StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Guerre Totale
  • Titre original Legacy - War #1 à 6
  • Genre Comic-Book
  • Série Legacy (Vol. 23)
  • Univers Legends
  • Année et période +137 (Héritage)
  • Auteur(s) Jan Duursema
  • Scénariste(s) John Ostrander
  • Dessins Jan Duursema
  • Encrage Dan Parsons
  • Couleurs Brad Anderson
  • Couverture Jan Duursema
  • Traducteur(s) Anne Capuron
  • Synopsis :

    Dark Krayt est revenu d'entre les morts, plus fort, plus diabolique, et plus déterminé que jamais à soumettre la galaxie à sa volonté. Avec les Impériaux de Roan Fel, l'Alliance Galactique, les Jedi, et même certains de ses Seigneurs Sith complotant contre lui, Krayt pourrait paraître en mauvaise posture, mais ses ennemis n'ont pas encore affronté le véritable pouvoir du Côté Obscur.

    Si Cade Skywalker souhaite enfin embrasser son héritage, c'est maintenant ou jamais !

  • Note du staff SWU
     (90 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
     (90 %)

    Scénario :

    L’annonce d’un dernier arc après les cinquante premiers numéros de Legacy n’avait en son temps étonné personne, puisque la série ne se terminait clairement pas à la fin de Le Destin de Cade. Ce dernier ayant été une vraie réussite, il semblait difficile de l’égaler, voire de le surpasser. Mais Guerre Totale nous surprend agréablement !

    Alors que Le Destin de Cade multipliait les intrigues centrées sur les différents personnages, Guerre Totale nous fait vivre LA guerre, la dernière offensive des forces alliés (l’Alliance Galactique, les Jedi et les Impériaux de Roan Fel) face à l’Empire Sith de Dark Krayt. Le résultat est un concentré pur et dur d’action, au sol, dans les airs, tout y passe.
    On pourrait reprocher justement ce trop plein d’action pas assez scénarisé (parce qu’il est vrai que pour une fois, le script tient en une demi-ligne), mais on a trop souvent reproché à la série de nous offrir des arcs ennuyeux que l’on ne va pas se plaindre !



    Comme pour toute fin de série, on est en droit d’avoir quelques craintes. De ce côté-là, Guerre Totale, mélange habilement les moments tristes et ceux plus joyeux, de sorte qu’on a ni droit à un vieil happy end trop courant ni, au contraire, à une fin qui ferait pleurer trop de monde. De plus, on a même droit à quelques petites pistes, qui pourraient éventuellement lancer une suite, notamment du côté des Sith…

    Du côté des personnages, on notera avec plaisir le retour de Bantha Rawk, dont les choix tombent un peu comme un cheveu sur la soupe, et auraient mérité d’être davantage développés. Et comme pour l’arc précédent, Antares Draco continue d’être phénoménal, tout simplement, et mérite sans conteste la palme du meilleur second rôle.

    Dessins :

    Comme depuis le début de la série, et à chaque fois que Jan Duursema prend les pinceaux, on se régale. Même si l’essentiel du numéro se résume à des tirs de laser et des combats de sabre laser, l’ensemble est toujours aussi joli et soigné, et absolument pas brouillon comme cela aurait pu l’être avec d’autres dessinateurs.
    Jan Duursema aura donc assuré la grosse part du boulot sur Legacy, ne laissant sa place que pour quelques arcs, avec des résultats plutôt mitigés dans l’ensemble.



    Conclusion :

    Voilà, Legacy, c’est fini. Et s’achève sur une note plutôt bonne. De cet arc, on retiendra l’action à couper le souffle er le traitement de certains personnages. De l’ensemble de la série, on retiendra davantage une trop grande irrégularité, avec de (trop) nombreux arcs tout simplement inutiles alors que certains furent grandioses.

  • 27/04/2020
     (90 %)  •  Langue : VF
    Dark Krayt est de retour... et il n'est pas content ! Après s'être débarrassé de son assassin, il se lance dans une campagne militaire d'envergure pour broyer la fragile alliance entre les Jedi, l'Empire de Roan Fel et les vestiges de l'Alliance Galactique de Gar Stazi. La première de ses cibles ? Taivas, la planète où se trouve le Temple caché de l'Ordre Jedi ! Cade Skywalker, lui, n'a toujours pas perdu de vue son unique objectif : trouver et tuer pour de bon le leader du Sith Unique. Encore faut-il que Roan Fel lui en laisse l'occasion !

    Quelques temps après la conclusion (qui n'en était clairement pas une) de la série régulière, Dark Horse lance une mini-série, Guerre totale, avec toujours le même duo créatif aux commandes, afin de mettre un terme en bonne et due forme aux différentes intrigues en cours. Autant le dire d'emblée, l'objectif est atteint dans le fond, mais un peu moins dans la forme.

    Ils sont venus, ils sont tous là, chantait Charles Aznavour. C'est le cas ici aussi. Absolument tous les personnages de la série font une apparition, jouent un rôle ou sont mentionnés – il n'y a guère qu'Hondo Karr, le soldat-Mandalorien-passé-stormtrooper-puis-pilote-chez-les-Rogues-avant-de-redevenir-Mandalorien qui manque à l'appel, preuve s'il en était nécessaire que son intrigue était de trop puisqu'elle ne trouvera par conséquent aucune résolution. Les rebondissements s'enchaînent, le rythme est infernal, les dialogues sont expédiés car il n'y a manifestement pas le temps de discuter, à la fois d'un point de vue éditorial mais aussi in-universe. Les deux auteurs se livrent à un véritable blockbuster, un festival de scènes qui en d'autres circonstances auraient pu être épiques, il y a de nombreuses morts, des changements d'allégeance, des trahisons et des évolutions plus ou moins bien gérées. :x

    Le hic, c'est que tout va trop vite. Certains des morts, notamment, sont expédiés en une case à peine, au lecteur d'interpréter ce qu'il veut (ou non), d'autres sont portés disparus sans que l'on sache s'ils sont tombés ou non... Un seul décès affectera, semble-t-il, les personnages plus que les autres, les auteurs s'attardant dessus et nous glissant une jolie scène peu après. Mais c'est tout... et c'est dommage ! C'est d'autant plus dommage que ces décès, du moins certains d'entre eux, sont très vite prévisibles, notamment au vu des quelques phrases qu'ils prononcent quelques pages à peine avant que le drame ne survienne. :neutre:

    De la même manière, la plupart des combats au sabre-laser « importants» se terminent de façon abrupte et peu crédible, comme si celui qui était en position de le remporter se laissait gentiment éliminer par son challenger a priori vaincu... à un point qui rappelle comment Dark Sidious a pu éliminer trois Maîtres Jedi dans La Revanche des Sith en donnant l'impression que les trois victimes se laissaient faire. Si cela passe pour le premier d'entre eux, le dernier, la conclusion de la série donne vraiment une impression qu'il faut gagner de la place, qu'il faut encore quelques pages pour présenter la fin et que non, on n'a pas le temps de nous montrer un vrai combat. :neutre:

    La conclusion, justement, est très réussie. En quelques cases à peine, les graines du futur sont plantées et si la série s'achève, elle appelle clairement à une suite sans pour autant donner l'impression qu'elle soit nécessaire. Et le cheminement intérieur de Cade Skywalker s'achève. Il nous aura agacé, le bougre, avec ses valses-hésitations tout au long de Legacy mais là, il semble avoir pris une décision claire avec laquelle il est en paix. Mais encore faut-il qu'il survive à la mini-série... :sournois:

    Un mot sur sans doute celui qui s'est révélé comme l'un des personnages les plus intéressants, à la fois dans cette mini mais aussi dans les derniers numéros de la série régulière : Antares Draco. Bien évidemment, il n'est pas mort et a été « coupé de la Force par son ancien Maître », un twist dont John Ostrander à l'habitude. Son parcours dans cette mini est admirable et représente un aboutissement, à la fois pour le personnage mais aussi pour certains sous-entendus lancés depuis le crossover Vector. Quel dommage que Draco ait quasiment disparu de la série pendant des années !

    Aux dessins, Jan Duursema donne ses dernières cartouches. Pas facile facile de remplir autant de cases avec autant de personnages, de tirs et d'explosions ! Elle s'en tire parfaitement bien et nous offre même des découpages plutôt bien trouvés (le face-à-face entre Cade et Talon, la dernière apparition de Roan Fel...). Sans doute son meilleur travail sur la série Legacy, ce qui n'est pas peu dire quand on se souvient du niveau de détail d'arcs comme Anéanti ou Les griffes du Dragon. Excellent travail ! :oui:

    Guerre totale fait donc le job, de façon un peu trop rapide il est vrai... mais comment faire autrement en six numéros ? Reste qu'on aurait pu avoir facilement le double histoire de bien développer tout ce qu'il se passe, ou bien alors on aurait pu aller plus vite et abréger certains arcs (qui a dit Tatooine ? :chut: ), histoire de caser une partie du contenu dans la série régulière, le premier numéro notamment.

    Mais comme répète Cade régulièrement : « on prend ce qui nous est donné ». En dépit de ses défauts et de son personnage principal pour le moins désagréable, Legacy aura été une série prenante, ambitieuse et globalement réussie !

    Note : 90%
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

138 membres le possèdent (qui ?)
102 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité