StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Barsen'thor
Au Coeur de l'Ordre Jedi
 

1. Antiques secrets

Vers la fin de la guerre froide qui faisait suite à la signature du Traité de Coruscant, un jeune Padawan prometteur qui possédait l'une des plus fortes affinités à la Force vues à la naissance au cours de cette période fut envoyé sur Tython pour y être entraîné auprès d'un véritable Maître et achever sa formation. En attendant le Maître Yuon Par, qui devait le prendre sous son aile, le Padawan fut accueilli par Syo Bakarn qui décida de le mettre directement à l'épreuve en l'envoyant combattre la révolte Déchiqueteur dans les Gnarls et sauver les artefacts Jedi antiques pour les ramener à Yuon Par. Se frayant un chemin parmi les Déchiqueteurs, il récupéra ainsi les holocrons des Maîtres Garon Jard, Cala Brin, Ters Sendon, apprenant au passage leurs secrets, mais il apparut que le dernier holoprojecteur avait été volé. Il contacta alors Maitre Yuon Par pour l'en inforemer, et elle l'invita au Temple Jedi pour éclaircir cette affaire. Il rencontra alors Qyzen Fess, un vieil ami de la Jedi qui était présent pour une traditionnelle chasse Trandoshane. Il apprit ensuite que l'hologramme dérobé était celui de Maître Rajivari, l'un des premiers Jedi déchus, ce qui en disait long sur la raison du vol. Sur conseil de son maître, le nouveau Jedi consulaire se dirigea alors vers le village Kalikori, peuplé de réfugiés pelerins Twi'leks qui devaient surement avoir dérobé la relique Jedi pour sa valeur. Une fois sur place, il rencontra Bashenn, le capitaine des gardes qui connaissait chaque individu du village, mais il était préoccupé par la préparation de la Fête du Réveil. Il put toutefois apprendre qu'un puissant guerrier, Nalen Raloch, pouvait avoir récupéré l'artefact et s'était rendu sur le territoire des Déchiqueteurs. Sans attendre, le Jedi suivit ses traces et se fraya un chemin jusqu'à son campement, au coeur de la zone dangereuse du Gouffre. A peine surpris, il y trouva l'holocron de Rajivari qu'il recherchait, et découvrit que le Twi'lek désirait avec ce pouvoir devenir plus fort pour anéantir définitivement la menace Déchiqueteur pour protéger son peuple. Cependant, lorsqu'il révéla qu'il désirait également se débarrasser de la République et des Jedi, la situation se compliqua passablement. Le padawan n'eut toutefois pas le temps d'agir car Nalen fit s'effondrer la grotte après avoir attiré plusieurs redoutables Déchiqueteurs, dans l'espoir d'éliminer tout ce beau monde d'un seul coup. Le jedi parvint à s'échapper à temps et rallia le Temple pour prévenir Maître Yuon. Grâce à elle, il parvint à déterminer que Nalen se dirigeait vers les ruines de Kaleth pour trouver le terrifiant puits de Rajivari, et suivit les indices laissés par l'Holocron pour y arriver avant lui. Il suivit la trace du Maître des Lames, un ancien guerrier qui possédait la toute première arme Jedi, et qui avait laissé des défis pour ceux qui s'en montraient dignes. Sans hésiter, le padawan affronta ces défis, et put ainsi récupérer la poignée ancestrale de la 'première lame' Il retourna ensuite voir Maître Yuon mais, avant de la retrouver, il fut interpellé par les Maitre Bakarn et Kaedan, qui doutaient des actions de Yuon Par. Toutefois, au delà de leurs inquiétudes sur ses croyances, il désiraient également connaitre le fin mot de l'histoire. Grâce à ses études sur l'holocron, il apparut que la poignée devait être placée dans un lieu précis et le padawan et hâta de se rendre sur place, où l'attendait Qyzen, passionné par sa chasse. Une fois dans la grotte des Déchiqueteurs, après avoir vaincu les adversaires sur son chemin, il examina les pierres ancestrales et trouva le socle pour la poignée. Malheureusement, la Twi'lek Allia et ses amis vinrent alors à sa rencontre pour récupérer la poignée afin de la donner à Nalen, ce qui était bien évidemment impensable pour le Jedi. Il parvint toutefois à régler le problème et garder la poignée, puis activa l'enregistrement de Rajivari, avant de retourner voir Maître Yuon pour qu'elle analyse tout cela. Il y recut des menaces de mort peu surprenantes de la part de Nalen, puis examina la carte récupérée, découvrant ainsi l'emplacement du puits. Toutefois, pour suivre la voie de Rajivari et déjouer ses pièges, le padawan commença par retourner à Kaleth pour étudier les terminaux de Rajivari et découvrir ses secrets. Il y découvrit des messages laissés par les apprentis de Rajivari, et apprit qu'ils avaient été assiégés par les Jedi pendant un long moment avant leur chute, ainsi que d'autres informations utiles. Il se dépêcha de les ramener à Yuon Par, qui l'aida à comprendre comment atteindre le Puit de Rajivvari. Cepenadnt, ils devaient attendre le retour de Qyzen qui avait disparu des radars, et le Jedi fit de sa recherche une priorité, au coeur des grottes de la cascade. Après avoir éliminé les partisans de Nalen, il libéra Qyzen de sa prison, et ensemble, ils mirent le cap vers l'ancienne forge pour stopper Nalen. Une fois dans les ruines de l'acropole, il descendit au plus profond du puits de Rajivari où il dut affronter les multiples pièges, avant de finalement atteindre l'ultime console où l'attendait l'hologramme de Rajivari, pour constater qu'il ne s'agissait pas qu'un simple enregistrement. A sa grande surprise, il discuta directement avec le Puits, qui était en réalité l'empreinte de l'esprit du véritable Rajivari, qui cherchait un nouvel apprenti. Comprenant que Nalen avait échoué, le padawan apprit que le Twi'lek était en chemin pour détruire l'antique Forge Jedi, ce que Rajivari ne pouvait permettre non plus, malgré ses anciens conflits. Sans attendre, le padawan se hata vers la Forge pour stopper Nalen. Il commença par récupérer un cristal de sabre laser sur les formations rocheuses à l'entrée de la Forge, puis grimpa les marches de l'antique structure pour fabriquer son propre sabre laser ave la poignée de Rajivari, juste à temps pour accueillir Nalen avec un sabre laser en parfait état de fonctionnement. En dépit de ses efforts pour le calmer, Nalen attaqua, mais il ne fit pas le poids face au Jedi et son ami Qyzen. Une fois ce problème réglé, le padawan se rendit à la chambre du Conseil pour présenter la situation et envisager son avenir. Malheureusement, peu après avoir reçu les félicitations du Conseil, Maitre Yuon s'effondra sans raison, dans un était de santé très grave. Sur les conseils de Syo Bakarn, le Consulaire se rendit sur Coruscant pour trouver un moyen de sauver la Maître Jedi de la mort. Sans attendre, il commença par aller sur la flotte républicaine pour prendre une navette vers la capitale...

2. Les Noetikons

Une fois sur Coruscant, il rencontre Atros Finn, le médecin de Yuon Par, avec qui il entama une étroite collaboration pour découvrir la source de ce mal. Cependant, les réponses semblaient n'être envisageables que dans les Archives Jedi mais, suite au Sac de Coruscant, le Temple était à l'abandon et ses artefacts avaient été volés. Avec à ses côtés Qyzen Fess, le Jedi se lança alors à la recherche des Noetikons, d'anciens holocrons très spéciaux qui contenaient non seulement l'esprit mais aussi la mémoire et la personnalité d'anciens Maîtres Jedi légendaires qui renfermaient les savoirs les plus précieux de l'Ordre Jedi. Après de multiples péripéties dans les divers secteurs de Coruscant regorgeant de criminalité et même de présence Sith, le Jedi parvint à réunir les trois Noetikons et les rassembla dans la salle des Archives du Temple sur un appareil d'assemblage, unifiant le pouvoir des holocrons et invoquant tous les Maîtres pour quémander leur savoir. Il apprit que les symptômes de Yuon Par étaient ceux d'un ancien Fléau Noir créé par le seigneur Sith Terrak Morrhage, qui s'était à une époque juré de détruire les Jedi en détruisant leur esprit pour les mener à la folie et les faire basculer dans le Côté Obscur afin de saborder l'Ordre de l'intérieur. Heureusement, les Maîtres révélèrent au Jedi l'existence d'un rituel de protection et de guérison des esprits capable de sauver la vie des victimes du Fléau, très dangereux pour l'utilisateur. Montrant un courage sans égal, le Jedi accepta alors d'apprendre le rituel, prêt à mettre sa vie en danger pour les autres. Il se hâta ensuite de rentrer à la tour du Sénat où il parvint à guérir Maître Yuon Par, qui se retira en attendant la chute de leur nouvel ennemi, l'instigateur de ce mal d'un ancien temps. Suite à cela, il apprit par le Conseil Jedi que d'autres Maîtres étaient victimes de ce mal dans la galaxie, et le consulaire reçut la mission de les retrouver et de les protéger avec le rituel, mission qu'il accepta avec honneur. Il se vit alors confier un vaisseau de classe Défenseur et embarqua avec Qyzen Fess pour rejoindre les étoiles, déterminé à apporter la paix et la sagesse autour de lui, tout en se tenant prêt à faire appel à ses remarquables dons de combattant si la situation l'exigeait.

Le Fléau Obscur
 

1. Folie sur Taris

Le Jedi commença par se rendre sur Taris pour retrouver le Maître Cin Tykan, et entra en contact avec sa Padawan et ce qui restait de son équipe d'exploration, réchappé d'une rencontre avec des Rakghoules, ce qui lui permit de remonter la piste d'un groupe de pirates et enfin du Maître Jedi, qui projetait de saboter des réacteurs pour anéantir la base républicaine. Il l'accula ainsi dans une ancienne station énergétique et l'affronta, au grand dam de la Padawan de ce dernier, apprenant au passage de nouvelles informations sur le mal qui faisait succomber les Maîtres lorsque Tykan parla de Parkanas Tark, de Vivicar et de Malachor III. Il remporta la victoire et put enfin quitter Taris pour confier ce qu'il avait appris au Conseil Jedi.

2. Guerre des gangs

Le consulaire se rendit ensuite sur Nar Shaddaa pour stopper le Maître Duras Fain, qui avait prit le contrôle d'un groupe criminel grâce à la Force pour combattre le Cartel des Hutts, persuadé dans sa folie qu'il agissait pour la bonne cause malgré ses méthodes obscures. Le Jedi dut alors compter avec la présence des Hutts et les forces de Fain, s'alliant avec le brillant Tharan Cedrax pour avoir un soutien local dans sa mission. Il se fraya ainsi un chemin au coeur de la guerre des gangs de Nar Shaddaa, et parvint finalement à atteindre Fain, qu'il confronta aux côtés de Tharan Cedrax, qui surmonta la tentative de contrôle mentale du Maître Jedi avec ses propres appareils technologiques très avancés, mettant un terme à cette menace. Il eut ensuite maille à partir avec la propre fille du Maître, Laranna Fain, corrompue par l'étrange Seigneur Vivicar en personne, qui avait prit le contrôle d'un croiseur républicain par la violence, conduisant l'équipage à envoyer un signal de détresse au Conseil Jedi. Il se rendit ainsi à bord du vaisseau pour l'arrêter avant qu'elle ne commette d'autres crimes, ce qui lui permit de discuter par hologramme avec Vivicar en personne, qui s'avéra être l'héritier de Terrak Morrhage, inventeur du Fléau.

3. Passage dans le désert

Il se rendit ensuite sur Tatooine pour retrouver le Maître Eriz Vossan, spécialiste culturel de l'Ordre Jedi, après la disparition de celui-ci dans le désert, avec le soutien local de Rowan Delk. Après avoir porté assistance à un groupe de Jawas abandonnés par Vossan, le Jedi continua sa route pour découvrir que Vossan s'était rendu auprès des Hommes des Sables pour en faire ses ultimes guerriers et les faire attaquer les fermes du désert, entraînant un large sentiment de rancoeur envers les Jedi. Cependant, le jeune héros parvint à convaincre les fermiers de l'aider à trouver Vossan et il pénétra en force dans un campement Tusken pour stopper le Maître Jedi, ce qu'il fit avec succès. Il apprit à l'occasion les détails de la mission de Malachor III, planète Sith, qui réunissait tous les Maîtres affectés et un Jedi disparu, le fameux Parkanas Tark, ce qui épaissit d'avantage le mystère aux yeux du consulaire. Le Jedi profita également de sa présence sur la planète pour aider Qyzen Fess à retrouver les ossements de son père, très consciencieux sur le bien être de ses partenaires.

4. Diplomatie féroce

Finalement, il fut envoyé sur Alderaan, engluée dans une terrible guerre civile, pour retrouver le Maître Sidonie Garen, chargée de négociations de paix qui pouvaient rapidement tourner à la catastrophe si elle était infectée par le Fléau. En utilisant habilement l'aide de leurs alliés de la Maison Organa, le jeune Jedi parvint à unifier cette maison avec la Maison Teral pour devenir lui-même un délégué de la réunion et découvrir l'emplacement du lieu secret où Garen avait rassemblé les représentants des grandes Maisons nobles. Après avoir repoussé les Killiks, les forces Thul, les forces Ulgo et les forces Rist, il finit par atteindre les ruines de Sendoth et interrompit la réunion avant que Sidonie Garen, bel et bien touchée par le Fléau, n'aggrave la guerre et ne cause un bain de sang. Après avoir dominé la Maître Jedi, le consulaire prit la parole et pacifia les représentants en usant de tous ses talents en diplomatie, menant à la paix.

5. La fin du Fléau

Après ses multiples victoires, il retourna sur Tython et les liens se firent rapidement. Il comprit ainsi que Parkanas Tark était devenu Vivicar, ce qui renforça la détermination du Jedi à le stopper, d'autant plus que le Fléau ne pouvait affecter que ceux qui avaient eu un contact direct avec le Maître du Fléau et que la chute de Vivicar sécuriserait l'Ordre. Il commença à se demander si utiliser le rituel de guérison pourrait anéantir le Fléau, espérant toujours épargner la vie de ses camarades Jedi, puis se rendit sur le vaisseau de Vivicar pour l'affronter. Après avoir éliminé ses forces, il maîtrisa donc le Maître du Fléau, mettant un terme à l'héritage destructeur de Terrak Morrhage. L'Ordre lui en fut très reconnaissant et le Jedi gagna le titre de Barsen'thor, gardien de la connaissance et de l'Ordre, devenant le troisième individu à porter ce titre depuis la création des Jedi. Il enregistra son savoir et son expérience dans un holocron des Archives puis reprit son vaisseau avec ses partenaires pour reprendre le combat en attendant la crise suivante.

L'Alliance du Rift
 

1. Incursion à bord du Bravoure

Peu de temps après sa victoire face à Vivicar, il fut contacté par le Chancelier Suprême Janarus, qui avait reconnu ses talents de négociateurs sur Alderaan, afin de prendre contact avec un groupe séparatiste, l'Alliance du Rift, pour les faire rester au sein de la République, car leur influence pouvait décider du cours de la guerre. Dans le but de devenir l'émissaire spécial du Chancelier et de l'Ordre Jedi auprès de l'Alliance du Rift, et après avoir été élevé au rang de Maître Jedi, il rallia le croiseur de la République où s'étaient rassemblés les représentants de l'Alliance du Rift, le Bravoure. Il arriva juste à temps pour les sauver d'une attaque de Sith et décida de les embarquer à bord de son propre vaisseau pour le temps de leur coopération. Il fut décidé que le Jedi se battrait aux côtés de l'Alliance du Rift et les aidera à recruter des alliés et sauver leurs planètes pour aider la guerre contre l'Empire Sith, ce qui leur prouverait que la République ne les avait pas oubliés.

2. Nouveau zénith pour Balmorra

Ensemble, le Jedi et les représentants commencèrent alors leur périple dans la galaxie et se rendirent sur Balmorra, le monde du représentant Tai Cordan, pour soutenir une fois pour toute la résistance planétaire laissée à la merci des forces de Dark Lachris. Approchant les cellules locales, le Barsen'thor fit alors la rencontre de l'explosif Twi'lek Zenith, un pur patriote de Balmorra, avec qui il décida de faire équipe pour mener la libération de la planète et offrir au passage ses armées droides à la République. Après avoir combattu dans les usines de la planète et prit de nombreux avant postes, le Jedi finit par mettre un terme au règne de Dark Lachris et à récupérer le président Galthe, qui avait perdu la raison sous la torture infligée par la leader Sith. Devant cette catastrophe, et suite à la victoire de la résistance sur les forces impériales, de nouvelles élections furent mises en place et Zenith se présenta face à Tai Cordan. Ce dernier fut cependant élu et le Twi'lek demeura au sein de l'équipage du Jedi pour parcourir la galaxie et combattre les Sith.

3. La Station Attis

Après avoir quitté Balmorra, le Barsen'thor apprit par Nadia Grell qu'un appareil espion était présent à bord de son appareil, mais n'eut pas le temps de se pencher sur ce problème car la Station Attis, une installation de recherche de l'Alliance du Rift, avait rompu le contact en raison d'une très probable attaque impériale. Ils se rendirent alors sur Quesh pour enquêter sur la rupture des communications. Il apparut rapidement que les Sith étaient véritablement derrière ce silence soudain, et éliminèrent les forces d'assaut ennemies, permettant à Nadia de dévoiler son potentiel de Jedi en relâchant une puissante vague de Force qui anéantit les impériaux. Ils retournèrent alors sur le vaisseau où le Jedi décida de prendre Nadia comme apprentie, avec l'accord de son père le Sénateur Grell, et ils convinrent ensemble de ne pas ébruiter la découverte de l'appareil espion pour découvrir le traître qui se trouvait à bord.

4. L'escouade du froid

Très rapidement, ils furent appelés sur une autre affaire et rallièrent la planète Hoth, où des troupes de l'Alliance du Rift étaient en difficulté face aux pirates qui pullulaient sur la planète, notamment la Griffe Blanche, en perpétuelle expansion. Devant les défaites qui s'accumulaient, beaucoup des soldats de l'escouade en garnison commençaient à perdre espoir et à envisager la mutinerie, au grand dam du lieutenant Felix Iresso qui fut plus qu'heureux de voir le Jedi débarquer pour lui donner un coup de main. Il apparut que le problème venait de l'un des leaders pirates, Valon l'invincible, qui semblait survivre à chaque bataille où il était considéré comme mort. Le Jedi commença alors à mener l'enquête en utilisant habilement les ressources d'Iresso et de l'Alliance du Rift et il comprit que Valon utilisait une armure régénératrice volée. Suite à cette découverte, les jours de Valon étaient comptés et le Barsen'thor fit directement équipe avec l'escouade de Felix Iresso pour le stopper, annihilant ses forces et ses installations. Suite à cela, le lieutenant décida de suivre le Jedi dans sa quête et intégra son équipage alors qu'ils quittaient la planète de glace pour poursuivre le combat.

5. Héritage des traîtres

Suite à la mission de Hoth, le Barsen'thor se rendit sur une station spatiale de la famille royale de Sarkhai pour suivre une piste menant au potentiel traître Augin Blaesus, pour y découvrir que les Sith avaient pris en otage le roi Sethun et la Reine Nyscha et que le représentant de l'Alliance du Rift était un Enfant de l'Empereur, agent infiltré répondant de la volonté de Vitiate. Sans difficulté, le Jedi élimina ses adversaires et libéra la famille royale qui accepta sans conditions de d'utiliser les richesses de Sarkhai pour soutenir la République Galactique et l'Alliance du Rift. Il apparut cependant que Blaesus était loin d'être un cas isolé et que de nombreux Enfants de l'Empereur semblaient avoir infiltré la galaxie. Mais la guerre venait de reprendre avec l'Empire Sith et le Barsen'thor fut chargé par Maître Bakarn de parcourir la galaxie pour trouver des alliés par la diplomatie et stopper les Enfants de l'Empereur, pour la sauvegarde de l'Ordre Jedi et de la République.

Les Enfants de l'Empereur
 

1. L'armée Esh-Kha

Pour commencer son périple, le Jedi se rendit sur la planète Belsavis après avoir consulté les Noetikons et suivit une piste sur Hoth, dans l'espoir d'y retrouver une ancienne armée d'Esh-Kha, une race qui avait lutté contre les puissants Rakata des millénaires auparavant. Avec l'aide de la garnison locale, car la planète était devenue une prison de la République Galactique, il mena une enquête très poussée sur les reliques Rakata qui parsemaient Belsavis, combattant au passage les forces impériales qui avaient découvert la planète et lancé une attaque de grande envergure pour libérer leurs prisonniers. Il apparut que le commandant républicain S. Geland était un Enfant de l'Empereur et il fit son possible pour nuire à la mission du Jedi, mais ce dernier parvint à dénicher les antiques cellules de stase des Esh-Kha grâce à l'un des derniers survivants Rakata qui désirait trouver la rédemption pour le mal que son peuple avait fait à cette espèce. Le Barsen'thor rencontra ainsi Auguste Voix, grand leader des Esh-Kha, et l'aida à se débarrasser d'un rival gênant pour remporter la loyauté de l'armée. Geland fut tué également au cours de l'opération et le Jedi put quitter Belsavis avec sa première force de combat alliée. Malheureusement, ils furent détournés de leur quête par l'enlèvement du sénateur Tobas Grell, le père de Nadia, par un Sith serviteur des Enfants de l'Empereur. Naturellement, ils se portèrent à son secours mais n'arrivèrent pas à temps pour sauver le Sénateur, parvenant toutefois à se débarrasser de Stark, le Sith. Suite à cela, le Barsen'thor prit officiellement Nadia comme Padawan en l'annonçant au Conseil Jedi, car sa formation n'avait rien d'officiel auparavant, respectant ainsi la volonté du sénateur.

2. Les négociations Voss

Après cela, l'Alliance du Rift décida de se rendre sur la planète Voss pour y rencontrer les Mystiques capables de voir l'avenir et tenter de les faire adhérer à leur cause, et le Jedi aida au passage son ami Qyzen à accomplir une quête personnelle, comme il le faisait avec tous ses compagnons à qui il portait une grande attention. Une fois sur la planète mystérieuse baignant dans la Force, le Jedi approcha l'ambassadrice Sophia Farash qui lui présenta la situation et le peuple Voss qu'elle avait passé du temps à étudier pour tenter de lui faire comprendre la difficulté qu'il allait rencontrer. Mais le Jedi était déterminé et très talentueux, et ne se laissa ainsi pas abattre par ces premières nouvelles. Il commença par aider les Mystiques à restaurer leurs rituels en stoppant les Gormaks qui s'en prenaient à eux, accomplissant au passage un rituel de pèlerinage très apprécié qui permettait aux Voss d'accepter les visiteurs, faisant le trajet avec l'apprenti Mystique Gaden-Ko. Ils furent cependant attaqués par un Sith qui blessa mortellement le Voss, mais il fut guéri au Sanctuaire de Guérison et put poursuivre son périple après que le Jedi eut éliminé la menace. Ils continuèrent ensuite de parcourir la planète et finirent par atteindre le Coeur Noir, épicentre de l'obscurité qui avait envahi les Terres de Cauchemar, où ils éliminèrent une antique abomination avant de rencontrer l'esprit du Mystique Dajan-Ko, grand-père de Gaden-Ko, qui reconnut juste la quête du Jedi, et le jeune pelerin fut élevé au rang de Mystique. Cela conduisit le Consulaire à rencontrer les Trois, le gouvernement de Voss, qui acceptèrent les visions de Gaden-Ko et autorisèrent un petit groupe de Voss à suivre l'Alliance du Rift au combat, sans apporter officiellement le soutien de la planète à la République ou aux Jedi. Malheureusement, avant de partir, il apparut que Farash était une Enfant de l'Empereur et elle tenta de tuer Gaden-Ko, mais le Jedi parvint à la vaincre, apprenant au passage que le véritable fléau se trouvait en la personne du Premier Fils, l'ultime Enfant de l'Empereur qui parvenait à protéger l'ensemble des autres de la détection par les Jedi, le premier infiltré ignorant tout de sa propre identité jusqu'à son activation.

3. Corellia et le Premier Fils

Suite au recrutement des Voss, le Jedi fut contacté par Maître Bakarn pour rallier Corellia et prendre part à la bataille contre les forces d'invasion impériales, s'emparant au passage d'un croiseur ennemi, le Javelot avec son armée et la Flotte de l'Alliance du Rift en soutien. Ils comprirent rapidement que le vaisseau était un véritable piège et se hâtèrent de le quitter avant d'être détruits, échappant de peu à une mort certaine, perdant cependant un membre d'équipage qui s'écrasa dans une capsule de sauvetage. Rassemblant tous ses alliés, le Barsen'thor descendit alors sur Corellia pour mener le combat contre les forces Sith et retrouver son partenaire disparu. Il mena alors le combat contre les forces de l'Empire Sith tout en menant son enquête sur le Premier Fils, découvrant petit à petit les complots qui avaient lieu au sein même du Conseil Corellien, et un passage dans les archives locales lui permirent de déterminer rapidement que son plus grand ennemi n'était autre que Maître Syo Bakarn en personne. Bouleversé par cette révélation, le Jedi ne relâcha cependant pas ses efforts et élimina tous ceux qui se trouvaient sur son chemin, Enfants de l'Empereur, Sith et soldats, finissant par acculer son adversaire. Un grand affrontement s'engagea alors pour sauver l'âme de Syo Bakarn, et assurer la sauvegarde de Corellia, et le consulaire finit par vaincre le Premier Fils. Cette victoire lui valut les félicitations du Conseil Jedi et de la Chancelière Saresh en personne, tandis que l'Alliance du Rift et les armées alliées étaient grandement récompensées pour leur implication dans le conflit aux côtés du Barsen'thor.

Connaissance Perdue
 

1. Multiples conflits

Par la suite, il participa à diverses guerres et conflits, prenant notamment part à la destruction de Malgus, la campagne de Makeb ou à la terrible Guerre d'Effroi, desquels il sortit toujours vainqueur et vivant en affirmant sa position de leader. Les mois et les années passèrent, et il fut un jour contacté par le colonel Darok et Theron Shan pour mener l'attaque sur Korriban, le coeur de l'Empire Sith. Cependant, après ce succès, il apparut que ce dernier en avait profité pour s'attaquer à l'Académie de Tython, et il se hâta d'aller la libérer. Les soupçons commencèrent alors à naître chez le Barsen'thor qui, avec le soutien de Theron Shan mena sérieusement l'enquête. Finalement, après avoir mené l'assaut contre le complexe de recherche du traître Darok sur Manaan et l'avoir traqué jusqu'à Rakata Prime, il découvrit que Revan en personne était derrière l'attaque des Académies, et qu'il était loin d'avoir achevé son oeuvre. La traque commença alors et après avoir rallié la planète Rishi, il commença à éliminer les alliés de Revan. Au cours de sa quête sur Rishi, il retrouva le Maître Jedi Kutri O'a, qui désirait non seulement l'aider à achever son propre holocron, son héritage étant important, mais l'aider à y implanter sa conscience de Jedi, et pas simplement des mémoires. Le rituel était très complexe et souvent réalisé sur Tython mais le Maître Jedi était capable de le faire sur Rishi, le Barsen'thor étant dans l'impossibilité de retourner sur Tython malgré le manque qu'il représentait pour le Conseil. Avec l'aide de Maître O'a, le Barsent'hor parvint ainsi à créer la trace de sa présence dans l'histoire de la galaxie, héritage qui perdurerait des générations et qui servirait à beaucoup, comme le lui assura Maître O'a. Suite à cela, il mena à bien sa mission et au terme de la bataille de Rishi, permit la création d'une alliance de fortune entre la flotte de Dark Marr et celle de Satele Shan, qui se hâta vers Yavin IV, le dernier bastion de Revan. La campagne de la lune de Yavin fut longue et périlleuse, mais au terme d'une grande bataille, Revan fut vaincu, libérant au passage l'esprit de l'Empereur Sith, qui s'enfuit vers l'espace, assoiffé de pouvoir. 

2. Devenir une légende

Le Barsen'thor, nouvelle légende de la République, devint ainsi l'un des grands héros de son temps. Chargé directement par le Conseil Jedi, il se mit alors à traquer l'Empereur et retrouva sa trace sur Ziost, mais cette nouvelle campagne tourna à la catastrophe lorsque l'ancien dirigeant de l'Empire aspira toute vie sur la planète. Allié à Dark Marr, le Jedi mena alors la traque jusque dans l'espace Sauvage, mais ils furent surpris par la Flotte Eternelle, une force de combat inconnue qui mettait à feu et à sang la galaxie. Le croiseur de Dark Marr fut détruit au cours du combat, et le Barsen'thor disparut des radars, présumé mort. Son nom, cependant, et ses exploits, ne furent jamais oubliés. Il porta également de nombreux titres dans les archives de l'Ordre Jedi. La mort précise du Barsen'thor demeure incertaine mais son corps fut un jour retrouvé et enterré sur Chandrila dans un magnifique tombeau Jedi, où il reçut la visite de nombreux pelerins au cours des millénaires, inspirés par ses exploits, tandis que son holocron était enterré sur Sarkhai par Nadia Grell, pour être retrouvé des siècles plus tard par un utilisateur de la Force très chanceux.

Apparitions
 
Ancienne République
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 15/10/2017
Rédacteur(s) : Shess'caro'csapla

Sources

The Old Republic
Wookieepedia

Licence

Licence Creative Commons

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Barsen'thor. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité