StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Alliance Galactique
Présentation
 

1. Origine

L'alliance Galactique, de son nom complet Fédération Galactique des Alliances Libres, est le gouvernement qui succéda à la Nouvelle République en +28, peu après l'élection du Chef d'Etat Cal Omas. Ayant vocation à rassembler tous les systèmes le désirant, l'Alliance Galactique est à l'origine le meilleur rempart face à l'avancée inexorable des envahisseurs Yuuzhan Vong. Ce gouvernement est intimenent lié aux Jedi, qui sont considérés comme les protecteurs de l'Etat. Ayant tenu près d'un siècle et s'étant reformée après sa brève rupture lors de la Guerre Sith-Impériale, elle est la structure gouvernementale qui a tenu le plus longtemps après l'Ancienne République.

2. Le Chef d'Etat de l'Alliance Galactique

C'est le poste du dirigeant suprême de l'AG. Il a la présidence du Sénat et contrôle les armées par le biais du Suprême Commandeur. Cal Omas a été Chef d'Etat de +28 à +40, avant d'être destitué par Jacen Solo, alors commandant de la Garde de l'Alliance Galactique. Lui et l'Amirale Niathal, Suprême Commandeur des armées de l'Alliance, dirigèrent conjointement l'AG un temps, avant que Jacen Solo, alors Dark Caedus, règne sans partage suite à la rupture de son alliance avec Niathal lors de la bataille de Fondor. À la mort de Caedus, en +41, c'est l'Amirale Daala qui prit les rênes de l'Alliance Galactique. Elle fut la dernière Chef d'Etat, renversée en +44 par les Jedi et leurs alliés, et le poste de Chef d'Etat fut supprimé au profit du Triumvirat.

3. Le Triumvirat

Le Triumvirat est le mode de gouvernance de l'Alliance Galactique, qui a débuté en +44 et qui continue encore après la Guerre Sith-Impérial, près d'un siècle plus tard. Il est composé de trois membres égaux, généralement choisis dans le Sénat, dans l'Armée et dans l'Ordre Jedi, pour représenter au mieux toutes les composantes de l'AG. Le premier Triumvirat fut composé du sénateur Haydnat Treen, du général Merratt Jaxton et du Grand Maître Jedi par intérim Saba Sebatyne. En +130, au commencement de la Guerre Sith-Impérial, ce furent Gial Gahan, Nu Toreena et Bail Antilles. À la fin de la guerre, lors de la restauration de l'AG, le Triumvirat fut composé de l'Amiral Gar Stazi, du Maître Jedi K'Kruhk et de l'Impératrice Marasiah Fel.

4. Le Sénat

Le pouvoir législatif de l'Etat est resté le même que durant l'Ancienne République, l'Empire et la Nouvelle République. Le Sénat, composé des représentants de chaque planète et système appartenant à l'AG, s'occupe de faire élire le Chef d'Etat ou les membres du Triumvirat, et vote les lois proposées par le gouvernement.

5. Les Forces de Défense

Commandées intégralement par le Suprême Commandeur, les Forces de Défense de l'Alliance Galactique comprennent toutes les flottes et les organisations militaires de l'AG, notamment la Garde de l'Alliance Galactique, la police secrète fondée lors de la Seconde Guerre Civile Galactique qui marqua d'une touche noire le règne de Dark Caedus. Les Suprêmes Commandeurs successifs furent les amiraux Traest Kre'fey, Sien Sovv, Gilad Pellaeon, Cha Niathal, Nek Bwua'tu, et Gar Stazi lors de la Guerre Sith-Impérial, qui dirigea les Vestiges de l'Alliance. Il est à noter que Dark Caedus assura seul le poste de Chef d'Etat et de Suprême Commandeur après la défection de l'Amirale Niathal.

6. Le Conseil Consultatif

Appelé Haut Conseil lors de la Guerre Yuuzhan Vong, au début de l'Alliance Galactique, il fut composé à moitié de Jedi et de membres de l'AG, et prenait les décisions en l'absence du Sénat. Après la fin de la guerre, il se renomma Conseil Consultatif, et les Jedi, ayant désormais un Conseil à eux tout seuls, n'y furent plus conviés. Il fut composé de hauts politiciens choisis par le Sénat dans le but de conseiller le Chef d'Etat dans ses prises de décisions.
Historique
 

1. Création et continuation : la Guerre Yuuzhan Vong et la Crise des Killik

Suite à la victoire décisive contre les Yuuzhan Vong à Ebaq 9, en +28, Cal Omas, Chef d’Etat récemment élu de la Nouvelle République, a changé le système confédéré de la Nouvelle République pour un système fédéral plus robuste. La Fédération Galactique des Alliances Libres, ou Alliance Galactique, ne serait pas seulement composée d’anciens membres de la Nouvelle République, mais de tous ceux qui souhaiteraient y entrer, comme un peu plus tard les Vestiges de l’Empire et le Consortium de Hapes. Jusqu’à la fin de la Guerre Yuuzhan Vong, la capitale de l’Alliance Galactique fut Mon Calamari, avant d’être déplacée sur Coruscant quand celle-ci fut reprise. Un nouveau Temple Jedi y fut construit, signe de la proximité entre l’Alliance Galactique et les Jedi.

Mais cette proximité s’effrita quelque peu lors de la Crise Killik. L’Alliance Galactique, et le Chef Omas plus particulièrement, était coincé entre les Jedi qui, sous l’emprise des Killik, les aidaient à combattre les Chiss, et ces derniers, qui exigeaient de l’Alliance qu’elle contrôle ses Jedi. Omas a d’ailleurs fait explicitement comprendre à Luke Skywalker que les Jedi se devaient de servir l’Alliance Galactique qui les finançait.

2. La Seconde Guerre Civile Galactique

En +40, l’Alliance Galactique est devenue un gouvernement plus imposant envers les planètes fédérées, ce qui poussa Corellia, planète bien connue pour son indépendantisme, à se rebeller ouvertement. Corellia entraîna des alliés dans son mouvement de rébellion, et une nouvelle organisation étatique fut créée : la Confédération. Afin de lutter contre les méthodes terroristes de la Confédération, Omas créa la Garde de l’Alliance Galactique, une équipe militaire aux méthodes brutales pour arrêter les ennemis de l’Etat. En somme, une police secrète, sous les ordres directs du colonel Jacen Solo. Ceci entraîna la démission du Suprême Commandeur Pellaeon, et donc le retrait des Vestiges de l’Empire de l’Alliance. L’Amirale Cha Niathal, Mon Calamari ambitieuse, prit sa place. Omas se retrouva nettement affaibli par cette décision, ce qui fut bénéfique pour Solo et Niathal, qui ne souhaitaient que faire tomber Omas pour prendre sa place. 

Jacen Solo parvint à modifier les lois pour s’accorder le pouvoir d’arrêter les Chefs d’Etat. Quand il eut la confirmation d’une rencontre secrète d’Omas avec le Chef d’Etat Corellien Dur Gejjen, et la preuve que les deux hommes discutaient pour faire tomber Solo et Niathal, jugés trop dangereux par la Confédération pour qu’une paix soit possible, Solo fit arrêter Omas, et lui et Niathal devinrent Chefs d’Etat de l’Alliance Galactique. Niathal s’occuperait du Sénat et de la politique tandis que l’armée et la guerre contre la Confédération reviendraient à Solo. L’Ordre Jedi, n’acceptant pas la chute d’Omas et la prise de pouvoir plus que douteuse de Solo, décida de retirer son soutien à l’Alliance. En réponse, Solo fit attaquer avec les troupes de la GAG l’Académie Jedi d’Ossus. Horrifiés par les actions de Jacen Solo, les Hapiens quittèrent l’Alliance également. 

Lors de la Bataille de Fondor, alors que Solo refusait d’accepter la reddition de la planète, Niathal déclara Solo traître et plus Chef d’Etat, et retourna sa flotte contre lui, avec l’appui de celle des Vestiges. Mais Solo fit tuer secrètement Pellaeon et prit le contrôle de la flotte Impériale. Il parvint à rejoindre Coruscant avant Niathal et à faire passer l’Amirale pour la véritable traîtresse. Jacen Solo, ou alors Dark Caedus aux yeux de tous, devint le seul et unique dirigeant de l’Alliance Galactique, qu’il comptait bien transformer en un nouvel empire. Niathal et les forces qui lui restèrent loyales, dont l’Amirale Daala, une alliée de Pellaeon, devinrent l’Alliance en Exil. Finalement, lors de la bataille de Shedu Maad, Caedus fut tué, les Moffs Impériaux furent placés sous la direction de Jagged Fel, un allié de l’Alliance, et l’Amirale Daala devint le nouveau Chef d’Etat de l’AG.

3. Naissance du Triumvirat

Mais Daala était une fervente opposante de l’Ordre Jedi, et mit en place une politique stricte visant à encadrer cet organisme. Ainsi, Luke Skywalker fut banni de Coruscant, et Daala ordonna à Kenth Hamner, nouveau Grand Maître Jedi, d'assigner des observateurs pour chaque Jedi. Daala eut aussi à gérer la révolte de plusieurs mondes esclaves, dont celui de Blaudu Sextus, qu’elle pacifia avec une escouade de commandos Mandaloriens. Les Jedi décidèrent alors d’intervenir. Ils renversèrent Hamner, dont la ligne politique allait de pair avec Daala. Et même le Chef d’Etat de l’Empire, Jagged Fel, retira son soutien à Daala. Plus tard, un complot pour renverser Daala fut mit en place par le sénateur Haydnat Treen et le général Merratt Jaxton. Daala fut écartée du pouvoir et arrêtée, et un nouveau mode de gouvernance fut adopté : le Triumvirat, alors composé de Treen, Jaxton et le Maître Jedi Saba Sebatyne.

4. Guerre Sith-Impérial : débacle et renaissance

Dans les années qui suivirent, les Vestiges de l’Empire redevinrent un véritable Empire sous le règne de Jagged Fel, qui devint l’Empereur Fel I. La paix entre les deux superpuissances perdura près d’un siècle jusqu’au Projet Ossus initié par le Jedi Kol Skywalker, qui consistait à réparer avec l’aide des Yuuzhan Vong les planètes que ceux-ci avaient irrémédiablement endommagées lors de la guerre. Mais les Sith du Sith Unique de Dark Krayt sabotèrent le projet, et les Jedi et les Vong en furent tenus pour responsables. L’Alliance Galactique soutint l’Ordre Jedi, ce qui amena plusieurs mondes à se retirer de l’Alliance. Cette situation d’affaiblissement de l’Alliance Galactique poussa l’Empire à prendre possession des mondes qui s'étaient retirés de l’Alliance Galactique, et avec l’appui secret des Sith, ils déclarèrent la guerre à l’AG. À la fin de la troisième année de guerre, l’AG avait perdu Coruscant, son Triumvirat, l’Ordre Jedi, et avait pratiquement disparu. Il ne demeurait plus qu’une flotte commandée par l’Amiral Gar Stazi, qui prit le commandement de ce qui restait de l’AG, sous le nom des Vestiges de l’Alliance Galactique. Sept ans après la fin de la guerre, Stazi continuait à résister.   

Entre temps, les Sith ont trahi l’Empire et ont pris le pouvoir. L’Empereur déchu Roan Fel, ou Fel III, tenta de se rapprocher des Vestiges de l’AG en vue d’une alliance pour battre Krayt. De même, les Chevaliers Impériaux et les Chevaliers Jedi loyaux à l’AG qui avaient survécu unirent leurs forces. Cade Skywalker tua Krayt, et l’Empire Sith s’effondra. Le Sith Unique lui, parvint à survivre sous la direction de Dark Nilh. Après la mort de Roan Fel, ce fut sa fille, Marasiah, qui devint Impératrice. Elle fit rejoindre à l’Empire la nouvelle Alliance Galactique, et siégea au Triumvirat avec l’Amiral Stazi et le Maître Jedi K’Kruhk.
Dossiers associés
 
Le Dossier Force - Les Archives Jedi    Legacy : le futur est en marche !   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 03/02/2013
Rédacteur(s) : Onimi
Mise en page : Onimi

Sources

  • Le Nouvel Ordre Jedi
  • Nid Obscur
  • L'Héritage de la Force
  • Fate of the Jedi
  • Legacy

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique de l'organisation par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Alliance Galactique. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité