StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Corran Horn
Jeunesse d'un héros
 

'Combien faut-il de Corelliens pour changer un panneau lumineux ? Aucun ! Si la salle est dans le noir, on ne les verra pas tricher au sabacc !'

- Corran Horn sur Courkrus, An +11

Corran Horn est un humain corellien né 18 ans avant la bataille de Yavin, et le petit-fils biologique du célèbre Jedi Neeja Halcyon. Suite à la mort de  ce dernier au cours de la Guerre des Clones, le père de Corran, Valin Halcyon, fut adopté par Rostek Horn, le meilleur ami de Neeja, et devint alors Hal Horn, un corellien parmi tant d'autres dont le passé familial avait été effacé afin de le soustraire à la repression impériale. Corran naquit alors de Hal et Nyche Horn, et fut élevé sur Corellia dans l'ignorance totale du passé glorieux de sa famille paternelle et de ses aptitudes potentielles, malgré quelques jeux d'enfants qui lui permirent de développer ses facultés au-delà de celles de l'individu de base.

Au service de la CorSec
 

1. Vocation de justice

Suivant les traces de Rostek et Hal, Corran s'engagea très tôt à l'Académie des Forces de Sécurité Corelliennes, où il se montra étonnamment brillant de par ses facultés innées, et devint rapidement un des élèves les plus doués, dépassant même les records de son propre père. Il préférait également se fier à son intellect plutot qu'à ses émotions, et montrait la volonté féroce d'être le meilleur dans tout ce qu'il entreprenait. En dépit de son apparente arrogance, il était extrêmement altruiste et était prêt à sacrifier sa vie pour en sauver une autre. Il apprit lors de son entrainement l'implication de Han Solo dans la destruction de l'Etoile Noire, et considéra à partir de ce moment le rebelle comme une tâche sur l'honneur de Corellia de par ses actions envers l'Empire. Il fut diplômé de la CorSec deux années après l'évènement en question, suite à diverses missions menées haut la main impliquant notamment le Soleil Noir et l'Alliance Rebelle, des organisations qu'il méprisait alors fortement.  Dans son nouveau statut d'enquêteur, il fut amené à travailler en étroite relation avec son père, ainsi qu'avec les renseignements impériaux, mais Corran ne pouvait supporter l'agent de liaison, Kirtan Loor, qu'il trouvait désespérément arrogant et incompétent. Certaines de ses missions avec l'Empire conduisirent par ailleurs à diverses captures de Jedi, bien qu'il ne soit pas porté sur l'impérialisme anti-Jedi. La même année, il perdit sa mère au cours d'un accident de speeder, et se retrouva seul avec son père. Par la suite, une nouvelle enquête commune les mena sur la piste du Soleil Noir, dans une affaire très complexe impliquant Zekka Thyne. Ils s'infiltrèrent alors au cœur du réseau de contrebande et finirent par remonter une piste difficile et pleine de dangers menant directement au Grand Amiral Thrawn, et leur appartenance à la CorSec leur évita de se faire éliminer par les impériaux.

2. Tragédies

Corran fut ensuite transféré à la division anti-contrebande de la CorSec, et devint le partenaire de Iella Wessiri, une jeune femme très compétente et très rusée qui devint sa plus proche amie, ainsi que d'un astromécano surnommé Whistler. Il se montra de plus en plus efficace dans ses enquêtes, privilégiant l'action rapide et n'hésitant pas à employer la force si nécessaire, et montrait une certaine réticence aux missions plus passives telles que les missions d'escorte, bien que ces dernières développèrent considérablement ses talents de pilotage. Au cours de l'année qui suivit, Corran participa de nouveau à une opération conjointe avec son père, mais au cours d'une négociation dans une cantina, le chasseur de primes Bossk fit irruption pour éliminer les parties concernées, et Hal Horn fut tué par les tirs du Trandoshan. Corran se précipita alors à la poursuite de l'assassin et réussit à le capturer, mais cette perte pesa lourdement sur la conscience du jeune corellien. Gil Bastra, le meilleur ami de son père, le prit ainsi sous son aile et lui confia au passage le dernier héritage de Hal, un médaillon Jedi qui se transmettait depuis des générations dans la famille Halcyon. Ignorant ses origines, il ne pouvait en saisir la portée, mais Corran porta une grande affection à cette relique qui représentait tout ce qu'il lui restait de son père. En l'an +4, il effectua plusieurs autres missions d'importance variables, et fut un jour assigné à la protection de la riche Siolle Tinta. En dépit de son professionnalisme, il commença à nouer des liens étroits avec la jeune femme sous sa protection, mais fut forcé de mettre un terme à cette relation lorsque tout danger fut écarté.

3. La voix de la liberté

Quelques mois après la bataille d'Endor, il fut chargé d'enquêter sur la disparition du jeune Fyric Fel, neveu du célèbre baron Soontir Fel, mais au cours de l'interrogatoire des parents du disparu, il constata la présence de trois individus suspects qui s'avérèrent être des membres du célèbre escadron Rogue, qui venaient d'offrir asile aux Fel dans la Nouvelle République naissante. Lorsque Kirtan Loor intervint dans l'affaire pour prendre la direction des opérations, Corran se vit forcé de s'allier avec les Rogues  pour résoudre le mystère de l'enlèvement de Fyric, et laissa finalement les rebelles accomplir leur mission, en les couvrant dans son rapport. Cette rencontre marqua toutefois beaucoup l'enquêteur, qui n'oubliera pas ces quelques moments passés avec les pilotes. Il se recentra alors sur l'arrestation des contrebandiers et autres malfaiteurs sur Corellia afin d'assurer la sécurité des civils, mais lorsqu'il montra sa préférence pour ce genre d'opération plutôt que pour la poursuite de Rebelles, il fut menacé de trahison par le perfide Kirtan Loor. Contraint de fuir, il organisa alors son départ avec l'aide de Gil Bastra et Iella Wessiri, et parvint à quitter Corellia avec Whistler après avoir éliminé quelques TIE venus l'intercepter.

Pilote et héros
 

1. Rejoindre les Rogues

Oscillant entre plusieurs des fausses identités préparées par Bastra, il privilégia d'abord la simplicité, désirant faire profil bas par rapport à l'Empire sans pour autant vouloir rejoindre la Nouvelle République, comme son astromécano le lui conseillait. Il s'installa ainsi toute une année sur Garqi, aidant à la résolution de crises mineures autour de lui, jusqu'au jour où l'Empire fut de nouveau impliqué dans ses affaires et menaça sa retraite solitaire. Conscient que son avenir n'était plus avec l'Empire, Corran accepta l'idée que seule la Nouvelle République aurait les moyens de le libérer et de le protéger de la mort inévitable qui l'attendait s'il restait affronter seul la machine impériale. Sur la rumeur intrigante d'un recrutement de pilotes pour le célèbre Escadron Rogue qu'il avait rencontré auparavant, Corran décida de mettre ses capacités à profit d'une cause valable et s'engagea au sein du corps spatial le plus prestigieux de la Nouvelle République.

En l'an +6, il intégra ainsi l'école de formation des Rogues sur Folor, où il partagea ses quartiers avec le Gand Ooryl Qrygg, qui était le seul autre aspirant à qui il parlait réellement, préférant toujours avancer en solitaire. Il montrait également certaines réserves envers Bror Jace, son rival direct, qu'il considérait trop sûr de ses capacités et trop égoïste pour faire partie d'un escadron. Au cours de la formation, les novices prirent part à une simulation de combat spatial parmi les plus difficiles de la base de données, proposant un scénario appelé Rédemption, où ils s'affrontaient les uns les autres sans savoir qui était l'adversaire. Corran s'illustra brillamment lors de cette simulation, où il affronta le redoutable Tycho Celchu, spécialement choisi par le leader de l'escadron Rogue Wedge Antilles pour mettre Corran à l'épreuve, car l'ancien enquêteur était de loin le meilleur des pilotes en formation. Il rencontra juste après la candidate Lujayne Forge, qui l'aida à s'intégrer au reste du groupe, réussissant à franchir la barrière sentimentale de Corran qui craignait la confiance depuis son isolement sur Garqi.

2. Appartenir à l'élite

Au bout de plusieurs mois, il fut finalement accepté au sein de l'Escadron Rogue et devint Rogue 9,  pouvant dès lors compter Qrygg comme ailier. Toutefois, il était toujours très réticent à travailler en équipe, ce qui força Antilles et Celchu à lui apprendre la leçon à la dure. Au cours d'un exercice de tir, Whistler transféra à son insu ses données au reste de l'escadron, leur permettant d'atteindre des records impressionnants tandis que Horn finissait dernier. Humilié, le corellien confronta ses supérieurs, et finit par admettre que la cohésion du groupe était plus importante que ses résultats personnels qui ne faisaient que conforter son égo.

Suite à diverses batailles contre l'Empire, Corran fut nommé lieutenant et chef du vol 3, comprenant Qrygg, Forge et Andoorni Hui. Au cours d'un exercice de routine, ils tombèrent sur un Interdicteur impérial dans le système Chorax qui tentait d'arraisonner un cargo de contrebande, et les Rogues engagèrent le combat sans attendre. Mais le chasseur de Corran fut endommagé et il ne dut son salut qu'à l'intervention du cargo, qui le ramena à la base Rogue de Talasea. Il apparut alors que le cargo était le Pulsar de Mirax Terrik, ce qui raviva de vieux souvenirs au corellien.

Il continua par la suite à combattre l'Empire dans de multiples missions, parfois aidé du Pulsar, devenant notamment un as en abattant six TIE lors d'un engagement. L'escadron accueillit un jour le jeune Gavin Darklighter, et Corran décida de protéger le jeune homme du bizutage de Bror Jace en sacrifiant son orgueil personnel, montrant par là son évolution au sein de l'escadron et la place importante prise par ses camarades dans le coeur du corellien, qui remplaçaient les nombreuses pertes vécues par le passé.

Une nuit, Corran se réveilla en ressentant un étrange malaise autour de lui, et décida d'aller vérifier l'extérieur de la base Rogue, pour tomber sur un stormtrooper impérial. Il élimina la menace et constata la présence de nombreux assassins dans les quartiers de l'Escadron, qui devinrent rapidement un véritable champ de bataille entre les membres des Rogues, rompus au combat, et les envahisseurs impériaux. Avec l'aide de Qrygg, Corran se porta au secours de ses compagnons, mais ne put éviter de nombreux blessés et la mort de Lujayne Forge, et ils furent forcés d'évacuer la base. Les représailles ne se firent pas attendre et les Rogues prirent d'assaut la base d'origine des troopers sur Vladel, au cours de laquelle le corellien prit trop d'initiatives hasardeuses, et il fut confiné à la fin de la mission, en dépit de son succès. Suite à ces évènements, il entama une relation plutôt compliquée avec sa collègue Erisi Dlarit.

3. Vers la capitale

Les Rogues se virent ensuite confier l'attaque d'une planète codée Lune Noire, qui devait servir de tremplin pour atteindre Coruscant, mais Antilles lui-même doutait du plan de Laryn Kre'fey et assura le retour au service de Corran, ses compétences étant bien trop nécessaires à la mission. Avec la perte de Forge, il fut affecté à l'escorte des navires de débarquement mais au cours de la bataille, ils se heurtèrent à une résistance importante des impériaux et Corran perdit son équipier Andoorni Hui. Après avoir récupéré Qrygg qui s'était éjecté et résisté de peu aux assauts des impériaux, les Rogues battirent en retraite jusqu'à Noquivzor. Corran apprit alors grâce à Whistler que Lune Noire était en réalité Borleias, ce qui lui permit de comprendre diverses données au sujet des faiblesses de la base ennemie et de son commandant, Evir Derricote, un adepte du commerce illégal. Montant un nouveau plan à partir de ces informations, il fit remonter sa découverte à ses supérieurs, reçut l'autorisation spéciale pour une nouvelle attaque de la part d'Ackbar lui-même, et Corran fut désigné pour être l'ailier de Wedge au cours de l'opération. Sous le couvert d'une pluie de météores, l'Escadron Rogue lança alors l'assaut sur Borleias et réussit enfin à percer les défenses ennemies en attaquant par les canyons, permettant aux troupes au sol de se poser pour attaquer directement l'installation impériale. Le chasseur du corellien fut endommagé et il manqua rapidement de carburant, l'empêchant de rentrer à Noquivzor. Il se réfugia sur la lune et Borleias et se prépara à un baroud d'honneur contre les impériaux qui venaient l'achever, mais il fut secouru par Mirax et Tycho Celchu, arrivés à bord du Pulsar pour les prévenir d'un risque de faille dans la sécurité à cause de certains éléments du marché noir présents sur les listes de matériel de l'escadron. A la fin de la bataille, Bror Jace ne manqua pas l'occasion de comparer leurs résultats respectifs, et malgré leur rivalité, Corran s'inquiéta beaucoup lorsque son camarade fut porté disparu au cours de son trajet vers Thyferra.

Suite à la prise de Borleias, Corran et les Rogues en firent leur nouvelle base opérationelle et durent affronter quelques menaces mineures au cours de leur préparation pour Coruscant. Il apparut alors que la menace interne qui planait au-dessus d'eux était le droide récupéré par Corran à ses débuts dans l'Escadron, M-3PO, car ses capacités de récupération avaient inquiété ses supérieurs, mais une enquête minutieuse parvint à innocenter le droide qui continua de servir l'escadron. Corran apprit juste après la vérité sur Tycho Celchu qui avait été emprisonné sur le Lusankya, ce qui était la raison pour laquelle le haut commandement ne lui faisait pas confiance. Mais le corellien ne décela aucune duperie chez l'homme qui lui avait souvent sauvé la vie malgré ses contraintes, et décida de lui faire confiance. Mais les mauvaises nouvelles s'enchainèrent pour Corran qui eut la confirmation de la mort de Bror Jace et celle de Gil Bastra, tués par l'Empire. Ils remportèrent alors une bataille importante sur Mrisst avant de se rendre à Kessel pour libérer des prisonniers du Soleil Noir qui devaient s'infiltrer sur Coruscant pour ouvrir la voie aux Rebelles. Malgré les réticences de Corran à libérer Zekka Thyne, il finit par admettre que seuls les plus dangereux individus auraient de l'importance dans la guerre contre Ysanne Isard. Il rencontra également à ce moment les parents et la sœur de sa collègue décédée, Lujayne Forge.

4. La prise de Coruscant

Corran fut finalement envoyé sous couverture sur Coruscant, accompagné d'Erisi Dlarit, afin de servir d'éclaireur pour l'invasion imminente de la Nouvelle République, et ils furent accueillis par Winter, agent des renseignements. Ils enquêtèrent alors une semaine durant les installations militaires et médicales de la capitale, allant même jusqu'à inspecter les défenses du Palais Impérial afin de faciliter au mieux la conquête des rebelles. Mais tandis qu'ils traversaient le Grand Corridor, il aperçut sa némésis Kirtan Loor qui approchait d'eux, et malgré son désir ardent de vengeance, il se dissimula à l'impérial. Il se rendit alors dans les bas-fonds de Coruscant pour se changer les idées, mais surprit alors une conversation entre Loor et un individu qui semblait être Tycho Celchu ! Persuadé de la trahison du rebelle, Corran voulut retourner le signaler à ses amies mais fut stoppé par les forces de Thyne et forcé d'engager le combat. Après une poursuite intense dans les ruelles sombres de la ville, il parvint à leur échapper en récupérant au passage Inyri Forge, la sœur de Lujayne, qui avait accompagné Thyne sur Coruscant. Il se rendit alors en lieu sûr chez Asyr Sei'lar où il contacta Winter, dans l'espoir de communiquer avec Antilles qui se trouvait également en infiltration. En révélant ses doutes à son supérieur, il apprit que Celchu était présumé mort depuis une attaque de Zsinj à Noquivzor, ce qui rendait impossible sa présence sur la capitale.

Les Rogues furent finalement chargés de faire tomber les boucliers planétaires en vue de l'invasion, et constata avec plaisir la présence de Mirax Terrik et Iella Wessiri, qui avaient fait entrer plusieurs membres de l'escadron sur la planète. Les pilotes travaillèrent dès lors de concert avec les membres du Soleil Noir pour préparer l'opération, et durent affronter à plusieurs reprises les forces impériales venues les appréhender. Ils finirent par comprendre que Thyne avait vendu leurs emplacements, et lors d'une ultime confrontation avec le criminel, Forge se chargea de l'éliminer. Mais les informations révélées par Thyne avant sa mort ravivèrent les doutes de Corran au sujet de Celchu, et ses craintes furent confirmées en découvrant la survie de Celchu, qui avait été présumé disparu afin de participer secrètement à la mission des Rogues. Antilles lui affirma alors que Tycho n'était pas le contact de Loor, mais qu'il s'agissait de Lai Nootka. En constatant que la seule cache de l'escadron qui n'avait pas été attaquée était celle trouvée par Celchu, Corran fut forcé de partager un temps le point de vue d'Antilles. Avec la présence de nombreux alliés à leurs côtés, les Rogues se sentirent plus en confiance et organisèrent une vaste opération pour faire tomber les boucliers, et Corran pilota un Chasseur de têtes Z-95 au coeur de la ville pour détruire diverses installations, au même titre que les autres pilotes. Ils réussirent finalement à faire tomber le bouclier au moment où la flotte Républicaine arrivait dans le système, mais Corran fut pris dans l'effondrement d'une tour et présumé mort. Adulé à titre posthume pour ses actes héroiques, on lui érigea un mémorial sur Coruscant, et Celchu fut arrêté, soupçonné d'avoir trafiqué le chasseur du corellien. Un long procès commença alors pour l'alderaanien, qui était soutenu de Wessiri et Whistler, persuadés de son innocence, tandis que les Rogues combattaient Zsinj et d'autres Seigneurs de Guerre.

5. Prisonnier du Lusankya

Toutefois, Corran Horn n'était pas aussi facile à éliminer et il se réveilla sur le Lusankya, superdestroyer personnel de la cruelle Ysanne Isard. Drogué et affaibli, il commença à participer à de nombreuses simulations au cours desquelles il devait éliminer l'escadron Rogue, en oubliant la moitié de ce qu'il faisait la fois d'après. Mais il réussit à combattre les effets des drogues et comprit rapidement qu'Isard désirait le retourner contre les siens. Malgré les menaces de l'impériale, il fit preuve d'une obstination et d'une insolence sans borne envers elle, refusant de révéler quoi que ce soit ou de se laisser briser. Il fut alors torturé sans ménagement, mais devant son attitude rebelle absolue, Isard finit par l'enfermer avec le reste des prisonniers du Lusankya. Il y rencontra alors Evir Derricote, défenseur de Borleias et créateur du virus Krytos, ainsi que le légendaire Jan Dodonna, qui était devenu le chef des prisonniers. Mettant à profit son incarcération avec les autres, il se renseigna directement pour découvrir les faiblesses du destroyer et parvenir à s'échapper. Suite à une première tentative d'évasion, il fut transféré au centre médical le temps de récupérer, et apprit alors les secrets de la gravité inversée du vaisseau, qui isolait la prison du reste en faisant en réalité marcher les prisonniers au plafond. Il vérifia sa théorie avec une pierre au cours de la semaine, puis décida de tenter l'expérience lui-même et demanda à Dodonna de couvrir sa fuite, l'ancien rebelle ne désirant pas s'échapper, persuadé d'avoir un devoir envers les autres prisonniers. Malgré la tentative de Derricote de le stopper pour rentrer dans les bonnes grâces d'Isard, Corran réussit à fuir la prison et les stormtroopers derrière lui, éliminant l'impérial au passage, et émergea dans une grande bibliothèque. Il y dénicha un vieux blaster et réussit à s'introduire dans un terminal informatique, où il découvrit les résultats de ses tests, le déclarant impossible à convertir. A sa grande surprise, il découvrit le même résultat en ouvrant le dossier de Tycho Celchu, et comprit alors qu'il faisait fausse route sur la taupe dans l'escadron depuis le début. Il fit rapidement les liens entre les évènements et ses soupçons se portèrent à son grand regret sur l'attirante Erisi Dlarit.

Il réussit finalement à trouver un ascenseur dissimulé et débarqua dans une salle contenant des reliques Jedi exposées telles des trophées. Il récupéra un sabre laser ayant appartenu à un certain Neeja Halcyon, dont l'apprenti ressemblait énormément à son propre père, Hal Horn, et qui détenait également un médaillon semblable à celui qu'il portait lui-même. Il élimina les stormtroopers qui venaient arrêter l'intrus, et en ressortant du bâtiment il constata qu'il se trouvait toujours sur Coruscant ! Il contacta alors Whistler et avec son aide gagna le palais de justice pour innocenter Tycho Celchu au dernier moment, choquant l'intégralité des témoins par sa survie miraculeuse. Son évasion déclencha malheureusement le départ d'Isard, qui fit décoller le Lusankya de Coruscant, détruisant les dizaines de quartiers sous lesquels il était enterré. Au cours de la vaine poursuite du superdestroyer, Erisi Dlarit fut capturée par les rayons tracteurs du vaisseau, confirmant à Corran qu'elle était bien l'espionne qu'ils recherchaient. Enfin libre, le corellien put entamer une relation sérieuse avec la belle Mirax Terrik.

6. La Guerre du Bacta

A peine remise du virus Krytos lâchement propagé par Isard pour éliminer les non-humains et des attentats du Front Palpatine de Libération, dirigé par Kirtan Loor, la Nouvelle République commença à consolider son autorité sur la capitale. Pour rétablir la réputation de ses héros, elle organisa une grande cérémonie pour le retour de Corran Horn, où l'innocence de Tycho fut définitivement annoncée. A la fin de la cérémonie, Corran rencontra Luke Skywalker qui lui révéla sa lignée Jedi, mais le corellien refusa de suivre le héros rebelle à son académie, préférant demeurer au sein des Rogues pour libérer les prisonniers du Lusankya. En apprenant qu'Isard avait conquis Thyferra, Corran demanda le lancement d'une opération militaire à son encontre, mais il se heurta au refus du Conseiller Fey'lya qui refusait d'engager des mesures. Dégoûté, Corran décida alors de démissionner de la Nouvelle République, et fut suivi par le reste de l'Escadron Rogue ainsi que Mirax et Iella. Il planifia ensuite avec Antilles et Celchu une guerre personnelle contre Isard. Au cours d'une mission de récupération sur Tatooine, chez l'oncle de Gavin Darklighter, Corran rencontra Booster Terrik, père de Mirax et ancienne némésis de Hal Horn. Malgré des débuts difficiles, Booster se joignit à eux et ils s'installèrent à Yag'Dhul, nouvelle base de leur milice indépendante. Ils réussirent finalement à récupérer des chasseurs stellaires et reformèrent leur force de frappe originelle, rejoints rapidement par les techniciens spatiaux de la Nouvelle République qui avaient également fait défection. Les Rogues menèrent alors une campagne de piraterie pour détourner les convois de bacta, les envoyant vers des mondes nécessiteux plutôt que vers Thyferra où Isard les attendait.

Corran fut ensuite chargé d'infiltrer Thyferra pour aider la résistance Vratix à combattre la tyrannie d'Isard, et affronta quelques stormtroopers avec son sabre laser dès son arrivée, mais il fut rapidement dépassé et sauvé par les natifs. A sa grande surprise, il fut recueilli par un groupe de résistants commandé par Bror Jace, qui avait réussi à échapper à l'embuscade impériale. Corran et ses alliés engagèrent alors de multiples actions contre Isard et ses convois, tandis que les Rogues attaquaient ses vaisseaux dans l'espace, et une longue guerre d'usure commença. Mais la cruauté d'Isard ne connaissait pas de limites et les batailles furent de plus en plus difficiles. Au terme de la guerre, les Rogues attaquèrent directement les forces d'Isard à Thyferra, et une terrible bataille s'engagea au cours de laquelle Corran abattit Erisi Dlarit, et qui mit les Rogues à l'épreuve comme jamais. Le soutien inespéré de Booster Terrik, qui avait arraisonné un destroyer stellaire allié d'Isard, fut l'élément final de la bataille, et le Lusankya fut vaincu et abandonné par son équipage. Corran participa à la poursuite d'une navette qui transportait Isard, et avec l'aide de Celchu réussit à l'abattre, mettant fin à la menace Isard et à la guerre du Bacta, malgré la perte des prisonniers du Lusankya qui avaient disparu. Il se maria finalement avec Mirax à l'issue de la guerre et rentra sur Coruscant en héros, avec le reste de l'Escadron Rogue.

7. De multiples crises

Suite à la chute d'Isard, Corran continua de servir au sein de l'Escadron Rogue pour affronter les autres vestiges de la puissance impériale. Il fut intégré à la flotte du Général Han Solo lors de la campagne menée contre le Seigneur de Guerre Zsinj, et affronta les forces de l'impérial à diverses reprises au cours du conflit. Il prit ainsi part à la bataille de Talasea avec le soutien du récemment créé Escadron Spectre, de même qu'à la bataille d'Ession contre l'amiral Apwar Trigit. Prenant le vaisseau amiral de Solo comme nouvelle base d'opération, les Rogues lancèrent dès lors de multiples attaques contre les installations de Zsinj, et stoppèrent ses tentatives d'arraisonnement de navires en chantier à Kuat. Il participa ensuite aux batailles de Saffalore et de Vahaba, alternant embuscades des Rogues et embuscades de Zsinj, et il démasqua notamment plusieurs traîtres non-humains, endoctrinés par le Seigneur de Guerre pour commettre des attentats dans la Nouvelle République. Corran fut ainsi forcé d'éliminer le Rogue Tal'dira, peu avant de déjouer plusieurs attentats avec l'aide des Spectres. La campagne s'acheva au cours d'une ultime bataille entre les Rogues et le Poing d'Acier de Zsinj, et Corran participa lui-même à la chute du destroyer. Profitant d'un court répit, il partit en lune de miel avec Mirax sur Alakatha, la lune des riches, et s'installa ensuite sur Coruscant avec son épouse et Whistler.

Quelques années plus tard, l'Empire refit surface avec une nouvelle force de frappe et Corran, toujours au sein des Rogues, fut affecté à la sécurité de Leia et Han Solo sur Bpfassh. Peu après, tandis qu'ils escortaient un vaisseau de Coruscant à Sluis Van, ils furent assaillis par les destroyers de l'implacable Grand Amiral Thrawn, récemment ressurgi des Régions Inconnues. Ils participèrent ainsi à la bataille des chantiers navals, repoussant les forces ennemies qui tentaient de s'emparer des vaisseaux républicains. Lorsque la recherche de la Flotte Katana devint une priorité pour les deux camps, les Rogues se rallièrent à Solo qui monta une opération secrète hors des canaux officiels, dans l'espoir d'arriver les premiers sur place. Mais l'intervention de la flottille officielle de Borsk Fey'lya força les Rogues à se ranger du bon côté pour ne pas aller en cour martiale. Toutefois, les républicains durent unirent leurs forces lorsque les destroyers de Thrawn firent irruption, et Corran défendit ardemment la position de Solo face aux redoutables TIE, les empêchant de monter à bord des cuirassés restants. La campagne contre Thrawn fut dès lors très éprouvante pour les Rogues, qui virent plusieurs défaites à Filve ou à Qat Chrystac, la Nouvelle République se montrant impuissante à combattre cette menace. Les Rogues prirent alors part à une ultime opération et se lancèrent contre Thrawn dans la bataille de Bilbringi, qui vit la victoire inespérée de la Nouvelle République suite à l'assassinat de Thrawn par son garde du corps Noghri.

8. Confrontation finale

Suite à la défaite de Thrawn, Corran commença à reprendre un train de vie normal sur Coruscant, mais au cours d'une soirée donnée pour les Rogues, il croisa à sa grande surprise Urlor Sette, ancien prisonnier du Lusankya. Toutefois, lorsque Corran lui révéla son nom, le prisonnier s'effondra, victime d'une hémorragie cérébrale, causée par une capsule de poison. Choqué, Corran se mit aussitôt à enquêter avec Iella et finit par retracer le poison jusqu'à Commenor, où il infiltra l'Escadron Rogue. Après une escarmouche avec quelques impériaux, ils découvrirent plusieurs autres prisonniers morts venant du Lusankya et comprirent qu'Ysanne Isard avait survécu à la bataille de Thyferra. Corran et les autres furent alors envoyés dans l'hégémonie Ciutric pour combattre l'Amiral Krennel, et le corellien fut promu au rang de capitaine suite à la promotion d'Antilles au grade de général. Au cours d'un assaut à Liinade III, les Rogues découvrirent les plans d'une nouvelle arme de destruction de Krennel, la Station Pulsar, une petite étoile de la mort capable d'anéantir des vaisseaux capitaux. Corran rentra directement à Coruscant pour faire part de sa découverte et prépara un plan d'attaque pour éliminer cette nouvelle menace, envoyant Nrin Vakil en reconnaissance pour découvrir l'emplacement de la station. Horn mena alors ses hommes jusqu'à Corvis Mineure et découvrit à ses dépens que l'histoire de la super arme était un piège de Krennel destiné à détruire définitivement l'escadron Rogue. Malgré une résistance honorable face aux intercepteurs de l'amiral, lorsque des escadrons de TIE portèrent secours aux survivants, un tiers de l'Escadron avait déjà été abattu et présumé mort, y compris Wes Janson et Asyr Sei'lar. Corran et les autres furent emmenés dans une base secrète dirigée par Isard elle-même. Elle leur révéla qu'un de ses clones s'était rallié à Krennel et lui avait fourni les prisonniers du Lusankya. Elle proposa alors aux Rogues de s'allier pour éliminer Krennel, en échange de son immunité envers la Nouvelle République, mais Corran gardait une certaine méfiance envers sa tortionnaire. Les Rogues s'entraînèrent alors sur des Défenseurs TIE afin de s'infiltrer comme pilotes parmi les forces de Krennel, devenant l'Escadron Requiem. Lorsque la flotte de la Nouvelle République prit d'assaut la planète de Krennel, Corran et les autres déjà sur place s'attaquèrent aux défenses de la prison et libérèrent les anciens prisonniers du Lusankya, permettant au corellien de tenir sa promesse faite à Dodonna des années auparavant. Il affronta les derniers hommes de Krennel avec l'aide de Qrygg, et la bataille de Ciutric fut une véritable victoire pour la Nouvelle République, lorsque le clone d'Isard et Krennel furent éliminés en orbite. Dans le même temps, la tentative de la véritable Isard de récupérer le Lusankya s'acheva par un échec lorsque Iella Wessiri déjoua ses plans avant de l'éliminer, vengeant ainsi la mort de son époux, permettant aux Rogues de retourner en sécurité sur Coruscant.

Très vite, les évènements s'enchaînèrent de nouveau lorsque l'Empereur ressuscité s'empara de Coruscant en détruisant au passage la demeure des Horn, et Corran reprit du service dans les batailles de Mon Calamari et Coruscant contre les Dévastateurs de Mondes. La campagne de Palpatine fut très rude pour les Rogues mais ils remportèrent finalement la victoire, mettant un terme définitif au règne de l'Empereur, et Corran continua de servir au sein des Rogues comme lors de la bataille de Phaeda.

Un héritage à défendre
 

1. Disparition de Mirax

En +11, les Rogues furent chargés de poursuivre les Scélérats, un groupe de pirate dirigés par l'ancienne impériale Leonia Tavira, mais la faculté étonnante des pirates à leur échapper rendit la campagne très longue et très frustrante pour les pilotes, malgré quelques victoires comme celle d'Alakatha où ils capturèrent l'un des principaux vaisseaux alliés de Tavira, le Boucanier. Reconstruisant dans le même temps son foyer avec Mirax, il commença à envisager la possibilité d'avoir des enfants, mais ses projets furent soudain retardés par la disparition de son épouse. D'abord paniqué à l'idée de ne pas se rappeler d'elle, il se rassura en demandant à ses collègues s'il n'était pas fou, avant de débouler dans les bureaux de Celchu et Cracken pour les confronter. Il apprit que Mirax avait été envoyée sur la piste des Scélérats, et comprit qu'elle avait fait ça pour régler plus rapidement cette affaire, et leur permettre ainsi de fonder une famille. Mais il apparut qu'elle ne donnait plus signe de vie depuis quelques temps. Oubliant toute réserve, Corran alla jusqu'à requérir le soutien de Leia Organa et Han Solo, avant de se tourner vers Luke Skywalker. Ce dernier lui offrit la possibilité de venir s'entraîner à l'Académie de Yavin 4 pour développer ses facultés dans la Force, afin de pouvoir retrouver la trace émotionnelle de Mirax, car c'était le choc de la disparition qui avait causé son problème de mémoire. Malgré ses réserves au sujet de la durée de l'entraînement, il se laissa convaincre par Whistler qui lui montra l'holo-message de son père l'exhortant à revendiquer son héritage Jedi.

2. Formation Jedi

Prenant avec lui le sabre de Neeja Halcyon, il se rendit ainsi à Yavin 4 où il rejoignit les autres élèves de Luke pour commencer une formation de Jedi, sous l'identité de Keiran Halcyon afin de ne pas attirer l'attention. Malgré cette façade, Skywalker l'encouragea à se montrer moins suspect et briser les protections sentimentales qu'il s'était érigé, afin de pouvoir s'intégrer au groupe. Après avoir choisi ses quartiers dans l'ancienne base rebelle, qui avaient notamment appartenu à Wedge, Biggs et Jek Porkins, il découvrit les autres étudiants, et se laissa surprendre par la formation souple et individuelle que proposait Luke. En effet, lorsqu'il demanda à son maître comment se dérouleraient les séances de sabre laser, il fut lui-même chargé avec Kam Solusar de les mettre en place. Il développa également une amitié avec un autre militaire, Kyle Katarn, et se prépara un programme personnel d'entraînement matinal pour se maintenir en bonne condition physique. Presque naturellement, Corran se trouva malgré tout un rival en la personne de Gantoris, l'un des rares élèves à pouvoir le battre lors des duels d'entraînements. Il développa de formidables dons de prescience lui permettant d'anticiper les mouvements de ses adversaires, le rendant très redoutable au combat. Il réalisa également qu'il percevait mieux la Force en étant lui-même et en mettant de côté son arrogance, et évolua dans ce sens au cours de sa formation, malgré ses doutes à revoir toute sa personnalité.

Au cours d'un entraînement à la télékinésie, il constata qu'il était dépourvu de toute capacité à déplacer les objets, un trait de famille récurrent. Il possédait cependant une autre aptitude tout aussi puissante et tout aussi utile, l'illusion de Force, qui pouvait modifier les perceptions naturelles de ceux qui l'entouraient. Après étude de cette faculté avec Luke auprès de l'holocron de Bodo Baas, il comprit qu'il fallait faire preuve de prudence avec cette arme qui pouvait aisément mener au côté obscur. Une nuit, il suivit Luke et les autres élèves dans une source souterraine sous le Temple, où ils se laissèrent guider dans une vision de Force. Mais la méditation fut interrompue lorsque la source fut soumise à l'action de gaz chauds qui menacèrent de tous les brûler, et les élèves s'entraidèrent pour sortir de l'eau. A sa grande surprise, Corran absorba soudainement l'énergie produite par la chaleur et la transforma en un puissant flux télékinétique qui sauva Tionne en la tirant hors de l'eau. Il découvrit alors que l'absorption d'énergie était une autre faculté propre à sa famille, qui compensait aisément ses faiblesses dans d'autres domaines.

3. Combattre l'obscurité

Un matin, ils découvrirent le corps consumé de Gantoris, et le corellien comprit que les prouesses récentes de l'étudiant étaient dues à son approche d'un pouvoir obscur omniprésent qu'il n'avait pas su contrôler. De par ses compétences acquises à la CorSec, Corran se chargea de mener l'enquête sur la mort de Gantoris et sur l'homme en noir qu'avait mentionné l'étudiant. Comprenant qu'il s'agissait d'un puissant utilisateur du côté obscur, il poussa les autres étudiants à avancer ensemble dans la lumière, et se renseigna auprès de Tionne sur l'histoire de la lune. Au cours d'une expédition de surveillance avec Brakiss et Kam, il découvrit un temple isolé qui dégageait une aura malveillante, et qui contenant une étrange pierre bleue qui remua des émotions négatives dans le cœur du corellien. Il accueillit peu de temps après le jeune Kyp Durron, emmené par Wedge Antilles qui n'avait pas pu résister à l'occasion de venir saluer son camarade. Tandis que Skywalker entraînait la nouvelle recrue, Corran travailla de son côté sur ses aptitudes, continuant d'apprendre le combat au sabre laser avec Kam. Mais un jour, au cours d'une séance d'histoire avec Tionne qui portait sur l'ancien Sith Exar Kun, le jeune Kyp proposa une version différente des faits relatés, d'un point de vue beaucoup plus sombre que celui des Jedi. Corran comprit de suite qu'il avait été en contact avec l'entité obscure, et émit l'hypothèse qu'il s'agissait de l'esprit de Kun, résidant toujours dans sa dernière demeure de la Yavin IV. Après l'arrivée de Mara Jade, ancienne Main de l'Empereur, Corran affronta Durron, qui était soutenu par l'esprit du Sith déchu, et fut balayé par la puissance de son adversaire. Il fut contraint de le laisser fuir et le jeune homme s'empara du vaisseau de Mara.

Le Corellien reprit alors son entraînement avec Mara, mais la jeune femme préféra quitter l'Académie, insatisfaite des enseignements de Luke, et Corran confronta son maître qui souffrait de la perte de trois élèves si prometteurs, le poussant à se recentrer sur les étudiants qui étaient toujours présents. Peu de temps après, Durron refit surface pour défaire Luke, le plongeant dans l'inconscience, et s'emparer du Broyeur de Soleil. Restant veiller sur son maître, Corran demanda à ses contacts sur Coruscant de quoi détruire le temps de Kun si cela s'avérait nécessaire, puis accueillit la famille Solo, inquiète au sujet de Luke. Mais au cours de cette visite, ils furent tous submergés par une vague d'angoisse et comprirent que Durron avait utilisé le Broyeur de Soleil pour détruire Carida, poussant Corran à dévoiler son identité à Han Solo, dans l'espoir de participer à la traque de Kyp. Mais Solo refusa, lui laissant simplement de quoi réparer le chasseur de têtes de Mara qui avait été abîmé par Durron. Corran dut alors faire face aux terribles tentatives de Kun pour détruire les Jedi, et réussit à ramener Streen dans le droit chemin, avant de pousser les étudiants à unir leurs forces contre l'obscurité. Il affronta également de nombreuses créatures ailées contrôlées par le Sith qui tentèrent d'assaillirent le Temple, et décida finalement de monter un plan d'attaque avec Kam et les autres pour bannir définitivement Exar Kun et libérer Luke, toujours vivant malgré son état second.

Laissant les autres étudiants auprès de Luke pour affronter Kun, Corran prit le chasseur de têtes et se rendit au temple Sith dans l'espoir de le détruite, mais fut dominé par l'entité obscure, qui pouvait agir sur le monde réal, au grand dam du corellien. Toutefois, les autres étudiants réussirent à repousser les ténèbres au Grand Temple et Skywalker fut libéré. Suite au retour de Kyp chez les Jedi, Corran décida qu'il était temps pour lui de continuer sa quête, insatisfait de l'enseignement de Luke et ne pouvant rester auprès d'un criminel tel que Kyp. Malgré ses désaccords avec son maître, ils se séparèrent sans conflit et avoua qu'il pourrait toujours revenir terminer son entraînement s'il en éprouvait le désir à l'avenir.

4. Infiltrer les Scélérats

Il rallia l'Aventurier Errant de son beau-père, où il comprit sans peine que Booster était déjà au courant de la disparition de sa fille, malgré son jeu d'acteur très convaincant. Corran lui demanda alors son aide pour dénicher des informations sur les Scélérats et se rendit ensuite discrètement à Corellia pour discuter avec son grand-père, Rostek Horn, qu'il n'avait plus vu depuis six ans. Il découvrit alors l'importance de son patrimoine familial lorsque Rostek lui montra les nombreux documents concernant Neeja Halcyon et ses effets personnels qu'il avait dissimulés dans son jardin. Suite à cette immersion dans la culture Jedi, il fit un rêve très singulier où il se retrouva dans la peau de Neeja le jour de sa mort, assistant à toute la scène par les yeux de son ancêtre. Il comprit alors qu'il avait jusque-là tenté de devenir le Jedi que son grand père était, et non le Jedi qu'il devait être lui-même. Jugeant que le temps n'était pas venu d'être un Jedi, il retourna à ses compétences d'enquêteur de la CorSec et décida d'infiltrer les Scélérats, sous l'identité de Jenos Idanian, laissant le sabre de Neeja sur Corellia. Il voyagea dans un paquebot de Tinta Lines, où il rencontra le jeune Keevy Spart, grand admirateur de l'Escadron Rogue, et dut combattre un raid des Scélérats qui tentaient de piller les ressources du paquebot. Avec l'aide de Spart, il élimina les pirates infiltrés et réussit à éloigner le vaisseau des pirates. Il l'emmena alors auprès de l'Aventurier Errant qui prit en charge les passagers, et réussit à retracer le point d'origine des pirates, Courkrus.

Il récupéra le paquebot et l'emmena sur Courkrus comme cadeau de bienvenue, où il fut accueilli par Jacob Nive, leader des Survivants, un des groupes affiliés aux Scélérats. Il fut alors intégré au sein de l'Escadron Roc sous les ordres de Nakk Kech et devint Roc 9, ironiquement le même matricule que chez les Rogues. Rapidement, Corran fut envoyé à l'assaut d'un destroyer impérial, involontairement responsable de la création des Survivants, et s'illustra par sa volonté de ne pas tuer inutilement les pilotes ennemis sans défense, attirant l'attention de Nive qui accordait beaucoup d'importance à ce genre de principes. Dès lors, Corran fut promut à la tête du Vol 3, et choisit Caet Shrovl et Timmser pour être ses ailiers, et malgré des débuts difficiles entre eux, ils devinrent très proches au cours de leur formation commune à Vlarnya. Comme de juste, il développa rapidement une rivalité avec Remart Sasyru, un ancien pilote des Rocs qui avait autrefois tenté d'abuser de Caet, et Corran le remit à sa place au cours d'une discussion très animée au Crash, la principale cantina des pirates. Grâce à sa discussion avec son ailière, il comprit rapidement que pour atteindre Tavira et le gratin des Scélérats il devrait monter en grade, car tel était le fonctionnement du groupe pirate. Au cours d'un des premiers combats de Corran, Kech fut abattu et le corellien fut nommé à la tête de l'Escadron Rogue. Il commença alors à former personnellement ses hommes et nomma Timmser et Caet chefs de vol, et parvint très vite à redorer le blason des Roc, le transformant en Escadron compétent en un temps record. Son travail fut récompensé lorsque les Rocs furent envoyés en mission avec le Scélérat lui-même à Xa Fel, mais ils tombèrent sur l'Escadron Rogue et Corran dut faire preuve d'une grande habileté pour ne pas éliminer ses amis, tout en calmant les ardeurs des pirates. Avec ruse, il parvint à pousser les pirates à la retraite, non sans s'être illustré en sauvant le Scélérat d'une série de missiles, et Corran put ainsi sauver la majorité de ses pirates en protégeant les Rogues. Ses hommes et lui furent alors directement félicités par Leonia Tavira à bord du Scélérat, et Corran fut promu leader de l'Escadron Eclair, au grand dam de son rival Sasyru. Se rapprochant ainsi d'avantage de Tavira, cela le mit également en danger et lorsque l'amirale le questionna sur la présence d'un Jedi à Xa Fel, il détourna habilement les soupçons sur Luke Skywalker, alimentant au passage la paranoia de l'ex-moff. Ses récents exploits impressionnèrent Tavira qui tenta comme à son habitude d'entamer une relation intime avec le corellien, mais il repoussa ses avances, concentré sur Mirax, malgré l'attirance certaine qu'il éprouvait pour la pirate.

5. Accepter la voie du Jedi

Au cours de leur mission suivante sur Kerilt, ils éliminèrent un transport d'esclaves qui leur faisait obstacle puis se mirent à piller la colonie des survivants Caamasi. Lorsque plusieurs de ses pilotes au sol gardèrent le silence, Corran descendit à son tour pour trouver Sasyru et ses collègues en train de menacer un Caamasi pour dérober ses biens et abuser de sa fille. Corran prit alors la défense des colons et affronta son rival, le mettant rapidement au tapis, avant de rendre leurs biens aux victimes. Le Caamasi, Elegos A'kla, s'offrit alors de le servir pour combler sa dette et protéger son peuple. A son retour sur le Scélérat, il dut faire face à la colère de l'amirale mais cette dernière se persuada qu'il avait manipulé Sasyru pour attirer son attention et le faire éliminer, et lui offrit un mois pour se décider à accepter ses avances. Il réalisa alors que les pirates avaient fait ressortir chez lui beaucoup de ses défauts, et trouva conseil auprès de son nouvel ami Caamasi, naturellement pacifiste et proche des Jedi. En apprenant qu'Elegos était le descendant d'Ylenic It'kla, le meilleur ami de Neeja Halcyon, Corran comprit qu'il ne devait ni oublier sa formation, ni tenter d'être quelqu'un d'autre, et décida d'accepter totalement son patrimoine. Se recentrant sur son objectif, il commença à construire son sabre laser personnel en utilisant habilement les cadeaux offerts par Tavira et des pièces récupérées à Vlarnya telles qu'un guidon de motojet, suivant les consignes d'un des documents fournis par Rostek Horn. Il réussit alors à créer une arme très singulière à double phase, dont la lame pouvait changer de taille en cours de combat, et commença à créer la panique sur Courkrus.

Entretenant une réputation d'ivresse pour Idanian, il projeta diverses illusions de Force à ses ennemis tout en faisant des apparitions miracle dans la ville pour combattre quelques pirates, lançant ainsi la légende du Jedi Fantôme de Vlarnya. Il frappa ainsi les différents groupes pirates associés au Scélérats, avant de finalement s'en prendre à Shala le Hutt, qui s'était préparé à combattre le Jedi pour protéger ses intérêts. Corran l'affronta dans son repaire, mais le Hutt fut trahi par un de ses hommes qui déclencha l'explosion du bâtiment. Le Jedi réussit alors l'exploit d'absorber l'explosion avec la Force, ce qui lui permit d'y survivre, ce qui ne fut pas le cas de ses vêtements et il fut retrouvé nu par Elegos, entretenant sa nouvelle réputation de dépravé. Epuisé de ses efforts mais content des résultats en constatant la panique et la désertion de masse au sein des pirates, il apprit également que Timmser et Caet avaient fui ensemble la planète, au grand soulagement du corellien qui les savait capable de devenir meilleurs loin des pirates. Tavira revint alors sur Courkrus pour l'exhorter à reprendre ses esprits et mener la riposte contre le Jedi, lui demandant au passage de tuer Jacob Nive que Corran avait réussi à briser. Il décida toutefois de lui laisser la vie sauve, et tenta d'orchestrer sa propre mort des mains du Jedi. Mais il fut surpris par l'arrivée d'une demi-dizaine d'utilisateurs de la Force armés de sabre laser qui tentèrent de le stopper dans les rues de la ville, et s'en sortit de peu grâce à l'arrivée de Luke Skywalker lui-même, venu avec Qrygg. Corran interrogea alors l'un des guerriers survivants, et après avoir révélé son identité à Nive pour lui offrir une chance de se racheter, il mit le cap sur Susevfi, demeure des Jensaarai, où Mirax était détenue. Ils prirent d'assaut le palais principal et le corellien réussit à retrouver son épouse, avant d'affronter le chef des Jensaarai dans sa fuite. Suite à cette victoire, Corran projeta une illusion dans l'esprit de Tavira qui s'apprêtait à bombarder la planète depuis son destroyer, lui faisait croire qu'une puissante flotte comprenant le Lusankya venait pour la stopper. Jouant ainsi sur sa paranoïa, il parvint à la faire battre en retraite, humiliée et seule, et il aida finalement à sécuriser Susevfi en faisant entendre raisons aux Jensaarai sur la voie de la Force.

Corran rentra alors à Coruscant avec son épouse et Elegos, et décida qu'il ne deviendrait pas Jedi à temps plein, préférant utiliser ses aptitudes au sein de l'Escadron Rogue, non sans détruire avant tout le temple de Kun sur Yavin, pour éviter à tout futur étudiant la tentation du côté obscur.

6. Vers la paix

Au cours des années qui suivirent, Corran participa à diverses missions avec les Rogues et pour Luke, participant au combat contre le Jedi déchu Desann sur Yavin 4 où encore les disciples de Ragnos à Wayland et à Korriban. Durant cette période, il s'occupa de la formation du jeune Raltharan, mais eut également la joie de devenir père avec la naissance de ses enfants, Valin et Jysella. En dépit de ce temps passé auprès des Jedi, il continuait de servir les Rogues dans diverses missions telles que l'évacuation de Thanta Zilbra lors de la crise de Centerpoint, et fut nommé commandant lors de l'affectation de l'escadron au vaisseau du général Bel Iblis, et se trouvait notamment à Morishim lorsqu'une corvette impériale soupçonnée de faire défection fut capturée par un destroyer stellaire.

En +19 se déclencha alors la crise du Document de Caamas, et Corran fut envoyé sur l'Aventurier Errant pour utiliser le réseau de renseignements de Booster, emmenant sa famille avec lui. Après avoir appris des informations intéressantes sur Thrawn et le groupe Vengeance grâce à Talon Karrde et Mara Jade, en dépit de sa méfiance envers les contrebandiers, il finit par rallier de nouveau les Rogues. Ils furent envoyés réprimer les ardeurs de vengeance d'une force d'intervention Frezhlix, qui profitait de la crise de Caamas pour régler de vieux comptes, et furent forcés de détruire leurs adversaires lorsque ces derniers engagèrent le combat. Corran et les autres furent ensuite envoyés réprimer de nombreux autres peuples stimulés par la crise et qui désiraient détruire les Bothans.

Peu après, tandis que Bel Iblis se rendait à Yaga Mineure, Corran se rendit sur Bothawui avec Wedge pour assurer la sécurité des Bothans dans la capitale, et s'occuper du groupe impérial Vengeance qui venait détruire le bouclier planétaire. Ils y rencontrèrent alors Moranda Savich, une alliée de Talon Karrde, et unirent leurs forces pour découvrir le plan des impériaux. Leur enquête les mena sur la piste d'un magasin exotique, mais ils furent rappelés par Bel Iblis et laissèrent Moranda mener à bien la mission de protection de la capitale, qui fut un succès relatif. De retour à Yaga Mineure, Corran partiipa au combat contre l'Implacable aux côtés des Rogues et de Booster, et finalement la conspiration de Vilim Disra et l'escroc Flim fut révélée, permettant à l'amiral Pellaeon de proposer enfin son accord de paix avec la Nouvelle République. Suite à la résolution de la crise de Caamas et la sauvegarde de Bothawui, la pax fut signée et la galaxie retrouva la paix, offrant à Corran la chance de prendre sa retraite de l'armée. Il s'installa alors avec sa famille sur Yavin 4, et assista au mariage Jedi de Luke et Mara. Mais leur union symbolisait tellement qu'une cérémonie publique fut organisée sur Coruscant, et Corran accompagna son ami pour s'occuper de son enterrement de vie de garçon avec les Rogues, Han Solo et Kam. Le mariage fut quelque peu mouvementé lorsqu'un groupe d'impériaux menés par le Moff Derran Takkar tentèrent d'éliminer les Jedi, et Corran assura la défense de son ami avec les autres. Mais la situation finit par se résoudre et le mariage s'acheva, promesse d'une nouvelle ère de paix.

Corran devint alors instructeur attitré au Praxeum Jedi, enseignant le combat au sabre laser et le pilotage, ce qui lui permettait également de passer du temps avec ses enfants, et développa de nouvelles facultés dans la Force. Avec le temps, un clivage idéologique commença à se former entre Corran et Kyp Duron, entraînant un début de scission au sein de l'Ordre, malgré les réprimandes de Skywalker. En +25, le corellien consacra d'avantage de temps à l'académie lorsque Mara tomba malade, forçant Luke à s'occuper d'elle.

L'ère des Yuuzhan Vong
 

1. Premier contact

Sept ans après la signature de la paix, les Yuuzhan Vong déferlèrent sur la galaxie en annihilant toute forme de résistance sur leur passage. Corran fut chargé par Luke de diriger temporairement le Praxeum Jedi de Yavin IV jusqu'à une réunion de crise avec les Jedi. Le corellien s'opposa farouchement aux avis belliqueux de Kyp Durron et il fut décidé de rassembler des informations avant d'attaquer tête baissée cet ennemi inconnu. Corran fut alors envoyé à Bimmiel pour enquêter sur le soudain silence radio d'une équipe de xéno-archéologues, afin de s'assurer que les Vong ne s'en étaient pas mêlés. Pour son plus grand déplaisir, il dut faire équipe avec Ganner Rhysode, un puissant partisan de Durron, à qui il devait montrer l'exemple et contrôler ses pulsions combattives.

Une fois sur place, ils découvrirent les ruines du camp des scientifiques, et suivirent les traces jusqu'à un réseau de grottes dans le désert, après avoir affronté une meute de rats des sables. Ils rencontrèrent le docteur Anki Pace qui leur présenta un cadavre de Yuuzhan Vong datant d'une bonne cinquantaine d'années, qui semblait être un éclaireur, défait par la faune sauvage de Bimmiel. Ils se mirent ensuite en quête d'une présence récente des Yuuzhan Vong sur la planète, et découvrirent un village isolé, dont les habitants avaient été réduits en esclavage par les envahisseurs. Ils assistèrent impuissants à la torture de l'un des esclaves, ne pouvant risquer de se dévoiler, et rentrèrent voir les scientifiques pour les informer de leur découverte.

Suite à la disparition de deux étudiants, les Jedi décidèrent d'aller les secourir et engagèrent le combat contre leurs ennemis. Utilisant son pouvoir d'absorption, Corran aida les étudiants à sortir de l'Etreinte de la Douleur, au prix de gros efforts, se laissant brûler par le sabre de Rhysode pour remplacer la douleur des jeunes gens. Corran élimina alors l'un des deux Vong venus les défier, mais fut blessé par le second qui l'empoisonna avec son bâton amphi. Se préparant à rejoindre la Force, il fut sauvé au dernier moment par Rhysode, qui le ramena à bord de leur vaisseau pour le plonger en cuve bacta.

2. Montée du conflit

Si les Jedi n'étaient plus soutenus par la Nouvelle République, Corran restait un militaire de réserve et il fut réactivé par l'amiral Kre'fey, qui coordonnait l'Escadron Rogue, pour prendre part à une mission commando sur le monde de Garqi qu'il connaissait bien. Après une simulation de crash à la surface habilement menée par le Corellien, ils rallièrent la résistance locale pour affronter les envahisseurs. Avec l'aide de Rhysode et Jacen Solo, il monta une opération risquée pour enlever plusieurs esclaves des griffes des Vong, afin de pouvoir étudier les implants de corail qui les maintenaient en état servile.

Au cours d'un affrontement avec Krag Val et ses guerriers dans les bosquets de Garqi, Coran découvrit que les Vong étaient allergiques au pollen des arbres bafforr, ce qui lui permit de remporter le combat. Il récupéra alors plusieurs échantillons de pollen et décida de brûler les lieux de l'affrontement pour ne pas mettre les Vong sur la piste du pollen. Acceptant la décision des résistants de demeurer sur leur planète, l'équipe de Corran réussit à quitter la planète grâce à l'arrivée des forces des Vestiges de l'Empire venus soutenir le Ralroost, vaisseau amiral de Kre'fey. Ils se rendirent alors à Ithor, planète d'origine des arbres bafforr, afin de protéger cette nouvelle ressource pour l'effort de guerre. Suite à un conseil de guerre avec Luke Skywalker, Kre'fey et Gilad Pellaeon, ils planifièrent la défense planétaire en mettant de côté leurs divergences politiques. Après avoir été bénis selon la tradition ithorienne, au cours d'une cérémonie où Corran admit qu'il avait peur de l'échec, ils commencèrent à évacuer les ithoriens et les arbres bafforr pour les soustraire aux Vong. Dès l'arrivée du premier vaisseau ennemi, Elegos A'kla décida de s'y rendre en pacifiste pour trouver une solution au conflit, mais son interlocuteur fut Shedao Shai, de la famille des Vongs tués sur Bimmiel. Ainsi seuls ses os, décorés de motifs Vong, furent renvoyés à Corran, dévasté par la perte de son ami le plus cher, et le corellien commença à ourdir une sombre vengeance envers Shai. Il proposa alors à ses supérieurs de décider du sort d'Ithor par un duel, qui verrait s'affronter Corran et Shedao Shai, et ce plan fut accepté, bien qu'à contrecœur, pour gagner du temps dans l'évacuation. Lors de la première incursion ennemie sur Ithor, Corran proposa son idée aux Vong et le duel fut retardé d'une semaine, permettant à l'évacuation de se poursuivre. Face aux réserves du Chef Fey'lya pour son plan, Corran démissionna de l'armée et se rendit auprès de Shai pour l'affronter au cours d'un duel titanesque.


Malgré de graves blessures, Corran parvint à éliminer son adversaire et à remporter la victoire, mais les Vong ne respectèrent pas leur part du marché et lâchèrent un virus mortel sur Ithor, qui anéantit toute vie organique. Face à ce désastre, Corran fut désigné comme responsable de part ses actes inconsidérés aux yeux de la Nouvelle République entière, et il décida de quitter l'Ordre Jedi pour ne pas l'embarrasser encore plus, surtout après s'être autant approché du côté obscur en prenant sa revanche. Il se réfugia alors sur Corellia, mais devant l'inactivité du gouvernement du nouvellement élu Thrackan Sal-Solo à aider les réfugiés, il rallia l'Aventurier Errant pour participer plus avant au conflit.

3. La traque aux Jedi

Une trêve fragile fut finalement conclue lorsque les Vong demandèrent à la Nouvelle République de leur livrer tous les Jedi, aboutissant à la création des Brigades de la Paix, des âmes terrifiées par les envahisseurs qui ne voyaient que la soumission pour survivre. Dès lors, l'attaque sur l'académie Jedi de Yavin 4 ne tarda plus et devant le refus de Fey'lya de s'impliquer, les Jedi durent compter sur eux-mêmes et leurs rares alliés pour sauver les étudiants. Corran et Booster furent rappelés sur Yavin par les jumeaux Solo, pour aider les forces de Karrde à secourir les derniers étudiants coincés sur la planète, dont Valin Horn.  Prenant son chasseur, Corran affronta les coraux skippers enneis et parvint à ouvrir la voie aux derniers étudiants, sauvant au passage l'associée de Karrde, Shada D'ukal, qui remboursa en partie la dette qu'avait désormais Corran envers Karrde pour le sauvetage de ses enfants. Le corellien demeura dès lors à bord de l'Aventurier Errant qui devint la nouvelle demeure des étudiants. Rapidement, il fut chargé d'aller récupérer des fournitures sur Eriadu avec Anakin Solo et Tahiri Veila, qui désiraient quitter un peu l'air mécanique du destroyer, et les laissa garder leur vaisseau pendant qu'il se chargeait de trouver ce qu'ils avaient besoin. Mais les adolescents s'étaient portés au secours d'un autre Jedi, Kelbis Nu, victime des Brigades de la Paix, et Corran, furieux, réussit de peu à les faire quitter la planète. Toutefois, le Jedi avait réussi à leur révéler avant sa mort la prochaine cible des Vong, Yag'Dhul, et au grand dam du corellien, Anakin avait programmé les coordonnées pour s'y rendre.

Ils émergèrent de l'hyperespace au beau milieu d'une flotte d'invasion qui attendait de pouvoir attaquer, et devant l'urgence de la situation, Corran décida d'abandonner le vaisseau dans des combinaisons spatiales, pestant contre l'impulsivité du jeune Solo. Ils finirent sur un étrange astéroïde qui s'avéra être un vaisseau éclaireur Vong, et ils réussirent à en prendre le contrôle après avoir éliminé les guerriers à l'intérieur. Grâce aux nouveaux  talents de Tahiri, victime des expériences des Vong sur Yavin 4, ils purent piloter le vaisseau et contactèrent la planète, pour constater que le chef de la grille de défense planétaire était un collaborateur qui avait prévu d'ouvrir la voie aux envahisseurs. Il orchestra alors la capture de son vaisseau par les forces de défense de la planète, et fut emmené sur une station de défense où il prévint le commandant Givin de la trahison qui l'attendait. Mais après avoir réparé la faille dans le bouclier, ce dernier admit qu'ils n'avaient que peu de chances de résister et aida Corran à fuir de Yag'Dhul avant l'invasion. Au cours de la fuite, ils tombèrent sur une escouade de guerriers Vong menés par le perfide Nom Anor, mais les Jedi réussirent à leur échapper et ils rallièrent l'Aventurier Errant pour prévenir leurs amis de la situation.

4. Défaites et victoires

Corran résida plusieurs mois sur le destroyer de Booster, mais fut rapidement confronté au problème des voxyns, de redoutables créatures créées pour chasser et tuer les Jedi. Suite à la prise d'otages des Vongs sur Talfaglio, il se replia sur la base Eclipse en attendant de voir si Fey'lya allait accepter de livrer la base Jedi à Nom Anor, et fut choqué lorsque Anor révéla qu'ils avaient capturé dix-sept Jedi dont les trois enfants Solo. Il fut alors rassuré par Luke qui lui révéla qu'il s'agissait d'une mission sous couverture pour détruire la reine Voxyn. Malgré son inquiétude, Corran accepta de participer plutôt à la libération de Talfaglio en chasseur, et fit équipe avec de multiples escadrons Jedi et non-Jedi. Ils reçurent le soutien inespéré des nouveaux destroyers de Wedge et Bel Iblis, menant à la victoire face aux Vong. Corran participa ensuite aux batailles de Borleais et Reecee, mais la Nouvelle République subit défaite sur défaite, jusqu'à ce que les Vong poursuivent l'Aventurier Errant jusqu'à Eclipse, où les Jedi réussirent à porter un coup dur à la flotte ennemie avec l'aide de Booster.

Corran suivit ensuite les Jedi au cours de la bataille du Bantha Noir, où ils réussirent enfin à capturer vivant un yammosk de guerre Yuuzhan Vong, qui coordonnait les mouvements des flottes ennemies. Ils découvrirent ainsi que le plan des envahisseurs allaient les mener à Coruscant, et les Jedi se préparèrent à défendre la capitale, malgré la souffrance éprouvée suite à la perte de nombreux jeunes Jedi au cours de la mission voxyn, dont Anakin Solo. Corran et les autres Jedi se lancèrent alors contre l'impressionnante flotte Vong déployée à Coruscant, unissant leurs efforts avec toutes les forces armées de la Nouvelle République et leurs alliés. Mais au terme d'une bataille des plus terribles faisant des milions de victimes, la capitale galactique fut prise par les envahisseurs, et la Nouvelle République s'effondra. Corran se replia alors avec les survivants et intégra l'escadron Soleils Jumeaux de Luke Skywalker, participant à la reconquête de Borleias afin d'assurer un point de fuite pour les réfugiés de Coruscant, et fut chargé de la sécurité de la base. Avec la mort de Fey'lya, Corran et le reste des militaires perdirent confiance en ce qu'il restait du gouvernement républicain. Le corellien suivit les forces armées afin de créer une cellule de résistance officieuse pour repousser les Yuuzhan Vong, et fut rattaché au Lusankya.

Sous les directives des amiraux et libérés du joug des politiciens, Corran et ses alliés parvinrent à combattre plus efficacement l'ennemi, et réussirent ainsi à repousser les Yuuzhan Vong lorsqu'ils tentèrent de reprendre Borleias. En comprenant que les navires de réfugiés étaient ciblés par les Vong, Corran reprit du service dans l'Escadron Rogue et fut affecté à la protection du Faucon Millenium qui transférait les élèves à l'Abri dans la Gueule, avant de participer à une vaste opération pour piéger les Vong avec un appât irrésistible, une fausse superarme. Une nouvelle bataille d'envergure eut lieu à Borleias et Corran perdit plusieurs camarades, mais ils parvinrent à repousser les Vong et se replièrent sur Mon Calamari, nouveau cœur des vestiges de la Nouvelle République. Sur l'idée de Keyan Farlander, les Rogues furent alors coordonnés avec des escadrons Jedi et Corran fut placé à la tête de l'escadron pour une meilleure efficacité, et remportèrent une grande victoire à Obroa-skai.

Suite au transfert du commandement à Kashyyyk, Corran participa à de nombreuses missions avec les Rogues pour couvrir les grands leaders militaires, et combattit ainsi à Ylesia ou encore Duro, donnant une grande expérience à la résistance qui put enfin imaginer la possibilité de renverser le cours de la guerre. Suite à un piège soigneusement préparé par Ackbar, Corran participa à la grande bataille d'Ebaq 9, qui vit la défaite de la flotte du Maître de Guerre Tsavong Lah, et l'avantage revint enfin aux Jedi et leurs alliés. Le nouveau chef d'Etat Cal Omas restructura alors le gouvernement et ainsi naquit la Fédération Galactique des Alliances Libres, aussi connue comme l'Alliance Galactique.

5. Espoir de victoire

Peu de temps après, il fut convoqué par Kenth Hamner, qui remplaçait Luke au cours de sa recherche de Zonama Sekot, qui l'informa de l'existence d'un groupe d'hérétiques au coeur de la civilisation Yuuzhan Vong, des rejetés qui se dressaient contre le Seigneur Suprême Shimrra. Corran décida alors de s'infiltrer sur Yuuzhan'tar, anciennement Coruscant, pour exfiltrer ce groupe de rebelles avec l'aide de Tahiri Veila. Utilisant un vaisseau capturé et profitant du soutien du prophète Yu'shaa à la surface, Corran réussit à atteindre les bas-fonds de Coruscant et rencontra les résistants, qui le tenaient en haute estime pour la mort de Shedao Shai. Malgré sa méfiance envers le prophète, il l'aide à secourir la modeleuse Nen Yim et les emmena tous les deux, ainsi que le prêtre Harrar, hors de Coruscant. Il rallia ensuite Zonama Sekot, dont Luke lui avait fourni les coordonnées, échappant au passage à un Interdicteur impérial avec l'aide de Yim, et ils parvinrent à atterrir sur la planète vivante sans endommager son écosystème délicat. Corran eut une longue discussion avec Harrar sur les différences entre leurs deux civilisations en se demandant si elles seraient capables de faire la paix, puis se mis à explorer le monde vivant qui se dévoilait à lui, comprenant qu'il s'agissait peut être de la solution à la guerre.

A la demande de Tahiri, il accepta également de la prendre sous son aile et de la former en tant que Maître Jedi, comprenant que la jeune fille avait besoin d'un grand soutien pour surmonter les terribles épreuves qu'elle avait subi au cours de la guerre. Malheureusement, leur séjour paisible fut bouleversé lorsque Yu'shaa se révéla être l'odieux Nom Anor, qui tenta d'empoisonner la planète après avoir tué la modeleuse. Le Vong parvint à leur échapper lorsque la structure de la planète se déstabilisa pour essayer de guérir, et ils furent secourus au dernier moment par l'Ombre de Jade, tandis que Sekot plongeait dans l'hyperespace. Corran et les autres durent alors s'abriter dans les cavernes de la planète pour ne pas être défait par les éléments déchaînés de la nature, bouleversée par les entrées et sorties de Sekot dans l'hyperespace. Ils émergèrent finalement dans le système de Coruscant, choquant les Yuuzhan Vong dans leurs croyances profondes, ce qui déclencha de nombreuses émeutes sur Yuuzhan'tar.

6. L'ultime combat

Suite à cet évènement sans précédent, les principaux alliés des Jedi et les forces de l'Alliance Galactique planifièrent un ultime assaut sur Coruscant, et Corran demeura sur Zonama Sekot avec d'autres Jedi pour se lier avec un vaisseau vivant. Son navire fut prêt à temps pour se rallier aux diverses flottes des défenseurs de la galaxie, et il repoussa de nombreux coraux skippers venus attaquer Sekot. Mais son navire perdit soudain ses forces et il s'inquiéta au sujet de la planète, craignant qu'elle n'ait été affectée par Alpha Rouge, un virus développé pour éliminer les Vong basé sur le pollen des arbres bafforr. Car si Zonama n'était pas la Yuuzhan'tar originelleoriginelle la planète était tout aussi vivante que les vaisseaux Vong. Mais il apparut que Sekot produisait des drones qui capturaient les vaisseaux Vong dans l'espace pour les ramener de force sur la surface, chez eux. Avec ce soutien innatendu, la bataille spatiale tourna rapidement en faveur de l'Alliance, et Nas Choka abandonna le combat lorsque Luke Skywalker et Jacen Solo parvenaient à éliminer Shimrra et Onimi sur Coruscant. Corran assista à une grande réunion des Jedi sur Zonama Sekot qui prévoyait de nombreux changements dans la structure de l'Ordre, puis, laissant les gouvernements alliés se reconstruire, il rentra sur Corellia prendre un peu de vacances en famille, démissionnant une dernière fois de l'armée.

Nouveau Maître Jedi
 

1. De nouveaux troubles

Après la guerre, Corran participa à la reconstruction de la galaxie avec le reste des Jedi, mettant notamment un terme à de nombreuses menaces pirates pour garantir la paix, et fut élevé au rang de Maître pour ses exploits au cours de la guerre. Il devint également le plus jeune membre du nouveau Conseil Jedi, où il gagna rapidement un certain respect et une grande influence, de par sa volonté de préserver la stabilité au sein de la galaxie par le soutien indéfectible à l'Alliance Galactique, qu'il pensait être la voie à suivre pour ne pas se laisser dominer par le pouvoir. Il se donna entièrement à sa vie de Jedi, qu'il faisait passer avant tout malgré son attachement profond à sa famille, et s'installa ainsi à l'Académie d'Ossus, où il devint un instructeur très respecté de par son talent, notamment dans le combat au sabre laser.

En +35, les Jedi survivants de la mission de Myrkr disparurent dans les Régions Inconnues et furent pris dans un conflit frontalier avec les Chiss. Sutite à cela, le Conseil fut sollicité par le Président Cal Omas et l'Aristocra Mitt'swe'kleoni pour régler la situation. Luke partit enquêter sur place, exhorté de stabiliser les choses le plus rapidement possible.A son retour, Corran apprit l'étonnant accroissement des Nids Killiks, menés par l'ancien Jedi Raynar Thul, aux portes de l'Ascendance Chiss, ce qui laisait présager le spectre d'une guerre de territoire. Corran réprima rapidement les vélléités belliqueuses de certains des jeunes Chevaliers, et décida de porter son avis sur celui de l'Alliance Galactique, estimant que le devoir des Jedi était de servir une plus grande cause. Mais les actions inconsidérées de certains Jedi isolés créèrent de nouvelles tensions entre l'Ordre et l'AG, et Corran fut plus que soulagé lorsque les Solo revinrent en offrant une série de mondes dans la Nébuleuse Utegetu pour y accueillir les Killiks. Après avoir attaqué le cœur Nid Gorog sur Kr et éliminé le Jedi Noir Welk, les choses se calmèrent quelques temps jusqu'à ce que des contrebandiers rapportent au sein de l'AG de la membroisie noire, provenant de la Nébuleuse. La nouvelle substance fut rapidement mise en cause dans l'accident qui coûta la vie du commandant Suprême Sovv, et Corran enquêta un temps pour comprendre s'il s'agissait d'un attentat volontaire de la part des Killiks, mais ne put trouver aucune preuve de ses soupçons. 

2. Crise avec l'Alliance Galactique

Lorsque les Killiks commencèrent à refaire surface sur les frontières Chiss, Corran comprit grâce aux rapports de Leia Organa que la crise avec l'Alliance Galactique allait être inévitable. Malgré tout, il s'opposa farouchement à l'idée d'éliminer les leaders du Nid Obscur et Raynar, préférant tout d'abord trouver une solution pour sortir Han et Luke de Woteba. Malheureusement, lorsque Leia et Saba Sebatyne furent capturées par le blocus de l'AG à Utegetu, Corran dut faire face à Cal Omas et présenta un front uni avec les autres Jedi pour l'empêcher de prendre le contrôle total de l'ordre en l'absence de Skywalker. Le corellien fut alors nommé à la tête de l'Ordre afin de trouver une solution en agissant de concert avec l'AG, mais il ne pensait pas vraiment avoir la stature d'un chef et cette nomination fut grandement remise en question, notamment par son rival idéologique Kyp Durron. Ce dernier tenta de monter une mission de secours indépendante, mais Corran mit un terme à cette iniative au cours d'une conversation très animée entre les deux Jedi, ne désirant pas entamer un conflit avec l'AG, qui s'était déjà lancée dans la guerre entre les Chiss et les Killiks.  Au retour de Skywalker, Corran et les autres furent convoqués à une grande réunion où le Grand Maître montra son mécontentement aux dissensions qui animaient l'Ordre, et offrit à ceux qui le désiraient la possibilité de quitter l'ordre s'ils ne pouvaient placer leur devoir au-delà du reste. Malgré sa responsabilité dans la division des Jedi, Corran décida de rester pour aider l'Ordre à s'harmoniser, étant le mieux placé pour y parvenir, et ils se mirent à travailler sur la crise Killik.

Suite à l'avertissement des Solo au sujet d'une série d'attentats prévus par les sociétés insectoides de la galaxie, Corran se rendit sur Thyferra avec une équipe de Jedi mais fut stoppé par une garnison de l'AG, l'empêchant d'accomplir sa mission. Les Killiks alliés aux indigènes Vratix prirent alors le pouvoir sur Thyferra, s'emparant de la production de bacta de la galaxie. En réponse, les Jedi prirent leurs StealthX et attaquèrent le vaisseau-nid de Gorog à Sarm, où Corran mena l'assaut sur la proue du navire pendant qu'une équipe d'intervention allait confronter Lomi Plo. Il fut ensuite chargé de découvrir l'origine du Pétillement qui détruisait les colonies d'Utegetu. Le Nid Obscur fut finalement vaincu par Luke et la crise avec l'AG se stabilisa, permettant à l'Ordre de se restructurer, avec notamment la création d'un nouveau Conseil Jedi auquel Corran fut nommé après avoir fait la paix avec Kyp.

Dès lors, il créa un centre d'entraînement Jedi sur Corellia et s'installa sur son monde natal avec sa famille, afin de superviser l'entraînement de ses recrues.

La Seconde Guerre Civile Galactique
 

1. Déchirement

Cinq années après, une nouvelle crise toucha Corran personnellement lorsque sa planète natale commença à revendiquer son indépendance par rapport à l'Alliance Galactique, qu'il avait juré de défendre. Les tensions montèrent rapidement, ainsi l'AG lança une série d'opérations en coordination avec des groupes de Jedi à l'encontre du système rebelle, et Corran prit lui-même part à l'une des missions, sa volonté de défendre la paix galactique l'emportant sur son attachement. Cependant, l'intervention Jedi attisa le feu et Corran dut faire évacuer les étudiants de son académie de Coronet, se réfugiant dans la clandestinité, tandis que sa femme était placée sous surveillance. Mais les actions choquantes de l'AG finirent par faire douter Corran, notamment lorsque Jacen Solo mena la Garde de l'AG dans les quartiers corelliens de Coruscant pour interner les populations. Le Jedi rentra alors sur Coruscant pour participer aux réunions du Conseil et décider de la marche à suivre dans le conflit qui se dessinait.

Corran fut également très inquiet en apprenant la présence de la Sith Lumiya et de la Jedi déchue Alema Rar sur Coruscant, qui avaient réussi à tuer Maître Tresina Lobi. Devant la repression féroce de Corellia sur les proches à l'AG, Corran décida d'exfiltrer la famille Antilles de la planète, et réussit à les protéger d'une série d'attaques avec l'aide des Solo et de Lando, avant de les emmener hors du système pour rallier l'Aventurier Errant à Kuat. Ils réussirent à installer le destroyer de Booster au cœur du blocus de l'AG pour proposer un peu de détente aux soldats de l'Alliance, permettant à Corran et aux autres de récolter des informations en discutant avec les officiers aux tables du casino volant. Ils finirent par émettre l'hypothèse que quelqu'un manipulait le conflit dans l'ombre, avant de constater que cette crise divisait au cœur les familles Solo-Skywalker, ce qui était assez effrayant à imaginer pour Corran. Lorsque Corellia tenta une percée du blocus de l'AG, soutenu par une toute nouvelle coalition rebelle appelée la Confédération, Corran prit son chasseur et forma l'Escadron Ganner avec les Skywalker et Antilles, et ils participèrent à la bataille du côté de l'AG afin de protéger l'Aventurier Errant. Malgré l'incroyable efficacité de l'escadron qui élimina de nombreux adversaires, Corran et les autres furent forcés de se retirer lorsque le blocus fut brisé et rentrèrent à Coruscant, tandis que de nouveaux mondes influents rejoignaient la Confédération.

2. L'ennemi intérieur

Le corellien fut ensuite chargé de capturer Alema Rar avec l'aide de Jaina Solo, Zekk et Jagged Fel, et lui tendirent un piège sur l'Aventurier Errant où elle s'était infiltrée pour poursuivre sa vendetta contre les Solo. Corran l'engagea alors en duel mais la fourberie de la jeune Twi'lek le força à se porter au secours des autres passagers, et elle réussit à lui échapper. Il prit ensuite part à la mission Jedi pour Gilatter VIII où la Confédération était censée se choisir un leader, mais ils tombèrent dans une embuscade soigneusement préparée et les Jedi s'en sortirent de justesse grâce à l'avertissement de Jacen Solo. Mais le pouvoir de ce dernier devenait trop important et Corran comprit qu'il fallait rapidement stopper son ascension, mais le Conseil fut pris de court lorsque Jacen fomenta un coup d'état contre Cal Omas avec l'Amirale Cha Niathal. Le Conseil fit alors de la traque de Lumiya une priorité, persuadé qu'elle n'était pas une spectatrice innocente, mais cela s'acheva également par la mort de Mara Jade Skywalker, plongeant l'Ordre dans le deuil. Corran offrit tout son soutien à son ami, mais ce dernier se replia sur lui-même en apprenant que Lumiya n'avait pas pu tuer Mara et qu'il l'avait tué malgré tout par vengeance.

Le corellien assista finalement aux funérailles de Mara au Temple de Coruscant, et fut de nouveau choqué par les actions de Jacen lorsque la GAG tenta de capturer Han et Leia dans les couloirs du Temple avant la cérémonie. Corran et les autres Maîtres  constituèrent une flotte de StealthX Jedi pour combattre dans la guerre, tentant de s'assurer de la coopération pacifique de Jacen et ses troupes. Mais suite à la prise d'otage de l'Académie d'Ossus par la GAG et la torture des Maîtres Solusar, Corran commença réellement à douter de l'AG avec Jacen à sa tête. Il fut toutefois convaincu par Luke de ne pas laisser la Confédération gagner et que le cas Jacen pourrait être réglé par la suite, et les Jedi prirent part à la bataille de Kuat du côté de l'AG. Cependant, l'implication de Ben Skywalker dans l'assassinat de Cal Omas anéantit le peu de confiance que les Jedi gardaient envers Jacen, et Corran suivit le reste des siens lorsque l'Ordre retira son soutien à l'Alliance Galactique, abandonnant le Temple de Coruscant et l'Académie d'Ossus.

3. Combat pour la liberté

La Coalition Jedi se replia alors à Kashyyyk, patrie des fidèles Wookiees, et fut déclaré ennemie de l'Etat par Jacen Solo. Corran et les autres décidèrent alors de mettre un terme au règne tyrannique de Jacen mais ils furent surpris par la Cinquième Flotte, menée par le flambant neuf Anakin Solo, destroyer personnel de Jacen. Suite au refus des Wookiees de livrer les Jedi, le destroyer commença alors à bombarder la planète-jungle, décimant la population, ce qui força les Jedi à mener leurs chasseurs furtifs au combat contre la flotte de l'AG, pour permettre à Luke de s'infiltrer auprès de Jacen pour désactiver les canons, récupérer Ben et stopper la folie du Chef d'Etat. Les Jedi furent alors rejoints par la flotte de la Condéfération et la flotte de Tenel Ka, repoussant ainsi la Cinquième Flotte et permettant de se concentrer sur le sauvetage des Wookiees. Corran suivit finalement Luke à Endor où ils montèrent une opération extrême pour capturer ou éliminer Jacen, mais le corellien ne fut pas autorisé à participer à la mission, et dut regarder son fils partir avec Kyle Katarn et Seha Dorvald, un ancien agent de Jacen, pour confronter le Jedi. Pour son plus grand soulagement, l'équipe réussit à revenir vivante après avoir placé un dispositif de repérage sur Jacen.

L'escadron de la coalition décida de tenter une nouvelle attaque sur le destroyer de Jacen pour dérober ses données, et Corran protégea les arrières de Luke qui était pris pour cible par Jacen lui-même dans un chasseur, avant de repousser les nombreux renforts de l'AG. Mais les Jedi se replièrent lorsque Luke informa Corran qu'il avait senti la présence d'une petite fille dans le chasseur de Jacen. De retour à Endor, ils apprirent par Tenel Ka que l'enfant était sa petite Allana, que Jacen était venu kidnapper sur Hapes pour s'assurer la coopération de la flotte Hapienne. Les Jedi décidèrent alors de se porter au secours de la princesse au cours de la bataille de Centerpoint, avec le soutien de Tycho Celchu, et Corran mena l'attaque sur l'Anakin Solo. Les choses se compliquèrent lorsque l'Escadron Rogue entra en scène et Corran perdit son ailier Twool, puis les Jedi prirent la fuite suite au sauvetage d'Allana, échappant au passage à la destruction de Centerpoint. La coalition fut grandement choquée en comprenant que Jacen Solo avait définitivement basculé du Côté Obscur, et au grand dam de Corran, prit Tahiri Veila comme apprentie. Les Jedi tentèrent alors d'approcher Cha Niathal qui commençait à désapprouver les actions de son collègue, et ils rallièrent leurs forces à la seconde bataille de Fondor, permettant de créer un gouvernement de l'AG en exil. S'installant sur Shedu Maad, dans les Brumes Transitoires, les Jedi décidèrent de prendre des mesures définitives à l'encontre du nouveau Dark Caedus, et Corran tenta de dissuader Jaina d'aller affronter son frère seule, malgré son entraînement avec Boba Fett, mais lorsque Luke admit qu'il valait mieux laisser faire Jaina, il céda.

Au cours de la bataille de Nickel One, les Jedi s'allièrent momentanément aux Mandaloriens pour affronter les forces de Caedus, mais suite à l'échec de Jaina dans sa tentative d'assassinat, ils se replièrent sur Shedu Maad où le Sith parvint à les suivre grâce à une technique de pistage de Force. En comprenant que l'affrontement était inévitable, les Jedi tendirent un piège aux forces de l'AG et Corran coordona les actions de la flotte combinée des Jedi et des Hapiens et l'Anakin Solo fut investi par les forces Jedi. Caedus fut vaincu par Jaina et Tahiri sauvée par Ben, mettant ainsi fin à la guerre. Jagged Fel fut nommé à la tête des Vestiges de l'Empire, Daala à celle de l'AG restaurée, et les Jedi reprirent enfin leur rôle de gardiens de la paix.

La Guerre des Jedi
 

1. La peur d'un père

Deux années après la chute de Caedus, Corran fut invité à un sommet sur Coruscant qui devait tenter de réunir l'Alliance, les Vestiges de l'Empire et la Confédération en un tout unique. Mais au matin de la réunion, il surprit Valin en train de menacer Mirax, semblant sous le joug d'une paranoïa élevée, et fut forcé de se défendre lorsque le jeune Chevalier le menaça de son sabre laser. Il le poursuivit alors au travers des voies aériennes de Coruscant et réussit finalement à le stopper grâce à son épouse. Ils l'emmenèrent alors au Temple pour comprendre sa soudaine folie, ratant dans le même temps le sommet. Mais dans la nuit, Valin s'échappa du Temple et fut capturé par Luke après de nombreux dommages dans la cité, avant d'être placé sous haute surveillance de l'AG au Centre Médical Mon Mothma, mais aucune solution ne fut trouvée. Pour rajouter au malheur de Corran, Luke fut contraint à l'exil, laissant l'Ordre aux mains de Kenth Hamner, tandis que Valin était condamné à être emprisonné dans la carbonite sur les ordres de Daala, qui menait en parallèle un procès contre Tahiri Veila pour la mort de Gilad Pellaeon. Il tenta d'obtenir des faveurs de ses anciens camarades, mais leurs positions désormais élevées au sein de l'AG ne leur permettaient pas de lui donner un coup de main.

Corran fut rudement éprouvé lorsque Jysella succomba à la même psychose que son frère et congelée dans la carbonite à son tour, et en vint même à envisager la possibilité d'une anomalie génétique venant de lui. Interdit de visite à ses enfants, il se défoula au cours des réunions du Conseil mais était désormais trop abattu pour être le Jedi qu'il avait l'habitude d'être. Lorsque deux nouveaux Chevaliers succombèrent à la folie, Corran défendit pour la première fois le point de vue des Jedi et était prêt à s'opposer à Daala et son gouvernement, mais l'attitude trop coopérative de Hamner envers l'AG mit un terme à ses velléités belliqueuses. Toujours inexpliqué, le phénomène de psychose se propagea à de plus en plus de jeunes Chevaliers, et Corran se reporta sur la défense de Tahiri dans son procès. Apprenant que Daala souhaitait engager des Mandaloriens pour attaquer le Temple, Corran accepta de participer à la réponse publique de Jaina pour humilier la Chef d'Etat, et réussit à forcer la main à l'administration pour rendre visite à ses enfants, suivi par une horde de journalistes à la recherche d'un scoop. En constatant que leurs enfants avaient été accrochés tels des trophées de guerre dans la prison, les Horn firent un semi-scandale et réussirent à obtenir la mise au secret des deux Jedi grâce au soutien involontaire de la presse qui mit Daala dans l'embarras.

2. Menacés de tous côtés

Le Conseil apprit peu après que Luke avait rencontré de nouveaux Sith dans la Gueule au cours de son périple sur les traces de Jacen, mais avant de pouvoir y réagir ils furent assaillis par les Mandaloriens de Daala qui tentèrent de s'infiltrer par la force dans le Temple. Les Jedi réussirent à repousser momentanément les commandos, mais le siège qui suivit empêcha les Jedi de tenter toute action à l'extérieur. Malgré la situation, les Jedi tentèrent une dernière fois de trouver une solution pacifique, point de vue que Corran ne partageait désormais plus malgré ses valeurs, et la situation finit sans surprise dans l'impasse.

Lorsque Hamner refusa de livrer les derniers cas de psychose, le chef Mandalorien Belok Rhal posa un ultimatum à l'Ordre, allant jusqu'à exécuter sans sommation la jeune Kani Asari venue négocier sur les marches du Temple, ce qui ne manqua pas de choquer les membres du Conseil. En dépit de la colère qui montait chez Corran, la situation se débloqua lorsque les Jedi fous commencèrent à retrouver leurs esprits, comme si la source de leur folie avait été détruite par Luke dans La Gueule. Grâce à cette nouvelle donnée, les Jedi parvinrent à faire lever le siège du Temple mais Corran s'indigna quand Daala refusa de libérer également ses enfants de la carbonite, et accepta rapidement l'idée d'Octa Ramis de mener un raid contre la prison de l'Alliance. Malheureusement, Hamner prônait toujours un statut neutre, empêchant Corran de mener à bien le sauvetage de ses enfants. Le Conseil s'intéressa alors aux divers sujets sensibles comme les révoltes d'esclaves de la Bordure Extérieure réprimées par Daala ou encore la Tribu Sith qui côtoyait Luke, mais malgré toute sa colère, Corran n'osa pas provoquer Hamner en duel lorsque ce dernier annonça que ce serait l'unique moyen de faire partir la flotte StealthX du Temple. Toutefois, lorsque Jaina revint de Klatooine avec Lando pour informer le Conseil de la situation au sujet d'Abeloth et des Sith, ils comprirent rapidement que ces derniers constituaient une flotte de guerre, les forçant à revoir leurs positions.

Les évènements s'enchainèrent alors très vite pour les Jedi et Corran assista de loin à la préparation des raids Jedi sur Pydyr pour aider Luke et sur la prison pour sauver ses enfants, ainsi qu'à la mort de Hamner, vaincu par Saba Sebatyne qui fut obligée de lui forcer la main. Il soutint dès lors la Barabel dans le combat contre la vendetta de Daala, et appuya la volonté générale des Jedi de la mettre à la tête de l'Ordre en attendant le retour de Luke, sa combattivité étant la meilleure chose dont avaient besoin les Jedi à ce moment. Après avoir envoyé des renforts à Luke, les Jedi réussirent leur opération sur Coruscant et Corran retrouva enfin ses enfants, vivants et apparemment guéris de leur psychose.

3. Un ultime défi

Dès ce moment, Corran aida les autres Jedi à préparer la destitution de Daala, malgré les risques pour l'Ordre de prendre le contrôle de l'AG. Avec brio, le corellien mit au point le plan Delta, utilisant habilement les ressources Jedi et non-Jedi à leur disposition pour infiltrer les quartiers de Daala au Sénat, et coordonna l'opération jusqu'à son succès. Il assista ensuite aux funérailles de Kenth Hamner, et aida à structurer un triumvirat avec Saba, Wynn Dorvan et la Sénatrice Haydnat Treen. Au cours du transfert de Daala en prison, elle fut secourue par Boba Fett, ce qui permit toutefois à Tahiri Veila de fuir et d'échapper à la sentence de mort qui venait être prononcée, au grand soulagement de Corran. Dans le même temps, Valin et Jysella n'étaient pas réellement guéris et ils s'échappèrent pour rallier Nam Chorios, où ils furent pris dans l'affrontement entre Luke et Abeloth, ce qui permit de les retrouver et de les ramener au Temple de nouveau. Corran assista enfin au retour du Grand Maître qui les lança dans une nouvelle croisade contre Abeloth et les Sith, et le corellien suivit le reste de l'Ordre sur Upekzar où ils réchappèrent de peu à un terrible piège de l'entité obscure, avant de rentrer à Coruscant pour mener la guerre aux Sith qui s'étaient emparés de la capitale et du Temple. Corran participa aux multiples combats qui dévastèrent le Temple Jedi, et qui vit la victoire finale des Jedi tandis que Luke terrassait définitivement Abeloth dans La Gueule.

Il assista enfin au mariage de Jaina Solo et Jagged Fel, et pu enfin prendre un peu de repos tandis que la galaxie se relevait de cette dernière crise. Il retourna par la suite à l'Académie d'Ossus pour continuer la formation des jeunes Jedi, et assista notamment à l'entraînement du jeune Bhixen peu avant le départ de Luke pour la Faille de Chiloon. Il continua à partir de ce moment d'organiser les séances d'entraînement, Maître Jedi grisonnant mais toujours en forme.

Dossiers associés
 
Le Destin des Jedi décrypté    Le Dossier de l'Escadron Rogue    Le Dossier Force - Les Archives Jedi   

Le Guide du Nouvel Ordre Jedi    Tout sur L'Héritage de la Force   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 23/08/2015
Rédacteur(s) : Shess'caro'csapla
Mise en page : Link

Sources

Moi, Jedi
Série Les X-Wings
Duologie La Main de Thrawn
Série Le Nouvel Ordre Jedi
Série Nid Obscur
Série L'héritage de la Force
Série Le Destin des Jedi
Et de nombreuses nouvelles...
Wookieepedia

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Corran Horn. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité