StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Skywalker passe à l'Attaque
  • Titre original Skywalker Strikes - Star Wars #1 à #6
  • Genre Comic-Book
  • Série Star Wars (Marvel) (Vol. 1)
  • Univers Officiel
  • Année et période 0 (Empire)
  • Scénariste(s) Jason Aaron
  • Dessins John Cassaday
  • Traducteur(s) Thomas Davier
  • Synopsis : Luke Skywalker et la bande de racailles que sont les Rebelles se battent contre l'Empire Galactique, et sont encore sous le coup de leur plus grande victoire - la destruction de la super station spatiale connue sous le nom d'Étoile Noire. Mais l'Empire est encore loin d'être défait ! Rejoignez Luke et la Princesse Leia, les contrebandiers Han Solo et Chewbacca, les droïdes C-3PO et R2-D2 et le reste de l'Alliance Rebelle durant leur combat pour la liberté, face aux forces du mal de Dark Vador et de son maître, l'Empereur.
  • Note du staff SWU
     (66 % - 6 commentaires)
  • Note des internautes
     (65 % - 11 commentaires)
     (68 %)
    Ça y est, déjà six mois que nos chers héros font la fête dans les cases de chez Marvel. Alors qu’a donné ce changement d’éditeur? La qualité est-elle au rendez-vous? Mais surtout l’histoire justifie-t-elle d’en vendre un million d’exemplaires ?!

    I) L’Histoire  

    Au début de l’arc, elle tient en trois mots, et pas des mots du genre « grandiose, superbe ou encore wahou » mais plutôt : « arriver, BOUM, repartir ». Alors attention je ne dis pas que c’est mauvais, c’est un bon divertissement qui ne fait rien d’autre que donner au public lambda ce qu’il veut : du gros combat, des gros flingues, des chars, des explosions de partout, des poursuites et bien sûr du sabre laser. On a donc droit à une surenchère dans ces, seulement, trois premières issues, allant jusqu’à ramener Vador alors qu’il n'a techniquement rien à faire là …    
    Si on y réfléchit deux secondes et que l’on met ça en parallèle avec d’autres œuvres canons : déjà MOI si j'étais chef des rebelles je n’enverrais jamais mes trois/quatre plus grands héros sur la même mission périlleuse au risque de les perdre tous ! Et cela est d’autant plus cocasse que dans la BD sur Leia justement, on refuse de la laisser partir car elle est trop précieuse, ALORS POURQUOI ici on laisse faire ??? Ensuite dans le roman Heir to the Jedi, qui se passe avant, Luke s’entraîne à manier la Force, le genre d’entraînement qu’il aurait pu utiliser à deux/trois occasions dans ces planches, mais encore une fois non on laisse couler. Pour moi le Story Group ne fait pas bien son job, car on se doute qu’ils ne vont pas nous intercaler une incohérence monstrueuse, mais sur ce genre de petits détails, qui ne demande pas de réunir un comité interministériel puisque moi tout seul j’y ai pensé, un peu d’attention ne ferait pas de mal…    
    En parlant d’incohérences, la rencontre Vador VS Luke se passe finalement bien, ne pose pas de problème, mais il ne faut pas que ça se reproduise à chaque arc… Seul bémol, vous m’excuserez le terme mais Vador fait preuve d’une connerie sans nom lorsqu’il parle à Luke, en ne se rendant pas compte que c’est lui qui a détruit l’Étoile Noire. Il faut croire que les scénaristes en ont oublié la Force, « Vous ne savez pas qu’en l’utilisant on peut savoir quand quelqu’un ment, ou encore sentir s'il s’agit de la même personne ? » .  
    Par la suite, j’attendais beaucoup de ce retour sur Tatooine, retour aux sources, mais finalement c’est mal utilisé et totalement éclipsé par un Boba Fett grandiose ! Un très bon mal pour un bien ! D'ailleurs ce petit journal en fin d'arc me plait bien…   
    Et oui notre chasseur de primes préféré tient ici un rôle important, il est dur, impitoyable, implacable… Du Boba comme je veux en voir plus souvent.   
    Je ne m’étendrai pas sur la fin d’intrigue de Leia et Han qui est du recyclé à mort de l’ancien canon, voir Infinities (vielles BD Marvel des années 80) où on arrivait sur une planète, on regarde si on peut y installer une base rebelle, on découvre des bestioles/des autochtones/ un piège de l’empire/une menace surgie du passé (rayez les mentions inutiles) et on passe à la planète suivante. Cette intrigue deviendra j’espère aboutie et intéressante dans l’arc suivant…   

    Ça reste donc un bon divertissement de masse avec comme d’habitude une résolution de conflit trop facile/rapide, où on évite les scènes qui peuvent poser problème, en éludant ou en sautant directement « à la case Faucon ou X-Wing ». Pour le Faucon d’ailleurs, vous apprendrez qu’on peut, après qu’il se soit fait démonter pendant une bonne heure, le réparer avec un et un seul coup de fer à souder ! A se demander ce qu’ils font dans l’Empire Contre-Attaque…  

    36/50

    II) Dessins  

    Il faut quand même en parler, c’est très inégal. Autant des fois je crie au génie ou au grand art, autant des fois je me demande qui sont les patates dessinées… Et c’est d’autant plus bizarre que généralement un auteur sera meilleur en gros plan et un autre pour ce qui est du décor, mais là c’est inégal dans tous les domaines, même si heureusement j’ai vu davantage de « plus » que de « moins ». Après avoir lu l’ensemble, je dirai que l’auteur est bon pour faire un plan « moyen », un mot doit exister mais je n’ai pas fait d’école d’art donc pardonnez le profane que je suis. Il est donc doué pour dessiner un perso qui n’est pas totalement au premier plan ! De même un plan de profil sera très bien exécuté et ressemblant aux personnages des films alors qu’un plan de face pourra vous choquer et vous devrez deviner le personnage à la couleur de ses cheveux.   
    Cassaday est très doué pour reproduire un posture, une expression d'un personnage issue des films. Il y a des visages je peux dire avec précision : "c'est la tête que fait Luke dans la fosse du Rancor dans l'Episode VI". Je le vois très bien avec sa télécomande à faire pause pour reproduire un élément dans le comics.
    Très déçu aussi des combats de sabres en accordéon sans aucun dynamisme avec une poignée qui rétrécit à chaque case… Je préfère les trainées de sabres floues à ces barres immatérielles...   
    J’attendais aussi beaucoup des plans spaciaux (entendez dans l’espace) et pour le coup je suis pas déçu ! Cassaday arrive merveilleusement bien à retranscrire les vaisseaux de la saga ! (vous le voyez le « mais » arriver ?) MAIS quand il invente un nouveau vaisseau, c’est la catastrophe… Fade, aucun charisme/esthétique, différent à chaque plan…   
    Pour résumer Cassaday je n’aurai qu’un mot : irrégularité !

    32/50

    + Les plus

    Boba   
    Le calepin   
    Les véhicules en dessin

    - Les moins

    Surabondance de Big Three   
    Dessin en gros plan   
    Conclusions 1000x trop rapides
  • 12/03/2015
     (65 %)
    Deuxième comics de l'univers officiel, mais cette fois-ci, traitant d'une période exclusive et toute nouvelle : le post-épisode IV (quelques jours après la destruction de l'Etoile Noire). Les 6 premiers numéros forment donc le premier arc de la série Star Wars, intitulé Skywalker Strikes. Cette critique sera divisée en 2 parties à chaque fois : Une partie pour les 3 premiers numéros, une autre sur les 3 derniers.

    Scénario : 

    Pour ce premier numéro, c'est Jason Aaron aux commandes et qui livre là sa première oeuvre pour Star Wars. C'est sur Cymoon 1 que ça se passe, toute nouvelle planète (que ce soit UE Legend ou UE Officiel) renfermant la plus grande usine d'armes/vaisseaux/véhicules de l'Empire. Les rebelles débarquent sur la planète, se faisant passer pour des négociateurs de Jabba. On retrouve tous les personnages classiques de la Saga : Luke, Han, Leia, Chewbacca, C-3PO et R2-D2 et bien-sûr, Dark Vador. Bon, et bien franchement, disons le clairement, ça casse pas 5 pattes à un dewback. Ca n'arrête pas, ça tire et ça explose de partout, avec quelques coups de sabre laser par-ci par-là. Le scénario est vraiment trop facile, en mode tout-est-bien-qui-finit-bien-mais-on-sait-pas-comment. C'est à la limite des facilités scénaristiques vraiment. Alors forcément c'est aussi là qu'est la difficulté avec ces personnages, c'est-à-dire qu'avant l'épisode V, il ne peut rien leur arriver, donc il faut être original pour satisfaire et surprendre le lecteur. On notera quand même la touche d'humour très agréable et qui nous rappelle notre bonne vieille trilogie (C-3PO et la relation Han/Leia notamment).

    En ce qui concerne la deuxième partie du comics, on change complètement de rythme. Des moments calmes où l'intrigue avance tranquillement et où rien n'explose. Bref, des moments intéressants qui remontent largement la qualité de l'arc. D'ailleurs, ça servira finalement à quelquechose tout ce bazar sur Cymoon 1 puisque Vador va rechercher les responsables de tout ce rafût afin de les capturer. C'est également très agréable de suivre Han Solo/Leia d'un côté, et Luke de l'autre, qui se séparent et prennent un chemin complètement différent durant cette deuxième partie. Voir qu'ils se séparent et ne sont pas sans arrêts ensemble c'est bien, surtout pour le scénario. Le dernier numéro est assez riche en révélations, et c'est ce qui manquait totalement à la première partie, avec une fin prévue et aucun rebondissements notables. Finalement, Aaron a fait du bon boulot. Les trois premiers numéros laissent perplexe, tandis que les 3 derniers sont très plaisant à la lecture. Il a réussi à transmettre quelques émotions via plusieurs scènes digne des films et forcément, ça fait plaisir.

    Dessin : 

    Là par contre, rien à dire, Cassaday a fait de l'excellent boulot pour cette première partie. C'est hyper fluide et les personnages sont très bien faits - à part quelques plans un peu "limite" pour Dark Vador, où on pourrait penser qu'il a un peu trop mangé depuis la destruction de l'Etoile Noire. A défaut de voir la même chose tout au long de la lecture, au moins les dessins valent le coup. 

    Concernant la deuxième partie j'ai été assez déçu ! Han Solo et Leia sont ratés sur plusieurs planches et ça fait vraiment tâche. Ce qui est totalement surprenant, c'est que d'une page à l'autre on passe du beau au moche. Globalement c'est réussi, mais j'ai été surpris de voir quelques visages totalement ratés sur plusieurs planches - choses que je n'avais pas vu dans les 3 premiers numéros et qui sont beaucoup moins criantes.

    Conclusion : 

    Marvel nous a donc sorti un premier arc assez intéressant mais trop pauvre au niveau du scénario, et parfois juste au niveau des dessins. Ils n'ont sans doute pas osé prendre de risques, surtout qu'il faut bien se souvenir que le numéro 1 était le premier comics de l'UE Officiel chez Marvel. Personnellement je m'attendais un mieux, avec une première partie décevante mais une deuxième partie assez intéressante et plus poussée. En fait l'idéal aurait été de faire l'arc en 4 numéros, avec les 3 premiers compactés en 20 pages. Enfin, j'espère voir plus de scénarios ambitieux à l'avenir, et maintenant que la machine est lancée, j'attends de voir !
  • 14/03/2015
     (70 %)  •  Langue : VO
    Bon, premier comic SW chez marvel depuis des années et mettant en scène Luke, Han, Leia, Chewie... bref toute la bande, entre l'épisode 4 et 5.

    Déjà dans l'UE légende, ce temps entre les 2 films était déjà bien raconté. Avec des comics plus ou moins bon.

    Et ben là on a vraiment l'impression de se trouver dans du SW tel que l'on avait depuis des années. La seule petite différence, c'est que c'est officiel.

    Plein de clins d'oeil visuels à la trilo d'origine. Les dessins sont plutôt beaux, malgré certains plans bof. Le scénar, là c'est moins passionnant. Le truc est, bien évidement prévisible, et tient sur 2 lignes.

    C'est un bon petit comic pas indispensable et qui commence peut être pas de la meilleur manière ce nouvel UE, étant donné que c'est du vu, vu et rerevu dans l'ancien UE. Moi quand on me dit"nouvel UE", j'attend du neuf!
  • 04/06/2015
     (60 %)  •  Langue : VO
    Scénario :

    On va pas se mentir : c'est meilleur que la série de Wood parue chez Dark Horse. Mais ça reste quand même d'un niveau affreusement bas. Les deux ingrédients du scénariste sont : je manque cruellement d'imagination en ne proposant aucune surprise au lecteur (je sais pas moi, rien qu'à la fin, s'ils s'étaient barrés sans avoir réussi à détruire l'usine, rien que ça aurait été plus sympathique), et je bourrine pendant 80 pages. Parce que ouais, chez Marvel ils doivent croire que le lecteur moyen de comic n'est pas capable de réfléchir à une intrigue poussée.
    Côté personnages, seul Vador a un peu d'intérêt (et encore si l'on oublie son WTF face à Luke), les autres sont à peu près aussi intéressants que ce que je vais manger ce soir.
    Evidemment, l'auteur n'oublie pas de glisser un ou deux points aberrants, comme le Faucon qui passe 10 pages à être mis en pièces et qui est en état de marche en 3 secondes. A moins que les autochtones soient débiles et ne récupèrent que des pièces inutiles...

    La deuxième partie du comics est plus intéressante, avec beaucoup moins de bourrinage et une intrigue qui semble se mettre en marche. Mention spéciale à Boba Fett, qui a ici la classe, tout simplement. Le mystère entourant les dernières pages avec Luke nous donne envie de lire la suite, et l'arrivée d'une mystérieuse femme promet...

    Dessins :

    Lorsque l'on a appris le passage de la licence chez Marvel, beaucoup se sont enthousiasmés car on allait avoir des dessinateurs "qui déchiraient leur race". Alors certes John Cassaday n'atteint pas la médiocrité d'un Brian Ching ou d'un Colin Wilson, mais c'est très très loin d'être beau... Les personnages sont à peine méconnaissables, changent de tête toutes les cases... Du mieux sur les décors, mais sans qu'il y ait trop de détails non plus...
  • 04/06/2015
     (60 %)  •  Langue : VO
    Critique 100% Spoilers !!

    L'arc se découpe en deux parties. La première est rentre-dedans au possible, avec une mission pour détruire une base militaire de l'Empire. Alors soit, de voir les rebelles en mission c'est sympa, ça montre qu'il se passe quand même des choses pour construire et étendre l'alliance entre les films. Bon, évidemment, c'est nos héros qui s'y collent, avec tous les clichés possible. Le pire étant je pense C-3PO qui fait du C-3PO, au point de carrément se faire démonter comme dans l'Empire Contre-Attaque. Ça, il pouvait vraiment s'en passer ! Idem pour les costumes que portent Luke et Leia au départ, qui sont les-mêmes que celui de Lando dans la cours de Jabba. Quelle originalité !

    Donc le reste, c'est une grosse bagarre, avec une rencontre entre Luke et Vador. Dispensable, mais en même temps ajoute des enjeux et des doutes aux deux personnages, qui déclenchent la suite des événements qui montent en intérêt.
    Donc la seconde partie de l'arc, tout le monde se sépare. Vador est remplacé par Boba Fett qui part en quête pour trouver le nom du jeune pilote qui a détruit l'étoile noire. C'est le bon point de cette partie, avec un Luke en quête d'identité suite à sa performance ridicule face à Vador, et un Boba qui est sur traque cet inconnu. Les deux personnages se retrouvent sur Tatooine en suivant tous les deux la trace de Ben Kenobi. Une idée intéressante, bien que le passage dans la maison du vieux Ben soit vraiment expédié. J'aurais préféré que Luke y passe plus de temps avant l'arrivée de Boba. Luke se fait bien démonté avant de s'en sortir avec un gros coup de bol. Pourquoi pas :paf:
    De l'autre côté, c'est Han et Leia, avec une mission franchement pas intéressante, et qui se déroule n'importe comment. D'accord Han est encore impétueux par rapport à son personnage du Retour du Jedi, mais en même temps, c'est lui le champion de l'infiltration non ? Donc sa réaction de panique face à deux Tie Fighters... Moué. Et je ne parle même pas de l'arrivée du nouveau personnage et de sa relation avec Solo qui me laisse perplexe pour l'instant. J'attends de voir ce qu'ils vont en faire avant de me prononcer par contre ;)

    Et j'en viens au gros point négatif de cette série, les dessins des personnages. Alors là, pfiou. C'est facile quand on peut recopier des poses et des angles similaires aux films, où l'on se retrouve avec de superbes visages, proches d'une photo, mais alors dès qu'on sort de cette ligne, aïe. On a même du mal à reconnaître les traits des personnages !! Vraiment décevant. Et l'image qui m'a le plus fait crié au scandale, c'est le passage où Han et Leia se retrouvent dans la masse de nuage de la dernière planète qu'ils visitent. Un jolie photomontage pour illustrer les nuages, ils ne se foulent pas trop ! Mais du coup le décalage avec les dessins des personnages ne passe juste pas du tout...

    En conclusion ? Première partie franchement moyenne au niveau de l'histoire, mais une action assez fun, bien que trop stéréotypée. Et une seconde avec deux chemins différents. Si l'histoire de Luke et Boba m'a vraiment emballé, je ne peux en dire autant du duo Han et Leia. D'ailleurs, il est passé où Chewbacca ? :transpire:
  • 08/09/2015
     (70 %)  •  Langue : VF
    Peu de temps après la destruction de l’Étoile Noire, l'Alliance Rebelle vise un nouveau coup d'éclat : s'en prendre à l'une des plus grandes usines d'armement de l'Empire, sur la lune Cymoon 1 ! Et si leur infiltration est une réussite, la suite risque fort d'être perturbée par l'arrivée sur place de Dark Vador, le Seigneur Noir des Sith, obsédé par la recherche du pilote rebelle qui a détruit la station de combat, celui-là même qui est « protégé par la Force »... Échapper à Vador est une chose, fuir Cymoon en sera une autre !

    Janvier 2015 voit le début de l'ère des comics Star Wars par Marvel, avec le lancement d'un véritable vaisseau-amiral de la toute nouvelle franchise comics, un titre sobrement baptisé Star Wars et réalisé par les talentueux Jason Aaron et John Cassaday. Et grâce à une campagne marketing savamment orchestrée et à un nombre hallucinant de couvertures variant, le premier numéro va avoir droit à des ventes record, dépassant le million d'exemplaires ! Mais cet arc vaut-il vraiment un tel déchaînement de passion ? :?

    Skywalker passe à l'attaque se décompose en deux parties : la première relatant la mission sur Cymoon 1 (pendant les trois premiers numéros), la suivante en dévoilant les conséquences et séparant les héros en envoyant Luke sur Tatooine tandis que Han et Leia explorent ensemble la Bordure Extérieure à la recherche d'un monde susceptible d'abriter l'Alliance. Nulle mention de Yavin IV ou d'une quelconque riposte militaire de l'Empire : ce n'est toujours pas dans cet univers que l'on apprendra ce qu'il s'est passé les jours suivants l'assaut sur l'Etoile Noire... :neutre:

    Sans livrer un récit totalement convaincant, Jason Aaron se tire plutôt pas mal de ce cadeau empoisonné qu'à du représenter Star Wars #1 et par voie de conséquence le premier arc. S'il convoque la quasi-totalité du casting de la trilogie originale – ce qu'on pourra d'ailleurs lui reprocher, mais j'y reviendrais – et nous délivre quelques événements assez malvenus – ou qui aurait pu arriver plus tard dans la série – il a en revanche parfaitement saisi le caractère des personnages. Fermez les yeux, imaginez-vous les acteurs prononcer ces dialogues : Han est un vaurien charmeur, Vador ne s'exprime que lorsque c'est nécessaire, Luke est en proie au doute mais veut bien faire... Les personnages sont parfaitement respectés. Ce sont bien eux, pas de doute là-dessus ! :oui:

    Mais à trop vouloir en faire, on se prend parfois les pieds dans le tapis. Les clins d’œil sont une chose, les coups de coude appuyés au lecteur pour lui montrer à quel point l'auteur maîtrise l'univers en sont une autre. Et entre le sort de C-3PO, les déguisements de Luke et Leia, le Faucon qui ne marche pas mais en fait si ou bien l'incapacité de Vador à additionner deux et deux lorsqu'il se retrouve face à Luke, difficile de ne pas hausser les sourcils de lassitude... Et c'est finalement lorsque la partie sur Cymoon 1 se termine que l'on voit vraiment ce que l'auteur entend nous proposer. On imagine très bien cet arc en film, avec le passage sur Cymoon qui aurait représenté les 30 premières minutes d'un long-métrage. Là, les choses traînent en longueur... Même si au final, Jason Aaron nous donne envie d'être au prochain arc qui, maintenant que les présentations auront été faites, devra davantage convaincre le lecteur.

    John Cassaday est un artiste talentueux, mais qui n'est pas réputé pour sa rapidité d'exécution. Et là, dans cet arc, ça se voit. Les choses démarrent pourtant pas mal, mais au fur et à mesure que les numéros avancent, on sent le dessinateur pressé par le temps, obligé de fournir des décors moins détaillés, des visages moins réussis. Et si certaines séquences – comme celle d'ouverture, ou bien la première apparition de Vador – sont très réussies, d'autres le sont nettement moins – comme en témoignent la fuite du Faucon de Cymoon ou bien la dernière scène impliquant Vador, dont on aurait imaginé la colère plus... dévastatrice. :neutre:

    Au final, ce premier arc de Star Wars, s'il ne mérite absolument pas le battage médiatique qui a été fait autour, est tout de même honorable, et la lecture est loin d'être désagréable. Néanmoins, on pourra reprocher au scénariste son envie de nous dévoiler en un arc tout le casting de la trilogie originale, ainsi que le sentiment que plusieurs « cartouches » ont été grillées en à peine six numéros... Même si d'un point de vue commercial, c'est synonyme de carton assuré. C'est maintenant que nous allons pouvoir juger le travail du scénariste, sur la durée, et les promesses de fin d'arc sont pour le moins intrigantes et alléchantes.

    La lecture demeure tout de même chaudement conseillée. Et un conseil : à l'issue de l'épisode 3, lisez Dark Vador #1 – qui exploite les conséquences des événements de Cymoon, en plus d'introduire des personnages que l'on revoit dans la suite de l'arc d'Aaron – avant d'enchaîner par le numéro 4 de Star Wars. Les deux séries sont en effet intimement liées et connectées !

    Note : 70 %
Univers
 
Ce livre fait partie de l'Univers Officiel Star Wars.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

244 membres le possèdent (qui ?)
217 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité