StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Naga Sadow
Introduction
 
Né vers 5 000 av B.Y., au temps du premier Empire Sith, Naga Sadow était un Seigneur Sith et un magicien du Côté Obscur très doué. Issu d’une descendance mi-humaine, mi-Sith, il accéda au pouvoir lorsque le Seigneur Noir des Sith Marka Ragnos décéda, gagnant le trône de Korriban au détriment de son rival, Ludo Kressh.
De sa jeunesse jusqu'a la mort de Marka Ragnos
 
Descendant des tristement célèbres Jedi Noirs qui avaient été bannis de la République par les Jedi à l’issue des Ténèbres de Cent Ans, Naga Sadow était un Sith très puissant, surtout à la lumière du fait que dans ses veines coulait un sang plus humain que Sith. Très vite remarqué pour son lien puissant avec la Force, il fut placé sous la tutelle du Seigneur Sith Simus, un des plus puissants Sith de son époque, et le rival de Marka Ragnos. Elevé selon la tradition Sith, il ne tarda pas à se trouver un rival en la personne de Ludo Kressh, qu’il affronta à plusieurs reprises. Au terme de sa formation, Sadow devint un Sith très puissant. Ce qui en faisait un sérieux prétendant au trône de Ragnos, lorsque celui-ci mourut après un siècle de règne.

Pour honorer la mémoire du Seigneur Noir des Sith décédé, les Sith organisèrent des funérailles, durant lesquelles Sadow et Kressh ne purent s’empêcher de s’affronter dans un duel au sabre. Le vainqueur deviendrait le futur Seigneur Noir des Sith. Mais en plein combat, le fantôme de Ragnos fit son apparition et, après leur avoir conté leur passé commun, somma les deux rivaux de mettre un terme à leur querelle, affirmant que seule leur collaboration sauverait l’Empire Sith de la destruction. Au même moment, un vaisseau d’exploration inconnu faisait son arrivée à la surface de la planète, à bord duquel se trouvait Jori et Gav Daragon, deux explorateurs perdus. À leur arrivée, les deux explorateurs furent emprisonnés dans la forteresse de Ziost afin d’y être interrogés puis exécutés.
L'Ascension du Seigneur Noir
 
Naga Sadow, qui nourrissait toujours un désir de vengeance à l’encontre de la République qui avait bannis ses ancêtres, espérait se servir de ses deux prisonniers pour rejoindre l’espace connu, et détruire tous ceux qui s’opposeraient à sa puissance. Mais avant, il devait s’entretenir avec le Conseil Sith sur Ziost afin de lui faire part de ses plans concernant les Daragon. Durant la réunion, Kressh vota pour l’exécution des prisonniers, car ils pensaient être face à des éclaireurs de la République préparant le terrain pour une invasion. Comme tout bon rival, Sadow s’opposa à cette proposition, et avec le support de Simus – désormais dépourvu de son corps suite à son duel passé contre Marka Ragnos – il gagna l’avis du Conseil. À l’issue de la réunion, un guerrier Sith transporta le bocal contenant la tête de Simus jusque dans les geôles de Ziost afin d’informer les Daragon de leur exécution. Pendant ce temps, dans sa forteresse privée de Khar Shian, Naga Sadow se prépara à mettre en place son plan pour l’Empire Sith. Désireux de faire entrer l’Empire Sith dans un nouvel âge d’or, Sadow décida de faire des Daragon des boucs émissaires afin de créer le spectre d’un ennemi commun qui les unirait en un même but.

Afin de déclencher son plan, Sadow envoya ses guerriers Massassi les plus loyaux à l’assaut de Ziost afin de récupérer les deux prisonniers ainsi que leur précieux vaisseau, le Starbreaker 12. À l’aide d’une centaine de Massassi, Sadow infiltra la prison de Ziost et tua tous les Sith qui se dressaient sur son passage, avant de faire croire aux Daragon qu’il était venu les sauver de la mort. Ayant tué tous les gardes qui surveillaient le chemin vers la cellule des Daragon, Sadow ordonna aux deux prisonniers de monter à bord de son vaisseau, et assassina son ancien ami Simus. Une fois rentré sur Khar Shian avec les Daragon, Naga Sadow repartit en direction de Ziost pour parler au Conseil. Lorsqu’il entra dans la chambre du Conseil, les leaders Sith s’entretenaient à propos de l’attaque menée plus tôt sur la prison de Ziost, persuadés que la République en était responsable. Et Sadow s’était arrangé pour que la République soit accusée sans hésitation en laissant derrière lui, à la prison, un blaster issu de la technologie de la République. Profitant de l’indignation des membres du Conseil, et de l’affront qui leur avait été fait, Naga Sadow passa à la seconde étape de son plan. S’adressant au Conseil en entier, il proposa l’idée d’une contre-attaque, et de l’élection d’un nouveau Seigneur Noir des Sith ; une idée que le Conseil soutenue immédiatement. Face à ce revirement de situation, Ludo Kressh brisa son épée sur la table du conseil et s’en alla, refusant de prendre part à la folie destructrice de Naga Sadow, le nouveau Seigneur Noir des Sith.

Devant désormais porter le titre de Seigneur Noir des Sith, Naga Sadow dut subir la cérémonie de marquage, durant laquelle il reçut les marques du Seigneur Noir. Au même moment, dans l’espace connu, un Jedi du nom d’Odan-Urr eut une vision d’un danger imminent plus grand que jamais ; la vision d’un Seigneur Noir de l’Empire Sith. Il prévint l’Impératrice Teta de sa vision, et celle-ci, ayant une grande confiance en lui, décida d’en informer le Sénat. De son côté, au cœur de sa forteresse, Naga Sadow se préparait à son attaque prochaine, entouré de ses fidèles guerriers Massassi. Il devait enclencher l’étape suivante de son plan. Il se rendit dans sa fausse forteresse de Khar Delba afin de prévenir Jori Daragon que seul l’un d’entre eux serait toujours en sécurité, et qu’il comptait l’aider à repartir. Pour cela, il envoya ses guerriers Massassi à l’assaut de Ziost afin de récupérer le Starbreaker 12, gardé dans la forteresse de Ludo Kressh. La mission fut un succès, mais Ludo Kressh découvrit la supercherie de Sadow et s’empressa d’en informer le Conseil, avec pour preuve l’emblème de Naga Sadow lui-même. Face à cette découverte, Kressh décida d’attaquer la fausse forteresse de Naga Sadow sur Khar Debla, où Jori Daragon était retenue prisonnière. Et pour cela, il avait l’appui tactique des Seigneurs Dor Gal-ram et Horak-mul. Lorsque les croiseurs de Ludo Kressh arrivèrent au-dessus de la forteresse de Khar Delba, ils ouvrirent le feu. Le plan de Sadow se déroulait comme prévu.
Déclenchement de la Grande guerre de l'Hyper-espace
 
Désormais sous le feu des autres Seigneurs Sith, le Seigneur Noir des Sith Naga Sadow laissa ses défenses anti-aériennes occuper les vaisseaux de Ludo Kressh afin de permettre à Jori Daragon de s’enfuir à bord de son propre vaisseau, la pressant de partir sans son frère. Une fois dans l’espace, Jori dû circuler en plein milieu de la flotte des attaquants Sith, et parvint in extremis à passer en hyperespace. Ce qu’elle ignorait, c’est que Sadow avait placé une balise de repérage à bord du Starbreaker 12. Une fois Jori en sécurité, Sadow appela sa flotte cachée à Khar Shian. La flotte émergea aussitôt de la face cachée de la lune, prenant par surprise les vaisseaux de Ludo Kressh. Mais la surprise ne s’arrêtait pas là. À bord du vaisseau d’Horak-mul, des espions Massassi assassinèrent Horak-mul, et il en fut de même pour Dor-gal-ram. Désormais seul face à l’armada de Sadow, Kressh sonna la retraite. Le plan de Sadow avait fonctionné à la perfection, et il était temps pour lui de rassembler toute la flotte de l’Empire Sith, fort de son nouveau statut de Seigneur Noir des Sith. Et c’est Jori Daragon qui le mènerait droit sur la République Galactique.

Alors que Jori Daragon arrivait au spatioport de Cinnagar en espace connu, elle fut arrêté par les forces de l’ordre puis emprisonnée dans un centre de détention, en attente de son procès. De son côté, le Seigneur Noir des Sith, ainsi que Gav Daragon – son nouveau protégé - supervisaient les réparations de la forteresse sur Khar Delba, et la formation de la nouvelle flotte de l’Empire Sith. Pendant les réparations, Sadow reçut la visite de son ancien ennemi, Ludo Kressh, qui venait faire un dernier discours sur la folie meurtrière de Sadow. En réponse, Sadow chargea Gav Daragon de faire sauter le vaisseau de Kressh, prétendant que l’interrupteur qu’il allait presser couperait seulement les communications. Kressh fut anéanti. Le moment était venu de rassembler la flotte. Naga Sadow reçut l’assistance des Seigneurs Sith aux quatre coins de l’empire, dont le plus célèbre était le Seigneur Shar Dakhan de la planète Ch’hodos. Les vaisseaux furent chargés de chasseurs stellaires, de soldats, de munitions, et de créatures de guerre, et tous ensemble, ils rejoignirent le point de rendez-vous à proximité de Khar Shian.

Pendant ce temps, Jori Daragon, alors détenue dans un camp de travail de Ronika, décida de s’enfuir à bord d’une navette. Une fois dans l’espace, elle prit la direction de Cinnagar, poursuivie par des chasseurs stellaires. Finalement, les chasseurs de la sécurité de Cinnagar pulvérisèrent son vaisseau, et Jori eut tout juste le temps de s’éjecter dans le ciel à l’aide d’un parachute. À la surface, elle se rendit à la forteresse de l’Impératrice Teta, et grimpa les murs d’enceinte. Arrivée en haut de l’édifice, elle bondit à l’intérieur des quartiers de l’Impératrice en hurlant détenir des informations cruciales. Affirmant revenir du secteur de l’Empire Sith, elle finit par attiser la curiosité de l’Impératrice qui ordonna à ses gardes de baisser leurs armes. L’attaque de Naga Sadow était imminente, et l’Impératrice devrait préparer les défenses au plus vite. Près de Khar Shian, le Seigneur Noir des Sith confia le commandement de son vaisseau mère à Gav Daragon. De son côté, Sadow resterait enfermé dans sa sphère de méditation afin d’intensifier les effets de sa magie Sith. Lorsqu’il fut prêt, il donna l’ordre à tous les vaisseaux de passer en hyperespace.

Suivant la trace de la balise de repérage, la flotte Sith arriva à destination comme prévu. Une fois le Starbreaker 12 identifié, Sadow donna l’ordre d’ouvrir le feu dessus, au grand désarroi de Gav, qui croyait que sa sœur Jori était toujours à bord lors de l’explosion. Il était temps de déployer ses forces. Naga ordonna à sa flotte de passer à l’attaque de la capitale de la République Galactique, Coruscant. Fort d’une dizaine de milliers de vaisseaux de guerre – dont beaucoup étaient le fruit des illusions de Sadow - les Sith écrasèrent les défenses anti-aériennes de la capitale, et déployèrent leurs unités terrestres, qui incluaient les gigantesques créatures de guerre. L’objectif premier de Sadow était de capturer les centres du pouvoir. En chemin, les forces de Sadow rencontrèrent des Jedi qui se battirent de toutes leurs forces. Mais les forces de l’Impératrice reçurent une aide que Sadow n’avait pas prévu.

Les rebelles, autrefois ennemis de l’Impératrice, proposèrent de joindre leurs forces à celles de la République, en échange de l’amnistie. Devant désormais faire face à une force supplémentaire, le Seigneur Noir des Sith envoya une partie de ses troupes à l’assaut de Kirrek, afin de défaire les rebelles. Mais pour le Seigneur Noir, la quantité de vaisseaux ennemis n’importait que peu, tant que sa puissante magie Sith faisait effet en terrifiant les troupes ennemis et en stimulant ses propres troupes. Mais quelque chose tourna mal. Gav Daragon se retourna contre Sadow et perturba sa méditation. Les illusions qu’il avait créées finirent pas s’évanouir, et l’armée Sith qui avait l’air si immense et si terrible reprit des proportions concevables. Sadow proposa alors à Gav de régler ça à bord de la sphère de méditation à Primus Goluud, ce que Gav accepta. En réalité, Naga Sadow avait piégé Gav, et alors que le jeune Daragon était en route, Sadow quitta la sphère, en s’arrangeant pour que son nouvel ennemi soit piégé dans les décombres du vaisseau.

Sur Kirrek, les troupes du Seigneur Noir furent victimes du Maître Jedi Ooroo, qui se sacrifia en libérant le gaz qui lui permettait de vivre dans une cuve – un gaz mortel pour les autres espèces vivantes. L’armée de Sadow venait d’être lourdement contrée, mais Sadow devait d’abord s’occuper de Gav Daragon. Faisant appel aux restes de sa flotte, il encercla la Sphère de Méditation et fit exploser la géante rouge, détruisant la Sphère de Méditation, et Gav Daragon. Mais Sadow venait cependant de subir la défaite, et il décida de rentrer dans l’espace Sith, où il fut accueilli par les forces de Ludo Kressh, qui était en fait toujours en vie, et qui déclara être le nouveau Seigneur Noir des Sith. Afin de s’assurer de la mort de son rival, Sadow programma l’un de ses croiseurs sur une trajectoire spatiale qui le forcerait à heurter de plein fouet le vaisseau de Kressh. Celui-ci explosa avec Kressh à son bord. Il n’y avait plus de victoire possible. Son armée avait été défaite à Coruscant, à Koros Major, et à Kirrek, et ce qu’il restait de ses forces était en mauvais état.

L'Exil
 
C’est alors que Naga Sadow ordonna à ses derniers vaisseaux de former une barricade devant couvrir sa fuite à bord de son vaisseau mère. En passant en hyperespace, il provoqua une explosion solaire qui suffirait à faire croire à ses poursuivants qu’il était mort.

Mais en réalité, l’ancien Seigneur Noir se rendit dans un système isolé du nom de Yavin. Il choisit la lune de Yavin IV afin de rebâtir sa gloire. Et pour cela, ses fidèles Massassi bâtirent des monuments et des temples en son honneur, le vénérant comme un dieu. Son dernier souhait était de reformer un Empire Sith, mais il n’y parvint jamais. Refusant de se laisser mourir, il choisit d’utiliser l’ancienne sorcellerie Sith pour survivre à sa mort physique. Son esprit fut enfermé dans son temple principal, où il resta en une sorte de coma pendant des siècles, jusqu’à ce qu’un Jedi déchu arrive sur Yavin IV en 4 000 av B.Y., et réveille son esprit. Ce Jedi s’appelait Freedon Nadd, et à l’aide des parchemins et de l’holocron de Naga Sadow, il s’imprégna des rites et de la sorcellerie Sith. Certains pensent que Sadow finit par mourir des mains de Nadd, mais il n’existe aucun indice sur les circonstances de sa mort.
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de l'Ancienne République    Le Dossier Force - Les Archives Jedi   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 30/07/2011
Rédacteur(s) : Jedimax01
Mise en page : Ares

Sources

  • http://starwars.wikia.com/wiki/Naga_Sadow
  • http://www.edandmari.com/starwars/Lords.html
  • Star Wars: Tales of the Jedi – The Golden Age of the Sith
  • Star Wars: Tales of the Jedi – The Fall of the Sith Empire

Licence

Licence Creative Commons

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Naga Sadow. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité