StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Dark Wyyrlok III
Présentation
 
Dark Wyyrlok, troisième du nom, était un maître Sith et le serviteur du Seigneur Noir des Sith Dark Krayt. En tant que tel, il était le plus proche conseiller du Seigneur Noir, et l’un des rares à pouvoir accéder à sa chambre. Issu d’une génération de serviteurs – son grand-père et sa mère ayant rempli sa fonction avant lui – il avait également une fille qu’il espérait bien voir prendre sa place.
Biographie
 

1. Un Rôle Crucial Auprès du Seigneur Noir

En accord avec la tradition familiale, Dark Wyyrlok devint le serviteur de Dark Krayt lorsque sa mère perdit sa fonction. Son grand-père avait prit soin du Seigneur Noir lors de la Seconde Guerre Civile Galactique, et il assumerait désormais cette position à travers la Guerre Sith-Impériale. Et sa tâche s’annonçait des plus difficile, car Dark Krayt souffrait d’un mal quasiment incurable depuis trois générations. Le Yorik-Kul qui recouvrait son corps l’avait corrodé à travers les années, et le mal était arrivé à un stade critique. Tellement critique que les séances de repos sa chambre de stase n’avait plus aucun effet positif sur le Seigneur Noir.

2. Naissance du Nouvel Empire Sith

En 127 ap B.Y., alors que l’Empire Galactique de Roan Fel était en guerre contre la Fédération Galactique des Alliances Libres, Dark Krayt décida de saisir l’occasion. Dans le plus grand secret, le Seigneur Noir conclut un pacte avec le gouvernement impérial, un pacte qui sonna le glas de la Fédération Galactique des Alliances Libres. À l’issue de trois ans de guerre, l’Empire Galactique et le Nouvel Ordre Sith remportèrent la victoire sur l’Alliance, et annihilèrent l’Ordre Jedi lors du Massacre d’Ossus. Leurs ennemis étant enfin vaincus, les Sith passèrent à la seconde étape de leur plan : la prise du pouvoir. Alors que l’Empire se remettait du conflit, Dark Krayt fit irruption dans la chambre de Roan Fel et assassina l’empereur – ou plutôt celui qu’il croyait être l’empereur. Après cela, il s’installa sur le trône et s’empara du gouvernement. Cependant, Krayt n’était pas dupe, et il savait parfaitement que l’homme qu’il avait tué n’était pas l’empereur Roan Fel. Insatisfait, il congédia ses fidèles hommes de main, et confia à Dark Wyyrlok que sa condition physique empirait et qu’avec sa nouvelle position, il ne pouvait plus se permettre d’entrer en stase. Désormais, seule une solution se présentait : capturer un Jedi qui était capable de ramener un être à la vie. Un Jedi du nom de Cade Skywalker.

3. À la Recherche de Cade Skywalker

Sept ans après la prise du pouvoir de Dark Krayt, Dark Wyyrlok occupait à nouveau la place de régent. Son maître, Dark Krayt, était alors en stase au cœur du Temple Sith sur Coruscant. Patient, Dark Wyyrlok resta auprès de son maître pendant que les autres hommes de main du Seigneur Noir partaient en quête d’un Jedi guérisseur capable de soigner Krayt. Les premiers essais ne furent pas concluants, mais un jour, un homme attira l’attention de Krayt. Il s’agissait de Cade Skywalker, le fils de Kol Skywalker, l’ancien Grand Maître de l’Ordre Jedi. Après réflexion, il s’avéra que Cade Skywalker était le murmure que Krayt avait entendu dans la Force lors du Massacre d’Ossus. C’était le seul homme dans la galaxie que Wyyrlok craignait, car il portait le nom des Skywalker, les plus grands ennemis des Sith à travers les âges. Mais il fallait néanmoins le capturer et le rallier à la cause des Sith pour pouvoir s’approprier son pouvoir. C’était la volonté de Dark Krayt.

Et une occasion se présenta. Skywalker, qui voulait libérer le Jedi prisonnier Hosk Trey’lis – un prisonnier qu’il avait lui-même capturé – revint sur Coruscant. Se déplaçant dans l’ombre, il atteignit le Temple Sith, et se glissa à l’intérieur par les niveaux inférieurs. Mais il échoua à libérer Trey’lis lorsque Dark Nihl l’appréhenda. Le maître de Dark Wyyrlok fit subir de nombreuses tortures à Skywalker, pensant pouvoir le faire succomber au Côté Obscur. Après quelques temps, Krayt décida d’amener Skywalker dans ses quartiers, une salle à laquelle peu de Sith avaient accès. Lorsque Skywalker fut amené devant les quartiers du Seigneur Noir, le Chagrian refusa l’accès à Dark Nihl et à Dark Maladi. Nihl protesta contre cette interdiction, et insista pour entrer. Mais Wyyrlok tint sa position, insistant sur le fait qu’il ne faisait qu’obéir aux ordres de Krayt. Après quoi, il entra dans les quartiers de Krayt avec le prisonnier et Dark Talon. À l’intérieur, Wyrrlok assista à la révélation de Krayt. Afin de toucher son prisonnier, Dark Krayt lui offrit un banquet, lui montra le sabre-laser de son père qu’il avait conservé dans une vitrine, et lui montra son vrai visage. Après avoir retiré son masque, il lui affirma qu’il avait jadis porté le nom d’A’sharad Hett, chevalier Jedi de l’Ancienne République. Voyant son captif sceptique quant à cette déclaration, Krayt lui raconta comment il avait survécut à la Guerre des Clones et à l’Ordre 66, et comment Obi-Wan Kenobi l’avait humilié sur Tatooine devant son propre peuple. Attentif envers son maître, Wyyrlok assista à un duel entre Skywalker et Talon – un duel que Talon perdit. Après l’avoir forcé à soigner Talon, Krayt demanda à Skywalker de rejoindre l’Ordre Sith. Une demande que Skywalker accepta.

4. La Tentative de Conversion de Skywalker

Alors que Skywalker entamait sa formation de Seigneur Sith, Dark Wyyrlok commença à douter des capacités de son maître. Tout comme Nihl et Maladi, Wyyrlok n’aimait pas l’obsession que Krayt avait pour Skywalker. Et il en fit part à son maître, lui disant qu’en tant que serviteur, il était de son devoir de questionner ses décisions. Lors de leur discussion, le Chagrian avoua à Krayt qu’il doutait des capacités de Skywalker à embrasser la cause des Sith. Krayt lui répondit qu’il espérait pouvoir créer un lien avec Skywalker, et qu’avec un tel allié, plus rien ni personne ne lui résisterait. Et surtout, il pourrait le forcer à le guérir de son mal. Krayt continua à faire souffrir le prisonnier, et lors d’une séance de torture Yuuzhan Vong, il raconta à Skywalker comment il était devenu Seigneur Noir. Assailli d’une douleur immense, Skywalker demanda à Krayt ce qu’il voulait. Celui-ci lui répondit que son pouvoir de guérison le libérerait de son mal. Mais le Jedi lui répondit qu’il en était incapable. Après un certain temps, Krayt comprit alors que Skywalker jouait la comédie, qu’il n’avait jamais rallié le Côté Obscur de la Force. Et lorsque le Jedi tenta de s’enfuir du temple, il fut amené face à Krayt par Dark Talon. Refusant de tuer le Jedi Hosk Trey’lis, Skywalker livra bataille contre Dark Talon et Dark Nihl, sous les yeux de Dark Krayt. Après avoir défait Nihl et Talon, le Jedi renégat s’attaqua à Krayt, mais l’intervention inattendue de Morrigan Corde mit fin au combat, et Cade Skywalker parvint à s’enfuir à bord du Mynock en compagnie de ses amis. Furieux, Krayt ordonna à Wyyrlok de le retrouver. Le Chagrian, d’un calme imperturbable, répondit que dès le Mynock entrerait en hyperespace, il serait quasiment impossible de suivre sa trace. Hors de ses gongs, Krayt réitéra son ordre, et Wyyrlok garda le silence, contraint de mettre tous les moyens en œuvre pour obéir à son maître. Ensuite, Krayt redirigea sa colère contre Dark Nihl, qui avait perdu un bras de son duel contre le Jedi. Alors qu’il s’apprêtait à l’achever, Wyyrlok s’interposa, rappelant au Seigneur Noir que Nihl pourrait se rendre à nouveau utile dans l’avenir. Wyyrlok ayant l’attention de son maître, Krayt se ravisa et le Chagrian fut chargé de nommer Dark Stryfe la nouvelle Main de l’Empereur. Krayt quitta la salle en titubant sous l’effet de la douleur.

5. Une Nouvelle Piste

Alors que Krayt retournait en stase, Dark Wyyrlok se remit à chercher une piste dans les archives du Temple Sith. Conscient que les graines Yuuzhan Vong implantées dans le corps de Krayt menaçait de le transformer une coquille vide très bientôt, Wyyrlok redoubla d’efforts. Malheureusement, les anciens livres Sith ne lui apportèrent aucune piste. Poussé dans ses derniers retranchements, Wyyrlok invoqua l’holocron de Dark Andeddu, un ancien Seigneur Noir des Sith également connu sous le titre de Dieu-roi Immortel et Eternel de Prakith. Les anciens parchemins Sith disaient qu’à la fin de son règne, Andeddu avait été capable de préserver son corps et son esprit de la mort. Wyyrlok espérait bien se servir des connaissances de Dark Andeddu pour enfin guérir son maître. Lorsqu’Andeddu se libéra de l’holocron, il ne fit que railler la situation de Dark Krayt et l’obstination de Dark Wyyrlok. Ses connaissances ne pouvant être acquises que par le mérite, l’ancien Seigneur Noir mit Wyyrlok au défi de venir le chercher. Un défi que le serviteur de Dark Krayt accepta.

Désormais certain, grâce à l’holocron, que la tombe de Dark Andeddu ne reposait pas dans les sous-sols de Korriban, mais bien sur la planète Prakith, Wyyrlok se rendit dans le Noyau Profond. Prakith était une planète montagneuse et instable, et la Forteresse d’Andeddu était située en plein désert de roche, creusée dans le flanc d’une montagne à des kilomètres de toute civilisation. Après avoir posé son chasseur sur une baie d’amarrage, Wyyrlok entra à l’intérieur de la forteresse. Mais à peine eut-il mit un pied dans les couloirs sombres et effondrés de la construction, qu’il fut accueilli par un groupe d’adeptes du Côté Obscur armés de sabre-lasers et prétendant se faire appeler Malveillance. Gardant son sang-froid, Wyyrlok invoqua la Force pour projeter des images de lui-même sur ses ennemis. Chacun pensant être face à Wyyrlok, tous les adeptes du Côté Obscur s’entretuèrent, jusqu’à ce qu’il en reste un. Le dernier adepte vivant, qui prétendait s’appeler Gerlun, s’agenouilla aux pieds de Wyyrlok en marque de soumission. Ayant besoin d’un guide, le Chagrian ordonna à Gerlun de le guider jusqu’aux plus profonds niveaux de la forteresse. Après avoir descendu une longue série de marches d’escaliers, Wyyrlok fit face à ce qui semblait être un cul-de-sac. Mais le Seigneur Sith n’était pas stupide, et la ruse n’avait aucun effet sur lui. Sans perdre de temps, il usa de la Force pour faire révéler l’entrée cachée de la tombe. Une fois à l’intérieur de la tombe, Wyyrlok ordonna à Gerlun d’éclairer les lieux, et il ouvrit le sarcophage pour découvrir la dépouille du Seigneur Noir Dark Andeddu. Ce dernier, projeté depuis l’holocron, le mit au défi de le réveiller, mais Wyyrlok ne se laissa pas avoir. Il se contenterait de ses livres et de ses parchemins. Cependant, il y eut un imprévu. Gerlun, motivé par un désir de vengeance, plaça l’holocron sur le torse de la dépouille, et le Seigneur Noir se réveilla. Dans un tourbillon d’énergies obscures, Andeddu absorba la vie hors du corps de Gerlun, et sortit de son sarcophage armé d’un sceptre du Côté Obscur. C’est là que Wyyrlok comprit. Ce que les Sith pensaient être l’holocron de Dark Andeddu n’était en fait qu’un conteneur dans lequel Andeddu avait conservé son esprit en attendant le jour où il pourrait s’en libérer. Désormais libre de se mouvoir, Andeddu hurla à Wyyrlok que seuls les Vrais Sith étaient dignes de partager ses connaissances. Après quoi, il déchaîna ses éclairs de Force sur le Chagrian. Wyyrlok, n’ayant pas baissé sa garde, para l’attaque sans la moindre difficulté. Un duel s’engagea.

Sans perdre de temps, Andeddu changea d’attaque. Invoquant la Force, il projeta Wyyrlok contre une paroi de la tombe, avant de projeter un tas de rochers sur lui. Clamant que Wyyrlok devait être son propre maître s’il espérait un jour devenir un vrai Sith, Andeddu modifia le champ de bataille en créant des illusions du Force qui firent jaillir de la lave du sol. Plus qu’agacé, Wyrrlok se releva, et invoqua la Force pour projeter la lave sur son ennemi, car si la lave était issue d’une illusion de Force, le danger était tout à fait réel. Andeddu para l’attaque, mais Wyyrlok revint à la charge. Jouant au même que son ennemi, il créa l’illusion qu’il projetait des faisceaux de lave dans toutes les directions. Les jets de lave recouvrirent tous les livres et parchemins d’Andeddu, et le Seigneur Noir venu du passé, fut dévoré par les flammes, car c’était grâce à ses livres et à son holocron qu’il parvenait à rester en vie. Alors que l’illusion disparassait, Dark Andeddu s’effondra au sol, n’étant plus qu’une coquille vide. Wyyrlok, éprouvé par le combat, se servit de la Force pour remettre le corps à sa place et refermer le sarcophage. Désormais débarrassé du danger, le Chagrian choisit les livres dont il avait besoin dans la bibliothèque de la tombe, et quitta la tombe en refermant l’entrée secrète derrière lui. Après être remonté à la surface de la planète, le serviteur de Dark Krayt repartit à bord de son vaisseau, ressassant les paroles d’Andeddu sur la vraie nature d’un Sith.

6. L’insurrection de Dac

En 137 ap B.Y., alors que Dark Krayt s’attelait à maintenir l’ordre dans son empire, les services de renseignements impériaux rapportèrent la nouvelle d’un soulèvement à Dac, une planète de la Bordure Extérieure anciennement appelée Mon Calamari. Mécontent, Dark Krayt fit le déplacement et s’adressa au gouvernement Mon Calamari. Le sénateur Gial Gahan, un Mon Cal, avait secrètement aidé les vestiges de l’Alliance Galactique à voler un destroyer stellaire classe-Impérieux, et pour veiller à ce que ce genre d’incident ne se reproduise pas, Dark Krayt ordonna que dix pourcent de la population de Dac soit exécuté. Aussitôt l’ordre délivré, les soldats impériaux et les guerriers Sith se mirent à massacrer toute l’assemblée présente à la réunion. Wyyrlok assista à la scène, impassible comme à son habitude. L’évènement étant retransmis sur les chaînes de l’Holonet, Krayt exécuta personnellement le sénateur Gahan, clamant que tout partisan de l’Alliance Galactique serait également exécuté. Laissant le soin à ses hordes de Sith de finir le travail, Krayt quitta la salle, accompagné de Wyyrlok. Le Chagrian, réfléchissant déjà aux retombées du massacre, dit à son maître qu’ils risquaient de perdre les chantiers navals de Dac. Krayt n’en avait que faire, et Wyyrlok lui demanda s’il avait besoin d’un séjour en stase. Le Seigneur Noir lui dit qu’il n’en avait pas besoin, étant sustenté par la peur et le chaos qu’il venait de créer sur la planète. Après cela, Krayt jura de survivre jusqu’au jour où il accomplirait sa vision d’une galaxie en ordre.

7. La Trahison est la Voie des Sith

Quelques temps après, Dark Krayt , de retour sur Coruscant, reçut la visite inattendue d’un Seigneur Sith répondant au titre de Dark Reave. Celui-ci, gravement blessé, lui déclara qu’il avait affronté Cade Skywalker dans leur base Sith de Had Abbadon, et qu’un Jedi qui l’accompagnait disposait d’un pouvoir puissant et digne d’un Sith, capable de transformer n’importe qui en créature violente et assoiffée de sang. Saignant à flots et ayant lui-même été mordu par ces créatures, Reave commença à convulser et se transforma. Aussitôt, Dark Stryfe, la nouvelle Main de l’Empereur, massacra la créature. Demandant conseil à Dark Maladi, Krayt apprit que cette créature était en fait un rakghoul, un monstre né d’une très ancienne sorcellerie Sith. Pendant ce temps, Wyyrlok recevait une transmission d’un serviteur Sith en provenance de Had Abbadon, destiné à son maître. La transmission fut transmise à Dark Krayt.

Elle venait d’une femme qui portait un sabrel-laser, et qui était entourée de deux créatures semblables à celle qui les avait attaqué après la transformation de Dark Reave. Cette femme prétendait s’appeler Karness Muur, un ancien Seigneur Noir piégé dans le corps d’un Jedi vieux de plus de mille ans, et souhaitait rencontrer le Seigneur Krayt. Krayt demanda pour quelle raison il ferait une chose pareille, et c’est là que Muur présenta Cade Skywalker dans le champ de l’holotransmission. Muur menaça de tuer Skywalker, et Krayt révéla qu’il avait besoin de lui. Satsifait, Muur dit à Krayt de venir chercher le Jedi sur Had Abbadon. Wyyrlok fut donc choisi pour accompagner le Seigneur Krayt dans son voyage, aux côtés de Dark , Dark Maladi et Dark Talon. Pendant le trajet, Wyyrlok apprit à son maître que le nom de Karness Muur était mentionné dans les écrits qu’il avait ramené de la tombe de Dark Andeddu. Selon ces écrits, Muur avait fait partie des Jedi Noirs qui avaient provoqués les Ténèbres de Cent Ans, plus de sept mille auparavant. Parmi les premiers Seigneurs Noirs de la galaxie, il avait participé à la création de l’Ordre Sith, et était probablement à l’origine du Léviathan Sith. Contemporain de XoXaan, il avait asservi le peuple Sith sur Korriban pour devenir un Seigneur Noir. Mais à sa mort, son bien le plus précieux, le Talisman Muur avait choisi un nouvel hôte, préservant son esprit et sa force. Krayt demanda à son serviteur si Muur pourrait le guérir, et Wyyrlok lui répondit que même s’il en était capable, il ne serait probablement pas disposé à le faire, plus intéressé par la conquête de la galaxie. Sentant sa fin approcher, Krayt confia à Wyyrlok qu’il n’était pas certain que son ordre survive à sa mort. Le Chagrian lui jura qu’ensemble, ils trouveraient un moyen. Après quoi, Krayt lui ordonna de rester à bord du vaisseau et de chercher d’autres informations sur Karness Muur, tandis que lui et ses fidèles guerriers iraient à la surface de la planète.

Lorsque Krayt arriva sur place, l’hôte de Muur révéla son piège. Skywalker n’était pas du tout captif, et un groupe de chevaliers impériaux et de Jedi les avait attendu en embuscade. Les Sith, les Jedi, et les Chevaliers Impériaux livrèrent bataille, tandis que Celeste Morne déployait ses rakghouls sur Krayt. Alors que le duel faisait rage, Wyyrlok sentit que les choses tournaient mal pour son maître, et décida de prendre une navette impériale pour le rejoindre. Lorsqu’il arriva sur place, ses collègues Sith étaient tous blessés, et son maître semblait mort. Mais lorsque Wyyrlok ramassa le casque du Seigneur Noir, Krayt se réveilla, gravement blessé. Ne pouvant plus bouger, Krayt révéla à Wyyrlok qu’il avait comprit comment Muur pouvait le guérir, et qu’il serait capable de reproduire ce pouvoir. Mais alors que son devoir l’obligeait à aider son maître, Wyyrlok accomplit un acte digne du Vrai Sith. Déchaînant ses éclairs de Force, il acheva son maître qu’il considérait être trop faible pour diriger. Après cela, il fit léviter le corps de l’Empereur Sith jusqu’à sa navette avant de quitter la planète. Le Seigneur Noir Dark Krayt était mort, et Dark Wyyrlok, en tuant son maître, embrassait pleinement la tradition Sith.

8. La « Régence »

Après la mort de son maître, Wyyrlok ramena son corps au cœur d’un Temple Sith sur Korriban, afin de l’entreposer dans sa tombe. Cependant, son geste n’était pas motivé par un souci de tradition ou d’honneur, mais bien par un souci d’apparence. Si l’Ordre Sith de Dark Krayt devait survivre à la mort de son leader, personne ne devrait apprendre sa mort. Faisant croire que Krayt était en stase afin de se soigner, Wyyrlok reprit sa place de régent. Et pour que personne ne puisse vérifier l’état de Krayt, le Sith Chagrian chargea sa fille, Saarai, de garder l’entrée de la chambre de stase du Seigneur Noir. Cependant, la Main de l’Empreur, Dark Stryfe, se réveilla brutalement de son sommeil en bacta et ordonna à Saarai de le laisser voir Dark Krayt. Lorsque la fille de Wyyrlok lui dit que c’était impossible, Dark Stryfe déclara qu’il savait déjà que Krayt était mort. Leur discussion ne menant nulle part, les deux Sith s’affrontèrent grâce à leurs pouvoirs de Force. Mais leur duel fut interrompu par Dark Wyyrlok. Aidant Stryfe à se relever, il ouvrit les portes de la chambre de stase. En chemin, il informa Stryfe que la personne qui gardait les portes était sa fille, la prochaine Dark Wyyrlok. Une fois arrivés au cœur de la chambre, Stryfe pu contempler son maître suspendu dans un faisceau de stase. Wyyrlok lui dit qu’il avait lui-même créé des boucliers de Force autour du Seigneur Noir afin que personne ne puisse apprendre qu’il était dans un état critique. En tant que régent de Krayt, il demanda à Stryfe s’il était prêt à lui offrir son soutien afin que le Nouvel Ordre Sith puisse continuer à vivre en l’absence de son maître. Stryfe lui répondit qu’il aurait son soutien, au nom de Krayt.

Reprenant sa place de régent, Dark Wyyrlok retourna sur Coruscant quelques temps après. Dans les bureaux impériaux, il rencontra le Grand Moff Morlish Veed. Souhaiter faire taire les rumeurs sur la mort de l’Empereur Krayt, il déclara à Veed que le Seigneur Noir était en fait en stase sur Korriban, ayant été gravement blessé sur Had Abbadon. Il lui dit également qu’en tant que serviteur de Dark Krayt, il assumerait la position d’Empereur pendant son absence, mais que pour que tout fonctionne au mieux, la galaxie avait besoin d’un régent. Il demanda alors à Veed s’il était prêt à assumer la position de régent. Veed répondit que oui. Ceci étant fait, Wyyrlok appela le Moff Konrad Rus dans ses bureaux du Temple Sith de Coruscant. Lorsque Rus arriva, Wyyrlok l’informa que la mission impériale serait modifiée. Dorénavant, les missionnaires impériaux apprendraient les préceptes et valeurs du code Sith, afin de répandre la connaissance Sith à travers la galaxie. Rus montrant une certaine réticence, Wyyrlok insista sur le fait que tous les Moffs devaient obéir à la volonté de Dark Krayt. Ceci fait, il congédia le vieux Moff. Peu après, Dark Wyyrlok convoqua le Moff Konrad Rus, le chef de la Mission Impériale, dans son bureau. Durant leur discussion, Wyyrlok déclara que dorénavant, les missionnaires impériaux apprendraient le Code Sith ainsi que les valeurs Sith, et les répandraient à travers la galaxie. Rus souhaita en discuter avec Dark Krayt, mais Wyyrlok lui rappela que c’était lui la voix de Dark Krayt. Sur ce, il congédia Rus en lui promettant de lui envoyer des instructions prochainement.

9. Le Protocole Final : l’œuvre de Vul Isen

Plus tard, Dark Wyyrlok contacta le scientifique Vul Isen, qui était alors présent dans les profondeurs de Dac en compagnie de Dark Azard. Durant leur holoconversation, le régent ordonna à Vul Isen d’appliquer le « protocole final » sur la population de Dac. Surpris par une telle décision, Dark Azard demanda ce qu’il adviendrait des Quarrens, car ces derniers n’étaient pas aussi coupables de trahison que les Mon Cal. Mais Wyyrlok n’en avait que faire. Pour lui, tous ceux qui ne se soumettaient pas aux Sith étaient coupables. Peu après avoir transmis cet ordre, Wyyrlok reçut une visite inattendue de la part du Grand Moff Veed. Ce dernier pénétra dans son bureau, furieux, et se plaignit de ne pas avoir été mis au courant pour l’extermination de la population de Dac. Agacé, le Seigneur Sith Chagrian se servit de la Force pour étouffer Veed et affirma que c’était la volonté du seigneur Krayt. De ce fait, il n’était pas nécessaire de l’en informer. Tandis que Veed reprenait son souffle, Dark Wyyrlok lui dit que le protocole final était susceptible d’attirer Gar Stazi dans un piège. Peu de temps après, le Seigneur Sith Dark Stryfe fit son rapport à Wyyrlok. Le piège destiné à annihiler la flotte des Vestiges de l’Alliance Galactique avait échoué à cause de l’intervention d’une flotte de l’Empire en Exil. Une portion de la population avait été sauvée, et les deux flottes ennemies avaient disparu. Néanmoins, Wyyrlok était satisfait, car il avait réussi à envoyer un message à travers la galaxie. Une fois sa conversation avec Stryfe terminée, Wyyrlok reçut aussitôt un message prioritaire de Korriban. Intrigué, le Chagrian accepta l’appel et fut mis en relation avec Dark Nihl. Surpris de voir Nihl utiliser son canal de communication prioritaire, Wyyrlok demanda la raison de son appel. Le Nagai répondit que le corps de Dark Krayt avait disparu. Alarmé, Dark Wyyrlok fit aussitôt affréter une navette et se rendit sur Korriban.

10. La Disparition de Dark Krayt: un Mauvais Présage

Une fois arrivé à destination, Wyyrlok retrouva Dark Nihl dans la chambre de stase de Dark Krayt. Là, il découvrit l’armure de Krayt, vide, toujours suspendue dans le champ de stase. Entretenant le mensonge, Wyyrlok déclara que quelqu’un avait tué Krayt et avait emmené son corps. Gardant son sang-froid, Wyyrlok dit à Nihl qu’il régnerait à la place de feu-Dark Krayt, et que pour le bien de l’Empire, personne ne devrait apprendre la disparition de l’ancien Seigneur Noir. Ainsi, Nihl deviendrait le conseiller de Wyyrlok. Satisfait par sa soudaine promotion, Nihl révéla à Wyyrlok que Dark Talon avait également disparue. Avant de le congédier, Dark Wyyrlok ordonna à Dark Nihl de pourchasser Talon et de l’interroger. Le Nagai accepta avec plaisir sa mission, voyant là l’occasion de se débarrasser de sa plus grande rivale. Une fois Nihl hors du temple, Wyyrlok laissa s’exprimer sa colère et projeta des éclairs de Force sur l’armure vide contenu dans le champ de stase. De retour sur Coruscant, Dark Wyyrlok contacta le Seigneur Sith Dark Havok et le chargea d’intercepter le transfert d’une prisonnière de marque : Marasiah Fel. Cette dernière détenait des informations cruciales sur l’Empire en Exil, et ces informations permettraient à l’Empire d’éliminer Roan Fel et ses partisans une bonne fois pour toutes. Quelques temps après, Dark Wyyrlok perçut une perturbation dans la Force. Sa pire crainte venait de se confirmer : Dark Krayt était toujours en vie, et s’apprêtait à revenir pour réclamer vengeance.

11. Le Retour de Dark Krayt : le Combats des Chefs


En 138 ap B.Y., Dark Wyyrlok décida de s’adresser à la totalité du Sith Unique. À travers une transmission holographique générale, le Seigneur Sith Chagrian affirma de nouveau que Krayt était bel et bien mort, et que la vision qu’ils avaient tous eu était un mensonge. Afin d’apporter du crédit à sa déclaration, Wyyrlok révéla à tous qu’il avait personnellement mit fin à la vie de Dark Krayt. Sur ce, il s’autoproclama nouveau chef du Sith Unique, et promit d’éliminer celui qui prétendait être Dark Krayt. Lorsque la transmission prit fin, Wyyrlok demanda à sa fille, Saarai, si elle avait reçu des nouvelles de Korriban. Saarai répondit qu’il n’y avait rien de nouveau. Pire encore, Dark Nihl était porté disparu au même titre que Dark Talon, et les vaisseaux envoyés sur place pour enquêter avaient subi le même sort. Inquiet pour la survie de sa fille, Wyyrlok ordonna à Saarai de partir et de se cacher jusqu’à les choses se soient calmées. Tandis que Saarai exécutait la volonté de son père, Wyyrlok dit à Dark Stryfe qu’il affronterait Dark Krayt lui-même, comme un guerrier du côté obscur de la Force. Suivant la tradition Sith, Dark Stryfe déclara qu’il se rangerait du côté de celui qui remporterait la bataille.

Peu après, des Vaisseaux Dragon, des appareils inconnus du Sith Unique, vinrent se positionner au-dessus du Temple des Sith de Coruscant. Prêt à recevoir son ancien maître, Wyyrlok déploya ses gardes dans la salle du trône, et s’arrangea pour le Grand Moff Morlish Veed et sa femme Nyna Calixte assiste au spectacle. Lorsque Dark Krayt entra dans la salle du trône, il laissa Dark Talon, Dark Nihl, et deux de ses Soldats Sith se débarrasser des gardes de Wyyrlok. Voyant ses gardes massacrés, Wyyrlok se leva du trône et s’approcha de Krayt, déclarant avoir agi comme tout bon Sith le devait. N’ayant que faire de ses paroles, Dark Krayt mit fin à la conversation et dit à Wyyrlok de se préparer au combat. Les deux Sith s’engagèrent alors dans un duel destructeur. Ils s’affrontèrent d’abord à coup d’éclairs de Force, soulevant le sol du Temple. Voyant que cette tactique ne donnait rien, Dark Krayt dégaina ses sabres-lasers – un à lame rouge, et l’autre étant celui qu’il maniait lorsqu’il était un Jedi – et bondit sur Wyyrlok. Le Chagrian fut pris au dépourvu et peina à arrêter les assauts du Seigneur Noir. Après quelques fentes, Wyyrlok changea de tactique et se servit de la Force pour manipuler l’esprit de Krayt et lui faire revivre ses souvenirs de la Guerre des Clones. Cette technique était appelée la Torture par le Chagrin, et elle fit revivre à Krayt les pires expériences de sa longue vie. Apparemment dépassé, Krayt s’effondra à genoux et sembla se vider de son énergie vitale. Cependant, tandis que Wyyrlok jubilait à l’idée d’achever Krayt, ce dernier se retourna et révéla que l’illusion qui semblait le dévorer était en fait une mascarade. Troublé, Dark Wyyrlok resta figé et fut impuissant à éviter le coup de Dark Krayt. Ce dernier enfonça ses deux lames dans le torse du Chagrian. Dark Wyyrlok III tomba à genoux et agrippa la tunique de Dark Stryfe avant de mourir.          

Dossiers associés
 
Le Dossier Force - Les Archives Jedi    Legacy : le futur est en marche !   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 27/08/2011
Rédacteur(s) : Jedimax01
Mise en page : Jedimax01

Sources

  • http://starwars.wikia.com/wiki/Darth_Wyyrlok_%28III%29
  • Star Wars - Legacy (comic-books)

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Dark Wyyrlok III. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité