Bannière du site
    
ORDRE JEDI
 


Fondateurs : Autochtones de la planète Tython
Dirigeants : Haut Conseil Jedi
Année de fondation : - 25 000
Année de dissolution : -19
Zone d'influence : Du néant à la galaxie en fonction des époques
Localisation : Tython, Ossus, Coruscant, Dantooine, Ruusan



> -25 000: Création de l’Ordre Jedi et Guerres de la Force

Pour certains, les Jedi sont un mythe, une chimère. Et puis d’ailleurs que connaissons-nous de leur apparition ? Peu de choses sont connues tellement cette période de l’histoire est occulte. L’étude de la Force aurait été visiblement mise en oeuvre par des organismes mystiques. Des précurseurs tel que « les paladins de l’académie Chatos », « les suiveurs de Palawa » ou encore l’ordre de « Dai Bendu » et sur des planètes aussi variées que Abbadon ou Ondos. Leur quête de connaissance les poussaient à étudier les sciences au travers d’organismes microscopiques appelés midi-chloriens agissant de façon symbiotique avec la force dans la majorité des êtres vivants. Cependant, tous s’accordent pour dire que les préceptes principaux émanent de la planète Tython où les autochtones vouaient un culte et une idolâtrie sans limite à une énergie positive encore appelée Ashla. Mais le cœur des êtres est aisément corruptible et emplis de ce nouveau pouvoir, certains commencèrent à comploter, à utiliser ce don à des fins personnelles. Ces différents protagonistes ne tardèrent pas entrer en conflit dans leurs intérêts de pouvoir et de puissance. Un grand conflit eu lieu que l’on nomme "les guerres de la force". Peu de choses sont contées sur cette triste époque, mais tout ce que l’on en retient est le retour au calme avec la formation d’un ordre monastique basé sur les préceptes d’harmonie, de savoir, de sérénité et de paix.

L’ordre Jedi peut être considéré comme un groupe d’études théologiques et philosophiques. Il porte ses études sur l’apprentissage et la maîtrise de la Force. Lors de la création de la République, les Jedi décident de prendre une part active dans la société galactique, en utilisant la Force pour la paix, la justice et l’ordre. Les Jedi dépendent aujourd’hui du Département Judiciaire, sous les ordres directs du Chancelier. L’une des traditions de la planète Tython résidait en l’initiation de la « forge Jedi » où les élus pouvaient canaliser leur pouvoir à travers de grandes épées composées de divers métaux. Ce n’est qu’avec le temps et la découverte du laser que ces fameuses épées deviendront obsolètes. C’est pour libérer les mondes de l’oppression et des tyrannies de toute sorte qu’une faction de Jedi décida de sortir hors des sentiers battus et de traverser la galaxie pour porter assistance aux peuples opprimés. Ainsi apparaissent les chevaliers Jedi, gardiens de la paix et de la justice à travers la galaxie.
Ils combattent les criminels interplanétaires et essaient de régler les différends sidéraux, devenant ainsi légendaires à travers toute la galaxie. La légende raconte, bien plus tard, que le premier des Chevaliers Jedi apprit l’utilisation morale de ses pouvoirs grâce à la race des Caamasis.

Les prouesses des Jedi sont devenues célèbres. Soutenus par la Force, ils ont progressivement été respectés et honorés dans toute la galaxie. On les prenait pour des érudits, des guerriers et des philosophes. Ils étaient cela... et bien plus encore. Les Jedi se sont répandus à travers toute la galaxie, protégeant la République et surveillant ses nombreux systèmes.


> Avènement des Légions de Lettow et Premier Grand Schisme de l’Ordre

Les préceptes et la philosophie Jedi se répandant, une petite colonie prit place sur la planète Ossus avec la création d’une école tolérant aussi bien le côté clair que le côté obscur de la force. Cette école était très tolérante quant à l’alignement et permettait d’analyser tous les aspects de la force vive (manifestation de la force à l’instant présent) et de la force unificatrice (prophétisation et vue du futur et des destinés). C’est là que les adeptes du côté obscur connus sur Tython comme les Bogans formèrent les légions de Lettow. Guidé par leur leader connu sous le nom de Xendor, ils rentrèrent en guerre contre les Jedi marquant ainsi le premier grand schisme de l’histoire galactique. Finalement les légions furent vaincues et Xendor perdit la vie.


--> -9 000: Les Jedi sur Yavin IV


Les Chevaliers Jedi établissent une bibliothèque souterraine sur Yavin IV, ainsi qu’une ville autour. Ils dérivent une source d’énergie géothermale afin de créer un système de contrôle météorologique pour la planète. Progressivement, la froide et inhospitalière planète se transforme en une planète recouverte d’une forêt vierge luxuriante. Des siècles plus tard, sans que l’on sache pourquoi, la cité est totalement abandonnée et devient un mythe.


> -7 000: Siècle de l’Obscurité et Second Grand Schisme

L’ordre Jedi s’apprête de nouveau à vivre des jours difficiles. Une petite poignée de Jedi indisciplinés se tourne vers le côté obscur en en découvre toute la puissance. Ils étudiaient notamment les phénomènes de mutation et le rapport entre la Force et la vie. Ils découvrirent ainsi très vite certaines voies obscures pour contrôler leur destin et sauvegarder leurs âmes de la mort. La discorde fut grande et ce nouveau schisme, de par l’utilisation de savoirs interdits, provoqua inévitablement une guerre. Cette guerre durera 100 ans et restera connu sous le nom de siècle de l’obscurité. C’est là que les serviteurs du côté obscur montèrent des armées terrifiantes de monstres difformes. Ainsi naquit le Léviathan, véritable arme de destruction massive vivante. Les armées de Jedi noirs étaient menées au combat par deux leaders charismatiques : Ajunta Pall et Xoxaan.

Grand schisme


Cependant, envers et contre tout, les adeptes du côté obscur seront vaincus lors de la bataille de Corbos. Malgré le fait que certains prônaient leur élimination pure et simple, il fut décidé de les envoyer en exil dans l’espoir qu’ils puissent méditer sur le mal qu’ils avaient accompli. Repoussés en dehors des limites de la république, les Jedi noirs finiront par atterrir sur Korriban où ils découvriront une étrange civilisation : les Sith. A partir de ce moment-là, plus jamais les Jedi noirs ne pourront retrouver leur route vers la république. Les données de leurs vaisseaux étant perdues, ce n’est que par le pur hasard de l’expansionnisme commercial de la société galactique qu’ils réapparaîtront.


> -5 000 à -1 000: de la Grande Guerre de l'Hyperespace aux Nouvelles Guerres Sith

La Grande Guerre de l’Hyperespace (5 000 av B.Y.)

En 5 000 av B.Y., le Chevalier Jedi Odan-Urr eut une vision de la mort d’un Seigneur Noir des Sith nommé Marka Ragnos. Dans sa vision, la mort de Ragnos provoquait une guerre, et une guerre qui ravageait la République Galactique. Convaincu que c’était la Force qui le prévenait du retour des Sith, Odan-Urr décida d’en informer le Sénat sur Coruscant. Cependant, le Sénat n’accorda aucune importante au rêve du Jedi et conclut la session. À leur retour sur Koros Major, Odan-Urr et son alliée l’Impératrice Teta reçurent la visite inopinée d’une fugitive nommée Jori Daragon. La jeune Daragon, affolée et épuisée, affirma à l’impératrice Teta que les Sith s’apprêtaient à revenir pour réclamer vengeance sur la République Galactique et l’Ordre Jedi. Face à cette nouvelle, le Maître Jedi Memit Nadill se rendit au plus vite sur Coruscant pour rallier le soutien des Jedi. Là-bas, Nadill annonça à ses frères Jedi le retour des Sith. Prêts à défendre la République, les Jedi acceptèrent de prendre les armes. Cependant, Nadill était arrivé trop tard : Naga Sadow était déjà là.
La flotte de l’Empire Sith se déploya au-dessus de nombreux mondes de la République Galactique, et surtout au-dessus de Coruscant et de Koros Major. Grâce à la méditation guerrière de Naga Sadow, la flotte Sith semblait plus gigantesque qu’aucune flotte assemblée jusqu’alors. Les Jedi supervisèrent la défense de plusieurs mondes : Odan-Urr et Ooroo sur Kirrek, Memit Nadill, Sonam-Ha’ar, et Tuknatan sur Coruscant. Durant la bataille, l’influence du pouvoir de Naga Sadow fut soudainement brisée et l’illusion disparut. Comprenant le subterfuge, les Jedi et les forces armées de la République Galactique renforcèrent leur contre-attaque, et défirent la flotte ennemie. Les Sith furent vaincus sur chaque champ de bataille, et le reste de leur flotte tenta de s’enfuir dans l’espace Sith. Néanmoins, la flotte de l’Impératrice Teta poursuivit les restes de la flotte Sith jusqu’à leur empire. Les derniers fragments de la flotte Sith furent annihilés, et l’Empire Sith s’effondra. Seul le Seigneur Noir Naga Sadow parvint à fuir secrètement les combats pour se cacher sur Yavin IV, dans la Bordure Extérieure.


La Chute de Freedon Nadd (4 400 – 3 996 av B.Y.)

En 4 400 av B.Y., un jeune apprenti Jedi du nom de Freedon Nadd se vit refuser le rang de Chevalier. Cet échec provoqua la colère du Jedi, qui chercha des réponses auprès de son maître, Matta Tremayne. Son maître, déterminé à lui faire comprendre son erreur, lui demanda de prouver qu’il méritait le rang de chevalier. Cependant, durant leur duel, Nadd, qui était nourri par une colère profonde, s’emporta et tua son maître. Ce fut l’élément qui scella le sort de Freedon Nadd. Effrayé à l’idée que les Jedi le punissent, Freedon Nadd prit la fuite et se rendit au cœur de l’espace Sith dans l’espoir de devenir l’un des Jedi les plus puissants de l’histoire. Dans les ruines de l’ancien Empire Sith, Nadd découvrit le secret de Naga Sadow et partit aussitôt pour Yavin IV. Une fois arrivé sur la lune forestière, Freedon Nadd se rendit dans le Grand Temple où il réveilla l’esprit de Naga Sadow d’un sommeil de plusieurs siècles. Déterminé à devenir plus puissant que quiconque, Freedon Nadd parvint à convaincre Sadow de lui enseigner les voies des Sith. Après plusieurs années d’enseignement, Freedon Nadd décida qu’il était temps pour lui de prendre la place du maître. Il élimina l’esprit de Naga Sadow et s’autoproclama nouveau Seigneur Noir des Sith. Fort de son nouveau pouvoir, Freedon Nadd se rendit sur Ondéron, dans la Bordure Interne. Là-bas, Nadd devint roi et instaura un règne de terreur sur la planète. Son règne et les Guerres Bestiales qu'il provoqua firent souffrir la population bien au-delà de sa mort.


Le Troisième Grand Schisme (4 250 av B.Y.)

En 4 250 av B.Y., un groupe de Jedi Noirs provoqua une guerre civile sur Coruscant. L’Ordre Jedi tenta d’arrêter les exactions de leurs anciens frères, mais ils échouèrent à les retenir sur Coruscant. Les Jedi Noirs s’enfuirent vers les Mondes du Noyau et s’arrêtèrent dans le système Vultar. Là-bas, ils découvrirent une ancienne technologie qu’ils croyaient capable de créer des systèmes solaires. Voyant là une puissance incroyable, les Jedi Noirs s’emparèrent de l’ancienne technologie et l’activèrent. Cependant, la puissance libérée était bien trop grande pour être maîtrisée, et l’activation du réseau de machines provoqua une gigantesque explosion qui engloutit le système Vultar et les Jedi Noirs.


Le Soulèvement de Freedon Nadd (3 998 av B.Y.)

En 3 998 av B.Y., un conflit naquit sur Ondéron : le Soulèvement de Freedon Nadd. Ce conflit avait été provoqué par l’esprit de Freedon Nadd, qui continuait de corrompre l’ancien roi d’Ondéron : Ommin. Sans prévenir, l’armée Naddiste, menée par un acolyte Sith nommé Warb Null, surgit des tréfonds de la planète, s’empara des restes des corps de Freedon Nadd et de la Reine Amanoa, et replongea dans les sous-sols de la planète. Le Maître Jedi Arca Jeth et ses élèves Ulic Qel-Droma, Cay Qel-Droma, Tott Doneeta, et Oss Willum furent impuissants à arrêter les forces ennemies. Peu après l’attaque, le Maître Arca Jeth se rendit dans les souterrains de la planète pour retrouver le roi Ommin, qui était toujours en vie grâce à une machine, afin de l’interroger. Cependant, le roi Ommin s’avéra être un pratiquant de la sorcellerie Sith et rappela l’esprit de Freedon Nadd des tréfonds de la mort. Nadd enveloppa Arca Jeth d’une énergie puissance du côté obscur, et Warb Null fit irruption avant d’affronter Ulic Qel-Droma. Bien que Qel-Droma était parvenu à éliminer Null, le roi Ommin avait réussi à s’enfuir avec le corps d’Arca Jeth. Désespéré, Ulic Qel-Droma contacta l’Ordre Jedi pour demander de l’aide. Ce dernier demanda à son tour l’aide de la République Galactique, et grâce au Maître Jedi Thon, la République décida l’envoi d’une flotte sur Ondéron. Parallèlement, les Jedi envoyèrent cinq Chevaliers Jedi pour prêter main forte directement à Qel-Droma : Dace Diath, Qrrrl Toq, Shoaneb Culu, Kith Kark, et Nomi Sunrider. Ensemble, les forces de la République et des Jedi aidèrent à défendre la forteresse Kira et à repousser l’armée Naddiste. Une fois la bataille terminée, les Chevaliers Jedi se rendirent à Iziz afin de secourir Arca Jeth. Une fois au cœur du repaire du roi Ommin, les Jedi furent confrontés à des hordes de droïdes de combat Sith. Finalement, Ulic Qel-Droma parvint à éliminer le roi Ommin. L’agonie d’Ommin réveilla l’esprit de Freedon Nadd, et le Maître Jedi Arca Jeth se libéra de sa prison du côté obscur. L’esprit de Freedon Nadd retourna dans les ténèbres en criant son triomphe. Mais les Jedi avaient remporté la victoire. Sans perdre de temps, Arca Jeth colleta les restes de Freedon Nadd, de la reine Galia, et du roi Ommin, et les transporta sur la lune Dxun. Là-bas, leurs sarcophages furent enfouis dans des tombes, et leur influence fut définitivement chassée d’Ondéron.


La Grande Guerre Sith (3 997 – 3 996 av B.Y.)

En 3 997 av B.Y., de sombres événements eurent lieu à plusieurs endroits de la galaxie. Dans le système de l’Impératrice Teta, un coup d’état fut fomenté par deux jeunes aristocrates Tetans : Aleema et Satal Keto. Grâce à des artefacts et à des livres anciens qu’ils avaient collectés sur Iziz durant le Soulèvement de Freedon Nadd, les deux jeunes Keto s’étaient servis de la sorcellerie Sith pour renverser le gouvernement de leurs parents et prendre leur place. Au même moment, sur la planète Dantooine, un jeune élève Jedi du nom d’Exar Kun mettait la main sur un holocron de son maître Vodo-Siosk Baas. En consultant l’holcron, Kun avait visionné un enregistrement sur l’ancien Empire Sith de Naga Sadow et sur le règne de Freedon Nadd. Assoiffé de puissance, Exar Kun partit en quête de l’héritage des Sith, retrouva la trace du tombeau de Freedon Nadd sur Dxun, et réveilla l’esprit de l’ancien Seigneur Noir des Sith. Obéissant au Seigneur Noir, Exar Kun entreprit d’explorer le côté obscur de la Force. Pendant ce temps, dans le système de l’Impératrice Teta, une armée formée par le Krath se lança à la conquête des sept mondes autrefois fidèles à l’impératrice pour asseoir son autorité. Cet acte de guerre provoqua la colère de la République Galactique, qui décida d’envoyer une flotte sur les lieux. Avec l’aide de l’Ordre Jedi, la République affronta la flotte du Krath, mais elle fut défaite à cause des pouvoirs d’Aleema Keto.
Peu après, Exar Kun se rendit sur Korriban, l’ancien monde-tombeau de l’Empire Sith. À ce moment, le Maître Jedi Vodo-Siosk Baas sentit son ancien apprenti être assailli par les énergies du côté obscur, mais il fut impuissant à l’en protéger. Cependant, Kun accepta d’être sauvé par Freedon Nadd et il succomba inéluctablement au côté obscur de la Force. Après avoir fait preuve de sa bravoure, Exar Kun se rendit sur Yavin IV, là où l’esprit de Naga Sadow reposait depuis des siècles. Tandis que le Jedi Kun s’enfonçait plus profondément dans la voie des Sith, l’Ordre Jedi organisa une rencontre sur Deneba, une planète de la Bordure Médiane, afin de discuter de la menace grandissante des Sith et du Krath. Des milliers de Jedi répondirent à l’appel du Maître Jedi Odan-Urr et convergèrent vers la planète. Durant la rencontre, le jeune Ulic Qel-Droma prit la parole et se porta volontaire pour infiltrer le Krath et le détruire de l’intérieur. Cette décision choqua toute la délégation Jedi car telle n’était pas la façon de faire des Jedi. Mais avant que la discussion n’ait pu continuer, un corsaire Tetan envoyé par les Krath se plaça au-dessus de Deneba et déploya des légions de droïdes de guerre à la surface. Pris par surprise, les Jedi furent tout de même capables de contre-attaquer. La bataille fut terrible, et le Maître Jedi Arca Jeth fut mortellement blessé avant de mourir dans les bras de son élève Ulic Qel-Droma. Finalement, les Jedi ressortirent victorieux, mais ils venaient de subir des pertes considérables. Motivé par la vengeance, Ulic Qel-Droma décida d’infiltrer le Krath seul dans le but de le détruire.
Peu après le Conclave de Deneba, Exar Kun arriva sur Yavin IV, où il fut capturé par les guerriers Massassi de Naga Sadow. Fait prisonnier, Kun fut donné en sacrifice à un Léviathan Sith créé par Naga Sadow des siècles plus tôt. Cependant, avant que le monstre Sith n’ait pu le dévorer, Kun se libéra et s’empara des amulettes de Sadow. Fort d’un nouveau pouvoir incroyable, Kun retourna la situation et élimina le Léviathan Sith. Cet acte lui obtint la vénération des Massassi, qui le considéraient désormais comme leur nouveau chef suprême. Kun, plus puissant que jamais, se servit des amulettes de Sadow pour éliminer l’esprit de Freedon Nadd une bonne fois pour toutes. Avant de disparaître pour toujours, Nadd prévint Aleema et Satal Keto que c’était Exar Kun qu’ils devaient craindre, et non Ulic Qel-Droma, leur soi-disant nouvel allié. En effet, Qel-Droma avait fait irruption dans une révolte populaire sur Cinnagar et avait sauvé Aleema Keto d’un assaillant armé d’une vibrolame. La véritable raison qui poussait Qel-Droma à agir ainsi était son ambition de détruire le Krath, et pour cela, il était visiblement prêt à tout, même à tuer. Son acte « héroïque » lui valut l’estime d’Aleema Keto, et cette dernière accepta de l’intégrer au Krath. Cependant, Qel-Droma fut soumis à des séances de torture pour prouver sa valeur.
Sur Yavin IV, Exar Kun, le nouveau Seigneur Sith, ordonna aux Massassi de bâtir des temples en son honneur, et découvrit dans les souterrains d’un temple l’ancien croiseur stellaire du Seigneur Noir Naga Sadow. Poursuivant l’héritage de Sadow, Kun se mit à faire des expériences sur les Massassi afin de les rendre plus dangereux et plus fidèles. Pendant ce temps, dans le système de l’Impératrice Teta, un groupe de Chevaliers Jedi mené par Nom Sunrider tenta de ramener Ulic Qel-Droma du côté lumineux de la Force, mais il échoua face à la détermination de Qel-Droma. À ce moment, le Seigneur Noir Exar Kun sentit la puissance grandissante du Krath et de son nouveau leader Ulic Qel-Droma, et décida qu’il était temps de mettre un terme à leurs exactions avant qu’ils ne deviennent une menace réelle pour son règne. Pour cela, Kun se rendit sur Cinnagar avec quelques guerriers Massassi. Là-bas, Kun rencontra plusieurs Jedi dans la cité. Ces Jedi étaient là pour sauver Ulic Qel-Droma du Krath, mais ils échouèrent à nouveau, et abandonnèrent leur ancien camarade à son sort. Une fois les Jedi partis, Exar Kun infiltra les quartiers de Qel-Droma et neutralisa Aleema Keto avant d’attaquer Ulic. Durant leur duel au sabre-laser, l’esprit de l’ancien Seigneur Noir des Sith Marka Ragnos fit irruption et déclara que la prophétie était réalisée. Fort de son pouvoir, Ragnos fit de Kun le nouveau Seigneur Noir des Sith, et d’Ulic Qel-Droma son nouvel apprenti.
Unissant leurs forces, Exar Kun et Ulic Qel-Droma rebâtirent une armée, et partirent en quête d’alliés. Ulic Qel-Droma vint à la rencontre de Mandalore l’Indomptable sur le monde d’Harkul et le défia en combat singulier. Qel-Droma fut victorieux et au lieu de tuer son ennemi, il lui proposa de se joindre aux Sith. De son côté, Exar Kun se rendit sur Ossus afin de récupérer un holocron. Dans la Grande Bibliothèque d’Ossus, Odan-Urr barra la route à Kun, mais le Jedi Draethos était trop vieux pour rivaliser avec le jeune Sith. Odan-Urr périt de la main d’Exar Kun, ce dernier récupéra l’holocron qu’il cherchait avant de rallier de jeunes Chevaliers Jedi à sa cause. Peu après, Ulic Qel-Droma et Exar Kun commencèrent à se disputer quant à la direction à prendre. Sur Ossus, Kun corrompit les esprits de ses nouveaux alliés Jedi grâce à des énergies obscures, tandis que sur Coruscant, Qel-Droma déployait sa flotte et tentait de s’emparer du centre de commandement militaire de la capitale. Qel-Droma échoua et fut capturé par les Jedi, en attente d’un procès. L’allié d’Ulic, Mandalore l’Indomptable, demanda alors l’aide d’Exar Kun. Ce dernier, qui venait d’envoyer ses nouveaux élèves tuer leurs anciens maîtres, accepta et se mit en route pour Coruscant. Une fois arrivé sur Coruscant, Exar Kun, Mandalore l’Indomptable et plusieurs guerriers Massassi firent irruption dans la chambre du sénat galactique et interrompirent le procès d’Ulic Qel-Droma. Au nez et à la barbe du sénat et des Jedi, Kun assassina le Chancelier Suprême, puis attaqua son ancien maître Vodo-Siosk Baas. Malgré une puissance considérable, Baas affronta son ancien élève, mais il n’était pas de taille face à la fureur de Kun. Baas mourut de la main d’Exar Kun. Après cela, Ulic Qel-Droma put s’enfuir avec Kun. Après que les alliés d’Exar Kun eurent tué leurs anciens maîtres, plusieurs Jedi, incluant Thon et Nomi Sunrider, décidèrent de se retrouver dans la Grande Bibliothèque d’Ossus. Là-bas, ils apprirent que Kemplex Neuf, dans l’Amas de Cron, était attaqué par une flotte Sith. Envisageant la possibilité qu’il s’agissait d’un piège, les Jedi n’envoyèrent que trois Chevaliers dans l’Amas de Cron : Dace Diath, Qrrrl Toq, et Shoaneb Culu. À leur arrivée, les trois Chevaliers Jedi découvrirent le croiseur de Naga Sadow, à bord duquel Aleema Keto s’apprêtait à faire sauter l’amas d’étoiles. Malheureusement, l’arme de Sadow était hors de contrôle, et les dix étoiles de l’Amas de Cron explosèrent, emportant toutes les vies situées à proximité. La détonation fut si puissante qu’elle finit par menacer Ossus. N’ayant pas d’autre choix, les Jedi évacuèrent le Temple Jedi et la Grande Bibliothèque Jedi d’Ossus, emportant tout ce qu’ils pouvaient avec eux. Cependant, pendant l’évacuation, Exar Kun et Ulic Qel-Droma débarquèrent dans les archives du temple et s’emparèrent de tout qui restait, y compris plusieurs sabres-laser. Durant leur pillage, le Maître Jedi Ood Bnar fut massacré par Kun, et Cay Qel-Droma périt sous la lame de son propre frère. Bouleversée, Nomi Sunrider s’attaqua à Ulic et le coupa définitivement de la Force. Qel-Droma se rendit finalement aux Jedi, et décida de les aider à mettre un terme à la guerre. Il leur révéla que le Seigneur Noir Exar Kun se trouvait sur Yavin IV. L’influence d’Ulic Qel-Droma prit un terme définitif lorsque Mandalore l’Indomptable périt sur la lune Dxun durant l’attaque d’Ondéron.
Après qu’Ossus eut subi l’onde de choc de l’explosion de l’Amas de Cron, des centaines de Jedi rassemblèrent une flotte et se positionnèrent en orbite au-dessus de Yavin IV. Là, Exar Kun comprit que Qel-Droma l’avait trahi, et il rassembla tous les Massassi de la lune dans son grand temple. Là-bas, Kun usa d’une très ancienne sorcellerie Sith pour sauvegarder son esprit. Drainant l’énergie vitale de tous les Massassi présents dans le temple, le Seigneur Noir Exar Kun sépara son esprit de son corps, tandis qu’en orbite, les Jedi créaient un mur de lumière destiné à détruire ce que Kun avait bâti. Les temples d’Exar Kun furent rasés, et l’esprit de Kun lui-même fut piégé pour toujours dans les ruines de son temple. La guerre était finie, et l’Ordre Jedi fut contraint de bâtir un nouveau Temple Jedi sur Coruscant. Afin de reconstruire une organisation solide, Nomi Sunrider, devenue le leader de l’Ordre Jedi, convoqua un conclave sur la Station Exis, une station minière du système Teedio. Là-bas, l’Ordre Jedi décida la création d’un Haut Conseil Jedi siégeant au temple sur Coruscant, et vota la construction d’une cité souterraine sur Yavin IV, depuis laquelle ils pourraient ranimer l’écosystème de la lune.



Les Guerres Mandaloriennes (3 976 – 3 960 av B.Y.)

En 3 976 av B.Y., vingt ans après la fin de la Grande Guerre Sith, les clans Mandaloriens, désormais menés par un nouveau chef nommé Mandalore l’Ultime, s’unirent sous le drapeau des Néo-Croisés. À ceux-là vinrent s’ajouter des nouvelles recrues provenant d’autres espèces. Ensemble, les Néo-Croisés nourrissaient l’envie de se venger de la République Galactique et de l’Ordre Jedi. Recevant l’expertise d’une nouvelle secte des Sith, Mandalore l’Ultime lança d’abord sa flotte à l’attaque des mondes de la Bordure Extérieure, cherchant à éprouver ses guerriers d’une nouvelle génération. Ce fut l’éclatement des Guerres Mandaloriennes. En réponse à cette attaque, la République Galactique ne fit rien, car le Sénat Galactique refusait de s’embourber dans une nouvelle guerre. De plus, les mondes que les Mandaloriens avaient attaqués n’étaient pas sous la juridiction de la République. De son côté, l’Ordre Jedi refusa d’intervenir dans le conflit naissant, car la blessure causée par Exar Kun et Ulic Qel-Droma trente ans plus tôt se faisait encore sentir. Cette absence de réaction permit à la machine de guerre Mandalorienne de progresser et de se nourrir des ressources qu’elle conquérait sur chaque monde. Lorsque les Mandaloriens atteignirent les mondes de la République, le Sénat Galactique décida d’agir et déploya sa flotte sur le front de la Bordure Extérieure dans l’espoir d’entraver la progression ennemie.
À un moment donné, un Maître Jedi du nom de Revan commença à faire entendre son indignation quant à la neutralité de l’Ordre Jedi, et défia ouvertement le Haut Conseil Jedi. Parvenant à rallier le soutien de plusieurs Jedi, Revan et son acolyte Alek Squinquargesimus se mirent à aider activement la flotte de la République, prenant la tête de nombreuses opérations défensives sur le front. Ces Jedi étaient connus sous le nom de « Revanchistes ». Agissant contre les règles, Revan devint général de la flotte de la République Galactique et devint un stratège hors pair, capable d’anticiper les mouvements des Mandaloriens. Grâce à Revan et à ses Revanchistes, la République Galactique reconquit de nombreux mondes, repoussant toujours plus loin les Mandaloriens. Dans les derniers moments de la guerre, la flotte de la République Galactique coinça la flotte des Néo-Croisés Mandaloriens sur la planète Malachor V. La Bataille de Malachor V fut une bataille sanglante et meurtrière, et Revan parvint à éliminer Mandalore l’Ultime en combat singulier. Lorsque l’occasion vint, Revan ordonna à l’un de ses généraux Jedi de déclencher le Générateur de Masse Obscure. Le déclenchement de la terrible arme oblitéra toute vie à la surface de Malachor V, et peu de vaisseaux survécurent à la détonation. Cette bataille marqua la fin des Guerres Mandaloriennes. Cependant, malgré la reddition des Mandaloriens, les héros Revan et Malak emmenèrent leur flotte dans les Régions Inconnues, prétendant poursuivre les restes de la flotte ennemie. En réalité, Revan et Malak suivaient la trace d’une organisation Sith inconnue et tapie dans l’ombre.


La Guerre Civile des Jedi (3 959 – 3 956 av B.Y.)

Quatre ans après la fin des Guerres Mandaloriennes, les héros Revan et Malak revinrent dans l’espace de la République Galactique avec leur flotte. Cependant, Revan et Malak n’étaient plus. Désormais, ils étaient Dark Revan et Dark Malak, les nouveaux représentants de l’Ordre Sith. Ne s’étant pas encore remise des Guerres Mandaloriennes, la République fut lourdement touchée. Le Seigneur Noir des Sith Revan avait à disposition une flotte complète ainsi qu’une armada de guerriers Sith, des anciens Jedi. La Guerre Civile Jedi éclata, et d’autres Jedi se joignirent aux rangs de Dark Revan. De nombreux mondes de la Bordure Extérieure tombèrent sous le coup d’une flotte Sith plus gigantesque que jamais, mais cette fois-ci, le Haut Conseil Jedi mit fin à sa politique de neutralité et décida d’éteindre le mal à sa source en neutralisant Dark Revan.
Après plusieurs campagnes, les Jedi envoyèrent un groupe d’intervention mené par le Padawan Bastila Shan, l’un des rares Jedi à maîtriser la Méditation Guerrière. Une fois sur place, le groupe de Jedi profita du chaos régnant pour s’infiltrer dans le vaisseau mère de Revan. Lorsque les Jedi arrivèrent sur le pont du croiseur, ils firent face à Dark Revan, mais Dark Malak les prit de court en ouvrant le feu sur le vaisseau de son maître. Les tirs de Dark Malak blessèrent Dark Revan, qui tomba dans l’inconscience. A ce moment, Bastila Shan et ses frères Jedi décidèrent d’emporter le corps de Revan avec eux, parvenant tout juste à fuir la destruction du croiseur. Dark Malak finit par remporter la victoire, et devint le nouveau Seigneur Noir des Sith. Fort de sa nouvelle position, Dark Malak continua la guerre que son ancien maître avait commencée, mais il privilégia la force brute à la stratégie militaire. Ne perdant pas espoir, les Jedi accueillirent Revan dans l’Enclave Jedi de Dantooine et effacèrent sa mémoire. Revan redevint un être réceptif à la Force et emprunta de nouveau la voie des Jedi aux côtés de Bastila Shan. Travaillant ensemble, Shan et Revan avaient pour mission de retrouver la Forge Stellaire, la source de la puissance de l’Empire Sith. Suivant les indices jusqu’aux différentes cartes stellaires répandues dans la galaxie, Revan et Shan les retrouvèrent sur le vaisseau mère de Dark Malak. Là-bas, Malak apprit la vérité à Revan et captura Bastila Shan pour en faire son alliée. Conscient de son passé de Seigneur Noir, Revan ne baissa pas les bras et se lança à la poursuite de Shan pour la sauver des Sith. Sa course le conduisit dans le système Lehon, là où reposait la Forge Stellaire. Après s’être écrasé sur une planète voisine, Revan fut confronté à Bastila Shan, qui avait succombé au côté obscur. Parvenant à réparer son vaisseau, Revan et son équipage se rendirent à bord de la Forge Stellaire, et transmirent leur position à la flotte de la République Galactique. Tandis que la flotte républicaine affrontait une flotte Sith aux ressources apparemment sans limites, Revan et ses compagnons infiltrèrent les entrailles de la Forge Stellaire et retrouvèrent Bastila Shan. Cette dernière s’était servie de la Méditation Guerrière pour stimuler la flotte Sith, mais Revan parvint à la défaire à l’issue d’un combat difficile. Ceci fait, Revan continua son chemin et retrouva Dark Malak sur le pont de la station de combat. Là, Revan engagea Dark Malak dans un combat singulier féroce, et malgré la ruse du Sith, il parvint à éliminer son adversaire. Dark Malak fut défait et mourut. Sa mission étant accomplie, Revan quitta la station avec ses compagnons, et la flotte de la République détruisit la Forge Stellaire. Peu après la fin de la guerre, Revan repartit dans les Régions Inconnues pour des raisons obscures, et son destin demeure un mystère.


La Première Purge des Jedi (3 954 av B.Y.)

La disparition de l’Empire Sith de Dark Revan et Dark Malak laissa la place à une secte Sith connue sous le nom de Triumvirat Sith. Exerçant d’abord son influence dans le secret, le Triumvirat Sith accumula les victoires. Ne sachant pas la nature de la menace, l’Ordre Jedi décida de réunir le Conclave de Katarr. Malheureusement, l’un des membres du Haut Conseil Jedi, le Maître Jedi Atris, succomba au côté obscur de la Force et révéla la position du conclave aux Sith, dans l’espoir fou d’éliminer la menace d’un seul coup. Le Triumvirat Sith eut vent de la réunion et envoya le Seigneur Noir Dark Nihilus sur place. Là-bas, les Jedi s’étaient rassemblés, et en quelques secondes, ils furent oblitérés par le pouvoir obscur de Nihilus. Ce massacre marqua le début de la Première Purge des Jedi, et les quelques Jedi survivants s’éparpillèrent aux quatre coins de la galaxie, abandonnant le Temple Jedi de Coruscant et l’Enclave Jedi de Dantooine.
Peu après la tragédie du Conclave de Katarr, un ancien Jedi, qui avait servi sous les ordres de Revan lors des Guerres Mandaloriennes avant de s’exiler, refit surface et fit la rencontre d’un ancien Maître Jedi nommé Kreia. Suivant les conseils de Kreia, l’Exilée reprit la voie des Jedi et se mit à la recherche des derniers Maîtres Jedi du Haut Conseil. Voyageant aux côtés de compagnons d’armes à bord de l’Ebon Hawk, l’Exilée retrouva les Maîtres Jedi Vrook Lamar, Zez-Kai Ell, et Kavar afin de les réunir dans les ruines de l’Enclave Jedi de Dantooine. Là-bas, l’Exilée se présenta devant eux, espérant obtenir de l’aide dans sa mission. Cependant, les derniers maîtres du Haut Conseil Jedi décidèrent de séparer l’Exilée de la Force, car son existence préservait une blessure dans la Force. Avant qu’ils n’aient pu accomplir leur méfait, Kreia fit irruption dans l’Enclave Jedi et tua les maîtres du conseil. Ce faisant, Kreia révéla sa véritable nature : celle de Dark Traya, Dame de la Trahison et ancien leader du Triumvirat Sith. Désabusée, l’Exilée poursuivit Dark Traya. Sur sa route, elle rencontra le Seigneur Noir Dark Nihilus, qu’elle parvint à éliminer tant bien que mal. La poursuite de son chemin la mena jusqu’à la planète Malachor V, là où s’était tenue la dernière bataille des Guerres Mandaloriennes. Une fois à la surface de la planète morte, l’Exilée infiltra l’Académie Sith de Malachor V et affronta le Seigneur Noir Dark Sion. Après avoir vaincu le Seigneur de la Souffrance, l’Exilée affronta Dark Traya dans un duel féroce. Dark Traya fut vaincue, et l’Exilée quitta l’Académie Sith en ruine. Une fois en orbite, son équipage réactiva l’arme qui avait ravagé la planète six ans plus tôt et Malachor V disparut de la galaxie à jamais.
Débarrassée des Sith, l’Exilée travailla à la restauration de l’Ordre Jedi et reçut le soutien de ses nouveaux apprentis. Au fil du temps, plusieurs Jedi qui avaient survécu à la purge refirent surface et rejoignirent l’Ordre Jedi de l’Exilée pour reprendre la place qui leur revenait.

La Grande Guerre Galactique (3 681 – 3 653 av B.Y.)

En 3 681 av B.Y., la galaxie fut victime d’une attaque surprise à grande échelle. C’était l’Ancien Empire Sith Reconstitué, qui avait attendu plus de mille ans dans les Régions Inconnues le jour où il pourrait réclamer vengeance. Sous la direction du mystérieux Empereur des Sith, l’Ancien Empire Sith Reconstitué partit à la conquête de la galaxie. La Bordure Extérieure tomba très vite sous le joug de la flotte Sith, puis ce fut au tour de la Bordure Médiane. Cependant, en 3 671 av B.Y., lorsque les Sith approchèrent la planète Bothawui, dans la Bordure Médiane, la République Galactique réagit en envoyant une flotte sur place. L’assaut des Sith sur l’Espace Bothan fut repoussé avec succès, et la flotte de la République s’éparpilla sur la Bordure Médiane. En partant, la flotte ne laissa que quatre mille hommes sur Bothawui, accompagnés de quatre-vingt quatre Jedi. Contrariés, les Sith firent converger plusieurs flottes sur Bothawui et rassemblèrent une armée de cinquante mille hommes. À ce moment, le Maître Jedi Belth Allusis mit en place la résistance de Bothawui et établit un périmètre défensif autour du générateur de bouclier planétaire, leur seule défense contre un bombardement orbital. Malgré leur infériorité numérique, les forces du maître Belth Allusis repoussèrent les assauts des Sith et parvinrent à leur infliger de lourds dégâts. Cependant, la bataille était perdue d’avance, et au fil des assauts, il ne resta plus qu’une poignée de soldats et de Jedi. Le Maître Jedi Belth Allusis tint un dernier baroud d’honneur aux côtés de ses hommes et tous périrent sous les tirs de l’infanterie Sith. Cependant, la courageuse résistance du maître Belth Allusis et de ses hommes permit d’entraver la progression de la flotte Sith, car les pertes Sith étaient trop élevées pour que leur flotte perce le front.
Quatre ans après la Bataille de Bothawui, la République Galactique se fit un nouvel ennemi : Mandalore le Bref. Le nouveau Mandalore avait été recruté par l’Ancien Empire Sith Reconstitué dans le but de créer un nouveau front au cœur de la galaxie. Sur les ordres des Sith, Mandalore le Bref rassembla une armée de guerriers Mandaloriens et mit en place le blocus de la Voie Hydienne, une voie hyperspatiale qui traversait la galaxie et qui permettait de ravitailler la Bordure Extérieure. Cet acte audacieux permit aux Sith de couper le ravitaillement des Mondes du Noyau et de provoquer une crise financière. Désespéré, le Sénat Galactique demanda officiellement l’aide de l’Ordre Jedi pour démanteler le blocus Mandalorien. Le Haut Conseil Jedi finit par accepter d’apporter son aide et prépara une force d’intervention. Une fois prête, la flottille Jedi se rendit à l’endroit du blocus et affronta la flotte Mandalorienne. Ce fut une vaine tentative puisque les forces Jedi furent rapidement annihilées. Il faudra attendre l’intervention des forces de Hylo Visz, une contrebandière influente, pour voir le Blocus Mandalorien s’effondrer.
Suite à l’effondrement du Blocus Mandalorien, l’Ancien Empire Sith Reconstitué changea de tactique et procéda avec plus d’agressivité. En 3 653 av B.Y., la République Galactique reçut une proposition plus qu’étonnante de la part des Sith : un traité de paix. Bien que méfiant, l’Ordre Jedi approuva la proposition, car la guerre ne faisait que durer sans qu’aucun des deux camps ne progresse. Le Sénat Galactique répondit favorablement à la proposition des Sith, et l’Ancien Empire Sith Reconstitué envoya des émissaires sur Alderaan, le siège des négociations. Cependant, avant même que les négociations aient pu commencer, les Sith abattirent leur dernière carte. Sans prévenir, la flotte Sith se posta près de Coruscant et envoya Dark Malgus à l’attaque du Temple Jedi. Une force d’une trentaine de Sith menée par Dark Malgus assaillit le Temple Jedi, et affronta une armada de Jedi menée par le Maître Jedi Ven Zallow. Tous les Jedi du temple furent massacrés. Une fois le temple détruit, le Seigneur Sith Dark Angral donna l’ordre à la flotte Sith de commencer l’invasion. Coruscant fut assiégée et le Sénat Galactique pris en otage. Cette attaque surprise força la République Galactique à signer le traité de paix. Le Traité de Coruscant mit officiellement fin à la Grande Guerre Galactique, mais la guerre ouverte fut très vite remplacée par une guerre froide.
La guerre étant finie, les survivants de l’Ordre Jedi retournèrent sur Coruscant pour découvrir leur temple en ruines. Cette tragédie poussa les Jedi à fuir Coruscant et à s’installer sur Tython, le berceau de l’Ordre Jedi situé dans le Noyau Profond, afin de méditer et de chercher des réponses dans la Force.



Le Quatrième Grand Schisme (2 000 av B.Y.)

En 2 000 av B.Y., l’Ordre Jedi subit une nouvelle division. Le Maître Jedi Phanius abandonna l’Ordre Jedi et s’autoproclama nouveau Seigneur Noir des Sith, prenant le titre de Dark Ruin. Ce faisant, Dark Ruin établit un Nouvel Empire Sith, et reçut le soutien de cinquante Chevaliers Jedi qui furent séduits par la puissance des Sith. La chute de ces cinquante Chevaliers Jedi et de Phanius provoqua le Quatrième Grand Schisme de l’histoire de l’Ordre Jedi.


Les Nouvelles Guerres Sith (2 000 – 1 000 av B.Y.)

Après sa déchéance, Dark Ruin s’empara de nombreux artefacts et écrits Sith contenus dans les Archives du Temple Jedi. Fort de son Nouvel Empire Sith, Dark Ruin fit éclater un conflit afin de détruire la République Galactique et l’Ordre Jedi. Les Sith de Dark Ruin commencèrent à conquérir plusieurs mondes de la Bordure Extérieure, mais ils furent bientôt victimes de leur propre folie. Se disputant le pouvoir, ils assassinèrent Dark Ruin, et entrèrent dans une ère de luttes internes, s’affrontant les uns les autres. Dans ce chaos, un seul groupe parvint à s’élever et à imposer son autorité : la Confrérie des Ténèbres. Cette période de troubles chez les Sith donna aux Jedi et à la République le temps de panser leurs blessures et de préparer leur contre-attaque. L’Ordre Jedi rassembla une immense armée de Jedi qu’elle baptisa l’Armée de la Lumière et qu’elle plaça sous les ordres du Seigneur Hoth. Une fois prête, l’Armée de la Lumière affronta la Confrérie des Ténèbres. Après des décennies de guerre, l’Armée de la Lumière reprit l’avantage sur les Sith et les força à se replier en un même endroit : la planète Ruusan. Là-bas, le Seigneur Kaan rassembla les restes de l’armée Sith et engagea l’Armée de la Lumière dans une campagne de sept grandes batailles. Après la Septième Bataille de Ruusan, le Seigneur Kaan regroupa le peu de guerriers qu’il lui restait dans une grotte de Ruusan, et attendit l’arrivée des Jedi. Déterminé à mettre fin aux exactions de la Confrérie des Ténèbres, le Seigneur Hoth emmena le gros de ses troupes dans les grottes occupées par les Sith et se trouva face à Kaan. À ce moment, le Seigneur Kaan fit exploser une bombe mentale, se servant d’une ancienne sorcellerie Sith. L’explosion de l’arme oblitéra toutes les vies alentour et emprisonna les esprits des Sith et des Jedi présents dans une structure créée par la Force. Cette prison contiendra tous ces esprits pendant plus de mille ans.
La campagne de Ruusan marqua la fin des Nouvelles Guerres Sith. L’Ordre Jedi avait perdu des milliers de membres, mais il avait survécu. Les Sith, quant à eux, furent présumés éteints à jamais. Ce que l’Ordre Jedi ignorait, c’était qu’un des plus grands Seigneurs Sith avait survécu à la destrution de Ruusan. Ce Seigneur Sith, nommé Dark Bane, s’autoproclama nouveau Seigneur Noir des Sith et instaura une nouvelle ère de l’Ordre Sith. Désormais, il n’y en aurait que deux : un maître, et son apprenti, un pour posséder le pouvoir, l’autre pour le convoiter. À long terme, ce nouvel Ordre Sith obtiendrait la vengeance qu’il désirait. Mais pour cela, les Sith resteraient tapis dans l’ombre.


> -999 à +19: des Réformes de Ruusan à la Guerre des Clones

Les Réformes de Ruusan

Peu après la fin des Nouvelles Guerres Sith, la République Galactique décida de mettre en place des réformes pour marquer une nouvelle ère de paix, et la fin de la menace Sith. En prenant part aux Réformes de Ruusan, les représentants de l’Ordre Jedi déclara qu’il renonçait au militarisme : il ne serait plus la force armée de la République Galactique. Renonçant à la voie du soldat, les Jedi seraient désormais les garants de la paix de la République, et recevraient le soutien de forces de police de moindre importance. Toute possession matérielle, tout lien familial étaient désormais prohibés, afin de ne pas répéter les erreurs du passé. La formation des nouvelles recrues se ferait maintenant dès le plus jeune âge et sous la supervision des Maîtres Jedi du Temple sur Coruscant. Chaque Maître Jedi ne formerait qu’un seul apprenti à la fois. Pour finir, toutes les connaissances interdites et dangereuses seraient scellées dans les Archives du Temple Jedi et ne seraient accessibles qu’aux Maîtres aguerris. L’Âge Sombre de la République était fini.


La Guerre des Clones : l’Avènement de l’Empire Galactique (22 – 19 av B.Y.)

En 22 av B.Y., tandis que la Confédération des Systèmes Indépendants gagnait de plus en plus de terrain dans la Bordure Extérieure, le Maître Jedi Obi-Wan Kenobi, son Padawan Anakin Skywalker, et la Sénatrice de Naboo Padmé Amidala furent capturés sur Géonosis et condamnés à être exécutés. Tandis que les deux Jedi et la sénatrice étaient jetés dans une arène Géonosienne, le Grand Maître Jedi Yoda et le Maître de l’Ordre Mace Windu rassemblèrent une armada de deux-cent Jedi pour porter secours à leurs camarades en danger. Une fois rassemblés, les Jedi rejoignirent une des nouvelles flottes de Grande Armée de la République Galactique, consituée de soldats clones produits en masse. La flotte se sauvetage se dépêcha dans le secteur Arkanis et le Maître Jedi Mace Windu emmena ses deux cent Jedi à la surface. Après s’être infiltré dans l’arène, Mace Windu ordonna à ses deux cent Jedi d’intervenir. Leur intervention provoqua la panique parmi la foule Géonosienne. Répondant à la menace, le leader de la CSI et ancien Jedi Comte Dooku, déploya ses hordes de droïdes de combat dans l’arène. Une bataille épique s’ensuivit, durant laquelle de nombreux Jedi périrent. Finalement, il ne resta plus qu’une poignée de Jedi concentrée au centre de l’arène, et avant que Dooku n’ait pu les exécuter, la flotte de la République Galactique se déploya dans le ciel de Géonosis et récupéra les Jedi survivants. Ensuite, les Jedi prirent la tête des diverses escouades de soldats clones pour écraser la flotte de la CSI. Le Comte Dooku tenta de s’enfuir mais fut rattrapé par le Maître Kenobi et son Padawan Skywalker. S’ensuivit un duel acharné, à l’issue duquel Yoda intervint pour sauver les deux Jedi. La Bataille de Géonosis marqua l’éclatement de la Guerre des Clones. Moins de cinquante Jedi survécurent à cette première bataille.
Dans les mois qui suivirent, les Jedi reprirent leur rôle de soldats et devinrent les généraux de la Grande Armée de la République. Menant les différentes flottes de la République, les Jedi combattirent en première ligne, et des milliers d’entre eux périrent au combat. Quatre mois après la Bataille de Géonosis, l’Ordre Jedi fit face à son pire ennemi sur le champ de bataille : le Général Grievous. Grievous élimina des dizaines de Jedi à travers la guerre, mais la CSI commença bientôt à perdre du terrain. Regroupant ses forces, la CSI attaqua la capitale galactique, Coruscant. Durant la bataille, le Chancelier Suprême Palpatine fut capturé par Grievous et emmené à bord de la Main Invisible. Les Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker portèrent secours à Palpatine, et éliminèrent le Comte Dooku avant de rejoindre Coruscant.
Plus tard, le jeune Chevalier Jedi Anakin Skywalker apprit que le Chancelier Palpatine était en réalité un Seigneur Noir des Sith, et prévint le Maître Jedi Mace Windu. En effet, Palpatine était l’héritier le plus récent de l’Ordre Sith fondé par Dark Bane mille ans plus tôt. Suivant la Règle des Deux, Palpatine était parvenu à accomplir la vengeance des Sith. Windu décida alors d’arrêter Palpatine. Pour ce faire, il partit à la rencontre du Chancelier Suprême, accompagné des Maîtres Jedi Agen Kolar, Kit Fisto, et Saesee Tiin. Malheureusement, Palpatine, de son titre Dark Sidious, s’avéra plus redoutable que les Jedi ne l’avaient prévu. Fisto, Kolar, et Tiin furent les premiers à mourir, et Mace Windu fut trahi par Anakin Skywalker avant de mourir sous les éclairs de Force de Sidious. Ayant tout juste échappé à l’exécution, Dark Sidious fit d’Anakin Skywalker son nouvel apprenti, Dark Vador, et lança la Grande Purge des Jedi (cf : Ordre 66). En quelques heures, la majorité des Jedi répandus à travers la galaxie furent assassinés par leurs propres soldats clones, y comprit les grands héros Plo Koon, Stass Allie, Ki-Adi-Mundi, et Aayla Secura. Parallèlement, Dark Vador supervisa personnellement le massacre du Temple Jedi. L’Opération Knightfall vit l’effondrement définitif de l’Ordre Jedi. Après cela, Dark Sidious envoya Vador sur Mustafar pour supprimer les leaders de la CSI. Parmi les quelques Jedi restants, Obi-Wan Kenobi suivit la trace de son ancien apprenti Anakin Skywalker et lui fit face sur Mustafar. Leur duel fut épique, et Kenobi parvint à vaincre Vador en le mutilant et en le laissant prendre feu près des rivières de lave de la planète. Croyant Dark Vador mort, le Maître Jedi Kenobi quitta la planète, mais Dark Sidious, qui avait survécu à son duel contre le Maître Yoda dans le Sénat Galactique, arriva peu après lui pour sauver son apprenti. Gravement mutilé, Dark Vador subit une grossière opération et devint mi-homme mi-machine. L’Ordre Jedi n’étant plus que poussière, Sidious s’autoproclama nouvel Empereur du premier Empire Galactique fondé par l’Ordre Sith.


> Epilogue sur la Grande Purge des Jedi et la Fin de l'Ordre

La Grande Purge des Jedi


Bien que la Guerre des Clones eut décimé l’Ordre Jedi, quelques Jedi étaient parvenus à survivre à l’Ordre 66. Sachant cela, Dark Sidious chargea son apprenti Dark Vador de traquer et d’éliminer les derniers survivants de l’ordre. Parmi eux, quelques-uns organisèrent le Conclave de Kessel dans le but d’attirer Dark Vador et de le tuer. Malheureusement, l’opération fut compromise par l’arrivée des soldats clones. Les Jedi Shadday Potkin, Tsui Choi, Roblio Darté, Koffi Arana, Ma’kis’shaalas, Jastus Farr, Sia-Lan Wezz, et Bultar Swan périrent tous sous la lame de Dark Vador ou sous les tirs des soldats clones. Parallèlement, le Maître Jedi Roan Shryne tenta d’arrêter Vador, et rassembla un groupe de Jedi survivants pour éliminer le Seigneur Sith. Leur mission les conduisit sur Kashyyyk, où tous, y compris Roan Shryne, perdirent la vie de la main de Vador. En 18 av B.Y., soit presque un an après le début de la Grande Purge des Jedi, la Reine Apailana de Naboo hébergea plusiurs fugitifs Jedi au cœur de la cité de Theed. Cependant, les Renseignements Impériaux découvrirent sa trahison et l’Empire envoya la 501ème sur place pour écraser la rébellion Jedi. Les Jedi de Naboo furent massacrés, et la Reine Apailana fut exécutée.

titre img


Plus tard, Dark Vador employa une nouvelle tactique dans la traque des Jedi survivants. Le Seigneur Sith forma un jeune apprenti nommé Galen Marek, et une fois que cet apprenti fut prêt, Vador l’envoya en chasse. L’apprenti de Vador retrouva la trace de plusieurs grands Jedi de la Guerre des Clones, notamment des anciens généraux Rahm Kota, et Shaak Ti. Cependant, grâce au Maître Jedi Kota, Galen Marek finit par retrouver le chemin de la lumière et devint l’un des principaux fondateurs de l’Alliance Rebelle. Au final, très peu de Jedi survècurent à la Grande Purge. Les Maîtres Obi-Wan Kenobi et Yoda furent les plus célèbres, et ensemble, ils assurèrent le retour des Jedi en formant le fils d’Anakin Skywalker, le jeune Luke Skywalker. Ce dernier embrassa la voie des Jedi et devint le créateur d’un Ordre Jedi d’un nouveau genre. Le Nouvel Ordre Jedi naquit.


> Fonctionnement de l'Ordre Jedi

Organisation:

La hiérarchie au sein de l’Ordre Jedi est organisée selon les rangs suivant :

Initié :
Il s’agit d’enfants avec un potentiel pour la Force. Ils quittent leur famille généralement très jeune et rejoignent l’Académie Jedi où ils sont affiliés à un clan pour y suivre un entraînement.

Novice :
Un pré-apprenti qui apprend les bases de la Force et du sabre laser, généralement par groupe, ils apprennent cela avec un maître Jedi. C'est un peu une formation obligatoire avant de se faire choisir comme Padawan par un Chevalier Jedi ou un Maître Jedi.
Si un Novice échoue dans le procès initiatique ou s’il n’est pas choisi par un Maître, le Conseil de Réconciliation placera l’élève au sein du Corps de Service Jedi où il sera affecté en fonction de ses capacités : Corps Agricole, Corps Médical, Corps Enseignant ou le Corps d’Exploration.

Padawan :
Un apprenti qui reçoit un entraînement intensif sous la direction d'un chevalier ou d'un maître Jedi. Ce rang est généralement obtenu à l’adolescence et se distingue des rangs précédents par le fait que l’entraînement se passe désormais loin de l’Académie.
Ce n'est qu'après une période longue de plusieurs années que le Padawan est autorisé par le Conseil Jedi à passer les épreuves de chevalerie au terme desquelles il accédera lui-même au rang de Chevalier Jedi. Une règle du Code Jedi dispose qu'un maître ne peut avoir qu'un seul Padawan en même temps sous sa responsabilité, et ce afin qu'il assure au mieux sa formation Jedi.

Chevalier Jedi :
Un Padawan devient un Chevalier Jedi une fois qu'il a réussi les «Épreuves». C'est le rang le plus commun pour un Jedi : quand on parle de Jedi sans préciser son rang, on fait généralement référence à un Chevalier.
Un Chevalier peut partir en mission pour le compte du Conseil, choisir de se spécialiser dans l’un des corps de la Chevalerie ou prendre un Padawan.

Maître Jedi :
C’est un chevalier Jedi qui maîtrise la Force à un haut niveau et qui instruit un Padawan avec succès pour en faire un chevalier. On peut également devenir Maître après avoir accompli de grandes actions.

Membre du Conseil :
Maître Jedi reconnu par ses pairs pour sa sagesse et qui siège au Conseil suite à son acceptation par les autres membres.

Grand Maître Jedi :
Le Grand Maître Jedi où Maître de l’Ordre possède une maîtrise exceptionnelle de la Force et une sagesse reconnue par tous. Il n’y en a qu’un à la fois et sa parole fait foi.

Esprit Jedi :
Il peut être considéré comme étant le dernier niveau et le plus ultime. Le Jedi ne fait plus qu'un avec la Force après sa mort. Il peut dans ce cas apparaître sous une forme spectrale ou faire entendre sa voix.


Les membres du Conseil Jedi:

En -33, le Conseil se composait de la façon suivante :

  • Mace Windu
  • Micah Giiett 
  • Yoda
  • Plo Koon
  • Saesee Tiin
  • Yaddle
  • Oppo Rancisis
  • Yarael Poof
  • Eeth Koth
  • Adi Gallia
  • Depa Billaba
  • Even Piell

En -32 (Lors du Blocus de Naboo) :

  • Mace Windu
  • Yoda
  • Ki-Adi-Mundi (remplaçant de Micah Giiett, mort sur Yibikkoror)
  • Plo Koon
  • Saesee Tiin
  • Adi Gallia
  • Depa Billaba
  • Eeth Koth
  • Oppo Rancisis
  • Even Piell
  • Yaddle
  • Yarael Poof

C'est à ces Maîtres que Anakin Skywalker est présenté pour la première fois par Maître Qui-Gon Jinn et par Obi-Wan Kenobi.

En -22 :

  • Mace Windu
  • Yoda
  • Ki-Adi-Mundi
  • Plo Koon
  • Saesee Tiin
  • Adi Gallia
  • Depa Billaba
  • Eeth Koth
  • Oppo Rancisis
  • Even Piell
  • Shaak Ti (remplaçante de Yaddle, morte après son sacrifice sur Mawan)
  • Coleman Trebor (remplaçant de Yarael Poof, tué par Ashaar Khorda sur Coruscant)

Durant la Guerre des Clones, en -19 :


Le Corps de Service Jedi

Le Corps de Service Jedi est un groupe d’organisations supervisées par le Conseil de Réconciliation. Il permet d’obtenir une mission alternative ou supplémentaire pour ceux ayant reçu un enseignement à l’Académie.
Les membres sont généralement des individus ayant échoués aux Epreuves Initiatiques Jedi. Ils sont également rejoints ponctuellement par des Padawans, Jedi ou Maîtres attirés par la spécialisation.

Le Corps Agricole :
Appelé également Agricorps, il est composé d’individus utilisant la Force pour assurer le bon développement des cultures à travers la Galaxie et ainsi permettre l’alimentation de milliards de citoyens Républicains. Il est basé sur Salliche, Taanab et Ukio.
L’AgriCorps travaille en étroite collaboration avec l’Administration Agricole Républicaine.

Le Corps Médical :
Il est composé de douze étudiants maximum, n’ayant pas encore été choisis par un Maître pour devenir Padawan. Ils travaillent leur pouvoir de guérisseur sur Coruscant. Le MedCorps travaille en collaboration avec les docteurs du Centre Médical de Galactic City.

Le Corps Pédagogique :
Il est constitué d’élèves, toujours en entraînement, sous la surveillance du responsable de la Bibliothèque du Temple Jedi de Coruscant. Ils transcrivent des datas depuis les Archives.

Le Corps d’Exploration :
Leurs membres sont en charge d’explorer les Régions Inconnues et d’étudier l’Histoire des Jedi et de la Galaxie. Ils travaillent en collaboration avec le Corps de Surveillance de la République et la Société Zoologique Intergalactique. L’ExplorCorps est le corps comprenant le plus grand nombre de Chevaliers et de Maîtres.

Les Jedi en dehors de l’Ordre:
L’Ordre Jedi a connu plusieurs schismes concernant les méthodes d’apprentissage, le mode de vie,... Certains Jedi se sont alors éloigné de l’ordre pour vivre de façon marginale et autarcique. La plus grande crainte qu’inspirent ces marginaux est la résurgence du côté obscur.

On retrouve : les Jedi Altisiens, les Jedi Corelliens, Les Paladins Gris, les Chevaliers de Fer ou encore les membres du Potentium.

Localisation:

Bien que le Temple Jedi de Coruscant, soit le haut lieu de l’Ordre Jedi, il existe néanmoins d’autres lieux d’importance capitale dans l’organisation de l’Ordre. Il y a notamment l’Enclave Jedi de Dantooine, la Grande Librairie Jedi D’Ossus ou encore le vaisseau Chu’unthor.

Organisations associées :

  • Alliance Galactique
  • Armée de la Lumière
  • Clan de l'ours
  • Jedi Altisiens
  • Mouvement Revanchiste
  • Nouvelle République
  • Pacte Jedi
  • République Galactique
  • Temple de la Connaissance Première


  • Personnages associés :


    Dossiers associés :

    L'Encyclopédie de l'Ancienne République    L'Encyclopédie de la Prélogie    L'Encyclopédie de la Trilogie   

    Le Dossier Clone Wars    Le Dossier Force - Les Archives Jedi    Vector   



    Sources :

    La plupart des article sont tirés de la nouvelles chronologie SWU:
    http://www.starwars-universe.com/chronologie/chrono_commune.php


    Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique de l'organisation par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Ordre Jedi. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

    ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiquées en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum des pigistes ! ;-)
    Seuls les membres inscrits à SWU peuvent proposer du contenu.


    Orthographe / Grammaire
    Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
    Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU.

    Rédacteur : Ares/Jedimax01
    Mise en page : Ares/Jedimax01
    Mise(s) à jour : Jedimax01/Lax

    Nombre de visualisations : 82235.
     


     
    Les dernières mises à jour...
    24/04/2014
    Civilisation Yuuzhan Vong
    Chevaliers Impériaux
    Chevaliers d'acier
    Chantiers Navals de Mon Calamari
    Cercle des Jedi Guérisseurs
    Caste des prêtres
    Caste des modeleurs
    Caste des intendants
    Caste des guerriers
    Cartel des Hypercommunications

    Les fiches les plus consultées...
    1. Ordre Sith 334
    2. Ordre Jedi 328
    3. Grande Armée de la République 317
    4. Ancien Empire Sith Reconstitué 245
    5. Jedi Gris 243
    6. Commandants Clones 233
    7. Maîtres d'Effroi 217
    8. République Galactique 210
    9. 501ème légion 204
    10. Nouvel Ordre Sith 193


    Les actualites les plus consultées ce mois-ci :
    [Postlogie] Episode VII : une partie du film se déroulerait sur Tatooine ! | [Postlogie] [MAJ] Episode VII : des photos du plateau de tournage à Abu Dhabi ? | [Postlogie] Episode VII : Jesse Plemons ne serait plus candidat pour le rôle principal | [Postlogie] [Poisson d'Avril] Des acteurs français dans l'Episode VII ? | [Spin-off] Les nouveaux films devraient être indépendants de l'univers étendu | [Postlogie] Disney confirme que le tournage de l'Episode VII a déjà commencé ! | [Postlogie] Episode VII : un rôle attribué à une actrice anglaise inconnue ? | [Postlogie] Rumeur : l'Episode VII déjà en tournage au Caire (Egypte) ? | [Rebels] [Poisson d'Avril] [Rebels] Un nouveau personnage... Pas si nouveau que ça ! | [SWU] SWU et les spoilers |
    Dites, ne le dites surtout pas aux autres staffeurs SWU, mais c'est MOI le boss ici :op
    Éditions Pocket Edge Entertainment Lego Éditions Delcourt Star Wars Références Bragelonne.fr La Geekerie Geekmemore Star Wars En Direct