StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
LEG0 Star Wars : Le Réveil de la Force
Fiche et test (PC) | Vidéo
LEG0 Star Wars : Le Réveil de la Force
 
  • Titre original LEGO Star Wars : The Force Awakens
  • Genre Action 3D
  • Série Lego Star Wars
  • Année de sortie 2016
  • Année et période +34 (Nouvel Ordre Jedi)
  • Plate-forme(s) PC  PlayStation 4  PlayStation 3  PS Vita  Xbox One  Xbox 360  Wii U  Nintendo 3DS  iOS  Android
  • Lien web Acheter sur Amazon
  • Star Wars et Lego reprennent leur collaboration à succès. Après les deux trilogies et The Clone Wars, voici la version du Réveil de la Force tout en briques. Avec une série de nouveautés de gameplay et l'introduction de nouvelles scènes à côté du film. Sortie le 28 juin 2016

  • Note du staff SWU
     (98 % - Test SWU)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)

Introduction

Après la prélogie, la trilogie et The Clone Wars, Lego et LucasFilm se sont naturellement associés à nouveau pour l'Episode VII, avec ce nouveau jeu de Traveller's Tale. Et contrairement aux apparences, on est loin d'un bête jeu à licence enfantin tout juste bon à faire du chiffre. On a même droit à des nouveautés par rapport aux précédents opus Lego (Star Wars ou non).

Test réalisé par Ashlack sur PC, juillet 2016.

Environnements et graphismes

Malgré le côté Lego, qui pourrait faire craindre des graphismes simplistes, c'est tout le contraire. Le jeu est beau, très beau même. Les environnements, tant dans les zones de jeu qu'au niveau des paysages, sont soignés, avec des magnifiques effets de lumière et d'ombre auxquels mes captures d'écran ne rendent pas honneur. Les nombreux objets Lego destructibles se fondent bien dans le décor, ce qui renforce l'immersion, en n'ayant pas l'impression d'avoir un vrai décor dans lequel s'entassent des briques, comme ça pouvait être le cas dans les précédents. A noter par contre que malgré cette belle finition, le jeu n'est pas très gourmand en ressources et même des ordinateurs bas de gamme peuvent en profiter, ce qui est loin d'être le cas de tous les jeux (évidemment, sur console on ne se pose pas la question).


Si les personnages sont toujours fidèles à leurs modèles Lego réels, donc avec relativement peu de détails, on notera un grand effort effectué sur les vaisseaux. Alors que par exemple, dans le jeu "trilogie", le Devastator au début de l'épisode IV, avait été modélisé dans sa version "mini" (c'est-à-dire très simpliste avec une cinquantaine de pièces environ), on a ici ce qui se fait de mieux parmi les modèles à construire, notamment le dernier Ultimate Collector Series du Faucon Millenium, qui fourmille de détails du haut de ses 5000 pièces, ça en jette un peu plus...


Comme d'habitude dans les jeux Lego, comme dans les films Star Wars, de nombreux easter eggs attirent le regard au détour d'un niveau ou en arrière-plan. Ici des figurants du film, là des Stormtroopers faisant un beach-volley, ou encore dans un coin sombre, un objet tout droit sorti d'une autre saga made in LucasFilm...

Gameplay

Je ne vais pas ici redétailler tout le gameplay standard des jeux Lego, toujours aussi fun, mais simplement m'attarder sur les nouveautés.

Tout d'abord au niveau des combats, on a toujours le classique "taper sur les ennemis qui vous arrivent dessus" (à distance ou au corps-à-corps suivant les personnages), mais on note l'apparition de séquences de style TPS (ci-contre à droite). A certains moments, les personnages peuvent se cacher derrière des murs et canarder les ennemis qui font de même en face. Dit comme ça, ça n'a pas l'air très excitant mais c'est très fun à jouer et donne de la variété aux combats.

A propos de combats, vaincre des ennemis remplit deux jauges qui s'affichent à l'écran. La première, qui se vide peu à peu lorsqu'on ne se bat pas, confère un bonus à la récolte de pièces, jusqu'à x4. L'autre se remplit sans se vider jusqu'à débloquer un mode spécial. Sur pression d'une touche, le personnage devient supruissant pendant quelques instants, dégommant en un coup presque n'importe quel ennemi, alors qu'il en faut 3-4 tirs en temps normal (sauf avec l'arbalète de Chewie). En utilisant cet effet lors des phases TPS, on reproduit facilement des scènes dignes de western, où le gentil se lève de sa cachette et abat tous les méchants sans sourciller. Jouissif.

Dernière nouveauté, le multi-build. Comme dans les anciens jeux, il faut régulièrement assembler des objets avec des pièces Lego pour pouvoir continuer. La différence est qu'ici il y a très souvent deux ou trois objets que l'on peut construire avec les même pièces. Parfois un seul vous fait avancer (les autres donnant des bonus), parfois on peut choisir l'une ou l'autre possibilité et certaines fois il faudra les utiliser sucessivement. De quoi faire un peu plus travailler les méninges.

Les séquences aux commandes de vaisseaux (ici à gauche) sont meilleures que dans les précédents opus. On a plus d'espace et une grande liberté de mouvements. Ce n'est par contre toujours pas très très maniable au début mais on s'y fait.

Pour terminer, les personnages sont nombreux, avec des compétences assez variées, et il est rare que l'un d'entre eux soit inutile ou presque dans un niveau. La plupart des compétences sont classiques (grappin, explosif...) mais on note également des petites nouveautés comme les macro-jumelles (permettant de détecter des points sensibles dans les structures), les acrobaties ou des mini-mini-jeux pour la plupart des terminaux informatiques. Ceux-ci sont très simples (reproduire une séquence de pictogrammes, cliquer quand une lettre apparaît, emboîter des pièces etc...) mais bienvenus pour donner de la variété.

P.S. Très peu de bugs à signaler. J'ai été deux fois victime de crashs (non récurrents), mais ça m'a permis de découvrir qu'une fermeture inopinée au milieu d'un niveau ne vous force pas à recommencer celui-ci car des sauvegardes sont effectuées en cours de route.

Histoire et univers

Le jeu suit naturellement l'histoire du film, à travers 12 niveaux, dont le premier reprend la Bataille d'Endor et sert plus ou moins du tutoriel en explorant tous les types de personnages et de séquences (normal, TPS, véhicules, vaisseaux etc...). Des cinématiques (souvent bien drôles) ponctuent l'action et permettent de suivre à peu près l'intrigue. Bien que des séquences soient développées pour des raisons de gameplay, les autres ne sont pas oubliées. Entre le jeu pur et les cinématiques, quasiment tout le film est retranscrit, ce qui est fort sympathique.

Mais là où ça devient vraiment intéressant, c'est avec les six niveaux bonus, débloqués au fur et à mesure de l'histoire principale. Ceux-ci racontent des évènements antérieurs au film et, pour certains, inédits :
  • la Chasse au Rathtars, où on découvre comment Han et Chewie s'y sont pris pour les attrapper sur Twon Ketee (inédit).
  • Poe à la rescousse, qui reprend l'épisode éponyme de la série animée Lego The Resistance Rises, où celui-ci part sauver l'Amiral Ackbar
  • Crimson Corsair, où Sidon Ithano et ses acolytes sont engagés par la Résistance pour voler un vaisseau du Premier Ordre (inédit)
  • Troubles sur Taul, où le Capitaine Phasma attaque un vaisseau de la Résistance pour récupérer des informations (prologue au comic C-3PO)
  • Assaut Ottegan, mission durant laquelle le Premier Ordre attaque Arthon, dont les Ottegan ont fourni la fameuse carte à Lor San Tekka  (inédit)
  • le Retour de Lor San Tekka, qui décrit son retour à Tuanul, après la mission précédente (inédit).
  • et d'autres également disponibles en DLC, dont la survie de Poe sur Jakku (scène présente dans la novélisation), la Bataille de Takodana du point de vue des méchants, et deux soldats qui s'échappent de Starkiller avant sa destruction (inédit).

On regrettera par contre, qu'un niveau sur D'Qar avant l'assaut sur Starkiller soit plutôt anecdotique, voire inutile. Pour vous faire une idée, Leia doit d'abord accéder au poste de commandes de la base en réparant portes et mécanismes (les résistants bloqués dans leur propre base, faut le faire), puis partir à la recherche de matériel pour le Faucon, sans oublier les Cookiees Wookiees pour Chewie. Ce niveau est certes fun comme les autres, mais on se demande ce qu'il vient faire là...

Bref, non seulement cet opus suit le film, mais il en rajoute, apportant sa modeste pierre à l'édifice Star Wars. Pour un jeu à base de rigolade et plutôt orienté pour les jeunes, c'est tout de même remarquable, et loin d'être le cas de tous les jeux sortis récemment. Et le tout bien évidemment pétri d'humour, entre gags visuels et référence aux films de la saga.

Bande-son

On retrouve évidemment, comme dans la plupart des jeux Star Wars, la bande originale des films, signée John Williams, pour le plus grand bonheur de nos oreilles. Rien de particulier à signaler de ce côté-là.

Par contre, grande nouveauté Lego Star Wars (d'autres jeux Lego l'ont aussi), les cinématiques sont doublées et, excusez du peu, avec les voix originales des acteurs (ou doubleurs) du film. Et ne vous y trompez pas, il ne s'agit pas simplement de copié-collé des répliques du film, nombre d'entre elles sont inédites et doublées spécialement pour l'occasion.

Bref, une réussite sonore.

Durée de vie

Douze niveaux pour l'histoire, 6 niveaux bonus, c'est-à-dire autant que pour chacune des trilogies dans les précédents opus (et globalement dans les jeux lego on a 6 niveaux par films). Ils sont tous relativement longs par rapport aux autres jeux, sauf étonnament un, qui reste tout de même correct. Bref, de quoi bien s'amuser. Comptez 20 à 30 minutes chacun. Le tout à doubler pour récupérer tous les bonus cachés. A ceci s'ajoute l'exploration du monde ouvert sur les différentes planètes. Comptez au total dans les 20-25 heures de jeu pour atteindre les 100%. Sans compter les DLC à venir bien entendu.

La durée de vie est donc tout à fait acceptable, pas de craintes de ce côté-là.

Conclusion

Un jeu Lego fun comme d'habitude, qui suit fidèlement le film et intègre des aventures inédites. Un gameplay qui fait toujours recette avec nombre de nouveautés très sympathiques. Une foultitude de personnages et des heures d'amusement. Le tout dans des environnements très soignés et avec nos musiques préférées, sans oublier une bonne dose d'humour.

S'il fallait absolument trouver un point négatif, je dirais que les niveaux supplémentaires en DLC, c'est assez moyen. Mais bon, paraît que c'est normal de nos jours...

Bref, que demande le peuple ?

LEG0 Star Wars : Le Réveil de la Force
Plate-forme :  PC

Points positifs

  • l'humour
  • les environnements
  • les ajouts à l'histoire
  • les nouveautés de gameplay
  • les doublages
  • des niveaux nombreux et assez longs

Points négatifs

On cherche...

Note :
(98 %)
SWU fan database
 

Statistiques globales

44 membres le possèdent (qui ?)
45 membres y ont joué (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité