StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Les sabres jumeaux
  • Titre original Star Wars Annual #4
  • Genre Comic-Book
  • Série Star Wars (Marvel) (Vol. 10.5)
  • Univers Officiel
  • Année et période 0 (Empire)
  • Scénariste(s) Cullen Bunn
  • Dessins Ario Anindito & Marc Laming & Roland Boschi
  • Couverture Tradd Moore
  • Synopsis :

    Attachez vos ceintures, fans de course - nous allons faire une course de modules ! Amenez votre argent, car cela va être une course à hauts enjeux, avec le rebelle Luke Skywalker, la contrebandière Sana Starros, et même un certain Seigneur Noir aux aguets ! Faites vos jeux ! 

  • Note du staff SWU
     (87 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (90 % - 1 commentaire)
     (83 %)

    Sana tente de doubler tout le monde pendant que deux anciens artefacts Sith sèment la pagaille. Et qui dit artefacts dit Luke et qui dit Sith dit Vador… Cependant, il serait dommage pour des soucis de cohérence que tout le monde se croise, alors comment régler le problème ? Marvel a eu une idée audacieuse !

    Dessin : triptyque

    J’étais dubitatif quand les sollicitations sont tombées. Un annual, un peu plus de 30 pages, avec trois dessinateurs ? Mais qu’est-ce qu’ils nous font là… Finalement c’est une idée de génie car chacun des personnages ne doit pas rencontrer les deux autres, et ils ont beau être dans le même lieu et vivre des événements qui se répondent, jamais ils ne se rencontreront. Ainsi allouer à chacun un dessinateur différent n’est absolument pas choquant. Et je dirai même au contraire ça renforce les objectifs différents des personnages !

    Certains me diront « tu critiques quand un cross-over jongle entre différents dessinateurs toutes les 20 pages et là ils le font toutes les 2 pages et tu cries au génie ?», je répondrai que ceci n’a rien à voir. Dans un cross over, les personnages se rencontrent et on se retrouve - au hasard - avec un Luke dessiné par trois personnes différentes en l’espace de 40 pages.

    Là Luke sera magnifiquement réalisé par Roland Boschi. Son style « embellisseur » un peu à la Checchetto mais en moins stylisé rend parfaitement bien. Laming qu’on avait déjà pu grandement apprécier dans l’annual d’Aphra est toujours présent avec son style brut mais pas brouillon, grâce à une colorisation de maître (il aime toujours autant dessiner des aliens !). Enfin, seul bémol pour moi Ario Anindito qui dessine la partie Vador et dont les dessins se rapprochent beaucoup trop du style enfantin et sans relief de Chris Eliopoulos ; la colorisation n’aidant pas non plus.

    42/50

     

    Scénario : triptyque

    Un très bon point en début d’annual, le situer chronologiquement par rapport au reste de la série. Que ça fait du bien !

    Le tout s’enchaine à la perfection malgré la rupture des dessins. On comprend que les événements se répondent sans s’entremêler. La personnification de Sana est conforme, tout comme celle de Luke. Par contre l’intrigue de Luke sort un peu de nulle part alors que celles de Sana et Vador ont totalement leur place. L’enchainement est très bon, les artefacts utilisés fonctionnent comme il faut quand il faut mais la course de Pod est presque en trop. Ceci dit je suis content qu’elle ait eu lieu juste pour cette réaction jouissive de Vador qui veut rester le seul humain ayant gagné une de ces courses !

    Pour ce qui est de la conclusion, elle fait sens pour Sana, sa réaction avec R2 faisant évidemment sourire quand on connait la suite. Luke aussi réagit en faisant du Luke. Par contre Vador je trouvais ça incohérent, quand bien même il comprend que son fils était là, je ne pense pas qu’il aurait fait ce qu’il a fait, surtout vis-à-vis de Palpatine.

    41/50

    En conclusion, on tient ici peut être le meilleur annual de la série Star Wars, mais qui souffre à la fois en dessin et en personnification de faiblesses dans sa partie Vador.



    + Les plus

    Triptyque dessins
    Triptyque scénario

    - Les moins

    La partie Vador

  • 09/11/2018
     (90 %)  •  Langue : VF
    Sur Hradreek, Sana Starros n'imaginait sans doute pas que vendre les deux sabre-lasers du Sith Dark Atrius, l'un à l'Empire, l'autre à un riche collectionneur d'antiquités attirerait l'attention de Dark Vador ! Et lorsqu'il s'avère que les sabres exercent une influence néfaste sur ceux qui l'utilisent en faisant appel à la violence en eux, les choses se compliquent. En mission sur la planète pour l'Alliance Rebelle, Luke Skywalker va se retrouver impliquée dans l'affaire... et va devoir miser sur une course de modules pour espérer s'en sortir !

    Premier bon point : l'Annual est situé chronologiquement, et se déroule juste après le premier arc, Skywalker passe à l'attaque. On comprendra donc que la Sana Starros présente dans ces pages ne connaît pas encore Luke... et pourtant, elle est totalement fidèle à elle-même et à celle que l'on voit dans le roman Baroud d'Honneur : comprenez par là qu'elle est sûre d'elle, qu'elle va tenter de la faire à l'envers et se mettre tout le monde à dos, tout en comptant sur sa chance pour se tirer d'affaire et, au passage, empocher des espèces sonnantes et trébuchantes. On pourrait presque dire que c'est une Han Solo qui a de la chance !

    L'Annual se décompose en trois sous intrigues, chacune mettant en scène un protagoniste différent : Sana donc, Luke Skywalker et Dark Vador. Sauf qu'à aucun moment, ces trois-là ne se rencontreront. Oh, ils seront parfois dans la même pièce (mais dissimulés) ou seront témoins des actions d'un des autres, ou en subiront les conséquences... mais jamais ils ne se parleront en face à face. C'est une idée absolument géniale qui maintient une tension permanente dans le récit, un récit bourré de clins d’œils sur les différents films de la saga (la prélogie bien sur, mais aussi, et c'est plus étonnant, la postlogie). Au final, on ne voit pas le temps passer à la lecture de cette trentaine de pages ! :oui:

    Aux dessins, afin d'assurer l'effet voulu par le scénario, trois dessinateurs se partagent les pages de l'Annual, chacun se consacrant sur l'un des trois protagonistes. Et là, je dois faire mon mea culpa : à l'annonce du numéro, j'étais plus que sceptique. Mais à la lecture, cela fonctionne parfaitement bien et renforce, une fois de plus, l'immersion dans le récit. C'est d'ailleurs étonnant de voir à quel point les trois dessinateurs se succèdent sans que la rupture graphique ne soit trop forte, il n'y a guère que les passages avec Vador où l'on perçoit après quelques cases que l'on a changé d'artiste.

    Au final, Les sabres jumeaux est un excellent Annual, le meilleur depuis le lancement de la série ! :oui:

    Note : 90%
Univers
 
Ce livre fait partie de l'Univers Officiel Star Wars.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

44 membres le possèdent (qui ?)
38 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité