Shaak Ti
Biographie
 

1. Bataille de Géonosis

Vingt-deux ans avant la Bataille de Yavin, lorsque la menace posée par le mouvement Séparatiste atteint son point d'orgue sur Géonosis, la Jedi Togruta fit partie de l'équipe qui accompagna Mace Windu sur cette planète rocheuse. Une fois arrivée, Ti prit place dans l'arêne aux côtés de son amie Luminara Unduli, où, parfaitement adaptée aux affrontements en groupe, elle sema alors la destruction dans les rangs de droïdes de combat. Au final, Shaak fut l'une des survivantes de la Bataille de Geonosis, qui vit tant de membres de l'Ordre tombés sous le feu des soldats robotiques des Séparatistes.

2. Entrainement de l'escouade Domino

Durant la Guerre des Clones, le maître Jedi eut une affectation d’une importance capitale. Elle fut nommée en charge de la supervision de la formation des soldats clones sur Kamino. Epaulée par des instructeurs, souvent des chasseurs de prime ou mercenaires, elle devait transformer tout nouveau clone de cadet en véritable soldat pour être envoyé sur le front.

C’était un travail colossal, des milliers de soldats devant être formés au plus vite, mais Shaak Ti attachait visiblement de l’importance à conserver un suivi au plus près des cadets. Ainsi, elle fut témoin du cas de l’escouade Domino. Les clones la composant eurent des résultats catastrophiques au cours des simulations de combats, montrant un manque criant de solidarité et de travail d’équipe, éléments pourtant de base au sein de la Grande Armée de la République. Leur instructeur, le chasseur de prime Bric, voulut même les écarter définitivement, mais Shaak Ti et sa compassion légendaire tenta d’en savoir plus avant de prendre une décision. Lama Su, premier ministre de Kamino, lui expliqua alors que des impondérables pouvaient toujours arriver dans un processus de clonage, spécialement un clonage à une aussi grande échelle que la création de cette armée de clone à partir d’un seul donneur. Lama Su se proposa ensuite à demi mots d’abandonner l’escouade Domino, ce que Shaak Ti se refusa à faire. Néanmoins, elle avait maintenant un cas difficile à résoudre : que faire de ces clones que personne ne voulait, qui semblaient ne pas convenir au projet de Grande Armée mais que l’on ne pouvait juste oublier ?

Heureusement, la solution vint toute seule. Peu après un nouvel échec, au cours du test pour devenir soldats CRA, Shaak Ti prit finalement la décision de les laisser retenter une dernière fois le test final. El-Les, un des autre instructeurs, parvint sans doute à transmettre son inexplicable foi en cette escouade au maître Jedi qui ne fut sans doute pas difficile à convaincre. Elle se permit même de donner une dernière leçon à deux d’entre eux, désireux de quitter leurs camarades. Shaak Ti leur opposa que l’unité vaut mieux que le chaos, et que le groupe est plus important que l’individu.

titre img

Le lendemain, au cours du dernier test, l’escouade se comporta admirablement, mettant de coté leur différence pour agir en équipe même lorsqu’ils s’aperçurent que leur instructeur avait trafiqué leur matériel. Shaak Ti ferma les yeux sur cet incident et félicita même Bric pour avoir su « motiver » ses cadets, sans doute les meilleurs qu’elle ait pu voir ! Hélas, le travail de Ti sur Kamino n’attendait pas et elle dut très vite se concentrer ailleurs. Néanmoins, lorsque peu après un contingent entier de soldats clones put partir de Kamino, son enseignement terminé, ce fut avec beaucoup d’émotions dans la voix que Shaak Ti leur tint son dernier discours.

3. Attentat au Temple Jedi

En -21 le Temple Jedi fut frappé par un attenat qui causa de nombreuses morts, tant chez les Jedi et les employés du Temple que chez les clones. Shaak Ti et les autres membres du Conseil Jedi décidèrent de confier l'enquête à Anakin Skywalker et Ahsoka Tano, absents du Temple lors de l'explosion, estimant qu'ils sauraient faire preuve d'impartialité.

Shaak Ti assista avec le reste du conseil aux funérailles des cinq Jedi tués dans l'attentat.

L'enquête montra que la bombe était en réalité le corps même d'un des membres de l'équipe de maintenance : Jackar Bowmani, à qui sa femme Letta Turmond avait fait ingérer des nano-droïdes explosifs.
Turmond révéla avoir obéi aux ordre d'un Jedi, et Ahsoka Tano, présente dans la cellule de Turmond quand elle mourut d'un Étouffement par la Force, fut suspectée d'être à l'origine de l'attentat. Pourchassée par l'armée, la padawan parvint à s'échapper et se cacha dans les bas-fonds de Coruscant. Anakin, convaincu de l'innocence de sa padawan fut envoyé à sa recherche en compagnie de Plo Koon.

Ils retrouvèrent Ahsoka et la ramenèrent au Temple : Yoda insistait pour qu'elle reçoive un procès équitable, conformément à la tradition Jedi. Mais le Sénat suspectait l'Ordre de partialité, et voulait que le Conseil l'expulse de l'Ordre, afin qu'elle soit jugée par un tribunal militaire pour acte de haute trahison envers la République. S'opposer au Conseil risquait de passer pour un acte de rébellion : Ahsoka passa devant la chambre des Jugements et fut expulsée de l'Ordre.

Devant la cour militaire, Ahsoka fut défendue par Padmé Amidala. Elle aurait néanmoins été jugée coupable et exécutée si Anakin n'avait réussi à démasquer la vraie coupable : Barriss Offee. Le Conseil offrit à Ahsoka de réintégrer l'Ordre, mais elle refusa.

4. Le mystère de Tup

Par la suite, il semblerait que Shaak Ti resta en poste sur Kamino. A un moment donné, alors que les combats continuaient de faire rage à travers la galaxie, une Jedi fut assassinée par un soldat clone nommé Tup. Ce fut Fives qui conduisit le soldat fou sur Kamino afin qu’il subisse des tests médicaux. Shaak Ti reconnut Fives, un des jeunes clones qu’elle avait entrainé, et commença alors toute une série d’examens médicaux avec la kaminoen Nala Se. Etrangement, tout était normal chez Tup, mis à part le fait qu’il tenta de tuer Shaak Ti dès qu’il la reconnut comme étant une Jedi. Shaak Ti émit l’hypothèse d’un problème de type neurologique, mais Nala Se s’opposa à l’idée de faire un scan. Ne sachant que faire, la Togruta contacta le temple Jedi et décida de poursuivre ses recherches. Entre temps, Fives, aidé par le droïde médical AZI-3, retira une puce présente dans le cerveau de Tup. Il avait remarqué cette anomalie en pratiquant le scanner interdit par le docteur kaminoen. Tup finit par mourir ; aussi, Fives révéla l’existence de la puce à la Jedi et celle-ci conclut qu’il fallait envoyer l’implant cérébral sur Coruscant pour de plus amples analyses. Mais les kaminoens, ne désirant pas que les Jedi découvrent l’origine de cette puce, expédièrent alors une autre boîte. Fives comprit le stratagème, et sut qu’il ne pouvait plus faire confiance aux cloneurs, et par la même occasion à Shaak Ti, qui restait fidèle aux kaminoens. Le clone continua alors en secret ses investigations. Il devint un fugitif recherché à travers le centre de clonage. Il échappa même à la Jedi en fuyant dans un conduit d’aération. Shaak Ti finit par retrouver la trace du fugitif dans les salles des embryons. Au cours de son enquête, Fives avait découvert que lui aussi possédait un implant ; mais contrairement à son défunt camarade, le sien n’avait pas été endommagé. Il voulait alors savoir si ces puces électroniques étaient implantées dans tous les embryons. Nala Se expliqua alors que cet implant été intégré à tous les clones afin de limiter le caractère agressif de Jango Fett, le modèle originel. Shaak Ti rapatria Fives vers Coruscant, sans se douter que la kaminoen avait menti. En effet, c’est cette puce qui sera plus tard responsable de l’ordre 66 et de l’anéantissement des Jedi.

5. L'affaire Quinlan Vos

Comme tous les Maîtres Jedi, Shaak Ti fut choquée d'apprendre, en l'an -20, que Quinlan Vos avait rejoint le camp de Dooku, alors que sa mission initiale consistait à tuer le Comte avec l'aide d'Asajj Ventress. LCette situation dura plusieurs mois, jusqu'à ce qu'un jour Ventress se présente dans la salle du Conseil et se confesse : elle et Vos avaient été amants, et elle lui avait enseigné certains arts du Côté Obscur. Cependant, elle était prête à aider les Jedi à récupérer Vos. Le Conseil délibéra, et jugea Ventress honnête. Ainsi, les Maîtres demandèrent à la chasseuse de primes, accompagnée d'Obi-Wan Kenobi et d'Anakin Skywalker, de partir en mission. L'Amiral Yularen leur forunit alors la localisation de Dooku et Vos : la planète Taris, que les Séparatistes prévoyaient d'attaquer. La mission fut un succès, et les Jedi s'aperçurent que Vos n'avait qu'été prisonnier tout ce temps.

Par la suite, Shaak Ti et les autres Maîtres confièrent quelques missions sans importance à Quinlan durant le mois qui suivit, pendant qu'il guérissait lentement. Un jour, le Conseil décida de confier à nouveau à Vos la mission de tuer Dooku. Vos accepta, et, comme le reste du Conseil, Shaak fut supris de ce qui se passa ensuite : l'état de Vos n'avait été qu'une ruse, et le Jedi fut arrêté après avoir voulu devenir l'apprenti de Dark Sidious. Il dévoila ensuite son véritable double jeu : il n'avait voulu que démasquer le Seigneur Sith au pouvoir, se faisant passer pour un allié de Dooku. Mais il échoua, et revint dans le camp de la République.
 
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de la Prélogie   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 10/07/2015
Mise(s) à jour : Dark Stratis 23, Rine Oeil-de-Panda, Link

Sources

The Clone Wars
Dark Disciple, de Christie Golden
La Revanche des Sith

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Shaak Ti. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum des pigistes ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité