StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Dark Nox
L'Origine des Ténèbres
 

1. Echapper à l'esclavage

Né dans les systèmes reculés de l'Empire Sith, un jeune esclave fut un jour envoyé sur Korriban pour déterrer de nombreux artefacts pour l'effort de guerre. Remarqué par des recruteurs Sith qui décelèrent le fort potentiel qui sommeillait en lui, il fut affranchi et séparé des esclaves en compagnie de plusieurs autres recrues pour suivre un entraînement aux voies de la Force. Méprisé dès ses premiers pas sur la planète autant par certains de ses camarades que par les instructeurs, l'individu qui était destiné à devenir Dark Nox comprit que la tâche n'allait pas être aisée. Toutefois, loin de se laisser faire, il tint tête sans broncher au cruel et lâche surveillant Harkun, qui était chargé de superviser l'entraînement des recrues pour le compte de Dark Zash, qui se cherchait un apprenti.

Sa première mission fut d'aller voir un certain Spindrall dans le tombeau d'Ajunta Pall, et il s'acquitta de cette tâche avec brio, en battant sans problèmes les apprentis du vieux seigneur après s'être frayé un chemin parmi les répugnantes limaces K'lor et les pilleurs de tombes. Toutefois, cela ne suffit pas à attirer le respect d'Harkun. Après avoir assisté à l'assassinat gratuit de l'acolyte Kory, l'esclave se découvrit un nouvel adversaire en la personne de Ffon Althe, favori Sith de Harkun. Une forte concurrence commença alors entre les deux acolytes qui se surpassèrent pour accomplir leurs missions, mais au final, en dépit des multiples obstacles placés sur son chemin, l'esclave parvint à démontrer sa supériorité et sa maîtrise, bien que le surveillant continuât à ne pas y croire. Lorsqu'il fut envoyé auprès de l'Inquisiteur Zyn pour pratiquer un interrogatoire sur le jeune Alif, son succès fut amoindri par la vision étriquée d'Harkun. Il fut ensuite envoyé dans le tombeau de Marka Ragnos pour y récupérer un holocron où seule une grande maîtrise du Côté Obscur pouvait le faire réussir, mais Harkun refusa une nouvelle fois de croire à son succès. Sans surprise, il fut encore envoyé dans un tombeau, celui de Tulak Hord, pour récupérer des documents précieux pour Dark Zash, et sa mission fut un succès triomphal, laissant un grand nombre de cadavres d'esclaves rebelles derrière lui. Il eut alors la chance de croiser la Sith avant de retourner faire son rapport à Harkun, ce qui ne manqua pas de mettre le futur Inquisiteur en confiance. Après avoir rendu les tablettes ancestrales pour examen, il se rendit à la salle d'entraînement comme lui indiquait Harkun. Il y fut désagréablement surpris par les deux derniers apprentis, Balek et Wydr, qui s'étaient vus promettre par Harkun de rentrer chez eux s'ils l'éliminaient. Ils n'eurent cependant pas la moindre chance face à l'ancien esclave, qui les domina aisément.

Son ultime épreuve se présenta alors à lui dans le tombeau de Naga Sadow, lorsqu'il fut chargé de récupérer une carte et réveiller un ancien assassin Dashade qui n'avait jamais été approché en plus de mille ans. Il apparut que les textes qu'il avait rapportés un peu plus tôt pour Zash indiquaient le moyen de réussir cette épreuve, et le jeune acolyte sentit que le vent tournait en sa faveur en apprenant que Ffon était parti avant lui sans ces informations. Sans attendre, il apprit ce qu'il devait savoir et se rendit dans le tombeau où, après avoir vaincu un grand nombre d'acolytes ennemis, il accomplit le rituel. Il plaça les quatre barres de pouvoir sur leurs autels et fit enfin la rencontre du puissant Khem Val. Ce dernier se mit à son service après avoir été vaincu, et il parvint à trouver les cartes après avoir tué un redoutable Terentatek. Il rapporta alors la carte à l'Académie où malgré une ultime tentative du surveillant Harkun pour le discréditer, Dark Zash le remarqua et le choisit comme apprenti après avoir exécuté Althe. Une difficile entente débuta alors entre l'apprenti et le Dashade, la maîtrise de la créature s'avérant être un très long travail de confiance et de respect au fil des mois et des années.

2. Premier Adversaire

Après cette sélection, l'ancien esclave rejoignit alors sa nouvelle Maîtresse dans ses quartiers, où elle étudiait la carte qu'il venait de rapporter. Toutefois, les secrets de cette carte ne pouvaient être révélés sur Korriban, et le tout nouvel apprenti Sith reçut pour consigne de se rendre à Dromund Kaas. Avant de partir, il reçut un ultime honneur lorsque le Seigneur Zash lui remit un sabre laser, celui qu'elle avait utilisée dans sa jeunesse. Il eut rapidement l'occasion de s'en servir car dès sa sortie des quartiers de Zash, un groupe d'apprentis l'intercepta pour lui chercher des ennuis au nom de Dark Skotia. Ce ne fut toutefois pas un problème pour le futur Dark Nox qui les élimina sans broncher avant de se mettre en route vers une navette, qui le conduisit à la Flotte Impériale. De là, il put prendre un nouveau transport qui le mena à Dromund Kaas.

Il commença par s'enregistrer à son arrivée au spatioport, où il fit la rencontre de Dark Skotia en personne qui tenta de l'intimider, sans grand succès. Il apprit alors que Skotia surveillait chaque action de Zash et comprit qu'il allait se révéler être un puissant rival, mais ne se laissa pas impressionner. Il se rendit ensuite à Kaas City pour retrouver son maître au coeur de la citadelle. Il apprit de Zash que Skotia faisait tout pour lui barrer la route, et qu'ils ne pourraient se lancer sur les traces de l'ancien pouvoir de Tulak Hord tant que Skotia serait vivant. Afin de préserver le secret sur l'implication de Zash dans la mort du Sith, l'apprenti décida de se charger lui-même du Seigneur Noir, persuadé que personne ne soupçonnerait un apprenti d'avoir vaincu un tel adversaire, et dissimulant ainsi la recherche de pouvoir de son maître. Afin de mener cette tâche à bien, et tout en retenant les désirs agressifs de Khem Val à son égard et à l'encontre de Zash, l'apprenti commença à se diriger vers le chantier du Colosse Inachevé pour retrouver de précieuses reliques trandoshanes dissimulées par Skotia, dans l'espoir d'affaiblir son influence auprès de ses gardes du corps.

Après avoir récupéré des plans archéologiques volés aux esclaves rebelles, il put apprendre que la relique était dissimulée juste en-dessous du Colosse. Sans difficulté, l'apprenti parvint à y pénétrer en passant par une entrée secrète, élimina les apprentis de Skotia qui protégeaient l'installation et détruisit les systèmes de sécurité. Par la suite, il déroba la tablette qui allait lui donner tout pouvoir sur les assassins trandoshans du Sith. Il apprit à ce moment que la reconstruction avancée de Skotia à l'aide d'éléments cybernétiques le rendait plus machine qu'homme, ce qui le rendait vulnérable à certaines armes neutralisantes, et l'apprenti fut envoyé pour s'en procurer une auprès d'un scientifique dans le domaine du seigneur Grathan. Il s'infiltra dans les appartements de Dorostech et récupéra les informations qu'il désirait, avant de forcer les installations de Grathan pour dérober le prototype de neutralisation.

Enfin prêt, il se rendit aux appartements de Dark Skotia et présenta la tablette aux deux trandoshans. Cela lui permit de retirer à Skotia ce puissant atout, l'affaiblissant considérablement. Il confronta ensuite le Seigneur Sith en personne et, usant habilement de ses talents et du neutralisant, parvint à dominer son adversaire. Il écouta attentivement les dernières complaintes du Sith, comprenant rapidement qu'un jour ce serait son tour, mais accomplit sa mission et retourna auprès de Zash pour l'informer de son grand succès. Cette dernière, s'étant vu nommée au rang de Dark, s'appropria les quartiers de Skotia. Ils purent enfin se remettre en quête des secrets de Tulak Hord, et profitèrent des savoirs de Skotia pour avancer. L'apprenti se rendit ainsi au coeur du terrifiant Temple Noir pour y retrouver les reliques qu'ils recherchaient.

Il y rencontra l'esprit du Seigneur Kallig, un ancien représentant des Sith réveillé par les profanateurs qui lui révéla être son ancêtre. Il apparut que Kallig avait été trahi par son ami Tulak Hord, ce qui expliquait que son nom soit tombé dans l'oubli et que l'apprenti soit né esclave. Il écouta ses sages conseils pour la survie de son héritage, et s'empara ensuite de l'artefact, promettant de se méfier de son Maître. Il retourna ensuite le confier à Zash. Il apparut que l'artefact était l'un des cinq éléments d'un puissant rituel de pouvoir, et que les autres étaient éparpillés dans la galaxie. L'apprenti, avec honneur, se vit charger de cette mission. Pour son plus grand plaisir, il se vit offrir pour ses services, en plus d'une partie du butin de Skotia, un intercepteur de classe Fureur comme vaisseau personnel, qui le rendait enfin libre de ses mouvements dans la galaxie.

Héritages du Passé
 

1. Sur les traces de Tulak Hord

Sans attendre, l'apprenti embarqua à bord de son nouveau vaisseau et mit le cap sur Balmorra, où Zash avait découvert une première piste. Il apparut que l'ancien bunker où Hord avait caché son artefact avait été transformé depuis le temps en entrepôt, au coeur d'une zone de guerre, les natifs se révoltant contre l'Empire. Sur conseil de Zash, il prit contact avec le spécialiste impérial au sol, le Major Bessiker, afin de mener à bien ses recherches. Tout en aidant l'effort de guerre, il commença par se rendre dans un ancien laboratoire infesté de colicoïdes, mais il apparut que le seul capable de les aider avec les informations découvertes était un déserteur qui avait rejoint le camp de la république, Iannos Tyrek. Sans hésiter, l'apprenti décida de le ramener de force pour le faire travailler sur leur problème. Suite à cela, il put enfin avancer dans son enquête, mais Bessiker lui imposa un contretemps fâcheux : son fils, apprenti Sith, avait été capturé par la résistance. A contrecoeur, le descendant de Kallig accepta de se porter à son secours le temps que le sérum qu'il désirait pour avancer dans les zones toxiques soit achevé. Il retrouva rapidement Hiran après avoir éliminé ses gardiens, et apprit qu'il avait trouvé un ancien holocron guidant à une arme du Côté Obscur d'une puissance impressionnante. L'héritier Kallig laissa sa curiosité prendre le dessus un moment, puis retourna auprès du Major Bessiker pour continuer sa mission. Une fois au QG, il régla rapidement l'affaire du fils du Major et de Iannos Tyrek, et se dirigea vers son ultime destination avec son sérum en main. Il pénétra finalement dans le bunker sanitaire 305 après s'être injecté le sérum colicoïde, et se mit en quête de son artefact. Après avoir éliminé des dizaines de créatures il parvint finalement jusqu'au coeur de l'ancien temple, désormais cerné par la pollution, et récupéra l'artefact. Sa mission accomplie, l'apprenti de Zash s'en retourna vers son vaisseau pour présenter son rapport à son maître, avant de mettre le cap vers Nar Shaddaa pour suivre le second indice.

2. Les membres du culte

Il apprit qu'un seigneur Sith du nom de Paladius, qui résidait sur Nar Shaddaa depuis de nombreuses années et s'était construit un véritable culte, possédait un artefact du nom d'Oeil de Tulak. Avec grand plaisir, l'apprenti se vit confier la mission de détruire ce culte pour faire sortir Paladius et s'emparer de son artefact, pour continuer à rassembler les pièces du puzzle. Il commença par se rendre auprès de Destris Veran et Rylee Dray, anciens fidèles de Paladius qui avaient abandonné leur maître. Dès son arrivée, il dut affronter les fidèles du Sith venus les éliminer pour trahison, mais parvint à les sauver sans difficulté. Destris lui apprit que Paladius s'était élevé en profitant des classes inférieures, et qu'éliminer le chef d'un gang qui terrorisait les bas quartiers, Saben, le ferait devenir un héros du peuple. Il écouta également Rylee, qui l'informa que distribuer un certain remède à ces pauvres ferait de lui un vrai prophète, sabordant l'influence de Paladius suffisamment pour le faire réagir. A sa manière, l'apprenti de Zash parvint donc à gagner cette notoriété auprès des classes inférieures, puis se procura un quartier général pour se montrer publiquement en tant que héros, afin de provoquer Paladius, sous le titre de Grand Dragon. Ses efforts ne tardèrent pas à porter leur fruits car il fut attaqué par Gar-Nok, agent d'exécution de Paladius, qui fut rapidement éliminé. Ce n’était toutefois que le début pour le Sith qui désirait trancher la tête du Seigneur Noir, au-delà de simplement posséder son propre culte qui pourtant grandissait à chaque instant. Pour ajouter à sa réputation, les deux disciples lui suggérèrent un plan brillant qui consistait à faire exploser les tunnels sous le centre méridien, où Paladius désirait restaurer son influence par une apparition publique, afin de faire croire que l'apprenti était capable de déclencher un séisme. Il se rendit auprès d'un ouvrier appelé Gord Madel pour organiser cela, et se rendit à l'endroit où Paladius s'exprimait pour mettre en place son oeuvre. Après avoir donné le signal et confronté Paladius, il dut éliminer quelques adeptes fidèles avant de s'assurer de la loyauté de tous les autres, supplantant ainsi son rival. Il retourna ensuite à son QG, la Maison Strell, où il fut contacté directement par Paladius qui, l'ayant reconnu, lui proposa une rencontre afin de lui remettre l'artefact, espérant ainsi cesser ce conflit futile. L'apprenti se dirigea alors vers le carrefour des réseaux pour trouver le sanctuaire de Paladius. Sans surprise, le seigneur Sith lui avait tendu un piège sournois et tenta de l'éliminer, mais il fut rapidement dépassé et vaincu. L'apprenti s'empara de l'artefact et laissa toute cette histoire derrière lui, retournant sur son vaisseau pour la suite des opérations.

Son ancêtre lui apparut alors pour le mettre en garde au sujet de Zash, et il écouta attentivement. Il lui révéla que Zash avait entraîné deux nouveaux apprentis, Kaal et Corrin, et qu'elle les avait envoyés dans le Temple Noir pour s'assurer de la disparition de l'esprit de Kallig, avant que Zash ne se mette à venir accomplir des rituels. Intrigué, l'apprenti accepta de suivre les conseils de son ancêtre et se rendit sur Korriban pour récupérer l'antique masque de Kallig auprès du seigneur Khreusis, afin d'être prêt à affronter ce que préparait son maître. Après avoir éliminé les forces du Sith, il récupéra son bien, sans se soucier des conséquences.

3. Le pirate loyal

Cette intrusion ne sembla toutefois pas inquiéter outre mesure son Maître qui le contacta rapidement pour l'envoyer sur une nouvelle piste, sur Tatooine, après lui avoir révélé que sa destinée semblait incroyable et en lien avec ces artefacts. Il fut dirigé par Zash vers Andronikos Revel, un pirate qui avait des informations sur l'artefact, et l'apprenti commença son enquête pour le retrouver dans le vaste désert de Tatooine. Il débuta sa quête auprès de l'opérateur impérial Ka'van Aip, qui le mit sur la piste de Regg, patron de la cantina de Mos Ila. Le patron tenta de lui mentir sans grand succès avant de lui révéler que le pirate avait une chambre à l'étage, et le Sith se dépêcha d'y monter pour la fouiller. Il y rencontra le pirate qui lui révéla que l'artefact était en possession de son second, Sylas Wilkes, qui avait monté une mutinerie contre lui. Ils décidèrent de s'associer pour se débarasser de Wilkes, et l'apprenti reçut le nom d'un contact au coeur de l'échange, l'organisation où s'était intégré Wilkes. Le Sith partit alors à la rencontre de l'amie de Revel, Casey Rix. Avec assez de grâce, la pirate lui révéla la position de Wilkes via un message crypté destiné à Revel, et le Sith se dépêcha de retourner auprès de lui pour s'assurer que le temps gagné par Casey ne soit pas vain. Après avoir découvert que le QG de Wikes se trouvait sous terre dans le Jundland, le Sith renvoya temporairement Khem au vaisseau pour faire équipe avec Andronikos afin de trouver leur cible. Ils éliminèrent tous les mutins qu'ils y trouvèrent et confrontèrent enfin Sylas Wilkes pour avoir l'artefact. Malheureusement, il était aussi belliqueux qu'Andronikos revanchiste, et le combat s'engagea rapidement, se finissant par une victoire assez facile pour le Sith. Après un rude interrogatoire, ils apprirent que l'artefact avait été volé à Sylas après que certains de ses hommes aient déserté, contrôlés par son pouvoir. Ils mirent alors le cap vers le grand désert après s'être débarrassé du mutin. Kallig retrouva des bloc de données provenant des mutins dans trois campements différents d'hommes des sables et suivit la direction indiquée par le journal de route, tout en comprenant que les mutins s'étaient entretués au fur et à mesure. Il finit par découvrir le cadavre du pirate Paal et y récupéra l'artefact, comprenant que le dernier pirate s'était enfui de Tatooine. Il décida alors de retourner sur son vaisseau pour se préparer à retrouver l'ultime artefact et accepta d'intégrer Andronikos Revel à son équipage, les talents du pirate pouvant se révéler utiles. Il présenta son rapport à Dark Zash et se rendit ensuite sur Alderaan où l'attendait son destin.

4. Au coeur du chaos

Sur place, il apprit que l'Ordre Jedi avait remis l'artefact à l'une des grandes maisons d'Alderaan, qui étaient à cette époque en pleine guerre civile, et l'apprenti décida de profiter du chaos pour semer la discorde et s'emparer de l'artefact. Avec le soutien indéfectible d'Elana Thul, il remonta la piste de ce dernier. Il apprit que le Jedi Nomar Organa détenait le seul accès aux Elysées, une antique ruine Organa où l'artefact était dissimulé, et le Sith commença par aller chercher des renseignements sur le Jedi dans la bibliothèque Alde. Il découvrit que le Jedi avait autrefois eu une relation avec Rehanna Rist avant de se livrer totalement aux enseignements de l'Ordre, et décida de jouer sur cette faiblesse. Il pénétra alors en force dans le domaine Rist pour avoir une discussion intense avec la noble si chère à Nomar Organa. Il s'agissait d'une femme forte, mais il parvint à la soumettre et elle contacta Nomar Organa afin qu'il se rende sur Alderaan, permettant à l'apprenti de le débusquer au coeur d'un étrange nid de Killiks, lieu de rendez-vous secret entre les amoureux. Cependant, ce dernier ne fut pas du tout surpris du piège tendu et l'attendait avec calme et sérénité, et le Sith confronta alors le Jedi pour obtenir la clé des Elysées qu'il recherchait tant. Il apprit toutefois avant de pouvoir se mettre en route que les Organa avaient prévu d'attaquer la maison Thul, mais que les forces d'Urtel envoyées en reconnaissance avaient disparu. On ignore si l'Inquisiteur accepta de faire ce détour, mais il finit par continuer sa mission principale sans coup férir. Il put enfin se rendre aux Elysées où il parvint à ouvrir le bunker sécurisé, trouvant enfin l'artefact qu'il recherchait et qui constituait la dernière pièce du rituel de Tulak Hord. Il en profita au passage pour piller la chambre forte des Organa, puis retourna à son vaisseau pour informer Dark Zash de son succès.

5. Rituels et Seigneurs Sith

Tous les artefacts retrouvés, il eut finalement l’occasion de rentrer sur Dromund Kaas pour retrouver son maître, et entamer une marche victorieuse vers l'avenir. Toutefois, à son arrivée sur la capitale, il fut contacté par le puissant Dark Thanaton, très intrigué par les manigances de Zash et de l'ascension rapide de l'apprenti, qui lui recommanda la prudence et de continuer sur cette voie pour devenir un grand Sith. Constatant ainsi l'absence de Zash, l'apprenti écouta à nouveau les conseils de Kallig et retourna sur Nar Shaddaa pour retrouver son antique sabre laser auprès des descendants de son dernier allié, la famille Escalus. Malheureusement, ces derniers avaient réussi à le perdre aux mains d'un criminel, et le Sith ne se priva pas d'aller se défouler dans les quartiers malfamés de la lune des contrebandiers pour récupérer son héritage. Après avoir finalement récupéré le sabre, il s'en retourna à son vaisseau, où il fut de nouveau invité par Zash à la rejoindre sur Dromund Kaas.

Aloysius Kallig revint alors vers lui pour le mettre en garde une dernière fois contre le piège de la sorcière et ses rituels, et l'apprenti se prépara sérieusement à l'affronter avec l'aide de Khem Val. Sur les ordres de Zash, il la rejoignit au coeur du Temple Noir, dans la chambre qui avai autrefois abrité l'esprit de Kallig, là où elle souhaitait accomplir son puissant rituel. Il apprit alors que le titre de Seigneur Noir des Sith lui avait été accordé, pour son plus grand plaisir. Toutefois, le discours très élogieux de Zash ne manqua pas de mettre l'apprenti sur ses gardes, et grand bien lui fit car la vérité ne tarda pas à venir. Son maître décida à ce moment de se révéler à lui sous sa véritable nature, toute sorcellerie Sith envolée, laissant apparaître une vieille femme ravagée par le temps et l'obscurité, très loin de l'illusion de jeunesse qu'elle entretenait, et le corps mourant. La trahison pressentie par Kallig s'éclaircit alors, lorsque Zash révéla que le rituel avait pour but d'envahir le corps de l'apprenti, plus jeune et bien plus puissant qu'elle. L'apprenti refusa toutefois de se laisser faire et affronta son maître pour sa propre survie, mais la puissance de Zash finit par dépasser la sienne, jusqu'à ce que Khem Val décide de s'interposer, absorbant l'esprit de Zash et réduisant ses plans à néant. A la surprise du nouveau Seigneur, la Sith et le Dashade virent alors leurs esprits partager le même corps, dont aucun n'avait le plein contrôle, selon les dires d'Aloysius Kallig. Quelques instants après, tandis que l'inquisiteur tentait de faire la part des choses, les autres apprentis de Zash firent irruption et, constatant la mort de la Sith, se mirent à son service. Puissant, influent, doté enfin d'un nom, l'apprenti vécut cet instant comme une renaissance, et en compagnie de son fidèle Dashade rudement secoué par les événements, il rallia le bureau de Dark Zash où il reçut un appel de Dark Thanaton. Ce dernier lui donna rendez-vous dans le tombeau de Dark Andru pour discuter de la situation, mais Zash le mit toutefois en garde devant la perfidie de ce membre du Conseil Noir.

Hiérarchie Sith
 

1. La perfidie de Thanaton

Sans surprise, le puissant Seigneur lui parla de sa victoire face à Zash et lui offrit de le prendre comme apprenti s'il lui rapportait les écrits mystiques de Dark Andru. Intrigué, l'héritier de Kallig accepta cette tâche et fouilla le coeur du tombeau pour récupérer les artefacts. Cependant, il fut de nouveau surpris par l'esprit puissant qui gardait le tombeau et qui tenta de l'éliminer. L'apprenti ne fut sauvé que par l'intervention de Kallig qui lui reprocha vivement son manque d'attention et sa naïveté devant l'action de Thanaton qui l'avait sciemment envoyé à la mort. Il lui apprit alors qu'il possédait un étrange pouvoir sur les fantômes et lui recommanda de trouver le tombeau d'Ergast, un ancien maître du Côté Obscur qui pouvait l'aider à se comprendre avant d'aller confronter Thanaton. Il retourna ainsi au Temple Noir pour découvrir les mystères de son héritage. En pénétrant dans le tombeau, il croisa d'abord l'esprit du gardien qui lui révéla qu'il devait maîtriser le transfert de Force pour pouvoir maîtriser l'essence des fantômes. Avec confiance, l'apprenti accepta le test et but la coupe de poison qui trônait devant l'artefact, et entama l’apprentissage du rituel de pacification et d’absorption des fantômes de Force. Au terme du rituel, il s'empara de l'essence d'Ergast, ce qui lui donna assez de puissance pour affronter Dark Andru, le chaînon suivant de sa route vers Thanaton. Utilisant la puissance de son nouveau pouvoir, il lia également l'esprit de ce second seigneur, ce qui libéra la voie pour les écrits anciens. Sûr de lui, l'héritier de Kallig décida de retourner à la Citadelle pour provoquer Dark Thanaton. Sa survie ne manqua pas de surprendre le Sith qui lança simplement ses guerriers contre lui, mais l'apprenti était trop puissant pour de simples combattants et il les écrasa. Thanaton utilisa alors ses propres pouvoirs contre lui et, malgré la redoutable défense qu'il avait préparé, il fut dominé et écrasé. Cependant, il survécut grâce à la présence des autre esprits dans le sien, et tandis que Thanaton le laissait pour mort et préparait la suite de ses opérations, Kaal et ses autres disciples lui vinrent en aide et l'aidèrent à retourner à son vaisseau pour réfléchir à la suite.

2. L'attrait du Côté Obscur

Au cours d'un conseil de guerre intense avec ses partisans, il fut décidé de se mettre en quête de nouveaux esprits pour devenir plus puissant, et sur conseil de Zash, il décida de se rendre sur Taris. Il se rendit auprès d'Elios Maliss, contact de Dark Zash, qui avait des informations sur un ancien Seigneur Sith vaincu par Dark Malak et dont le fantôme hantait la planète dévastée. Il apprit que le fantôme était apparu dans une vieille enclave Jedi très surveillée par les membres de l'Ordre, et décida de s'y rendre pour enquêter. Toutefois, pour accéder à l'enclave, il comprit rapidement qu'il devait corrompre un Padawan Jedi et se mit à l'oeuvre. Il examina diverses banques de données Jedi éparpillées sur Taris et obtint des renseignements sur une jeune Jedi influençable, Ashara Zavros. Il étudia attentivement le caractère de l'apprentie Jedi et comprit rapidement qu'elle représentait une cible idéale à détourner vers le Côté Obscur. Après un bref entretien avec Maliss, il décida de faire appel au seigneur Anathemos pour organiser une attaque sur les Jedi pour déstabiliser l'apprentie et la faire basculer. Il commença par récupérer un ancien holocron Sith que ce dernier recherchait afin de l'amadouer ou le faire chanter, puis alla à sa rencontre pour le convaincre de l'aider. Il arriva à ses fins sans trop de souci et, avec le soutien de ce seigneur et ses assassins, parvint à monter son plan ingénieux pour piéger la padawan. Il déroba un holocom de la République et contacta la padawan, lui proposant son aide pour échapper à l'embuscade qu'il avait orchestrée, et la Jedi n'eut d'autre choix que d'accepter... et le Sith se rendit ainsi à la zone de l'embuscade pour y récupérer sa proie. Il y élimina rapidement les forces de la République présentes et parvint à atteindre la Padawan. Il l'y étonna en lui assurant son aide contre les forces Sith, et la protégea des assassins d'Anathemos, ce qui suffit à la convaincre de sa bonne foi à son égard. Il commença très rapidement à l'attirer sur un chemin obscur, mais vint très rapidement à la raison de sa venue sur Taris, le fantôme de l'enclave Jedi. Suivant les conseils de la Padawan déchue, il se rendit aux ruines Jedi hantées. Après avoir éliminé les quelques forces qui se dressaient sur son passage, il retrouva la jeune Ashara, mais il eut la mauvaise surprise de tomber sur deux des Maitres de la jeune Jedi au lieu de l'objet de sa quête. Après avoir éliminé les deux Maîtres Jedi, il confronta celle qui devait devenir sa première apprentie et réitéra sa demande pour le fantôme. Tandis qu'Ashara convoquait le fantôme, Elios fit son apparition au nom de Dark Baras pour l'éliminer, et Kallig se vit contraint de  le supprimer, avant de reporter rapidement son attention sur ce qui importait vraiment. Il rencontra ainsi Kalatosh, l'ancêtre Sith d'Ashara Zavros, ce qui expliquait la capacité de la padawan à le contacter et son attirance naturelle pour l'obscurité. Sans difficulté, l'inquisiteur utilisa son pouvoir pour calmer l'apparition et captura ensuite son essence pour accroître son pouvoir. L'enclave purifiée, l'esprit lié, il s'assura de la soumission de sa nouvelle apprentie et retourna à son vaisseau.

3. Fidélité à toute épreuve

Il réunit alors de nouveau ses partisans pour décider de la marche à suivre, mais avant de s'intéresser à la piste trouvée par Andronikos, Kaal le contacta pour l'informer de l'avancée de Thanaton qui avait essayé de tuer les anciens apprentis de Zash. Kallig se dépêcha de les rejoindre sur Quesh, où ils s'étaient réfugiés avec une clé importante volée à Thanaton. Il élimina sans difficulté les assassins du Seigneur Cineratus envoyés à la poursuite de ses partisans mais arriva trop tard pour les sauver du fidèle de Thanaton. Après avoir éliminé ce gêneur, il récupéra la clé et retourna à son vaisseau, privé du soutien important de Kaal et Corrin. Bien qu'en possession de la clé, il décida toutefois de ne pas se précipiter et laissa son équipage faire des recherches sur un possible fantôme se trouvant sur la planète Hoth, tout en entamant l'entraînement Sith d'Ashara. Il en profita pour faire un passage par Korriban pour boucler la boucle et demander un apprenti à son ancien surveillant, Harkun. Il étudia attentivement la nouvelle promotion d'Harkun et n'hésita pas à lui rappeler de faire les choses dans les règles, puis retourna à son vaisseau en attendant des résultats.

4. En quête de fantômes

Il se mit alors en route pour Hoth où son équipage avait finalement trouvé la piste d'un nouveau fantôme, lié au crash d'un vaisseau Jedi rempli d'artefacts puissants. Afin de débuter son enquête, il se rendit auprès du sergent Loren, un responsable impérial sur la planète. Sans trop dévoiler les conditions de sa mission, il parvint à le convaincre de l'aider, et fut redirigé vers le lieutenant Talos Drellik du Service de Récupération Impérial, le seul capable de l'aider à récupérer ce qu'il désirait rapidement et discrètement. Il partit donc à la rencontre du lieutenant qui accepta de bonne grâce de l'aider et qui lui remit un droïde sonde pour détecter la balise de détresse du vaisseau. Grâce à la technologie et l'intuition de Drellik, le Sith j parvint sans mal à retrouver la balise et visionner l'ultime enregistrement du capitaine, puis se mit en route vers sa destination, suivant les traces vers un campement ortolien. Après avoir massacré les quelques ortoliens qui osaient lui résister, il confronta le chef pour lui soutirer les informations qu'il désirait. A sa grande surprise, l'esprit d'Horak-Mul, ancien servant de Ludo Kressh, lui parla à travers l'esprit du chef Ortolien, très peu impressionné par le talent de l'Inquisiteur. Impuissant sur le moment, ce dernier accepta de devenir l'instrument de vengeance de l'esprit et d'éliminer les intrus dans son temple pour obtenir de sa part les informations au sujet du vaisseau qu'il avait jadis fait chuter sur la  surface. Il retourna auprès de Talos Drellik qui lui révéla que les assassins en question étaient les Sadow'een et qu'il pouvait aisément le faire entrer au sein du vieux tombeau, ce qui entrait parfaitement dans les plans du Sith. Ils se dépêchèrent alors de se rendre sur place pour avancer leur quête, et se frayèrent un passage parmi les antiques droïdes assassins qui s'y trouvaient. Avec l'aide de Talos, le Sith pénétra finalement au coeur du Temple des Sadow'een pour achever sa mission et apaiser le fantôme. De bonne grâce, ce dernier lui révéla alors la position du vaisseau Jedi, permettant au seigneur Sith de s'y rendre pour le confronter. Après avoir éliminé les guerriers Kaleesh qui s'y trouvaient, il rencontra finalement Horak-Mul en personne, ce qui lui permit de lier un nouvel esprit puissant pour combattre Thanaton. Il retourna alors à son vaisseau, récupérant sur le chemin la loyauté de Talos Drellik, qui rejoignit son équipage avant de quitter la planète Hoth. Il tint alors une nouvelle réunion avec son équipage, et se laissa convaincre de lancer une attaque sur Thanaton dans sa chambre de méditation, dont il possédait la clé depuis Quesh.

5. Confrontation

Il mit ainsi le cap sur Dromund Kaas et pénétra dans le sanctuaire Sith. Il se débarrassa sans sourciller de Rolan, le serviteur de Thanaton, avant de reporter son attention sur le Maître Sith qui voyait son insistance comme un affront à l'Ordre Sith. Cependant, tandis que les deux combattants se préparaient à s'affronter, la puissance des fantômes Sith au sein de son esprit explosa littéralement, projetant Thanaton au loin et poussant l'inquisiteur au seuil de la mort, incapable de maîtriser ce grand pouvoir, car lier plusieurs esprits à la fois était en réalité un jeu très dangereux, et son corps eut du mal à tenir le choc. Comprenant que son nouveau pouvoir devait être stabilisé afin de survivre, il retourna à son vaisseau pour décider de la marche à suivre, afin d'être prêt à vaincre Thanaton lors de leur prochaine rencontre. Suivant les conseils de Zash, il débuta ses recherches en pénétrant dans la bibliothèque personnelle de Dark Thanaton, qui devait receler quelques secrets utiles à sa condition. Il étudia l'holocron de Dark Iratus et les écrits de Dark Vilus avec attention, découvrant des pistes potentiellement intéressantes sur Belsavis et Voss, et retourna à son vaisseau pour permettre à ses alliés de les étudier. Pendant ce temps, il fit un détour par Korriban pour évaluer la progression des apprentis d'Harkun, et lui donna quelques sages conseils pour déterminer celui qui était le plus à même de devenir son apprenti. Il rentra ensuite sur son vaisseau pour écouter ce que son équipage avait découvert.
Puissance et Devoir
 

1. Un corps à reconstruire

Il commença ainsi par se rendre sur Belsavis, où la grande prison de la République commençait à être menacée par l'Empire et les révoltes de prisonniers, ce qui lui offrait la distraction nécessaire pour agir dans l'ombre. Suivant les traces de Dark Iratus, victime du même mal qui le rongeait, le Seigneur Sith se mit en quête d'un appareil Rakata antique capable de le réparer. Sur les conseils de ses alliés, il commença par rechercher le  Cercle, une organisation Nikto qui était capable de l'aider à traverser les multiples secteurs de prison qui le séparaient de l'appareil. Après avoir réussi à les trouver, il accepta de les aider à placer un relais galactique le temps qu'ils enquêtent sur son appareil, car les rôdeurs qui traînaient autour étaient trop puissants pour les criminels. A son retour, Bolan lui remit une puce permettant de contrôler les droïdes qui protégeaient le centre de recherche où se trouvait un appareil potentiellement capable de l'aider, et il se mit en route. Une fois sur place, il scanna la machine avec les instrument des pirates, ce qui permit de découvrir que Dark Iratus avait en réalité fait des recherches sur la mutation, ce qui ne manqua pas d'intéresser le Sith. Les pirates lui révélèrent alors que la machine avait émis un signal vers un autre secteur, où semblait se trouver un super module Rakata. Intrigué, l'héritier de Kallig se dépêcha de rallier la zone de quarantaine, et tenta d'utiliser l'appareil Rakata après avoir vaincu les droïdes de sécurité, dans l'intention de suivre les traces de Dark Iratus. A sa grande stupeur, un gardien Rakata apparut alors, impressionné par sa performance. Ce dernier lui révéla l'emplacement de la machine-mère Rakata qui lui permettrait réellement de se reconstituer, lui demandant en échange la simple sauvegarde de son modèle génétique pour étude. Impatient de dépasser sa condition, le Sith se hâta de rallier la Tombe, l'ultime secteur de Belsavis, où était dissimulée la machine. Après avoir enfin pénétré l'impressionnant bunker Rakata, il activa l'appareil au terme d'une conversation passionnante avec son intelligence artificielle, Ashaa. Baigné de la puissance Rakata, son corps fut reconstruit, et la souffrance de son pouvoir s'arrêta enfin, lui permettant de retourner à son vaisseau le corps apaisé.

2. Du soutien dans les hauteurs

Tandis qu'il s'apprêtait à quitter l'orbite de Belsavis, il fut contacté par le Moff Pyron, qui lui offrit son soutien dans sa guerre contre Thanaton, espérant se ranger auprès du vainqueur. Sur ses conseils, le Sith accepta de l'aider à achever une puissante arme, le Suppresseur, en récupérant l'ultime pièce sur Nar Shaddaa, afin d'accroître considérablement son influence et se créer un véritable cercle de relations et de pouvoir au sein de l'Empire. Sur la lune des contrebandiers, il contacta son ancien culte afin qu'ils l'aident à retrouver l'objet de sa quête. Il apparut que le CN-12 qu'il recherchait avait été dérobé au culte par un individu appelé Le Voile, et le Sith décida de ne pas laisser passer cet affront. Il se rendit dans la ville de l'Ombre pour le confronter, pour constater qu'il s'agissait en réalité d'un groupe de trois cyborgs très intéressés par son culte. Ils lui proposèrent d'en reprendre les rênes pour le transformer en véritable empire, mais on ignore toujours s'ils parvinrent à leurs fins. Le Sith récupéra toutefois ce qu'il était venu chercher et retourna à son vaisseau pour en informer le Moff, qui en retour lui révéla que Thanaton avait assassiné son supérieur au conseil Noir pour prendre sa place.

3. Un esprit à guérir

Une fois cette affaire réglée, le Sith se recentra sur ses propres problèmes car, si son corps avait été guéri, son esprit était toujours affaibli, ce qui nécessitait un détour par la mystérieuse Voss pour contrôler la présence intempestive des fantômes. Il s'amarra à la station spatiale où il fut abordé par un Voss du nom de Sor-Nak, qui tenta de le faire rebrousser chemin, persuadé qu'il allait mener la planète à la ruine. Toutefois, l'héritier de Kallig ne se laissa pas impressionner et descendit à la surface pour trouver Athelis Kallis, contact de Dark Zash. Elle le dirigea vers les Marcheurs des Rêves, une secte de reclus au sein des Mystiques Voss, qui pouvaient l'aider à trouver ce qu'il cherchait. Il se présenta à leur chef, Asa-Ku, afin de définir sa requête, et ils lui révélèrent que le rituel était un secret réservé à l'ordre. Comme rien ne l'empêchait pour un étranger, le Sith décida alors de passer l'initiation des Marcheurs de Rêves pour intégrer l'ordre et avoir accès à ces secrets. Il fut plongé dans un étrange rêve et se mit à l’explorer, rencontrant de multiples apparitions de son passé, et notamment ses fantômes. Il put ainsi revenir sur les nombreuses erreurs de son parcours, ses bons choix, ses mauvais choix. Au terme de cette épreuve, il revint à la réalité et Asa-Ku lui indiqua de se rendre au Sanctuaire de Guérison pour trouver le rituel qu'il recherchait. Il y rencontra l'esprit du mystique Mar-Da, à qui il parvint à soutirer des secrets concernant le rituel interdit, apprenant ainsi qu'il devait activer une antique pierre dans le Coeur Noir avec l'aide d'un Gormak Marcheur de Rêves. Toutefois, avant de se mettre en route, il retourna auprès de Kallis afin de mettre au point un plan et la protéger des représailles Voss qui la menaçaient à cause de sa quête dangereuse. S'inspirant des légendes Gormak, il se mit à la recherche d'une ancienne pierre de culte pour trouver les shaman Gormak, et les éliminer en sacrifice. Il accomplit ensuite le rituel de la Marche des Rêves afin d'y trouver un Gormak capable de l'aider de l'autre côté. Il y rencontra Hadrik, qui se montra tout d'abord hostile puis accepta de l'aider en échange d'un service. Cependant, avant de pouvoir l'emmener au coeur Noir, le Sith fut contraint d'aller libérer son corps, emprisonné par le Roi Gormak Fou. Suite à cela, il put enfin se diriger vers les terres de cauchemar où il pénétra au plus profond du Coeur Noir pour accomplir son rituel de guérison et apaiser les fantômes dans son esprit. Avec l'aide d'Hadrik, il pénétra de nouveau dans le royaume des rêves et activa la pierre, ce qui déclencha le rituel. Il affronta successivement les apparitions qui s'opposèrent à lui, et parvint à atteindre le bout du rêve. Finalement libéré, en pleine possession de son esprit et contrôlant les fantômes, le Sith était enfin prêt à reprendre du service. En échange, il accepta de respecter sa part du marché et offrit un passage à Hadrik pour qu'il puisse quitter Voss, et retourna sur la station spatiale pour rejoindre son Fureur. Cependant, Sor-Nak s'interposa de nouveau face à lui sur le chemin, ce qui menaça de nuire grandement aux relations entre l'Empire et les Voss, mais il parvint à résoudre la situation et retourna sur son vaisseau pour continuer sa quête.

4. L'Intermède

Il fut alors contacté par Harkun qui l'informa de la situation sur Korriban, et le Sith retourna à ses origines pour assister à la fin de l'entraînement et récupérer son apprenti. Après avoir apprécié le dénouement de l'entraînement avec la victoire audacieuse de Xalek, le Sith s'imposa à l'apprenti et devint son Maître. Ils rallièrent alors leur vaisseau pour mener à bien leur marche victorieuse vers Thanaton. Contacté par Pyron, il fut alors informé de l'achèvement du Suppresseur et du ralliement de nombreux Moffs, et le Sith décida de le rejoindre sur le Maléfique. Ils mirent alors le cap vers une bataille spatiale d'envergure entre l'un des amis de Thanaton, Dark Achelon, et toute une flotte républicaine. L'occasion était idéale pour montrer la puissance de sa nouvelle arme, et le Sith n'hésita pas, dévastant l'espace. Il retourna ensuite à son vaisseau où à sa plus grande surprise il fut contacté par Thanton en personne, qui le provoqua en duel au cours d'un Kaggath, un traditionnel combat à mort. Invité sur Corellia, où le duel était supposé être retransmis dans tout l'Empire, l'ancien apprenti de Zash vit là l'occasion unqiue de devenir un grand Maître Sith, et accepta le défi.

5. L'Epreuve du Kaggath

Avec le soutien du Moff Pyron, il se rendit alors sur Corellia pour affronter Thanaton dans ce grand combat destiné à être diffusé dans l'Empire. Peu avant d’atterrir, il tint l'ultime conseil de guerre avec son équipage pour se préparer, puis mit le cap vers les bureaux du Moff Pyron, qui l'aida à préparer son assaut pour réduire Thanaton à néant et prendre sa place. Le Kaggath reprenait toutefois autant le duel que la prise de Corellia par les forces de chacun, sabotant l'effort de guerre à des fins personnelles. Il apparut rapidement que Thanaton avait tenté de le piéger dès son arrivée pour réduire ses mouvements, mais le soutien de Pyron se révéla utile, et il commença par se rendre dans l'un des avant postes impériaux des Iles de l'Incorporation. Thanaton y avait récemment nommé son apprenti, le Seigneur Skar, aux commandes, et Kallig élimina ce premier chaînon du pouvoir de Thanaton. Il tira de lui quelques informations sur les plans de son maître, et avertit le Moff Pyron que Thanaton désirait détruire les raffineries républicaines pour immobiliser sa flotte et priver l'apprenti de renforts. Il mit alors le cap vers les raffineries pour désamorcer les bombes et sauver sa flotte. Après avoir désactivé les quatre générateurs, il se fraya un chemin parmi les mercenaires de Thanaton et parvint jusqu'au Seigneur Noir des Sith. Malheureusement, ce lâche fit exploser une dernière bombe pour faire diversion pendant qu'il s'échappait, le jeune seigneur ne parvenant que de justesse à sauver l'installation. Il décida alors qu'il était temps de mener l'assaut sur le centre de commandement de Thanaton, et rassembla ses forces. Cependant, il manquait de force d'assaut pour assiéger la base ennemie et se dirigea au parc de l'Axe pour enrôler le major Ilun, une de ses anciennes connaissances. Après avoir repoussé une attaque de la République, ils purent trouver ensemble une solution pour pénétrer le QG de Thanaton. Ils parvinrent finalement à élaborer un plan et le Seigneur Sith se dirigea vers le musée de l'Industrie Corellienne, où se trouvait l'entrée de la base. Il s'y infiltra sans souci et appela les renforts d'Ilun, dévastant ainsi le bâtiment et écrasant les forces de Thanaton dans le but d'anéantir le générateur de bouclier.

Le Maître Sith avait toutefois anticipé son plan et préparé un droïde de combat puissant pour attaquer le jeune seigneur dans la salle du générateur, mais il parvint à s'en débarrasser sans trop de mal. Pour ajouter à son malheur, il apparut que Thanaton avait réussi à faire envoyer des forces républicaines sur la position avancée du Moff Pyron dans l'espoir de détruire son principal support militaire, et le Sith se dépêcha de se porter à son secours en se rendant dans le quartier du gouvernement. Tandis que Pyron tentait de lui expliquer que Thanaton avait brusquement disparu, celui ci décida de mettre un point final au Kaggath et l'invita directement à le rejoindre pour le duel final dans la salle d'audience. Sans hésiter, l'héritier de Kallig se rendit sur le lieu de sa victoire. 

Après un discours de chaque adversaire au public qui les regardait pour discréditer l'autre, l'apprenti écrasa les combattants de Thanaton, notamment ses deux gardiens cyborgs. Puis enfin, aux yeux d'un public très captivé de tout l'Empire, ses dirigeants et seigneurs les plus influents, l'ancien esclave affronta Dark Thanaton au cours d'un duel singulier terrifiant duquel l'ancien esclave sortit vainqueur.

6. Le Conseil Noir

Cependant,  Thanaton se défila alors et se réfugia sur Korriban pour se cacher auprès du Conseil Noir. Implacable, le Sith le poursuivit jusqu'aux chambres du Conseil et, après avoir vaincu son dernier allié, Dark Enraj, il l'humilia une dernière fois devant ses pairs, poussant Dark Mortis à l'achever. Pour son plus grand honneur, Dark Marr le nomma alors au Conseil Noir, en lieu et place de Thanaton, comme seigneur de la Pyramide du savoir ancestral, gardien des connaissances des Sith, et reçut son ultime titre : Dark Nox. Son ascension au sommet de l'Empire venait de s'achever. Afin d'asseoir sa nouvelle autorité, il se dirigea vers Dromund Kaas pour s'approprier les quartiers et biens de Thanaton, et enfin pour diriger ses adeptes. Après avoir été officiellement intronisé, reconnu et salué par tous, il conversa une dernière fois avec les fantômes qui habitaient son esprit pour décider de leur sort, avant de se remettre en activité pour la gloire de l'Empire.
Sombre Destinée
 

1. Multiples Conflits

Par la suite, il participa à diverses guerres et conflits, prenant notamment part à la destruction de Malgus, la campagne de Makeb ou à la terrible Guerre d'Effroi, desquels il sortit toujours vainqueur et vivant en affirmant sa position de leader. Les mois et les années passèrent, et il fut un jour contacté par Dark Arkous et Lana Beniko pour mener l'attaque sur Tython, le coeur de l'Ordre Jedi. Cependant, après ce succès, il apparut que la République en avait profité pour s'attaquer à l'Académie de Korriban, et il se hâta d'aller la libérer. Les soupçons commencèrent alors à naître chez Dark Nox qui, avec le soutien de Lana Beniko, mena sérieusement l'enquête. Finalement, après avoir mené l'assaut contre le complexe de recherche du traître Dark Arkous sur Manaan et l'avoir traqué jusqu'à Rakata Prime, il découvrit que Revan en personne était derrière l'attaque des Académies, et qu'il était loin d'avoir achevé son oeuvre.

Peu de temps après, tandis qu'il continuait la formation d'Ashara, cette dernière reçut une vision de l'avenir qui conduisit l'équipage à se rendre sur la planète Rishi, récemment apparue sur le navo-ordinateur. Sans attendre, le Sith décida de se rendre sur place, et mena une enquête approfondie sur les agissements des pirates qui se révélèrent être à la solde de Revan. Au cours de sa quête sur Rishi, il reçut un appel du Moff Pyron, qui le briefa sur les opérations de Dark Marr et du reste de la flotte et lui demanda conseil sur un grand nombre de sujets sensibles au sein de l'Empire. Pyron l'informa peu après qu'un de ses partisans se trouvait sur la planète et Nox accepta de le rencontrer pour jeter un oeil sur ses recherches exotiques. Il apparut que Veijel menait des recherches sur d'anciennes technologies présentes dans le secteur qui pouvaient conduire à l'immortalité, et Nox accepta de se prêter au jeu, continuant d'expérimenter sur sa propre vie. Les conséquences précises de ces recherches sur le Conseiller Noir demeurèrent longtemps un mystère. Suite à cela, il mena à bien sa mission et au terme de la bataille de Rishi, permit la création d'une alliance de fortune entre la flotte de Dark Marr et celle de Satele Shan, qui se hâta vers Yavin IV, le dernier bastion de Revan. La campagne de la lune de Yavin fut longue et périlleuse, mais au terme d'une grande bataille, Revan fut vaincu, libérant au passage l'esprit de l'Empereur Sith, qui s'enfuit vers l'espace, assoiffé de pouvoir. Après la chute de Revan, Nox devint le principal membre d'intervention du Conseil Noir, et s'entretint avec Dark Marr qui lui révéla avoir toute confiance en ses talents, faisant du duo de Conseillers Noirs l'élite de l'Empire Sith.

2. La fin d'un mythe

Dark Nox, nouvelle légende de l'Empire, devint ainsi l'un des grands héros de son temps. Il se mit alors à traquer l'Empereur et retrouva sa trace sur Ziost, mais cette nouvelle campagne tourna à la catastrophe lorsque l'ancien dirigeant de l'Empire aspira toute vie sur la planète. Allié à Dark Marr, Nox mena alors la traque jusque dans l'espace Sauvage, mais ils furent surpris par la Flotte Eternelle, une force de combat inconnue qui mettait à feu et à sang la galaxie. Le croiseur de Dark Marr fut détruit au cours du combat, et Dark Nox disparut des radars, présumé mort, à l'instar de la quasi totalité des autres membres du Conseil Noir.

Apparitions
 
Ancienne République
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 16/04/2017
Rédacteur(s) : Shess'caro'csapla

Sources

The Old Republic
Wookieepedia

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Dark Nox. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité