StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Alema Rar
La jeunesse d'Alema Rar
 
Pour chaque Jedi du nouvel Ordre, la guerre menée contre les envahisseurs Yuuzhan Vong et la victoire qui s'en suivit eut un prix, plus ou moins important selon les personnes. En ce qui concerne la jeune Twi'lek rutian Alema Rar, ce prix fut malheureusement la vie de sa soeur jumelle Numa et son premier pas vers les ténèbres qu'elle finit par embrasser.

Comme sa soeur, Alema naquit sur Ryloth et grandit en tant que danseuse dans les cavernes peuplées de la cité de Kala'uun, une activité forcée qui laissa en elle un fort pouvoir de séduction et un goût pour les tenues plus ou moins déshabillées. A l'instar de personnes comme Aayla Secura ou Xiaan Amersu au temps de la République déchue, une chose différenciait pourtant les jumelles Rar des autres femmes Twi'leks de leur âge: une profonde sensibilité à la Force, une sensibilité qui fut découverte au cours d'une de ses missions par la Jedi Daeshara'cor, laquelle délivra donc aussitôt les deux danseuses de leur esclavage pour les amener à l'Académie de Yavin IV. Là, au praxeum fondé par le légendaire Luke Skywalker, Alema et sa soeur devinrent alors, sans jamais l'être vraiment, les apprenties de celle qui les avait libéré, Twi'lek elle aussi, et suivirent ses enseignements avec une grande attention.
Premières blessures
 
Malheureusement, après cela, il ne fallut pas longtemps aux dénommés Yuuzhan Vong pour débuter leur invasion galactique, des barbares qui emportèrent bien vite Daeshara'cor dans la mort, et ce au cours de la Bataille d'Ithor, l'une des opérations où ils furent opposés aux Jedi. Attristée par cette perte, Alema n'eut pourtant pas le temps de souffler en ces temps difficiles, car près d'un an et demi plus tard, elle se retrouva envoyée avec sa soeur sur New Plympto pour contrer l'avance des Vong en y fondant un mouvement de résistance, une mission qui tourna vite au carnage.

En effet, mis en rage par leurs actions, leurs ennemis ne tardèrent pas à relâcher un puissant virus semblable à une peste pour 'purifier' la planète de ses habitants, un fléau qui obligea alors les deux Twi'leks à faire évacuer les colons en catastrophe, et ce fut à peine si elles eurent le temps de s'échapper elles-mêmes. Pour cela, elles quittèrent le système avec des milliers de réfugiés à bord d'un vaisseau nommé le Chasseur de Nébuleuses et commandé par le capitaine Pollux, vaisseau qui ne tarda pas à être arrêté par les Vong. Afin de ne pas se faire repérer, Alema et Numa tentèrent évidemment de se faire passer pour de simples danseuses, ce qui fonctionna au début, mais les envahisseurs, soupçonnant la présence des deux Jedi à bord, lâchèrent dans le vaisseau leur toute nouvelle créature mortelle: un Voxyn, créature entraînée à traquer les êtres sensibles à la Force.

Les deux soeurs durent alors faire face à la bête pendant qu'elles essayaient tant bien que mal de s'enfuir. Malheureusement, au moment où elles étaient presque tirées d'affaire, un jet d'acide tua pourtant Numa, et Alema ne put rien faire d'autre que de regarder sa sœur jumelle mourir entre ses bras, malgré tous ses efforts pour la sauver. De son côté, elle parvint finalement à s'échapper à bord d'une capsule de sauvetage immédiatement interceptée par le vaisseau de Mara Jade Skywalker, mais resta très profondément marquée par la mort de sa soeur.
Au service de l'Alliance Galactique
 
Quelques jours plus tard, se sentant affaiblie et sans raison apparente de vivre sans Numa, Alema ne sut que faire si ce n'était de se joindre au commando Jedi envoyé sur Myrkr pour détruire la reine des Voxyn, et ainsi venger la mort de sa jumelle, une motivation qui la rapprochait dangereusement du Coté Obscur. Bien qu'elle dut affronter maints dangers, la mission fut un succès, et malgré d'énormes pertes parmi ses camarades, dont celle du jeune Anakin Solo, Alema Rar parvint pourtant à survivre, et s'échappa avec les Jedi survivants du vaisseau-monde en perdition qui orbitait autour de la planète. Puis, peu à peu, elle commença à se remettre de la mort de Numa, même si elle ne parvint jamais à maîtriser les sentiments qui l'envahissaient en y repensant, et finit par se joindre à l'effort de guerre en tant que pilote dans l'escadron des Soleils Jumeaux.

Au sein de cette équipe, la Twi'lek aux yeux verts participa activement à de nombreux affrontements spatiaux, telle que la Bataille de Borleias. Ses nombreux exploits lui valurent ainsi, quelques mois plus tard, d'être élevée au rang de Chevalier Jedi par le Maître Luke Skywalker, pour prendre part peu après à la Bataille d'Ebaq 9, et par la suite à celle de Bilbringi, aux côtés entre autres de Jaina Solo ou Lowbacca.

Au terme des presque cinq années de guerre, quand l'Alliance Galactique, née des cendres de la Nouvelle République suite à la perte de Coruscant, projeta de reprendre l'ancienne capitale des mains des Yuuzhan Vong, Rar fut évidemment l'une des Jedi qui se portèrent volontaires pour combattre. En cela, avant que son camp ne joue le tout pour le tout, elle se rendit notamment sur Zonama Sekot, la planète vivante qu'avait enfin trouvé le Maître Skywalker, pour se lier avec des graines-compagnes, deux en l'occurrence, afin que lui soit construit le vaisseau organique qu'elle utilisa finalement contre les envahisseurs vite défaits par les forces de l'Alliance.
Basculement vers le Côté Obscur
 
Le conflit sanglant et destructeur s'étant terminé par la reprise de Coruscant et la signature d'un traité de paix avec les Vong, pendant les cinq années qui suivirent, avec toutes les affaires qui nécessitaient la présence d'un Jedi, Alema participa alors comme ses confrères et consoeurs à la reconstruction d'une Galaxie dévastée, en se faisant remarquer partout où elle allait pour son attitude provocante et ses tenues suggestives beaucoup trop courtes pour sa plastique, laquelle laissait tant d'hommes pantois. Tout ceci l'occupa jusqu'à ce que, à l'instar de tous les survivants de l'assaut sur Myrkr, elle soit fortement attirée par quelque chose se trouvant dans les Régions Inconnues, une personne apparemment familière qui requérait leur aide de toute urgence.

Ne pouvant résister à un tel appel, sans en avertir ses aînés, Rar partit donc vers l'inconnu et, rejointe par Jaina Solo, Zekk, Lowbacca, Tahiri Veila, Tesar Sebatyne et Tekli, elle finit par atterrir sur la planète Lizil, où les attendait à leur grande surprise un vieil ami: Raynar Thul, lequel avait bel et bien survécu à l'assaut sur le Baanu Raas, même si tout le monde l'avait cru mort lorsque la navette dans laquelle il s'était trouvé à l'époque avait été volée par les sombres Lomi Plo et Welk et apparemment détruite par les Yuuzhan Vong. Là, celui qui se faisait désormais appeler UnuThul leur apprit alors que les Killik, le peuple sur lequel il avait été amené à régner et qu'on avait longtemps cru éteint, étaient menacés par leurs voisins Chiss, une situation qui convainquit naturellement ses camarades Jedi de leur porter assistance, d'autant plus qu'en restant auprès de l'espèce insectoïde leurs esprits se mêlèrent lentement à la conscience collective des Killik.

Malheureusement pour l'Ordre, là où ses amis se joignirent à la ruche Taat sur Qoribu, le torrent d'émotions qui agitait toujours la Twi'lek la poussa inconsciemment à tomber sous l'emprise de Gorog, le 'Nid Obscur' passé inaperçu depuis l'arrivée de Raynar parmi les Killik, puisque c'est lui qui avait recueilli Lomi Plo et Welk, eux-aussi toujours en vie. Secrètement manipulée par l'esprit collectif de ses nouveaux alliés, et donc par Lomi, Alema devint ainsi plus agressive qu'elle ne l'avait jamais été, un comportement qui ne manqua pas de choquer ses compagnons lors d'une escarmouche spatiale les opposant aux forces Chiss, et la plus prompte à renier les agissements de quelconques Killik maléfiques, en fait les Gorog, à l'encontre de Luke Skywalker et des autres Maîtres venus pour les ramener sur Ossus, la planète de leur nouvelle Académie.

Pour tous, la révélation de son changement de bord ne vint toutefois que lorsqu'elle consentit à repartir avec Han et Leia Organa Solo à bord du Faucon Millenium. Lors du voyage, pensant agir pour le bien de la Colonie, Rar sabota en effet le vaisseau et le força à se poser sur un monde désert du nom de Woteba, là où, une fois sa trahison découverte, elle dut affronter Leia, laquelle parvint néanmoins à la neutraliser à l'aide de ses gardes du corps Noghri et d'une bonne dose de tranquillisants. De retour sur Ossus, les rapports que la native de Ryloth entretenait avec une autre ruche que celle de Jaina et les autres furent alors mis au grand jour par un examen médical de la Calamari Cilghal, mais ce ne fut pas suffisant pour l'empêcher de s'enfuir avec le Killik Gorog qui avait suivi le jeune Ben Skywalker pour devenir son ami et faire en sorte que son esprit soit absorbé par celui du 'Nid Obscur', du moins c'est ce qu'elle crut. La navette qu'elle avait volé ayant au préalable été piégée, sa fuite n'avait été en fait que le moyen utilisé par Luke Skywalker et les siens pour localiser leurs ennemis, ce qu'ils firent en la suivant jusqu'à la lune Kr.

Là, au coeur des cavernes gelées, comme elle s'était quand même rendue compte qu'on s'était joué d'elle, Alema s'opposa finalement au couple Skywalker avec son peloton de guerriers Gorog, et plus particulièrement à Luke, lequel essayait encore de la faire revenir parmi les Jedi. Malheureusement pour elle, si la pression mentalement exercée par Lomi Plo et la fureur qui l'habitait lui firent refuser cette proposition, comme l'aurait fait selon elle sa défunte soeur Numa, cela marqua aussi sa défaite lors de son duel au sabre-laser contre le puissant Maître, puisque celui-ci lui infligea sans trop de problèmes une sérieuse blessure à l'une de ses épaules, juste avant qu'elle ne s'enfuie sans son arme, laissant ainsi les Jedi découvrir la véritable raison des actions Chiss: l'absorption de plusieurs familles régentes par la ruche Gorog.

Un an plus tard, quand Luke Skywalker et Han Solo débarquèrent sur Woteba pour s'entretenir avec UnuThul des problèmes qu'y rencontraient les Killik relocalisés, Alema Rar refit pourtant son apparition. L'épaule toujours ballante, corrompue par le Côté Obscur et plus manipulée par Lomi Plo que jamais, même si la Soeur de la Nuit lui faisait croire qu'elle était morte, la Twi'lek se faisait désormais connaître comme étant le Héraut de la Nuit des Gorog, un titre repris après la mort d'une prétendue BedaGorog des mains de Luke, laquelle avait en fait été le Jedi Noir Welk, même si Rar se refusait aussi à le croire. Au Maître Skywalker, Alema tenta alors de faire croire que sa femme Mara avait eu un rôle à jouer dans la mort de sa mère lorsqu'elle était encore au service de l'Empereur, et ce en se servant des hologrammes d'Anakin et Padmé Amidala Skywalker conservés depuis bien des décennies par le droïde R2-D2 et fraichement découverts par le fondateur du nouvel Ordre. Si elle assurait ne vouloir que la tranquillité pour sa ruche en échange d'un nouvel enregistrement par semaine, la raison de tout ceci n'était en fait que d'insuffler insidieusement le doute dans l'esprit du Jedi malgré l'amour et la confiance qu'il portait à son épouse, étant donné que c'était en exploitant le moindre doute qu'un individu possédait en lui que Lomi Plo parvenait à se dissimuler à ses yeux et dans la Force.

Sur Woteba, l'une des autres manigances de la reine de la Ruche Noire amena également Rar à manipuler Raynar Thul devant Luke et Han en lui confiant, sans qu'il se souvienne de son passage, que les Jedi étaient ceux qui étaient responsables des problèmes touchant les Killik, un mensonge qui valut aux deux hommes d'être emprisonnés pendant quelques jours, assez pour qu'ils ne découvrent pas les préparatifs de la guerre que Plo était sur le point de déclarer à l'Alliance Galactique et l'Ascendance Chiss.

Finalement, quand la 'Guerre de l'Essaim' éclata pour de bon dans une région de la Nébuleuse Utegetu suite aux actions ambiguës du Chevalier Jacen Solo, Alema Rar, en tant qu'Héraut de la Nuit, mena naturellement les Gorog au combat, et avec eux prit d'assaut le croiseur Amiral Ackbar de l'Alliance. Là, au cours de son infiltration, la Jedi Noire dut notamment affronter Leia Organa Solo pour éviter l'enclenchement de l'auto-destruction du vaisseau, un combat acharné au cours duquel elle mit à profit sa maîtrise de la Force et son nouveau sabre-laser à la lame d'un bleu virant presque au noir, issue du cristal construit après la destruction du précédent par Luke Skywalker lors de leur première rencontre sur Woteba. Malheureusement pour elle, ce que la Twi'lek ignorait était que Leia s'était enfin décidé à suivre un enseignement Jedi depuis leur dernier face à face, et, en dépit de la protection offerte par ses fidèles Killik, c'est ainsi cette négligence qui lui valut de se faire amputer d'une bonne partie d'un de ses lekkus juste avant de fuir, encore une fois, en voyant la puissance de feu du Noghri Meewahl, bien que ses troupes Gorog finirent par s'emparer du bâtiment.

Quelques semaines après le début du conflit, ce ne fut que parce que les Chiss projetaient d'anéantir les Killik en larguant une arme bio-chimique sur Tenupe, une planète que la Colonie avait conquis, qu'Alema Rar revint sur le devant de la scène, en tentant d'empêcher le génocide, mais surtout la destruction de la Ruche Noire. Pour cela, le Héraut de la Nuit tenta d'abord d'utiliser le lien forgé par les Jedi Jaina Solo et Zekk avec la ruche Taat pour qu'ils l'aident dans sa tâche, mais en voyant son plan échouer, elle ne put que quitter l'orbite de Tenupe pour se poser sur son sol, là où elle trouva Leia Organa Solo en train de poursuivre le même objectif qu'elle, la protection des Gorog. Si, là encore, Rar essaya sournoisement de se faire aider, le refus de Leia poussa toutefois les deux femmes à se battre pour la seconde fois, cette fois dans les branches d'arbres Mogo.

D'un côté comme de l'autre, comme sur l'Amiral Ackbar, le combat fut des plus âpres, et cela valut notamment à Alema la perte d'une nouvelle partie de son corps, la moitié de l'un de ses pieds, malgré toute son agilité de danseuse. Malheureusement, le pire pour la Twi'lek vint lorsqu'elle crut en avoir fini avec Organa Solo à l'arrivée d'une gigantesque créature carnivore, car, si elle fit ce qu'elle pouvait pour faire en sorte que la bête dévore son ennemi ou pour la tuer elle-même, c'est la native de Ryloth qui fut finalement poussée et emportée dans la gueule du monstre. Puisque, après cela, son corps ne fut pas retrouvé, Alema Rar fut alors présumée morte par tous ceux qui la connaissaient.
Dossiers associés
 
Le Dossier Force - Les Archives Jedi    Le Guide du Nouvel Ordre Jedi    Tout sur L'Héritage de la Force   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 30/04/2012

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Alema Rar. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité