StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Dark Sion
Biographie
 
Déchiré et mutilé, son corps brisé ne demeurait entier que par la force de sa volonté, son squelette même avait été éparpillé puis rassemblé : Dark Sion était un Seigneur Sith à la souffrance éternelle, maintenu en vie que par sa haine et sa maîtrise du Coté Obscur. Extrêmement puissant, le contrôle qu’il possédait sur son corps lui conférait une vitalité extraordinaire. De même, la façon dont il vivait avec son agonie fit qu’il supportait bien mieux la douleur que n’importe quel individu, Jedi ou non.

Nul ne sut jamais de quand dataient ses blessures, mais Sion les possédait pourtant déjà lorsqu’il fut admis à l’Académie Sith de Korriban. Lors du départ des Seigneurs Revan et Malak, beaucoup crurent qu’il tenterait de les rejoindre dans les Régions Inconnues. Mais en réalité, l'humain au corps reconstitué avait découvert l’existence d’une Académie sur Malachor V, une planète entièrement contrôlée par le Coté Obscur de la Force, où il se présenta à Dark Traya, laquelle fit de lui son apprenti au même titre qu’un autre élève : Dark Nihilus.

Aux côtés de Traya, Sion apprit comment faire souffrir, torturer, physiquement et mentalement, ses ennemis. Froid, brutal, calculateur et manipulateur, il se délectait de la douleur et de la souffrance qu’il faisait endurer aux autres. Toutefois, lorsqu'il sentit que son mentor, pour qui il avait pourtant un très grand respect et une très grande obéissance, désirait détruire la Force, et le priver ainsi de ses plaisirs malsains, la haine qu'il avait à son égard grandit peu à peu. Avec Dark Nihilus, ils s'accordèrent alors sur le fait qu'ils devaient se débarrasser d'elle, et en unissant leurs forces, ils parvinrent finalement à la vaincre, puis la dépouillèrent de ses pouvoirs et l’exclurent de l’Ordre Sith.

Dorénavant, Sion et Nihilus seraient seuls maîtres des maux de la Galaxie, même si le premier regrettait déjà d'avoir laissé la vie sauve à Traya.

Après cela, pendant que son sinistre confrère s’abreuvait de la vie de planètes entières, Dark Sion tenta d’éradiquer jusqu’au dernier de tous les Jedi, des adversaires qu'il cherchait à affronter en duel singulier, pour apprécier toute la puissance de ses victoires. C'est de cette façon qu'il sentit un jour qu’une Jedi d’une puissance extraordinaire, celui que l’on appellerait bientôt l’Exilée, était de retour de la Bordure Extérieure à bord d’un croiseur de la République, le Harbinger, et qu'elle était bien capable de détruire les Sith à elle seule si jamais elle restait en vie. Soucieux d'éviter une telle débâcle, Sion fit alors dériver son vaisseau sur la route du Harbinger afin de pénétrer à son bord sans se faire remarquer, une escouade d’assassins Sith passés maîtres dans l’art du camouflage sur les talons. Et exactement comme l’avait prévu le Seigneur Noir, lorsque le croiseur passa à proximité, il s’arrêta et lança une opération de reconnaissance, permettant ainsi aux disciples de l'Académie de s'insinuer à l'intérieur du vaisseau et d'y attendre leur heure, pendant que Sion jouait quant à lui au mort, chose assez naturelle vu son état physique, pour être amené dans l’infirmerie du Harbinger. Là, il attendit le moment propice pour déclencher son attaque, et le personnel naviguant n’ayant pas le temps de réagir, tous furent massacrés.

Toutefois, si l’objectif principal de Dark Sion était de retrouver l’Exilée, cela lui prit plus de temps qu'il ne l'avait prévu, car, profitant de la confusion entraînée par le déclanchement des systèmes d’urgence, un droïde parvint en effet à emmener la Jedi à bord d’un cargo léger : l’Ebon Hawk, et à s'enfuir dans l’hyperespace. Mais malgré cela, le Sith constata vite que l'assaut n'avait pas été inutile, étant donné qu'il lui avait permis de sentir la présence de quelqu’un qu’il n’avait pas revu depuis des années : Dark Traya, son ancien mentor, qui se faisait appeler à présent Kreia.

En se concentrant, il réussit finalement à découvrir l’emplacement de la Jedi, et mit alors le cap sur Peragus II, où, une fois arrimé à la station minière, il patienta, attendant que sa nouvelle ennemie se précipite à sa rencontre. Pourtant, lorsqu’enfin il réussit à piéger l'Exilée et ses compagnons près de la salle des machines, c'est Kreia que Sion dut affronter en combat singulier, un combat au cours duquel il trancha la main de son ancien Maître. Alors qu’il la tenait à sa merci, il la laissa cependant s’en aller, pour mieux la piéger ensuite, comme le prouva l'envoi de ses troupes régulières à l’assaut de l’équipe de la Jedi. Mais lorsque l’Ebon Hawk sortit des hangars, ce qui signifiait que son équipage avait réussi à se défaire de ses soldats, ce fut le Seigneur Noir qui prit les choses en main, en leur tirant dessus malgré le risque de toucher un astéroïde, ce qui ne manqua pas d’arriver. Remplie de carburant, la boule de feu embrasa ainsi tout le système, et le Harbinger, avec Dark Sion à bord, ne s’en sortit que de justesse.

Pour se ressourcer, le Sith retourna ensuite sur Korriban, où il contempla les conséquences de la tuerie qui s’y était déroulée, et apprit la venue du Maître Lonna Vash, une des dernières Jedi encore en vie. La laissant arriver jusqu'à lui, il la captura et l’enferma dans les cellules de l’Académie en ruine, où il la tortura avant de l'exécuter dans un accès de colère.

Peu de temps après, Sion sentit que l’Exilée s’approchait de lui, avec Traya toujours à ses côtés, qui l’aidait et la guidait. Espérant que son ancien Maître le suivrait jusqu’au cœur des ruines de l'Académie, il fut bien entendu déçu de voir qu'elle ne poserait pas le pied sur la planète, mais prit cette fois le temps de toiser son ennemi. Là, il sentit un lien entre son ancien mentor et cette Jedi inconnue qui semblait pétrie par la souffrance, mais perçut également en elle un attachement à la Force comme il n’en avait encore jamais vu, raisonnant comme un écho qui allait en grandissant. C'est à ce moment là que le Sith comprit que son adversaire deviendrait beaucoup trop dangereuse si elle continuait à développer ses pouvoirs, et c'est pour cela qu'il se présenta à elle alors que l'Exilée était sur le point de partir. Là, il déchaîna ses pouvoirs, tentant en la blessant de faire du mal à Dark Traya par l’intermédiaire de leur lien à travers la Force, une sinistre initiative qui échoua quand la vieille femme fit s’enfuir sa protégée Jedi.

Laissé seul sur Korriban, Dark Sion revint alors sur Malachor V, où il savait que l’Exilée le rejoindrait. C'est aussi dans son bastion qu'il perçut la mort de Dark Nihilus sous les coups de la Jedi. A sa place, ce fut toutefois Traya qui débarqua sur Malachor V, pour reprendre la place dont on l'avait dépossédée des années auparavant. Son ancien Maître ayant regagné toute sa puissance, seul, Sion n'osa pas la défier et se remit ainsi de nouveau à son service, exécutant avec dévotion ses ordres et attendant son heure. Lorsque l’Exilée parvint jusqu’à l’Académie, Traya lui ordonna notamment de la laisser venir jusqu’à elle, c'en fut trop pour le Seigneur Noir, qui désirait ardemment sa vengeance.

Espérant qu’ils affaibliraient assez la Jedi pour qu’il puisse facilement le vaincre, Dark Sion lança donc tous les disciples de l’Académie à la rencontre de son ennemi, mais lorsque son plan échoua, il dut faire face à une Exilée au mieux de sa forme. Bien que surpris par la force de ses coups, le Sith défendit farouchement ce qu’il restait de sa peau, ayant appris à puiser depuis des années sa puissance et à se ressourcer en ces lieux obscurs, mais il ne s'attendait pourtant pas à être attaqué sur ses sentiments. En effet, la force de persuasion de la Jedi étant très puissante car issue du Coté Lumineux, lorsque celle-ci lui parlait, les convictions de Sion s’effritèrent, et il vit alors sa persévérance et sa volonté disparaître à mesure qu’on lui montrait une autre façon de voir l’univers et la Force. Et c'est ainsi que, lorsque le Coté Obscur n’eut finalement plus assez d’emprise sur son esprit, son corps, uniquement tenu par les ombres de la Force, se disloqua et disparut, son esprit allant rejoindre le cœur de la planète.

Personne ne sut après cela si l’esprit du Seigneur Sith Dark Sion avait survécu à la destruction de Malachor V, mais toujours est-il que jamais plus sa souffrance ne vint hanter la Galaxie.
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de l'Ancienne République    Le Dossier Force - Les Archives Jedi   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 01/04/2009

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Dark Sion. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité