StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Vestiges de l'Alliance Galactique
Présentation
 

1. Origine

Les Vestiges de l’Alliance Galactique étaient une faction militaire résistante fondée sur les restes de l’Alliance Galactique à la fin de la Guerre Sith-Impériale, en 130 ap B.Y. Menée par le redoutable amiral Gar Stazi, elle constituait le dernier rempart contre la barbarie de l’Empire Galactique de Dark Krayt. Au cours du conflit suivant, la Seconde Guerre Civile Impériale, les Vestiges de l’Alliance Galactique s’unirent avec les Vestiges de l’Empire Roan Fel afin d’éliminer définitivement le Sith Unique et l’Empire de Dark Krayt.

2. Structure du Pouvoir

En raison de l’absence du chef d’état élu de l’AG, l’autorité suprême des Vestiges de l’Alliance Galactique était le suprême commandant et amiral Gar Stazi. Ainsi, les Vestiges de l’Alliance Galactique étaient à la fois régis par la loi de l’Alliance Galactique et par les règles de conduite militaires de la flotte. Au final, l’objectif ultime des Vestiges de l’AG était de restaurer le gouvernement de l’Alliance Galactique, c’est-à-dire la démocratie.
Historique
 

1. Les Prémices de la Guerre

En 127 ap B.Y., l’Ordre Jedi et un groupe de Yuuzhan Vong repentis lança le Projet Ossus, un programme de restauration des planètes ravagées par les Yuuzhan Vong presque cent ans plus tôt. Au début, le projet, soutenu par l’Alliance Galactique, fut un succès, mais il fut bientôt victime d’un terrible sabotage qui créa une entaille profonde dans l’organisation politique de la galaxie. L’échec du Projet Ossus, causé par le Sith Unique de Dark Krayt, jeta le discrédit sur l’Ordre Jedi et surtout sur l’Alliance Galactique. Le désordre provoqué par l’affaire du Projet Ossus bénéficia à l’Empire Galactique de Roan Fel, qui décida d’invoquer le Traité d’Anaxes et de déclarer la guerre à l’AG. Ce que l’Alliance Galactique ignorait encore, c’était que l’Empire de Roan Fel recevrait le soutien actif du Nouvel Ordre Sith de Dark Krayt.

2. La Guerre Sith-Impériale (127 – 130 ap B.Y.)

La Guerre Sith-Impériale débuta en 127 ap. B.Y., et l’Alliance Galactique répondit immédiatement à la menace. Grâce au support des Jedi, l’AG garda l’avantage sur son ennemi impérial pendant la première année de guerre, mais lorsque les Sith se montrèrent au grand jour, le cours de la guerre fut renversé. L’intervention des Sith mit en échec les diverses opérations de l’AG, et les Jedi se retrouvèrent face à leur ennemi de toujours. Au bout de trois ans de conflit et de pertes, l’AG réunit un Triumvirat. Ce rassemblement était destiné à trouver un moyen de mettre fin à la guerre une bonne fois pour toutes. Cependant, les leaders de l’AG n’étaient pas d’accord sur la marche à suivre. Le Maître Jedi Kol Skywalker, le politicien Gial Gahan, et l’amiral Gar Stazi de la Flotte du Noyau prônaient la prudence, mais les politiciens Nu Toreena et Bail Antilles décidèrent qu’il était temps de porter un coup puissant à l’Empire Galactique en capturant l’Empereur Roan Fel à Caamas. Cette décision scella le sort de l’AG. La Bataille de Caamas, qui était en fait un piège tendu par l’Empire, fut une défaite écrasante pour l’AG, et l’Ordre Jedi fut victime d’une attaque des Sith sur Coruscant. À Caamas, l’amiral Morlish Veed ordonna aux derniers leaders de l’AG de déposer les armes. L’AG s’exécuta, à l’exception de l’amiral Gar Stazi et de la Flotte du Noyau, qui lança un appel à toutes les forces de l’AG désireuses de combattre les forces Sith et Impériales. Gar Stazi reçut le soutien de l’amiral Nict, mais ce dernier périt dans l’explosion de son vaisseau-mère. La défaite de Caamas en 130 ap. B.Y. permit à l’Empire Galactique de Roan Fel de s’emparer du gouvernement galactique et d’envahir Coruscant.

3. Le Rassemblement des Vestiges de l’Alliance Galactique

Suite à la défaite officielle de l’AG à Caamas, l’amiral Gar Stazi et sa Flotte du Noyau proclamèrent la naissance des Vestiges de l’Alliance Galactique. Très vite, d’autres flottes et amiraux vinrent se joindre à la flotte résistante, se mettant au service de l’amiral Stazi. Le but des Vestiges de l’Alliance Galactique était de restaurer la démocratie dans la galaxie, mais pour cela, il fallait vaincre la première alliance formée par les Impériaux et les Sith. Peu après, les vestiges de l’AG reçurent le soutien d’un ancien membre du Triumvirat : le Mon Cal Gial Gahan. Gahan étant le dirigeant de la planète Dac, les Vestiges de l’Alliance Galactique bénéficièrent d’un ravitaillement important : armes, vaisseaux, recrues, équipements médicaux, sources d’énergie. Mais cela ne suffisait pas, et la flotte était contrainte d’effectuer des raids sur des stations de ravitaillement tenues par l’Empire Galactique de Dark Krayt. Sous la direction de l’amiral Gar Stazi, la flotte des Vestiges de l’AG fut contrainte d’adopter de nouvelles tactiques contre son ennemi : la frappe éclair, et l’opération sous couverture.

4. La Perspective d’une Alliance avec l’Empereur Roan Fel

En 137 ap. B.Y., afin de mieux contrer les actions des Sith, les Vestiges de l’AG entrèrent en contact avec l’Empire en Exil de Roan Fel dans la vue d’une coopération relative. Ensemble, les deux factions résistantes décidèrent de se rencontrer en terrain neutre : La Roue. L’amiral Gar Stazi se présenta personnellement pour représenter Les Vestiges de l’AG, et l’Empire en Exil envoya un capitaine du nom de Mingo Bovark, escorté par deux Chevaliers Impériaux. Lors de la réunion, le capitaine Bovark révéla à Gar Stazi que l’Empire en Exil avait repris possession de la planète Bastion, dans la Bordure Extérieure. Cette information poussa un Stazi réticent à réellement envisager l’idée d’une alliance. Cependant, les négociations furent bientôt interrompues par une explosion en provenance des baies d’amarrage. Il s’agissait d’un tir de la navette diplomatique impériale qui avait touché la navette diplomatique de l’AG. Cette apparente trahison rendit Gar Stazi furieux, et l’amiral Duros blessa le capitaine Bovark à l’aide d’une vibrolame. Au même moment, le Chevalier Impérial Antares Draco entra dans la salle, neutralisa l’amiral Stazi, et récupéra le capitaine Bovark. Dans les couloirs de La Roue, l’amiral Gar Stazi accusa la délégation impériale d’avoir délibérément ouvert le feu sur la navette de l’AG, mais le capitaine Bovark, incrédule, garda le silence car il ignorait encore qui était à l’origine de l’incident. En réalité, les tirs avaient été provoqués par l’agent impérial des renseignements Morrigan Corde, et comme prévu, l’incident avait rompu toute possibilité de négociation. En conséquence, l’administrateur de La Roue, Pol Temm, congédia les impériaux à jamais, et pria les membres de l’AG de s’en aller. La possibilité d’une alliance semblait indéfiniment compromise.

5. La Bataille de Mon Calamari

Quelques temps plus tard, les Vestiges de l’Alliance Galactique eurent vent de la finition d’un chantier impérial : le Destroyer Stellaire Avancé Impérieux. L’amiral Gar Stazi savait pertinemment que cette information avait été délibérément relayée jusqu’à lui par les impériaux eux-mêmes, mais l’enjeu était de taille. Après avoir désactivé les défenses automatisées de la planète, la flotte des Vestiges de l’Alliance Galactique fit un bond en hyperespace jusqu’à Dac. À peine sortie d’hyperespace, une force impériale, la Troisième Flotte de la Bordure Extérieure, surgit de nulle part et referma le piège sur sa proie. L’amiral Dru Valan de la flotte impériale offrit la possibilité à l’amiral Stazi de se rendre, mais ce dernier refusa catégoriquement. N’ayant pas d’autre alternative, Gar Stazi ordonna à sa flotte d’ouvrir le feu sur les impériaux. En réponse, l’amiral Valan ordonna à sa flotte, ainsi qu’au système défensif de Dac d’ouvrir le feu sur la flotte de l’AG. Cependant, il y eut un imprévu. Le système défensif de Dac prit la flotte impériale pour cible, infligeant de lourds dégâts. Tandis que les deux flottes se tiraient dessus, un groupe d’intervention de l’AG mené par Hondo Karr reprit le contrôle de l’Impérieux. Une fois ceci fait, l’amiral Gar Stazi ordonna à sa flotte de se replier de l’autre côté de la planète, tandis que son vaisseau-mère resterait pour contenir les tirs. La majorité de la flotte de l’AG parvint à se replier, mais le vaisseau-mère de Stazi fut lourdement endommagé, et Stazi lui-même n’eut la vie sauve que grâce à l’officier Jaius Yorub qui se sacrifia à sa place, et grâce au capitaine Jhoram Bey qui emmena l’amiral à bord de son chasseur. L’opération coûta la vie à de nombreux membres de l’AG, mais l’Impérieux était désormais entre les mains des Vestiges de l’AG.

Suite à l’opération menée sur Dac, l’Empereur Dark Krayt prit des mesures. La perte d’une partie du chantier naval de Dac et d’un Destroyer Stellaire Avancé l’avait rendu furieux, et une partie des Mon Cal en étaient également responsables. La réprimande fut lourde : Gial Gahan fut exécutée publiquement, 10% de la population Mon Calamari fut condamnée à mort, le reste serait interné dans des camps de travail forcé. Bien qu’il s’agissait là d’une terrible catastrophe, l’amiral Gar Stazi ne pouvait se permettre de mettre en danger sa flotte, et sa nouvelle acquisition l’Impérieux s’était révélé inopérable. En réalité, le Destroyer Stellaire Avancé avait été saboté par deux Chevaliers Impériaux, Sigel Dare et Treis Sinde, dans le but de freiner la progression des Sith, et les deux Chevaliers Impériaux en question étaient restés sur Dac. Là-bas, Dare et Sinde aidèrent à libérer plusieurs prisonniers de la flotte des Vestiges de l’Alliance Galactique et emmenèrent ces prisonniers à bord de la navette personnelle de Dark Azard. Peu après, la flotte des Vestiges de l’AG reçut la visite d’une navette impériale. Cette navette contenait les prisonniers libérés par les Chevaliers Impériaux. Cette mission de sauvetage suffit à convaincre Gar Stazi de rouvrir les négociations avec l’Empire en Exil, au moins pour unir leurs forces dans un même but.

6. La Coopération avec l’Empire en Exil

Plus tard, le cours de la guerre prit un tournant : Dark Krayt fut vaincu par un groupe d’intervention mené par Cade Skywalker. Celui-ci étant hors-jeu, et peut-être mort, plusieurs mondes placés sous la domination impériale décidèrent de prêter main forte aux Vestiges de l’Alliance Galactique et de lui envoyer des bâtiments de guerre et même des flottilles. Sa flotte étant désormais plus grande, l’amiral Gar Stazi lança une opération militaire audacieuse : l’attaque de Ralltiir, une place forte tenue par l’Empire Galactique de Dark Krayt. À peine sortie d’hyperespace, la flotte de l’AG prit par surprise la Troisième Flotte stationnée au-dessus de Ralltiir et détruisit un canon à ions placé sur la douzième lune du système. Une fois ceci fait, la Seconde Flotte de Bastion envoyée par l’Empereur Roan Fel surgit d’hyperespace pour prêter main forte à la flotte de Stazi. La Seconde Flotte de Bastion, commandée par l’amiral Edouard Fenel, somma la Troisième Flotte de se rendre immédiatement à l’Empereur Roan Fel, et parvint même à fomenter des mutineries pour y arriver. Cependant, le refus du Destroyer Stellaire Loyal d’obtempérer poussa l’amiral Kelsan à refuser de se rendre et à donner l’ordre à la Troisième Flotte d’activer tous ses systèmes d’autodestruction. L’amiral Fenel devint furieux et menaça d’ouvrir le feu sur la flotte de l’amiral Kelsan. Il donna également cet ordre à Gar Stazi.

L’amiral Stazi était en profond désaccord avec cette façon de faire, et procéda à sa manière. Il ordonna à la flotte des Vestiges de l’AG de protéger les nacelles de sauvetage qui émergeaient des destroyers stellaires ennemis sur le point d’exploser. Le plus gros des nacelles de sauvetage parvint à rejoindre la surface de Ralltiir, mais l’amiral Kelsan périt dans l’explosion de la flotte. Ceci fait, l’amiral Fenel porta son attention sur le Loyal, qui était toujours en état. Mais l’amiral Stazi fit à nouveau bouclier et ordonna à ses Chasseurs Stellaires Crossfire CF9 de protéger le Loyal qui était victime d’un dysfonctionnement au niveau de ses nacelles de sauvetage. Edouard Fenel rappela que leur alliance était en jeu, mais Gar Stazi, déterminé à faire valoir sa place, n’écouta pas et ordonna à sa flotte de décocher un mur de tirs de suppression entre la Seconde Flotte de Bastion et le Loyal. Quelques minutes après les faits, l’Empereur Roan Fel contacta personnellement l’amiral Stazi, et ce dernier lui rappela qu’ils étaient égaux. Une fois leur dispute réglée, l’amiral Gar Stazi promit à Roan Fel qu’il renverrait le capitaine Vaclen Tor et son équipage sur Ralltiir et qu’il enverrait le Loyal directement sur Bastion.

7. L’embuscade dans le secteur d’Arkanis

Quelques temps plus tard, Gar Stazi accueillit à bord de son vaisseau une délégation de Jedi, menée par les maîtres Te Corso et Sayaar Dun’La, venus négocier une alliance. Les négociations tournèrent court, puisque l’amiral fut victime d’une tentative d’assassinat de la part d’un membre de son propre équipage, pendant qu’une flotte Sith-Impériale sous les ordres de l’amiral Krion Grail tendait une embuscade à la flotte des Vestiges de l'AG. Grâce aux talents de guérisseur de Dun’La, Stazi survécut à ses blessures, et parvint à expliquer à son second, Jhoram Bey, comment déjouer le plan de Grail qui se servait des vibrations du vaisseau-amiral des Vestiges pour le poursuivre. Bey tendit alors lui aussi un piège à son adversaire, en éloignant le reste de la flotte et en utilisant l’Alliance comme appât. Il rappela ensuite le reste de la flotte et infligea de lourds dégâts aux Sith-impériaux, les contraignant à battre en retraite. Cette action sonna comme un avertissement pour les Vestiges, car sans Stazi pour les diriger, nul doute que les Sith-impériaux n’auraient pas mis longtemps avant de les détruire.

8. L’évacuation de DAC

Les Vestiges de l'AG et les forces de Bastion eurent à nouveau l’occasion de collaborer à la fin de l’année 137 ap. B.Y., lorsque les Sith déclenchèrent un génocide sur Dac. Gar Stazi en fut le premier informé, lorsque l’escadron Rogue revint d’une mission de reconnaissance sur la planète et déclara avoir trouvé des millions de corps flottants sans vie dans les océans. L’amiral dirigea immédiatement sa flotte vers Dac, et brisa le cordon défensif établi par les troupes Sith-Impériales, espérant pouvoir évacuer la population. Pour ce faire, il demanda l’aide des forces de Roan Fel, mais l’empereur se trouvant dans le secteur d’Agamar où il tentait d’échapper aux Sith, personne ne voulut prendre l’initiative de déplacer une flotte depuis Bastion. Lorsque les renforts Sith-Impériaux, menés par Dark Stryfz, l’amiral Krion Grail et le Moff Geist arrivèrent, les Vestiges engagèrent seuls le combat. Grâce à des navettes piégées, Stazi parvint à endommager et désorganiser un certain nombre de vaisseaux adverses. Dark Stryfe, sans se soucier de ses pertes lança ses vaisseaux dans une série d’attaques contre les vaisseaux de réfugiés, que les Vestiges peinèrent à empêcher. Ce fut à cet instant que la flotte d’Oron Jaeger, envoyée par Roan Fel arriva en renfort, et permit aux alliés de mettre en déroute les forces Sith-Impériales. Au sol, les Rangers Mon Calamari attaquèrent les défenses du spatioport de New Coral City, afin de permettre aux navettes d’évacuation de se poser. Malheureusement les deux flottes ne disposaient pas d’une place illimitée, et ne purent évacuer que 20 % de la population de la planète, et des milliards d’innocents périrent.

9. La bataille de Taivas et la fin de la guerre

Après avoir évacué les réfugiés vers différents mondes, la flotte de Gar Stazi reprit ses raids de harcèlement contre les Sith-Impériaux. Conscient de l’intérêt que les Sith lui portaient, et des dégâts qu’il avait déjà causés, Stazi proposa au jeune Cade Skywalker une alliance contre les Sith. L’escadron Rogue fut ainsi détaché de la flotte et participa avec le vaisseau de Cade, le Mynock, à plusieurs abordages et destructions de vaisseaux Sith-impériaux. Lorsque la nouvelle lui parvint que les Sith connaissaient l’emplacement du temple secret des Jedi de Taivas, et qu’une flotte Sith-Impériale était en route pour l’anéantir, Stazi envoya sa flotte sur place afin de défendre ses alliés. Les Vestiges de l’Alliance Galactique furent bientôt rejoints par les forces de Bastion, envoyées par Roan Fel, mais la puissance des deux flottes combinées suffit pourtant à peine à contenir l’attaque Sith. Les nouveaux vaisseaux et les Soldats Sith qui lui étaient fanatiquement dévoués permirent à Dark Krayt d’infliger de lourdes pertes à ses adversaires, qui durent se replier sur Bastion. Ayant compris que la puissance du Seigneur Sith ne ferait que croître s'il n’était pas stoppé immédiatement, Roan Fel convainquit sans mal Stazi de lancer une offensive totale sur Coruscant, dans l’espoir de triompher définitivement. Cade Skywalker s’infiltra sur la planète avec un petit groupe de Jedi et de Chevaliers Impériaux, et après avoir saboté les défenses planétaires se rendit au temple Sith pour affronter Dark Krayt. Le jeune homme parvint finalement à le tuer et précipita son corps dans le soleil, mais la victoire eut un prix terrible. Rendus fous par la mort de leur seigneur, de nombreux Soldats Sith lancèrent des attaques suicides contre les Vestiges et la population civile. Roan Fel trouva lui aussi la mort durant les combats, officiellement de la main des Sith, officieusement tué par Antares Draco pour l’empêcher d’empoisonner toute la planète dans l’espoir de tuer Dark Krayt. Sa fille Marasiah lui succéda et, aux côtés de Gar Stazi et du maître Jedi K’Kruhk, intégra le triumvirat de la Fédération Galactique restaurée.
Composition de la Flotte
 
Vaisseaux capitaux

- Croiseur de combat Scythe Indomptable
- Destroyer Stellaire Impérieux Alliance
- Frégate ShaShore
- Frégate Tri-Scythe
- Vaisseau de secours/assaut Dent de Sabre Redclaw


Vaisseaux de soutien

- Vaisseau Spindward
- Transport Lourd YZ-2500
- Vaisseau de Reconnaissance Twilight RC-2
- Cargo Lourd


Chasseurs Stellaires

- Navette Blindée Crix
- Cargo Léger YT-2400 Etoile Ecarlate
- Vaisseau de Débarquement MT


Unités de Chasseurs Stellaires d’Elite

- Escadron Rogue
- Escadron Farsight
- Escadron Fireblue
- Escadron Phantom
- Escadron Twisted Star


Unités de Commandos d’Elite

- Rats Womps
- Equipe MCR
- Escouade d’Assaut Venom
Dossiers associés
 
Legacy : le futur est en marche !   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 16/09/2012
Rédacteur(s) : Jedimax01
Mise en page : Jedimax01
Mise(s) à jour : ordo181

Sources

  • http://starwars.wikia.com/wiki/Galactic_Alliance_Remnant
  • Star Wars - Legacy (comic-book)

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique de l'organisation par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Vestiges de l'Alliance Galactique. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité