StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Ancien Empire Sith
  • Nom original Old Sith Empire
  • Catégorie Organisations liées à la Force
  • Type Côté Obscur
  • Fondateurs Les Exilés
  • Dirigeants Seigneurs Noirs des Sith
  • Année de fondation 6 900 av B.Y.
  • Année de dissolution Inconnue
  • Zone d'influence Espace Sith
  • Localisation Espace Sith
Présentation
 
L’Ancien Empire Sith, moins connu sous le nom de Vrai Sith, était un puissant empire Sith bâti par les Jedi Noirs bannis de la galaxie en 6 900 av. B.Y. par l’Ordre Jedi et la République Galactique. Isolés sur la lointaine planète Korriban, les Jedi Noirs conquirent des populations entières et devinrent des Seigneurs Sith. Pendant plus de deux mille ans, l’Ancien Empire Sith se développa dans le plus grand secret, jusqu’au jour où il essaya de prendre sa revanche sur la République et les Jedi.
La naissance
 
En 28 000 av B.Y., Korriban était victime d’une invasion. Les Sith avaient accueillis une espèce connue sous le nom de Rakatans et lorsque leurs invités révélèrent leurs réelles intentions – la conquête et l’asservissement – les Sith prirent les armes sous le drapeau du roi Adas et repoussèrent l’envahisseur hors de l’espace Sith. En ces temps de guerre, le roi Adas parvint à unir toutes les populations de Korriban dans un même but et grâce à la technologie perdue des Rakatans, les Sith entreprirent leur expansion dans ce qui sera baptisé l’espace Sith. Une fois les planètes du système unies sous le même drapeau, les leaders de l’Empire Sith décidèrent de déplacer la capitale Sith sur le monde de Ziost, une planète de glace. Cependant, le règne du Sith’ari – le Seigneur Suprême Adas – prit fin à sa mort et sa disparition provoqua la guerre civile au sein de l’empire. Ces luttes internes finirent pas faire entrer la civilisation Sith dans une ère de régression, la faisant revenir à un stade presque primitif.
Cependant, vers 6 900 av B.Y., Korriban reçut la visite d’un groupe de gens aux pouvoirs extraordinaires. Ces personnes se servaient d’une sorte de magie pour influencer et modifier les êtres vivants et accroître leurs capacités physiques. Ces visiteurs étaient en fait les Jedi Noirs qui avaient été bannis de la galaxie connue par la République Galactique et l’Ordre Jedi. Parmi eux figuraient des terribles guerriers : Ajunta Pall, Karness Muur, et XoXaan, qu’on appelaient également « Jen’jidai ». Leur exil résultait de leur défaite à la Bataille de Corbos, la bataille finale des Ténèbres de Cent Ans et pour ne pas faire couler davantage de sang, les Jedi avaient décidé de ne pas mettre fin à leurs vies. Au lieu de cela, ils avaient décidé de les bannir dans les Régions Inconnues, sans armes ni technologie, pensant que cela suffirait à les arrêter. Néanmoins, à leur arrivée sur Korriban, les Jedi Noirs soumirent l’espèce Sith à leur volonté et devinrent leurs dieux. Prenant en main le développement de la société Sith, les Jedi déchus vinrent à se mélanger aux autochtones et l’espèce Sith évolua pour donner naissance à l’Empire Sith, un empire dirigé par un Seigneur Noir des Sith.
Sous la direction du Seigneur Noir, les autres Jedi Noirs devinrent des Seigneurs Sith, des chefs de clans qui asservissaient les Sith les plus faibles. Étant parvenus à reconstruire un monde, certains Seigneurs Sith se concertèrent et décidèrent de prendre leur revanche sur la République et les Jedi qui les avaient exilés. Pour y arriver, ils devraient se servir des données d’un navi-ordinateur d’un des vaisseaux qui les avaient amené sur Korriban. Et il existait un tel vaisseau. Cependant, cette décision essuya le refus d’Ajunta Pall, le Seigneur Noir des Sith. Mais ce veto n’arrêta pas les Seigneurs Sith dissidents et ensemble, ils retracèrent leur chemin jusqu’à la galaxie connue. Une fois leur expédition arrivée à destination, ces quelques Seigneurs Sith livrèrent bataille contre les Jedi. Mais étant en sous nombre, les Seigneurs Sith renégats furent défaits. Au final, ils n’avaient réussit qu’à révéler leur existence mais leurs vaisseaux ayant été détruits, les données de leur voyage avaient été perdues et les Jedi furent incapables de remonter la piste de l’Empire Sith.
L’Âge d’or des Sith
 
Ignorant totalement ce qu’il était advenu de l’expédition des Seigneurs Sith, le Seigneur Noir des Sith parvint à maintenir un développement croissant de son empire, démocratisant l’usage de la sorcellerie et du côté obscur de la Force. À terme, le côté obscur deviendrait leur source principale d’énergie. L’Empire Sith atteignit son apogée lorsqu’il parvint à rallier environ cent vingt planètes des Régions Inconnues. Profitant de l’ignorance de la République et de la protection qu’offrait le Cratère Stygien – une nébuleuse qui encerclait l’espace Sith - l’Ancien Empire Sith devint un empire riche et puissant.
Quelques temps après vint le règne de Marka Ragnos. Sous son règne, l’Empire Sith vécut une ère de stabilité et de prospérité. Mais à la mort de Ragnos, cette ère prit fin, pour laisser place à des luttes internes. La succession de Ragnos posait problème, et très vite, deux rivaux principaux s’affrontèrent : Ludo Kressh, un leader conservateur et Naga Sadow, un leader libéral.
La Chute de l’Empire Sith
 
En 5 000 av B.Y., Korriban reçut la visite de deux explorateurs interstellaires : Gav et Jori Daragon. Ayant atterri sur la planète dans le but d’établir une reconnaissance du terrain, les deux explorateurs furent pris au dépourvu par les Sith et immédiatement après leur arrestation, ils furent enfermés dans une prison. N’ayant reçu aucune visite depuis plusieurs siècles, les Sith furent alertés par l’arrivée de Daragon. Les leaders du gouvernement Sith se rassemblèrent afin de discuter du danger éventuel que représentaient les deux humains et à la demande du seigneur Ludo Kressh, il fut décidé que les Daragon étaient des espions de la République Galactique et qu’ils devaient être exécutés au plus vite. Cependant, le rival de Kressh, Sadow, mit au point un plan pour déjouer la décision de ses confrères Sith et à force de subterfuges et de manipulation, il parvint à pousser le gouvernement Sith à déclarer la guerre à la République, éclipsant par la même occasion son rival de toujours. Avec le soutien de tous les clans Sith, Sadow mit en marche sa machine de guerre et donna au peuple Sith la tâche de bâtir une armée gigantesque. Pour ce faire, les Sith étaient envoyés à divers endroits de l’espace Sith afin de récolter les fameux cristaux Lignan, les sources d’énergie idéales pour alimenter les armes Sith, dont le sabre-laser.
Une fois son armée rassemblée, Sadow se mit en route pour l’espace de la République Galactique. Ce fut le début de la Grande Guerre de l’Hyperespace et l’assaut initial des Sith réussit, grâce à l’effet de surprise. Néanmoins, l’intervention combinée de l’Impératrice Teta et des Jedi mit fin à l’assaut des Sith et Sadow décida de se replier avec le peu de vaisseaux qu'il lui restait. Ne souhaitant pas voir l’armée de la République suivre les traces de l’armée Sith, le Seigneur Noir Naga Sadow déclencha l’explosion d’une étoile, Primus Goluud et se fit passer pour mort. Mais il y eut un imprévu : Gav Daragon qui avait contribué à l’entreprise guerrière des Sith, révéla à l’Impératrice Teta les coordonnées interstellaires menant à l’espace Sith. Croyant être enfin débarrassé, Sadow retourna dans l’espace Sith et tomba sur son ancien rival, Ludo Kressh. Alors que les deux seigneurs Sith s’affrontaient, l’armée de la République fit son arrivée et élimina les derniers vestiges de la flotte Sith. Mais là encore, Sadow parvint à s’échapper. Dépourvu de Seigneur Noir, les Sith virent leurs places fortes détruites par la flotte de la République. L’Empire Sith, jadis riche et puissant, venait d’être vaincu. Et l’ancien Seigneur Noir Naga Sadow finit par s’exiler sur une lune de la Bordure Extérieure, Yavin IV, où il passa le reste de sa vie à faire bâtir des temples à sa mémoire grâce aux Massassi.
Alors que les Sith se remettaient à peine de leur défaite, ils furent victime d’une nouvelle attaque. Si la République Galactique était satisfaite de sa victoire contre l’Empire Sith, l’Ordre Jedi ne l’était pas. C’est pourquoi le Haut Conseil Jedi décida de détruire les derniers vestiges de la civilisation Sith qui porteraient la marque du côté obscur de la Force. Ainsi, plusieurs groupes de Jedi, en majorité composés d’Ombres Jedi, furent détachés à divers endroits de la galaxie afin d’effacer les traces des Sith. Parmi les édifices Sith détruits par les Jedi figurait la fameuse Bibliothèque Sith d’Arkania, Veeshas Tuwan. Tout artefact Sith fut détruit, tout lieu qui leur était affilié fut rasé et seuls les holocrons furent conservés dans une chambre forte du Temple Jedi. C’est ainsi que la connaissance des Sith fut désintégrée et que la civilisation Sith resta de nombreux siècles dans l’obscurité et l’oubli.
Tentatives de reconstruction
 
Présumés éteints, les Sith pansèrent leurs blessures en vue de rebâtir un empire aussi puissant que celui de Sadow. Cela fut permit grâce aux efforts d’un Seigneur Sith qui avait survécut à la Grande Guerre de l’Hyperespace. Après la défaite des Sith, ce Seigneur avait rallié quelques survivants avant de faire un bond aléatoire en hyperespace, espérant atterrir le plus loin possible des forces de la République Galactique. Ce saut de la dernière chance permit au Seigneur Sith survivant de se cacher de ses ennemis. Dans l’ombre et le secret, il travailla à rebâtir un nouvel empire Sith, tout en puisant dans le côté obscur de la Force pour prolonger sa vie et son œuvre. Il était le dernier vestige du Vrai Sith, et ses efforts finiraient par payer. Après deux décennies, le Seigneur Sith vétéran et ses quelques fidèles rejoignirent le monde de Dromund Kaas, où ils établirent la nouvelle capitale de l’Empire Sith. Ensuite, ils s’emparèrent d’un autre monde redouté : Malachor V, où ils bâtirent une nouvelle Académie Sith, siège de la connaissance Sith perdue. Cette académie servirait à collecter les artefacts que les Sith avaient perdus après la guerre. Pendant un millénaire, les Sith grossirent leurs rangs en secret, préférant attendre patiemment dans l’ombre le jour où ils pourraient enfin se montrer et prendre leur revanche sur la République et les Jedi.
Deux cent ans plus tard, un fantôme de l’Ancien Empire Sith ressurgit des tréfonds de la Force. Ayant attendu l’arrivée d’un héritier digne de porter sa connaissance, l’esprit de Naga Sadow était resté dans l’oubli, prêt à revenir à tout moment. Et le moment vint, lorsqu’un jeune Jedi déchu du nom de Freedon Nadd se mit à fouiller les ruines des Sith à la recherche d’artefacts et autres holocrons laissés à l’abandon par les anciens Seigneurs Sith. Une fois arrivé à la surface de Yavin IV, Freedon Nadd fut appréhendé par Naga Sadow, et comme l’ancien Seigneur Noir l’avait prévu, le Jedi se laissa séduire par l’attrait du côté obscur de la Force. Sadow apprit à Nadd les secrets des Sith, jusqu’au jour où l’apprenti détruisit le maître pour prendre sa place. Désormais seul, Nadd décida d’asseoir son pouvoir, et il choisit le monde d’Ondéron pour établit son règne. Après plusieurs années de règne et de terreur, Nadd fut défait, mais à l’image de son maître Sadow, le roi Sith parvint à préserver son esprit de la mort et à corrompre les générations de dirigeants qui le suivirent. Mais là encore, le scénario finit par se répéter. Quelques siècles après la mort de Nadd, un autre jeune Jedi déchu choisit de suivre la voie des Sith et dans sa déchéance, il rencontra l’esprit de Nadd. Après avoir étudié sous sa tutelle, le jeune Jedi, nommé Exar Kun, élimina Nadd, et provoqua son propre conflit. En créant la Grande Guerre Sith, le Seigneur Noir Exar Kun parvint à raviver un empire Sith avec l’aide du Chevalier Jedi Ulic Qel-Droma et de Mandalore l’Indomptable. Cependant, les efforts des Jedi combinés à l’arrogance des Sith mirent fin à l’entreprise de guerre d’Exar Kun, et le Seigneur Noir fut défait en 3 996 av B.Y.
En 3 976 av B.Y., un nouveau conflit vint plonger la galaxie dans le chaos : les Guerres Mandaloriennes. Mais ce que peu de gens savaient, c’était que ce conflit n’avait pas été provoqué par les mandaloriens eux-mêmes, mais par un Ordre Sith secret, terré dans les Régions Inconnues. Afin de repousser l’assaut des Mandaloriens, la République fit d’abord peu d’efforts, mais lorsqu’un maître Jedi du nom de Revan se mêla du conflit, il s’avéra que la guerre était inévitable. Comme les Sith l’avait prévu, les Jedi et les mandaloriens se déchirèrent dans de violentes batailles, jusqu’à l’affrontement final, qui vit la défaite définitive des néo-croisés mandaloriens, et la « victoire » de Revan et des revanchistes. Néanmoins, ce qui semblait être une victoire aux yeux de la République était en fait un jour sombre pour les Jedi et la galaxie. Pour remporter la victoire finale contre les mandaloriens, le général Revan et son apprenti Malak, motivés par la haine, avaient emprunté la voie des Sith et s’étaient servit d’une arme du côté obscur, et alors que la guerre contre les mandaloriens avait prit fin, les graines d’un nouveau conflit venait d’être semées.
Conscient de l’existence d’un Ordre Sith secret, Revan s’autoproclama Seigneur Noir des Sith, et engagea ses forces armées dans son nouvel Empire Sith. Les équipages de vaisseaux, les soldats, et les Jedi qui l’avaient servi durant la guerre sous le drapeau de la République, furent corrompus par le côté obscur et devinrent la nouvelle armée de l’Empire Sith. Un Empire Sith que Revan comptait utiliser pour détruire l’Ordre Sith caché, et réorganiser la galaxie. Pour ce faire, Revan déclara la guerre à la République Galactique, espérant la supplanter avec son propre régime. Cependant, l’apprenti de Revan, Malak, finit par trahir son maître, et cette trahison finit par remettre Revan sur le chemin de la lumière. Sous le drapeau des Jedi, Revan partit en quête afin de détruire l’empire qu’il avait créé, et l’apprenti qu’il avait formé. Grâce à son équipage, Revan retrouva la trace de l’arme secrète des Sith, la Forge Stellaire, et grâce à la flotte de la République, il parvint à la détruire. Avec la mort de Dark Malak, l’Empire Sith s’effondra à nouveau. Les places fortes de l’Empire Sith furent laissées à l’abandon, et les quelques survivants se dispersèrent dans les Régions Inconnues.
Résurgence et Nouvel Âge d’Or
 
Pendant tout ce temps, dans les Régions Inconnues, un mystérieux Empereur Sith qui possédait le pouvoir suprême des Sith solidifia les vestiges de l’Ancien Empire Sith pour faire renaître le Vrai Sith de ses cendres. Toujours marqué par la lointaine défaite des Sith à l’issue de la Grande Guerre de l’Hyperespace, le mystérieux Empereur Sith rassembla une nouvelle armée, puisant dans la technologie qui évoluait dans la galaxie connue afin de parfaire sa flotte de combat. Ayant toujours à l’esprit les mêmes objectifs que l’ancien Seigneur Noir des Sith Naga Sadow, l’Empereur Sith attendit que ses forces soient suffisamment puissantes pour débuter une attaque surprise. Afin de ne pas éveiller les soupçons, l’Empereur Sith dispersa ses hommes aux quatre coins de la Bordure Extérieure afin qu’ils puissent y semer le désordre. En agissant ainsi, les Sith préparaient le terrain sans même révéler l’existence de leur empire. Une fois cette étape remplie, l’Empereur Sith lâcha ses troupes. Le premier affrontement eut lieu à l’Amas Minos. Ensuite, les troupes Sith envahirent le secteur Aparo, avant de s’emparer du Bras de Tingel en entier. La République, prise au dépourvu, se contenta d’envoyer sur place un convoi diplomatique. A leur arrivée, les quelques vaisseaux républicains découvrirent une flotte gigantesque. Confiant en son plan, l’Empereur Sith laissa les vaisseaux républicains transmettre un rapport de la situation avant de détruire le convoi entier. L’Empire Sith avait révélé son visage et la conquête était sur le point de commencer.
Désormais conscient de la République, l’état-major de la République décida de riposter et envoya sa flotte sur le front. Lorsque la flotte arriva à destination, elle fut piégée entre Sernpidal et Blekadan. Étant dans une position vulnérable, la flotte de la République fut contrainte de se disperser. Pendant ce temps, la flotte Sith s’emparait de Korriban, le berceau de la civilisation Sith et coupait la route commerciale de Rimma qui reliait les Mondes du Noyau à l’Amas Minos dans la Bordure Extérieure.
Parallèlement à leur progression, les Sith tentèrent de rallier les clans mandaloriens à leur cause mais les mandaloriens refusèrent leur offre. N’acceptant pas le refus, les services de renseignements Sith mirent au point un plan. S’ils devaient convaincre les mandaloriens, ils devraient prouver leur force. Et pour ce faire, ils organisèrent des combats dans les arènes géonosiennes. Le vainqueur du tournoi n’était autre qu’un Sith mais c’était là une chose que les mandaloriens ignoraient. Le champion fut donc sacré Mandalore mais il continua de travailler au service des Sith.
Au terme de plusieurs années, les Sith reprirent du terrain : Ilum, Dathomir, Manaan, Agamar, et Utapau tombèrent entre leurs griffes. Très vite, toute la Bordure Extérieure fut envahie par l’Empire Sith et ce fut au tour de la Bordure Médiane de tomber. La première cible de la Bordure Médiane fut la planète Bothawui mais son invasion fut plus difficile que prévu. La République, désemparée, avait autorisé l’envoi de quatre milles hommes sur place et l’Ordre Jedi avait décidé de prendre part à l’opération en envoyant quatre-vingt-quatre Jedi. Conscient qu’ils ne reviendraient jamais de là, les Jedi et les soldats de la République défendirent la planète pendant plusieurs jours, jusqu’à la mort. À l’issue des combats, l’Empire Sith avait perdu plus de quarante mille hommes et la conquête de la Bordure Médiane fut interrompue. Après plusieurs années de conflit, le Conseil Obscur prit une décision inédite. L’Empire Sith proposa à la République Galactique de signer un traité de paix. La République et l’Ordre Jedi étant affaiblis, l’offre fut acceptée. La guerre semblait terminée. Mais malheureusement, elle était loin d’être terminée.
Tirant profit des négociations qui se tenaient sur Alderaan, l’Empire Sith déplaça son dernier pion sur l’échiquier. Rassemblant le gros de ses forces, l’Empereur Sith donna l’ordre d’assiéger Coruscant, le centre névralgique de la République. Le Seigneur Sith Angral mena les armées Sith à la conquête de la planète. Grâce à leurs meilleurs guerriers, les Sith massacrèrent de nombreux Jedi et détruisirent le Temple Jedi, ainsi que six membres du Haut Conseil. Le plan avait fonctionné à la perfection et, poussée dans ses derniers retranchements, la République signa le Traité de Coruscant, cédant de nombreux mondes et alliés aux Sith. Avec le Traité de Coruscant, l’Empire Sith retrouva son âge d’or et parvint à asseoir son autorité sur la galaxie – un rêve longtemps convoité par les Sith mais jamais réalisé jusque là. L’Empire Sith entra en possession de nombreux mondes, de nombreuses richesses et de nombreux technologies. Mais, malgré son écrasante victoire, l’Empereur Sith préféra rester à l’écart des politiques et céda le contrôle du territoire Sith au Conseil Obscur. Une ère de terreur fut instaurée, durant laquelle les leaders Sith et les leaders impériaux se livrèrent à des luttes de pouvoir, faisant prévaloir la loi du plus fort et du plus sournois. Cette ère sera connue sous le nom de Guerre Froide.
La disparition du Vrai Sith
 
L’Empire Sith finit par s’effondrer et ses vestiges s’éparpillèrent dans les Régions Inconnues, où on ne les retrouverait pas. Pendant des centaines d’années, la République crut la civilisation Sith éteinte mais comme à son habitude, elle ne faisait que renaître de ses cendres. Dans le plus grand secret, les Sith fondèrent un nouvel Ordre. Seulement, cet ordre ne serait plus comparable à un empire. Dorénavant, il n’y en aurait que deux : un maître et son apprenti ; un pour incarner le pouvoir, l'autre pour le convoiter. Cette règle fut instaurée par Dark Bane, le survivant de la Confrérie des Ténèbres, afin que l’Ordre Sith ne survive pas seulement aux Jedi et à la République mais aussi à lui-même. Pendant mille ans, les divers Seigneurs Noirs des Sith travaillèrent à la revanche des Sith, attendant le jour où l’Empire Sith reviendrait.
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de l'Ancienne République    Le Dossier Force - Les Archives Jedi   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 20/01/2011
Rédacteur(s) : Jedimax01
Mise en page : Jedimax01

Sources

  • http://starwars.wikia.com/wiki/True_Sith#True_Sith
  • Star Wars - Tales Of The Jedi - The Golden Age Of The Sith
  • Star Wars - Tales Of The Jedi - The Fall of the Sith Empire
  • Star Wars - Tales Of The Jedi - The Freedon Nadd Uprising
  • Star Wars - Tales Of The Jedi - Dark Lords Of The Sith
  • Star Wars - Tales Of The Jedi - The Sith War
  • Star Wars - The Old Republic - Threat of Peace

Licence

Licence Creative Commons

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique de l'organisation par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Ancien Empire Sith. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité