StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
La Voie du Destin
  • Titre original The Destiny Path - Star Wars (2020) #1-6
  • Genre Comic-Book
  • Série Star Wars (2020) (Vol. 1)
  • Univers Officiel
  • Année et période +3 (Empire)
  • Scénariste(s) Charles Soule
  • Dessins Jesus Saiz
  • Synopsis :

    Dans le sillage des événements de L'Empire Contre-Attaque, c'est une période sombre pour les héros de la Rébellion. La flotte Rebelle... est éparpillée après une défaite désastreuse lors de la Bataille de Hoth. Han Solo... est perdu aux mains du chasseur de primes Boba Fett, après avoir été figé dans la carbonite. Et après avoir été piégé dans la Cité des Nuages et battu lors d'un duel vicieux au sabre laser par le diabolique Dark Vador, Luke Skywalker... a appris l'horrible vérité sur son passé. Vador n'a pas tué le père de Luke, Anakin - Vador est le père de Luke ! Désormais, après avoir échappé de justesse aux griffes du Seigneur Noir, blessés et se remettant de cette révélation, Luke, la Princesse Leia, Lando Calrissian, le Wookiee Chewbacca et les droides C-3PO et R2-D2 doivent se battre pour retrouver leur chemin vers l'Alliance Rebelle - car le destin de toute la galaxie est en jeu ! Après tant de pertes, la victoire est-elle encore possible ? Mais ce que Leia, Luke, et leur bande hétéroclite de combattants de la liberté ne réalisent pas, c'est qu'ils ont évité un piège Impérial pour se retrouver dans un autre ! Car arrive la Commandant Impériale Zahra, rusée et vengeresse, aux commandes de la Volonté de Tarkin !

  • Note du staff SWU
     (65 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (80 % - 2 commentaires)
     (60 %)

    Renouveau pour la série Star Wars. Cette série historique, qui devait nous mener aux portes de L’Empire Contre-Attaque sur Hoth, n’aura été gérée d’une main de maître que par Kieron Gillen. Un des principaux regrets qu’on aurait pu avoir fut que Gillen n’intégra pas dans son arc l’arrivée des héros sur la planète de glace. C’est donc Pak qui, au détour d’une case, nous dit « Hey au faite on a une base sur Hoth, on y va ?! ».

    Ainsi, ce que j’espère de cette nouvelle série, c’est une meilleure intégration de celle-ci dans l’UE (films compris), un fil rouge sur son entièreté et surtout des intrigues de qualité (au premier caillou qui parle je démissionne).

     

    Dessins : ça transpire la déprime

    Je sais que nos héros ne sont pas les êtres le plus joyeux qui existent après l’Empire Contre-Attaque. Leia a perdu son chéri Han, Lando a perdu son buddy Lobot et Luke son jouet préféré qui fait Zoom Zoom (et la main qui servait à le manier). Mais est-ce une raison pour mettre sur l’ensemble de l’arc ce filtre grisâtre caca d'oie qui me donnait envie de passer un coup de serpillère sur les visages en espérant y trouver sous cette couche de crasse un peu de couleur ?

    Si on passe ce menu problème, l’ensemble est assez simple sans vraiment d’identité propre. On note pour les personnages en arrière-plan le retour des patates d’Unzueta. Cependant les gros plans sont plus précis et agréables malgré un côté trop lisse (défaut qu’on retrouve trèèèèès souvent chez Marvel).

    27/50

     

    Scénario : contre la déprime, la transpi !

    Charles Soule a bien réussi à mettre le doigt sur les enjeux de la fin de l’Episode V : sauver Han, fabriquer un nouveau sabre laser, réunir et reconstituer la flotte et ne pas laisser Lando en plan (on ne laisse pas Lando dans un coin !). Bravo à lui pour avoir réuni tout ça dès le premier arc, même si c’est dommage que dans celui-ci on ne s’attarde que sur Luke pendant que la flotte se fait pourchasser. Marrant comment pendant que plein de vaisseau se font détruire, l’apprenti Jedi trouve le temps de farfouiller la galaxie pour trouver un sabre.

    De même, les intrigues sur Leia et Lando sont vite expédiées. Cela dit c’est intelligent d’avoir mis toutes les intrigues, ou de les avoir toutes mentionnées, car maintenant on sait ce qui nous attend dans la suite, et surtout, on est avide de la lire ! Autant dire qu’on sait déjà que cette série est reliée aux films, aux autres séries régulières Marvel de cette époque via des allusions et qu’en plus elle possède un fil rouge et des arcs reliés entre eux ! Hallelujah !

    Me reste un point à assouvir : « une intrigue de qualité ».

    Luke part donc à la recherche de son sabre, puis d’un maître, puis d’un autre sabre. C’est très rébarbatif car déjà vu, trop vu. Cependant, j’ai bien aimé la réutilisation de Soule d’un de ses personnages ainsi qu’un autre de Rebels que je ne m’attendais absolument pas à revoir, ce qui montre encore une fois que tout est lié !

    On reste donc vraiment sur un arc introductif qui nous présente les intrigues à venir, intrigues que Luke pourra affronter sabre à la main maintenant !

    33/50



    + Les plus

    - plein de pistes intéressantes
    - tout est lié

    - Les moins

    - ces couleurs
    - début prometteur mais suite de l’arc trop Luko-centré

  • 14/06/2021
     (70 %)  •  Langue : VF
    L’Empire a contre-attaqué… et l’Alliance Rebelle est en déroute. La flotte continue d’être prise pour cible, même une fois séparée. Han Solo a été emporté par Boba Fett. Lando Calrissian a fui Bespin, abandonnant derrière lui ses administrés et son fidèle Lobot. Luke Skywalker a perdu sa main, le sabre-laser de son père et sa foi à maîtriser à la suite de l’horrible vérité : Dark Vador est en réalité Anakin Skywalker ! Dans ces conditions, nos héros peuvent-ils encore relever la tête et poursuivre la lutte ?

    Alerte spoiler : la réponse est oui.

    Nouveau départ pour la série Star Wars après 75 numéros d’une première mouture qui, après avoir bien démarré, a sombré dans le plus ou moins n’importe quoi jusqu’à ce que Kieron Gillen tente de remonter le niveau de tout cela, bien mal aidé dans un premier temps par Salvador Larroca. Greg Pak a enfoncé le clou, au point que c’est avec soulagement que la précédente série s’est achevée. L’annonce de Charles Soule au scénario de ce relaunch a cependant de quoi rassurer. Soule, c’est l’homme de confiance de Marvel sur la saga, celui à qui on confie les gros titres, celui qui a lancé la Haute République, celui qui a signé plusieurs mini-séries et en est désormais à sa troisième série régulière.

    Et on sent bien la patte de Soule sur le scénario de ce premier arc. Un scénario pas évident à appréhender, d’ailleurs, dans un contexte beaucoup moins accessible que celui qui correspondait au lancement de la précédente série. Ici, nous sommes dans un contexte bien particulier, et le scénariste est obligé d’en passer par des passages imposés. Il faut bien traiter les traumatismes de Luke, le cas Lando, la flotte rebelle… et tout cela est fait dans ces pages. :oui:

    Oh, bien sûr, tout n’est pas fini, tout n’est pas résolu, mais qu’importe : la série retrouve une direction, un liant : on se croirait revenu à l’époque de Kieron Gillen, où chaque arc apportait une pierre supplémentaire à l’intrigue générale. Après juste un premier arc, on sent que c’est le même style qui se prépare : Soule semble avoir en tête un fil directeur, et lance plusieurs pistes qui seront davantage exploitées dans les prochains arcs. :think:

    Tout n’est cependant pas parfait, évidemment : d’abord, et c’est étonnant, le scénario va vite. Très vite. Trop vite, peut-être ? L’intrigue sur Bespin aurait pu durer un peu plus longtemps, tout en évitant certains passages imposés (la sous-intrigue impliquant Leia ?). Les personnages s’agitent pendant deux numéros dans la Cité des Nuages… pour que tout cela disparaisse au profit d’une focalisation sur Luke. Et c’est là qu’un problème de rythme s’installe : ce qui arrive à Luke est très intéressant, vraiment, et permet au scénariste de montrer que tout est vraiment lié (ses précédentes séries sur Poe Dameron et Dark Vador ? C’est fait ! Star Wars Rebels ? C’est fait… et tellement bien fait! :love: )… mais cela provoque une coupure de rythme et un changement d’ambiance tel qu’on en vient à se dire que le premier arc n’aurait du faire que 4 épisodes, les deux derniers formant un mini-arc à eux seuls. Curieux… à moins que ce ne soit pour des histoires de découpage en TPB ? :neutre:

    Aux dessins, Jesus Saiz livre une prestation qui rappelle celle d’Angel Unzueta, à tel point que j’ai d’abord cru que c’était le même dessinateur ! Néanmoins, et comme l’a soulevé Lain dans sa critique, il est vrai que les premières pages sont d’une tristesse grisâtre, on se croirait presque dans le film Batman v Superman, tiens (oui, cette attaque était gratuite). L’ensemble manque également de dynamisme et de perspective, les personnages donnant l’impression de s’agiter derrière des décors dans lesquels ils ne se trouvent pas (un peu dans le style de la prélogie, où l’on sent les fonds verts derrière les acteurs). :neutre:

    Redémarrage réussi sans être exceptionnel, donc. L’arc gagnera sans doute à être relu une fois la suite de la série disponible, pour voir comment les pistes s’assemblent et les intrigues se lient. Il est néanmoins indéniable que Charles Soule a plusieurs idées pour la suite, et ça, ça fait plaisir ! :oui:

    Note : 70 %
Univers
 
Ce livre fait partie de l'Univers Officiel Star Wars.
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

67 membres le possèdent (qui ?)
51 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité