StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Héros de Tython
Un potentiel infini
 

1. Un nouvel espoir

Dix années après la signature du Traité de Coruscant, un jeune Padawan extrêmement prometteur et exceptionnellement doué dans l'art des duels fut envoyé sur Tython, promesse d'un avenir éclatant pour l'Ordre Jedi et espoir des Maîtres dans la guerre à venir. Il fut accueilli par le Jedi Derrin Weller, surveillant du terrain d'entraînement des Gnarls, qui lui demanda aussitôt son aide pour repousser une attaque de Déchiqueteurs, des natifs de Tython soudainement devenus violents. Après avoir vaincu les assaillants avec pour seule arme son sabre d'entraînement, il fut contacté par Weller qui l'informa avoir été blessé au combat, et accepta de se rendre pour lui aux tunnels d'où émergeaient les Déchiqueteurs afin de couper le flot à la source. Après avoir sécurisé la grotte des Gnarls, il y découvrit le padawan Unaw Aharo, aux prises avec un individu nommé Callef qui dirigeait les Déchiqueteurs et les faisait attaquer les Jedi. En dépit de ses tentatives de diplomatie, il n'eut d'autre choix que de l'affronter et l'élimina malgré la possession d'un sabre laser par son adversaire. Avec un peu de retard, le Maître Orgus Din arriva alors pour constater le résultat et le félicita pour ses exploits de combattant. Après avoir assisté à sa démonstration pour faire s'effondrer le tunnel, il fut convié à rejoindre le Temple pour réfléchir à la suite. A son arrivée, il fut contacté par Satele Shan en personne qui lui demanda une audience privée avant la rencontre avec le reste du conseil. Impressionné, le padawan se rendit dans la salle de méditation pour cette conversation qui promettait d'être intense puis, après cette rencontre très intéressante, il se rendit à la chambre du conseil pour converser avec les Maîtres. Ils envisagèrent ensemble l'existence d'un lien entre les Déchiqueteurs et les Sith puis, officiellement placé sous la tutelle d'Orgus Dinn, le padawan récupéra son équipement qui devait lui servir à vaincre les Déchiqueteurs. Il apprit par son Maîte que les responsables d'un campement de Twi'lek illégal pouvait l'aider à apprendre de nouvelles informations sur les Déchiqueteurs, et il se rendit sur place pour enquêter. Il rencontra ainsi la Matriarche Sumari, qui lui apprit sans surprise que les Déchiqueteurs leur causaient également de nombreux soucis. Le Jedi accepta alors de les aider, et suivit la piste d'une planque d'arme des Déchiqueteurs très bien gardée. Il parvint à s'y frayer un chemin sans trop de mal et découvrit les armes des Déchiqueteurs ainsi qu'un droide astromécano abandonné, T7-01. Il apprit grâce à lui des choses intéressantes sur les origines du conflit Déchiqueteurs, puis décida de ramener le droide avec lui au village Kalikori. Il y retrouva Maître Orgus, qui lui révéla que T7 était l'un des leurs, et il accepta de le laisser sur place. Après avoir appris par les Twi'lek que les Déchiqueteurs faisaient des fouilles sur l'ancien site de Kaleth, le Jedi se rendit sur place pour nuire à leurs efforts. Il parvint finalement à rallier l'ancien tombeau du site antique. Après avoir éliminé les puissants Déchiqueteurs, il fut rejoint par Bela Kiwiiks et Kira Carsen, qui furent autant surpris que lui de voir que leurs adversaires pouvaient utiliser la Force. Ils récupérèrent alors sur eux un holocron ancien, ce qui épaissit le mystère. Avant de quitter la zone, il fut chargé de placer divers appareils de surveillance, puis retourna voir Maître Orgus chez la Matriarche où il apprit que l'individu sur l'enregistrement de T7 était Bengel Morr, ancien apprenti de Orgus Din qui fut porté disparu lors de l'attaque sur le Temple de Coruscant. Toutefois, pour l'atteindre, il devait forcer les boucliers énergétiques du campement Déchiqueteur, et il se mit en route pour anéantir ses adversaires. Lorsqu'il désactiva enfin le bouclier au coeur du territoire des Déchiqueteurs, permettant la destruction de leur base, il fut contacté par Bengel Morr lui-même qui le menaca, harrassé par les attaques du Jedi. Il ne se laissa toutefois pas impressionner et retourna au village pour décider de sa prochaine action. Il aida Ranna Tao'ven, nouvelle matriarche suite à la mort de sa mère, à repousser rapidement une attaque sournoise dans les champs du village. Il fut ensuite contacté par Maitre Orgus, qui lui conseilla de s'infiltrer dans l'une des autres bases Déchiqueteurs dans les hauteurs des ruines de Kaleth. Il y découvrit Laotah, un chevalier Jedi qui avait été mortellement blessé par les déchiqueteurs qui lui avaient volé son sabre. Sans hésiter, le padawan pénétra dans l'antre pour récupérer l'arme et vaincre les Déchiqueteurs. Suite à cela, il contacta Maître Orgus pour le tenir informé, et ce denier lui apprit que Bengel Morr avait été repéré par les Twi'lek, ainsi il se dirigea vers le campement pour récupérer les informations. Il apparut cependant que Morr avait convaincu les Twi'lek de se débarrasser des Jedi, et il eut bien du mal à rattraper la situation. Toutefois, après avoir calmé le jeu au village, il put se mettre en quête de Maître Orgus, capturé et emmené vers le site de la Forge. Il décida alors de prendre T7 avec lui comme partenaire pour se rendre à la Forge et sauver Orgus des mains de Bengel, après avoir récupéré des informations sur le site auprès du droide archiviste. Il se rendit finalement sur place et retrouva Dinn et Morr, et il confronta le Jedi perdu, sauvant ainsi Orgus Dinn. Il décida enfin du destin de Bengel Morr, et eut alors l'occasion de fabriquer son propre sabre laser dans l'ancienne forge qui se trouvait là. Après avoir construit son arme et vaincu le gardien sauvage, il retourna auprès du Conseil Jedi pour décider de son avenir. Il fut à son plus grand honneur nommé Chevalier de la République, et il fut décidé de rejoindre Coruscant, où ses talents étaient requis pour éliminer la présence sombre qui hantait la capitale. Après un passage rapide par la flotte de la République, il prit une navette pour Coruscant.

2. La conspiration des Sith

En compagnie de son fidèle T7, il débarqua ainsi sur la capitale galactique et, après s'être enregistré aux douanes, se rendit à la tour du Sénat pour voir les Maîtres. Il rencontra à l'occasion le professur Eli Tarnis, qui lui parla de son arme planétaire nouvelle génération connue pour mettre hors d'usage tout vaisseau dans l'espace aérien de la planète sans perte, dont les plans avaient été dérobés par des criminels. Avec l'aide du Général Var Suthra, et l'approbation des Maitres, le padawan fut alors chargé de retrouver ces plans. Utilisant les informations de l'agent Galen, il se mit en route vers l'ancien marché galactique pour traquer Vistis Garn, un criminel de la guilde des marchands responsable de la descente criminelle sur les entrepots républicains contenant diverse armes. Sans difficulté, le Jedi retrouva la trace du criminel et engagea le combat avec ses hommes, maîtrisant rapidement la situation. Il l'interrogea alors et après avoir récupéré les données, apprit que les employeurs de Vistis n'étaient autre que le Soleil Noir, ce qui complexifia encore l'affaire. Mais avant de pouvoir s'y pencher, il dut retourner auprès de l'agent Galen pour régler une faille de sécurité... Il apparut que le professeur Tarnis avait été kidnappé, ce qui n'arrangeait pas les affaires de la République. Heureusement, Kira s'était lancé à sa recherche et avait coincé ses kidnappeurs près du spatioport, mais était incapable d'achever le travail seule. Sans attendre, le Jedi se rendit alors auprès d'elle pour l'aider. Ensemble ils parvinrent à dominer la situation et à vaincre les ravisseurs du Soleil Noir. Malheureusement, Tarnis ne se trouvait pas sur place, et ils interrogèrent alors le chef des ravisseurs, Zeer, qui lui révéla que le professeur était au QG du Soleil Noir. Il retourna alors faire son rapport à l'agent Galen après avoir laissé une équipe de sécurité nettoyer les lieux, puis se mit enfin le cap vers le secteur du Soleil Noir tandi que les maitres protégeaient les installations toujours menacées, tentant de percer les intentions du Soleil Noir. Une fois sur place, le Jedi se rendit dans la barricade républicaine pour prendre conseil auprès du sergent Nidaljo, mais dut tout d'abord affronter les agresseurs du Soleil Noir qui attaquaient le centre. Suite à cela, il put mettre au point un plan avec le sergent pour contrer cette armée grandissante et récupérer ce qui les intéressait. Devant l'ampleur du problème, le Jedi décida d'opter pour la solution la plus simple et de prendre d'assaut le QG du Soleil Noir tandis que leurs forces étaient dispersées, et infiltra l'installation après avoir désactivé tous les terminaux de sécurité. Il se fraya un chemin jusqu'à leur chef, Salarr, et découvrit avec la plus grande stupeur qu'il discutait avec l'hologramme de Tarnis, qui étiat en réalité un seigneur Sith ! Après avoir vaincu les membres du Seileil Noir, il reçut un appel de Kira qui l'informa du vol du véritable générateur, l'appareil du labo ayant été remplacé par un faux. Très inquiet de l'utilisation que ce traitre pouvait faire de l'arme, le Jedi se hâta de retourner à la tour du Sénat pour parler au général Var Suthra. Comprenant que le générateur de Blocus pouvait faire des ravages s'il était utilisé sur Coruscant, le Jedi se concentra totalement sur la tâche de le retrouver. Après avoir découvert des transmissions entre le Soleil Noir et le territoire des Justicars, le Jedi se mit en route pour localiser Tarnis, emmenant la jeune Kira Carsen avec lui comme renfort. Au coeur du centre de détention des Justicars, il retrouva les autres scientifiques, trompés par Tarnis et éliminés. Le dernier survivant, Jonkan, lui donna de précieuses informations avant de rendre son dernier souffle, puis grâce aux informations contenues dans le terminal informatique, il retrouva la trace de Tarnis. Le Sith s'était réfugié dans les ruines du Temple Jedi, et sans attendre, le Padawan s'y rendit pour l'arrêter et stopper ses projets, passant par le secteur dangereux de la Fabrique. Il parvint finalement à atteindre le temple et confronta Tarnis, en pleine discussion avec quatre célèbres seigneurs sith, dont son père, le seigneur Angral en personne. Sous leurs yeux, le Jedi élimina Tarnis, s'attirant la colère impitoyable des Seigneurs Sith qui jurèrent de le tuer. Il désaciva finalement le générateur de blocus. Puis se hâta de retourner auprès des Maîtres et du général pour les informer de ces terribles nouvelles. Il apparut qu'Angral avait lancé une offensive contre la République, mais la paix n'avait pas été officiellement brisée car l'Empire avait désavoué les actes de leur seigneur, bien qu'il ne s'agisse que d'un rideau de fumée. Pour contrer cette vendetta destructrice, le padawan Jedi fut alors chargé de mettre un terme à ces activités. Il commença par suivre la piste d'un signal émis par Angral jusqu'à Ord Mantell pour y détruire une base Sith, afin d'affaiblir son réseau. Pour son plus grand plaisir, il se vit alors confier la jeune Kira Carsen comme Padawan, et l'emmena avec lui sur le nouveau vaisseau qui lui avait été offert, un Défenseur.

La Frappe du Désolateur
 

1. Interlude sur Ord Mantell

Après avoir atteint Ord Mantell, il débarqua sur la surface et rejoignit l'agent Ottau du SIS, qui lui transmit les informations dont il avait besoin. Il se dirigea donc vers le complexe impérial d'Angral dans la péninsule d'Oradam et se fraya un chemin jusqu'au coeur de l'installation où il localisa l’émetteur de données d'hyperespace. Il laissa alors T7 se connecter au terminal et apprit qu'Angral comptait utiliser une arme de destruction massive appelée le Désolateur, dont il récupéra les plans. Suite à cela, il commença par rejoindre l'agent Ottau pour l'informer de son succès et retourna à son vaisseau présenter son rapport au général Suthra, non sans avoir éliminé les forces de l'Inquisiteur Ferav qui s'étaient introduites sur la station orbitale pour prendre Kira en otage. Après avoir mis au point la situation avec Suthra, le Jedi décida de se rendre sur Taris pour débuter sa traque du Désolateur, car les forces d'Angral menaient des attaques sur les installations d'armement républicaines.

2. L'architecte de la mort

Une fois sur place, il apprit qu'il devait retrouver le docteur Nasan Godera, un génie qui avait inventé la majorité des armes volées par Tarnis, avant que les Sith ne mettent la main dessus. Retiré dans le plus grand secret après le traité de Coruscant, Suthra avait finalement retrouvé sa trace et désirait le mettre en sécurité. Etant le seul capable de retrouver sa trace dans les terres dangereuses de Taris, le Jedi se mit alors en route pour un avant poste où était supposé se trouver le scientifique, tout en aidant l'effort républicain. Cependant, une fois sur place, il tomba sur des agents des services secrets qu'il fut contraint d'éliminer, et fut contacté par Observateur 1, superviseur de l'opération. Au terme d'une conversation plus qu'inquiétante avec lui, car il semblait connaître bien trop de secrets républicains et Jedi, le Chevalier eut à affronter quelques agents supplémentaires avant de croiser la route de RE-MO, un droide de Godera chargé de surveiller l'installation et qui lui donna de précieuses informations. Après avoir réparé les antennes de communication pour RE-MO et tracé le bioscan de Godera, il se remit alors en route pour trouver le scientifique avant qu'Observateur 1 ne mette la main dessus. Il finit par atteindre le laboratoire du docteur mais tomba dans un piège savamment orchestré d'Observateur 1, qui tenta tout d'abord de lui faire croire à la mort de Godera, mais ce plan fut ruiné par RE-MO qui se sacrifia pour son créateur. Inquiet au sujet du Docteur, le Jedi récupéra alors les coordonnées de son bioscan, mais il fut retardé par Observateur 1 qui tenta de gagner du temps par tous les moyens, allant jusqu'à lui révéler l'existence d'un assassin Sith et sa mission secrete pour interroger Godera en toute tranquillité. Malgré tous ces déboires, le Jedi parvint toutefois à atteindre son objectif, juste à temps pour constater qu'Angral avait réussi à obtenir ses informations. Heureusement, Godera était toujours vivant et après une rapide confrontation verbale avec Angral et l'élimination des agents secrets, la Jedi le récupéra, en dépit du manque de foi du Docteur envers la République. Il fit alors son rapport au général Var Suthra, et retourna à son vaisseau pour entamer la suite des opérations tandis que Godera était escorté jusqu'à Coruscant.

3. Le danger des projets secrets

Il se rendit ensuite sur Nar Shaddaa, où Suthra le mit en garde au sujet du projet lancé sur place. Il apparut que la République avait lancé des expérimentations humaines pour créer des super soldats, ce qui était contraire à toute éthique. Malgré son dégoût de poser le pied sur un monde Hutt, le Jedi se mit en quête du centre de recherches républicain car l'agent en charge du projet avait disparu, compromis depuis Coruscant, ainsi que l'agent Galen chargé de le retrouver. Afin de les secourir à temps et de récupérer les données du projet Supergarde, Suthra dirigea le Jedi vers le service d'informations stratégiques. Il rencontra ainsi le chef Rieekan, qui lui donna les informations qu'il possédait pour retrouver les agents du général, en dépit du flou total dans lequel ils se trouvaient. Après avoir appris que Galen s'était rendu au secteur Nikto, le Jedi se mit en quete de ses messages codés éparpillés dans une zone dangereuse que seul le Jedi pouvait traverser. Après avoir décrypté les codes, il apprit que Galen s'était lancé seul dans une entreprise dangereuse après la mort de l'agent en charge du projet d'armement, et le Jedi se hâta de se rendre aux coordonées indiquées dans le message. Après avoir éliminé les nombreux impériaux présents sur place, il libéra Veil Narroc, le recruteur du projet qui avait déniché les nombreux volontaires du programme, des victimes de l'Empire désirant se venger. Ce dernier lui raconta l'attaque impériale et révéla que l'Empire avait désormais le contrôle sur tout le projet, ainsi que sur l'agent Galen, emmené au Quartier Rouge. Suivant les maigres indices donnés, le Jedi se mit en route pour le laboratoire central impérial, et parvint avec beaucoup de chance à retrouver la trace du projet SuperGarde grâce au soutien de Rieekan. Il élimina sans mal les défenseurs de l'installation et rencontra le Seigneur Sadic sous forme holographique, qui donnait ses instructions pour le compte d'Angral. Malheureusement, il n'eut pas le temps de pousser la conversation, car ce dernier envoya ses soldats améliorés pour l'éliminer, et le Jedi fut contraint de les tuer, à son plus grand regret. Le Jedi récupéra un bloc de données impérial et le ramena au QG, mais la base du SIS subit une attaque des supersoldats avant qu'il ne puisse arriver, et Rieekan fut assassiné. Malheureusement, l'Agent Tander, qui reprit le commandement, était plus que désireux de partir, et ordonna la retraite de ses troupes. Heureusement, l'un des agents accepta de décrypter le bloc de données avant de partir, et le Jedi se rendit dans la zone industrielle de la planète où il retrouva la trace de Galen, modifié et corrompu par les implants cybernétiques. Impuissant, le Jedi fut forcé d'affronter son allié et parvint à le neutraliser. Tandis que l'agent perdait ses ultimes forces, il révéla au Jedi l'objectif final de Sadic sur Nar Shaddaa, le dirigeant vers la base de Sadic, dans la ville de l'Ombre. Le Jedi se fraya alors un chemin jusqu'à Sadic lui-même, et confronta le Seigneur Sith pour la survie de Nar Shaddaa et la sécurité du Projet SuperGarde. La République remporta finalement une victoire bien méritée grâce à l'aide des commandos de l'escouade BlackStar, menés par l'agent Tander, qui avait changé d'avis après avoir parlé au général. La base de Sadic fut ainsi totalement ravagée et les forces impériales mises en déroute, permettant à la République de récupérer ses dossiers. Le Jedi retourna ensuite sur son vaisseau pour faire son rapport au général Suthra, qui concéda avoir commis une belle erreur avec ce projet.

4. Trahison et Double Jeu

Suite à cela, il apparut qu'un immense avantage tactique se présentait à eux, lorsque le général informa le Jedi qu'un des plus proches conseillers de Dark Angral demandait asile à la République. Il se rendit alors sur une installation minière abandonnée des Régions Inconnues pour trouver l'amiral Hakclin, mais il s'agissait d'un piège tendu par Valis, un Enfant de l'Empereur qui avait utilisé le nom de l'officier pour attirer les Jedi et tout particulièrement Kira Carsen, qui était également un Enfant de l'Empereur de part sa naissance sur Dromund Kaas et son entraînement. Bien que surpris, le Jedi refusa catégoriquement d'abandonner sa Padawan, conduisant le duo à affronter Valis et à l'éliminer. Ils retournèrent ensuite au vaisseau où ils eurent une longue conversation pendant laquelle Kira lui révéla toute la vérité sur son passé d'apprentie Sith, mais le Chevalier était persuadé qu'elle avait réellement changé et pardonna son silence. Malheureusement, ils n'eurent pas l'occasion de s’appesantir sur le sujet car les Maîtres Kiwiiks et Orgus Din avaient disparu dans leur tentative de protéger les super armes.

5. Le Tambour

Le Jedi se hâta alors de mettre le cap sur Tatooine pour trouver Maître Kiwiiks et assurer la sécurité du Tambour, l'arme de destruction massive en développement sur cette planète. Il apparut rapidement que la base de recherche de la République avait été attaquée par des hommes des Sables, et le Jedi dut se frayer un chemin parmi les guerriers de ce peuple, découvrant le scientifique Hare'en et la famille du Jawa Brrik, qui travaillaient sur le Tambour avant l'arrivée des Hommes des Sables. Il apprit grâce à eux que le Maître Kiwiiks avait été vaincu et enlevé par un seigneur Sith, et que le Tambour avait été déplacé pour être activé de là où il ferait le plus de dommages à la planète. Sans attendre, le Jedi se rendit vers la zone que lui indiquait Hare'en pour tomber directement sur l'un des bras droits de Dark Angral, le seigneur Praven, qui l'affronta avec honneur pour la possession de la super arme. On ignore si le Jedi laissa la vie sauve à son adversaire capable de rédemption, mais après sa victoire, il se rendit dans l'antre du démon de sable pour arrêter le Tambour avant qu'il ne détruise Tatooine et sauver Maître Kiwiiks. Il parvint à s'y rendre juste à temps car les vibrations de l'arme commençaient à se faire ressentir aux alentours de l'antre, mais la victoire fut sienne et il stoppa le Tambour.

6. La Marque de la Mort

Suite à cela, il se rendit sur Alderaan pour retrouver son ancien Maître, découvrant au passage la terrible guerre civile qui se déroulait sur ce merveilleux monde du Noyau depuis la mort du précédent dirigeant. Après avoir appris par le général Suthra et le Docteur Godera que l'arme d'Alderaan était un satellite de ciblage nouvelle génération capable d'éliminer n'importe qui sur la planète avec une précision chirurgicale, il commença par prendre contact avec leurs alliés de la Maison Organa et la Maison Alde, cette dernière ayant participé au projet. Il rencontra ainsi Aleyna Hark, une des membres de l'équipe de recherche qui l'informa des détails de l'attaque, menée par un Sith avec le soutien des Killiks. Il eut alors l'incroyable démonstration de la Marque de la Mort qui fut utilisée sur le Comte Alde, et ce dernier fut abattu devant ses yeux sans qu'il puisse réagir. Avec l'aide d'Aleyna, il parvint toutefois à échapper aux gardes du Comte Alde qui le prenaient pour l'assassin, et il se hâta d'aller mener son enquête. Il retrouva rapidement Maître Orgus Din et un membre de l'équipe de recherche qui lui révélèrent que Aylena Hark était une espionne de Dark Angral, responsable de l'attaque et du ciblage des nobles importants des maisons Alde et Organa. Devant le danger, le Jedi se dépêcha de continuer la traque du Seigneur Nefarid, luttant contre les Killiks et les forces impériales, mais également contre la maison Thul, alliée des Sith. Il finit par atteindre l'emplacement de l'appareil de contrôle de la super arme, éliminant au passage Nefarid, et stoppa la Marque de la Mort avant qu'il ne soit lui-même assassiné. Malheureusement, pendant qu'il s'occupait du laquais de Dark Angral, ce dernier avait réussi à capturer Orgus Din qui s'était lancé seul à sa poursuite, et diffusa son exécution sur l'Holonet pour provoquer le jeune Chevalier. Ce dernier quitta alors Alderaan après avoir réglé le cas d'Aylena Hark.

7. La désolation de Dark Angral

Suite à la mort d'Orgus Din, les Jedi comprirent qu'il s'était sacrifié pour leur offrir la position du vaisseau de Dark Angral, l'Oppresseur, sur lequel avait été installé la fameuse arme appelée Désolateur, capable d'anéantir des planètes. Sans attendre, le Chevalier se rendit à Uphrades où le signal le menait, pour trouver la planète totalement ravagée, son atmosphère en feu, permettant de comprendre à quel point le Sith avait réussi à mélanger les données des diverses super armes. Devant cette horreur, le Jedi fut plus que déterminé à l'arrêter et, après avoir sauvé l'équipage d'une petite frégate médicale qui se trouvait dans le système, il se hâta de rallier Tython, la cible suivante sur la liste de Dark Angral. Il parvint à s'y rendre juste avant que le Sith n'active son arme à pleine puissance et infiltra le vaisseau ennemi avec son équipage, sabotant l'Oppresseur dans la foulée. Ils éliminèrent sur leur chemin les meilleures troupes du seigneur Sith et parvinrent finalement à atteindre la passerelle pour confronter Dark Angral en personne, pour la survie de Tython et de l'Ordre Jedi. A sa grande surprise, l'Empereur Sith profita de ce moment pour s'emparer du corps de Kira, ordonnant à travers elle à Angral d'éliminer cet intrus, mais le Jedi parvint à éliminer Angral. Il dut ensuite lutter contre Kira et l'esprit de l'Empereur, mais le soutien qu'il apporta à sa Padawan permit à cette dernière de repousser définitivement la présence de l'Empereur, la libérant de son influence pour le reste de sa vie. Ensemble, ils quittèrent ainsi le vaisseau de leur ennemi destiné à être détruit, et rallièrent Tython pour retrouver le Conseil Jedi. La victoire face à Dark Angral valut au Jedi d'être nommé Héros de Tython, un titre qui le suivit tout au long de sa vie. Il fut remercié par le Conseil qui reconnut sa valeur et l'héritage d'Orgus Din, puis reprit son vaisseau pour se préparer à la guerre à venir, qui promettait d'être plus dévastatrice encore que celle précédent le Traité de Coruscant.

Chasse à l'Empereur
 

1. Le plan insensé des Maîtres

Le Jedi fut laissé tranquille quelques temps jusqu'au jour iù l'esprit d'Orgus Din lui apparut, pour lui dire de se rendre sur Tatooine et d'aider un Chevalier Jedi abattu par les chasseurs Sith, car il transportait des données cruciales. Sans attendre, il se rendit sur place et élimina les maraudeurs Sith qui s'apprêtaient à tuer le Chevalier Jomar Chul, permettant à ce dernier d'être récupéré par l'Ordre Jedi. Il retourna ensuite sur Tython où le Maître Tol Braga l'invita à prendre part à une mission des plus périlleuses : la capture de l'Empereur Sith en personne. Il apparut que les données de Chul contenaient les coordonnées de la station spatiale secrète de l'Empereur et ses défenses, permettant de se préparer à l'attaque de ce sanctuaire. Bien que la majorité du Conseil considérait le plan de Braga comme complètement fou, car ce dernier pensait d'abord à tenter une manoeuvre de rédemption sur le plus puissant utilisateur du Côté Obscur de la galaxie plutôt que de l'éliminer, l'idée fut acceptée. Le Héros de Tython accepta de faire partie de l'équipe d'assaut et commença par récupérer ce dont ils avaient besoin.

2. L'art du camouflage

 

La première étape du plan consistait à mettre la main sur un prototype de système de camouflage afin d'inverser son fonctionnement et utiliser le nouvel appareil sur le camouflage de la station de l'Empereur. Il se rendit alors sur Balmorra pour aider le Jedi Warren Sedoru à mettre la main sur ce dispositif. Il porta au passage assistance à la résistance locale contre les forces impériales présentes depuis des années, ainsi que les surprenants et terrifiants Colicoides. Il rencontra à cette occasion le médecin de guerre Archiban Frodrick Kimble, plus simplement connu sous le nom de Doc, qui lui demanda son aide. Suite à cela, le médecin accepta de s'allier au Jedi pour accomplir la mission de ce dernier, et ils finirent par atteindre leur objectif et à mettre la main sur le dispositif. Doc intégra alors directement l'équipage du Héros de Tython pour l'aider dans sa quête qui pouvait mettre fin à la guerre, persuadé qu'il serait plus utile à ses côtés qu'avec la résistance, trop souvent extrémiste à son goût.

3. Le calme de la Furie

Peu de temps après, il fut envoyé sur Quesh pour porter assistance à une équipe de recherche républicaine attaquée par les Sith, dans laquelle se trouvait notamment Sajar, ancien membre du Conseil Noir et apprenti de Tol Braga. Une fois sur place, il se rendit au laboratoire pour aider à repousser les forces ennemies, car Sajar n'osait prendre part au combat de peur de retomber dans ses anciens travers, et il rencontra à cette occasion Scourge, le mystérieux leader des forces ennemies qui était en réalité la Furie de l'Empereur en personne, qui vivait dans l'ombre des Sith depuis près de trois siècles. De manière surprenante, Scourge retira ses forces en rencontrant le Jedi, et l'informa qu'ils étaient appelés à se retrouver avant de quitter Quesh. Légèrement désabusé par cette rencontre, le Jedi quitta alors à son tour la planète et retourna à son vaisseau pour poursuivre sa mission principale.

4. La planète de glace

Après le passage sur Quesh, le Héros de Tython se rendit sur Hoth pour trouver les plans de la station de l'Empereur, conservés dans l'un des nombreux vaisseaux écrasés sur la planète de glace au cours d'une bataille de la précédente guerre, avec le soutien de Leeha Narezz, une Jedi redoutable qui avait une passion pour les droides. Il dut affronter les nombreux pirates de la Griffe Blanche en activité à la surface mais également les forces du puissant garde impérial Lassicar, qui servait les intérêts de l'Empereur Sith. Toutefois, il put compter sur l'aide apportée par le Sergent Fideltin Rusk et son escouade, la 301ème d'infanterie, affectée par le général Callan Grayne en personne, qui se révéla très utile pour combattre ses adversaires et trouver les plans en raison de sa connaissance de la planète. La lutte fut difficile et beaucoup de soldats perdirent la vie, mais le Jedi remporta finalement la victoire sur Lassicar et il parvint à mettre la main sur les plans. Ils quittèrent alors la planète pour rejoindre leur vaisseau, avec Rusk qui intégra l'équipage du Jedi, et retournèrent sur Tython pour se préparer à la phase finale.

5. Empereur et ténèbres

Avec leurs dispositif pour passer le camouflage de la station et les plans qui en dévoilaient les faiblesses, ils étaient désormais prêts à attaquer leur ennemi, et se réunirent une dernière fois avec le Conseil Jedi, qui désapprouvait cette mission malgré tout. Tol Braga, Leeha Narezz, Warren Sedoru accompagnèrent ainsi le Héros de Tython et son équipage sur la station de l'Empereur et s'infiltrèrent à son bord séparément pour se rejoindre ensuite à la salle du Trône. Le Jedi emmena Kira Carsen avec lui et ils se frayèrent un chemin parmi les adeptes de l'Empereur, ses Gardes Impériaux et ses soldats, finissant par tomber devant l'Empereur et son fidèle serviteur immortel, Scourge. Ce dernier engagea le combat avec le Jedi mais malgré ses siècles d'expérience et sa puissance, il fut vaincu et s'inclina devant le pouvoir de son adversaire. Cependant, l'Empereur n'était pas aussi facile à vaincre et lorsque le reste de l'équipe arriva, il n'éprouva aucune peur et leur fit face très sereinement, conscient de la situation. Braga comprit alors que l'Empereur ne pouvait jamais être ramené à la lumière, tout comme les autres, et ils décidèrent de passer à l'attaque. Ils étaient cependant totalement impuissants malgré leurs forces combinées, et furent balayés par une vague d'énergie obscure qui les terrassa tous, même le Héros de Tython. Ils devinrent alors des pantins de Vitiate, subordonnés à son pouvoir obscur, destinés à accomplir ses méfaits dans toute la galaxie. Le Héros de Tython demeura cependant plusieurs mois dans la station, contrairement à ses confrères qui parcouraient déjà la galaxie, et fut entraîné aux voies du Côté Obscur avec le surveillant Chaskar. Cependant, la présence de l'esprit de son Maitre Orgus Din lui fit petit à petit reprendre conscience de ses actes et il eut un sursaut de volonté lorsqu'on lui demanda de torturer sa Padawan. Se libérant de son asservissement, le Jedi récupéra Kira et chercha son chemin pour quitter la station. A sa grande surprise, il fut aidé par Scourge qui libéra son équipage et demanda à l'accompagner, lui affirmant qu'il l'avait attendu près de trois cent ans et lui prêtant allégeance dans sa quête pour vaincre l'Empereur. Pressé par le temps, le Jedi accepta l'offre et se hâta de quitter la station, retournant sur Tython pour prévenir le Conseil Jedi.

Annihilation Galactique
 

1. La sauvegarde de Belsavis

Face au Conseil, Scourge révéla alors la vérité sur sa vision du Jedi qui devait tuer l'Empereur pour expliquer sa nouvelle allégeance, révélant au passage les détails de l'accession au trône et à l'immortalité du dirigeant de l'Empire Sith, et le Héros se montra très enclin à le croire, apprenant peu après qu'il avait connu le légendaire Revan. Lorsque Scourge révéla le plan de grande ampleur qu'avait mis au point l'Empereur pendant des siècles, il apparut que la situation était plus périlleuse que jamais car leur ennemi voulait annihiler toute vie dans la galaxie. Devant cette menace, le Conseil ne put qu'autoriser l'équipage du Jedi à prendre part au combat avec Scourge à ses côtés, et ils se rendirent sur Belsavis pour stopper le premier agent de l'Empereur avant qu'il ne sacrifie les vies de cette planète. Une fois sur la planète prison, ils prirent contact avec les forces locales sans en révéler trop sur leur mission et menèrent la chasse à l'Exécuteur Krannus et son groupe de fanatiques de l'Empereur, qui voulait utiliser les anciennes technologies Rakata pour détruire Belsavis et commettre un génocide. Il massacra les forces Sith et impériales qui envahissaient la planète, aidant au passage l'effort de guerre maintenant que le Traité de Coruscant était définitivement rompu, et finit par atteindre les secteurs les plus sécurisés de la prison où il confronta Krannus en personne. La victoire fut sienne et il stoppa le premier rouage de la machinerie infernale de l'Empereur. Il se hâta alors de retourner à son vaisseau pour apprendre que Jomar Chul avait disparu en enquêtant dans les Régions Inconnues. Le Jedi et son équipage rallièrent alors le Flamme de Korriban où ils tombèrent sur Leeha Narezz, l'un des membres de l'équipe soumis au Côté Obscur, mais le Héros parvint à la vaincre et à supprimer cette menace, libérant au passage Jomar Chul.

2. L'entité de Voss

La victoire face à la Jedi Nautolane lui ayant permis d'apprendre qui était sa prochaine cible, il mit le cap sur la mystérieuse planète Voss pour stopper le seigneur Fulminiss avant qu'il n'annihile toute vie à la surface. Une fois sur place, il apprit qu'il devait compter avec les Mystiques Voss qui guidaient avec la Force les décisions de tout leur peuple, et qui semblaient vouloir demeurer neutres dans le conflit, malgré les négociations ardues de chaque camp. Cela ne lui facilita pas la tâche, d'autant plus que les Voss faisaient la guerre à une espèce voisine, les Gormaks. Toutefois, lorsqu'il fut descendu à la surface, il apprit que Fulminiss était parti avec un Mystique pour une pèlerinage, qui cachait une ambition très obscure. En le traquant avec un commando Voss, Tala-Reh, il apparut clair que Fulminiss désirait utiliser un rituel corrompu avec l'entité Sel-Makor qui habitait le Coeur Noir de Voss pour déclencher l'apocalypse et accomplir la volonté de l'Empereur. Il le pourchassa sans relâche et finit par l'acculer devant l'abysse de Sel-Makor où il l'élimina dans un duel féroce, mais Sel-Makor devait également être arrêté. L'un des deux Voss présents avec lui se sacrifia alors pour le stopper définitivement et mettre un terme à son existence néfaste. Avec cette victoire, il se rapprochait de son objectif et retourna à son vaisseau pour se préparer à la suite des opérations. Il ne tarda pas à être contacté par le Grand Maître Satele Shan qui l'informa que Warren Sedoru avait refait surface, toujours contrôlé par l'Empereur, et qu'il avait attaqué un croiseur républicain, le Vaillant. Le Jedi aborda alors à son tour le vaisseau et confronta Sedoru, remportant le duel et sauvant l'équipage de l'amiral Dabrin.

3. Une vocation de leader

Il apprit ensuite que l'ultime membre de l'équipe, Tol Braga, était arrivé sur Corellia pour tenter de commettre également un génocide dans le grand plan de l'Empereur, peu étant capables de stopper ce grand Jedi tombé du Côté Obscur. Loin de se laisser impressionner, le Héros de Tython se rendit sur les lieux pour porter assistance aux forces Jedi et républicaines assiégées par les forces d'invasion Sith. Il coordonna alors ses efforts avec ceux des membres du haut commandement, Aves et Rans, et il fut décidé qu'il prendrait la tête des troupes Jedi déployées sur Corellia pour les mener contre les forces de Tol Braga et stopper son plan pendant que les militaires se concentraient sur l'invasion. Le Jedi commença alors par aller récupérer ses troupes, dispersées et isolées par les forces impériales, retrouvant de nombreux individus croisés au cours de son périple. Ensemble, tous ces Jedi combattirent pour la sauvegarde de Corellia, sous le commandement exemplaire du Héros de Tython qui remporta nombre de victoires décisives à mesure qu'il progressait sur la planète, aidant la résistance corellienne et les forces républicaines un peu partout. En dépit des lourdes pertes subies par la République, comme le Docteur Nasan Godera qui avait échappé à la vigilance du général Suthra, le Héros de Tython parvint à atteindre le vaisseau de Tol Braga et à confronter le pantin de l'Empereur. Il remporta finalement la victoire et sauva Corellia de l'annihilation, mettant un terme aux plans de l'Empereur Sith pour un temps.

4. L'ultime affrontement

Après sa victoire sur Corellia, le Jedi rassembla alors son équipage et, avec la bénédiction de Scourge et du Conseil Jedi, se décida à mener l'ultime assaut contre l'Empereur Sith sur Dromund Kaas, capitale impériale. Il fut décidé que la flotte républicaine menée par Satele Shan ferait diversion auprès des Sith pendant que le Héros de Tython et ses partenaires s'infiltraient sur la planète en utilisant habilement la connaissance du terrain du Seigneur Sith. Ils traversèrent Kaas City et prirent la direction du Temple Noir, où les attendait l'Empereur, et le Jedi y dispersa ses troupes pour lui ouvrir la voie, ne prenant que T7 à ses côtés car un droide ne pouvait subir l'influence de l'Empereur Sith, et qu'il ne voulait aucun autre partenaire que son plus fidèle compagnon à ses côtés pour ce combat. Le Jedi finit par atteindre le coeur du Temple et pénétra la salle du Trône de Vitiate, qui déclencha contre lui toute la puissance du Côté Obscur après une brève discussion sur la réalité de cette galaxie qu'il désirait détruire. Le Héros de Tython était toutefois irradié par la lumière et se battit avec acharnement contre les multiples avatars de l'Empereur, devenant une véritable extension de la Force. Le combat fut terrible mais le Jedi finit par remporter la victoire, comme Scourge l'avait vu trois siècles plus tôt dans sa vision. Le Temple Noir s'effondra alors sur eux et il se dépêcha de sortir pour rejoindre ses compagnons et quitter Dromund Kaas. La défaite de l'Empereur fut ressentie dans toute la galaxie, et l'équipage du Héros de Tython fut grandement récompensé pour ses actions, et le Jedi devint Maître. Il apparut quelques temps plus tard qu'il n'avait vaincu qu'un avatar de l'Empereur, mais que ce dernier était devenu extrêmement faible et complètement fou, perdu dans les tréfonds de la galaxie. En attendant son retour pour l'éliminer définitivement, le Jedi reprit le combat.

De la lumière à l'obscurité
 

1. Multiples conflits

Par la suite, il participa à diverses guerres et conflits, prenant notamment part à la destruction de Malgus, la campagne de Makeb ou à la terrible Guerre d'Effroi, desquels il sortit toujours vainqueur et vivant en affirmant sa position de leader. Les mois et les années passèrent, et il fut un jour contacté par le colonel Darok et Theron Shan pour mener l'attaque sur Korriban, le coeur de l'Empire Sith. Cependant, après ce succès, il apparut que ce dernier en avait profité pour s'attaquer à l'Académie de Tython, et il se hâta d'aller la libérer. Les soupçons commencèrent alors à naître chez le Héros de Tython qui, avec le soutien de Theron Shan mena sérieusement l'enquête. Finalement, après avoir mené l'assaut contre le complexe de recherche du traître Darok sur Manaan et l'avoir traqué jusqu'à Rakata Prime, il découvrit que Revan en personne était derrière l'attaque des Académies, et qu'il était loin d'avoir achevé son oeuvre. La traque commença alors et après que Kira ait eu une vision de Force lui indiquant la planète Rishi, il se mit en route vers la planète des pirates pour stopper Revan. Au cours de sa quête sur Rishi, l'esprit de son Maître disparu, Orgus Din, revint à lui pour une petite quête personnelle destinée à guérir définitivement ses cicatrices de guerre, et principalement les séquelles de son passage sous l'influence de l'Empereur. Suite à cela, il mena à bien sa mission et au terme de la bataille de Rishi, permit la création d'une alliance de fortune entre la flotte de Dark Marr et celle de Satele Shan, qui se hâta vers Yavin IV, le dernier bastion de Revan. La campagne de la lune de Yavin fut longue et périlleuse, mais au terme d'une grande bataille, Revan fut vaincu, libérant au passage l'esprit de l'Empereur Sith, qui s'enfuit vers l'espace, assoiffé de pouvoir.

2. La fin d'un héros

Le Héros de Tython, véritable légende vivante de la guerre, devint ainsi l'un des grands héros de son temps, maître duelliste de l'Ordre, spécialiste du Conseil Jedi et formateur à ses heures perdues. Il se mit alors à traquer l'Empereur et retrouva sa trace sur Ziost, mais cette nouvelle campagne tourna à la catastrophe lorsque l'ancien dirigeant de l'Empire aspira toute vie sur la planète. Allié à Dark Marr, le Jedi mena alors la traque jusque dans l'espace Sauvage, mais ils furent surpris par la Flotte Eternelle, une force de combat inconnue qui mettait à feu et à sang la galaxie. Le croiseur de Dark Marr fut détruit au cours du combat, et le Héros de Tython disparut des radars, présumé mort, tandis que son plus grand adversaire revenait plus fort que jamais sous les traits de Valkorion. Beaucoup dans la galaxie pensèrent dans les années qui suivirent que le mystérieux Etranger à l'origine de la chute de l'Empire Eternel ait pu être ce Jedi, mais aucune source ne peut l'affirmer.

Apparitions
 
Ancienne République
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 19/11/2017
Rédacteur(s) : Shess'caro'csapla

Sources

The Old Republic

Wookieepedia

Licence

Licence Creative Commons

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Héros de Tython. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité