StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Jar Jar Binks
Prémices de la Guerre des Clones
 

1. Rencontre avec les Jedi

Les Jedi Obi-Wan Kenobi et Qui-Gon Jinn rencontrèrent Jar Jar sur Naboo en essayant de fuir l'armée droïde de la Fédération du Commerce. A cette époque, Naboo était en proie à un blocus exercé par la Fédération du Commerce et la rencontre de Jar Jar avec les Jedi se produisit lors du débarquement de l'armée droïde contrôlée par le vice-roi Nute Gunray. Qui-Gon réussit à sauver le Gungan face aux machines de la Fédération qui écrasèrent tout sur leur passage. Jar Jar contracta alors une dette de vie envers le Jedi.

Il emmena les deux Jedi à Otoh Gungan, la capitale sous-marine des amphibiens, afin de chercher assistance et de se réfugier pour un temps. Cependant, Jar Jar était un être d'une extrême maladresse, ce qui lui valut de se faire bannir de la cité par Boss Nass. Le chef des Gungans accepta néanmoins de prêter assistance aux Jedi et de donner un sous-marin pour atteindre Theed, la capitale des Naboo. Ce n'est que grâce à l'intervention de Qui-Gon que Jar Jar évita un terrible châtiment pour avoir osé revenir dans la cité. Le Gungan se retrouva donc en compagnie des Jedi pour traverser le noyau sous-marin de la planète où il crut bien mourir à plusieurs reprises face à plusieurs monstres marins.

A leur arrivée, ils trouvèrent la ville de Theed sous occupation fédérale. Ils libérèrent Padmé Amidala, la reine des Naboo, ainsi que sa garde personnelle afin de prendre la fuite. Malheureusement, le vaisseau de la reine qu'ils utilisèrent pour forcer le blocus spatial fut endommagé durant la manœuvre et ils durent s’arrêter sur une planète de la Bordure Extérieure, Tatooine.

Sur la planète désertique, le Gungan souffrit affreusement de la chaleur. Il fit la rencontre d'Anakin Skywalker et de Watto. Il eut aussi quelques déconvenues avec le Dug Sebulba et eut la chance de pouvoir supporter Skywalker lors de la course de Pod de la Bounta Eve. Une fois les pièces de l'hyperdrive retrouvées, le groupe pu quitter Tatooine. Sur Coruscant, la reine put plaider sa cause au Sénat et, n'abandonnant pas l'idée de retourner sur Naboo, elle se tourna vers Jar Jar qui lui confirma que les Gungans était un grand peuple doté d'une grande armée.

2. Le Rôle de Binks dans la résolution du Conflit

De retour sur Naboo, Jar Jar conduisit le contingent de Naboo et de républicains dans la cache secrète des Gungans en cas de crise. Là, on peut dire que Jar Jar, même sans le vouloir, fut le vecteur de la réconciliation entre Naboos et Gungans puisque les deux peuples décidèrent de combattre ensemble. Boss Nass fut sensible aux efforts de Jar Jar, si bien qu'il le nomma général de la Grande Armée Gungan. Jar Jar participa donc à la bataille des plaines entre Gungans et droïdes. Sa maladresse, pour une fois, l'aida à mettre à bas quelques ennemis mais ce fut finalement Anakin Skywalker à bord de son Naboo N-1 qui permit de désactiver l'Armée Droïde de la Fédération du Commerce.

3. Les Conséquences

Après la fin de l’occupation fédérale, Jar Jar devint le représentant du peuple Gungan au Sénat aux côtés de la nouvelle sénatrice Padmé Amidala. Des années plus tard Padmé Amidala fut la cible d'un attentat de la part du compte Dooku et du mouvement séparatiste si bien qu'elle dut partir se réfugier sur sa planète natale. Jar Jar fut alors nommé représentant des Naboo à titre provisoire. Ce dont la sénatrice ne se doutait pas, c'était que le Gungan franchirait le pas vers la Guerre des Clones et la fin de la République Galactique. Sur conseil du chancelier Palpatine, il proposa lors d'une séance de voter les pleins pouvoirs d'urgence à Palpatine à titre exceptionnel, afin de mettre fin aux agissements de la Confédération des Systèmes Indépendants.
Durant la Guerre des Clones
 

1. La Bataille de Ryloth

Vers le début de la guerre, alors que les combats faisaient rage sur la planète Ryloth, rendant la vie difficile aux habitants, Jar Jar Binks et Bail Organa furent envoyés en négociation sur Toydaria.

Le but de leur voyage était de rencontre le roi Katuunko, afin qu’il autorise l’armée de la République à se servir de la planète comme base afin d’acheminer des renforts et des fournitures, notamment alimentaires et médicales, aux Twi’leks. Les deux ambassadeurs de la République furent confrontés à Lott Dod de la Fédération du Commerce qui mettait en avant que cette autorisation mettrait Toydaria en danger. En effet, si Katuunko acceptait, il cesserait alors d’être neutre dans le conflit et se mettrait alors les séparatistes à dos.

Après de dures négociations, Katuunko finit par ne pas autoriser les vaisseaux républicains d’atterrir. Cette décision permit alors à la planète de garder sa neutralité, du moins en apparence. Katuunko, en aparté, confia à Binks et Organa qu’il acceptait mais que cela devait être discret afin de ne pas les mettre, lui et son peuple, en danger.

L’intervention, et plus particulièrement la diversion de Jar Jar durant un dîner avec les membres de la Fédération, permit à la République de faire son devoir.

2. Mission sur Rodia

Il suivit la sénatrice Amidala sur Rodia, où cette dernière fut faite prisonnière par les séparatistes. Jar Jar était censé aider la sénatrice dans sa mission pour ramener Rodia dans la République en convainquant le sénateur Onaconda Farr. Alors qu'il était avec C3PO, le Gungan se fit attaquer par les droïdes de Gunray et réussit à s'en sortir par miracle grâce à une suite de gaffes des plus rocambolesques. Jar Jar se réfugia dans le vaisseau de Padmé Amidala où il trouva une toge Jedi qu'il décida d'enfiler pour aller secourir la sénatrice de Naboo

Les séparatistes le prirent pour un Jedi et essayèrent de le tuer. Jar Jar tomba dans l’eau et fut présumé mort. Mais il était bien en vie ; il fut même poursuivi par un monstre marin, un Kwazel Maw. Après avoir échappé à ce dernier, Jar Jar escalada la tour dans laquelle se trouvait Padmé Amidala. Cette fois-ci encore, il alla se cacher sous l’eau, mais un droïde de combat lança un détonateur thermique sous l’eau. Sauvé de justesse par le Kwazel Maw, Jar Jar devint ami avec ce dernier, qu’il nomma « Boogie », et battit les séparatistes grâce à son nouvel ami. La sénatrice, qui s’était échappée, attrapa le vice-roi séparatiste Nute Gunray et le fit transporter jusqu’à Coruscant. L'aide de Padmé Amidala et surtout de Jar Jar Binks permit d'ouvrir les yeux à la république qui envoya des ravitaillements à Rodia, planète menacée par la famine.

3. Mission sur Florrum

Un peu plus tard, Jar Jar fut dépêché pour amener une rançon destinée à libérer Anakin Skywalker, Obi-Wan Kenobi et le comte Dooku des mains d'une bande de pirates dirigée par Hondo Ohnaka. Lorsque Jar Jar et le sénateur Kharrus arrivèrent dans l’atmosphère de la planète Florrum où vivaient les pirates, leur vaisseau se fit attaquer par quelques pirates voulant la rançon. Après le crash du vaisseau et la mort du sénateur Kharrus, Jar Jar et les clones qui l’accompagnaient furent attaqués au sol par ces mêmes pirates qui étaient en fait une faction dissidente voulant doubler Hondo Ohnaka. Ils se réfugièrent à l’intérieur d’un orifice qui crachait des geysers d’acide. Quand les pirates partirent, Jar Jar et sa troupe sortirent du geyser juste à temps. Jar Jar et les clones décidèrent d’avancer vers la base des pirates, mais ils se firent intercepter par des tanks. Grâce à sa maladresse légendaire, Jar Jar détruisit un tank et l’escouade de clones prit les deux autres. Ils arrivèrent juste à temps pour aider Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi à s’enfuir. Mais le comte Dooku était déjà parti et l’espoir de le capturer avec lui.

4. Le Virus de l’Ombre Bleue

Sans Padmé, Jar Jar n’aurait pas vécu de telles aventures et, encore une fois, il partit avec cette dernière pour enquêter sur sa planète natale: Naboo. Jar Jar découvrit un laboratoire séparatiste souterrain avec la sénatrice Amidala, qui avait été créé dans le but de redonner vie à une maladie depuis longtemps éteinte : le virus de l’ombre bleue. Capturés par l’infâme docteur Nuvo Vindi à la tête du projet, ils furent libérés par Anakin Skywalker, Ashoka Tano, Obi-Wan Kenobi et une escouade de clones. Alors que les deux Jedi essayèrent de faire parler le docteur, une bombe contenant le virus explosa et tout l’intérieur du complexe fut contaminé. Seul Jar Jar et la sénatrice furent épargnés, car ils portaient une combinaison. Mais cette dernière se fit contaminer à cause d’une maladresse de Jar Jar. Durant la recherche et la destruction des droïdes présents dans le labo, il se fit également contaminer. Les Jedi trouvèrent un antidote sur une planète nommée Iego, et revinrent guérir les malades.

5. La Seconde Bataille de Mon Calamari

Lorsque la Seconde Bataille de Mon Calamari éclata durant la Guerre des Clones, le Conseil Jedi fut sollicité par les Jedi en place pour obtenir de l'aide. Les Gungans furent contactés en raison de leurs capacités amphibiennes et de leur relation avec la Sénatrice de Naboo, Padmé Amidala. Ils acceptèrent rapidement d'y envoyer leur armée, Jar Jar ayant particulièrement insister pour venir en aide à son amie.    

Sur place, l'aide fut appréciée mais l'armée échoua rapidement face au second assaut des Séparatistes. Jar Jar fut alors emprisonné en compagnie des Jedi Fisto et Skywalker ainsi que de son amie Padmé. Lorsque le casque de celle-ci fut percé par l'enragé séparatiste Tamson, Jar Jar utilisa rapidement et avec dextérité sa salive en la crachant sur le dit casque. Les propriétés de sa salive permettant l'adhésion au casque et l'étanchéité de celui-ci, la Sénatrice échappa à la noyade.    

Finalement la victoire fut remportée par la République après un combat bref mais sanglant.

6. L'Attaque de Naboo

Le conflit revint sur Naboo. Touchée par la récession, les tensions grandirent vite entre gungans et colons humains. Jar Jar découvrir sur place que le chef des gungans, boss Lyonie, tenait des discours particulièrement belliqueux contre les humains, les accusant des maux touchant leur peuple, et préparant même une attaque sur la capitale Theed. L'arrivée de la sénatrice Amidala et du maître Jedi Skywalker rassura le délégué qui s'empressa de les mener devant le Boss gungan. Mais celui ci resta inflexible mais Skywalker sentit une perturbation et arracha un étrange collier du cou de Lyonie. Ce dernier, offert par le ministre Rishi Loo, controlait l'esprit du Boss, le poussa à monter les gungans contre les humains. La confrontation contre le ministre tourna vite au combat lorsque plusieurs droïdes commandos sortirent de l'ombre. Hélas, dans la chaos, le ministre blessa profondément le Boss et prit la fuite. Jar Jar et ses amis étaient désespérés, l'attaque allait être lancée et la seule personne pouvant l’arrêter, Lyonie, était dans le coma.

Ce fut alors que la maladresse de Jar Jar entra en jeu. Tombant avec les affaires de son Boss, la couronne de Lyonie se retrouva sur la tête du délégué Binks. Anakin et Padmé furent alors frappés de constater la ressemblance entre lui et le Boss. Skywalker lança donc sans plus attendre Jar Jar dans le rôle de Lyonie au devant de l'armée gungan qui s'était rassemblée. Le délégué joua parfaitement le jeu, annulant non seulement l'attaque mais accusa Loo de trahison. Hélas, ce dernier avait déjà permit à des renforts séparatistes d'attérir discrètement sur la planète et leur général souhaita s'entretenir avec Binks/Lyonie sur les raisons de l'annulation de l'opération. Jar Jar se retrouva donc face... au général Grievous !

La panique prit Jar Jar par surprise mais le jeune gungan parvint, malgré tout, à faire bonne figure. Le fait sans doute que le général droïde méprisait les gungans, quel qu'ils soient, aida le pauvre Binks. Hélas, seul face au terrible Grievous, il ne put que valider l'attaque sur Theed. Mais le général droPide finit par éventer la supercherie et Binks eut à peine le temps de fuir. Heureusement, le valeureux général Tarpals avait rassemblé l'armée gungan qui attaqua Grievous. Tarpals mourut héroïquement dans le combat mais Grievous fut capturé par les gungans !

Hélas, Jar Jar et Amidala apprirent peu après que Dooku avait réussit à capturer Skywalker et le gungan insista auprès de son amie pour qu'elle accepte l'échange, même si la capture de Grievous pouvait mettre un terme à la guerre. La crise s'arréta là, Jar Jar ayant joué un grand rôle pour éviter que la Guerre des Clones n'embrase aussi Naboo.

7. Sauvetage sur Bardotta

Quelques temps après le procès d’Ahsoka, la reine Julia de Bardotta appela à l’aide le Sénat Galactique. En effet, depuis peu, des maîtres Dagoyens disparaissaient mystérieusement. Cette dernière souhaitait s’entretenir seulement avec Jar Jar Binks. Cependant, Mace Windu fut dépêché par le Conseil Jedi afin d’accompagner le Gungan, malgré la méfiance du peuple pour les chevaliers Jedi. Les Dagoyens étaient des êtres très sensibles à la Force, mais n’étaient ni Jedi ni Sith. Une fois sur place, la souveraine, très mécontente de la présence d’un Jedi, révéla que la disparition des maîtres Dagoyens annonçait une vieille prophétie. Binks et Julia s'entretinrent ensuite seuls et s'embrassèrent, preuve qu'ils se connaissaient depuis longtemps. Peu après, Mace confia un communicateur au représentant de Naboo, après s'être entretenu avec Yoda. C’est alors que Jar Jar découvrit que la reine avait disparu à son tour.

L’heure était grave ! Un conseil fut convoqué et révéla que si la reine n’était pas ramenée dans trois rotations, les ténèbres s’empareraient de ce monde. Jar Jar et Mace se rendirent alors dans un ancien sanctuaire maudit appartenant au clan Frangawl. Cependant, Binks fut rapidement enlevé par un étrange être maléfique. Le personnage originaire de Naboo fut enfermé dans une cage et se retrouva alors avec les maîtres Dagoyens. Il assista alors à une étrange cérémonie ; le maître du clan Frangawl capturait la Force (sous forme d’essence) présente en chaque maître Dagoyen pour canaliser cette énergie dans une sphère.  Le Jedi retrouva son compagnon grâce à ses pouvoirs et le combat commença entre Windu et les sorciers, tandis que Binks tentait de sauver Julia, victime elle aussi du rituel. Hélas, le chef parvint à prendre la fuite avec la reine et la sphère à bord d’un vaisseau. Les deux émissaires républicains suivirent la trace des sorciers jusqu'à la lune Zardossa Stix. Arrivés sur la lune, les membres du clan s’attelèrent à conduire la reine et la sphère à la Grande Mère Talzin. Mais le Jedi et le Gungan retrouvèrent leur trace au marché de la ville. Une course poursuite fut engagée mais les fugitifs s’enfoncèrent dans l’étendue désertique grâce à des speeders, laissant les deux compagnons face à deux gundarks. Windu se retrouva sans sabre laser à cause d'une nouvelle maladresse de Binks. Mais ce dernier parvint à se rattraper et vainquit celui qui avait dressé les créatures et volé l’arme de Windu. Binks rattrapa le sabre laser avec sa langue et le rendit à son propriétaire qui se débarrassa rapidement des monstres.

Par la suite, le duo acheta des montures et partit sur la piste des sorciers. Durant ce temps, le clan retrouva la Mère Talzin et avait attaché la reine Julia sur l’autel de sacrifice. La Dathomirienne souhaitait aspirer les essences contenues dans la boule et devenir plus puissante. Une machine avait été installée pour capter l’énergie de la reine à l’alignement des lentilles afin d’achever le rituel. Une fois arrivés, les deux républicains durent faire face à des guerriers de pierres activés malencontreusement (une fois de plus) par Jar Jar. Les monstres de pierres furent finalement vaincus et le duo débarqua sur l’autel.  Windu affronta alors Talzin qui avait fait apparaître une lame magique de couleur verte. Le gungan put libérer la souveraine du peuple bardottan et renversa le globe contenant toutes les énergies qui furent libérés dans une immense explosion. Talzin disparut et la reine remercia ses sauveurs. Ce duo improbable avait finalement réussi à mener à bien sa mission...

Chute de la République
 
Après de multiples gaffes dont le vote d'urgence des pleins pouvoirs au chancelier Palpatine, Jar Jar apprit à se taire et resta néanmoins dans la délégation loyaliste suivant les faits et gestes du chancelier. Sa collègue, Padmé Amidala mourut peu de temps après l'avènement du nouvel ordre et Jar Jar accompagna le cortège funèbre en compagnie de Boss Nass.


Lors de l'avènement de l'Empire Galactique, il fut considéré comme un partisan et fut envoyé en un lieu inconnu. Plus tard il participera à la libération de Naboo suite à la victoire d'Endor de l'Alliance Rebelle.
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de la Prélogie   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 29/12/2014
Rédacteur(s) : Etonne1
Mise en page : Lax
Mise(s) à jour : Ares, Lax, TheSandMan, Stratis, Link

Sources

  • Star Wars ép I, II et III
  • The Clone Wars saison 1
  • Wookiepedia

Licence

Licence Creative Commons

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Jar Jar Binks. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité