StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
A'Sharad Hett - Dark Krayt


Présentation
 
Dark Krayt, de son vrai nom A'Sharad Hett, fut un ancien Chevalier Jedi de l'Ancienne République avant de devenir le Seigneur Noir des Sith et le leader du Sith Unique au temps de la Guerre Sith-Impériale (127 - 130 ap B.Y.) Membre émérite de l'Ordre Jedi lors des derniers jours de la République Galactique, il survécut à l'Ordre 66 pour entamer une longue période d'errance qui finit par le conduire sur les traces de l'Ordre Sith. Devant un instrument du côté obscur de la Force, Dark Krayt fut l'instigateur du Massacre d'Ossus qui vit la destruction du Nouvel Ordre Jedi.
Jeunesse et Guerre des Clones
 

1. Enfance sur Tatooine

Jedi atypique, A'Sharad Hett vint au monde quinze ans avant la Bataille de Naboo, et était issu d'un mariage entre une 'femme Tusken', K'Sheek, et un Jedi exilé nommé Sharad Hett. Dès les premières années de sa vie, A'Sharad se rendit compte que les conditions de vie étaient très dures chez les natifs de Tatooine, mais il s'en sortit pourtant parfaitement, notamment grâce à son affinité avec la Force. Aussi, quand son père vit qu'il avait transmit ses dons à son enfant, il l'entraîna alors comme cela se faisait au Temple, et le jeune garçon s'avéra un excellent disciple, apprenant rapidement.

Peu de temps après la Bataille de Naboo, quand une holo-vidéo montrant des raids d'hommes des sables, avec à leur tête un Jedi, atteignit Coruscant, Ki-Adi-Mundi fut envoyé pour voir si il s'agissait bien de Sharad Hett. Une fois arrivé sur Tatooine, le Cereen fut poursuivi par des mercenaires puis coincé dans le desert face à un dragon krayt. Le voyant dans cette situation, Sharad Hett envoya son fils pour l'aider, avec en prime l'occasion de passer son rituel de passage, et c'est ainsi que A'Sharad tua la bête et fut nommé guerrier Tusken. Une fois rentrés au camp, les Hett apprirent alors à Mundi que les raids étaient une riposte aux actions de Jabba qui, en empoisonnant leur eau, provoquait des attaques Tuskens lui permettant de vendre des armes aux humains de Tatooine.

Peu après, quand Gardulla la Hutt intervint pour décimer les clans et ainsi doubler son confrère, les Hett défendirent leurs 'frères', jusqu'à ce que Sharad soit empalé par Aurra Sing, à la solde de la Hutt. Si A'Sharad empêcha la chasseuse de primes d'asséner le coup final à son père avant qu'elle ne s'enfuie, cela ne suffit pourtant pas à sauver Sharad Hett, qui succomba à ses blessures après avoir donné son sabre-laser à son fils et lui avoir fait promettre de devenir un Jedi comme lui. Son clan décimé, voyant qu'il n'avait plus aucune attache sur Tatooine, A'Sharad ne put donc que respecter les dernières volontés de son père, et c'est ainsi qu'il partit pour Coruscant en tant que Padawan de Ki-Adi-Mundi.

2. Entraînement Jedi

A
L'entraînement prodigué par Sharad compensant son âge avancé, il ne fallut pas longtemps au Conseil Jedi pour approuver la formation d'A'Sharad, qui put dès lors prendre part aux nombreux entraînements, dont l'un le confronta au Maître connue sous le nom de Femme Obscure. Réputée pour ses méthodes jugées peu orthodoxes, lorsqu'ils se rencontrèrent, celle-ci fit tout pour pousser le jeune homme à bout et faire naître en lui la colère, mais Hett resta pourtant fidèle au Coté Clair, passant ainsi avec succès le test de la Jedi. Peu de temps après, Ki-Adi-Mundi emmena son élève sur Malastare, choisie comme zone neutre pour accueillir les négociations de paix entre le mouvement Iaro Rouge et les délégués du gouvernement Lannik.

Une fois sur la planète, le Jedi Tusken fit alors équipe avec Mundi, Mace Windu, Adi Gallia, Plo Koon, Even Piell et Yaddle pour surveiller le bon déroulement des discussions. Toutefois, lorsque, après une première réunion ajournée, les chauffeurs du taxi où se tenaient A'Sharad et quelques uns de ses confrères tentèrent de les assassiner, les Jedi mirent alors le doigt sur une conspiration fomentée par les terroristes du Iaro Rouge, qui voulaient tuer les envoyés du Temple pour accuser ensuite la délégation Lannik, une conspiration qui fut déjouée sans tarder. 

Deux ans plus tard, lorsque Aurra Sing fit de nouveau parler d'elle en tuant les Maîtres J'Mikel et Peerce, le Conseil Jedi envoya A'Sharad Hett, Ki-Adi-Mundi et Adi Gallia à sa recherche, mais les traqueurs devinrent vite les traqués. Quand la chasseuse de primes détruisit leur croiseur, les trois membres de l'Ordre durent ainsi se refugier sur le vaisseau du Senateur Tikkes, qui s'avèra malheureusement être une des cibles de Sing, à l'instar de l'ancien Maître de la dangereuse humanoïde: la Femme Obscure. En rejoignant cette dernière sur la planète où elle s'était retirée, les Jedi y attirèrent alors Aurra par la même occasion, laquelle ne manqua pas de les attaquer, la Femme Obscure faisant aussi partie de ses contrats. L'occasion de venger son père se présentant à lui, A'Sharad chercha donc à neutraliser la chasseuse de primes avec son propre sabre-laser et celui de Sharad, mais pendant le combat, il fut tenté de s'aventurer sur le chemin du Coté Obscur lorsque Sing le provoqua, avant que le Tusken d'adoption ne la mette à terre.

En voyant que son Padawan avait réussi à se charger seul de leur adversaire, Ki-Adi-Mundi le felicita alors chaudement, mais le jeune homme répliqua pourtant qu'il n'était pas fier de lui, car il s'était laissé guider par sa colère pour vaincre Aurra Sing, qui profita d'ailleurs de l'inattention des Jedi pour échapper une fois de plus à la justice. Pensant avoir failli à la mémoire de son père, Hett envisagea même de quitter l'Ordre et de repartir sur Tatooine, comme il le demanda à son Maître, mais c'est alors que la Femme Obscure intervint pour lui proposer de terminer sa formation et de lui apprendre à contrôler les ténèbres enfouies en lui qu'il craignait tant, si Ki-Adi-Mundi était d'accord. S'il savait déjà que son élève n'aurait pas autant besoin de lui que de sa consoeur pour oublier sa culpabilité, le Cereen lui laissa pourtant le soin de choisir son avenir, et c'est ainsi qu'A'Sharad Hett prit la décision de devenir le nouveau Padawan de la Femme Obscure.

3. L'éclatement de la Guerre des Clones

Quelques huit années plus tard, lorsqu'une mission de sauvetage sur Geonosis tourna à un affrontement direct contre le mouvement Séparatiste et au début de la Guerre des Clones, A'Sharad, désormais Chevalier, fit partie des ailiers d'Adi Gallia lors du combat aérien qui opposèrent les Jedi aux forces ennemies, et c'est toujours à bord de son chasseur stellaire qu'il rentra au Temple avec le peu de survivants.  

Sachant qu'il allait désormais devoir servir sur les champs de batailles, Hett ne s'en plaignit pourtant pas, et c'est alors avec bravoure qu'il assura les missions que lui confiait le Conseil, avec le dénommé Bhat Jul, qu'il prit par la suite comme apprenti Padawan.  

Quinze mois après Geonosis, A'Sharad et son Bhat Jul reprirent la planète Metalorn à la Confédération, et se rendirent peu après sur New Holstice, afin d'y recevoir de nouvelles affectations. Là, ils y rencontrèrent Anakin Skywalker et furent ensuite envoyés en sa compagnie sur Aargonar, où Bhat Jul fut malheureusement tué, laissant ainsi Hett et Skywalker seuls derrière les lignes ennemies, séparés des autres Jedi. Cible des sarcasmes du jeune homme, le Chevalier en profita alors pour lui rappeler qu'ils étaient frères au sein des Jedi malgré l'apparante répulsion d'Anakin pour les Tuskens, mais après avoir découvert un avant-poste Séparatiste, c'est sans hésitation qu'il lui confia ses deux sabres-lasers pour qu'un moyen de transport puisse être reparé, en se lançant de son côté dans la fabrication d'un baton gaderffii. Quand il revint auprès de lui, c'est pourtant à un Skywalker déchaîné et perdu dans le souvenir de la mort de sa mère qu'A'Sharad dut faire face, et pour qu'il dépasse sa haîne envers les Tuskens et donc envers lui, Hett fut donc forcé de lui montrer son vrai visage, le visage tatoué d'un humain.

Qualifiant son physique d'humain mais son esprit comme étant celui d'un Tusken, le natif de Tatooine expliqua également à son compatriote qu'il avait appris sur Coruscant que les unions entre Tuskens et humains n'étaient pas possibles, ce qui impliquait que sa mère ait été une humaine capturée par les hommes des sables, et que ses tatouages avaient été pour lui un moyen de se differencier, de s'éloigner de sa véritable nature. Après cela, le Padawan lui faisant désormais confiance, A'Sharad et lui purent alors rejoindre le champ de bataille avec le vaisseau réparé par Anakin, et ils permirent de cette façon à la République de triompher une fois de plus. La victoire acquise, après avoir été félicité par Ki-Adi-Mundi, Hett promit finalement à Anakin de garder le secret concernant la mort de sa mère et le massacre des Tuskens, puis le laissa seul, en décidant quant à lui de ne plus porter le masque de son peuple d'adoption et de vivre plutôt comme l'humain qu'il était.

4. Le Siège de Saleucami

Seize mois plus tard, après avoir bataillé sur Boz Pity aux côtés de Mace Windu, Ki-Adi-Mundi, ou encore Obi-Wan Kenobi, A'Sharad dut prendre part au siège de la planète Saleucami, mené du côté Républicain par le Maître Oppo Rancisis. Là, durant les longues semaines passées à repousser l'armée de guerriers Morgukai clonés en secret par les Séparatistes, le Chevalier Hett devint ami avec bon nombre de ses confrères, comme le Whiphid nommé K'Kruhk, la Twi'lek Xiaan Amersu, ou le Maître Ausar Auset, qui lui parla notamment de son père avant de tomber face à l'ennemi. Egalement commandé par Quinlan Vos, comme tous les Jedi présents sur Saleucami, A'Sharad n'hésitait jamais à utiliser aussi bien de lourds fusils-blasters que ses deux sabres-lasers pour contrer les Morgukai.

Mais tout changea lorsque le Jedi Noir Sora Bulq assassina le vénéré Oppo Rancisis, en profitant d'une diversion provoquée par ses troupes. Une fois que Quinlan Vos eût lu les soi-disant plans de Rancisis avec ses facultés psychométriques, et que les Jedi brûlèrent son corps tout en se souvenant de ceux qui étaient morts au cours du siège, Hett et les autres se retrouvèrent en effet sans chef direct, et durent alors se fier à Vos pour les mener à la victoire. Même s'il trouvait la stratégie du Kiffar risquée, le Chevalier natif de Tatooine ne put et ne voulut pourtant s'y soustraire, et c'est ainsi qu'en tant que leader de l'escadron Bleu, il dirigea le dernier assaut aérien avec son amie Xiaan Amersu, qu'il avait consolé à la mort de Maître Rancisis. Malheureusement, pour que la République frappe en force, la jeune Twi'lek dut sacrifier sa vie en précipitant son vaisseau déjà endommagé sur le canon planètaire protègeant la base Séparatiste. Profondément attristé, A'Sharad n'en jura pas moins de transformer sa mort en victoire, et c'est ce qu'il contribua alors à faire, en permettant à la République de mettre fin au siège de Saleucami.

5. L'Ordre 66 : Retour sur Tatooine

Mais en 19 av B.Y., la face de la galaxie changea, et celle de l’ennemi également. La République Galactique fut balayée par l’Empire Galactique, le Chancelier Palpatine devint l’Empereur Sidious, et les Jedi devinrent hors-la-loi. Les Jedi qui avaient survécu à la Guerre des Clones furent victimes du terrible Ordre 66, qui décima la majorité de l’Ordre Jedi en un éclair. Hett, qui était alors en mission de reconnaissance sur une planète non répertoriée, fut embusqué par ses propres troupes, mais à l’inverse de la plupart de ses frères Jedi, il parvint à éliminer ses assaillants, et à faire parler l’un d’eux avant de le tuer.

Désormais au courant de la situation, Hett quitta la planète pour rejoindre Tatooine, persuadé qu’il était le dernier des Jedi. Là-bas, il reprit les rennes d’un clan de pillards Tusken, suivant les traces de son père en tant que seigneur de guerre, et mena des incursions contre les colonies humaines afin de récupérer les terres autrefois possédées par les Tusken. Menés par A’Sharad Hett, les Tusken devinrent une menace plus sérieuse, faisant plusieurs victimes à chacun de leurs raids. Mais un jour, Hett tomba sur un ancien compagnon, un Jedi : le maître Obi-Wan Kenobi. Ce dernier était là pour protéger les terres d’une famille de cultivateurs hydroponiques : les Lars. Faisant signe à ses hommes d’interrompre leur progression, Hett alla à la rencontre de Kenobi. Celui-ci le somma d’arrêter sa guerre de territoire, mais Hett, ayant déjà fait un pas vers le côté obscur, refusa d’entendre raison. Leur discussion se conclut par un duel au sabre-laser, que Hett finit par perdre. Vaincu, dépossédé de son bras droit, et déshonoré sans son masque, Hett fut abandonné par son clan. Il demanda alors à Kenobi de l’achever, mais le maître Jedi n’en avait nullement l’intention, préférant laisser son ancien compagnon retrouver lui-même la voie de la lumière. Avant de partir, le maître Kenobi fit jurer à Hett, sur l’honneur de son père, de ne jamais revenir sur Tatooine.

6. Rencontre avec XoXaan

Désormais seul, Hett troqua sa tunique de seigneur de guerre contre celle de chasseur de primes. Malgré son statut de Jedi hors-la-loi, Hett n’hésitait pas à se servir de ses sabre-lasers ou de ses pouvoirs de Force pour traquer ses proies. Mais un jour, l’une d’elles l’attira sur le monde tombeau de Korriban, le berceau de l’Ordre Sith. L’homme que Hett poursuivait, Resk, avait été forcé d’atterrir à la surface à cause d’une tempête, et Hett avait fini par le piéger. Sa proie n’étant pas de taille contre un Jedi, Hett désarma Resk, mais fut forcé de le tuer lorsque le criminel le menaça de révéler sa véritable nature aux autorités. Mais pour Hett, la prime était la même quelque soit l’état de la proie.

Juste après la mort de Resk, une voix venue des profondeurs d’un tombeau obscur appela A’Sharad. Ce dernier suivit le son de cette voix jusqu’à une alcôve qui contenait un holocron Sith vieux de plusieurs milliers d’années. Lorsqu’il prit l’objet dans ses mains, un fantôme du passé fit son apparition. Ce fantôme disait s’appeler XoXaan, l’un des premiers seigneurs Sith de l’histoire de l’Ordre Sith, une Exilée. En accord avec la tradition Sith, XoXaan offrit à Hett de lui enseigner les voies des Sith, et Hett, qui avait déjà tout perdu, accepta l’offre, croyant être plus fort que le côté obscur, croyant pouvoir maîtriser le pouvoir du côté obscur à volonté pour se venger de Dark Vador et de Dark Sidious. Lorsque A’Sharad Hett resurgit de la tombe de XoXaan plusieurs années plus tard, le visage de la galaxie avait de nouveau changé. Dark Vador et Dark Sidious avaient été vaincus par l’espoir des Jedi, un certain Luke Skywalker. Désabusé, A’Sharad Hett quitta Korriban vers les Régions Inconnues. Mais ce qui était inconnu n’était pas forcément vide, et Hett ne tarda pas à faire la rencontre d’une race extragalactique dont il n’avait jamais entendu parler.
Changement Radical
 

1. Les Yuuzhan Vong, une Funeste Rencontre

Dépassé en nombre et en puissance, le chasseur de Hett fut bientôt abattu, et le Jedi déchu fut fait prisonnier à bord d’un croiseur Yuuzhan Vong. Soumit à des séances de tortures intenses, l’ancien Jedi fit la rencontre inopinée d’un ancien maître Jedi nommé Vergere. Le bras et l’œil de Hett avaient été remplacés par des prothèses organiques Yuuzhan Vong, mais il était condamné à subir l’Etreinte de la Douleur. Et Vergere ne semblait plus rien avoir du maître Jedi qu’elle avait été jadis. Après plusieurs mois de tortures, aussi bien physiques que mentales, Hett apprit que Vergere avait été formée par Dark Sidious lui-même. Suivant les mots de Vergere, Hett sombra de plus en plus du côté obscur de la Force, jusqu’à avoir une vision du futur, de son futur et de celui de la galaxie. Puis, un jour, Vergere s’en alla, laissant Hett à son sort. Rongé par la rage, Hett se libéra de ses liens, et déchaîna ses éclairs de Force sur l’équipage du croiseur, avant de s’enfuir à bord d’un chasseur Yuuzhan Vong. 

Libre et à jamais blessé, A’Sharad Hett retourna sur Korriban, et prit le nom de Dark Krayt. Déterminé à réaliser sa vision, et à sauver la galaxie, Hett posa les fondations d’un nouvel Ordre Sith et commença à recruter de nouveaux membres destinés à servir sa vision. La Règle des Deux fut brisée, et désormais il y aurait un seul Ordre Sith, uni sous sa volonté. Mutilé et génétiquement altéré suite aux tortures endurées durant sa captivité chez les Yuuzhan Vong, S’Sharad fut progressivement enveloppé par une armure de corail yorik, qui commença à le ronger de l’intérieur. Après avoir rassemblé plusieurs fidèles, Krayt tenta de recruter la Dame des Sith Lumiya, mais cette dernière préféra servir les plans de Vergere et faire plonger le Jedi Jacen Solo du côté obscur pour en faire un allié : Dark Caedus. Le chaos provoqué par Caedus servit les plans de Krayt, car celui-ci eut le temps de grossir ses rangs. Pendant plus de cent ans, Krayt survécu à l’effet corrupteur du temps en s’immergeant dans une chambre de stase au plus profond de Korriban, tandis que son premier lieutenant, Dark Wyyrlok, veillait à préserver l’intégrité de son ordre. Après cent ans d’existence, Krayt commença à montrer des signes de faiblesse. Son amure de corail yorik le tuait lentement mais sûrement, et le moment de la résurgence approchait. 

2. La Guerre Sith-Impériale: La Résurgence

En 127 ap B.Y., Dark Krayt décida qu’il était enfin temps de passer à l’action. Ayant tissé des liens avec l’Empire Galactique de Roan Fel, il supervisa le sabotage du Projet Ossus de Kol Skywalker et des Yuuzhan Vong. Ce projet avait pour but de restaurer l’intégrité des planètes qui avaient grandement souffert de la Guerre Yuuzhan Vong, et les premiers résultats étaient positifs. Mais Krayt chargea sa fidèle Dark Maladi d’empoisonner les planètes sujettes au projet pour ensuite rejeter la faute sur les Jedi eux-mêmes. Toutes les planètes qui avaient été soumises au Projet Ossus furent ravagées. La faune et la flore de plusieurs planètes devinrent hostiles, voire mortelles, et de nombreuses populations furent victimes de mutations. Le mal était fait, et lorsque la nouvelle fit le tour de la galaxie, tous pointèrent du doigt les Yuuzhan Vong ainsi que les Jedi. L’Alliance Galactique, qui avait officiellement soutenu le projet depuis le début, fut discréditée, et l’Empire Galactique ne tarda pas à réagir. L’Empereur Roan Fel accepta à contrecœur la décision du Conseil des Moffs de déclarer la guerre à l’Alliance. Discréditée, vaincue, et dépassée en nombre, l’Alliance fut contrainte de fuir Coruscant. L’Empire Galactique fit de Coruscant sa capitale, mais Dark Krayt ne comptait pas les laisser s’installer confortablement. La deuxième étape de son plan était sur le point d’être initiée.

3. La Prise de Pouvoir

Tandis que la galaxie se pliait à l’autorité de l’Empire Galactique, un ennemi, et non le moindre, restait : l’Ordre Jedi. Déterminé à éviter tout bain de sang, l’Empereur Fel somma les Jedi de se rendre, pensant qu’ils ignoraient leur alliance avec les Sith. Mais les Jedi étaient parfaitement au courant de cette alliance, et jamais ils ne se rendraient aux Sith. Au lieu de cela, ils évacuèrent leur Temple Jedi de Coruscant pour se rendre au Praxeum Jedi d’Ossus. Prenant les choses en mains, Krayt passa outre l’avis de Fel et planifia une attaque sur le Praxeum d’Ossus.

Sans aucune sommation, Krayt lança ses hordes de guerriers Sith à l’assaut du Praxeum. Dépassés en nombre, les Jedi furent massacrés. Le bras droit de Krayt, Dark Nihl, parvint à tuer le grand maître Jedi Kol Skywalker dans une manœuvre lâche. Une poignée de Jedi parvint à s’enfuir aux quatre coins de la galaxie, et parmi eux, Cade Skywalker, fils de Kol Skywalker. Une fois le massacre terminé Krayt donna l’ordre à la flotte impériale postée en orbite de raser le Praxeum Jedi. Dark Krayt avait vaincu l’Ordre Jedi, mais son plan n’était pas terminé. 
  
Débarrassé de ses pires ennemis, Dark Krayt quitta Korriban en compagnie de ses meilleurs fidèles : Dark Nihl, Dark Maladi, et Dark Wyyrlok, afin de rejoindre la capitale galactique. L’Empereur croyait que Krayt venait réclamer une récompense, mais il était loin de la vérité. Brandissant ses deux sabre-lasers, Krayt asséna un coup mortel à l’homme installé sur le trône de l’Empereur, avant de massacrer les quatre Chevaliers Impériaux qui étaient assignés à sa protection. Une fois débarrassés de ses ennemis, Krayt s’installa sur le trône, s’autoproclamant nouvel Empereur de la galaxie. Le Conseil des Moffs, qui avait lâchement assisté au massacre, fut contraint de prêter allégeance au nouvel Empereur Krayt.

Après avoir congédié les membres du Conseil des Moffs, Krayt dit à Dark Maladi que l’homme qu’il avait tué n’était pas l’Empereur Fel. Le Fel véritable se serait défendu avec courage. Après avoir puni Maladi, il la chargea, elle et Nihl, de traquer les Jedi survivants afin d’éviter toute possibilité de contre-attaque. Une fois Nihl et Maladi partis, Krayt tressaillit sous la douleur causée par ses implants Yuuzhan Vong. Le mal en lui progressait, mais il ne pouvait plus se permettre d’entrer en stase maintenant qu’il était l’incarnation du pouvoir. Tandis que Dark Wyyrlok l’aidait à se relever, Krayt révéla que lors du Massacre d’Ossus, il avait sentit un « murmure » dans la Force qui témoignait d’une puissance gigantesque capable de ramener quelqu’un à la vie. Ce murmure provenait d’un Jedi, et Krayt avait besoin de ce Jedi pour survivre.

4. Mission sur Vendaxa : la Résurgence de Cade Skywalker

Sept après le Massacre d’Ossus, Dark Krayt décida de régler définitivement le problème posé par l’Empereur Fel. Pendant sept ans, le véritable chef du gouvernement impérial avait échappé aux Sith, alors Krayt adopta une tactique différente. S’il voulait faire sortir Fel de sa cachette, il devait capturer ce qui comptait le plus pour lui : sa fille, la princesse Marasiah Fel. Cependant, Fel n’était pas dupe, et au lieu de se rendre personnellement au secours de sa fille, il envoya ses deux meilleurs Chevaliers Impériaux : Antares Draco et Ganner Krieg. Ces derniers, avec l’aide de l’équipage du chasseur de primes et ancien Jedi, Cade Skywalker, parvinrent à vaincre les Sith qui étaient à la poursuite de Marasiah, et ramenèrent la princesse sur Bastion, le nouveau fief de l’Empire Galactique.

Pendant ce temps, la condition de Krayt ne cessait d’empirer. À court d’idée, Krayt décida de se rendre sur Korriban afin d’y consulter les esprits des anciens seigneurs noirs des Sith. Une fois au cœur d’un tombeau, Dark Krayt appela les esprits de Dark Andeddu, Dark Nihiluis, et Dark Bane, afin que ceux-ci lui apprennent comment guérir son mal. Mais lorsque les esprits se furent matérialisés, Krayt ne reçut aucune aide. Bane réprimanda le seigneur sith mourant pour avoir ignorer la Règle des Deux, et Andeddu et Nihilus remuèrent le couteau dans la plaie. Lorsque les esprits des seigneurs noirs des Sith eurent fini de parler, Dark Andeddu se servir de la Force sur Krayt, simulant sa pire crainte. Krayt s’effondra au sol, persuadé que son armure était en train de la dévorer, mais se rappelant qu’il s’agissait d’une hallucination de Force, il se redressa et chassa les esprits dans leurs holocrons. Krayt n’acceptait pas l’idée d’une telle fatalité, et il ne lui restait plus qu’un espoir : Cade Skywalker. À son retour au Temple Sith de Coruscant, Krayt apprit que Dark Talon avait échoué dans sa mission de capturer Marasiah Fel. Mais celle-ci ne fut pas punie pour son échec. Au lieu de cela, Krayt la chargea de retrouver Skywalker et de l’amener devant lui.

5. La Tentative de Conversion de Skywalker

Quelques temps après, Dark Krayt sentit une présence familière dans la Force, qui se dirigeait vers lui. C’était Cade Skywalker, qui venait à la rescousse du maître Jedi Hosk Trey-lis. Comptant sur l’arrogance de Skywalker, Krayt envoya Dark Talon et Dark Nihl à la rencontre du Jedi. Ce dernier parvint à rejoindre le Temple Sith en passant par les bas-fonds de Coruscant, et après avoir emprunté les conduits d’aération du Temple, il arriva dans la geôle de Hosk Trey’lis. Là, Dark Talon bondit sur le Jedi, mais après un bref duel, Skywalker défit la Sith twi’lek.

À ce moment, Dark Nihl fit irruption et frappa Skywalker grâce à Force sans prévenir. Skywalker tomba dans l’inconscience en quelques secondes, avant d’être emmené en salle d’interrogatoire. Krayt fit enfin face à sa proie dans la salle d’interrogatoire, où Skywalker était torturé par Dark Maladi. À son arrivée, Krayt apprit que Skywalker avait réussit à purger son corps de toutes les injections létales qu’elle lui avait faites. Se heurtant au refus de Skywalker, Krayt décida de mettre en jeu la vie des deux meilleurs amis du Jedi : Deliah Blue et Jariah Syn. Pour forcer Skywalker à se plier à sa volonté, il avait chargé Dark Maladi d’injecter des graines de corail yorik-kul aux deux chasseurs de primes, ainsi Skywalker userait volontairement de son pouvoir de guérison. Impatient de le voir à l’œuvre, il libéra le Jedi de ses liens et le laissa rejoindre ses amis qu’il s’empressa de guérir grâce à la Force.

Satisfait, Krayt emmena Skywalker dans ses quartiers, accompagné cette fois-ci de Dark Talon et de Dark Wyyrlok. Afin de toucher le Jedi, Krayt lui offrit de la nourriture, et décida de lui révéler sa véritable nature : celle du Jedi. Retirant son masque, Krayt raconta à Skywalker la suite des événements qui l’avait conduit là. À l’issue de l’histoire de Krayt, Talon usa de la Force pour corriger Skywalker, et le Jedi fit de même pour à nouveau défaire Talon. Krayt interrompit l’affrontement, et tenta à nouveau d’éveiller la colère enfouie de Skywalker. Cette fois-ci, la manœuvre sembla porter ses fruits. Skywalker accepta de servir Dark Krayt, et celui-ci lui ordonna de guérir Dark Talon afin d’entamer pleinement sa formation de Sith. Après plusieurs jours de formation, Talon fit son rapport à Krayt, et lui révéla que Skywalker ne faisait que feindre sa conversion au côté obscur, mais le seigneur noir des Sith était confiant. Le Jedi finirait pas faillir, et pour s’en assurer, il fut placé de nouveau en salle de torture afin d’y subir les mêmes souffrances que Krayt plus de cent ans auparavant : l’Etreinte de la Douleur.     

Cependant, pendant l’une de ses séances de torture, Cade Skywalker parvint à s’enfuir. Heureusement pour Krayt, Dark Talon ne tarda pas à l’intercepter dans les laboratoires de Dark Maladi, et à l’amener devant Krayt. Dans la chambre du seigneur noir des Sith, Krayt laissa un ultime choix à Skywalker : soit il tuait le maître Hosk Trey’lis et rejoignait définitivement le côté obscur, soit il mourrait. Ne pouvant se résoudre à tuer un frère Jedi, Skywalker refusa, alors Krayt asséna lui-même le coup fatal à Trey’lis. Mais contrairement à ses attentes, le maître Jedi Bothan ne périt ; au lieu de cela, il se fondit dans la Force.

Furieux, Cade menaça Krayt, et recevant une vision de Force de son père, il s’empara du sabre-laser rangé dans une vitrine de la chambre – le sabre-laser de son père. Un duel s’engagea entre Skywalker et les deux Mains de Krayt, Talon et Nihl. Le duel se conclut par une victoire écrasante de Skywalker, qui s’empressa de passer à l’attaque de Krayt. Un duel féroce s’engagea à nouveau, mais cette fois-ci, une intervention extérieure vint faire pencher la balance. Krayt fut abattu dans le dos par la mère de Cade Skywalker, ce qui laissa le temps au Jedi de s’enfuir en bondissant par la verrière de la tour. Empli de rage, Dark Krayt ordonna à Dark Wyyrlok de retrouver Cade Skywalker une bonne fois pour toutes, et tandis qu’il s’apprêtait à mettre fin à la vie Nihl pour son échec, Wyyrlok l’interrompit, lui rappelant qu’il pourrait encore être utile. Krayt se ravisa, et nomma Dark Stryfe en tant que nouvelle Main de l’Empereur.

6. Le Génocide de Dac

Quelques temps après, Dark Krayt décida d’accomplir un acte qui servirait d’exemple à tous ceux qui refusaient son autorité. Avec la gêne constance provoquée par les Vestiges de l’Alliance Galactique de Gar Stazi, il décida de punir la planète Dac, car son dirigeant, Gial Gahan, était un fervent partisan de l’Alliance Galactique. Convoquant le Conseil Mon Calamari en un seul et même lieu, il organisa le massacre de toute la classe politique de Dac et s’assura que la scène était montrée sur les canaux d’informations de la galaxie, afin que tous puissent voir ce qu’il en coûtait de trahir les Sith. Krayt assassina personnellement Gial Gahan, avant d’annoncer publiquement l’extermination de dix pourcent de la population Mon Calamari., et l’internement de ceux qui seraient épargnés.
Le Déclin
 

1. Rendez-vous sur Had Abbadon

Dark Krayt avec son masque
Plus tard, au Temple Sith de Coruscant, Krayt reçut la visite inattendue de l’un de ses lieutenants : Dark Reave. Celui-ci, qui était alors mutilé à la suite d’un combat, affirmait que Had Abbadon avait été attaqué par Cade Skywalker et ses compagnons, et qu’ils étaient aidés d’une femme Jedi qui maîtrisait certains pouvoirs du côté obscur. Cependant, Reave ne parvint pas à finir sa rapport, car la morsure que lui avaient infligés les rakghouls à Had Abbadon le transforma soudainement en rakghoul. Krayt n’eut pas besoin de lever le petit doigt pour sauver sa vie, car Dark Stryfe bondit aussitôt sur la créature et lui trancha la tête. N’ayant aucune connaissance sur une telle créature, Krayt demanda l’expertise de Dark Maladi. Celle-ci lui répondit qu’il existait un holocron qui parlait d’un « fléau rakghoul », une ancienne sorcellerie Sith qui transformait n’importe quelle créature sensible et intelligente en créature mutante et assoiffée de sang ressemblant à celle que Stryfe venait d’éliminer.  

Quelques minutes après l’incident rakghoul, Krayt fut demanda par holotransmission. Il s’agissait de la femme Jedi dont Reave avait parlé, à l’exception du fait qu’elle affirmait s’appeler Karness Muur. Krayt demanda ensuite à Muur ce qu’il désirait, et celui-ci répondit qu’il voulait le rencontre. Voyant que Krayt n’était pas séduit par l’idée d’une rencontre, Muur insista en montrant l’image de Cade Skywalker enchaîné et entouré de rakghouls. Krayt affirma d’abord qu’il n’avait aucune importante à ses yeux, mais lorsque Muur menaça de déchaîner ses éclairs de Force sur le Jedi, Krayt le somma d’arrêter. N’ayant d’autre choix, Krayt accepta de rencontrer Muur, et parti immédiatement pour Had Abbadon en compagnie de Dark Stryfe, Dark Talon, et Dark Wyyrlok. Durant le voyage, Krayt demanda Wyyrlok de l’éclairer sur le personnage de Karness Muur. Wyyrlok lui dit qu’il s’agissait d’un des tous premiers seigneurs noirs des Sith, l’un des fondateurs de l’Ordre Sith, l’un de ceux qui avaient provoqués l’éclatement des Ténèbres de Cent Ans.

Il y avait de cela sept mille ans, Muur avait prit part à la Bataille de Corbos, qui avait vu s’affronter les Jedi et les Jedi Noirs. À l’issue d’une bataille gigantesque, les Jedi Noirs et leurs monstres de guerre créés à partir de la Force furent défaits, et les quelques survivants furent exilés dans l’espace Sith, loin de toute civilisation. Mais sa plus grande création était une amulette connue sous de Talisman Muur, un objet capable de transformer n’importe qui en rakghoul. Conscient du pouvoir de Muur, Wyyrlok confia à Krayt qu’il était peu probable qu’il soit prêt à partager ses connaissances avec lui. Une fois arrivé à destination, Krayt et ses sbires rencontrèrent Muur et Skywalker. Skywalker était enchaîné à un mur, et Krayt ordonna à Dark Talon de s’assurer qu’il ne bougerait pas.

2. Une Mort Plausible

Pendant ce temps, Muur prouva à Krayt qu’il savait comment le guérir en se servant de la Force. Krayt commença à ressentir les effets du pouvoir guérisseur, mais sans prévenir, trois Chevaliers Impériaux, un Jedi, et une horde de rakghouls surgit de nulle part pour refermer le piège sur Dark Krayt. Simultanément, Skywalker se libéra de ses liens et attaqua Dark Talon à l’aide de son sabre-laser. Leur duel se conclut par la défaite de Dark Talon. Pendant ce temps, Karnes Muur affronta Dark Krayt dans un duel féroce au sabre-laser et à l’éclair de Force. Cependant, leur duel fut interrompu par Azlyn Rae, qui bondit sur Krayt pour l’empaler de son sabre-laser. Krayt ne pu éviter le coup, et Muur en profita pour déchaîner ses éclairs de Force sur les deux combattants, créant un tourbillon de Force qui projeta tous les combattants à plusieurs mètres. Une fois que Muur eut fini, il projeta le corps de Dark Krayt dans un ravin.

Aux pieds de la falaise, le corps de Dark Krayt fut retrouvé par Dark Wyyrlok, qui pensait alors que son maître était mort. Mais Krayt n’était pas mort, et il demanda à Wyyrlok de le transporter dans une cuve bacta. Il ajouta qu’il avait comprit comment Muur avait commencé à le guérir, et qu’une fois rétabli, il utiliserait le même pouvoir pour se guérir entièrement. Puis, ce que Krayt n’avait pas prévu arriva. Dark Wyyrlok, en accord avec la pure tradition Sith, décida de tuer Krayt en déchaînant sur lui ses éclairs de Force. Une fois Krayt définitivement mort, Wyyrlok transporta son corps jusqu’à sa navette afin de l’emmener sur Korriban, où il serait placé dans la chambre de stase du Temple de XoXaan. Car là-bas, en pleine stase, il serait impossible pour quiconque de découvrir la mort de Krayt. Malheureusement pour Wyyrlok, quelques temps plus tard, Dark Nihl et Dark Talon découvrirent que le corps de Dark Krayt avait disparu de la chambre de stase, ne laissant qu’une armure vide suspendu dans le faisceau de stase.

3. La Résurrection

Lorsque Dark Nihl conduisit Dark Wyyrlok à la chambre de stase de Krayt, le Seigneur Sith Chagrian était furieux. Ne comprenant pas ce qui avait bien pu se passer, Wyyrlok déclara que quelqu’un avait infiltré le temple et tué l’ancien Seigneur Noir. Prétendant vouloir préserver l’unité du Sith Unique, Wyyrlok décida qu’il remplacerait Krayt jusqu’à ce qu’un nouveau dirigeant soit choisi. Nihl répondit alors que Dark Talon était là lorsqu’il avait découvert l’armure vide de Dark Krayt. Dark Wyyrlok ordonna donc à Nihl de retrouver Talon. Lorsque Nihl s’en alla, Wyyrlok, enragé, lança un éclair de Force sur l’armure de Dark Krayt. Peu après, Nihl suivit la trace de Talon jusqu’à la Vallée des Seigneurs Noirs. Là-bas, il suivit la présence de Talon dans la Force à travers les sombres allées des tombes, jusqu’à ce qu’il tombe sur un Tuk’ata.

Grâce au pouvoir du côté obscur, Nihl apprivoisa la bête et l’emmena avec lui dans sa traque. Pendant ce temps, Dark Talon rejoignit une salle profondément enfouie dans la vallée. Là, elle retrouva le Seigneur Noir des Sith Dark Krayt, défait de son armure et décharné, mais enfin guéri du mal que les Yuuzhan Vong lui avait infligé. Dark Talon affirma à son maître que Dark Wyyrlok et Dark Nihl étaient sur le point de découvrir son secret, mais Dark Krayt déclara que cela n’importait que peu. Sa renaissance avait commencé, et sa vision se réaliserait bientôt.

Peu après, Dark Nihl retrouva Dark Talon et l’affronta dans un duel impitoyable au sabre-laser. Durant le combat, le Tuk’ata que Nihl avait dompté fut massacré, mais cela n’affecta pas Nihl. Il déclara qu’il ne tuerait pas Talon, mais qu’il la livrerait à Dark Wyyrlok pour être jugée pour l’assassinat de Dark Krayt. Soudain, Dark Krayt fit irruption dans leur combat et neutralisa Dark Nihl. Leur combat étant interrompu, Dark Krayt ordonna aux deux Seigneurs Sith de le suivre dans les couloirs sombres de son repaire souterrain. Durant leur marche, Krayt révéla à Nihl l’existence d’une armée de guerriers très puissants dans la Force et entièrement soumit à sa volonté, des soldats qu’il avait modifié génétiquement depuis dix ans. D’ailleurs, pour prouver la valeur de ses nouveaux soldats, Krayt ordonna à l’un d’eux de se tuer sur le champ. Sans hésiter, le soldat mit fin à sa vie.

Une fois ceci fait, il conduisit ses deux hôtes jusqu’à un balcon qui surplombait une salle gigantesque creusée dans le sous-sol rocheux. C’est alors que Nihl et Talon découvrirent une nouvelle classe de chasseurs Sith : l’Annihilateur, un chasseur stellaire capable d’égaler un Destroyer Stellaire. Grâce à ses nouveaux soldats et à ses nouvelles technologies, Dark Krayt comptait déchaîner toute la puissance du Sith Unique et reconquérir la galaxie. Afin de clamer son retour haut et fort, Dark Krayt invoqua le pouvoir du côté obscur pour diffuser un appel à travers la Force à tous les êtres sensibles qui ont touché le côté obscur de la Force à un moment de leur vie. Tous les membres du Sith Unique éparpillés aux quatre coins de la galaxie entendirent son appel, y comprit l’homme qui avait tenté de l’assassiner : Dark Wyyrlok.
Le Retour
 

1. L'assaut du Temple des Sith


Une fois qu’il eut récupéré toutes ses forces, Dark Krayt fit affréter un groupe de Vaisseaux Dragon, un vaisseau d’un nouveau genre conçu pour son nouvel empire. Accompagné de ses deux fidèles lieutenants, Dark Talon et Dark Nihl, le Seigneur Noir mit le cap sur Coruscant afin de reprendre le pouvoir qui lui revenait. Lorsqu’il arriva à destination, il posta ses Vaisseaux Dragon au-dessus du Temple des Sith, et descendit à la surface avec ses Talon, Nihl, et deux de ses nouveaux Soldats Sith d’élite. Suivant la présence du traître Dark Wyyrlok à travers la Force, Krayt se rendit à la salle du trône et laissa son escorte tuer les gardes Sith qui lui barraient la route. Lorsque la route fut dégagée, Krayt retira sa cape et défia Dark Wyyrlok en duel singulier.

Le Chagrian accepta le duel, et projeta des éclairs sur son ancien maître. Krayt para l’attaque, et bondit à l’assaut de Wyyrlok en activant ses deux sabres-lasers, parmi lesquels se trouvait le sabre-laser à lame verte dont il s’était servi durant sa vie de Jedi. Après plusieurs échanges de coups, Wyyrlok se servit de la Force pour sonder l’esprit de Krayt et réveiller ses souvenirs enfouis. L’illusion de Force sembla vider Krayt de toutes ses forces, et le faire régresser à une condition physique critique. Cependant, Dark Krayt était toujours en position de force. Sa soi-disant dégénérescence subite n’était qu’un leurre pour piéger Wyyrlok. Se retournant pour annoncer à son ennemi qu’il avait déjà perdu, Dark Krayt brandit ses deux sabres-lasers et enfonça les deux lames dans le torse de Wyyrlok. Ce dernier s’effondra en agrippant la bure de Dark Stryfe avant de mourir. Dark Krayt étant le grand vainqueur du duel, Stryfe s’agenouilla à ses pieds et Morlish Veed reprit ses fonctions de Grand Amiral de l’Empire. Le trône étant tout à lui, Dark Krayt reprit sa place d’empereur et déclara que le temps était venu de faire la guerre.

2. La Reprise des Hostilités (138 ap B.Y.)

Une fois son trône de nouveau sécurisé, Dark Krayt demanda au Grand Moff Morlish Veed de le briefer sur l’état de son empire. Veed informa le Seigneur Noir des Sith que la campagne de terreur de feu-Dark Wyyrlok avait renforcé la résistance sur Dac, que les rangs des Vestiges de l’AG et de l’Empire en Exil avaient grossi, que les Hutts étaient désormais l’ennemi des Sith, que les leaders de Kiffu et de Kiffex refusaient toute implantation Sith sur leurs territoires, et que les Chiss et les Hapiens étaient toujours neutres. Coupant le Grand Moff dans sa longue énumération des faits, Dark Krayt demanda à savoir si Dark Maladi avait été localisée. Veed lui répondit qu’ils n’avaient trouvé aucune trace de la Dame Sith depuis l’attaque d’Agamar. Son absence contrariait le Seigneur Noir car Maladi était la meilleure experte à même d’identifier l’espion qui se cachait parmi les Moffs du Conseil. Sur ce, Krayt ordonna à Veed de retrouver Dark Maladi, sans quoi il serait mis à mort. 

Peu après le briefing, Dark Krayt envoya Dark Talon sur Korriban pour assister Dark Havok dans l’interrogatoire du Chevalier Impérial Antares Draco. À l’issue de maintes tortures, le sujet finit par craquer et par révéler l’existence et la localisation d’un Temple Caché, un refuge pour les Jedi. Krayt apprit la nouvelle de la bouche de Talon via holocomm, et ordonna à la Twi’lek de « faire cadeau » du corps de Draco à Cade Skywalker afin d’envoyer un message à ce dernier. Lorsque l’holocommunication avec Talon prit fin, Dark Krayt reçut une nouvelle transmission. Cette dernière provenait de Cade Skywalker en personne. Dans son message, le jeune Skywalker déclarait qu’il viendrait lui-même chercher Krayt et qu’il le tuerait coûte que coûte. Ravi de voir son pire ennemi se prendre au jeu, Krayt déclara dans sa barbe que la mort n’était pas la fin, mais seulement une transition vers quelque chose de plus grand. Krayt était confiant car il avait eu une vision de Skywalker s’agenouillant à ses pieds. Il était donc déterminé à soumettre Cade Skywalker à sa volonté, mais pour cela, il devrait d’abord le « tuer ».

3. Le Siège du Temple Caché (138 ap B.Y.)

Désormais au courant de l’existence du Temple Caché, Dark Krayt réunit le Conseil des Moffs pour discuter de la tactique à adopter. Bien que les Moffs étaient sceptiques quant à la véracité de l’information collectée par Dark Havok, Dark Krayt savait pertinemment que Taivas était l’endroit rêvé pour se cacher. Fatigué d’être questionné, Krayt promut le Moff Fehlaaur au rang d’officier en chef des renseignements. Réunit autour d’une table de visualisation tactique, Krayt plaça le Moff Veed à la tête de l’opération, le Moff Yage à la tête de la flotte, et le Moff Geist à la tête des forces terrestres. Grâce à cette opération, Krayt espérait pouvoir écraser les Jedi une bonne fois pour toutes, une chose qui permettrait de briser l’alliance entre les trois institutions rebelles : l’Ordre Jedi, les Vestiges de l’Alliance Galactique et l’Empire en Exil.

Une fois ceci fait, Dark Nihl établit une connexion holonet et annonça au Seigneur Noir que les vaisseaux étaient sur le point d’être entièrement chargés. Lorsque tous les préparatifs furent terminés, Dark Krayt envoya ses troupes dans le système Zhar. Là-bas, la flotte du Moff Yage tenta de bombarder le Temple Caché depuis l’orbite, mais les champs magnétiques naturels de la planète empêchèrent toute destruction. Ce fut donc le Moff Geist qui s’occupa de l’attaque depuis la surface, lançant ses machines de guerre à l’assaut du temple. Tandis que ses troupes engageaient les Jedi et les Chevaliers Impériaux à la surface de Taivas, Dark Krayt reçut une transmission du Moff Yage. Ce dernier avertit le Seigneur Noir que les flottes des Vestiges de l’Alliance Galactique et de l’Empire en Exil les avaient encerclés, et qu’ils étaient donc piégés.

Cependant, Dark Krayt avait tout prévu, et la flotte du Moff Yage ne s’avérait être qu’un appât. Il ordonna alors à Dark Nihl de lancer ses nouvelles troupes à l’assaut. Les vaisseaux de combats de types Dragon lâchèrent alors leurs nouveaux chasseurs Annihilateurs, qui se montrèrent capable de percer les boucliers des Vestiges et des forces de Fel sans problèmes. Toutefois, ces nouveaux venus ne se préoccupèrent nullement de choisir leurs cibles, et tirèrent indistinctement sur l’adversaire et sur les forces Impérialo-Sith. Ce fut d’ailleurs une explosion provoquée par l’un de ces vaisseaux qui occasionna la mort du Moff Geist, qui dirigeait l’offensive terrestre. Pour renforcer celle-ci, Dark Krayt fit débarquer ses nouveaux Soldats Sith, pour affronter les Jedi dans le temple. Les aptitudes martiales et le nombre des Soldats Sith pesèrent sur le sort de la bataille, et de nombreux Jedi moururent, même si la plus grande partie parvint à s’échapper vers Bastion.

4. Ultime duel sur Coruscant

La défaite de Taivas et l’apparition des nouveaux vaisseaux Sith eurent un grand impact sur le commandement adverse. Comme l’espérait Dark Krayt, le sentiment d’infériorité ainsi crée poussa Roan Fel à déclencher une offensive sur Bastion. Malgré le ralliement du Moff Yage et d’une partie de sa flotte à Roan Fel durant la bataille de Taivas, le Seigneur Sith était plus que confiant. Les choses semblèrent pourtant mal débuter, lorsqu’un commando de Jedi et de Chevaliers Impériaux sabota les défenses automatiques de la planète. Le groupe attaqua ensuite le temple, où il se heurta aux Sith dirigés par Dark Stryfe et Dark Talon.

En orbite, la bataille tournait pourtant à l’avantage des Sith, grâce à leurs nouvelles armes. Ce fut au moment où Dark Krayt écoutait le rapport de Dark Nihl que Cade Skywalker fit une entrée fracassante, en projetant Dark Talon contre un mur. Krayt ne se montra pas du tout impressionné, confiant dans les nouveaux pouvoirs qu’il avait développés depuis que Dark Wyyrlock l’avait trahi. Il se servit d’éclairs de Force pour tenir le jeune Skywalker à distance, avant de le plaquer au sol. Utilisant ses nouveaux pouvoirs, il déversa la puissance brute de la Force sur les lignes de vie de Cade. Le même principe que celui-ci utilisait pour soigner, Krayt s’en servait pour tuer.

A moitié agonisant, Cade eu alors une vision du futur tel que le voyait Dark Krayt. L’image de Coruscant livrée aux flammes laissa apparaître l’étendue du plan du Sith. S’étant volontairement laissée capturer par Roan Fel, Dark Maladi avait simulé la folie, pour convaincre l’empereur d’utiliser ses services. Devant la puissance des Sith, celui-ci crut alors que le seul moyen de vaincre serait d’empoisonner Coruscant grâce au pathogène de Maladi. Il ignorait que Dark Krayt avait fait immuniser ses hommes contre cette toxine, qui aurait seulement tuée des milliards d’innocents. Alors que Dark Krayt demandait une fois de plus à Cade de le rejoindre, celui-ci se retourna et le frappa en plein torse avec sa lame. Voulant s’assurer que le Seigneur des Sith était bien mort, et faire taire sa voix qui résonnait dans son esprit en vantant son immortalité, Cade emmena ensuite son cadavre en orbite et le précipita dans le soleil. La victoire n’était toutefois pas complète, car Krayt avait prévu l’éventualité de sa mort. Dark Nihl prit le commandement des Sith survivants et leur ordonna de se disperser et de se cacher, pour miner de l’intérieur la nouvelle Fédération Galactique. Ses fidèles suivants se dissimulèrent donc dans les ténèbres, attendant le bon moment pour frapper à nouveau et accomplir sa vision du Sith Unique.
Dossiers associés
 
Le Dossier Clone Wars    Le Dossier Force - Les Archives Jedi    Legacy : le futur est en marche !   

Republic : La série à succès !   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 22/03/2013
Rédacteur(s) : Darth Vile (A'Sharad Hett)
Mise en page : Jedimax01
Mise(s) à jour : Jedimax01 / ordo181 (Dark Krayt)

Sources

  • Star Wars - Republic
  • Star Wars - Legacy

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche A'Sharad Hett. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité