StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
LEGO Star Wars : Le Jeu Vidéo
Fiche et test (PC) | Test (GBA)
LEGO Star Wars : Le Jeu Vidéo
 
  • Genre Action 3D
  • Série Lego Star Wars
  • Année de sortie 2005
  • Année et période -32 à -19 (Emergence de l'Empire)
  • Plate-forme(s) PC  PlayStation 2  Xbox  Game Boy Advance  GameCube  Macintosh
  • Revivez les trois premiers épisodes qui constituent la Prélogie dans leur version Lego. Les briques s'empilent et se mettent en scène pour votre plus grand plaisir !
  • Note du staff SWU
     (78 % - Tests SWU)
  • Note des internautes
     (75 % - 10 commentaires)

Lego VS Playmobil

A votre avis, qui gagnerait entre une armée de Lego et une autre de Playmobil ? Moi, j’ai toujours préféré les Lego. Parce qu’ils nous permettaient d’inventer, de créer et de se dépasser niveau imagination. Playmobil c’est McDonald. Du déjà fait, du pré-maché. Apparemment, c’est exactement pour cette qualité que les Lego accueillent désormais des licences dans leurs boites. Mais désormais, c’est aussi de façon virtuelle que ces invités de marque viennent nous envahir. Joie !

Rude fut l’information pour ce jeu des plus bancals dans son concept. On se demande même comment Lego a réussi à imposer ses idées à Eidos, bien mal en point financièrement d’ailleurs, en voulant mixer un « truc pour gamins » et une Saga sans frontière d’âge. Et puis, la caricature, les fans n’aiment ça que lorsque c’est bien fait. Bref, vous l’aurez compris, LEGO Star Wars est un projet plutôt risqué. Surtout que niveau crédibilité, les développeurs ont souffert de l’excentricité de leurs idées.

Mais voilà, il est enfin sorti et, bizarrement, il en a plutôt pas mal dans le ventre... 

Il ne casse pas des briques ?

Star Wars Lego se présente techniquement comme un jeu de plateformes/action avec une caméra dynamique qui suit les personnages joués de façon très originale, bien rythmée. Dommage d’ailleurs que celle-ci ait trop bu et qu’elle ne puisse s’empêcher quelquefois de se manger deux ou trois murs virtuels. Mais rien de bien grave, juste de quoi vous donner une excuse valable lorsque vous ratez un saut un peu risqué.

Plusieurs attaques sont disponibles. Le sabre laser a plus d’un tour dans son sac et via quelques combos, mêlés à quelques sauts bien ajustés, vous découvrirez quels sont les coups spéciaux à utiliser selon la situation. Par exemple, un double saut suivi d’un coup de sabre laser fera plonger votre personnage directement sur l’ennemi, le sabre bien en parallèle avec sa chute. Un coup des plus efficaces contre un bouclier Droideka ! Tout ça pour vous dire que contrairement à ce qu’il semblait proposer, Lego Star Wars demande un minimum de connaissances en combos pour y jouer de façon parfaite et espérer le finir à 100%. Il suffit rarement de bourriner un peu partout, même si au final l’impression est la même... 

La Force est aussi malléable. Celle-ci vous permettra de façon très efficace graphiquement de vous emparer de blocs de Lego et, automatiquement, de construire ponts ou élévateurs qui vous permettront d’atteindre votre but. Vous pourrez aussi faire exploser les portes qui bloquent votre passage ou encore faire bouger quelques objets pour les assembler de façon à vous ouvrir une voie quelconque où à vous frayer un chemin vers une destination surélevée. La Force vous permet bien entendu, en combat, de repousser l’ennemi, voire de le faire éclater en une multitude de briques. Fendard !



Certaines phases de véhicules sont aussi implantées dans le jeu. Au programme, courses de pod-racer, Starfighter contre Fédération du Commerce ou encore, un véhicule de la Guerre des Clones en plein échappatoire de Géonosis. Si ces phases sont très amusantes et assez dynamiques, elles ne sont que trop rares. Mais le dépaysement est garanti et donne un nouveau souffle à certains niveaux un peu justes niveau fun.

Mais ce qui fait l’originalité de ce titre c’est l’orientation de ses situations. Le scénario reprend de nombreux passages des trois films (d’ailleurs, n’entamez pas les niveaux de l’Episode III sous peine d’être méchamment spoilé ! On vous aura prévenus !) de façon comique. Ainsi, Obi-Wan Kenobi en Padawan est un Mr-Bean en puissance, Anakin Skywalker passe du visage d’ange à celui de démon, etc. Les stéréotypes et autres clichés sont légions, très drôles mais malheureusement trop rarerement. Les parties de jeu ne sont pas comiques (tant mieux, d’ailleurs) et les cinématiques le sont une fois sur deux. Dommage que le concept de la parodie n’a pas été poussé à l’extrême. Le jeu y aurait gagné en intérêt. Ici, les cinématiques sont presque inutiles. Dommage.

50 personnages !

Tout au long de votre aventure, qui vous permettra de jongler entre les divers protagonistes de l’histoire, vous vous retrouverez nez à nez avec une porte à ouvrir via C-3PO, une commande à actionner avec R2-D2, un trou de ventilation que seul Anakin enfant ou Boba Fett peuvent utiliser. Si le personnage ne fait pas parti de votre équipe actuelle, vous ne pourrez pas le diriger. Tout cela pour vous obliger de façon originale à recommencer le jeu ! En effet, une fois un niveau fini, celui-ci est disponible en Freeplay. Ce mode consiste à rejouer le niveau terminé en ayant la possibilité de changer instantanément de personnage parmis tous ceux que vous avez débloqués dans le jeu. Il y en a 50 en tout !

Pour les débloquer, deux solutions : la première est de finir un niveau mettant en scène de nouveaux personnages et l’autre est de se rendre au menu principal et d’acheter, via les pièces de Lego obtenues dans le jeu, de nouveaux personnages. Pour l’exemple, sachez que Jango Fett vaut pas moins de 35 000 pièces et que Boba Fett (enfant) n’en vaut qu’environ 500. Il va falloir la jouer fine pour posséder tous les personnages !

Mode Freeplay

Ce mode Freeplay permet d’obtenir tous les bonus. Car en effet, dans chaque niveau sont dissimulés 10 trésors. Ceux-ci ne sont pas tous disponibles de façon classique et ce n’est qu’en revenant au jeu une deuxième fois que vous pourrez tous les trouver. Ces 10 trésors vous permettront de construire des vaisseaux bonus qui seront entreposés dans un garage. Il en est de même pour la jauge de Lego qui, dans chaque niveau, vous propose d’être remplie à son maximum via le ramassage de pièces Lego. Ces quelques suppléments apportent un challenge des plus bénéfiques au jeu qui souffre, malheureusement, d’une durée de vie plus que bancale. Pour finir une fois le jeu, il vous suffira de quatre à six bonnes heures. Aie !



Mais le principal problème vient plutôt de l’intérêt général de ce soft. 30 € (45 pour les version consoles) pour un remake enfantin de votre Saga préférée, est-ce du vol ? La question est posée, à vous d’y répondre en vous procurant, ou non, ce jeu honnête qui, au-delà de son aspect « amusement rapide » n’en oublie pas de s’imposer comme une bonne dose de fun, pour tout public. Surtout qu’il est accompagné d’un mode 2 joueurs des plus savoureux.

Bien loin d’être un chef d’œuvre, en marge des autres titres, Lego Star Wars : Le Jeu Vidéo est aimé ou détesté, mais ne laisse pas indifférent. Il ne fait aucun doute que le concept de base est à surveiller de très près. Si il ne lorgne pas du coté du très commercial, le principe du remake d’une licence avec une autre est plutôt intéressant. A essayer au moins une fois, donc. Mais si vous hésitez, attendez l’occaz...
LEGO Star Wars : Le Jeu Vidéo
Plate-forme :  PC

Points positifs

  • Le look Lego
  • Le Concept
  • Très amusant
  • Les bonus
  • Le multijoueur
  • Le prix PC (30 € contre 45 € pour les consoles)

Points négatifs

  • Caricature assez limitée
  • Durée de vie médiocre
  • Intérêt très limité
  • Les spoilers de l’Episode III
  • Injouable au clavier (PC)
Note :
(76 %)
SWU fan database
 

Statistiques globales

121 membres le possèdent (qui ?)
140 membres y ont joué (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité