StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Riyo Chuchi
Crise Pantorienne
 
Riyo Chuchi fut la représentante de la lune de Pantora au sénat galactique du temps de la Guerre des Clones. Elle était jeune, idéaliste, mais plutôt réservé, discrète et encore inexpérimentée au début de la guerre.

Ce fut à ce moment qu’elle accompagna le président de Pantora, l’arrogant et belliqueux Chi Cho sur la lune d’Orto Plutonia. Pantora avait demandé à la République l’installation d’un avant poste sur la lune pour les protéger de l’avancée séparatiste mais cette dernière avait rompu ses communications il y a peu. Accompagnée des chevaliers jedi Obi-wan Kenobi et Anakin Skywalker, et d’un contingent de clones, elle fit parti de l’expédition pour en découvrir la raison.
Néanmoins, la sénatrice resta tout d’abords en retrait, écrasée sans doute par la présence agressive et constante de son président. Néanmoins elle s’essaya de son mieux à remplir son rôle. Elle le supporta devant les jedi lorsque le chancelier déclara qu’Orto Plutonia appartenait à Pantora, avançant des arguments légaux et administratifs plus adéquats que la déclaration brute de Chi Cho. En ce sens, elle sembla l’inverse du chancelier, plus calme, plus professionnelle, réfléchissant avant de prendre une décision mais aussi particulièrement fragile et manquant d’assurance, surtout devant Chi Cho.

Sur la lune glacée, le groupe découvrirent vite la base avancée de la République mais tous les soldats clones avait été massacrés. Chuchi sut rester à sa place, sans gêner les jedi ou les soldats du contingent, contrairement au chancelier. Ce dernier accusa les séparatistes alors que les preuves n’étaient que peu concluantes. Désirant simplement apporter son avis, Chuchi tenta alors d’argumenter avec Chi Cho mais en vain. Il se montra dur, voir même cruel avec sa jeune sénatrice, allant même jusqu’à injustement mettre en doute sa loyauté.
Peu de temps après, Obi-wan Kenobi leur apprit qu’il avait découvert les vrais responsables du carnage. Des tribus Talz vivaient en fait sur cette lune, les forces séparatistes les avaient attaqués et en se défendant, ils s’en étaient aussi pris à la République. Néanmoins, les Talz avait fini par comprendre la situation. Avec les jedi, Chuchi se fit la voie de la raison et tenta de calmer les ardeurs guerrières et conquérantes du président mais en vain une fois encore. Ce dernier ne supporta pas l’existence des Talz sur ce qu’il considérait comme appartenant à Pantora mais accepta d’aller à l’encontre de leur chef.

Au cours de la rencontre, Chuchi fit ce qu’elle put pour prendre la parole, pour tempérer les déclarations de son président mais encore une fois, elle fut écartée sans ménagement et ne put qu’être le témoin désespéré de la transformation de ces négociations en véritable déclaration de guerre.
Le chancelier Cho avait fait de ce conflit une affaire interne à Pantora, écartant donc la République, et la jeune sénatrice ne sut comment réagir. Heureusement Obi-wan Kenobi et Anakin Skywalker vinrent la seconder. Grâce à leur analyse de la situation, elle réalisa qu’avec l’appui du représentant de l’assemblée de Pantora, elle pourrait demander officiellement l’aide de la République dans ce conflit sans passer par le président. Si l’idée de passer outre Chi Cho l’effraya dans un premier temps, la sénatrice prit ses responsabilités et finit par accepter. Néanmoins, en chemin vers le lieu de la bataille entre République et Talz, Chuchi fut prise de panique, sans doute pétrifiée par l’enjeu, et demanda à Obi-wan Kenobi de parlementer au nom de Pantora. Ce dernier refusa, arguant que c’était le peuple de Pantora qui était en guerre, donc c’était à elle de le représenter. Elle accepta, terrorisée, mais sachant que c’était la meilleure décision.

Sur place, la jeune sénatrice dut affronter la vision d’un champ de bataille jonché de morts, et dut déclarer à son président mourrant qu’il était destitué, et qu’elle allait mener des négociations de paix. Celui-ci finit par rendre son dernier souffle sans comprendre cette décision. Il avait fallu beaucoup de courage à Chuchi pour affronter cette situation, il lui en fallu encore plus pour faire face aux Talz. Mais elle fit preuve d’une grande bravoure, s’avançant seule devant leur armée, la tête droite. Avec l’aide de C3PO, elle s’entendit très vite avec le fier chef Thi-Sen des Talz et déclara que Pantora reconnaissait l’existence de son peuple et sa souveraineté sur Orto Plutonia. Satisfait, Thi-Sen se retira avec ses troupes. Chuchi revint alors vers Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker qui ne manquèrent pas de la féliciter. Avec visiblement énormément plus de confiance en elle, la sénatrice reçut un ultime conseil de la part de maître Kenobi qu’elle s’engagea à suivre : faire durer cette paix et devenir un exemple pour le reste de la galaxie.
Prise d'otage
 
Peu après, Riyo Chuchi fit parti des sénateurs pris en otage par le chasseur de prime Cad Bane en échange de la libération du seigneur du crime Hutt Ziro Desilijic Tiure. Une fois sa revendication obtenue, Bane fit quand même exploser les charges installées autour des sénateurs et il fallu l’intervention in extremlis d’Ana,kin Skywalker pour mettre Chuchi et les autres sénateurs à l’abri.
Le blocus de Pantora
 
La sénatrice sortit grandit des différentes crises, gagnant en maturité et en force. Hélas elle en eut besoin quelques temps après lorsque la Fédération du Commerce entama un blocus de Pantora sous prétexte que cette dernière n’avait pas payé ses dettes. Ceci bien sûr n’était qu’une énième manœuvre des Séparatistes qui utilisait la Fédération comme moyen de pression pour que les mondes ciblés réalisent que la République ne pouvait les aider, se tournant ainsi vers la C.S.I. Sans doute était-ce l’influence de Padmé Amidala, mais Riyo Chuchi ne tomba pas dans le panneau, clamant avec force au Sénat Galactique de tout faire pour arrêter ce blocus qui affaiblissait Pantora. Son discours enflamma ainsi le Sénat qui semblait prendre son parti mais une solution rapide était difficile à mettre en place par cette bureaucratie lourde et corrompue.
La situation s’aggrava lorsque peu après, les deux filles du Baron Pantora, le Polémarque Papanoida, se firent kidnapper. Le choc fut terrible mais la courageuse Chuchi sut garder la tête froide. Suivant les conseils d’Ahsoka Tano, Papanoida les envoya elle et la padawan pour une visite diplomatique sur le vaisseau de la Fédération en orbite autour de Pantora dans le but de découvrir si ses filles y étaient retenues. Chuchi joua son rôle à la perfection, prétextant un accord imminent entre Pantora et la C.S.I. pour gagner du temps. Les deux intrépides jeunes femmes partirent ensuite dans les couloirs du gigantesque vaisseaux à la recherche des filles du Polémarque.
Leur courage fut vite récompensé. Elles surprirent en effet une discussion entre l’administrateur neimodien Sib Canay, responsable du blocus, et l’ambassadeur de la Fédération en poste. Ces derniers parlèrent de l’enlèvement des filles du polémarque et Chuchi put même comprendre qu’une d’entre elle était même à bords. Il fallut ensuite une grande maîtrise de soi de la part des deux jeunes femmes pour ne pas être attrapées mais grâce à Ahsoka, elles purent s’échapper. La ressemblance avec Padmé Amidala était de plus en plus frappante chez la jeune Pantorienne qui commençait ainsi à montrer un sérieux penchant pour les actions d’éclat qui n’était pas sans rappeler la Sénatrice de Naboo.

titre img


Toujours épaulé par Ahsoka, Chuchi put se faufiler dans le vaisseau pour retrouver enfin l’une des filles de Papanoida, Chi Eekway, gardée prisonnière dans une cellule. Mis au courant par le système de surveillance de la prison, Sib Canay ne se fit pas attendre et attaqua Chuchi et Tano avec une escouade de droïdes de combat. Ces derniers ne firent pas long feu contre la padawan et la situation fut immédiatement renversée. L’ambassadeur Neimodien fit lui aussi son entrée, osant demander innocemment des explications. Ce fut alors à Riyo Chuchi d’entrer en jeu. L’habile Pantorienne négocia avec l’ambassadeur non seulement la libération des otages mais en plus l’arrêt du blocus autour de sa planète. En échange, elle ne porta pas plainte au Sénat, laissant la Fédération se débrouiller avec cette situation délicate.
Au même moment, la deuxième fille du Baron fut libérée sur Tatooine, par Papanoida lui même et ce fut donc une famille retrouvée et complète qui entoura peu après Riyo Chuchi au Sénat pour écouter le discours de Lott Dod mettant un terme au blocus.
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 21/11/2010
Rédacteur(s) : TheSandman
Mise en page : Ares/Lax
Mise(s) à jour : Thesandman

Sources

  • The Clone Wars S01E15 et 22, S03 E04
  • http://www.starwars.com/databank/characters/riyochuchi/index.html
  • http://starwars.wikia.com/wiki/Riyo_Chuchi

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Riyo Chuchi. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité