StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Un Jour de Plus
  • Titre original Fight Another Day - Legacy #32 & 33
  • Genre Comic-Book
  • Série Legacy (Vol. 14)
  • Univers Legends
  • Année et période +137 (Héritage)
  • Scénariste(s) John Ostrander & Jan Duursema
  • Dessins Omar Francia
  • Couleurs Brad Anderson
  • Couverture Omar Francia
  • Traducteur(s) Anne Capuron
  • Synopsis :

    Le plan de Dark Krayt visant à exterminer les Mon Calamari est toujours en cours d'exécution, avec seulement les Rangers Mon Cal entre la population des réfugiés et un châtiment certain. Malheureusement, un scientifique Sith découvre une nouvelle arme contre les Rangers, qui sont impuissants face à cela.

    Face au choix de laisser les réfugiés périr ou se sacrifier soi-même dans une tentative suicidaire, les rangers se tournent vers une aide inattendue et peu fiable.

  • Note du staff SWU
     (84 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
     (88 %)

    Scénario :

    Dans Un Jour de Plus, John Ostrander délaisse les personnages principaux de Legacy, ceux-ci ayant bien mérité un peu de repos après les évènements de Vector.
    Retour donc sur la planète Dac où, suite aux ordres de Dark Krayt, une grande partie de la population Mon Cal a été massacrée ou envoyée dans des camps de travail. Les rares survivants ont organisé des poches de résistance, et font ce qu’ils peuvent pour subvenir à leurs besoins.



    Cet arc est une vraie réussite. Tout d’abord de par sa noirceur, qui n’est pas sans rappeler certains évènements de notre 20ème siècle. Autant le dire, les Mon Cal subissent un véritable massacre, mais montrent un courage à toute épreuve, n’hésitant pas à se sacrifier pour le bien de leur cause. Le Sith Dark Azard, présent sur la planète pour superviser le massacre, joue à merveille le rôle du méchant impitoyable. Et même la fin de l’arc laisse quand même un goût amer tant on sait que les Mon Cal sont loin d’être sortis d’affaire.
    L’autre point positif est le traitement du chevalier Impérial Treis Sinde qui aide les Mon Cal lors de leurs attaques contre les Sith. John Ostrander joue bien avec les émotions de celui-ci, partagé entre son allégeance à Roan Fel et son envie d’aider les Mon Cal à se sortir de cette situation impossible.

    Dessins :

    Pour cet arc, c’est à nouveau Omar Francia qui prend les pinceaux en mains, et le résultat est très satisfaisant. Une grande partie de l’action se déroulant sous l’eau, il n’y a pas lieu de se poser la question des décors, plutôt uniformes (et c’est bien normal).
    L’action est quasi omniprésente dans cet arc, et le rendu des combats aquatiques est sympathique. Mention spéciale à la grosse bête Sith réveillée par Dark Azard.



    Conclusion :

    John Ostrander nous délivre ici un arc très sombre qui ne ravira pas les lecteurs qui apprécient quand tout va bien pour les gentils. Mais après tout, c’est la guerre, et tout n’est pas rose ! Aidé par des dessins extrêmement réussis, cet arc est l’un des meilleurs de la série.

  • 22/05/2019
     (80 %)  •  Langue : VF
    Pendant que Cade Skywalker et ses alliés se rendent sur Had Abbadon, la répression Sith continue sur la planète Mon Calamari. Les autochtones sont capturés, réduits en esclavage et condamnés aux travaux forcés jusqu'à ce que mort s'ensuive. Seule une poignée de rangers Mon Calamari, soutenus par le Chevalier Impérial Treis Sinde, s'opposent aux forces de l'ennemi pour protéger les réfugiés. Mais lorsque Vul Isen, un scientifique Sith, ressuscite un antique Léviathan, la résistance Mon Cala voit peut-être ses derniers jours arriver...

    On commence à en avoir l'habitude : après un « gros » arc consacré à Cade Skywalker et ses acolytes, nous avons droit à un interlude consacré aux Mon Calamari et à la répression Sith instaurée depuis La fureur du dragon. Au premier abord, ce court arc de deux numéros permet au lecteur de reprendre son souffle après les dramatiques événements survenus dans Vector... mais au premier abord seulement. Car l'intrigue est extrêmement sombre, et il règne sur Mon Calamari une ambiance de fin du monde, qui renvoie à des heures bien peu glorieuses de notre propre histoire... :(

    Ces deux numéros en profitent pour développer Treis Sinde, l'un des Chevaliers Impériaux apparus dans ce même one-shot. Dans l'impossibilité de quitter la planète, le voilà qui forme les rangers Mon Cala, une nouvelle faction bienvenue concernant les forces de défense de la planète. Face à eux, de peur sans doute que Dark Azard ne représente pas une menace suffisante (après tout, Sinde et lui se sont déjà affrontés, toujours dans La fureur du dragon, décidément), Ostrander lui adjoint un acolyte Sith : Vul Isen. Personnage inédit dans son concept, voilà un Sith qui demeure fidèle à l'idéal du Sith Unique de Dark Krayt mais qui ne cherche pas à gagner le titre de « Dark », préférant mettre ses connaissances scientifiques au service de son Maître. Son association avec Azard fonctionne plutôt bien, la tête et le muscle pourrait-on dire, et la dernière scène impliquant ces deux personnages en apprend beaucoup au lecteur concernant Isen. Ce dernier est sans aucun doute appelé à revenir plus tard dans la série... :sournois:

    Aux dessins, Omar Francia prend de plus en plus ses marques. Après Le Remède, le dessinateur se voit confier un court arc dans un registre pas évident, avec des personnages inédits, des seconds (voire des troisièmes) rôles dans l'intrigue générale de Legacy, le tout dans un contexte aquatique toujours délicat à mettre en scène. Une fois de plus, Francia s'en sort plutôt bien ; son style manque peut-être un peu de dynamisme, mais nous sommes sur une pente ascendante. On retrouvera le dessinateur dans deux numéros !

    Avec Un jour de plus, la série instaure dans la durée l'alternance « intrigues avec Cade » / « répression sur Mon Cala ». En deux numéros, John Ostrander et Omar Francia développent la situation sur la planète et ajoutent un nouveau personnage amené à jouer un rôle important dans l'intrigue. Vivement la suite ! :oui:

    Note : 80%
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

135 membres le possèdent (qui ?)
107 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité