licence

Licence Creative Commons

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique de l'organisation par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche 501ème légion. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité