StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Le Destin de Cade
  • Titre original Extremes - Legacy #48 à 50
  • Genre Comic-Book
  • Série Legacy (Vol. 22)
  • Univers Legends
  • Année et période +137 (Héritage)
  • Scénariste(s) John Ostrander
  • Dessins Jan Duursema
  • Encrage Dan Parsons
  • Couleurs Brad Anderson
  • Couverture Jan Duursema
  • Traducteur(s) Anne Capuron
  • Synopsis :

    Fidèle à son voeu, Cade Skywalker a déclaré la guerre aux Sith, déterminé à représenter à lui seul une armée entière de Jedi avides de vengeance. Mais nul ne peut être partout à la fois, et lorsque la Princesse Marasiah Fel est capturée puis amenée sur le bastion Sith de Korriban, Cade n'est pas le seul à entreprendre quelque chose.

    La galaxie est en train de basculer vers une guerre sans merci, et ceci pourrait bien en être l'élément déclencheur !

  • Note du staff SWU
     (85 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
     (90 %)

    Scénario :

    Enfin ! Après de nombreuses errances de plus ou moins bonne qualité lors des derniers arcs, Legacy nous délivre un numéro exceptionnel, aux intrigues multiples et aux rebondissements surprenants.

    Le principal point positif est l’évolution de Cade Skywalker. Finies les questions sur son avenir, sur son identité, Cade a enfin une mission, un objectif autre que la fumette de bâtons de la mort. Accompagné de Jariah Syn, Deliah Blue et du Jedi Wolf Sazen, il se lance aux trousses de Vul Isen, responsable des atrocités commises sur Dac. Deux voyages hyperspatiaux et un massacre plus tard, le descendant de Luke et Vul Isen se livrent un combat tout simplement dantesque sur Utapau (la référence à La Revanche des Sith en ravira plus d’un), combat qui lancera Cade vers sa dernière quête.



    Un autre excellent point est le traitement du Chevalier Impérial Antares Draco, qui prend enfin une dimension bien plus grande, chose que l’on aurait aimé voir bien plus tôt dans la série tant on sentait le personnage sous-exploité. Sa quête pour retrouver Marasiah Fel est parfaite, et la tangence avec le côté obscur est bien mieux gérée que précédemment avec Cade.

    Il y a encore deux intrigues dans ce numéro, toutes aussi intéressantes l’une que l’autre. Dark Talon et Dark Nihl vont faire face à des découvertes surprenantes, qui lancent de manière admirable l’épilogue de la série pour le prochain numéro. De leur côté, les Impériaux alliés aux Sith commencent à éprouver des difficultés sous le joug de ceux-ci. Le seul reproche que l’on peut faire à ce numéro, c’est justement de traiter trop rapidement certains aspects, qui auraient mérité de plus amples précisions, qui auraient bien eu leur place au lieu d’avoir des arcs inutiles comme Tatooine.

    Dessins :

    Après plusieurs arcs se déroulant dans l’espace, Jan Duursema doit cette fois-ci faire face à de nombreux combats au sabre laser, et aux décors terrestres. On en a désormais l’habitude, tout ceci est très réussi. On a forcément un petit coup de cœur pour la planète Utapau et ses habitants.



    Conclusion :

    Avec cet avant dernier arc, John Ostrander et Jan Duursema ont enfin comblé nos espérances. Un numéro exceptionnel, des intrigues passionnantes, tout ce qui aurait pu faire de Legacy une excellente série, mais qui arrive beaucoup trop tardivement !

  • 14/04/2020
     (80 %)  •  Langue : VF
    Cade Skywalker s'est lancé aux trousses de Vul Isen, le boucher de Dac. Sa quête va le conduire sur Utapau, où l'Amiral Stazi de l'Alliance Galactique a également trouvé refuge. Pendant ce temps, sur ordre de l'Empereur, Antares Draco monte une opération de la dernière chance pour infiltrer la planète Korriban et libérer coûte que coûte sa bien-aimée, la princesse Marasiah Fel. Mais dans l'ombre, un plus grand péril se préparer : une cabale Sith s'est-elle mise en place pour neutraliser le pouvoir de Wyyrlok, ou bien Dark Krayt lui-même est-il revenu d'entre les morts ?

    Dernier arc de la série régulière – avant une mini-série finale – Le destin de Cade fait feu de tout bois afin de boucler un maximum d'intrigues. De quoi être largement satisfait... mais aussi un peu gavés, tant tout cela file sans temps mort et se lit malheureusement un peu vite. Là encore, comme dans Monstre, deux intrigues se développent en parallèle : l'une impliquant Cade et ses coéquipiers du Mynock, l'autre nettement plus ambitieuse et, il faut bien le dire, nettement plus réussie. :oui:

    Cade a donc décidé de se lancer aux trousses de Vul Isen, le scientifique Sith responsable du massacre des Mon Calamari dans le précédent one-shot. A priori, c'est une excellente idée pour relancer Skywalker dans une intrigue galactique et le pousser à rencontrer les autres protagonistes de la série. Dans les faits, le personnage demeure englué dans cette colère qui lui est désormais indissociable (non, Cade, répéter à qui veut l'entendre que tu n'es ni un Sith ni un Jedi ne suffit pas :pfff: ), ne rencontre aucun des autres personnages principaux (non, même pas Stazi) et continuer de traîner avec Naxy Screeger ou la reine Jool. Et ça devient franchement agaçant ! Tout comme ses leçons de morale à deux crédits : il s'indigne devant les Hutt qui osent laisser fuiter la présence de Stazi sur Utapau... mais se moque pas mal de ne pas prévenir l'Amiral du risque qu'il court. What ? :perplexe:

    Mais fort heureusement, l'arc ne se limite pas à ça, et John Ostrander continue de nous ravir avec le développement d'une intrigue débutée elle aussi dans Monstre. La Princesse Fel a été capturée, et son père l'Empereur charge son meilleur Chevalier, Antares Draco, de la sauver ou, à défaut, de l'éliminer. Et le personnage va être considérablement développé, en lui rajoutant un mentor, en lui donnant une vraie personnalité, en montrant toute sa ruse ou sa fidélité à son serment mais aussi à celle qu'il aime. Les événements – qui sont hélas beaucoup trop rapide, on aurait aimé avoir un arc entier consacré à cette intrigue – vont d'ailleurs mener à sans doute l'une des meilleures tirades de la série. Un bémol sur la fin, cependant, dont on sent gros comme une maison qu'elle n'est pas définitive. :roll:

    Et puisqu'on aborde le cas de quelque chose de définitif ou non, reste une autre intrigue (oui, trois intrigues en parallèle, toutes d'importance galactique, en trois numéros, c'est clairement trop) qui s'intéresse quant à elle à Dark Nihl, qui s'est lancée aux trousses de Dark Talon qui aurait dérobé le cadavre de leur Maître à tous, Dark Krayt. Je ne sais que penser de ce revirement dont le scénariste a pourtant l'habitude : s'est-il rendu compte qu'il ne savait plus où aller ? Tout cela était-il prévu de longue date, depuis Vector ? Difficile d'y croire, tant la série a par moments sombré dans l'anecdotique au possible depuis la conclusion du crossover... Toujours est-il que si la scène finale avec l'impulsion de Force est sublime et affecte tous les personnages de la série de différentes façons, il est difficile là encore de ne pas hausser un sourcil d'incrédulité. Développer une telle machine de guerre dans le plus grand secret, en prévision d'une éventuelle trahison... vraiment ? :perplexe:

    Aux dessins, pour ce dernier arc extrêmement rempli, Jan Duursema assure comme toujours le spectacle. Le trait est dynamique, la dessinatrice n'est pas tombée dans la facilité ou dans les doubles-pages qui auraient pu pourtant pu se justifier, rien de tout cela. Il faut dire que la place est chère dans ces trois numéros, et qu'aucune case ne doit être perdue ! :oui:

    Dommage que ce Destin de Cade soit aussi bref, en fait. Là encore, un arc de deux épisodes consacrés à Cade, et un autre arc de deux épisodes dédié à l'intrigue Empire/Sith aurait sans doute permis un développement plus réussi. Là, c'est efficace, mais c'est aussi expédié, histoire de finir au #50. C'est un peu dommage. :neutre:

    Note : 80%
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

152 membres le possèdent (qui ?)
112 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité