StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Ancien Empire Sith Reconstitué
Description
 


L’Ancien Empire Sith Reconstitué était une ancienne faction de l’empire de Naga Sadow qui avait fait renaître l’Empire Sith de ses cendres à la suite de la Grande Guerre de l’Hyperespace (5 000 av B.Y.) Créé par un mystérieux Seigneur Noir des Sith, l’Ancien Empire Sith Reconstitué rebâtit une armée dans les Régions Inconnues afin de conquérir la galaxie, faisant finalement éclater la Grande Guerre Galactique (3 681 – 3 653 av B.Y.)

L’Ancien Empire Sith Reconstitué comprenait une population duale : d’un côté, les Sith, de l’autre, les non-Sith. Dans cette division, les Sith constituaient une élite et eux seuls pouvaient accéder au pouvoir. Le reste de la population pouvait servir l’empire en devenant agent impérial ou officier dans l’Armée Impériale.
Historique
 

1. La Naissance

En 5 000 av B.Y., l’Empire Sith du Seigneur Noir Naga Sadow subissait une terrible défaite lors de la Grande Guerre de l’Hyperespace. Fuyant la catastrophe, les restes de la Flotte Sith se sacrifièrent pour permettre à Naga Sadow de s’enfuir et de se cacher au plus profond de la jungle de Yavin IV. Tandis que l’espace Sith était victime d’une contre-attaque des forces de la République Galactique et de l’Ordre Jedi, un Seigneur Sith survivant rallia plusieurs de ses frères Sith et partit en exil dans les Régions Inconnues afin d’échapper à l’effondrement de l’Ancien Empire Sith. Après avoir été rejoint par plusieurs forces armées Sith, le Seigneur Sith survivant partit en quête d’un monde susceptible d’abriter leur nouvel empire. Sa quête dura vingt ans, et seulement après ces deux longues décennies trouva-t-il un endroit parfait pour rebâtir l’empire. Cet endroit était une planète du nom de Dromund Kaas, et il s’agissait d’une ancienne colonie Sith abandonnée après que les routes hyperspatiales qui y menaient avaient été perdues. Etablissant une colonie sur la planète, le Seigneur Sith vétéran de la Grande Guerre de l’Hyperespace fit de Dromund Kaas la capitale de son nouvel Empire Sith. L’Ancien Empire Sith Reconstitué était né, et il était dirigé par le Seigneur Noir et Empereur des Sith qui avait erré pendant vingt ans dans l’obscurité des Régions Inconnues.

2. La Construction de l’Ancien Empire Sith Reconstitué

Pendant plus d’un siècle, les Sith de Dromund Kaas s’attelèrent à la difficile tâche de reconstruire un empire puissant et prospère. Ils bâtirent une gigantesque capitale baptisée Kaas City, et instaurèrent un système politique impérial imprégné de la culture Sith. Une fois ceci fait, l’Empereur des Sith créa le Conseil Obscur, un groupe de douze Seigneurs Sith puissants capable de diriger l’Empire à sa place. Au fil du temps, Dromund Kaas devint un monde puissant, et l’Empereur des Sith passa à la seconde étape de son plan : la création d’une armée. Durant plusieurs siècles, l’Ancien Empire Sith Reconstitué bâtit une armée ainsi qu’une flotte gigantesques, intégrant aussi bien des Sith que des non-Sith dans ses rangs. Grâce à son armée, l’Empereur des Sith conquit davantage de mondes, y compris la planète Malachor V qui sera plus tard le fief du Triumvirat Sith. Bien que le temps passait, l’Empereur des Sith ne vieillissait pas. Grâce à l’ancienne sorcellerie Sith, le Seigneur Noir des Sith était capable de préserver son corps des effets corrupteurs du temps, s’assurant ainsi que sa vengeance serait accomplie en temps voulu.

3. Les Graines de la Discorde


Dissimulé derrière un voile d’inexistence présumée, l’Empereur des Sith commença à s’attaquer à la République Galactique sans pour autant révéler l’existence de son empire. Pour cela, il envoya des émissaires en terrain Mandalorien et proposa à Mandalore l’Ultime d’allier ses forces aux siennes. N’ayant jamais pu digérer leur défaite lors de la Grande Guerre des Sith, et désireux de punir la République et les Jedi, les Mandaloriens acceptèrent la proposition et rassemblèrent une armée de Néo-Croisés.

4. Les Guerres Mandaloriennes (3 976 – 3 960 av B.Y.)

Une fois leur armée rassemblée, les Mandaloriens commencèrent à s’attaquer à des mondes de la Bordure Extérieure qui n’étaient pas placés sous la protection de la République Galactique. Plusieurs mondes tombèrent sous le joug de Mandalore l’Ultime. Comme l’Empereur des Sith l’avait prévu, la République Galactique choisit de ne pas intervenir dans le conflit naissant car ce dernier ne s’étendait pas à ses frontières. Cependant, ce n’était que le début de l’opération. Bientôt, les forces Mandaloriennes s’approchèrent dangereusement de la planète Taris, un monde de la République. Taris étant un monde aux ressources importantes, le Sénat Galactique vota l’envoi d’une flotte sur place afin de repousser l’invasion Mandalorienne. La flotte de la République mit en place la ligne Jebble-Vanquo-Tarnith et, à l’issue de plusieurs batailles, parvint vraisemblablement à entraver la progression Mandalorienne. Cette réussite redonna confiance à la flotte de la République, car ils venaient de mettre en échec une flotte bien supérieure en nombre. Mais la halte des forces des Néo-Croisés n’était pas de leur fait, loin de là. Elle faisait partie du plan de Mandalore l’Ultime, qui venait en fait de jauger les défenses de la République. En leurrant la République, Mandalore comptait faire croire à son adversaire qu’il était en sécurité pour que sa chute n’en soit que plus dure. La « Fausse Guerre » était finie.

Bien après l’éclatement de la guerre, les Mandaloriens firent face à un nouvel ennemi : les Revanchistes. Les Revanchistes étaient un groupe de Jedi renégats menés par le Chevalier Jedi Revan qui avaient décidé de prêter main forte à la flotte de la République contre l’avis du Haut Conseil Jedi. L’intervention des Revanchistes marqua un tournant dans la guerre, et les forces de Mandalore l’Ultime subirent de lourdes défaites. La situation ne fit qu’empirer lorsque Revan et Malak furent placés au commandement de la flotte de la République. À partir de ce moment, les Mandaloriens perdirent systématiquement du terrain, se trouvant face à un ennemi désormais féroce. Tandis que les forces Mandaloriennes se repliaient toujours plus profondément en direction des Régions Inconnues, le général Revan fit la découverte de la planète Malachor V, un fief abandonné de l’Ancien Empire Sith Reconstitué. Sur la planète, le Jedi Revan fut tellement assailli d’énergies obscures qu’il faillit en mourir. Il n’eut la vie sauve qu’en succombant au pouvoir du Côté Obscur. Avant de partir, Revan fit des recherches dans l’Académie Trayus, où il apprit l’existence de l’Ancien Empire Sith Reconstitué. Face à cette découverte, Revan décida de mettre un terme rapide et définitif aux Guerres Mandaloriennes. Pour cela, il coinça les forces Mandaloriennes sur Malachor V, et déclencha une arme de destruction massive appelée Générateur de Masse Obscure. L’arme détruisit Malachor V jusqu’en son cœur et terrassa une grande partie des forces Républicaines et Mandaloriennes. Les seuls survivants étaient quelques soldats Mandaloriens, et les forces loyales à Revan et Malak. La Bataille de Malachor V marqua la fin des Guerres Mandaloriennes, mais les généraux Revan et Malak ne revinrent pas dans l’espace de la République pour fêter leur victoire. Au lieu de cela, ils prirent les restes de la flotte de la République et s’enfoncèrent dans les Régions Inconnues, prétendant pourchasser les restes de la flotte Mandalorienne. La réalité était bien plus sombre : Revan et Malak étaient en quête de l’Ancien Empire Sith Reconstitué.

5. La Rencontre

Peu après, sur Dromund Kaas, l’Empereur des Sith reçut la visite de deux Chevaliers Jedi déchus. Dans des circonstances encore inconnues, l’Empereur parvint à corrompre entièrement les esprits des deux Chevaliers Jedi. Revan et Malak devinrent Dark Revan et Dark Malak, et l’Empereur des Sith leur donna une tâche considérable : faire la guerre à la République Galactique. Ce faisant, l’Empereur comptait préparer le terrain pour son invasion future. Dark Revan et Dark Malak acceptèrent leur mission et repartirent avec leur flotte nouvellement convertie dans l’espace de la République. Là-bas, Dark Revan se lança sur les traces d’une station de combat antique jadis utilisée par les Rakatans : la Forge Stellaire. Sa quête porta ses fruits, et Revan se servit de la Forge Stellaire pour bâtir une flotte sans précédent.

6. La Guerre Civile des Jedi (3 959 – 3 956 av B.Y.)

En 3 959 av B.Y., Dark Revan et Dark Malak, forts d’une flotte à la pointe de la technologie, firent éclater la Guerre Civile des Jedi. La République Galactique étant encore affaiblie par les récentes Guerres Mandaloriennes, la flotte de Dark Revan parvint à lui infliger de lourds dégâts. Les premières campagnes furent des succès écrasants. Cependant, en 3 957 av B.Y., soit deux ans après l’éclatement de la guerre, Dark Revan fut trahi par son apprenti Dark Malak lors d’une bataille et capturé par les Jedi. Dark Malak prit ainsi la place de Dark Revan et prit la tête de sa flotte. De son côté, Dark Revan fut emmené à l’Enclave Jedi de Dantooine, où le Haut Conseil Jedi se servit de la Force pour effacer son esprit et lui insuffler une nouvelle personnalité. Ce faisant, les maîtres du Haut Conseil espéraient pouvoir lui faire révéler la nature du mal qui l’avait poussé à embrasser la voie des Sith. Lorsqu’il se réveilla, Revan fut intégré à la flotte de la République en tant que simple officier. Mais bientôt, Revan fit à nouveau preuve de talents de Force, et lorsqu’il rencontra la jeune Padawan Bastila Shan, il fut amené à l’Enclave Jedi où il passa les épreuves du Jedi. De nouveau apprenti Jedi, Revan se mit en quête de la Forge Stellaire, et reçut l’aide de Bastila Shan et de Carth Onasi. Après avoir redécouvert toutes les cartes stellaires qui indiquaient la position de la Forge Stellaire, Revan se trouva confronté à Dark Malak, son ancien apprenti. Lors de leur duel, Dark Malak révéla à Revan son passé de Seigneur Sith et captura Bastila Shan. Mais la révélation n’entama pas l’esprit du jeune apprenti, et Revan se lança à la poursuite de Malak. Sa course le conduisit à la Forge Stellaire, où il ramena Bastila Shan du côté lumineux de la Force et affronta Dark Malak en personne. Après un duel féroce sur le pont de la Forge Stellaire, Revan défit Dark Malak, et le Seigneur Sith succomba à ses blessures. La Forge Stellaire fut détruite, et la flotte Sith s’éparpilla. La Guerre Civile des Jedi prit fin en 3 956 av B.Y., et malgré cela, Revan repartit dans les Régions Inconnues dans l’espoir d’anéantir la menace Sith qui était tapie dans l’ombre.

7. Les Guerres Sombres (3 954 av B.Y.)

Peu après le départ de Revan pour les Régions Inconnues, son ancien Maître Jedi Kreia se mit à enquêter sur sa descente vers le Côté Obscur. Tourmentée par la possibilité que la chute de son ancien apprenti ait été due à son enseignement, Kreia finit par suivre les traces de Revan sur Malachor V, où elle subit le même sort que Revan lors des Guerres Mandaloriennes. Après avoir succombé au côté obscur de la Force, Kreia fouilla l’Académie Trayus à la recherche d’artefacts précieux contenant les secrets et connaissances des Sith. Kreia devint ainsi Dark Traya, et forma deux apprentis : Dark Nihilus et Dark Sion. Lorsque ses deux apprentis furent prêts, Dark Traya les fit Seigneurs Sith et à eux trois, ils formèrent le Triumvirat Sith. Continuant l’œuvre de Revan, le Triumvirat Sith eut vent d’un Conclave Jedi sur Katarr, et envoya Dark Nihilus sur place. Une fois arrivé en orbite au-dessus de Katarr, Dark Nihilus, le Seigneur de la Faim, usa de son pouvoir pour drainer toute vie à la surface de la planète, tuant la majorité de l’Ordre Jedi ainsi que la population Miraluka. Ensuite, grâce à une armée d’assassins et de guerriers Sith, le Triumvirat Sith parvint à traquer, à corrompre, ou à éliminer le reste des membres de l’Ordre Jedi. Cependant, une Jedi vétéran des Guerres Mandaloriennes que l’on nommait l’Exilée refit soudainement surface et se mit à mettre des bâtons dans les roues des Sith. Sous l’influence néfaste de Kreia, que Nihilus et Sion avaient bannie, l’Exilée élimina Dark Nihilus et redécouvrit Malachor V. Au cœur de l’Académie Trayus, l’Exilée défit Dark Sion, avant de vaincre une bonne fois pour toutes Dark Traya. À l’agonie, Dark Traya révéla à l’Exilée que l’Empire Sith existait toujours, et que Revan était parti à sa recherche dans les Régions Inconnues. Après la mort de Dark Traya, l’Exilée détruisit définitivement Malachor V en utilisant la même arme qu’elle avait utilisée lors de la Bataille de Malachor V en 3 960 av B.Y. Le Triumvirat Sith étant hors d’état de nuire, l’Exilée laissa à ses apprentis le soin de rebâtir l’Ordre Jedi et suivit les traces de Revan dans les Régions Inconnues.

8. L’Infiltration de la République Galactique et de l’Ordre Jedi

Quelques siècles après la Guerre Civile des Jedi, l’Empereur des Sith décida de sonder l’espace de la République Galactique. Créant un réseau d’espionnage et d’infiltration, l’Empereur prépara le terrain pour son invasion imminente. L’opération se déroula sur plusieurs siècles afin de ne pas éveiller les soupçons et de donner suffisamment de temps aux espions Sith de se faire une place dans la République Galactique. L’une des cellules d’infiltration les plus connues était la famille Ovair, une lignée de Jedi respectés de l’Ordre Jedi. Les Ovair servirent l’Ordre Jedi durant trois générations, parvenant à conserver leur véritable nature secrète. En 3 756 av B.Y., après deux générations de Jedi, le Maître Jedi Barel Ovair reçut une mission de la part de l’Empereur des Sith : détruire toute entité qui pourrait faire obstacle à l’ascension de l’Ancien Empire Sith Reconstitué. Pour cela, Barel Ovair emmena son ancien apprenti Eison Gynt et se rendit sur Yavin IV afin de fouiller les temples de Naga Sadow. Ovair prétendit qu’il s’agissait d’une mission destinée à effacer des traces néfastes du Côté Obscur, et n’éveilla pas les soupçons. Cependant, lorsque Barel Ovair et son compagnon Eison Gynt entrèrent dans la tombe de Naga Sadow, ils furent contraints de s’enfoncer plus profondément dans le temple. C’est là qu’Eison Gynt fut victime de l’esprit de Sadow. Dépassé par la situation, Ovair prit la fuite, laissant son confrère Jedi à son sort. Plusieurs semaines plus tard, Barel Ovair rentra au Temple Jedi de Coruscant, mutilé et désorienté. Une fois rétabli, le maître Ovair raconta au Sénat la mésaventure qu’il avait vécue sur Yavin IV et la mort d’Eison Gynt. Cependant, plusieurs années plus tard, Eison Gynt ressurgit de nulle part, possédé par l’esprit de Naga Sadow, et attaqua Barel Ovair en pleine rue sur Coruscant. Leur combat fut féroce, mais Ovair finit par avoir le dessus et tua Gynt. Ce sombre épisode fit de Barel Ovair un véritable héros de la République, et Ovair n’avait plus de souci à se faire quant à sa couverture. Les Jedi ne nourrissaient aucun soupçon.

9. La Grande Guerre Galactique : l’Invasion de la République (3 681 – 3 653 av B.Y.)

En 3 681 av B.Y., l’Empereur des Sith décida que le temps était enfin venu de passer à l’acte. Bénéficiant de l’effet de surprise, l’Empereur des Sith envoya une partie de sa flotte en direction de la Bordure Extérieure. Les forces Sith furent pour la première fois repérées dans le Bras de Tingel. L’irruption soudaine des forces Sith prit toute la galaxie au dépourvu, et la République Galactique envoya un convoi diplomatique à la rencontre de la mystérieuse flotte. Sachant pertinemment que le convoi diplomatique enregistrerait des images de sa flotte, l’Empereur des Sith ordonna à ses amiraux d’attendre avant de détruire le convoi afin de répandre la peur chez son adversaire. Ayant remporté une victoire psychologique, la flotte Sith passa ensuite à l’attaque du secteur Aparo, toujours dans le Bras de Tingel, et s’empara du territoire avant même l’arrivée des forces de la République. Lorsque les forces républicaines arrivèrent enfin dans le Bras de Tingel, les Sith les attendaient déjà, et s’apprêtaient à refermer leur piège. Dans le plus grand secret, les planètes Sernpidal, Belkadan, et Ruuria avaient juré allégeance à l’Empereur des Sith, et sur ordre de la flotte, ils refermèrent le piège des Sith. La flotte de la République fut prise en étau et annihilée. Suivant une progression inexorable, la flotte de l’Ancien Empire Sith Reconstitué partit ensuite à la conquête de l’Amas de Minos et de ses ressources naturelles, et de la Route Commerciale de Rimma. Désormais enfoncé en territoire ennemi, les Sith réclamèrent l’une des planètes qui vit la naissance de leur empire : Korriban.

Bientôt, ce fut toute la Bordure Extérieure qui tomba aux mains des Sith. Ceci étant, la flotte Sith s’attaqua logiquement à la Bordure Médiane, et plus précisément à l’Espace Bothan. Dans le territoire Bothan, la flotte Sith fut victime de son arrogance et subit sa première défaite car la flotte de la République s’était postée dans le secteur avant leur arrivée afin de les piéger. Furieux, l’Empereur des Sith ordonna à plusieurs de ses flottes de converger vers la planète Bothawui afin d’essuyer l’affront fait par la République Galactique. Bothawui était protégée par un générateur de bouclier planétaire, et ainsi, la flotte Sith déploya cinquante mille hommes à la surface de la planète afin de s’assurer une victoire rapide. En effet, après la première bataille du secteur Bothan, la République n’avait laissé qu’un contingent de quatre mille soldats sur Bothawui, accompagnés de quatre-vingt-quatre Jedi placés sous le commandement du Maître Jedi Belth Allusis. Cependant, malgré leur infériorité numérique, les forces de la République et de l’Ordre Jedi infligèrent de lourdes pertes à l’Ancien Empire Sith Reconstitué. Mais il était clair que la résistance de la République et des Jedi conduirait inévitablement à la mort de chacun de leurs hommes, et les Sith le savaient. Vers la fin de la bataille, le Grand Moff Zelus proposa aux forces de la République de déposer les armes, mais le Maître Belth Allusis refusa. Le reste des forces républicaines et Jedi à la surface de la planète tinrent un courageux baroud d’honneur avant de mourir. Malgré leur victoire à la Bataille de Bothawui, les Sith furent contraints de se replier car ils ne comptaient plus suffisamment d’effectifs pour tenir le front. La progression de l’Ancien Empire Sith Reconstitué était indéfiniment interrompue.

L’étape suivante dans le plan de l’Empereur des Sith consista à entraver l’intégrité de la République Galactique depuis l’intérieur. Ainsi, les Sith brisèrent toute possibilité d’alliance entre les Cartels Hutts et la République, et proposèrent aux Mandaloriens de se joindre à leur cause. Cependant, pour une fois, les Mandaloriens refusèrent catégoriquement de prendre officiellement part à la guerre. Contrarié, l’Empereur des Sith chargea ses hommes des Renseignements Impériaux de trouver un nouveau leader Mandalorien qui serait capable de rallier plusieurs clans à sa cause. Ce fut l’avènement de Mandalore le Bref, un ancien gladiateur Mandalorien. L’arrivée de Mandalore le Bref permit aux Sith de rallier de nouvelles forces à leur entreprise d’invasion et de bloquer la Voie Hydienne, la seule voie hyperspatiale qui traversait la galaxie de part en part et qui permettait d’acheminer des renforts et des marchandises jusqu’à la Bordure Extérieure. Cet acte poussa les Jedi à agir, mais leur tentative d’assaut fut rapidement balayée. Néanmoins, le blocus de la Voie Hydienne ne dura pas. Une jeune contrebandière Mirialan du nom de Hylo Visz rallia une armada de contrebandiers volontaires et prit par surprise les forces Mandaloriennes. La surprise était du côté de Visz, mais ses forces étaient en infériorité numérique. Seule l’intervention d’une flotte de la République permit de faire pencher la balance et de briser le blocus. Cette défaite permit à la République de rouvrir la Voie Hydienne aux marchandises et aux ravitaillements en tout genre. La République Galactique remportait une nouvelle victoire.

Plus tard, l’Empereur des Sith exprima son mécontentement au Conseil Obscur quant à la faible progression de la situation. L’Empereur avait prévu une victoire rapide, mais l’Ancien Empire Sith Reconstitué ne contrôlait que la moitié de la galaxie. C’est là que le Conseil Obscur mit au point la dernière solution, celle qui consoliderait leur pouvoir sur la galaxie. Jouant une carte audacieuse, le Conseil Obscur envoya des émissaires dans l’Espace de la République afin de négocier une paix. Face à la gravité de la situation, et désespérément avide de mettre fin à la guerre, la République Galactique accepta de signer un traité de paix entre leurs deux gouvernements. Il fut décidé que les négociations se tiendraient sur Alderaan, une planète des Mondes du Noyau. Cependant, à peine les négociations furent-elles ouvertes que l’Ancien Empire Sith Reconstitué lança une attaque surprise à grande échelle sur la capitale galactique, Coruscant. Lorsque la République comprit qu’il s’agissait d’un piège, il était trop tard. Les Sith assiégèrent Coruscant, et le Seigneur Sith Dark Malgus supervisa personnellement la destruction du Temple Jedi. L’Ordre Jedi fut vaincu, et ce qu’il en restait se replia sur Tython, une planète du Noyau Profond. Cette attaque força le Sénat Galactique à signer le traité de paix sans émettre la moindre condition. En 3 653 av B.Y., le Traité de Coruscant officialisa la présence Sith dans la galaxie, et la moitié des territoires jadis tenus par la République furent cédés à l’Ancien Empire Sith Reconstitué. La Grande Guerre Galactique était finie.        

10. Une Trêve Fragile (3 653 - ? av B.Y.)

Avec la signature du Traité de Coruscant, la galaxie entra dans une ère de guerre froide. Avec la levée d’un vent séparatiste, plusieurs conflits à échelle planétaire naquirent à divers endroits de la galaxie. De son côté, l’Ordre Jedi demeura sur Tython afin de panser ses blessures.
 
Apparitions
 
Ancienne République
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de l'Ancienne République    Le Dossier Force - Les Archives Jedi   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 03/02/2013
Rédacteur(s) : Jedimax01
Mise en page : Jedimax01

Sources

  • http://starwars.wikia.com/wiki/Sith_Empire_%28Post%E2%80%93Great_Hyperspace_War%29
  • Star Wars - Knights of the Old Republic
  • Star Wars - Knights of the Old Republic II: The Sith Lords
  • Star Wars - The Old Republic: Timeline

Licence

Licence Creative Commons

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique de l'organisation par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Ancien Empire Sith Reconstitué. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité