StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Executor
  • Catégorie Vaisseaux lourds
  • Sous-catégorie Modèle nominatif
  • Type Super Star Destroyer
  • Fonction Vaisseau de Commandement
  • Classe Super Destroyer Stellaire de classe Executor
  • Taille 19 000 m (longueur)
  • Equipage 279 144 hommes d’équipage, 1 590 artilleurs, 10 000 droïdes
  • Passagers 38 000 troupes
  • Armement 2000 batteries turbolaser, 2000 batteries turbolaser lourdes, 250 canons à ion lourds, 500 canons laser de défense, 250 batteries de missiles à concussion lourds, 40 projecteurs de champ tracteur Phylon Transport Q7
  • Accessoires 144 chasseurs stellaires séries TIE, 200 vaisseaux de combat et de soutien, 3 garnison en préfabriqué, une centaine de walkers blindés, 30 TB-TT, 50 TS-TT, plusieurs TP-TT, plusieurs speeder bikes, réserves pour 300 000 personnes, 50 000 missiles à concussion lourds
  • Système de propulsion Moteurs Executor-50.x 13 KDY
  • Capacité 250 000 tonnes métriques
  • Vitesse maximum 40 MGLT
  • 1ère apparition Episode V - L'Empire Contre-Attaque (An 3)
Description
 
Le Super Star Destroyer Executor était le vaisseau-amiral personnel du Seigneur des Sith Dark Vador sous le règne de l’Empereur Sidious. C'était le vaisseau de commandement qui était à la tête de toute la Flotte Impériale.


Sa coque renforcée au titanium était d’une teinte grisâtre, et l’on pouvait distinguer le long de sa coque des éclairages bleutés provenant de l’intérieur du vaisseau. Cet intérieur était entouré d’un épais blindage, et abritait une large surface de centres d’opérations, de commandement, de contrôle, et d’habitat pouvant accueillir jusqu’à plusieurs centaines de milliers d’hommes. En dehors des systèmes clés que l’on trouvait habituellement dans une tour de commandement, celle de l’Executor était équipée de deux puissants dômes générateurs de boucliers déflecteurs ISD-72x 2 KDY. Comme à l’accoutumée, le pont du cuirassé était constitué d’une allée surplombant deux fosses et menant à une verrière de transparacier haute de deux mètres. Mais malgré la vulnérabilité apparente de la tour, un système de boucliers déflecteurs parmi les plus puissant assurait la sécurité de la structure.

Afin de satisfaire les besoins du Seigneur Vador, l’Executor avait reçu quelques aménagements spécifiques. Le plus insolite était une chambre de méditation sphérique hyperbare qui libérait un gaz médicamenté spécialement dosé pour permettre au système respiratoire de Vador de fonctionner sans l’aide d’un masque respirateur. Si le Seigneur Sith avait besoin de transmettre des ordres à son équipage, un système de communication et un holoprojecteur étaient intégrés à la chambre, grâce auquel il pouvait superviser le fonctionnement de son vaisseau et émettre des messages sur de longues distances sans même se déplacer.
Historique
 

1. La Naissance

On ne connaît pas exactement la date de commencent de travaux pour le lancement de l'Executor. Cependant, plusieurs semaines après la destruction de l'Etoile Noire, l'Executor était pratiquement terminé dans les chantiers navals de Kuat. Alors même qu'il n'était pas totalement opérationnel, le vaisseau était sous le commandement du général Cassio Tagge. Mais tout ne se déroula pas comme prévu lors des dernières finitions puisque Cylo-V, un traître qui avait autrefois travaillé pour l'Empire, prit le contrôle du vaisseau grâce à Tulon Voidgazer. Cependant, Vador ne l'entendit pas de cette oreille et réussit à mettre hors d'état de nuire le traitre. Mais l'Empereur ne toléra pas cet échec et dégrada le général Tagge. Il donna le vaisseau à Vador, qui élimina sans hésiter Tagge et ordonna à l'amiral Ozzel de faire en sorte que le vaisseau soit prêt dans les deux semaines.

2. À la Découverte de la Base Echo

En 3 ap B.Y., l’Executor se rendit en orbite autour d’Ord Mantell, où il déposa le seigneur Vador. Celui-ci rencontra, à la surface de la planète, le chasseur de primes Boba Fett, qui lui proposa un marché en vue de la capture de Luke Skywalker et de Han Solo. Vador accepta l’offre du chasseur de primes, puis quitta la planète. Une fois rentré à bord de l’Executor, il contacta son maître, l’Empereur Palpatine, afin de lui confier son plan qui consistait à se servir de Boba Fett pour attirer Luke Skywalker dans ses filets. Parallèlement à ses affaires de famille, Vador avait toujours pour mission de trouver la base secrète des rebelles. Pour ce faire, il employa une nouvelle tactique : il équipa un droïde sonde Viper dernier cri d’un laser à transmission et l’envoya sur la planète Verdanth, dans la Bordure Extérieure. Le laser du droïde était directement relié à la chambre cybernétique de Vador au cœur de l’Executor, et ce lien permettait au seigneur Vador d’étendre ses pouvoirs à la surface de la planète.

Le plan fonctionna bien au début. Le piège attira un agent rebelle. Cet agent n’était autre que Luke Skywalker, et le piège se referma sur lui. Vador parvint à envelopper le Jedi de son pouvoir, et commença à sonder son esprit, mais le processus fut interrompu par les efforts du contrebandier Han Solo. Cet échec n’arrêta cependant pas Vador, qui continua de déployer des droïdes sondes aux quatre coins de la galaxie, espérant accélérer la découverte de la base rebelle. Finalement, après trois ans de recherches, l’Empire obtint ce qu’il voulait. Un droïde sonde déployé par le destroyer stellaire Stalker émit un rapport concernant des activités inhabituelles sur le monde gelé et isolé de Hoth, dans la Bordure Extérieure. Le rapport du droïde incluait des images du générateur de bouclier de la base, des images qui suffirent à convaincre le capitaine Firmus Piett. Ce dernier, satisfait par cette découverte, fit son rapport au seigneur Vador. Sans hésiter, le seigneur Sith ordonna à l’Executor et à l’Escadron de la Mort de se rendre immédiatement dans le système Hoth, afin d’écraser la rébellion une bonne fois pour toutes.

Durant le voyage, le droïde sonde présent sur Hoth ne cessa pas de transmettre des informations sur l’ennemi : les mouvements de troupes, les emplacements d’artillerie, et les détails du canon à ion anti-orbital V-150. Une fois arrivé dans le système Indellien, l’Executor continua sa route le long du Corridor Ison, et approcha finalement du système Hoth.

Lorsque le super destroyer stellaire arriva au cœur du système Hoth, l’amiral Kendal Ozzel commit une grave erreur. En sortant d’hyperespace, l’Executor et l’Escadron de la Mort étaient censés se positionner à distance de la base ennemie, hors de portée des senseurs, mais Ozzel ignora le protocole et positionna la flotte directement au-dessus de Hoth. L’incompétence d’Ozzel coûta à l’Escadron de la Mort l’effet de surprise, car les rebelles eurent le temps de lever leurs défenses et leur bouclier planétaire, empêchant toute frappe depuis l’orbite. Contrarié, Vador envoya la Force Blizzard à la surface de la planète, sous la supervision du général Maximilian Veers, tandis qu’il s’occupait personnellement du cas d’Ozzel. Après avoir contacté le pont de l’Executor, le seigneur sith se servit de la Force pour étouffer l’amiral Ozzel, faisant officiellement du capitaine Firmus Piett le nouvel amiral de l’Escadron de la Mort.

Désormais débarrassé d’un gêneur incompétent, Vador prit les choses en main. Il déploya l’Escadron de la Mort tout autour de la planète afin de dresser un blocus impénétrable. Pendant ce temps, à la surface, la Force Blizzard entamait sa progression en direction de la Base Echo. Alors que les forces terrestres approchaient, les rebelles ouvrirent le feu, dans l’espoir de retarder un maximum l’avancée ennemie. Mais les rebelles étaient condamnés à l’échec en raison de leur infériorité numérique et technique : les terribles TB-TT de la Force Blizzard détruisirent le générateur de bouclier de la base rebelle. Ceci étant, le seigneur Vador embarqua à bord d’une navette afin d’arpenter la base Echo lui-même à la recherche de Luke Skywalker. Cependant, son cauchemar se répéta : le Jedi s’enfuit sous ses yeux en compagnie de ses compagnons rebelles à bord du Faucon Millenium. Après plusieurs heures, les rebelles parvinrent à évacuer entièrement leur base, perdant en orbite dix-sept transports medium GR-75. Mais grâce à leur canon à ion anti-orbital, l’Alliance Rebelle parvint à sauver la majeure partie de ses troupes et de son commandement. Croyant à un nouvel échec, Vador eut la surprise d’apprendre que le Faucon Millenium était momentanément incapable de sauter en hyperespace, et qu’il était toujours dans le système Hoth. N’ayant pas de temps à perdre, le seigneur sith ordonna à l’amiral Piett de lancer la flotte de l’Executor à la poursuite du vaisseau rebelle, perdant de vue son objectif officiel : traquer le haut commandement rebelle.

3. La Traque du Faucon Millenium

Alors que la traque commençait, le Faucun Millenium fit son apparition à proximité du super destroyer stellaire, et ne pouvant partir avant le retour du seigneur Vador, l’amiral Piett ordonna à trois destroyers stellaires de poursuivre le vaisseau rebelle. Dès le retour de Vador, Piett pu quitter l’orbite de Hoth et reprendre la traque du Faucon. Cependant, les trois vaisseaux que Piett avait envoyés finirent par perdre leur proie dans un champ d’astéroïde. Ne craignant pas quelques astéroïdes, Vador donna l’ordre à Piett de lancer l’Executor dans le champ d’astéroïdes, risquant bêtement la sécurité de l’Escadron de la Mort. Durant la traversée du champ d’astéroïdes, Dark Vador s’entretint avec les capitaines de la flotte via holocommunication, établissant un rapport précis de la situation. L’un des capitaines, Lorth Needa, pensait que leur proie avait été détruite par un astéroïde, et il en fit la remarqua au seigneur Vador.

Cependant, celui-ci savait pertinemment qu’il fallait plus qu’un champ d’astéroïdes pour venir à bout du contrebandier Han Solo. À l’issue de la transmission, Piett informa Vador que l’Empereur désirait lui parler. Comme il le craignait, son maître était au courant de la filiation entre lui et le héros rebelle Luke Skywalker. Craignant le retour des Jedi, l’Empereur suggéra à son apprenti de tuer Skywalker, mais Vador, n’ayant aucune intention de tuer son propre fils, suggéra plutôt de le convertir au côté obscur et de s’en faire un allié. L’idée séduisit l’Empereur, et Vador était satisfait. Une fois la discussion terminée, Vador retourna sur le pont de l’Executor afin d’avoir des nouvelles de la poursuite. Il découvrit que pendant sa discussion, des escadrons de chasseurs et de bombardiers TIE avaient été déployés pour mieux circuler à travers le champ d’astéroïdes, mais tous avaient échoués à faire sortir le Faucon Millenium de sa cachette. Agacé par l’absence de résultat de sa flotte, il choisit une approche différente : il lança un appel aux pires chasseurs de primes de la galaxie. Répondirent à l’appel le célèbre Boba Fett, le terrible droïde assassin IG-88B, le vicieux trandoshan nommé Bossk, et l’étonnant duo 4-Lom et Zuckuss. Celui qui amènerait Solo devant Vador recevrait une récompense immense – à condition que le prisonnier soit en vie.

Cette stratégie inquiétait fortement l’amiral Piett, car si Vador en était arrivé là, c’était parce qu’il s’était désintéressé des talents de l’axxilien – ce qui, chez Vador, impliquait souvent la mort. Mais Piett restait persuadé que ses hommes seraient les premiers à passer les menottes à l’équipage du Faucon Millenium. Et l’espoir sembla revenir pour l’amiral axxilien, lorsque le capitaine Lorth Needa du Vengeur contacta l’Executor pour prévenir le seigneur Vador que le Faucon avait été retrouvé. Malheureusement pour eux, le Faucon s’échappa à nouveau, ce qui coûta la vie au capitaine Needa. Finalement, l’Escadron de la Mort émergea du champ d’astéroïde bredouille, et reçut l’ordre du seigneur Vador de poursuivre les recherches le long des voies hyperspatiales voisines. Piett essuyait un nouvel échec, et Vador le prévint que ce serait le dernier. Néanmoins, la stratégie de Vador qui impliquait les chasseurs de primes porta très vite ses fruits. Boba Fett avait découvert la ruse du vaisseau cargo rebelle, et attendit que celui-ci se détache de la coque du Vengeur pour commencer sa traque.

L’hyperdrive du Faucon Millenium étant endommagé, Fett en déduisit que le seul lieu susceptible de fournir des réparations au Faucon serait la planète Bespin, non loin du Corridor Ison. Après plusieurs heures de traque, Fett contacta Dark Vador afin de l’informer de ses opérations. Satisfait des services de Fett, Vador mit le cap sur Bespin à bord de l’Executor, prévoyant de tendre un piège au vaisseau endommagé. Appliquant un conseil de Fett, Vador se servirait de l’équipage du Faucon pour attirer Luke Skywalker sur la Cité des Nuages.

4. La Capture de Han Solo

Lorsque l’Executor arriva à proximité de Bespin, le seigneur Vador emmena une garnison impériale sur la Cité des Nuages afin de l’occuper. Tandis que le super destroyer stellaire se cachait à distance de Bespin, Vador força le baron Lando Calrissian à faciliter la capture du contrebandier Solo, en échange de quoi le seigneur Sith promit de quitter la Cité des Nuages dès la capture de Luke Skywalker. N’ayant d’autre choix, Calrissian accepta la proposition, et lorsque Han Solo arriva enfin dans la Cité des Nuages, il le conduisit droit dans un piège. Solo, et ses compagnons Leia Organa, Chewbacca, C-3PO et R2-D2, furent fait prisonniers. Mais tandis que l’équipage rebelle était détenu dans la cité, Han Solo fut torturé par les impériaux. Le plan de Vador fonctionna : Skywalker se dépêcha de rejoindre la Cité des Nuages afin de sauver ses amis. À son arrivée, Vador l’accueillit personnellement, et l’affronta au duel au sabre-laser, espérant convertir son fils au côté obscur de la Force. Lorsque Skywalker fut défait, Vador lui révéla qu’il était son père, et Skywalker se jeta dans un puits de ventilation de la cité avant d’être aspiré par un conduit de déviation. Luke Skywalker venait à nouveau d’échapper à Dark Vador, mais Han Solo était enfin mit hors jeu. Après l’avoir congelé dans la carbonite, Vador offrit le contrebandier au chasseur de primes Boba Fett, comme promit dans leur arrangement. Vador retourna alors à bord de l’Executor en orbite autour de Bespin, sachant pertinemment que le Faucon Millenium reviendrait pour chercher Skywalker. Et ce fut le cas, et les chasseurs TIE ne parvinrent pas à l’empêcher de s’enfuir. Mais cela n’avait que peu d’importance, car l’Executor attendait en orbite, prêt à intercepter le vaisseau rebelle.

Une fois dégagé de l’orbite de Bespin, le Faucon tomba sur l’Executor, et celui-ci prépara ses projecteurs de champ tracteur. Vador comptait bien en finir avec Skywalker. Le vaisseau rebelle fut très vite prit en tenaille entre des escadrons de chasseurs TIE et l’Executor, mais à ce moment là, l’impensable arriva. Le Faucon Millenium, dont l’hyperdrive avait été désactivé par les ingénieurs impériaux sur la Cité des Nuages, passa soudainement en hyperespace, laissant le super destroyer stellaire sur place. Sentant la frustration et la colère de Vador, l’équipage du pont de l’Executor retint son souffle en voyant le seigneur Sith s’éloigner de la verrière. Pour une fois, Vador n’exécuta pas l’amiral de son vaisseau, reconnaissant que cet échec n’était pas de son fait.

5. Le Chantier de la Seconde Etoile Noire

En 4 ap B.Y., le chantier de l’Etoile de la Mort était déjà entamé au cœur du système Endor. Cependant, le chantier avait commencé à ralentir. L’Empereur Sidious, impatient à l’idée d’user de sa nouvelle arme, assigna donc Dark Vador à la supervision du chantier. Celui-ci fit réassigné l’amiral Piett à l’Executor, et le super destroyer stellaire mit le cap sur le système Endor. Lorsque l’Executor arriva à destination, il se positionna en orbite autour de la lune d’Endor, en, compagnie de l’Escadron de la Mort, tandis que le seigneur Vador se rendait sur la station de combat inachevée. À son arrivée, le seigneur Vador rappela au Moff Jerjerrod, le commandant de l’Etoile de la Mort, que l’Empereur s’attendait à ce que le chantier soit achevé dans les temps, car il arriverait pour accueillir la flotte Rebelle. Terrorisé à l’idée de décevoir son empereur, Jerjerrod promit d’accélérer la cadence. Quand l’Empereur fit son arrivée, l’amiral Piett fit préparer une escorte de vaisseaux pour guider Sidious jusqu’à l’Etoile Noire. L’Empereur était totalement confiant en son plan. Les plans de l’Etoile Noire qui avaient été dérobés par les rebelles avaient été laissés à leur portée délibérément, afin de persuader la Rébellion que la nouvelle station de combat n’était pas opérationnelle. Mais à son arrivée, la flotte Rebelle serait annihilée par la puissance de l’Etoile Noire. En attendant l’arrivée de l’ennemi, l’Empereur regroupa une flotte entière de vaisseaux. Plusieurs douzaines de destroyers stellaires classe-Impérial se rassemblèrent derrière la face cachée de la lune d’Endor, prêt à refermer le piège. Pendant ce temps, l’Executor resterait en orbite autour de l’Etoile Noire afin de surveiller les dernières étapes de la construction.

Puis, peu après vint une navette impériale de classe Lambda appelée Tydirium. Si en apparence cette navette possédait un code d’accès valide quoiqu'ancien, en réalité elle contenait toute une unité de soldats rebelles menée par Luke Skywalker et Han Solo. Lorsque l’amiral Piett informa le seigneur Vador de l’arrivée d’une navette impériale, le seigneur Vador sembla troublé. Mais il réalisa très vite qu’il s’agissait de l’avant-garde rebelle menée par son fils, Luke Skywalker. Comme prévu, les rebelles avaient mordu à l’hameçon, et Vador autorisa la navette Tydirium à passer le blocus pour rejoindre la lune forestière d’Endor. Sentant le moment crucial venir, Dark Vador quitta l’Executor pour rejoindre la surface, dans l’attente d’affronter son fils.

6. La Bataille d’Endor

Avec l’arrivée de Luke Skywalker à bord d’une navette déguisée, Vador comprit que la flotte Rebelle s’apprêtait à entrer en scène. Le seigneur Sith alerta la flotte dissimulée de l’autre côté de la lune d’Endor, et quelques minutes plus tard, l’ennemi fit son arrivée. La totalité de la flotte Rebelle sortit d’hyperespace dans le secteur de l’Etoile Noire, pensant que celle-ci n’était pas opérationnelle. Cependant, alors que les escadrons de chasseurs rebelles entamaient leur approche de la station spatiale, l’Etoile Noire brouilla les communications de la flotte de l’Alliance. Parallèlement, la flotte cachée derrière la lune émergea derrière les lignes rebelles afin de couper toute retraite. Le piège était refermé, et les rebelles comprirent qu’ils avaient été leurrés. Le bouclier déflecteur de l’Etoile Noire étant pleinement opérationnel, l’amiral rebelle Ackbar ordonna à sa flotte de faire demi-tour, et sur les conseils du général Calrissian, il lança l’assaut contre la flotte impériale de l’Executor. Très vite, la flotte impériale déploya des milliers de chasseurs TIE contre les escadrons rebelles. Durant l’attaque, l’équipage de l’Executor commença à douter des capacités de l’amiral Piett, car celui-ci avait donné l’ordre à la flotte de destroyers stellaires de rester hors du combat. Lorsque le commandant Gherant en fit la remarque à Piett, ce dernier spécifia que l’ordre venait directement de l’Empereur, qui avait un plan particulier pour l’Alliance Rebelle.

Le plan de l’Empereur Sidious ne tarda pas à passer à l’étape suivante. Sans prévenir, l’Etoile Noire ouvrit le feu sur le croiseur stellaire Liberty, faisant bien comprendre aux rebelles l’étendue de leur erreur. Puis un autre tir du superlaser de l’Etoile Noire vint oblitérer un autre croiseur rebelle, mais le reste de la flotte se rapprocha des destroyers stellaires impériaux afin de s’assurer que les tirs cesseraient. Les rebelles concentrèrent d’abord leur feu sur l’Executor, espérant annihiler la tête de la flotte impériale. Le super destroyer stellaire fut bientôt infiltré par un vaisseau cargo rebelle : le Faucon Millenium. Une fois à l’intérieur, le Faucon infligea de lourds dégâts au vaisseau, endommageant le système de ciblage. Ensuite, la majorité des croiseurs rebelles concentra ses tirs sur l’Executor. Ses boucliers déflecteurs affaiblis, l’Executor fut prit pour cible par plusieurs escadrons de chasseurs rebelles, en plus des croiseurs de guerre. Après quoi, l’escadron Vert de la flotte Rebelle reçut l’ordre de s’attaquer à la tour de commandement du super destroyer stellaire, ce qui eut pour résultat la destruction des dômes projecteurs de boucliers déflecteurs situés de part et d’autre de la structure montante. Ayant atteint un état de vulnérabilité grave, l’amiral Piett ordonna d’intensifier les tirs afin d’empêcher tout autre vaisseau d’approcher.

Malheureusement, la manœuvre provoqua une destruction inattendue. Le feu nourri de l’Executor endommagea un Intercepteur A-Wing, qui entama une course mortelle en direction du pont de l’Executor. Comprenant que le pilote à l’intérieur du vaisseau endommagé faisait tout pour diriger l’épave de son appareil en direction du pont privé de boucliers déflecteurs, l’amiral Piett réitéra son ordre d’intensifier les tirs, mais il était déjà trop tard. Le chasseur rebelle fonça droit sur la verrière du pont avant de la heurter de plein fouet. L’amiral Piett périt dans l’explosion causée par la collision, ainsi que le reste de l’équipage présent sur le pont. Une série d’explosions suivit la première, atteignant un générateur de puissance du destroyer, ce qui eut pour conséquence une autre série d’explosions. La somme des explosions qui déchirèrent l’intérieur de la coque firent dévier l’Executor de son orbite, le précipitant droit sur la surface de l’Etoile Noire. Bien que les systèmes de commandes devaient, selon la procédure, être transférés à un autre pont, l'Executor, attiré par la gravité exercée par la station de combat géante, s’écrasa sur l’Etoile Noire, après avoir percuté deux croiseurs et plusieurs chasseurs TIE dans sa course. La collision provoqua des explosions dévastatrices à l’intérieur de l’Etoile Noire, emportant les vies de centaines de soldats impériaux en un éclair. La destruction de l’Executor attaqua sérieusement le moral des autres équipages de la flotte impériale, et de nombreux escadrons de chasseurs TIE perdirent leur coordination. Cette première catastrophe fut suivie par la pire de toutes. Le Faucon Millenium et un chasseur T-65 X-Wing parvinrent à se glisser à l’intérieur de la superstructure, et détruisirent son cœur. Quelques secondes plus tard, l’Etoile Noire disparut dans une explosion immense. Abattue, le reste de la flotte impériale prit la fuite. La Bataille d’Endor fut une victoire écrasante pour l’Alliance Rebelle, et une défaite sans précédent pour l’Empire Galactique. L’Empereur Sidious et Dark Vador étaient morts, et les deux armes les plus puissantes de l’Empire avaient disparu à jamais.


Organisations associées
 
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de la Trilogie   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 18/10/2016
Rédacteur(s) : Jedimax01
Mise en page : Jedimax01

Sources

  • Wookieepedia

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du véhicule par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Executor. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité