StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Pong Krell
Biographie
 
Pong Krell était un Jedi de la race des Besalisks qui fut nommé maître au moment de la Guerre des Clones. Comme la plupart de ses confrères, Krell fut nommé général et prit la tête d’armée de soldats clones pour combattre les Séparatistes. Il se monta vite une excellente réputation, accumulant les victoires, mais fut également connu pour avoir un taux de pertes très important. Ses méthodes étaient dures, sans ménagement et il ne tolérait aucune forme d’insubordination ou de désobéissance, un général dur pour une guerre difficile.

Lors des combats, il déployait ses deux doubles sabres laser qu’il maniait avec une précision mortelle entre ses quatre mains, ce qui en faisait un terrible adversaire.

Pong Krell reçut une nouvelle affectation un peu particulière au cours de la 2ème moitié du conflit. Il dut ainsi relever le général Skywalker alors en pleine bataille sur le monde sombre d’Umbara qui était mandé par le Chancelier Suprême en personne. Krell prit alors le commandement des troupes de Skywalker après de rapides présentations avec le capitaine Rex. A peine son général parti, ce dernier vit vite la différence. Krell se montra plus froid, distant, mettant immédiatement en garde sur sa façon de faire, plus académique. Son attitude vis à vis des clones également était déstabilisante. Loin de l’attachement ou du respect que pouvait montrer Skywalker, Krell se bornait à nommer les clones non pas par leurs pseudonymes mais par leurs matricules, ne commettant jamais une erreur.

Krell lança alors sa troupe vers la capitale d’Umbara, forçant les clones à une longue marche épuisante. Cela dit, aucun soldat n’osa s’en plaindre, Krell représentait l’autorité, un général Jedi à qui ils devaient obéissance. Surtout que Krell possédait de formidables talents de combattant comme les soldats purent en être témoins lorsqu’il abattit à lui seul deux prédateurs volants.
Peu après, le général ordonna à Rex de lancer une attaque frontale sur la capitale. Rex s’accrocha alors une première fois avec son général car le plan était risqué et à l’inverse de celui prévu par Skywalker. Mais Krell rejeta l’avis de Rex, le prenant comme un affront et haussa fortement le ton, ordonnant au capitaine de lui obéir. Le plan s’avéra catastrophique et après une courte avancée, Rex dut faire marche arrière, repoussé par les Umbarans bien organisés qui causèrent de lourdes pertes. Loin de reconnaître la situation, Krell laissa exploser sa colère sur Rex qui avait choisit la fuite, n’hésitant pas à se montrer insultant envers le clone. D’ailleurs, ce n’était déjà pas la première fois que Krell se permettait des phrases ou remarques assassines envers les clones, parlant de leur « programmation » et se moquant de leur entraînement sur Kamino. Rex se défendit comme il put, aidé par le soldat ARC Fives scandalisé par le comportement de Krell envers son capitaine. Mais ils plièrent à nouveau l’échine devant leur général qui rejeta pourtant leurs opinions d’un revers de la main.

Néanmoins, ce cuisant échec ne semblait pas faire infléchir le terrible général Krell, il continua à envoyer ses hommes au casse pipe sans se préoccuper de leur sort malgré avoir attesté lui même de la surprenante résistance des Umbarans. Et ceci au grand dam de Rex qui lui avait pourtant rappelé leur devoir envers les soldats. Ainsi, peu après, le général Kenobi qui assiégeait lui aussi la capitale demanda à Krell de prendre une base aérienne non loin de la ville et qui lançait des raids aériens clouant ses hommes au sol.

Là aussi, la tactique de Krell fut basique, une attaque frontale en plein sur les lignes de défenses ennemies. Lors de l’annonce de l’opération aux hommes, ces derniers se tournèrent vers Rex pour exprimer leur désaccord, Fives en tête. Un mouvement de contestation commença à naître, contre ce général Jedi qui lançait des attaques suicidaires en restant à l’arrière du combat. Rex resta loyal à son général et exhorta Fives à calmer les clones, tous décontenancés par la différence flagrante de style de commandement entre Krell et Skywalker.

Mais la situation empira, lors de l’attaque sur la base, la troupe de Rex se trouva sous le tir d’artillerie ennemie mais Krell refusa qu’ils se replient malgré des pertes énormes. Du haut de sa colline, le général avait pourtant une vue très claire sur le carnage qui se déroulait plus bas. Rex, coincé entre ses hommes qui acceptaient de moins en moins les ordres de Krell et son respect pour le protocole, lança alors une mission d’infiltration dans la base pour voler des chasseurs ennemis. Ceci leur apporterait la puissance nécessaire pour détruire les unités d’artillerie Umbaranes. Une nouvelle fois, Krell fut furieux à l’annonce de ce plan, dédaignant une nouvelle fois les clones devant tout le monde et ordonnant une nouvelle attaque de front. Rex appliqua les deux plans, et heureusement l’infiltration réussit. Fives et Hardcase revinrent vite à bord de deux puissants chasseurs et détruisirent l’artillerie ennemie sous les yeux d’un Krell impressionné. La base fut prise dans la foulée mais ce dernier ne félicita pas les vaillants clones qui virent nombre de leur frères mourir ce jour. Au contraire, il invoqua la chance et leur déclara sans émotion que ces pertes étaient le simple prix de la guerre.

La base à eux, Krell ne fit pas reposer ses hommes, en « bon » commandant, respectant les consignes à la lettre, il fit tout verrouiller, organisa les exercices, les défenses, les vérifications et entendait que toutes ces consignes soient exécutées à la lettre. Hélas il ne reçut que la moitié d’un message du général Kenobi qui lui parlait de renforts en matériel Umbaran venant d’un vaisseau en orbite et qui approvisionnait la capitale notamment en missiles longue portée qui pilonnaient ses positions. Mais le brouillage ennemi empêcha Krell et Kenobi de communiquer plus, le général Besalisk ordonna alors à Rex de préparer ses troupes pour une attaque de front, une nouvelle fois, sur la capitale. Rex tenta de s’y opposer mais Krell balaya là aussi son opinion.
Ce fut sans doute l’ordre de trop, Fives en tête le refusa avançant une autre tactique osée mais qui pouvait marcher. Ils avaient en effet craqué les codes Umbarans, ainsi, une opération d’attaque directe du vaisseau en orbite à bord de chasseurs Umbarans avait de bonne chance de réussir. Rex fut lui aussi emballé mais Krell rejeta ce plan-ci, ordonnant froidement que l’on s’en tienne à l’attaque de la capitale.

Mais Fives, Jesse et Hardcase osèrent mettre leur plan à exécution. Ils purent détruire dans une attaque héroïque le vaisseau Umbaran mais au prix de la vie de Hardcase. A leur retour Krell reconnut à peine l’efficacité de leur action et les condamna aussitôt à être exécutés pour avoir désobéi. Néanmoins, sous ses yeux, le peloton d’exécution se refusa à abattre ces frères. Au même moment, une attaque Umbarrane fut annoncée par un message d’un soldat de la République, précisant qu’ils avaient volé des armures clones et se faisaient passer pour des soldats de la République. Krell en resta donc là et partit avec Rex et ses hommes repousser l’attaque. Sur place, les clones tirèrent sur d’autres clones en armures, sûrs qu’il s’agissait d’Umbarrans mais en examinant un cadavre, Rex découvrit l’horrible vérité… les soldats sur lesquels ils tiraient étaient bien des clones, comme eux. Il fit immédiatement arrêter le combat et apprit de la bouche de Waxer, leur chef, une vérité plus horrible encore, il s’agissait du général Krell lui même qui donna l’ordre aux troupes de Waxer de se diriger ici en leur disant aussi qu’ils tomberaient sur des Umbarrans portant des armures de clones.

titre img

Rex prit alors une décision importante et particulièrement difficile mais il fut suivi par tout ses soldats, arrêter le général Jedi Pong Krell pour haute trahison. Mais de retour à la base, Krell laissa venir les clones avant de les attaquer, tuant de sang froid ses propres hommes. Avec ses 4 bras et ses deux sabres laser, Krell dégageait une formidable puissance en mode combat. Le vrombissement des lames et les couleurs qui virevoltaient étaient mortellement impressionnants. Il put ainsi tailler dans les rangs des clones et s’enfuir facilement.

Rex le poursuivit à la tête d’une escouade mais Krell s’amusa avec eux dans les sombres forêts d’Umbara, se payant l’arrogance de les railler, ils avaient été ses pions sans cervelle. Mais ceci ne déconcentra pas les clones, surtout Tup qui utilisa un Vixus, une plante carnivore géante pour piéger le général qui n’était jamais descendu sur le terrain. Ceci lui permit de l’abattre d’un coup de rayon paralysant. Krell fut alors emprisonné à la base aérienne et reçut vite la visite de Rex qui désirait savoir pourquoi cette trahison. Sans regrets visibles, Krell lui cracha alors à la figure qu’il avait délibérément envoyé des clones à la mort, les pensant inférieurs et indignes, de la simple chair à canon. De plus, il avait pressenti la défaite de la République et la montée d’un grand pouvoir. Lorsqu’il eut cette vision, Krell abandonna la voie des Jedi et embrassa le chemin qui menait au Côté Obscur, il était devenu arrogant et avide de pouvoir. Son plan sur Umbarra était simple, saboter l’attaque des la République pour être récompensé et accepté aux côtés du Comte Dooku. Mais une poignée de clones l’avait percé à jour. Ceci expliquait donc les choix de tactiques qui avaient poussé les clones à la mort.

Il était trop dangereux pour rester en vie et Rex dut se résoudre à l’abattre. Dans sa cellule, le général continua de se moquer d’eux, sans croire à son exécution mais si Rex ne put effectivement tirer, ce fut Dogma qui abattit Pong Krell. Ce dernier avait toujours été loyal envers le général et il l’avait utilisé en ce sens. Abasourdi et choqué par sa trahison, Dogma déclara que c’était à lui de le tuer. Le général Krell mourut donc à genoux, dos au canon qui lui fut fatal, dans une prison improvisée pour lui, une mort pitoyable et regrettable pour un Jedi.
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 03/07/2012
Rédacteur(s) : Thesandman
Mise en page : Lax

Sources

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Pong Krell. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité