StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Prakith
  • Type Planète
  • Localisation Noyau Profond
  • Diamètre 17 400 km
  • Langue Basique, Prak
  • Atmosphère Respirable
  • Climat Tempéré, arctique
  • Capitale Prak City
  • Terrains Montagnes, plateaux
  • Spatioports Prak City
  • Richesses Export de matériaux bruts
  • Population 3,6 milliards (Humains, Stereb, autres)
  • Gouvernement(s) Dictature
Description
 
Prakith était une planète montagneuse du Noyau Profond, localisée dans le système Prakith. En raison d’un sol hautement instable, la planète était un endroit dangereux et difficile à maîtriser. Procédant à une rotation orbitale de trois cent trente-cinq jours, elle tournait autour d’un unique soleil appelé Prak et conservait deux lunes dans son orbite. Bien que ses paysages étaient majoritairement constitués de montagnes, Prakith possédait un climat allant de tempéré à arctique. Sous sa surface froide et triste, non loin des Montagnes Magraddor, se trouvait une mer souterraine.

Bien que Prakith fût un monde isolé, il abrita plusieurs sièges de civilisation et plusieurs phénomènes naturels intéressants. En effet, la planète disposait d’une capitale nommée Prak City, et d’autres villes venaient se joindre à celle-ci : Skoth, une colonie installée dans le lit asséché d’une ancienne rivière, Prall et Gallia, deux villes majeures. En outre, la majorité de la population était constituée d’Humains, et le Basic était donc monnaie courante. Mais il existait également une communauté Stereb issue de Serroco, mais celle-ci était présente en moindre proportion. En raison de la pauvreté de ses sols, Prakith était contrainte d’importer ses produits de consommation et sa nourriture et n’avait que l’export de matériaux bruts à offrir au commerce galactique. Dans ses contrées désertiques et montagneuses, Prakith abritait plusieurs structures majeures. Il y avait d’abord la Forteresse d’Andeddu, le place forte de l’ancien Seigneur Noir des Sith Dark Andeddu, qui était ardemment protégée par un culte de fidèles appelé la Malveillance. Ensuite, il y avait la Citadelle Inquisitorius, un ancien fief des Inquisiteurs impériaux dans lequel les Haut Inquisiteurs s’adonnaient à l’interrogatoire, à la torture, et à la recherche. D’après la population locale, on pouvait même entendre, provenant de la citadelle, les cris de Jedi soumis à la torture. Enfin, il y avait les Grottes Asonel, un réseau de cavernes et de tunnels qui serpentait les montagnes avoisinant Prak City. Ces grottes étaient la raison pour laquelle plusieurs compagnies d’extraction minière s’installèrent sur Prakith, dépouillant les cavernes de leurs minéraux jusqu’à rendre leur structure instable.
Historique
 

1. Le Règne Funeste de Dark Andeddu, le Dieu-Roi Immortel

L’histoire ancienne de Prakith a toujours été un mystère. Les archives les plus anciennes remontent à l’époque du règne de Dark Andeddu, aux alentours de 6 000 av. B.Y.. Andeddu était un Seigneur Noir des Sith natif de Prakith, qui avait brièvement régné sur Korriban avant d’être trahi par ses disciples et contraint de se cacher sur son monde d’origine. Profitant du leurre offert par une fausse tombe bâtie sur Korriban, Dark Andeddu fit construire sur Prakith une forteresse à son image. Après quelques temps, Andeddu s’entoura d’un groupe de disciples sensiblse à la Force qui formèrent ensemble la Malveillance. Bientôt, Dark Andeddu se servit du pouvoir du côté obscur pour conquérir la planète, soumettant les cités de Prakith à sa volonté. Pendant plusieurs siècles, Prakith demeura sous le règne tyrannique du Seigneur Noir, et son isolation fut accrue par l’effondrement des routes hyperspatiales voisines, ce qui profitait totalement à Dark Andeddu. Après plusieurs siècles de règne, Dark Andeddu décida de s’enfermer dans son tombeau afin d’emporter tous ses secrets dans la tombe. Pour cela, il fit aménager un tombeau dans sa bibliothèque et scella lui-même les portes. Dark Andeddu disparut pendant plusieurs millénaires.

2. Le Règne de Terreur de l’Empire Galactique

Environ cinq mille ans après la disparition de Dark Andeddu, Prakith fut investie par la nouvelle force au pouvoir : l’Empire Galactique. En dépit de sa surface instable, le gouvernement impérial décida l’envoi de plusieurs équipes de reconnaissance sur la planète, procédant par la même occasion à l’exploration des autres mondes du Noyau Profond. Les impériaux furent bientôt suivis par diverses sociétés d’extraction minière commanditées par la Guilde Minière. Lorsque les conclusions des équipes de reconnaissance impériales furent rendues, l’Empereur Palpatine – et également Seigneur Noir des Sith sous le titre de Dark Sidious – décida de faire de Prakith une place forte impériale. Pour cela, il fit construire un quartier général pour ses Inquisiteurs : la Citadelle Inquisitorius. Au fil des années, la citadelle servit à interroger et à torturer divers ennemis de l’Empire Galactique, y comprit des Jedi. 

Lorsque l’Empire Galactique fut vaincu par l’Alliance Rebelle en 4 ap. B.Y., Prakith resta fidèle aux principes impériaux. Pour cela, elle finit par recevoir l’aide de Foga Brill, un Moff Impérial reconverti en seigneur de guerre. Soutenu par une armée de soldats impériaux, Brill proclama la naissance du Protectorat Constitutionnel de Prakith. Sous le règne de terreur de Brill, la population de Prakith entra dans une nouvelle ère sombre de son histoire. Les gens furent contraints de travailler dans les fonderies et dans les mines, parfois jusqu’à la mort. Ceux qui ne finissaient pas dans les mines de la planète étaient forcés de rejoindre l’armée impériale. 

Vers 11 ap. B.Y., Prakith entra dans une ère de conflit armé. En effet, la Nouvelle République et l’Ordre Jedi entrèrent en guerre contre le Second Imperium, repoussant les forces impériales toujours plus loin. Après plus de dix ans de guerre, les forces de la Nouvelle République et de l’Ordre Jedi atteignirent Prakith et attaquèrent les forces du Protectorat Constitutionnel de Prakith. La Campagne de Prakith causa de lourdes pertes dans les deux camps, mais finalement, les forces du seigneur de guerre Foga Brill furent anéanties et le protectorat démantelé. Prakith passa pour la première fois sous l’autorité d’une république.

3. Le Retour à l’Obscurité


Bien après la prise du pouvoir de la Nouvelle République, Prakith retomba dans l’oubli. En 37 ap. B.Y., cet oubli profita à un groupe de disciples du côté obscur et lui permis de s’installer sur la planète et d’investir la Forteresse d’Andeddu. Là-bas, ces partisans du côté obscur se nourrirent des énergies obscures qui émanaient du tombeau d’Andeddu, sans pour autant en connaître le point d’origine : le tombeau d’Andeddu était toujours introuvable. Le groupe de disciples du côté obscur demeura dans la Forteresse d’Andeddu durant un siècle, jusqu’au jour où un Seigneur Sith vint visiter la forteresse. Ce Seigneur Sith, nommé Dark Wyyrlok III, était en quête des secrets de Dark Andeddu, et plus particulièrement du secret de la vie éternelle, pour sauver son maître, le Seigneur Noir des Sith Dark Krayt. Suivant la simulation de l’holocron d’Andeddu, Wyyrlok se rendit sur Prakith et pénétra dans la forteresse. Là-bas, Dark Wyyrlok III massacra plusieurs disciples de la Malveillance, et découvrit le tombeau de Dark Andeddu, ainsi que sa bibliothèque. S’il était trop malin pour se faire prendre au piège, son guide, un disciple de la Malveillance qu’il avait épargné, ne l’était pas. Le guide, nommé Gerlun, fit l’erreur de réveiller Dark Andeddu d’un sommeil de plus de cinq millénaires, la payant de sa vie. Lorsque Dark Andeddu se réveilla, Dark Wyyrlok comprit que c’était son esprit que l’holocron avait contenu et qu’il était désormais contraint de l’affronter en chair et en os. Bien qu’Andeddu fût un puissant Seigneur Noir des Sith et qu’il fût un expert en illusions de Force, il n’était pas de taille face au pouvoir de Dark Wyyrlok, qui retourna sa propre puissance contre l’ancien roi de Prakith. Dark Andeddu étant définitivement mort, Dark Wyyrlok III récupéra les manuscrits qu’il était venu chercher dans la bibliothèque du tombeau et quitta la triste planète.
Apparitions
 
Héritage
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de l'Ancienne République    Legacy : le futur est en marche !   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 29/04/2011
Rédacteur(s) : Jedimax01
Mise en page : Jedimax01

Sources

  • http://starwars.wikia.com/wiki/Prakith
  • Star Wars - Legacy #27: Into The Core

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique de la planète par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Prakith. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité