StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Atour Riten
Biographie
 

1. Une carrière riche et pleine

Dans sa jeunesse, Atour Riten était catalogué comme étant un grand voyageur. Il écuma les systèmes planétaires à la recherche de paysages ou de savoirs, comme ses voyages dans les mines d’épices de Kessel, les ruines de Dantooine ou encore sa présence durant la mort des étoiles naines de l’Amas de Bi-Borran pouvant en attester. Il combattit  pour la Janissariad durant la guerre civile Balduréenne, puis Atour Riten fit son apprentissage aux archives Baobab sur Manda, avant de devenir archiviste à l’Athénaeum de Corellia, ainsi qu’à l’holobibliothèque de l’anneau-monde Arkan. Il stabilisa sa vie professionnelle en s’engageant dans les services de registres de la Bibliothèque Galactique, et devint l’un des piliers des locaux en restant près de quarante ans dans le complexe. Les idées politiques de Riten étaient considérées comme dérangeantes dans sa vie privée, mais surtout dans son milieu professionnel. Après de très nombreuses années de bons et loyaux services, Atour Riten dût subir une plainte de plusieurs collègues lui reprochant une politique anti Empire, mais aussi un caractère imprévisible taché de grosses colères et de débordements. Malgré tout, l’Empire décida de le muter sur la nouvelle station spatiale l’Étoile noire pour services rendus. Avant d’être affecté sur l’Étoile noire, il réussit à pirater certains serveurs de l’Empire dans le but de télécharger les plans de la station spatiale, et se rendit compte à ce moment précis de la grandeur et de l’ambition du projet.

2. Un nouveau départ

Les premières impressions du bibliothécaire sur l’Étoile noire furent assez surprenantes. Bien qu’utopiste face à la politique de l’Empereur Palpatine, il pensait qu’un jour la galaxie finirait par se rallier au régime d’un seul homme bon et honnête.
Aux premiers abords, Atour fut stupéfait de voir qu’une station spatiale de la taille d’une lune avait pu voir le jour, avec à son bord tout ce que l’on pouvait trouver dans les différents commerces de la galaxie. Très vite, le bibliothécaire prétendit qu’il ferait de la bibliothèque de l’Étoile noire le centre de documentation le plus complet et le plus enrichissant que la galaxie ait connu. Atour Riten ne perdit pas une seconde, et commença à découvrir chaque recoin de son nouveau lieu de travail. Son rôle sur l’Étoile noire consistait surtout à vérifier que les scans des droïdes étaient bien opérationnels et à jour. Il jugea la quantité de registres, documents ou données colossaux pour une station spatiale, et s’aperçut que les téléchargements de fichiers ainsi que les circuits de visionnage étaient ce que l’on pouvait trouver de mieux sur le marché. Il suffisait de quelques clics pour que les romans ou holozines demandés soient téléchargés et installés sur les datapads. Pour les plus nostalgiques, il restait également des versions papiers à lire ou consulter sur place uniquement. Malgré son âge avancé, Atour avait appris à hacker des fichiers d’archives quelques années plus tôt, mais ne le mentionna jamais par peur des représailles des services de l’Empereur Palpatine. Le vieux bibliothécaire pensait fréquemment à sa retraite. Ces derniers temps, il avait pour but de prendre du bon temps afin de rédiger un roman qui retracerait la chute de l’ancienne République, et qui remonterait jusqu’aux guerres entre l’Empire et l’Alliance Rebelle grâce aux nombreuses informations glanées durant sa carrière.

3. La rencontre avec Persée

Pour l’assister, l’Empire lui assigna un droïde récent et compétent dans le domaine de l’archivage et du classement : P-RC-3. Afin d’entretenir une relation plus amicale, Atour Riten le renomma Persée. Le bibliothécaire resta ébahi quand il testa les capacités du droïde : un souci informatique persistait dans les archives depuis plusieurs jours. Il demanda à Persée de localiser et éradiquer le problème. Le droïde bibliothécaire s’employa à la tâche, et les systèmes furent de nouveau opérationnels quelques secondes plus tard. Atour Riten était définitivement ravi de son nouveau compagnon. Rapidement, Atour téléchargea illégalement plusieurs programmes afin d’améliorer la mémoire centrale du droïde, mais surtout de rétablir l’ordre de hiérarchie de ce-dernier. P-RC-3 devait avant tout obéissance à l’Empire, Mais Riten remplaça cet ordre hiérarchique a fin d’être le seul maître et propriétaire du droïde.

4. Les compagnons du Coeur Dur

Le bibliothécaire passait pas mal de temps seul dans la cantina de Memah Roothes : le cœur dur. Atour était amateur de liqueur ou autres eaux de vie. Le jour où le grand Moff Tarkin décida de détruire Despayre, Atour alla à la cantina, mais cette fois dans le but d’oublier pour qui il travaillait. Il ingurgita un grand nombre de verres d’alcool fort, et ce fut à ce moment que sa vision du monde bascula. Il se rendit compte que l’Empire visait en réalité à inspirer la terreur par sa nouvelle arme, mais surtout que ses supérieurs étaient dénués de tous sens moraux. Il ne cessa de s’en vouloir à lui-même de s’être montré aussi naïf, et de penser que la barbarie avait ses propres limites, et ce, même chez les hommes les plus cruels. Quelques jours après Despayre, Tarkin fit cette fois exploser Alderaan, où des milliards d’innocents perdirent la vie. Cette vision hanta indéfiniment l’esprit d’Atour Riten. Il prit ce qui s’avéra être pour lui, la plus importante décision de sa vie en décidant à ce moment précis de lutter de toutes ses forces et de tout son être à combattre cet Empire menteur et meurtrier. Sa première décision forte fut de télécharger illégalement des archives qui contenaient les points faibles et les failles de l’Étoile noire. Malgré les avertissements répétés de Persée, Atour ne céda pas face au danger, et décida même de sacrifier éventuellement la mémoire de son ami mécanique afin d’aller au bout de son plan. En s’introduisant dans les systèmes, Persée s’aperçut de l’intrusion d’un autre droïde, et vérifia les holos des différents postes. Les deux bibliothécaires comprirent enfin qu’un groupe composé de trois intrus s’était infiltré au cœur de la station spatiale dans le but de libérer une princesse rebelle captive, Leia Organa. Afin de leur fournir une aide minimale, Atour ordonna à Persée de déverrouiller l’ascenseur qui conduisait au bloc de détention AA23. Après ces évènements, Atour Riten rejoignit un groupe rebelle composé de la gérante du cœur dur : Memah Roothes, de son ami et videur Rodo, du médecin Kornell « Uli » Divini, de l’architecte Teela Kaarz, du pilote Villian Dance, du fugitif Celot Ratua Dil, et du sergent Nova Stihl. Riten s’improvisa rapidement comme étant le cerveau du groupe. Il émit l’idée de tout simplement fuir l’Étoile noire le plus rapidement possible afin de ne plus être les témoins ni même les acteurs de nouvelles atrocités de l’Empire. Le petit groupe resta assez circonspect devant la difficulté du plan, mais après quelques discussions, le vieil homme avança le fait qu’un archiviste avec autant d’expérience que lui savait lire entre les lignes, et pouvait par conséquent accéder à certaines informations secrètes comme les codes d’entrée et de décollage de navettes, ainsi que ceux des rayons tracteurs. Le groupe finit par valider le plan de Riten.

5. Le Sacrifice

Atour se mit immédiatement au travail, et passa un temps fou avec son collègue et ami Persée à chercher dans les sauvegardes et sous systèmes les fameux codes d’accès. Un vaisseau attira l’attention du droïde: il s’agissait d’une navette médicale. Comme aucune arme n’était présente à bord, Persée déduisit que ce vaisseau était idéal pour une évasion. De ce fait, ni l’Empire ni l’Alliance Rebelle n’oserait les attaquer. Persée ajouta qu’avec les codes d’utilisation des rayons tracteurs, le pilote de la navette disposait de quarante-cinq secondes pour s’échapper de l’Étoile noire. Atour Riten rejoignit le groupe de futurs fugitifs à la cantina. Dans les derniers plans avant de quitter la station spatiale, il indiqua aux membres que la bataille à venir autour de l’Étoile noire entre l’Empire et l’Alliance Rebelle pouvait leur permettre de naviguer jusqu’à Yavin Prime dans un premier temps. Bien que dubitatifs, les autres membres n’avaient pas de meilleurs plans en tête, et validèrent celui du bibliothécaire par défaut. En retournant à la bibliothèque, Atour vit que deux gardes vêtus de noir l’attendaient avec Persée à leurs cotés. Alors qu’Atour pensait que ses plans étaient percés à jour, les gardes avisèrent le bibliothécaire que le droïde avait été surpris en train de télécharger certains codes interdits. Atour Riten fit le choix difficile de sacrifier son ami, et mit cet acte sur le compte d’une erreur de programmation. Aucun des arguments que présenta Riten ne permit à Persée de rester avec son maître. Ce dernier finit par se rendre compte que Persée devait valider l’appel afin de laisser la navette médicale quitter l’Étoile noire. Il sut que cette tâche lui incombait désormais. Quand il trouva les codes laissés par la droïde, Atour Riten appela chaque membre dans le but de les presser, et de leur signaler qu’il ne leur restait que peu de temps pour quitter définitivement la station spatiale. Le premier membre qui remarqua l’absence du bibliothécaire fut Teela Kaarz. Bien qu’elle tenta de persuader Atour de faire machine arrière afin de trouver une solution pour sauver sa peau, ce-dernier lui admit qu’il était impossible pour lui de les rejoindre, mais que la cause de sa future mort était noble et juste. Quelques minutes plus tard, Atour Riten reçut un appel des gardiens qui détenaient Persée, et lui signifièrent que la mémoire du droïde avait fondu pendant le scanner de vérification. Atour ne fut attristé que quelques secondes, et quand sa console bipa de nouveau, il sut d’avance que c’était le technicien de pont. Le vieil homme se fit passer pour son supérieur hiérarchique, et valida l’autorisation pour laisser la navette quitter la station spatiale. Le seul regret du bibliothécaire fut de ne pas terminer son roman pour raconter la fin de l’Étoile noire.
La station spatiale explosa, et Atour Riten accepta la mort avec calme et sérénité. 

Apparitions
 
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 22/12/2016
Rédacteur(s) : Yocana
Mise en page : Shess'caro'csapla

Sources

L'Etoile Noire

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Atour Riten. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité