StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Prison Rebelle
     (56 %)

    Tout comme le troisième arc de de la série Dark Vador, cet arc-là aura été plus court : 4 issues. Il permet aussi d’accueillir aux dessins Leinil Francis Yu, qui n’en est pas à son galop d’essai, puisqu’on avait déjà pu le voir sur l’annual de Dark Vador. Verdict !

    Scénario : une idée originale ...

    La mémoire étant ce qu’elle est, je ne me risquerai pas à dire que c’est du jamais vu, mais en tout cas personnellement le contexte de cette histoire ne me dit absolument rien parmi toutes les productions Star Wars que j'ai pu lire précédemment. Toute l’intrigue repose sur l’idée que les Rebelles, même sans avoir de base, possèdent une immense prison au plus près d’un soleil, donc que ce soit pour la prison ou sa localisation, je dois dire que j’ai été bluffé !

    Ça c’est pour le contexte, car même si la révélation de l’ennemi est très bien trouvée et bien amenée, le reste est toujours très bateau. En même temps, c’est toujours le même problème avec cette série : on tourne les pages en sachant comment ça va finir. Il n’y aura toujours aucun enjeu tant que l’intrigue repose sur Han, Leia et Luke. Je m’explique : il est possible de faire une intrigue qui contiendrait du suspense avec ces personnages, par exemple s'ils devaient sauver un monde, ou empêcher la destruction d’un vaisseau : on se demanderait s'ils y arriveraient ou pas. Mais l’ensemble des intrigues actuelles consistent à : sauver Luke, sauver Leia, sauver 3PO, etc (le summum étant dans Vador Down où il y a uniquement ça dans l’intrigue). Donc ici, comme d’habitude, on s’ennuie.

    MAIS j’y ai cru, longtemps, et j’ai été déçu. Car pour une fois, Leia n’est pas la seule en danger, puisqu’elle elle est entourée de Sana et Aphra. J’ai cru que ça apporterait du piquant et du suspense, mais non. Car comme d’habitude, la série Dark Vador spoile le sort d’Aphra et Sana n’est jamais en danger dans le comics.

    Le Status Quo est donc maintenu.

    Je terminerais juste avec le grand méchant de l’arc, celui qui attaque la prison, en réfléchissant un peu on devine de qui il s’agit mais ça reste une excellente idée de réutiliser ce personnage, même si on assiste, encore une fois, à une fin en mode bisounours.

    Ah et pendant que j’y pense : joli teasing de fin qui laisse présager beaucoup de bon pour le prochain arc !

    31/50

    Dessins : ne pas négliger la colorisation ...

    Mais bon dieu quand on a un bon coloriste on le garde ! Yu, dont j’ai plus ou moins apprécié le travail sur l’annual Dark Vador, change ici de coloriste et c’est d’un fade…

    Je sais que la localisation de l’histoire n’aide pas : ils sont près d’un soleil, donc toute la lumière (et il y en a beaucoup) doit être jaune/blanc/orangée. Mais pourquoi le faire de manière fade ? Curiel par exemple fait toujours tout de manière flashy, là on croirait du Noto en sachant que Noto, s'il y a bien une chose qu’il ne sait pas coloriser, c’est la lumière (j’en reparlerai dans ma critique de Poe Dameron dans quelques mois). Tout ça pour dire que le style légèrement bancal de Yu n’est absolument pas mis en valeur.

    Sinon, on retrouve les problèmes habituels de Leinil Yu, un manque de détails flagrant par endroit, et une surabondance à d’autres. Son principal souci reste sa multiplication des traits, donnant un coté brouillon que j’apprécie en règle générale, mais là, il ne sait pas se contrôler. Multiplier les traits sur un décor ou un personnage âgé oui ça rend très bien (cf le premier one-shot sur Obi-Wan, ou les décors de cet arc… quand il en fait), mais sur des jeunes comme Han, Luke, Leia, Sana and co NON ! On croirait que Luke et Han ont pris 10 ans d’un coup.

    25/50



    + Les plus

    Contexte de l’intrigue 
    Le méchant

    - Les moins

    La colorisation 
    Aucun suspense

  • 29/05/2016
     (65 %)
    Cet arc de 4 numéros suit directement le cross-over Vader Down. Par consequence, on suit directement la suite des aventures de nos rebelles ainsi que d'Aphra, la jeune alliée de Dark Vador. 

    Scénario :

    On retrouve J. Aaron, toujours lui, au scénario. L'arc débute directement avec Aphra aux main des rebelles, ou plus précisément aux mains de Leia et Sana. Luke et Han, eux, ont une mission différente mais j'y reviendrai après. Pour être franc, le trio féminin en jette pas mal dans cet arc. Chacun a son caractère bien trempé et suit ses idées sans faillir. Leia, toujours dans la diplomatie, ne veut pas se désolidariser de ses idées et veut se démarquer des méthodes impériales. Sana, elle, ne passe pas par quatre chemins et souhaiterait en finir rapidement avec Aphra, tandis que cette dernière est toujours aussi maline. Leur aventure est plutôt originale bien que, par moment, ce soit un peu tiré par les cheveux.  

    Mais ce qui vient légèrement gâcher cet arc, c'est l'histoire de Luke et Han, complètement anecdotique. D'ailleurs, leur intervention arrive comme un cheveu sur la soupe et c'est raté. Ok, l'humour entre les deux est omniprésent et on est dans du 100% Star Wars (j'avais l'impression de revoir des scènes de l'épisode IV par moment). Mais on dirait que les auteurs n'ont pas su quoi faire avec eux et ont bouché les trous comme ils ont pu, histoire de dire que Luke et Han sont dans l'histoire. Heureusement, on les voit très peu et c'est tant mieux. Bon, par contre, la fin augure une suite intéressante bien que le lien soit un peu wtf. Sans dire de quoi il s'agit, je me suis dit "Pourquoi ils arrivent là comme ça eux ?" 

    Dessins :

    Là, c'est pas tout à fait un nouveau dans le monde de Star Wars puisque L.F. Yu avait déjà dessiné l'Annual #1 de Dark Vador. C'est très particulier on va pas le cacher, mais moi j'aime. Les vaisseaux et les scènes spatiales (très peu nombreuses certes) sont plutôt réussis, mais au niveau des personnages, c'est partagé. Le jeu d'ombres et de lumière est ultra-poussé, ce qui ne plaira pas à tout le monde. Par contre, les visages en second plan sont parfois complètement zappé, c'est-à-dire qu'on a une tête sans yeux, sans bouche, sans nez…juste une couleur qui remplit un rond avec des cheveux. Un choix volontaire évidemment, mais qui fait quand même tâche selon moi. Pour continuer sur les visages, quand ils sont au premier plan, ils sont très réussis, et les émotions des personnages passent très bien. Au niveau des couleurs, beaucoup d'ombres et de lumières comme je l'ai dit, mais pas grand chose à signaler pour moi. 

    Conclusion : 

    Un comics de la série Star Wars dans la lignée des arcs précédents, mais moins bon que celui précédant le crossover : Epreuve de Force sur Nar Shaddaa. Dommage de faire un comics sur nos rebelles avec un Luke et un Han Solo complètement hors propos…
  • 14/11/2016
     (80 %)  •  Langue : VF
    Le Docteur Aphra a été capturée par la Rébellion à l'issue de Vador abattu, et est conduite à la Prison du Zénith, dispositif secret de l'Alliance destiné à emprisonner les détenus trop sensibles. Sana Starros s'est dévouée à accompagner la Princesse Leia sur place, étant donné qu'elle connaît Aphra depuis un certain temps... Mais la jeune femme n'entend pas y rester bien longtemps. Et l'irruption d'un commando armé pourrait servir ses intérêts – si les assaillants n'avaient pas pour but d'éliminer les détenus !

    Leia Organa, Sana Starros, Aphra : trois femmes qui tiennent la vedette dans ce nouvel arc de la série Star Wars, reléguant les héros masculins au rang de damoiseaux en détresse. La promesse est alléchante, et le récit l'est tout autant ! Les trois personnages fonctionnent ensembles à la perfection, à tel point qu'on signerait volontiers pour d'autres arcs fonctionnant sur le même modèle. Ce ne sera malheureusement pas le cas, mais que cela ne vous empêche pas de savourer le moment !

    Jason Aaron est un très bon dialoguiste, on le savait déjà, mais ici il fait feu de tout bois, en laissant un arc reposer sur Leia, certes, mais aussi sur deux personnages « inédits » qui, on le découvre, ont une relation nettement plus développée qu'on pourrait le croire ! :shock: Une riche idée qui renforce leur personnalité et, surtout, donne une humanité à Aphra qui, jusque-là, lui faisait défaut. Les bons mots se succèdent... au détriment de Han et Luke, dont on passe deux numéros à se demander l'intérêt de les inclure dans des scènes si inutiles. L'idée d'inverser les rôles et que, pour une fois, ce soient eux qu'il faille sauver est bien vu... mais à la réflexion, était-il réellement utile de les impliquer ? Ne pouvait-on pas faire l'impasse sur eux, ce qui aurait valorisé d'autant plus Leia ? :roll:

    Le grand perdant dans l'affaire, c'est l'antagoniste de l'arc. C'est une figure vue et revue dans les comics, l'idéaliste qui se dit qu'il a été trahi, que les nobles idéaux c'est bien joli mais qu'à un moment, il faut se salir les mains. Prison rebelle est parfaitement compréhensible sans avoir lu l'histoire où le personnage apparaît... mais celui-ci est une coquille vide, dont toute la dangerosité semble disparaître d'un coup lors de la quatrième partie. Au final, une semi-déception le concernant...

    Aux dessins, la série accueille Leinil Francis Yu, qu'on avait déjà pu voir à l’œuvre sur l'Annual de la série Darth Vader. Ici, les dessins sont encore plus réussis, soutenus par une colorisation parfaite. Les différentes ambiances que subit la Prison du Zénith sont superbement retranscrites, les visages sont détaillés, la mise en scène dynamique, les jeux d'ombre omniprésents... alors oui, je ne suis pas objectif sur ce dessinateur que j'ai découvert il y a plus de dix ans sur la série Superman – Droit du sang, mais bon sang qu'est-ce que ça fait plaisir de voir un dessinateur si talentueux sur la série ! :love:

    Prison rebelle est donc un arc intéressant mais qui souffre peut-être de sa longueur : il aurait peut-être fallu un ou deux épisodes de plus pour que la résolution de l'intrigue ne soit pas si facile, ou bien sacrifier les apparitions de Han et Luke et laisser Leia être la vedette... Néanmoins, la présence de Sana et d'Aphra au casting, ainsi que la présence au casting d'un dessinateur extrêmement talentueux font que l'on pardonne à l'arc ses quelques faiblesses. D'autant plus que le cliffhanger promet ! :oui:

    Note : 80%
  • 25/11/2016
     (50 %)  •  Langue : VF
    J'aime beaucoup les dessins, la colorisation et l'ambiance claustrophobique de cette arc mais son intérêt scénaristique est très limité. Outre le fait qu'à plein de moments, je n'ai plus l'impression de lire un comic SW (absence de ressemblance avec les personnages dessinés précédemment, notamment Aphra et Leia..., univers pas très bien rendu, Han et Luke dans un trip qui se veut humoristique mais qui tombe à plat...) bizarrement l'impression générale n'est pas trop mauvaise. Je trouve cependant que chez Marvel, ils ont un peu trop tendance à se "regarder faire du SW" comme on s'ecouterait parler... en clair à oublier l'essentiel : raconter une (bonne de préférence) histoire !
Univers
 
Ce livre fait partie de l'Univers Officiel Star Wars.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

134 membres le possèdent (qui ?)
121 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité