StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Monstre
  • Titre original Monster - Legacy #43 à 46
  • Genre Comic-Book
  • Série Legacy (Vol. 20)
  • Univers Legends
  • Année et période +137 (Héritage)
  • Scénariste(s) John Ostrander
  • Dessins Jan Duursema
  • Encrage Dan Parsons
  • Couleurs Brad Anderson
  • Couverture Chris Scalf
  • Traducteur(s) Anne Capuron
  • Synopsis :

    Après s'être échappés de justesse de leur dernière entreprise de piraterie, Cade et l'équipage du Mynock ne sont pas pressés de chercher un nouveau job. Sauf que lorsque le pirate Rav les surprend avec une offre étonnante, l'opportunité pourrait être trop belle pour la refuser !

    Pendant ce temps, tandis que les Jedi tentent de rejoindre l'Alliance en plein développement contre l'Empire Sith, Maître Wolf Sazen décide qu'il est temps de rechercher de nouveau son entêté d'ancien padawan : Cade Skywalker.

  • Note du staff SWU
     (73 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (80 % - 1 commentaire)
     (65 %)

    Scénario :

    A l’instar de Tatooine, l’arc Monstre peut lui aussi être coupé en deux parties bien distinctes, tant sur le scénario que la qualité.

    Commençons par l’intrigue « Cade et cie ». Bien qu’aussi inutile que celle de Tatooine, et remplie des pérégrinations métaphysiques de Cade concernant son futur de Jedi ou de Sith (ou d’on ne sait pas trop quoi), cette partie a le mérite de nous faire voir des Yuuzhan Vong, de la technologie Vong, de la torture Vong, bref, la base du Vong. Et ça, c’est bien, ce qui est quand même un comble lorsqu’on sait que la série « spécialiste-es-Vong », Invasion pour ne pas la nommer, est un ratage total dans ce domaine.



    Donc voir du Vong c’est bien. Faire une intrigue davantage développée autour d’eux, ça aurait été mieux. Même si on en apprend davantage sur les origines de la guerre Sith-Impériale, avec notamment les expériences de Kol Skywalker à l’aide des Vong, cette partie souffre d’une imprécision et d’une immaturité beaucoup trop flagrante.

    De l’autre côté, place à l’intrigue Jedi-Sith-Empire de Roan Fel. Suite aux évènements de Loyautés Divisées, les Jedi et l’Empire de Fel décident de négocier une alliance à l’abri des regards indiscrets. Malheureusement, les Sith sont au courant et vont lancer une attaque pour capturer l’Empereur légitime.

    Une fois n’est pas coutume, tout ceci est rondement mené, entre batailles spatiales, batailles au sol, et tergiversations intéressantes sur les loyautés de chacun. Le cliff de fin est tout simplement énorme et ne laisse augurer que du bon.

    Dessins :

    Jan Duursema réussit à faire ce que Colin Wilson a du mal dans Invasion : nous représenter un univers Vong fidèle à ce qu’on connait du Nouvel Ordre Jedi. Rien que ça est extrêmement positif.
    Mais Duursema reste fidèle à son habitude, en nous fournissant des dessins de qualité, fourmillant de détails et de diversité.



    Conclusion :

    Meilleur que Tatooine, Monstre souffre néanmoins de gros défauts qui ont tendance à devenir récurrent à l’approche de la fin de la série. C’est dommage, tant les possibilités d’avoir un scénario beaucoup plus développé sont nombreuses.

  • 30/01/2020
     (80 %)  •  Langue : VF
    Piégés par une machination Sith, Cade Skywalker, Jariah Syn et Deliah Blue se rendent sur Wayland, le premier monde à avoir été terraformé par les Yuuzhan Vong lors du projet Ossus de Kol Skywalker. Sur place, Cade va devoir faire face à Dark Maladi et faire le point, enfin, sur les sentiments qu'il éprouve à l'égard de Blue... Pendant ce temps, sur Agamar, une rencontre au sommet a lieu entre l'Empire légitime de Roan Fel et l'Ordre Jedi afin de s'entendre sur les termes d'une alliance. Les ennemis d'hier peuvent-ils devenir des alliés ? Pas si les Sith ont leur mot à dire ! L'ultime espoir de cette alliance repose-t-il entre les mains de Nyna Calixte ?

    Monstre se décompose en deux intrigues totalement indépendantes l'une de l'autre : celle impliquant Cade et les siens, et une autre nettement plus galactique.

    Commençons par cette dernière ! Passionnante du début à la fin, rythmée, faisant intervenir des factions diverses et variées contraintes de s'unir face à un ennemi commun, toutes les pages impliquant les Jedi ou les Empires de Roan Fel ou Sith se lisent avec plaisir. Le Régent dévoile son jeu, Nyna Calixte est de plus en plus prise à son double (voire triple) jeu, tout cela débouchant sur des cliffhangers donnant envie de dévorer la suite, que ce soit du côté des Sith ou de l'Empire de Fel. Les Jedi demeurent fidèles à eux-mêmes mais refusent de renoncer à leur code moral, ce qui est toujours appréciable dans une série de John Ostrander, et les deux dernières pages laissent le lecteur avide d'en connaître plus sur cette affaire ! Depuis combien de temps n'avons-nous pas refermé un arc de Legacy en ayant hâte de lire la suite ? Sans doute depuis la conclusion de Vector, ça commence à faire loin ! :oui:

    A côté de ça, il faut le dire, l'intrigue concernant Cade est bien plus anecdotique. Mais là où Tatooine sombrait dans l'inintérêt total, Monstre évite cet écueil ! Déjà grâce à quelques flash-backs qui permettent d'en apprendre davantage sur le « Projet Ossus » de Kol Skywalker, l'occasion de revoir le jeune Cade, tellement plus mignon que ce qu'il est devenu par la suite, et d'assister aux retrouvailles entre Kol et son ex-femme... mais aussi de faire, enfin, le point sur les sentiments qui unissent Cade et Blue. Pauvre Blue, qui en aura vu des vertes et des pas mûres tout au long de la série, et qui retrouve au début de cet arc un Cade une nouvelle fois drogué... jusqu'à la scène finale de cet arc, qui change tout. Une vraie scène d'émotion, si, si ! :shock:

    Au-delà de ça, Monstre est l'occasion de retrouver les Yuuzhan Vong, du moins une poignée d'entre eux. Une utilisation réussie, même si l'alliance avec Dark Maladi fait un peu forcée. De même, ses motivations pour attirer Cade & cie sur Wayland sont floues... mais permettent au dernier des Skywalker de se ressaisir et, d'enfin, peut-être, prendre une décision sur qui il est. Décision qui toutefois n'en est pas vraiment une, comme d'habitude avec Ostrander... Cade semble être bloqué sur l'attitude qu'il avait avant l'arc Les griffes du Dragon, comme si le fait d'avoir enfin pu apercevoir son père l'avait fait régresser. Ce sera sans doute mon plus gros regret à propos de Legacy... :pfff:

    Aux dessins, Jan Duursema assure. Elle sait varier les ambiances, les personnages, les planètes, et nous livre des Yuuzhan Vong réussis et qui font peur. Pas grand chose de plus à dire la concernant, elle retrouve toutes ses têtes connues, elle maîtrise donc son sujet. Il y a assez peu de combats au sabre-laser, ce qui nous évite de retrouver encore et encore les mêmes poses... :chut:

    Monstre est donc l'arc de la reconquête du lectorat pour Legacy. Après les errements de Cade, voilà qu'enfin une direction claire est prise pour le personnage. Parallèlement l'intrigue galactique progressent à grands pas. Il est toutefois étonnant que cet arc n'ait pas été divisé en deux petits arcs de deux numéros (ou trois et un), tant les deux intrigues n'ont aucun lien l'une avec l'autre ! :neutre:

    Note : 80%
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

134 membres le possèdent (qui ?)
102 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité