StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Kornell Divini
Biographie
 

1. Une Place au Soleil

Né sur la planète désertique de Tatooine dans la bordure extérieure, Kornell Divini grandit au milieu de plusieurs races différentes, et fréquenta quelques pillards Tusken qui le nommaient amicalement « Uli », mot signifiant « enfant » dans le langage du peuple nomade. Depuis son enfance, Kornell admirait sa mère qui lui servait d’exemple dans sa quête de rêves. Bien qu’ayant peu de temps à consacrer à son seul fils, Elana Divini était une mère exemplaire dans de nombreux domaines. Elle partageait fréquemment son métier d’entomologue avec Uli, en le faisant participer à divers ateliers ou en lui apprenant via de longues théories la vie des insectes sur Tatooine. Ses goûts de curiosité et de sciences laissèrent des traces indélébiles sur le jeune Kornell qui se mit à rêver d’une carrière de médecin, loin des plaines désertiques de sa planète natale. Dès la fin de l’adolescence, Elana réalisa le rêve de son fils en lui révélant qu’elle économisait depuis de longues années afin de pouvoir offrir à son fils plusieurs années d’études dans l’une des écoles de médecine de Coruscant. Bien que déboussolé par la grandeur de la capitale galactique, Uli travailla d’arrache pied afin de forcer le destin et ne pas revoir son monde natal qu'il n’affectionnait pas forcément. Après plusieurs années d’études et un diplôme reçu avec les honneurs, Uli  passa le concours requis pour entrer en tant que stagiaire dans le centre médical « Big Zoo » d’Alderaan.

2. Une Amitié marquée au fer rouge

Très vite, Divini fut affecté sur la planète Drongar où il remplaça le célèbre médecin Zabrak Zan Yant tué lors d’une explosion au cours de laquelle un fragment de métal se logea dans son cerveau. Malgré un accueil relativement froid de la part de l’équipe chirurgicale mobile 7, Uli persévéra en prouvant à chaque instant que les membres pouvaient compter sur son professionnalisme et sa détermination. Il finit par se lier d’amitié avec Jos Vondar, ami intime du défunt Zan Yant, le journaliste Sullustéen Den Dhur, et l’infirmière Lorrdienne Tolk le Trene. Une certaine Jedi du nom de Bariss Offee attira particulièrement l’attention d’Uli. Au-delà de l’attirance physique qu’il ressentait pour la jeune padawan, il appréciait tout particulièrement les compétences surnaturelles que pouvait offrir un Jedi dans la médecine à travers la Force. Une bonne ambiance s’installa dans le groupe malgré les quelques moments de nostalgie concernant Vondar et les ravages que causait la guerre des clones. Au fil des jours, Uli réussit quelques prouesses lors d’interventions d’urgence sur les soldats de la République, et bien qu’inexpérimenté dans certains domaines, la réalité du terrain contrebalançait le manque d’expérience du jeune chirurgien. Durant les quelques soirées calmes ou lors des permissions, l’équipe 7 trouvait refuge dans de longues parties de sabacc qui rapprochèrent incontestablement Uli de la padawan Bariss Offee. Malheureusement, quelques temps plus tard, on annonça à Divini la mort de la jeune Jedi sur Felucia, ce qui lui brisa le cœur à jamais.

3. Une simple escale sur Despayre

Kornell était des plus pacifiques depuis toujours. Après la mort de Bariss, il voulut quitter à tout jamais le milieu militaire qui n’engendrait que la mort de ses amis et de ses proches. Quelques semaines après, la guerre des clones prit fin mais l’Empire prolongea la durée du service obligatoire de ce dernier devant le grand nombre de médecins morts durant cette période funeste. Afin de continuer dans sa voie de prédilection, Uli n’eut d’autre choix que de valider à contrecœur cet ordre émanant du nouvel Empire. Il arriva quelques jours plus tard sur la frégate médicale Medstar-4 chargé de soigner d’éventuels blessés qui arrivaient continuellement de la planète pénitentiaire de Despayre, juste sous leurs pieds. A cause du criant manque de personnel médical compétent sur Medstar-4, Uli monta très vite en grade et devint au bout de quelques semaines d’activité un Capitaine du corps chirurgical Impérial. Ses excellents états de services finirent par faire grand bruit au sein de l’Empire, et environ un mois après son arrivée, Uli fut convoqué dans le bureau de l’administration où il rencontra son supérieur pour la première fois, le Capitaine Hotise. Ses nombreuses expériences sur le terrain avaient forgé l’esprit du médecin qui partagea son mécontentement sans ciller à propos de sa situation fort déplaisante, surtout pour un apolitique. Hotise fit rapidement comprendre à Uli que « l’Opération Zéro Désistement » visant à enrôler de force les acteurs de la guerre des clones était irrémédiable, et que les états d’âme des différents salariés lui importaient peu. Uli fut forcé d’accepter l’ordre de son supérieur, et la conversation coupa court lorsque le secrétaire droïde du Capitaine de frégate interrompit la conversation pour signaler qu’une navette transportant des blessés graves s’apprêtait à atterrir sur Medstar-4. Un droïde affecté au médecin guida ce dernier pour son dernier acte chirurgical sur le Medstar-4. Comme souvent avec Uli, l’opération fut un succès malgré une certaine fatigue physique qui habitait le chirurgien depuis plusieurs jours. Tout juste sorti du bloc opératoire, C-4-ME-O vint chercher Uli pour lui annoncer qu'Hotise réclamait sa présence au plus tôt.

4. Rejoindre l'Etoile Noire

L’entretient fut assez bref, bien que d’importance capitale. Hotise n’alla pas par quatre chemins et ordonna clairement à Kornell de rejoindre la nouvelle station spatiale Impériale. Bien que les deux hommes ne connaissaient que très peu ce nouveau projet, aucun refus ne pouvait être toléré. Afin de ne pas s’attirer totalement les foudres d’Uli, Hotise céda C-4-ME-O à ce dernier afin de l’aider dans d’éventuelles taches administratives pouvant retarder son travail. L’entretien terminé, Uli amassa ses affaires et prit la première navette avec son nouveau droïde pour rejoindre la station spatiale. Empli de nostalgie, il ne cessa de ressasser son passé aux côtés de son amour déchu, Bariss Offee, et de ses anciens amis sur Dongar durant la guerre des clones. Uli s’acclimata assez rapidement à ses locaux, la technologie de pointe des blocs opératoires et à sa nouvelle équipe. Son entente avec les infirmiers s’avéra être positive, en particulier avec un certain Zam Stenza. Ils échangèrent quelques confidences sur leur passé, ainsi que sur l’Empire et sa hiérarchie supérieure. Après qu’Uli eut terminé sa première opération chirurgicale, Stenza vint le chercher de toute urgence afin de lui montrer une navette venant d’accoster près du pont du Secteur N-Un. Un homme vêtu en noir de la tête aux pieds en sortit, et un sentiment de peur absolue envahit Uli. Bien que Dark Vador fut connu dans la galaxie entière, le sensation d’avoir le Seigneur Sith en face de soi était indescriptible. Stenza et C-4-ME-O racontèrent à Uli diverses rumeurs sur Vador, comme celle qui décrivait ce dernier comme un droïde capable de tuer un homme d’un simple regard, où d’autres sur la vie antérieure de ce dernier en tant que Chevalier Jedi du dernier Ordre déchu une dizaine d’années auparavant. L’esprit d’Uli quitta cependant la conversation lorsqu’il entendit parler d’ancien Jedi, ce qui lui rappela une fois de plus son ancienne compagne et amour caché, Bariss Offee. Au fil des semaines, Uli noua quelques liens avec certains de ses patients comme un Wookie du nom d’ Hahrynyar qu'il soigna après un accident arrivé lors de travaux sur des échafaudages, partageant ses idéaux sur la politique néfaste de l’Empire sur la galaxie.

5. Sur tous les fronts

Les médecins n’étaient pas légion sur l’Étoile noire. Malgré la présence d’infirmiers, le trio de chirurgiens dont faisait partie Uli était souvent contraint de se plier à de nouvelles tâches comme les visites médicales du personnel de secteur. Au cours de l’une d’elles, Uli fit la connaissance de la gérante de la cantina « le cœur dur », Memah Roothes, une Twi’lek à la peau caramel venant tout droit de Coruscant. Après de brefs examens, Memah se déshabilla pour gagner du temps, mais aussi pour tester les réactions de l’homme qu’elle avait en face d’elle. Imperturbable dans son milieu professionnel, Uli s’exécuta sans ciller avant de demander à la Twi’lek de se rhabiller après avoir effectué une pléiade de tests. Malgré des contacts froids et distants, Uli retint le mal-être de son interlocutrice lorsqu’elle évoquait l’Empire, et pensa qu’elle n’était pas si différente de lui. Les semaines qui suivirent cette rencontre ne furent pas de tout repos pour Uli. Au-delà des extras qu’il effectuait pour les visites médicales du personnel de l’Étoile noire, le nombre de blessés ou malades commença à s’accroître alors que les escarmouches face à l’Alliance Rebelle devenaient régulières. Il vit défiler bon nombres de gradés dans son bloc opératoire, et sauva même la vie d'un Major. En consultant sa feuille de route, il vit apparaître un Sergent du nom de Nova Stihl qui souffrait de cauchemars récurrents qui l’empêchaient de dormir et qui provoquaient quelques fois des insomnies. Sithl confia à son interlocuteur qu’il souffrait de cet état depuis son enfance, mais que ces crises s’étaient démultipliées depuis son affectation sur l’Étoile noire. Après avoir rempli un bref questionnaire, et effectué une prise de sang, Uli se rendit compte que seul le taux de midi-chloriens était anormal, dépassant les cinq mille par cellule. Ce chiffre éveilla une fois de plus de sombres souvenirs chez Uli, comme ces nombreux moments inoubliables aux côtés de Bariss avant qu’elle ne tombe au combat, où la purge de l’Ordre Jedi quelques années plus tôt. Après avoir appris quelques bases durant ses études sur Coruscant, Uli se rappela qu’un taux trop élevé pouvait conduire à ce genre de phénomène, voir même certaines visions du futur. Il expliqua clairement au sergent Stihl ses causes d’insomnies, en mentionnant qu’il n’était pas habilité à affirmer que les cauchemars de ce dernier provenaient uniquement de ce taux anormal. Il lui promit d’effectuer des recherches supplémentaires par le biais d’autres médecins, le réseau Holo étant sous tutelle de l’Empereur et de ses sujets. Il jugea cette expérience par la suite comme la plus passionnante qu’il eut à traiter à bord de l’Étoile noire. Alors que la menace de l’Alliance Rebelle commençait à prendre de l’ampleur, l’Amiral Daala fut blessée au cours d'un explosion. Étant la maîtresse non officielle du Grand Moff Tarkin, cette dernière fut rapatriée d’urgence dans le secteur N-Un où Uli fut appelé d’urgence pour seconder le seul spécialiste de la neurochirurgie, Roa. L’opération s’annonça bien plus que délicate en raison de l’état du crane de l’Amirale ainsi que les fortes attentes du Grand Moff Tarkin qui pouvait décider d’envoyer les médecins croupir en cellule en cas d’échec. Cependant, après plusieurs heures, Uli et les deux autres chirurgiens sortirent du bloc opératoire, et donnèrent leur compte rendu à Tarkin qui attendait des nouvelles depuis un long moment. Au prix de nombreux efforts, l’Amiral fut sauvée, mais Tarkin eut du mal à accepter une éventuelle amnésie comme les chirurgiens le laissaient entendre suite aux profonds dégâts administrés au crane de sa compagne.

6. La belle, la bête et la folie humaine

Lors d’un passage dans les cellules de détentions de l’Étoile noire, Uli aperçut Dark Vador en personne, accompagné d’une jeune fille à la beauté incroyable. Uli demanda à C-4-ME-O si il avait entendu une quelconque rumeur sur cette personne qui lui rappelait Bariss Offee par bien des aspects. Il s’avéra qu’elle était en réalité la princesse d’Alderaan, capturée quelques heures plus tôt alors qu’elle tentait de prendre la fuite avec les plans de l’Étoile noire. Plusieurs jours auparavant, Tarkin avait décidé de faire sauter le monde pénitentiaire de Despayre. Des millions de personnes y trouvèrent la mort, parmi lesquelles de nombreux innocents comme les gardiens, le personnel médical ou l’administration. Ne partageant pas les idéaux de l’Empire, Uli fut profondément choqué et attristé par cette vision d’horreur qui laissa sur lui de profondes séquelles. En voyant que la célèbre Princesse Leia était à bord, Uli se rendit compte que son cœur penchait pour les nobles convictions de l’Alliance Rebelle visant à mettre fin à une ère de tyrannie. Alors qu’il continuait sa tournée de visites, Uli fut appelé par un mécanicien qui trouvait la princesse dans un état déplorable suite à d’atroces séances de torture. Uli n’hésita pas à lui porter secours malgré les risques que cela comprenait. Il discuta assez longuement avec la Princesse sur la situation politique dans la galaxie, ainsi que sur les nouvelles résolutions de l’Empire. Uli était en totale adéquation avec Leia sur l’épineux sujet de la dictature mise en place par Palpatine des années auparavant. Tandis que Leia lui proposait à demi-mot de rejoindre les forces de l’Alliance Rebelle pour ses convictions et ses compétences, Vador arriva pour renvoyer la Princesse en cellule. En voyant son regard, ainsi que ses expressions de souffrance, Uli se remit à penser à son amour déchu, Bariss Offee. Il répondit insolemment et inconsciemment à Vador, n’hésitant pas à mettre sa vie en jeu. Malgré un moment de colère, Vador laissa Uli en vie lui promettant de venir lui rendre visite plus tard pour traiter cette fâcheuse affaire. Pris de mélancolie, Uli passa ses soirées à la cantina « le cœur dur » tenue par la Twi’lek qu’il avait reçu en visite, Memah Roothes. Il aperçut plusieurs fois les mêmes visages, comme ce Zélosien qui fréquentait le lieu chaque jour, où le sergent Stihl qui se retrouva un jour à la même table qu’Uli, tentant d’oublier les cauchemars toujours plus présents dans son esprit. Il s’avéra que le Zélosien du nom de Ratua était en réalité une vieille connaissance du Sergent Stihl lorsqu’il travaillait en tant que formateur sur Despayre. Après une démonstration de Ratua à Uli de ses capacités hors-normes, il n’y eut plus aucun tabou entre les membres du petit groupe composé de Nova, Memah, Ratua, Uli, ainsi que Rodo, le videur de la cantina.

7. En route pour la liberté

Après que l’Empire eut désintégré Alderaan, d’autres membres s’ajoutèrent au cercle très fermé du groupe de la cantina, à savoir l’architecte Teela Kaarz, le pilote TIE Villian Dance et le bibliothécaire Atour Riten. Après quelques échanges, une audacieuse idée d’évasion vit le jour grâce à Atour et ses accès à divers programmes d’intrusion. L’idée était que ce dernier fasse diversion tandis que le groupe quittait la station via une navette médicale. Devant le peu d'autres possibilités, les différents membres acceptèrent la stratégie. Tandis qu’il rassemblait ses affaires pour rejoindre ses amis, un duo de gardes dotés d’un mandat d’arrêt contre Uli intervint. Le médecin comprit rapidement que ce mandat était lié à ses nombreuses recherches sur les midichloriens. Alors qu’il était en route pour rejoindre sa cellule de détention, une explosion se produisit et envoya les gardes s'écraser contre une paroi. Uli ne se posa pas de questions et se dépêcha d’aller rejoindre le point de rendez-vous. Il arriva à bord de la navette avec quelques minutes de retard, ce qui n’impacta nullement le déroulement du plan. Atour Riten ne put rejoindre ses compagnons à cause de divers contretemps, et se sacrifia en désactivant le rayon tracteur de l’Étoile Noire, dernière étape avant le départ. En quittant la station, Vador aperçut la navette tandis qu'un féroce combat se livrait entre TIE et X-Wings. Furieux, il abandonna sa mission pour traquer les fugitifs et les abattre. Une très longue course poursuite eut alors lieu entre Villian Dance, connu comme l’un des meilleurs pilotes de sa génération, et Dark Vador qui n’avait pas d’égal dans la galaxie. Durant de longues minutes, Dance évita les assauts répétés de Vador, et seule une alerte sauva le pilote de la navette médicale et ses amis. En effet, Vador fut appelé d’urgence pour éliminer les X-Wings rebelles qui persistaient dans leur opération de destruction de l’Étoile noire. Mais quelques minutes plus tard, Luke Skywalker fit exploser la station de l’Empire, et permit au groupe de Kornell de disparaître hors des radars de l’Empire.

8. Une dernière mission

Uli était connu comme étant apolitique. Son souhait le plus cher était sans conteste de se retirer très loin des conflits galactiques mêlant l’Empire et l’Alliance Rebelle. Il avait envisagé de s’installer sur un monde isolé de la bordure extérieure tout en continuant d’exercer son métier de chirurgien. Malgré ses envies, Uli se sentait investi du devoir de débarrasser la galaxie de cet Empire criminel en s’engageant cette fois-ci dans les rangs de la rébellion menée par la Princesse Leia, celle qui lui rappelait tant Bariss Offee, son amour éternel.
Apparitions
 
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 23/12/2016
Rédacteur(s) : Yocana
Mise en page : Shess'caro'csapla

Sources

L'Etoile Noire

Licence

Licence Creative Commons

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Kornell Divini. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité