StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Furie de l'Empire
Les débuts d'une légende
 

1. Un Acolyte Surprenant

Dans les dernières années de la guerre froide entre l'Empire Sith et la République Galactique, un puissant guerrier probablement de sang-pur et très respecté sur quelques mondes reculés de l'Empire fut invité sur Korriban pour suivre une formation, et fut confié au surveillant Tremel afin de devenir un acolyte Sith. Sa première mission en arrivant sur Korriban fut d'explorer les armureries du tombeau d'Ajunta Pall afin d'acquérir une arme digne de lui, une épée Sith ancestrale. Il se rendit ainsi dans les sombres monuments pour y affronter créatures de cauchemar et pilleurs de tombes pour finalement atteindre l'objet de sa quête. Après avoir éliminé les quelques antiques droïdes de protection, il se rendit à l'Académie pour informer le surveillant Tremel de son succès. Il rencontra sur le chemin un certain Vemrin, meilleur éleve de Tremel et très jaloux de la position du guerrier. Sans surprise, une rivalité s'instaura rapidement entre les deux étudiants. Tremel expliqua peu après au guerrier que les nouveaux critères de sélection de l'Académie avaient permis à des impurs comme Vemrin de se hisser parmi les rangs des Sith et qu'il comptait sur lui pour l'éliminer, car la place d'apprenti de Dark Baras était en jeu. Afin de faire ses preuves, Tremel l'envoya alors à la prison pour interroger des prisonniers et les juger, auprès du geôlier Knash. Il retourna rapidement auprès de son mentor pour lui exposer ses résultats et surtout expliquer ses choix, mais les retombées furent mitigées, et il se vit confier d'avantages de missions pour le forger en tant que Sith et prouver sa valeur. L'acolyte se rendit alors dans les Contrées sauvages pour y explorer le tombeau de Marka Ragnos, où il y affronta sa terrible bête ancestrale au cours d'un impressionnant duel qui s'acheva sur une victoire plus que méritée. A son retour, Dolgis, comparse de Vemrin, le confronta pour le mettre hors-jeu, mais rien ne devait se mettre en travers de la route de l'acolyte qui élimina cette menace sans problème. Il fit alors son rapport au surveillant Tremel, pour apprendre que son succès avait fait vibré la Force et attiré Baras jusqu'à lui bien plus tôt que prévu. Sans avoir le temps de réellement se préparer, l'acolyte se rendit ainsi dans les quartiers de Baras pour le rencontrer. Il apparut que la précipitation de Tremel n'avait pas assez préparé l'acolyte qui n'était qu'un matériau brut, puissant mais ignorant des usages Sith. Il se plia alors à la volonté de Dark Baras pour devenir un véritable Sith.

2. La Tutelle de Dark Baras

Le guerrier ne fut pas réellement surpris de la première tâche que lui confia son nouveau maître, il retourna auprès de Tremel avec pour mission de l'éliminer. Il comprit alors que sa première leçon de Sith venait de commencer. Avide d'apprendre, il s'adonna à toutes les tâches que lui confia son nouveau maître, sans oublier ce pourquoi Tremel s'était battu. Il se rendit ainsi dans le tombeau de Tulak Hord pour récupérer d'anciennes tablettes, et réussit cette mission avec brio en laissant de nombreux cadavres d'esclaves rebelles dans son sillage. Sans trop de surprise, cette réussite attisa la convoitise d'autres acolytes comme Klemral, qui tenta de les lui dérober sans grand succès, et fut aisément vaincu. Le guerrier retourna alors voir son maître pour lui confier les tablettes et attendre son épreuve suivante, et il apprit dans le même temps que ses admirateurs avaient échoué à tuer Vemrin, ce qui ne l'étonnât pas réellement. Lorsque Baras fit valoir un sabre laser comme trophée du vainqueur entre les deux rivaux, la lutte s'intensifia comme jamais et chacun redoubla d'efforts pour le trouver le premier, mais l'acolyte avait la préférence de Baras. Il retourna alors à la prison où se trouvait Vette, une Twi'lek qui selon Baras savait comment entrer dans le sanctuaire où se trouvait le sabre, et l'interrogea sévèrement. Elle finit par accepter de l'accompagner pour lui montrer le chemin, et les étranges partenaires se mirent en route pour le tombeau de Naga Sadow. Une fois à l'intérieur, et après avoir vaincu un certain nombre d'acolytes ennemis, le guerrier fit bon usage de sa nouvelle alliée qui lui ouvrit le chemin vers la gloire. Sans surprise, Vemrin avait sauté sur l'occasion de les suivre et tenta de les éliminer pour devenir l'apprenti de Baras, mais il n'eut pas la moindre chance face à la future Furie, et fut anéanti. Le dernier acolyte et la Twi'lek empruntèrent alors l'entrée secrète et pénétrèrent dans le reliquaire, où après avoir éliminé les rares droïdes gardiens, l'apprenti Sith put mettre la main sur le sabre laser de Naga Sadow. Plusieurs guerriers d'outre-tombe surgirent alors comme ultime défi, mais le guerrier le releva haut la main et rentra auprès de Baras. Il eut finalement droit à de vives félicitations de la part de son Maître, qui lui confia définitivement la Twi'lek et l'invita sur Dromund Kaas pour poursuivre sa formation. Avec fierté, le guerrier accepta sa nouvelle position et embarqua pour la flotte impériale, première étape d'un voyage vers la capitale impériale.

3. Le Cœur de l'Empire

Après s'être enregistrés aux douanes et avoir rencontré l'esclave de Baras, Sunder Ghettz, le Sith et sa partenaire mirent le cap sur la Citadelle de Kaas City pour retrouver Dark Baras, en affrontant les terribles dangers de Dromund Kaas sur leur passage. Son maître lui confia alors le rôle d'exécuteur personnel, son bras armé dans l'Empire et la République et la consécration de son réseau d'espions. Il commença par l'envoyer récupérer un prisonnier important, et le guerrier se rendit ainsi à l'air de chargement B7 pour l'accueillir et assurer sa sécurité. Il apparut que deux chasseurs de primes concurrents en voulaient à son prisonnier, mais l'apprenti de Baras parvint à créer suffisamment de chaos pour permettre aux soldats de conduire le prisonnier à Baras en toute sécurité. A son retour, il constata l'inquiétude de Baras qui voyait son réseau de plus en plus en danger, mais il ne fut pas autorisé à interroger le prisonnier républicain. Il fut envoyé dans la jungle pour accomplir quelques besognes pour le commandant Pritch. Il apparut qu'une révolte d'esclaves avait été organisée par Baras lu-même pour déstabiliser un rival mais Pritch lui apprit que les chefs du mouvement désiraient faire chanter Baras, et l'apprenti comprit rapidement qu'il fallait éliminer ces esclaves rebelles. Il accomplit sa mission avec diligence et efficacité, et retourna auprès de Baras et son prisonnier. Il apparut que ce dernier n'avait pas encore cédé, et, au grand soulagement de Vette, l'apprenti fut renvoyé en mission pour éliminer un Sith renégat, le Seigneur Grathan, avec le soutien d'un apprenti rival dénommé Dri'kill Ba'al qui était également sous les ordres de Baras et qui l'informa notamment de l'existence d'une faiblesse chez Grathan : un fils. D'une pierre deux coups, le Sith ne se fit pas prier et anéantit tous ses ennemis, surtout lorsque Ba'al tenta de l'éliminer pour retirer la gloire. Il retourna ensuite auprès de Baras, qui avait du mal à briser son prisonnier. L'apprenti se rendit alors sur son conseil au Temple Noir, afin d'y trouver le Dévastateur, un appareil capable de percer les défenses mentales de tout individu conçu par l'Empereur lui-même. Bravant les dangers du Temple, la future Furie anéantit les soldats présents rendus fous par le Temple, récupéra les pièces manquantes de l'appareil avant de pouvoir enfin s'en emparer, permettant de briser le prisonnier. Il apparut que l'espion travaillait pour le Maître Jedi Nomen Karr, qui possédait une nouvelle apprentie capable de détecter les espions. Devant cette menace, l'apprenti se vit confier l'incroyable mission de la traquer dans la galaxie et reçut pour l'occasion son vaisseau personnel, un cargo de classe Fureur.
La Chute du Padawan
 

1. Second membre d'équipage

Il embarqua alors au spatioport de Dromund Kaas et après avoir fait la connaissance de son droïde Majordome, 2V-R8, il mit le cap sur Balmorra pour contrecarrer les projets de Nomen Karr. Sur la planète plongée dans la guerre, l'apprenti fut chargé d'éliminer les espions compromis de Baras afin de sécuriser son réseau d'informateurs et éviter de fournir de nouvelles armes à Karr. Il rencontra ainsi Malavai Quinn, agent de liaison de Baras sur la planète, qui lui offrit son soutien. Après un rapide débriefing sur l'état planétaire et une dernière injonction de Baras lui-même, l'apprenti entama sa périlleuse mission. Il apprit que le commandant Rylon, un haut gradé de la résistance républicaine, était l'espion de Baras dans le secteur et qu'il avait accès à tout le réseau alentour. Devant la menace, il fut chargé d'effacer toute trace de ses activités des registres en pénétrant dans des installations satellitaires sécurisées, sans oublier d'apporter son soutien à l'effort de guerre local. Il fut pourvu d'explosifs et de données utiles par Quinn, puis mit le cap vers sa destination, où il fit un véritable carnage parmi les droïdes de combat qui gardaient l'installation. Il plaça les explosifs puis rallia la position de Durmat, le fils du commandant Rylon qui avait eu connaissance de la véritable identité de l'espion, afin d'éliminer cette menace. Il retourna finalement auprès de Malavai Quinn et fit son rapport à Baras, qui lui exprima une vive satisfaction. Il fut alors chargé de son ultime mission : tuer Rylon lui-même, au coeur de son installation républicaine dans les armureries de Balmorra. Sans détours, l'apprenti élimina tout être vivant dans la base et acheva l'espion de Baras. Il fut alors contacté par Quinn qui l'informa de la présence d'une Chevalier Jedi qui avait suivi tous les mouvements de Rylon et se préparait à fuir la planète. Il se dépêcha alors de rallier le spatioport pour éviter une fuite. Une fois au hangar 61 de Sobrik, il affronta la Chevalier Jedi dans un magnifique combat où il lui porta un coup fatal. Il crut arriver trop tard pour l'empêcher de transmettre mais il apparut que Quinn avait intercepté les communications, sauvant la face de l'Empire. Il rejoignit alors Quinn pour faire son rapport à Baras, et décida d'emmener le lieutenant avec lui.

2. Contre Sith et Jedi

Il se rendit ensuite sur Nar Shaddaa pour éliminer l'agent Dellocon, qui s'était rangé sous la protection du Seigneur Sith Rathari afin de survivre à la purge. Il commença par se rendre dans le quartier Corellien pour rencontrer Halidrell Sestyn, son contact sur place. Après s'être occupé des agents de l'Echange qui la menaçaient, il fut envoyé vers le refuge du Cartel des Hutts pour trouver l'apprenti de Rathari, dans le secteur Duros. Une fois sur place, il mit un terme au marché avant même qu'il ne soit conclu et laissa derrière lui de nombreux cadavres, sans oublier d'apporter son soutien à l'effort de guerre local. Malheureusement, tandis qu'il continuait sa mission pour détruire le travail de Rathari dans une installation sécurisée de la République, il apprit que le repaire d'Halidrell était attaqué et se dépêcha de la rejoindre, mais il arriva trop tard. Il fut alors contacté par Rathari en personne qui lui lança un défi, et la future Furie n'hésita pas un instant. Bouillant de haine, l'apprenti Sith se rendit au carrefour des réseaux et affronta Rathari au sommet de son installation satellite, remportant une victoire bien méritée. Suite à cela, son adversaire élimina lui-même l'agent Dellocon, comprenant son erreur, et offrit de se mettre au service de l'apprenti pour assister à la chute de Baras. On ignore s'il se montra clément à son égard, mais il avait achevé sa mission et retourna à son vaisseau pour présenter son rapport. Il fut alors enfin décidé de se concentrer sur le coeur du problème : Nomen Karr et son apprentie. En apprenant qu'un capteur avait été placé sur son vaisseau, l'apprenti sauta sur l'occasion de suivre la piste lancée par Baras et se rendit sur la station de surveillance orbitale d'où provenait le signal, espérant se rapprocher de sa cible. Il s'occupa rapidement de la sécurité de la station et se fraya un chemin sanglant jusqu'au pont des communications. Il y découvrit les agents de Nomen Karr en pleine panique, et eut l'occasion tant espérée de converser directement avec le Jedi, qui était en communication holographique lors de son irruption. Il ne manqua pas de le provoquer comme à son habitude, mais ne parvint pas à le mettre en colère. Il élimina alors les forces venues l'arrêter avant de reprendre sa route, laissant derrière lui une nouvelle marque de sang. Il apprit par son maître que l'apprentie de Nomen Karr était originaire d'Alderaan et avait fait sa formation sur Tatooine. Ainsi dans l'espoir de découvrir ses proches, l'apprenti décida de visiter ces deux planètes, dans l'espoir de faire éclore l'émotion de la jeune padawan et la faire sortir de sa cachette.

3. La Planète de Sable

Il commença par se rendre sur Tatooine, où Baras lui indiqua la piste d'un ancien Jedi, Yonlach, qui avait permis aux pouvoirs spéciaux de l'apprentie de s'exprimer, afin qu'il puisse briser leur lien. Il utilisa habilement le soutien de Sharack Breev, agent de Baras sur la planète, pour mener à bien ses opérations, sans oublier d'apporter son soutien à l'effort de guerre local. Il commença par se rendre chez Izzeebowe Jeef, un ermite installé au coeur du territoire de l'Echange qui l'informa au sujet d'un rituel autour du sang de démon de sable, qui pouvait lui donner des indices sur l'emplacement du Jedi. L'apprenti s'engagea alors à pratiquer lui-même l'étrange rituel afin de suivre les pas de Maître Yonlach, et se rendit dans l'antre du démon de sable. On ignore ce qu'il se passa réellement dans cette grotte, mais l'apprenti en ressortit vivant, rituel accompli, avant de se diriger vers un campement d'hommes des sables pour poursuivre son enquête. Lors de son passage, même les guerriers les plus redoutables se firent discrets et quittèrent les lieux, effrayés par l'aura qu'il dégageait, et le shaman lui offrit un vieux parchemin lui offrant les informations qu'il désirait sans opposer la moindre résistance, ce qui facilita grandement la tâche de l'apprenti. Il suivit cette nouvelle piste et après avoir ravagé un nouveau camp Tusken, il découvrit une oasis secrète dans les falaises de Tatooine. Il y découvrit avec stupeur son propre reflet de Force, lumineux, qui le confronta sur sa nature profonde dans un test périlleux que l'apprenti remporta avec brio. Il eut alors la chance de recevoir une vision de la Force, lui indiquant un refuge secret dans la mer de Dunes au-delà du Passage Interdit, l'un des lieux les plus insondables de la planète. où il put enfin retrouver Maître Yonlach. Ce dernier, en compagnie du Chevalier Yul-li, tenta de se défendre tant bien que mal, mais l'apprenti se montra plus fort qu'eux. Après avoir appris de la bouche de Yul-li l'identité de la padawan, Jaesa Willsaam, l'apprenti se débarrassa du premier lien qui la rattachait à la lumière. Il retourna ensuite auprès de Breev pour lui présenter la situation, puis mit le cap sur Alderaan.

4. Le Chaos de la Noblesse

Il fut envoyé auprès de Kendoh Thul, le contact de Dark Baras sur Alderaan qui devait retrouver la famille de Jaesa mais qui s'était lassé de la tâche, afin de lui rafraîchir la mémoire et d'atteindre enfin la Padawan. Après l'avoir convaincu à sa manière de reprendre du service, il apprit que la padawan avait été affiliée à Dame Renata de la maison Alde, et l'apprenti commença ses recherches en pénétrant au coeur de son domaine, dans les Montagnes de Juran. Il écrasa sans sourciller la faible résistance et interrogea la noble au sujet de Jaesa, avant de la confier à FimmRess, le Sith qui aidait Kendoh dans la guerre civile. Il se mit ensuite en route vers les lignes de front ennemies afin de trouver Gesselle Organa, l'un des proches de la padawan, utilisant à bon escient les conseils de Kendoh concernant les défenses de son installation, sans oublier d'apporter son soutien à l'effort de guerre local. Après avoir anéanti ses générateurs d'énergie, il s'infiltra dans son domaine pour la confronter au sujet de Jaesa. Ses renforts anéantis, ses proches menacés, la générale n'eut d'autre choix que d'avouer et révéla au Sith que les parents de Jaesa étaient des serviteurs de la Maison Organa. Il mit alors le cap sur le château ancestral de cette grande famille pour dénicher les instruments de sa victoire, massacrant tous ceux qui se mettaient sur sa route. En dépit de la garde rapprochée des parents de Jaesa, le Sith accomplit sa mission, envoyant son terrible message à la padawan de Nomen Karr. Il fut alors contacté par Baras qui lui apprit à sa grande surprise que Kendoh avait tenté de le faire passer pour un traître, ce qui n'était pas au goût de l'apprenti qui décida de ne pas laisser de tels actes impunis et passa régler ce problème avant de quitter la planète.

5. Le Dernier Acte

Une fois à bord de son vaisseau, la future Furie reçut avec stupéfaction une transmission de Jaesa Willsaam en personne, qui lui offrit une rencontre en face à face, loin des manœuvres de leurs maîtres, pour mettre enfin les choses au clair entre eux et mettre un terme au chaos provoqué par le Sith. Sans hésiter, ce dernier saisit l'opportunité et mit le cap sur le vaisseau de la Jedi pour achever sa quête. Malheureusement, une fois sur place, il constata rapidement que Nomen Karr avait encore réussi à les doubler et avait envoyé deux Jedi pour l'éliminer plutôt que de laisser son apprentie faire les choses à sa guise. L'apprenti se débarrassa rapidement de cette gêne et remonta à bord de son vaisseau pour apprendre une heureuse nouvelle : Karr avait contacté Baras pour lui proposer un ultime défi, mais la folie s'était emparée du Maître Jedi. L'apprenti se vit alors charger du grand honneur d'aller éliminer cette menace et de récupérer sa padawan pour infliger un échec cuisant à l'Ordre Jedi. Il se rendit ainsi sur Hutta pour surmonter un de ses plus grands défis, et réussit cet exploit avec brio, car la défaite humiliante de Karr attira Jaesa vers lui, et le Sith acheva sa rupture en la poussant à l'affronter, la faisant basculer du Côté Obscur et infligeant une ultime défaite à Karr et à l'Ordre Jedi. La future Furie retourna à son vaisseau pour présenter son rapport à son maître, avant de se pencher enfin vers l'avenir lorsque Dark Baras l'éleva au rang de Seigneur Sith.

Plan Zéro
 

1. Amorce

Le tout nouveau Seigneur commença sans attendre la formation de sa nouvelle apprentie sans perdre ses habitudes, et il ne tarda pas à recontacter Dark Baras. Il apparut que Dark Vengean, maître de Dark Baras au conseil Noir, désirait la guerre ouverte avec la République et briser le traité de Coruscant. Tout comme Baras, le Sith y vit là une opportunité et accepta d'aider son maître à éliminer l'ultime rempart de la République aux systèmes périphériques afin d'ouvrir une voie royale à Vengean. Il se rendit ainsi sur Nar Shaddaa pour éliminer le général Karastace Gonn. Avec talent, il mit un terme aux agissements du général et de ses alliés, des déserteurs impériaux. Il rentra ensuite sur Dromund Kaas pour présenter la situation à son maître. Il fut alors décidé d'engager le plan Zéro : une attaque préventive visant à éliminer des cibles stratégiques dans les hautes strates de l'état major républicain, de manière à empêcher toute riposte correcte lors de l'assaut impérial.

2. Le Trust Martial

Avec fierté, le Sith se vit charger de ce grand honneur, et fut envoyé sur Taris sans attendre pour éliminer le Haut Commandement Stratégique, le Trust Martial, réuni pour la première fois en un même lieu. Sur conseil de Baras, il se rendit auprès du Moff Hurdenn pour planifier cette incroyable opération. Il rencontra à cette occasion le lieutenant Pierce, le meilleur officier du Moff, qui se montra très prompt à lui offrir son soutien. Il lui présenta rapidement sa principale piste tirée de l'interrogatoire d'un éclaireur, et le Sith se mit en marche, sans oublier d'apporter son soutien à l'effort de guerre local. Avec l'aide de Pierce, il parvint à déterminer la possible localisation du général Frellka et investit son repaire pour l'éliminer. Une fois sur place, il découvrit un groupe de mineurs aux ordres du général qui n'était pas très enthousiaste à l'idée d'affronter un Sith, et il parvint à les convaincre sans difficulté de faire venir le général dans un piège. Pour sa plus grande surprise, il constata que le général travaillait sur une vaste opération avec ses collègues : le projet Siantide, qui visait à obtenir de nouvelles sources d'énergie. D'une pierre deux coup, le Sith récupéra ces informations après avoir éliminé le général et poursuivit son chemin pour éliminer le reste du Trust Martial. Il traqua le général Minst jusqu'au coeur de son installation énergétique et tomba avec stupeur sur un imposteur, qui finit par céder devant ses menaces et lui révéla la position du général, permettant au Sith d'éliminer ce second membre du Trust Martial et de survivre à l'autodestruction de la base. Il fut alors contacté par Pierce, en infériorité numérique face aux forces du général Durant, et il se dépêcha de se porter à son secours en pénétrant en force dans la forteresse du troisième stratège républicain. Après avoir anéanti les défenses de l'installation, il parvint à retrouver Pierce, unique survivant des forces impériales mais qui avait ouvert une voie royale pour le Sith. Ce dernier dénicha finalement le général Durant et le confronta. Suite à cettte nouvelle victoire, il apprit par Baras que le général Faraire avait regroupé les forces républicaines de Taris pour protéger son quartier général, et utilisa l'influence du Moff Hurdenn pour regrouper les forces impériales dans un vaste assaut contre la République, transformant la chasse au général en guerre totale. Suivant un plan savamment orchestré par Quinn, la future Furie et ses hommes menèrent l'assaut du campement ennemi et firent des ravages pour atteindre le général. Il dut affronter l'ultime arme du Siantide, un droïde de combat nouvelle génération, mais parvint à l'éliminer sans trop de mal, achevant la mission par un coup d'éclat et tranchant la dernière tête du Trust Martial. A sa grande satisfaction, il se vit également confier l'autorité du Lieutenant Pierce, qui allait pouvoir exercer ses talents bien plus efficacement avec lui qu'avec le Moff. Le seigneur Sith quitta alors Taris, emportant avec lui le spectre de la guerre qui allait de nouveau se répandre dans la galaxie.

3. La planète toxique

Il fut alors envoyé sur les traces de l'amiral Monk, qui s'était enfin révélé et cherchait à mettre un terme aux projets de Dark Vengean. Devant la menace, la future Furie se hâta vers le vaisseau amiral pour stopper l'attaque de Monk. Après avoir éliminé les forces d'abordage, il atteignit enfin la passerelle où il dut faire face à un Moff Masken plutôt mécontent, persuadé d'avoir été délibérément piégé par Vengean. Il parvint toutefois à calmer la situation d'une manière ou d'une autre et se dirigea sur Quesh où l'amiral Monk semblait s'être déplacé. Il le traqua sur la planète toxique et élimina tout son personnel, avant de comprendre en confrontant l'officier qu'il s'agissait d'un nouvel espion impérial, donnant ainsi crédit aux plaintes de Masken. Le Sith avait toutefois une mission à accomplir, et s'en retourna à son vaisseau une fois le travail achevé. Il fut finalement envoyé aux trousses de la dernière cible du plan Zéro, le Chevalier Jedi Xerender, en mission sur Hoth pour récupérer une arme secrète.

4. Pacte avec l'assassin

Le Sith mit alors le cap sur la planète gelée pour achever les préparatifs de guerre. Une fois sur place, il prit contact avec le commandant Lanklyn à qui il avait déjà eu affaire sur Dromund Kaas, afin qu'il l'aide à mener sa recherche à bien. Il apparut que l'officier était parti sur le terrain lui-même, et le Sith décida de suivre ses traces. Il le retrouva au coeur d'une forteresse des pirates de la Griffe Blanche, emprisonné, et le libéra. Il récupéra rapidement les informations qu'il désirait et continua sa route en direction du repaire des commandos Talz de la République qui avaient prit l'officier en embuscade. A sa grande surprise, l'intégralité des soldats avait été massacrée à son arrivée, et il ne trouva qu'un padawan paranoïaque, Sewlor, qui tenta de le défier en duel sans grand succès. Tandis qu'il interrogeait le Jedi, ce dernier fut brutalement assassiné par le monstre responsable du carnage : le Talz Broonmak, fléau parmi les siens. Son caractère bien trempé s'opposa rapidement à celui du Sith, mais il finit par reconnaître la supériorité de ce dernier et ils continuèrent leur chemin sanglant chacun de leur côté. La future Furie retourna auprès de Dark Baras pour constater que Xerender avait piraté les communications impériales pour communiquer directement avec eux. Cette intrusion fut le dernier échec de Lanklyn qui fut assassiné par Baras, et le jeune Sith se retrouva à traiter avec l'enseigne Slinte. Au cours de la réunion, l'apprenti de Baras apprit que Xerender était à la recherche d'un ancien chevalier Jedi perdu, Wyellett. Avec l'aide de Baras et de Slinte, il parvint à localiser la position approximative de sa cible et s'y rendit, espérant dénicher Xerender au passage. Au coeur du marché noir de la Crevasse Glacière, il interrompit ainsi une transaction concernant l'ancien sabre de Baras qui avait servi de balise, et récupéra l'instrument. Au même moment, Broonmark refit surface pour les mêmes raisons que lui, et ils s'échangèrent quelques informations pour mener à bien leur chasse de Xerender et son associé Talz. Suite à cela, le Sith mit le cap vers le cimetière de vaisseaux pour y trouver l'épave dans laquelle s'étaient réfugiées ses cibles, l'Etoile de Coruscant. Tandis qu'il éliminait ses gardes Talz, il tomba sur Fetzellen, la bête noire du fameux Broonmark. Sans surprise, ce dernier fit alors irruption pour éliminer son ennemi, promettant de devenir l'assassin du Sith en cas de victoire. La future Furie remporta ainsi un puissant associé dans l'affaire, puis continua de rechercher Xerender. Il finit par le trouver en compagnie de Maître Wyellett, et l'affronta dans un terrible combat qui s'acheva inévitablement par la défaite du Jedi, ne laissant que le vieux Maître face à lui. Le sort de ce dernier demeure incertain mais l'apprenti de Baras ressortit des décombres avec satisfaction, et retourna à son vaisseau pour informer son maître de cette grande victoire.

5. La gloire de l'Empire

Sur son ordre, il mit alors le cap sur Dromund Kaas pour discuter de sujets plus sensibles. Il apprit que Baras lui-même avait insufflé l'idée du plan Zéro à Vengean, dans l'objectif final de prendre sa place au conseil Noir. Pour son plus grand honneur, l'apprenti se vit confier la tâche incroyable d'éliminer Dark Vengean, en s'assurant le soutien du propre apprenti rebelle du Seigneur Sith, Draahg, qu'il libéra des griffes de Vengean pour s'en faire un allié. Au coeur du sanctuaire de Dark Vengean, après s'être frayé un chemin difficile dans les rangs et les défenses du Sith, les deux apprentis unirent leurs force et parvinrent à éliminer le puissant représentant du Conseil Noir. Ils retournèrent enfin auprès de Baras, qui s'appropria la place de Vengean au Conseil Noir, et les apprentis se préparèrent à l'avenir, qui s'annonçait cruel et sanglant, car la guerre venait d'éclater de nouveau entre l'Empire Sith et la République Galactique.
La Furie de l'Empereur
 

1. Trahison

Il contacta rapidement Baras pour prendre part au conflit et apprit qu'il allait être chargé de superviser l'effort de guerre. Il fut envoyé sur Quesh pour déjouer un complot et commencer son travail dans les règles de l'art, mais la situation se renversa brusquement une fois sur place. Il fut envoyé à la recherche d'un corps expéditionnaire républicain apparemment en mission pour faire exploser des installations impériales, mais une fois dans les tunnels, il apparut que les soldats avaient été dupés avec un faux détonateur par les services de Baras. Contacté par Draahg, l'apprenti comprit alors qu'il avait été trahi, et eut à peine le temps de se protéger avant que son ancien allié n'active les bombes qui lui étaient destinées, espérant l'enterrer sous la surface. Toutefois, il parvint à survivre et retourna au centre de commandement avancé, où il était attendu par les deux Sith représentant la Main de l'Empereur, qui désiraient le tourner vers le destin de Furie de l'Empereur. La position privilégiée qu'il occupait auprès de Baras avant d'être trahi plaçait le Seigneur Sith dans la meilleure des positions pour stopper les ambitions démesurées du nouveau membre du Conseil Noir, et il écouta avec attention la proposition de Serviteur 1 et Serviteur 2 afin d'empêcher Baras de devenir la Voix de l'Empereur illégitime. La future Furie vit enfin son destin approcher à grands pas, et décida de profiter de sa mort présumée pour agir dans l'ombre afin de faire tomber Baras.

2. Une histoire de famille

Suivant les conseils de la Main, il se rendit sur Belsavis pour débuter sa tâche. Avec stupeur, il apprit que la soeur de Baras, Dark Ekkage, avait été emprisonnée sur Belsavis des années auparavant. Déterminé, le Sith parvint à s'infiltrer sur la planète sans être reconnu et se mit à traquer les agents de Baras, dans le but de trouver Ekkage et faire couler le sang des traîtres. Il apprit rapidement qu'un Sith du nom de Melicoste avait lancé une opération dans les prisons pour libérer Ekkage, et décida de suivre la piste de ses soldats afin de le retrouver. Sans oublier d'apporter son soutien discret à l'effort de guerre local, il traqua ainsi ses hommes jusque dans leur bunker où il les massacra sans pitié avant de trouver le lieutenant Kaid, qui était au courant des agissements précis de Melicoste. Il l'interrogea rapidement puis mis le cap sur le secteur de sécurité suivant afin de pénétrer dans les archives de la République et apprendre ce qu'avait découvert sa proie sur la situation d'Ekkage. Il y élimina les soldats de Melicoste toujours sur place et découvrit qu'ils avaient enfermé un Maitre Jedi dans la pièce la plus sécurisée qui contenait également toutes les informations. Bien qu'il s'agissait d'un ancien padawan de Nomen Karr, le Seigneur Sith décida de s'allier temporairement au Jedi afin d'ouvrir la porte et récupérer les données qui l'intéressaient. Après avoir détruit les générateurs de champ d'énergie, ils utilisèrent la Force de concert pour forcer la porte sécurisée, permettant au Sith de pénétrer la pièce et rencontrer le Jedi. Au grand dam de la Furie en herbe, le Jedi avait détruit les données et devenait ainsi le seul capable de l'aider à trouver Melicoste, ce qui le rendit indispensable à la suite de sa mission. En dépit de ce contrecoup malheureux, le Sith était déterminé à poursuivre sa mission et il s'adapta à la situation en se rendant dans la zone de sécurité suivante pour éliminer des assassins ayant servi avec Ekkage, traversant les zones de guerres qui avaient éclaté un peu partout sur la planète. Suite à cela, il fut contacté par Timmns qui lui apprit avoir enfin découvert l'emplacement de la cellule d'Ekkage, au coeur de la Tombe, l'un des secteurs les plus dangereux et sécurisés de la planète. Le Sith se mit alors en mouvement pour rejoindre le Jedi, mais ce dernier lui avait fait faux bond pour tenter de détourner l'attention des forces de Melicoste, sans grand succès car ces dernières infestaient les lieux. Le guerrier débuta un véritable massacre pour se frayer un chemin jusqu'à Ekkage, et finit par la trouver au coeur de sa prison, tout juste libérée par Melicoste. Sans attendre, le Sith confronta la soeur de Baras, soutenu par le Maître Timmns, entraînant l'inévitable combat qui vit la défaite de l'ancienne membre du Conseil Noir. Suite à cela, le Seigneur Sith s'en retourna à son vaisseau, non sans avoir mis un terme à son alliance avec le Jedi, d'une manière ou d'une autre.

3. Fourberie et Ambition

Il apparut alors que Baras sapait l'effort de guerre de son confrère Vowrawn sur Corellia par ambition, et la Furie fut envoyée sur Hoth pour tenter de raisonner le détachement du général Greist induit en erreur par son ancien Maître. Il retourna ainsi sur la planète gelée, utilisant habilement les talents de son contact sur place, le commandant Slinte, pour retrouver les hommes du général Greist et accomplir sa mission. En retournant vers son vaisseau, il fut surpris par Draahg, qui s'était infiltré sur la station orbitale et avait vaincu son équipage. Dirigé par la vengeance, le Sith laissa sa colère éclater et engagea le combat contre son rival, l'anéantissant complètement malgré sa forte résistance et privant son ancien maître d'un autre puissant soutien. Il prit ensuite le temps de s'occuper des blessures de ses partisans avant de reprendre sa quête pour détruire Baras, qui savait désormais qu'il avait survécu à son piège.

4. La Voix de l'Empereur

Suivant les conseils de la Main, il se rendit ensuite sur Voss pour éliminer les graines de la trahison de Baras, car il apparut que la véritable Voix de l'Empereur s'y trouvait en pèlerinage, ce qui expliquait qu'elle ait été réduite au silence au profit de Baras. La Furie s'engagea alors à la retrouver afin de plonger encore d'avantage son ancien Maître dans le désespoir, et commença par contacter l'ermite Voss Madaga-ru, le dernier à avoir vu la Voix. Après s'être frayé un chemin parmi les créatures sauvages de Voss, il découvrit la grotte de l'ermite et apprit de sa bouche que la Voix lui avait extirpé des secrets Voss avant de partir vers le Coeur Noir, une région reculée dans les Terres de Cauchemar imprégnée de Côté Obscur. Cependant, pour pouvoir y pénétrer sans être un Voss, il devait accomplir une épreuve auprès de Vana-Xo, et se rendit ainsi au Sanctuaire de Guérison pour recevoir ce droit de passage qu'était la Bénédiction. Mais avant de pénétrer le Coeur Noir, il devait récupérer un dernier élément qu'était le Pendentif de l'Os auprès de Biddeck-Va. Il apprit toutefois en arrivant au QG de ce dernier qu'il était parti pour une longue campagne contre les chefs Gormaks, et le Sith décida d'aller lui-même éliminer les ennemis de Biddeck-Va pour simplifier les choses. Il parvint ainsi enfin à rencontrer Biddeck-Va des mains de qui il récupéra le pendentif qui lui permettait d'ouvrir la porte du Coeur Noir. A sa grande surprise, Madaga-Ru apparut alors à ses côtés, désirant transférer son esprit dans le corps du Sith. On ignore si ce dernier accepta le rituel, mais il finit par ressortir du QG pour se rendre au Coeur Noir. Il pénétra la chambre intérieure de la forteresse obscure, attirant l'attention d'une entité puissante qui dominait les lieux et dont la voix tenta en premier lieu de le forcer à partir. Cependant, le Sith était trop déterminé et continua son chemin, se voyant contraint d'affronter des créatures sorties tout droit des ténèbres, envoyées pour l'éliminer. Il parvint toutefois à forcer l'entrée de la salle principale où il retrouva enfin la Voix de l'Empereur. A travers le Voss, la Furie conversa directement avec l'Empereur, et ils discutèrent des plans de Baras. Il apparut que la Voix ne pouvait quitter le Coeur Noir, en raison de la présence obscure qui hantait les lieux. Sur son ordre et au terme d'un rude combat avec les forces de l'entité, la Furie exécuta son corps, permettant à l'Empereur de se libérer pour choisir une nouvelle Voix. L'ancien disciple de Baras retourna finalement vers son vaisseau pour contacter la Main de l'Empereur et décider de ses nouvelles actions, non sans avoir appris une dernière information par Madaga-Ru : la trahison à venir d'un de ses proches...

La Furie apprit peu après que Baras désirait, sans surprise, éliminer Vowrawn, et décida de mettre le cap sur Corellia. Cependant, Quinn intervint pour lui révéler qu'il aurait besoin d'un transpondeur spécial pour passer le blocus de Corellia sans attirer l'attention, et ils firent un détour rapide. Malheureusement, à bord du vaisseau, il apparut que la trahison provenait de Quinn, qui avait inventé l'histoire du transpondeur et orchestré une brillante embuscade pour éliminer le Seigneur Sith, sur ordre de Dark Baras. La Furie parvint toutefois à déjouer le piège et à vaincre les droïdes de guerre de Quinn, avant de reporter son attention sur son ancien partenaire. Il accepta de passer l'éponge en échange de sa dévotion absolue, mais n'oublia jamais cette félonie pour autant.

5. Les derniers atouts

Finalement vint le temps de rallier Corellia, où il fut chargé d'arrêter trois redoutables assassins envoyés pour tuer Vowrawn, juste après avoir reçu une transmission inattendue d'un Dark Baras plutôt nerveux qui tentait de le dissuader d'agir à son encontre, sans grand succès. Il débarqua rapidement sur la planète et enchaîna les traquenards aux pistes d’atterrissage, éliminant successivement chaque assassin qui débarquait, sans oublier d'aider l'effort de guerre pendant la bataille de Corellia. Cependant, le troisième parvint à lui échapper et la Furie décida de se rendre directement au QG de Vowrawn lorsqu'il en reçut la position par Serviteur 11. Il apparut que l'installation était en apparence une base républicaine, et le Sith dut forcer le passage pour pénétrer à l'intérieur, allant jusqu'à détruire les générateurs de bouclier. Il finit par pénétrer dans le bâtiment où il confronta les agents de Vowrawn pour qu'ils baissent leur couverture et acceptent de l'aider, mais ce ne fut pas tâche aisée. D'une manière ou d'une autre, le Sith parvint toutefois à passer la sécurité et à atteindre les quartiers de Vowrawn, mais il fut stoppé par le Seigneur Haresh qui ne croyait pas à la guerre que se livraient Baras et son ancien apprenti, forçant la Furie à l'éliminer. Il pénétra ainsi dans la suite de Vowrawn où le Seigneur Qet tenta de le stopper, mais le Membre du Conseil Noir apaisa la tension, sachant au fond de lui que si la Furie était venue les tuer, ils n'avaient aucune chance. Toutefois, ce dernier parvint à convaincre Vowrawn qu'il était venu en ami, notamment lorsque l'assassin qui lui avait échappé fit irruption pour tuer le Sith, permettant à la Furie de l'éliminer. Il gagna ainsi la confiance de Vowrawn, qui lui confia que Corellia abritait plusieurs piliers du pouvoir de Baras, et commença par le mettre sur la piste de l'agent Senks, un des plus compétents contacts de l'imposteur. Afin d'assurer sa sécurité, la Furie envoya Vowrawn sur son vaisseau personnel tandis qu'il poursuivait sa traque sur Corellia. Il parvint finalement à débusquer Senks et régla cette première affaire en détruisant sa base de données avant de se remettre en route. Tout en aidant l'effort de guerre, il rallia le parc de l'Axe pour trouver Shadow, l'agent de Vowrawn, afin qu'il l'aide à pénétrer une installation républicaine où se trouvait le second agent de Baras, un faux Jedi. Il finit par trouver la Maître Injaye au coeur du bunker, où elle se révéla de bonne grâce devant le regard des autres Jedi présents, persuadée que le Sith était venu la mettre en sûreté tandis que les Jedi partaient en mission suicide. Toutefois, le sauvetage de l'espionne ne faisait pas partie des plans de la Furie. Il contacta Shadow en sortant du bunker pour apprendre que Vowrawn avait été attaqué et son équipage dépassé, les forçant à se replier vers une position fortifiée dans la Législature Impériale. Alarmée, la Furie accepta de les y rejoindre très rapidement. Il y apprit que Baras utilisait le pouvoir d'une puissante entité enfermée dans l'un de ses repaires, et la Furie accepta de la libérer avec l'aide de Vowrawn, afin de priver l'imposteur de son dernier soutien et le rendre impuissant. Il se rendit alors dans le repaire de Baras où il massacra ses ultimes fidèles, se frayant un passage sanglant jusqu'au coeur, où il découvrit l'entité emprisonnée. Cependant, à sa grande stupeur, Draahg fit son grand retour pour l'arrêter, en dépit des blessures importantes qu'il présentait et des tentatives de reconstruction que son visage avait subies. Il piégea Vowrawn dans un champ de mort et se retrouva seul avec la Furie, qui accepta cette ultime confrontation avec son rival. Il parvint à le vaincre, libérant ainsi Vowrawn qui se montra très impressionné par le talent de la Furie, et réalisa finalement le rituel qui libéra l'entité obscure, mettant un terme à sa mission sur Corellia.

6. L'Ultime Affrontement

Sur conseil de Vowrawn, l'ancien apprenti de Baras retourna vers son vaisseau pour contacter la Main et l'informer des événements, avant de se préparer pour son dernier défi : Baras lui-même. Avec le soutien de Vowrawn, la Furie retourna aux origines de son destin sur Korriban, des années après y être arrivé pour la première fois, et monta jusqu'à la Chambre du Conseil où Baras tentait une dernière fois de s'approprier le pouvoir. Aux yeux de tout le Conseil Noir, la Furie défia alors l'autorité de son ancien Maître et l'affronta dans un terrible duel, qui vit sa victoire finale. Reconnu par le Conseil Noir, la Furie reprit sa route dans le conflit, pour la gloire de l'Empereur. Il apprit peu après par la Main que l'Empereur avait été victime d'un attaque perpétrée par un puissant chevalier Jedi, cependant il put ensuite se rassurer car il reçut d'autres nouvelles concernant la survie de l'Empereur.
Le Destin d'un guerrier
 

1. Multiples Conflits

Par la suite, il participa à diverses guerres et conflits, prenant notamment part à la destruction de Malgus, la campagne de Makeb ou à la terrible Guerre d'Effroi, desquels il sortit toujours vainqueur et vivant en affirmant sa position de leader. Les mois et les années passèrent, et il fut un jour contacté par Dark Arkous et Lana Beniko pour mener l'attaque sur Tython, le cœur de l'Ordre Jedi. Cependant, après ce succès, il apparut que la République en avait profité pour s'attaquer à l'Académie de Korriban, et il se hâta d'aller la libérer. Les soupçons commencèrent alors à naître chez la Furie de l'Empereur qui, avec le soutien de Lana Beniko, mena sérieusement l'enquête. Finalement, après avoir mené l'assaut contre le complexe de recherche du traître Dark Arkous sur Manaan et l'avoir traqué jusqu'à Rakata Prime, il découvrit que Revan en personne était derrière l'attaque des Académies, et qu'il était loin d'avoir achevé son oeuvre. La traque commença alors et après avoir eu une vision de Force lui indiquant la planète Rishi, il se mit en route vers la planète des pirates pour stopper Revan.

Au cours de sa quête sur Rishi, il fut contacté par Vowrawn qui s'était rendu sur la planète pour le rencontrer, et la Furie rejoignit le lieu de rendez-vous. Le Membre du Conseil Noir lui révéla qu'il était suivi depuis quelques temps par des espions mécaniques, des drones opticrons, cachés à l'aide de technologies anciennes et assemblées grâce à la Force, afin que la Furie ne gagne pas trop de pouvoir ou ne choisisse pas de trahir comme Scourge. Grâce à un appareil offert par son interlocuteur, le Sith parvint à les démasquer et à les détruire, lui rendant enfin sa discrétion, ce qui permit à Vowrawn de lui révéler des informations intéressantes. Il apparut que Serviteur 1 et la Main étaient derrière ces espions, ce qui ne manqua pas de déplaire à la Furie qui ne désirait n'avoir à faire qu'à la volonté de l'Empereur. Il apprit alors que Vowrawn avait attaqué la Main pour atteindre la Furie, en faisant une cible de choix pour l'Empereur, forçant la Furie à choisir un camp... Suite à cela, il mena à bien sa mission et au terme de la bataille de Rishi, permit la création d'une alliance de fortune entre la flotte de Dark Marr et celle de Satele Shan, qui se hâta vers Yavin IV, le dernier bastion de Revan. La campagne de la lune de Yavin fut longue et périlleuse, mais au terme d'une grande bataille, Revan fut vaincu, libérant au passage l'esprit de l'Empereur Sith, qui s'enfuit vers l'espace, assoiffé de pouvoir.

2. La Chute de la Furie

Le Sith fut finalement renommé Furie de l'Empire, ayant trahi définitivement l'ancien empereur, et devint l'un des grands héros de son temps. Il se mit alors à traquer l'Empereur et retrouva sa trace sur Ziost, mais cette nouvelle campagne tourna à la catastrophe lorsque l'ancien dirigeant de l'Empire aspira toute vie sur la planète. Allié à Dark Marr, la Furie mena alors la traque jusque dans l'espace Sauvage, mais ils furent surpris par la Flotte Eternelle, une force de combat inconnue qui mettait à feu et à sang la galaxie. Le croiseur de Dark Marr fut détruit au cours du combat, et la Furie disparut des radars, présumée morte.

Apparitions
 
Ancienne République
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 26/03/2017
Rédacteur(s) : Shess'caro'csapla

Sources

The Old Republic (et extensions)
Wookieepedia

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Furie de l'Empire. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité