StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Satine Kryze
Origines
 
Du temps de la Guerre des Clones, la Duchesse Satine Kryze, nommée aussi Duchesse de Kalevala, était à la tête du Conseil des Systèmes Neutres. Cet organisme regroupait plus de 1500 mondes qui désiraient ne pas s’impliquer dans le conflit. Elle était également dirigeante de Mandalore et de son gouvernement baptisé « Nouvelle Mandalore ». Ce mouvement, crée 730 ans avant la Bataille de Yavin, était connu surtout pour avoir mis un terme aux siècles de violence et de guerre qui secouaient la planète, lui donnant la réputation de terre hostile d’où émergeaient les plus farouches soldats de la galaxie.
Jeunesse
 
Durant les jeunes années de Kryze, le Jedi Qui-Gon Jinn et son Padawan Obi-Wan Kenobi furent envoyés sur Mandalore pour veiller sur la jeune femme. Ils passèrent une année avec la Duchesse, la protégeant des différents dangers auxquels elle était exposée. Obi-Wan et Satine se rapprochèrent durant cette période. Finalement le Padawan fut assigné à une autre mission. Quelques années plus tard, le Jedi confia à la Duchesse qu’il aurait pu quitter l’Ordre s’il lui avait demandé de rester avec elle.

Kryze continua de travailler à la restauration d’un gouvernement. Mandalore connut une période de prospérité évoluant en une société moderne et pacifique.
L'affaire Death Watch
 
Au cours de la 2ème année de la Guerre des Clones, une rumeur persistante finit par arriver au Sénat, stipulant que la duchesse aurait décidé de monter sa propre armée et de se rallier aux séparatistes. Pour éclaircir cette affaire, Satine accepta la visite du maître Jedi Obi-Wan Kenobi sur Mandalore. Dès leur première rencontre à son palais dans la capitale Sundari, Satine avait opté pour un ton familier avec Obi-Wan qu’elle avait fort bien connu du temps où il était encore le Padawan de Qui-Gon Jinn. Cela dit, la duchesse, oratrice hors pair, n’hésita pas à mélanger ce ton familier avec celui de la dirigeante de Mandalore, froide et dure. Kenobi n’était pas en reste et répondait avec le même tact, ce qui semblait transformer leurs échanges en une joute verbale courtoise mais, au vue de la situation, sérieuse. A plusieurs reprises, Satine et Kenobi s’affrontèrent sur des sujets plus délicats, comme le rôle des Jedi en tant de guerre, s’échangeant arguments et petites phrases assassines. Un talentueux observateur extérieur pouvait ainsi s’apercevoir de leur complicité.

Néanmoins, en ces temps de guerre et de crise, leur relation fut difficile. Entre Obi-Wan, fortement impliqué dans la guerre, et Satine, désireuse plus que tout de rester neutre, les affrontements étaient plus fréquents qu’ils ne le voulaient. Cependant, Satine apprécia de revoir le Jedi, et ce fut réciroque. Peu après son arrivée sur Mandalore, la Duchesse emmena Kenobi pour une promenade dans les jardins de la cité, un moyen d’apaiser la tension entre ce représentant du Conseil Jedi venu enquêter sur une accusation calomnieuse et un haut responsable du Conseil des Systèmes Neutres qui voyait d’un mauvais œil que la République s’immisce dans ses affaires.

Toutefois, la sage duchesse sut mettre cela de coté. Elle avoua sans trouble qu’il était bon de retrouver le Jedi, le ton plus doux et apaisé que sur son trône. Elle finit également par lui révéler que malgré sa politique de non violence, un groupe terroriste nommé Death Watch avait récemment émergé. Ils étaient attachés à la culture de la guerre et de la violence caractéristique de l’ancien temps. Death Watch désirait renouer avec cette période et se heurtait à la duchesse et à son ambition d’une Mandalore paisible. Satine annonça ensuite à Kenobi qu’une enquête était en cours : le groupe avait été localisé sur Concordia, la lune de Mandalore. La Duchesse voulait sans doute lui montrer qu’elle avait la situation sous contrôle mais un violent attentat éclata à une centaine de mètres d’eux.

La courageuse duchesse se précipita au milieu des décombres, tentant d’aider comme elle pouvait, mais, poussé par Obi-Wan, elle dut bien reconnaître que les choses lui échappaient. Et lorsque Obi-Wan se lança à la poursuite d’un suspect juste après l’explosion, conduisant ce dernier à se suicider sous ses yeux, Satine fut profondément choquée. Néanmoins elle sut se ressaisir et décida d’aider activement Kenobi en l’accompagnant elle-même sur Concordia où son aide lui serait très précieuse.
Sur place, ils rencontrèrent le gouverneur Pre Vizsla, un haut fonctionnaire en charge de la province de Concordia. Malgré elle, Satine participa grandement à l’enquête de Kenobi, servant de diversion notamment. Alors que cette situation ne pouvait satisfaire la dirigeante de Mandalore et du Conseil des Systèmes Neutres, Satine accepta de jouer le jeu, peut-être au nom du bon vieux temps, retrouvant l’espace d’un instant l’impétueux Jedi qu’elle avait connu.

Néanmoins, la trop grande confiance de Satine en ses sujets la perdit. Pendant que Kenobi investiguait, la duchesse s’entretint avec Vizsla, lui avouant qu’elle suspectait une force extérieure d’aider la Death Watch. A ce moment précis, Kenobi entra en contact avec elle via son comlink, lui annonçant qu’il avait été capturé par la Death Watch. Elle s’esquiva habilement de son entretien avec Vizsla et parvint à trouver un speeder pour aller aider son ami. Malgré son rang, la duchesse se montra très habile aux commandes de l’engin, trahissant une éducation peu conforme à celle d’un haut dignitaire.

Elle arriva sur le site de capture de Kenobi, une ancienne usine minière investie par la Death Watch et put sauver Obi-Wan, montrant une ingéniosité et une impétuosité digne d’une Mandalorienne. Ensemble ils finirent par trouver la base de la Death Watch, dissimulée derrière l’usine, et durent affronter ses membres. Satine se montra une fois de plus décisive dans son aide au Jedi, ne montrant aucune peur face à l’ennemi. Finalement, après avoir ordonné l’évacuation du site, le chef du groupe terroriste apparu devant eux et révéla son visage, le gouverneur Pre Vizsla. La duchesse fut choquée de cette révélation et ne répondit rien lorsque ce dernier la traita de traîtresse et les menaça de mort.

Un duel au sabre laser finit par éclater et Kenobi parvint par prendre le dessus sur son adversaire. Néanmoins, ce dernier finit par demander l’aide de ses soldats malgré sa soi-disant « fierté de Mandalorien » et Kenobi et la duchesse durent se réfugier dans l’usine minière sous les tirs de missiles. La Death Watch ne les poursuivit pas et le couple put rentrer au palais sans encombre. Le lendemain, Satine partit pour Coruscant, toujours escortée par Kenobi. Et si au cours de l’escapade de la veille le ton entre Satine et Obi-Wan avait été très complice, la duchesse retrouva son rang et son port de dirigeante, ainsi que son ton fort et froid alors qu’elle se rapprochait de la capitale et d’un difficile débat pour prouver son innocence et conserver la neutralité de sa planète.
En route pour Coruscant
 
Le voyage commença par un bel affrontement verbal entre Satine et Kenobi. Au milieu même de la cour de cette dernière, les deux amis s’entretinrent avec vigueur sur leurs rôles respectifs. Satine pointa du doigt le discours paradoxal de Kenobi, un Jedi défenseur de la paix transformé en général militaire, alors qu’Obi-Wan avança l’absurdité de rester complètement inactif dans un conflit de cette ampleur, où la violence entrait même chez vous.

Le ton monta malgré le fait que Kenobi connût très bien le dégoût de la duchesse pour la guerre. Du temps de cette fameuse mission d’un an sur Mandalore, la guerre civile avait ravagé son peuple et sa planète. Satine en avait conservé une réelle aversion, d’où son désir de promouvoir la paix parfois proche du fanatisme idéaliste, ce qui troublait le très réaliste Obi-Wan. Leurs situations respectives mélangées aux sentiments qu’ils éprouvaient l’un envers l’autre donnaient ainsi cette relation où alternaient des désaccords puissants et des échanges plus tendres. Ceci notamment, lorsqu’ils se souvenaient de leur passé commun et cette petite cicatrice qu’avait conservé la Duchesse après avoir été prise en chasse par une nuée de mites venimeuses sur Draboon.

Même à bord de son vaisseau, le Coronet, la Duchesse Satine n’était pas à l’abri d’un nouvel attentat. Celui-ci prit la forme de droïdes assassins qui s’infiltrèrent dans le vaisseau. Kenobi, épaulé par Skywalker, Cody, Rex et une escouade put en venir à bout de justesse avant qu’ils ne s’en prennent à Satine et aux sénateurs l’accompagnant. Les Jedi remontèrent habilement la piste de l’instigateur à un sénateur qui aurait fait embarquer les droïdes sur le Coronet. Kenobi découvrit qu’il s’agissait du sénateur Tal Merrik, mais ce dernier put prendre la duchesse en otage devant le Jedi.

Malgré la situation, trahie une nouvelle fois par un proche en qui elle avait confiance, Satine tenta tout pour protéger le vaisseau et ses occupants, persistant dans sa non violence. Lorsque Tal Merrik, qui avait piégé les moteurs du vaisseau et menaçait de les faire exploser, tenta de s’échapper, Kenobi et Satine se retrouvèrent face à face. Cette dernière avoua enfin ses sentiments au Jedi. Ce dernier fut tout d’abord réticent à aborder ce sujet, mais devant le visage désespérée de la duchesse, il avoua à son tour qu’un mot d’elle lui aurait fait quitter l’Ordre Jedi des années plus tôt. Ceci sembla redonner des forces à Satine qui put se libérer de l’emprise de Merrik pour le mettre à son tour en joug avec son arme. Cependant, le sénateur fut très habile, jouant sur la corde sensible de Satine, qui ne pouvait tirer, car prônant la non violence, et de Kenobi qui montrerait à sa bien aimée quel homme violent il pouvait être s’il venait à l’abattre. C’était sans compter sur l’arrivée de Skywalker qui mit fin à la vie de Merrik ainsi qu’au terrible dilemme. La duchesse préféra partir immédiatement, sans doute gênée par la situation.

Satine put ainsi arriver à Coruscant saine et sauve, attendue par Palpatine. Avant de partir vers son devoir, elle échangea de tendres paroles avec Obi-Wan, en signe d’apaisement et d’amitié suite à leurs récents affrontements idéologiques.
Nouvelle tentative d'assassinat
 
La Duchesse de Mandalore put enfin s’adresser au Sénat Galactique peu après. Elle insista devant cette grande assemblée sur sa neutralité, sur le fait que la Death Watch n’était qu’un mouvement extrémiste non représentatif du peuple de Mandalore et que son gouvernement tentait en ce moment même de retrouver ses chefs. Elle mit également en garde Palpatine et le Sénat contre une incursion de l’armée de la République sur Mandalore, ce qui, selon elle, ne pourrait qu’engendrer plus de violence et de conflits. Hélas, un message de Jerec, adjoint du premier ministre et ami de Satine, était parvenu plus tôt au bureau de Palpatine. Ce dernier le diffusa à l’assemblée et tous furent les témoins de l’appel à l’aide du gouvernement de Mandalore devant la toute puissante Death Watch qui avait entraîné la panique et la guerre civile sur Mandalore.

Jerec déclara même ne pas écouter la Duchesse et que l’aide de la République était capitale. Satine protesta énergiquement devant ce message mais, sous le choc, elle ne put trouver de bons arguments. Malgré son refus de voir la République sur le sol de Mandalore, clamant son indépendance et sa neutralité, Satine dut accepter que le chancelier Palpatine soumette à un prochain vote l’occupation de sa planète par l’armée de la République.

La duchesse sortit de cette session très en colère et ce qui suivit exacerba son trouble. Tout d’abord elle eut un nouvel affrontement avec Obi-Wan qui tentait de la calmer, mais sans employer les bons mots. Puis elle fut la cible d’une nouvelle tentative d’assassinat fomentée par la Death Watrch qui avait saboté son speeder juste après. Son pilote, Aramis, put lui sauver la vie mais au prix de la sienne.

Loin de chez elle, entre l’incompréhension du sénat, de Palpatine et les tentatives d’assassinat, Satine était très troublée. Elle garda néanmoins le peu de calme qui lui restait, montrant une force de caractère exceptionnelle. Même lorsque la sénatrice Amidala lui annonça que, suite à son « accident », le vote du Sénat avait été avancé et qu’il avait voté pour l’occupation militaire de Mandalore. Satine ne céda pas à la panique et au contraire, persista dans sa lutte pour empêcher le conflit de gagner sa planète et les Systèmes Neutres.
La vérité éclate
 
Satine contacta ensuite son agent au Ministère des Renseignements, Davu Golec. Leur rencontre se fit le plus secrètement possible dans un quartier mal famé de Coruscant. Golec avait réussi à récupérer le vrai message de Jerec au ministère. Celui passé au Sénat était incomplet, tronqué d’une partie entière et le fait que le message complet se trouvât au ministère laissait à penser qu’un sénateur ou un haut fonctionnaire y était mêlé ! Hélas, ce furent les dernières paroles de Davu qui fut abattu d’un seul tir sous les yeux de la duchesse. Malgré tous leurs efforts pour rester discrets, un assassin Mandalorien les avait pris pour cible. Les forces de sécurité intervinrent très rapidement, ce qui empêcha le Mandalorien d’abattre Satine.

Hélas, la police avait identifié la duchesse et celle-ci dû s’enfuir pour ne pas être accusée du meurtre de Davu. Une course poursuite s’engagea dans les bas fonds de Coruscant entre Satine, son assassin et les forces de sécurité. Elle entra en contact avec Obi-Wan Kenobi et ils purent se retrouver sur une place peuplée de Coruscant. Satine lui transmit le disque contenant le vrai message avec pour consigne de le remettre à Padmé Amidala pour qu’elle le diffuse au Sénat. Ensemble ils repoussèrent une nouvelle fois l’assaut de l’assassin Mandalorien qui finit par fuir in extremis.

Malgré les réticences d’Obi-Wan, Satine le convainquit que se rendre lui permettrait de créer une diversion pour que son ami puisse entrer au Sénat et remettre le document à Padmé. La sénatrice de Naboo put ainsi projeter l’intégralité du message aux sénateurs. Jerec y insistait en toute fin sur le fait que la République ne devait pas intervenir, que cela enflammerait l’opposition et précipiterait la planète dans le chaos. Il refusait l’aide des Jedi, arguant que cette crise devait être gérée en interne et renouvelant sa confiance en la duchesse Satine. Le Sénat vota immédiatement l’annulation du retrait des troupes au grand soulagement de la duchesse, d’Obi-Wan et d’Amidala.

A la lumière de ces nouveaux faits, les charges contre Satine furent levées et elle reçut les excuses et remerciements officiels de la bouche du chancelier Palpatine et de son adjoint Mas Amedda. La Duchesse les accepta avec politesse mais, une fois seule avec Obi-Wan, s’inquiéta de qui pouvait bien être derrière tous ces évènements. Et Obi-Wan de lui rappeler ce qu’elle-même lui avait dit plus tôt : les choses changeaient, la ligne entre amis et ennemis devenait flou.
Corruption sur Mandalore
 
Suite à des problèmes de corruption au sein du gouvernement Mandalorien, Padmé Amidala se rendit sur la planète afin d’y rencontrer Satine et de lui apporter son aide. Au même moment, des troubles sanitaires firent leur apparition à grande échelle. A la suite d'investigations, les deux jeunes femmes découvrirent que des contrebandiers avaient dissout du slabin, dans des proportions démesurées et dangereuses pour la santé, dans le thé afin de se faire de l’argent sur les ventes de celui-ci. Elles trouvèrent la source du problème et se rendirent à l’entrepôt de stockage du thé. Elles firent faces, avec les troupes de Satine, à des contrebandiers d’origine Moogan et le violent échange qui en résultat amena à l’incendie et à la destruction de l’entrepôt.
Trahison
 
A la demande de Satine, Padmé se rendit sur Coruscant et demanda de l’aide au Conseil Jedi. Ahsoka Tano fut alors envoyée pour l’aider à résoudre le mystère de la corruption au sein du gouvernement mandalorien. La jeune Padawan débarqua sur la planète sous couvert de dispenser des cours à l’Académie Royale Mandalorienne.

titre img

Un groupe d’étudiants, dont le neveu de Kryze, découvrit finalement que le Premier Ministre Almec était à l’origine du marché noir. Ce dernier fit arrêter Satine pour motif de trahison et voulut lui faire signer des aveux, ce qu’elle refusa. Les jeunes étudiants furent également arrêtés et enfermés, mais Ahsoka avait déjà un plan en tête. Alors que Satine se faisait torturer pour qu’elle signât le document, Ahsoka et les étudiants qui s’étaient échappés de leur cellule passèrent à l’attaque. Le combat se fit non sans mal, mais Almec fut finalement défait et arrêté.
Continuation
 
Par la suite, Satine Kryze continua son travail en faveur de la paix et de la neutralité de Mandalore dans le conflit. Elle ne put malheureusement pas parvenir à son but. Quelques temps plus tard elle fut informée de la mort d' Obi Wan Kenobi des mains de Rako Hardeen. Elle ignorait cependant que Kenobi avait simulé sa mort, avec l'aide du Conseil des Jedi, pour une mission d'infiltration, dont même son ancien padawan ignorait tout. Ce fut donc en sanglotant que la duchesse assista aux funérailles de Kenobi, qu'elle croyait réellement mort.
Dans les griffes de Dark Maul
 

Satine continua de diriger son monde alors que la Guerre des Clones se poursuivait à travers la galaxie. Bientôt, des groupes de criminels, secrètement recrutés par le sith Dark Maul, commencèrent à terroriser les habitants. Satine soupçonna de suite la Death Watch d’être à l’origine de ces actes.  Cependant, la panique continuait à s’emparer du peuple mandalorien et alors que la duchesse prononçait un discours visant à calmer la nation, Pre Vizsla, chef de la Death Watch intervint et assura qu’il n’avait rien à voir avec ces agressions. Il jura de défendre les habitants et de stopper cette crise. Il s’avéra que ce dernier avait lui aussi promis allégeance à l’ancien apprenti de Dark Sidious et que tous ces attentats n’étaient qu’une mise en scène visant à prendre le contrôle de Mandalore. Satine Kryze fut emprisonnée par Pre Vizsla. Celui-ci trahit ses alliés Sith et les enferma également. La Death Watch prit alors le pouvoir. Peu après, Maul et Savage s’enfuirent de la prison en compagnie d’Almec, toujours incarcéré depuis son arrestation. Maul défia Pre en duel et finit par le vaincre. Almec retrouva sa place de premier ministre et trompa le peuple en racontant que c’était la duchesse qui avait assassiné le dirigeant de la Death Watch.

Pourtant, certains n’acceptaient pas la situation et restaient fidèles à l’ex-duchesse, comme Korkie et ses compagnons ou encore Bo-Katan, ancienne alliée au défunt Vizsla jusqu’à sa mort par le Zabrak et sœur de Satine. Ils réussirent à envoyer un message à  Obi-Wan Kenobi lui exposant les évènements dramatiques qui venaient d’avoir lieu. Le Jedi parvint à infiltrer la ville de Sundari en se déguisant en garde de Maul. Il put ainsi faire sortir son amie prisonnière de son cachot  mais les deux amis furent repérés alors qu'ils tentaient de fuir à bord du Twilight. Les soldats abattirent le vaisseau et les fugitifs furent emmenés dans le palais, devant Dark Maul. Satine fut étranglée par le Zabrak qui expliqua à Obi-Wan qu’il tenait enfin sa revanche. Il empala la pauvre femme au sabre laser noir pris sur le corps de Vizsla, devant le Jedi, impuissant. Satine tomba dans les bras d’Obi-Wan et expira après lui avoir déclaré son amour éternel sous le regard satisfait de l’ancien élève de Sidious.

Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 14/07/2012
Rédacteur(s) : TheSandman
Mise en page : Jedimax01, Lax
Mise(s) à jour : Lax, DarkStratis23

Sources

  • http://starwars.wikia.com/wiki/Duchess_Satine
  • http://starwars.wikia.com/wiki/Satine_Kryze
  • The Clone Wars - Saison 2

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Satine Kryze. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité