Obi-Wan Kenobi
Sommaire
 
La crise de Naboo
 
Âgé de 25 ans, Obi-Wan et son Maître furent chargés de résoudre une crise sur la planète Naboo où la Fédération du Commerce imposait un embargo commercial. Tombés dans un piège, les deux hommes furent contraints de s’enfuir du système, accompagnés de la souveraine de Naboo, Amidala. Suite à une avarie, le groupe dût s’arrêter sur la planète Tatooine ; là, les Jedi firent la connaissance d’un jeune esclave répondant au nom d’Anakin Skywalker. Détectant en lui un énorme potentiel vis-à-vis de la Force, Qui-Gon l’emmena avec eux vers Coruscant où il fut éprouvé puis rejeté par le Conseil Jedi.

titre img

Obi-Wan et Qui-Gon, suivis de Skywalker, s’en retournèrent sur Naboo avec Amidala pour libérer la planète. Alors que la guerre faisait rage, les Jedi furent opposés au Seigneur Noir de Sith, Dark Maul, qui avait déjà attaqué Qui-Gon sur Tatooine. De ce combat acharné ne ressortit qu’un survivant : Obi-Wan. Son Maître avait succombé sous les coups de Maul et lui-même avait tué le Sith avec le sabre laser de Qui-Gon.
Avant de rendre l’âme, Qui-Gon souhaita qu'Obi-Wan prenne Anakin comme apprenti. Ce fut chose faite malgré les premières réticences et mises en garde du Conseil, notamment Yoda, et Obi-Wan fut promu au rang de Chevalier Jedi.
Le début de la Guerre des Clones
 

1. L'Origine du Conflit

Après une poursuite dans Coruscant où l’assassin fut tué par son supérieur à l’aide d’une fléchette empoisonnée, Obi-Wan fut chargé de prospecter afin de retrouver le véritable commanditaire de ces attentats. Pendant ce temps, son apprenti se chargea de la protection rapprochée du Sénateur. L’enquête d’Obi-Wan l’amena sur la planète-océan Kamino. Là, il découvrit qu’une armée de clones avait été commandée pour la République sans que l’Ordre Jedi, ni même personne semblait-il, ne soit au courant sur le modèle d’un chasseur de primes du nom de Jango Fett. Convaincu que cet homme était celui qu’il cherchait, Obi-Wan tenta de l’arrêter ; mais après un bref affrontement, Jango parvint à s’enfuir en direction de la planète Geonosis.

Obi-Wan le suivit et découvrit que le Comte Dooku, un ancien et puissant Jedi qui avait rejoint le Côté Obscur, projetait de lancer une armée de droïdes contre la République avec l’aide de Séparatistes, dont la cupide Fédération du Commerce.

2. La Bataille de Géonosis

Au moment où il informait le Sénat de la situation, le Jedi fut fait prisonnier et condamné à mort, rejoint dans son supplice par son apprenti et Amidala venus le sauver. Avec l'appui de la Force, des Jedi et des soldats clones, Obi-Wan parvint à s’en sortir. La condamnation à mort des deux Jedi et du Sénateur aboutit à la déroute du mouvement Séparatiste.

Aidé d’Anakin, Obi-Wan provoqua en duel Dooku. Tous deux échappèrent à la mort grâce à l’intervention de Yoda ; pourtant, Dooku parvint à s’enfuir. Alors qu’Obi-Wan regagnait Coruscant, une nouvelle ère incertaine se mettait en place : la Guerre des Clones venait de commencer…
La Guerre des Clones (seconde partie)
 

1. Bataille de Christophsis

Lorsque le Conseil Jedi reçut une demande d’aide la part de Bail Organa en mission diplomatique sur Christophsis, Kenobi et Skywalker furent envoyés sur la planète avec de nombreux clones dont le Commandant Cody et le Capitaine Rex.
Ils affrontèrent dans un premier temps les forces de l’Amiral Trench, en orbite de la planète. Après le succès de cet affrontement, ils atterrirent sur la planète assiégée. Un peu plus tard, alors qu’un affrontement se préparait et que la République avait organisé une embuscade, c’est elle qui fut prise de cours lorsque les droïdes débarquèrent là où on ne les attendait pas ! Kenobi, Skywalker et le reste des troupes durent battre en retraite.

Après investigations, ils conclurent que les séparatistes avaient eu vent de leur plan et que la présence d’un traître dans leur rang pouvait être la seule explication de ce qu’il s’était produit. Alors que les Jedi se précipitaient dans ce qui semblait être un piège, Rex et Cody menèrent leur enquête. Ils finirent par conclure que le Sergent Slick était le traître. Ce dernier s’échappa, faisant au passage exploser les stocks de munitions. Il finit par être arrêté par les deux clones. De leur côté, le combat entre les Jedi et Asajj Ventress faisait rage. Elle réussit néanmoins à s’enfuir.

Le combat pour emporter la planète ne s’arrêta pas là et les efforts du Général Whorm Loathsom s’intensifièrent. Alors qu’ils attendaient des renforts, Obi-Wan et Anakin virent arriver une navette dans laquelle se trouvait une jeune novice, Ahsoka Tano, qui leur apportait des nouvelles du Conseil. Elle leur dit que la République ne pouvait envoyer plus d’aide pour le moment puis ajouta également qu’elle avait été désignée pour devenir la Padawan d’Anakin, ce qui surprit beaucoup ce dernier. Après des débuts de communication difficiles, Anakin et sa Padawan finirent par monter un plan visant à détruire le bouclier séparatiste pendant que Kenobi perdait du temps avec Loathsom. Le plan fonctionna malgré le manque de discipline de la jeune Togruta et la planète fut remportée par la République.

2. Enlèvement de Rotta le Hutt

Juste après, Jabba le Hutt fit appel à la République pour retrouver Rotta, son fils qui s’était fait kidnapper. Il offrait de laisser la République utiliser les routes spatiales Hutt si son fils lui était ramené vivant. Toute cette histoire était en réalité un coup monté de la part de Dooku. Il voulait rendre les Jedi responsables de l’enlèvement et de la mort du jeune Hutt pour permettre aux Séparatistes d’utiliser les routes Hutts. Alors qu’Ahsoka et Anakin se rendaient sur Teth, où l’enfant avait été repéré, ils durent affronter Ventress, envoyée par Dooku. De son côté Obi-Wan tentait de négocier avec Jabba, dans le palais de ce dernier sur Tatooine

Après les négociations, il se rendit sur Teth pour apporter des renforts aux troupes sur place. Il y affronta une nouvelle fois Ventress, qui se retrouva en mauvaise posture puis s’échappa. Le jeune Hutt fut amené à son père et Ziro fut arrêté pour avoir organisé son enlèvement. Dooku, lui, en réchappa.

3. Bataille de Gwori

Suite à un briefing dirigé par Maître Windu, Maître Kenobi suggéra d’attaquer les usines de constructions navales du Clan Bancaire InterGalactique. La décision fut validée et le Système de Gwori fut désigné comme première cible évidente. Afin de passer les bio-scanner, le petit groupe d’intervention décida de se congeler dans de la carbonite afin de s’introduire sur le lieu de l’attaque. Ahsoka s’était invitée d’elle-même à l’expédition, ce qui lui valut des remontrances de la part de son Maître. Elle fut néanmoins utile lorsqu’elle intercepta une communication expliquant que les Maîtres Koon et Tiin bombarderaient les lieux à l’aube.  

La tour de contrôle d’où Tano réceptionnait le message fut attaquée mais elle s’échappa. Pendant ce temps, Skywalker et Kenobi découvrirent que les séparatistes utilisaient des esclaves pour construire leurs vaisseaux. Ce n’est que plus tard que l’ensemble du groupe se fit capturer alors qu’ils tentaient de s’échapper. Les esclaves finirent par se révolter et se joignirent aux Jedi. L’intervention des renforts de la République mit fin à leur esclavage et les vaisseaux séparatistes furent détruits. Les esclaves devinrent des citoyens Républicains et acceptèrent de construire volontairement de vaisseaux pour la République.

4. Sauvetage sur Ryloth

Lorsque le séparatiste et leader du Techno-Syndicat Wat Tambor s’empara de la planète Ryloth, le Conseil Jedi décida de leur envoyer de l’aide. Anakin Skywalker et sa padawan Ahsoka Tano furent chargés de libérer l’espace aérien, pendant que Mace Windu et Obi-Wan Kenobi seraient en position au sol. La bataille dans l’espace fut longue, difficile et meurtrière pour les deux camps. Malgré tout, la République put passer et détruire le blocage. Les Jedi au sol pouvaient enfin intervenir.   

titre img

Kenobi et son groupe de Clones avaient pour mission de reprendre une place forte afin de permettre à Windu de s’attaquer directement aux troupe de Tambor. En entrant dans la ville déserte et suite à une investigation, ils comprirent que les droïdes avaient pris en otage les Twi’leks du village. Alors que l’ensemble du groupe était attaqué par des animaux sauvages locaux, deux Clones, Waxer et Boil, découvrirent une jeune habitante perdue. Ils purent s’échapper grâce à elle et rejoindre le reste du groupe qui se débarrassait des créatures. La jeune Twi’lek leur montra les souterrains de la ville ce qui permit à Kenobi et ses hommes de prendre un avantage stratégique sur la mission de libération.   

Grâce à leur plan, ils purent attaquer les Séparatistes et ainsi remporter la victoire. Le chemin était enfin libre pour l’assaut final que devait porter Mace Windu. Ce dernier, associé à des Twi’leks rebelles, mena également à bien sa mission, et finit par libérer la planète et arrêter Wat Tambor.

5. Troisième Bataille de Kamino

Après que le Commandant Cody et le Capitaine Rex aient rencontré des complications lors de l’inspection de la Lune de Rishi, les clones retrouvèrent Kenobi et Skywalker sur la planète Kamino. Grievous attaquait la planète depuis l’espace alors que Ventress pénétrait dans les laboratoires du complexe de Tipoca City. Les débris des vaisseaux tombèrent dans les mers de la planète mais dans le seul but de se reformer afin d’attaquer les installations kaminoennes. Kenobi découvrit la supercherie et prévint ses compagnons. Les clones se battirent fièrement contre les droïdes pendant que Skywalker affrontait Ventress et que Kenobi faisait face à Grievous. Les séparatistes ne firent pas le poids contre l’acharnement des clones voulant protéger la planète qui représentent leur foyer. Grievous et Ventress s’échappèrent alors, laissant la victoire à la République.

6. Capture du Comte Dooku

Kenobi et Skywalker mirent au point un piège visant à capturer le Comte Dooku. Anakin se laissa prendre et fut fait prisonnier à bord du vaisseau de Dooku. Il attendit patiemment qu’Obi-Wan s’infiltre et vienne le délivrer. Une fois fait, ils partirent à la recherche de Dooku. L’affrontement força le Comte à s’écraser sur la planète Vanqor durant sa fuite. Les deux Jedi partirent à sa recherche mais furent pris au piège dans une grotte où ils durent affronter un Gundark puis des vapeurs toxiques. Pendant ce temps, Dooku rencontra des pirates dirigés par Hondo Ohnaka. Il lui promit d’abord de l’aider à quitter la planète avant de le faire prisonnier. Ahsoka Tano arriva à temps pour sauver Skywalker et Kenobi de l’asphyxie.      

Plus tard, Ohnaka prit contact avec la République afin de négocier une rançon en leur livrant Dooku. Anakin et Obi-Wan partirent alors pour Florum afin de rencontrer les pirates et s’assurer qu’ils avaient bien capturé le Comte. Ils furent à leur tour emprisonnés par les pirates. Le Représentant Binks et le Sénateur Kharrus furent alors envoyés en mission diplomatique pour échanger la rançon avec Dooku. Le convoi fut attaqué et le Sénateur tué. Grâce à sa maladresse et sa chance légendaire, Jar Jar échappa aux pirates et réussit également à couper le système électrique de l’installation des pirates permettant aux trois prisonniers de s’échapper. Anakin et Obi-Wan durent s’associer au Comte dans une entre-aide improbable et tendue. Dooku finit par s’échapper.

7. Batailles de Kothlis et Lanteeb

Durant la Bataille de Kothlis, les forces Séparatistes infectèrent le système informatique des vaisseaux de la République, les rendant sourds et aveugles. Malgré l’impossibilité de communiquer, la République ne perdit pas la planète mais le Général Grievous avait néanmoins porté un sacré coup au système de sécurité de celle-ci. Obi-Wan et Anakin se rendirent sur Coruscant afin de faire leur compte rendu puis, suite à des entretiens avec Padmé et Bail Organa, qui s’inquiétaient de voir les Séparatistes s’emparer de Lanteeb, une planète sans intérêt, les deux Jedi furent affectés à une mission sur place sous une fausse identité.       

Sur Lanteeb, ils découvrirent que le Neimoidien Lok Durd était à l’origine de la création d’une arme chimique capable de détruire toute vie sur son passage. Il tenait en otage et avait forcé la scientifique Bant’ena Fherman à le fabriquer contre sa volonté. Ils affrontèrent de nombreux dangers sur la planète dont les forces de Durd ou encore la faim, la maladie et un orage électrique. Réfugiés dans un village isolé, ils furent accueillis par les villageois qui récoltaient de la Damotite, élément nécessaire à la fabrication du virus. Ce village fut attaqué par Durd lorsqu’il découvrit que les Jedi s’y cachaient et de nombreux villageois perdirent la vie.       

Les renforts mirent du temps à arriver mais finalement les Jedi purent mettre fin aux projets du Nemoidien. Par la suite les habitants du village furent recueillis sur Naboo.

8. Mission diplomatique sur Orto Plutonia

Quelques temps après, Anakin et Obi-Wan se rendirent sur Orto Plutonia, lune de Pantora. Ils avaient perdu le contact avec un avant-poste et devaient investiguer les lieux. Accompagnés de la Sénatrice Riyo Chuchi et du Polémarque Chi Cho, ils se rendirent sur place. Ils découvrirent des traces de luttes et s’aperçurent qu’aucun clone n’avait survécu. Dans une base séparatiste non loin, ils firent le même constat. Il s’agissait donc d’un ennemi commun et non d’une autre escarmouche entre République et Séparatistes.        

Ils finirent par rencontrer des habitants, les Talz, qui semblaient primitifs mais néanmoins capable de communiquer grâce à l’intervention de C3-PO. Les Talz évoquèrent une violation de leur espace mais le Polémarque mit en avant qu’ils n’étaient que des sauvages et que l’endroit appartenait à Pantora. L’échange vira rapidement en un conflit court mais néanmoins meurtrier. Chi Cho y trouva la mort mais la Sénatrice Chuchi trouva la force de s’imposer. Elle déclara l’indépendance des Talz et leurs pleins droits à disposer d’Orto Plutonia.

9. Virus de l'Ombre Bleue

Lorsque des animaux moururent dans d’étranges circonstances sur Naboo, on suspecta la présence d’un laboratoire souterrain. Le Conseil Jedi envoya sur place Obi-Wan, Anakin et sa padawan Ashoka Tano pour des investigations. Après avoir suivi différentes pistes, les Jedi apprirent du Capitaine Gregar Typho que le scientifique séparatiste Nuvo Vindi tentait de reconstituer le virus Ombre Bleue afin de le rendre plus meurtrier et de l’utiliser contre la République.        

Pendant ce temps, Jar Jar Binks et Padmé Amidala, partis en reconnaissance, se firent emprisonner dans le laboratoire. Aidés d’Ahsoka, Skywalker et Kenobi purent secourir la Naboo et le Gungan. Le scientifique fut arrêté. L’histoire ne s’arrêta pas là pour autant, un échantillon du virus était manquant et un droïde servant, LEP-86C8, s’échappa avec une bombe contenant le fameux échantillon. Après une chasse au droïde infructueuse, ce dernier fit exploser la bombe, libérant le virus dans le laboratoire. Ashoka, Padmé et plusieurs Clones furent enfermés dans le bâtiment et exposés au virus. Obi-Wan et Anakin partirent en urgence pour Iego afin d’y trouver un antidote.         

Sur place, les deux hommes rencontrèrent Jaybo Hood et d’autres habitants, prisonniers depuis trop longtemps d’un système de sécurité planétaire les empêchant de quitter les lieux. Ils trouvèrent le virus et retournèrent sur Naboo à temps pour sauver les vies des deux jeunes femmes.

10. Vol de l'Holocron

Kenobi connut l’une de ces rares défaites sur Felucia, ces forces furent complètement submergées par le nombre de droïdes ennemis. Il dut battre en retraite pour sauver le reste de ces soldats malgré l’entêtement de la padawan d’Anakin Skywalker, Ahsoka Tano, qui manqua de transformer la défaite en complète catastrophe.
          
De retour au temple Jedi, Yoda fit part de son inquiétude à Kenobi et Skywalker. Le vieux maître avait senti que quelque chose se tramait autour du temple et Kenobi se mit alors en alerte. Finalement, une brèche fut repérée au niveau d’une tour du temple. Kenobi et Skywalker se lancèrent à la poursuite d’un intrus l’ayant utilisé, à travers les conduits d’aération vers la salle des holocrons.          

Hélas, l’intrus, le chasseur de prime Cad Bane, fut plus malin et attira les Jedi vers son droïde majordome Todo, piégé avec une bombe. Celle ci ne fit aucune victime mais permit à Bane de s’enfuir avec un holocron. La traque de Bane put se poursuivre grâce à Ahsoka Tano qui avait capturé l’allié de Bane. Il lui révéla la prochaine cible du chasseur de primes : le maître Jedi Bolla Ropal, détenteur du cristal Kyber contenant les données sur les enfants sensibles à la Force. Cette information vitale représentait le futur de l’ordre et avec un holocron, Bane pouvait y avoir accès.          

Mais Skywalker, malgré sa combativité, ne put reprendre l’holocron des mains du Bane après l’avoir retrouvé en orbite de Devaron. Pire, pour sauver la vie de sa padawan, il dut ouvrir l’holocron, donnant les précieuses données au chasseur de primes. Kenobi, avec Skywalker, Windu et Yoda, entamèrent alors une profonde transe au cours de laquelle les prochaines cibles de Bane leur furent révélées. 
         
Hélas Kenobi arriva sur Rodia quelques minutes trop tard pour empêcher Bane d’enlever l’un des enfants, mais Skywalker et Tano eurent plus de chance sur Naboo et Bane fut enfin capturé. Kenobi participa alors à l’interrogatoire et joignit ses pouvoirs à ceux de Windu et Skywalker pour faire craquer Bane qui accepta finalement de les conduire à l’holocron volé et aux enfants kidnappés.

Même si Obi-Wan était persuadé qu’il s’agissait d’un piège et que Bane allait leur jouer un mauvais tour, il n’avait pas le choix. Le chasseur de primes les conduisit alors avec Mace Windu dans sa station au sein de la Bordure Extérieure. Mais une fois à bord, l’inquiétude de Kenobi s’avéra juste. Les Jedi activèrent toute une série de systèmes de défense qui permirent à Bane de s’enfuir. Heureusement, virevoltant entre les tirs de laser, Kenobi et Windu purent détruire les drones et autres tourelles d’assauts et récupérer holocron et cristal. Cody les attendait à bord de leur navette qui se décrocha de la station au moment où celle-ci explosa.          

Kenobi revint alors à Coruscant pour entendre le rapport de Skywalker. Ce dernier, avec sa padawan, avait retrouvé les enfants mais aucun indice sur l’instigateur des enlèvements. Ce dernier, le terrible seigneur Sith Dark Sidious, continuait ses plans de conquête de la galaxie.

11. Seconde Bataille de Géonosis

Peu après, la République eut vent de nouvelles usines productrices de droïdes sur Geonosis et une attaque de grande envergure fut lancée pour reprendre la planète et détruire ces installations. Aux cotés des contingents des Généraux Skywalker et Mundi, Kenobi et ses forces se jetèrent dans l’une des plus terribles batailles de la Guerre des Clones. La violence des combats atteignit un point rarement égalé au cours du conflit et les pertes humaines et matérielles furent très sévères des deux cotés. Néanmoins, une victoire sur Geonosis pouvait faire pencher la balance du coté de la République.           

Mis à mal par la défense anti-aérienne des Géonosiens, Kenobi se retrouva seul au point de rendez-vous avec une poignée d’hommes et de TB-TT pour défendre la zone contre une marée de soldats drones et droïdes. Leur défense fut héroïque et finalement, alors qu’il s’apprêtait à mourir au combat, sabre à la main, le valeureux Jedi fut rejoint in extremis par une escadrille de bombardiers Y-Wing et les forces conjointes des généraux Skywalker et Mundi qui purent repousser l’ennemi.     
      
Sans une minute de pause, Kenobi fit repartir les troupes vers le générateur de bouclier qui fut détruit dans la foulée. Blessé et à bout de force, le général Jedi put alors prendre du repos bien mérité, la route vers les usines de droïdes ennemis avait été ouverte.           

Kenobi reprit du service peu après lors de la poursuite de Poogle le Bref, l’archiduc de Geonosis toujours en liberté. Cette dernière mena Obi-Wan, Anakin, Cody et quelques clones vers un temple en retrait de la zone de combat où Luminara Unduli avait disparu peu avant. Du temple partait de sombres et labyrinthiques catacombes où Kenobi et son groupe eurent à repousser d’étranges Géonosiens morts vivants. Finalement, ils parvinrent dans une grande caverne où ils rencontrèrent la terrible Karina la Grande, reine de Geonosis qui détenait toujours Unduli captive.           

Mais au lieu de lancer l’attaque, le curieux et subtil Jedi préféra entamer la discussion avec Karina au grand dam de Skywalker. Kenobi voulait en apprendre un peu plus avant de faire place à l’action et il ne fut pas déçu. Outre le plaisir évident qu’il prenait à s’entretenir avec quelqu’un comme Karina, Obi-Wan découvrit le pouvoir de contrôle sur les organismes de cette dernière. Luminara faillit en être la victime suivante, coincée entre le parasite qui menaçait de prendre le contrôle de son corps, et la curiosité de Kenobi qui décida d’agir à la toute dernière minute. Les clones et Skywalker lancèrent alors l’assaut et le combat fut vite terminé. Luminara fut libérée, Poggle capturé, Karina tuée sous l’éboulement de la caverne, et même si le retour fut un peu chaotique dans les catacombes, le groupe s’en sortit indemne. Néanmoins, la soif de connaissance de Kenobi fut un peu frustrée de n’avoir pu en découvrir plus sur Karina, le parasite, et le contrôle d’autres organismes.

12. Sauvetage de Maître Koth et poursuite de Grievous

Mais cette victoire ne fut pas décisive. Si, certes, elle porta un coup dur à la production d’unités droïdes pour les armées de Grievous, ce dernier continuait à déjouer les renseignements de la République et à frapper avec sa flotte là où on ne l’attendait pas. La dernière victime en date n’était autre qu’Eeth Koth, membre éminent du Conseil Jedi. Grievous ne put s’empêcher d’envoyer un message haineux et arrogant au Conseil, montrant sa supériorité. Kenobi bondit sur l’occasion et partit immédiatement avec Anakin Skywalker et Adi Gallia à la poursuite du Général droïde enfin repéré dans le système de Saleucami.

Ce fut à nouveau l’occasion d’un combat épique entre les deux ennemis. Kenobi, à la tête d’une flottille, se laissa arraisonner volontairement, créant une diversion pour Skywalker et Gallia qui allèrent porter secours à Koth. Pendant ce temps, le valeureux général Kenobi défia seul Grievous et ses magna gardes. Comme à son habitude le combat se fit aux sabre-laser mais aussi par le verbe. Grievous et Kenobi se connaissaient bien pour s’être croisés plusieurs fois sur le champ de bataille et Obi-Wan persista à tenter de déséquilibrer le général droïde par quelques piques et remarques bien placées. Ce dernier finit par sentir la défaite et tenta de s’enfuir. Malgré le renfort de Gallia, Grievous y arriva, abandonnant son vaisseau au bord de l’explosion pour se réfugier sur Saleucami.             

La traque se poursuivit donc sur la planète où Kenobi organisa ses forces pour couvrir un maximum de terrain en un minimum de temps, sachant que les renforts pour Grievous devaient déjà être en route. Hélas, cela se joua à quelques minutes prés. Kenobi et ses clones arrivèrent à coincer Grievous et à l’acculer mais au dernier moment un module put le sortir de là alors que Kenobi était à distance de sabre laser. La déception fut grande pour le Jedi qui était passé tout prés de capturer le général droïde et peut être de mettre un terme à la guerre.

13. Face au Death Watch

Plus tard, Kenobi fut envoyé par le Conseil Jedi sur Mandalore afin de se renseigner sur des rumeurs concernant une possible alliance des Mandaloriens avec les Séparatistes et la création d’une armée pour ces derniers.              

Lorsqu’Obi-Wan arriva à Sundari, Capitale de la Nouvelle Mandalore, il retrouva la Duchesse Satine Kryze qu’il avait eu l’occasion de rencontrer et protéger durant la Guerre Civile Mandolorienne. Il montra à la Duchesse et son premier ministre, Almec, une vidéo d’un guerrier Mandalorien sabotant un navire de la République. Almec et Satine assurèrent au Jedi que Mandalore n’était pas impliquée et qu’ils ne souhaitaient pas se joindre au conflit qui opposait la République aux Séparatistes. 
             
Lors d’une promenade entre Kenobi et Kryze, les deux amis furent interrompus par l’explosion d’une bombe dans le centre ville. Kenobi poursuivit le responsable, un membre du groupe terroriste appelé la Death Watch selon Satine, mais celui-ci finit par se suicider. Dans un dernier souffle il s’adressa en Concordian à la Duchesse, le dialecte de Concordia, lune de Mandalore. Le Jedi et la Duchesse se rendirent ensemble sur la lune afin d’y chercher des renseignements. Ils y furent accueillit par le Gouverneur Vizsla. Plus tard, alors que Satine était occupée à détourner l’attention du Gouverneur, Kenobi s’infiltra dans le complexe qui s’avéra être celui des Death Watch. Il y fut attaqué par ses occupants et fait prisonnier. Il put néanmoins contacter Satine qui vint à son aide. Les deux amis engagèrent un combat contre des guerriers du groupe terroriste. Lorsque leur chef leur montra son vrai visage, Satine fut horrifiée de découvrir Vizsla lui-même.              

Ils finirent par s’échapper mais un conflit opposa Satine et Kenobi lorsque celle-ci ne voulut pas adhérer aux propos de Kenobi lui affirmant que les membres de la Death Watch étaient poussés par les séparatistes. Ils décidèrent alors de se rendre sur Coruscant afin de faire état de la situation devant le Sénat Galactique.              

titre img

Durant le trajet, la Duchesse se pensa en sécurité sur le Coronet, grâce à son escorte composée entre autres des Jedi Kenobi et Skywalker ainsi que de nombreux clones dont le Commandant Cody et le Capitaine Rex. L’entourage de la Duchesse durant le voyage était composé de plusieurs Sénateur tels que Kin Robb, Tal Merrik, Orn Free Taa et Onacconda Farr. Lors d’un rare moment de calme, Anakin et Obi-Wan échangèrent des propos sur le passé du Maître. Celui-ci avoua quelques sentiments passés envers la Duchesse mais n’en fit rien afin de respecter le Code Jedi.

Le calme fut de courte durée lorsqu’un droïde attaqua les clones depuis les soutes du vaisseau. Le combat s’engagea révélant la présence d’un traître à bord et vraisemblablement parmi les Sénateurs. Grâce à l’ingéniosité de Kenobi, Tal Merrik finit par se trahir mais la Duchesse fut prise en otage, laissant Obi-Wan face à un dilemme. L’intervention d’Anakin mit fin au suspens et le Coronet put arriver sur Coruscant où les Sénateurs furent reçus par le Chancelier Suprême.              

Quelques temps après, la Duchesse de Mandalore défendit la neutralité de Mandalore devant le Sénat. Le Chancelier lui-même mit en avant les difficultés de Mandalore à tenir le Death Watch en respect mais Satine insista sur le fait qu’il s’agissait d’un problème interne à Mandalore et qu’elle ne souhaitait pas que la République intervienne sur son monde. Elle fut prise de cours lorsqu’un message holographique du Député Mandalorien Jerec, ami et pacifiste, demanda officiellement de l’aide et l’intervention de la République. La Duchesse perdit pied devant le Sénat et ne put contester le message d’un homme dont elle avait confiance et qui venait de perdre la vie dans un attentat peu de temps avant. Le Chancelier annonça que les preuves étaient suffisantes pour envoyer des troupes d’intervention pour « libérer » Mandalore. Satine s’offusqua, arguant que s’était une atteinte au droit d’autodétermination à se gouverner soi-même et que la présence de forces républicaines ferait de sa planète une cible pour les Séparatistes.              

La Duchesse quitta le Sénat mais fut rattrapée par Kenobi qu’elle rabroua. Le speeder de Satine s’écrasa quelques instants plus tard mais elle put s’échapper juste à temps, évitant le drame de justesse. Cet attentat mit en évidence le fait que la Duchesse était une cible privilégiée pour le Death Watch. Déterminée, elle voulut néanmoins trouver elle-même la preuve qu’elle avait raison et que quelqu’un cherchait à faire plonger Mandalore dans une guerre inutile. Ses ennuies n’étant pas finis, la Sénatrice de Naboo, Padmé Amidala, la rejoignit pour lui annoncer une mauvaise nouvelle. Suite à l’attentat sur sa personne, le Sénat venait de voter l’occupation de Mandalore par les troupes de la République.              

Kryze se redit alors à un rendez-vous non-officiel avec Davu Golec, son contact sur place. Celui-ci lui confia que le message de Jerec, diffusé au Sénat, était un faux et il lui donna une copie du message original. Malheureusement, la seconde suivante, Davu tomba sous le feu d’un assassin de la Death Watch, forçant la Duchesse à prendre la fuite et se cacher. Malheureusement, elle fut identifiée par les autorités sur place comme étant la principale suspecte de ce meurtre. Elle contacta ensuite Kenobi afin qu’il vienne à son aide. Elle lui confia le disque contenant le message de Jerec mais ils furent attaqués par la Death Watch une nouvelle fois. Kenobi confia le document à Padmé, qui put sans problème entrer au Sénat et le diffuser. La vérité faite sur la situation et les réels besoins de Mandalore, les ordres d’occupation de la planète furent annulés.              

Le lendemain, dans le bureau du Chancelier, celui-ci exprima ses excuses à la Duchesse. Cette dernière remercia également Kenobi pour l’avoir aidé dans ces moments difficiles et mis en avant leur indéfectible amitié.

14. Conflit sur Felucia

Lorsqu’Anakin Skywalker, Obi-Wan Kenobi et Ahsoka Tano furent envoyés en mission en orbite autour de Felucia, au sujet de la disparition d’une station médicale, ils furent attaqués par des forces séparatistes et contraints à un atterrissage mouvementé. Malgré le crash de leur appareil, ils purent s’éjecter juste avant et ainsi échapper au drame.               

Ils se mirent à la recherche d’aide et trouvèrent finalement une ferme qui semblait déserte à première vue. Pourtant, certains indices, comme la présence d’une moisson à récolter, leur laissa supposer que les fermiers ne devaient sans doute pas être très loin. En entrant dans l’un des bâtiment ils furent interpellés par un groupe de chasseur de prime, composé de Sugi, leur leader, Embo, Seripas et Rumi Paramita. Le ton monta mais Casiss, un fermier Félucien vivant sur les lieux, prit position et calma les esprits. 

Le fermier expliqua qu’il avait engagé les chasseurs de primes afin de les protéger contre des pirates qui pillaient leur récolte. Il en profita pour demander de l’aide aux Jedi. Obi-Wan refusa, ne voulant pas attirer l’attention du Général Grievous. Pourtant, lorsque les pirates arrivèrent, les Jedi furent surpris de découvrir qu’il s’agissait de groupe mené par Hondo Ohnaka, le Weequay qu’ils avaient déjà rencontré auparavant sur Florrum.               

Chacun essaya alors de tirer son épingle du jeu. Ohnaka joua la carte de l’amitié avec les Jedi et tenta d’acheter le groupe de Sugi, cette dernière refusa, arguant qu’elle ne brisait jamais ses contrats. Quant à Kenobi, il souhaita acheter un moyen de transport à Ohnaka mais il refusa les crédits républicains. Les esprits s’échauffèrent et les pirates partirent en menaçant les fermiers.

Ils exécutèrent leurs menaces un peu plus tard en attaquant le village. Heureusement, les Jedi avaient pris le parti de les aider en sécurisant le village et en les formant au combat. Le conflit fit quelques blessés et chaque camp compta des pertes. Finalement défaits, les pirates prirent la fuite et les chasseurs de primes aidèrent les Jedi à rejoindre un poste de la République.

15. La Bête Zillo

Lorsque les Séparatistes attaquèrent la planète Malastare, l’une des principales sources en carburant de la République, celle-ci envoya rapidement des renforts sur place. Une nouvelle arme fut utilisée pour les repousser, la bombe à éléctro-proton. Celle-ci fut d’une grande efficacité mais elle libéra accidentellement une bête Zillo endormie depuis plusieurs années et dernière représentante de son espèce. Les forces républicaines en présence et les Jedi dont Anakin et Mace Windu mirent tout en oeuvre pour la stopper.     
           
Une fois fait, ils reçurent l’ordre de la conduire sur Coruscant afin qu’elle soit étudiée. L’ordre émanait directement du Chancelier qui souhaitait que la carapace de la bête, résistante aux sabres des Jedi, soit étudiée pour être adaptée sur l’armure des clones. Mace Windu et Obi-Wan exprimèrent leur scepticisme sur le fait d’emmener la bête sur l’une des planètes les plus peuplées et confièrent à Anakin le soin d’en dissuader Palpatine.

Poussé par Amidala, Anakin s’exécuta mais le Chancelier avait décidé d’aller plus loin en tuant la bête pour lui retirer sa carapace. Malheureusement la bête réussit à s’échapper causant de nombreux dégâts dans la ville. Elle traversa la ville en direction du Sénat où elle cherchait une cible particulière, le Chancelier lui-même. Elle réussit presque à l’avoir mettant en grand danger la Sénatrice de Naboo par la même occasion. C’est grâce à l’aide conjugué des Jedi Aayla Secura, Yoda, Obi-Wan, Mace Windu et Anakin que la bête put être arrêtée.

16. Traque de Ziro et Bataille de Sullust

Après que Ziro se soit échappé de prison grâce à l’intervention musclée de Cad Bane, Kenobi et Quinlan Vos furent assignés à une mission visant à le remettre derrière les barreaux. Ils se rendirent sur Nal Hutta afin de rencontrer le Grand Conseil Hutt dans le but de les informer de sa désertion carcérale. Le conseil nia toute implication dans son évasion, mais les dons de psychométrie de Vos, liés à son appartenance au peuple Kiffar, lui permirent de découvrir que Ziro était bel et bien passé par ici.

Les Jedi se rendirent donc dans la zone des prisons mais découvrirent que le Hutt s’était évadé, échappant même à la vigilance du Conseil. Ce dernier, qui avait effectivement manigancé l’enlèvement de Ziro de la prison Coruscantienne, envoya Bane à sa poursuite, pendant que Kenobi et Vos continuaient leurs recherches. La piste de Ziro les mena finalement sur Teth où Ziro récupéra un document compromettant les différentes familles Hutt. Il fut assassiné par Sy Snootles qui l’avait libéré quelque temps plus tôt et qui prit la fuite avec le document. Bane et les Jedi arrivèrent trop tard pour le Hutt mais une fois face à face, ils voulurent régler leurs comptes. Bane réussit à s’échapper face au deux Jedi qui rentrèrent bredouille.

Par la suite, durant la Bataille de Sullust, Obi-Wan et Anakin se retrouvèrent dans le hangar d’un vaisseau séparatiste pour se battre, une fois encore contre Asajj Ventress. Lorsque celle-ci se trouva en position de faiblesse, elle appela son Maître, Dooku, qui l’abandonna à son sort, à la demande de Dark Sidious. Obi-Wan et Anakin purent s’échapper du bâtiment avant que celui-ci n’explose, laissant derrière eux Ventress, qu’ils pensèrent morte.

17. A la poursuite de Savage Opress

Alors qu’on la croyait morte, Ventress retourna sur sa planète d’origine, Dathomir. A l’aide des Sœurs de la Nuit, elle créèrent Savage Opress, dans le but de se venger de Dooku. Opress se fit alors passer pour le nouvel apprenti de Dooku. Pour lui prouver son efficacité, Opress se rendit sur Devaron et tua le Maître Jedi Halsey et son Padawan Knox. Lorsque leur corps fut remis au Conseil Jedi, ils furent choqués par la sauvagerie de leur meurtrier. Les indices laissèrent penser qu’il s’agissait de Dark Maul mais Maître Windu se dirigea plutôt vers la piste d’un Zabrak de Dathomir, d’où était originaire Maul.
            
Obi-Wan et Skywalker se rendirent sur place afin de débusquer le coupable du double homicide. Ils rencontrèrent successivement les Frères de la Nuit puis Talzin des Sœurs de la Nuit, qui leurs apportèrent les réponses nécessaires à leur enquête. Il se rendirent alors sur Toydaria où ils rencontrèrent Savage pour la première fois. Ils ne purent malheureusement pas sauver le roi Katunko. Opress prit la fuite après avoir détruit le vaisseau des Jedi. Ces derniers le poursuivirent avec le vaisseau du roi et se retrouvèrent à bord d’un vaisseau Séparatiste.
                
Le piège de Ventress se referma sur Dooku qui dut affronter Ventress et Opress jusqu’à l’arrivée des Jedi. Ceux-ci affrontèrent une seconde fois Opress alors que Ventress continuait de se battre contre son ancien Maître. Finalement personne ne remporta de victoire et chacun partit dans sa direction pour échapper à un combat que personne ne semblait pouvoir remporter.

18. Les Evenements de Mortis

Le Conseil Jedi reçut un message de détresse datant de 2 000 ans plus tôt. Ils envoyèrent Kenobi ainsi que Skywalker et Tano pour enquêter sur la situation. Arrivés aux coordonnées, dans le système Chrelythiumn, ils perdirent tout contact. Lorsque l’appareil se remit en marche, il faisait face à une structure immense, Mortis. Ils y atterrirent et firent la rencontre successive de la Fille, du Fils et du Père, tout trois liés à la Force d’une façon qui échappait aux Jedi. Le Père espérait faire d’Anakin son successeur pour veiller sur l’équilibre entre le bien et le mal que représentait ses enfants. Le Fils tenta d’influencer Anakin en lui montrant son futur puis alla plus loin en tuant sa soeur. Les Jedi durent faire face aux dangers que représentait la planète, à des illusions de la Force et au combat entre le côté lumineux et le côté obscur de la Force. Le Père et le Fils finirent par s’entre tuer, comprenant les leçons sur le pouvoir de la Force. La balance de la Force retrouva son équilibre. Les Jedi se réveillèrent dans leur vaisseau, Mortis ayant disparue.

19. Le Sauvetage de Maître Piell

Obi-Wan répondit également présent lorsqu’il fallut monter une expédition pour sauver le Maître Jedi Even Piell. C’est avec plusieurs clones dont Rex et Cody, flanqué de son ancien Padawan, Anakin, et de la jeune Ahsoka, qu’il se rendit sur la planète Lola Sayu. Sur place, ils investirent la Citadelle, prison pour Jedi sous haute protection et dirigée par un sous-fifre de Dooku, Osi Sobeck. Ce dernier tenta le tout pour le tout afin d’empêcher la petite troupe de s’échapper une fois que le prisonnier fut libéré. Il fallait impérativement que celui-ci reste emprisonné dans le but de récupérer les informations qu’il détenait sur une route hyperspatiale allouant de nets avantages à celui qui en connaissait les coordonnées. Le combat entre les forces de la République et les Séparatistes fut âpre et de nombreux clones y laissèrent la vie. Even Piell lui-même fut blessé à mort, confiant à la Togruta les informations qu’il avait en sa possession. Osi Sobeck finit également par périr et les survivants purent être évacués et conduits sur Coruscant. C’est là qu’Ahsoka confia au Conseil les informations du défunt Maître. La perte de celui-ci fut difficile pour Obi-Wan et les autres membres de l’Ordre.                    

titre img

20. Retour sur Felucia et Enlèvement d'Ahsoka

Alors que la République était sur Felucia pour reprendre la planète, les troupes venaient d’investir une place forte lorsqu’Ahsoka, en retrait, fut enlevée par des Trandoshans. Ni Obi-Wan, ni son Maître ne virent l’enlèvement. Ils ne s’en rendirent compte qu’à la fin de l’assaut. Elle fut conduite sur la planète Wasskah où elle vécut l’enfer avant de se libérer des Trandoshans. Lorsque les Wookies qui lui vinrent en aide la déposèrent au Temple de Coruscant, Obi-Wan faisait partie du comité d’accueil.

21. Mission sur Kiros et Conflit Zygerrien

Yoda envoya ensuite la flotte de l'Open Circle sur Kiros, une paisible planète occupée par des colons Togruta pacifiques et devenues la cible de la C.S.I. Sur place, Kenobi ordonna une reconnaissance de la capitale qui s'avéra vite complètement déserte. Seule quelques droïdes ennemis furent trouvés et rapidement balayés. Kenobi installa alors un contrôle total de la cité autour de la maison du gouverneur, seule place encore tenue par l'ennemi et où le général adverse s'était barricadé. Skywalker fut témoin de la conversation holo et reconnut un zyggerien, de détestables esclavagistes, ce qui fit exploser chez lui une colère néanmoins contrôlée. Kenobi le persuada de chercher les colons Togruta pendant qu'il s'occupait de l'ennemi. Devant l'inquiétude de Tano, il expliqua à la jeune Padawan en quelques mots le passé de son maître, qui expliquait sa haine des esclavagistes. Arrivant dans la salle du gouverneur, Kenobi ne fut pas surpris de voir le Comte Dooku en hologramme donnant des instructions à son allié zygerrien. Il comprit alors qu'il fallait la jouer serré !                      

Le maître Jedi brancha son communicateur vers Skywalker et très vite Darts D'Nar, le général ennemi, avoua avoir caché des bombes dans toutes la ville, en faisant même exploser une et menaçant de massacrer les colons. Kenobi sut alors qu'il fallait gagner du temps, devinant que Skywalker était déjà sur la piste de ses bombes. Connaissant bien la culture zygerienne, il proposa un combat typique, sans armes. Le Jedi gagna suffisamment de temps pour que son ami ne désactive les bombes et D'Nar fut finalement arrêté. Il avoua sous la menace de Skywalker que la totalité de la population de Kiros avait été déportée sur Zygerria pour une vente aux enchères massive.
     
Ce fut donc l'objectif suivant du groupe mené par Kenobi et ils parvinrent à s'infiltrer sur la planète, déguisés en esclavagistes. Très vite, Anakin Skywalker, sous le pseudonyme de Lars Quell, put s'approcher de la reine Miraj Scintel, l'occupant pendant que Kenobi et Rex commencèrent leur recherche des esclaves Togruta. Ils retrouvèrent vite le gouverneur Roshti, affaibli et prostré dans une cellule et le libérèrent immédiatement. Hélas, les gardes zygerriens furent plus rapides et purent capturer Kenobi. La reine ordonna alors qu'il soit lui aussi vendu comme esclave devant des vendeurs refroidit par la présence du Jedi. Scintel envoya alors Lars Quell prouver sa valeur en fouettant Kenobi devant l'assemblée. Anakin se révéla à ce moment ci et R2 put leur transmettre leurs sabres laser, entraînant le début d'un combat acharné contre la sécurité zygerienne. Cette dernière prit le dessus avec habilité, usant de leurs electro-fouet et mirent les Jedi hors d'état de nuire.                      

Kenobi rejoignit donc avec Rex le camp de travail zygerrien sur Kadavo où il fut accueilli par le gardien des lieux, Agruss, qui immédiatement exécuta gratuitement plusieurs Togruta pour mettre en garde le Jedi contre son pouvoir. La suite ressembla à un enfer pour Kenobi, travaillant dans des conditions insupportables, devant subir les railleries d'Agruss alors que les gardiens se faisaient un plaisir de punir les esclaves Togrutas à la place de Kenobi. Ceci installa un climat de défiance très difficile à vivre pour le Jedi, se sentant vite inutile et sans défense.

Heureusement, Skywalker put se libérer et vint à la rescousse avec une flottille de croiseurs républicains. Kenobi profita du chaos pour s'échapper mais Agruss avait enclenché un système de sécurité électrifié qui menaçait d'exterminer tous les esclaves. Kenobi paniqua mais les Togruta furent sauvés par l'ingéniosité d'Ahsoka Tano. Le Jedi se retourna alors devant Agruss sans défense mais toujours aussi arrogant, qui cracha à la face d'Obi-Wan que son code l’empêchait de le tuer...ce qui n'était pas le cas de Rex qui exécuta l'exécrable esclavagiste. Ils purent ensuite rejoindre les forces de la République et quitter ce camp de travail qui fut réduit en cendres.

22. Mission d'infiltration et tentative d'enlèvement du Chancelier

Pour tenter de déjouer un complot contre le chancelier, mené par le criminel Moralo Eval, Kenobi se fit passer pour mort, abattu par un sniper sous les yeux d'Anakin et d'Ahsoka, et prit l'identité de Rako Hardeen, son propre assassin, se faisant modifier le visage. Seuls Kenobi, Windu et Yoda et le reste du Conseil Jedi étaient au courant de ce plan audacieux, mais aussi fort peu orthodoxe pour des Jedi que la guerre poussait visiblement vers de « sombres chemins » comme disait Yoda.     
                 
Jeté en prison par Skywalker lui même, ignorant tout du plan, ce qui a dû être difficile à vivre pour Obi-Wan, ce dernier joua suffisamment bien son rôle pour être remarqué par Eval. Sa réputation de tueur de Jedi y fit beaucoup aussi. Kenobi découvrit qu'Eval s'était allié à Cad Bane, tous deux engagés par un mystérieux commanditaire. Peu après son arrivée, le Jedi fut la cible de Boba Fett et Bossk, ce qui créa une émeute au cours de laquelle Eval et Bane tentèrent de s'enfuir. Kenobi parvint à les suivre et à s'intégrer dans leur équipe malgré la difficulté de devoir agir en criminel et de ne pas dévoiler sa véritable identité. Certes Bane se méfia immédiatement de ce nouvel arrivant, mais l'habileté de Kenobi lui avait permis de se mettre Eval de son coté. L'évasion fut un succès et le trio put même profiter du chaos pour s'enfuir de Coruscant avec un appareil volé.                      

Obi-Wan Kenobi déguisé en Hardeen

Ils se rendirent sur Nal Hutta pour s'équiper en armes et vêtements. A plusieurs occasions, Kenobi et Bane s'affrontèrent pour gagner des points auprès d'Eval. Ce dernier piéga Obi-Wan dans les griffes des Hutts mais le Jedi avait de la ressource et retrouva vite les deux acolytes, au grand dam de Bane mais forçant l'admiration d'Eval. Kenobi semblait de plus en plus à l'aise dans son rôle, surjouant volontairement la rivalité avec Bane qui, quelque part, lui facilitait la tâche. Gagnant petit à petit la confiance de ses acolytes, il découvrit que, sans surprise, le Compte Dooku était derrière le complot.                      

Ce fut sur Orondia lors du ravitaillement que les événements prirent une tournure que Kenobi voulait éviter. Anakin Skywalker et Ahsoka Tano se dressèrent sur leur route et il ne put éviter l'affrontement pour ne pas révéler sa véritable identité. Il fit ce qu'il put pour les aider au possible et parvint en puisant discrètement dans la Force à faire perdre connaissance à son ancien apprenti. Au moment où ce dernier sombrait, Obi-wan lui glissa à l'oreille de ne pas les suivre... puis se détourna pour continuer sa mission.                      

Celle ci les mena sur Serenno, quartier général de Dooku. Celui-ci les accueillit et Eval leur expliqua le reste de l'opération. Ils allaient subir un test, Rako Hardeen, Cade Bane, ainsi que les meilleurs chasseurs de prime de la galaxie, Kiera Swan, Derrown, Sixtat, Embo, Jakoli, Onca et son frère, Twazzi, Sinrich et Mantu dans la Boîte, une structure immense où les compétences de chacun seraient évaluées en prévision de la mission à venir.                      

Obi Wan dans La BoiteSans crainte, Kenobi entra dans ce piège mortel et il lui fallut tous ses sens et ses compétences pour y survivre. Il fut même le meilleur et de loin, ne se laissant pas attraper par la panique lorsqu'Eval leur lâcha des gazs mortels, des jeux de plate-forme, des lances flammes, un bouclier au toucher entraînant la mort instantanée... Obi-wan gagna le respect de Cad Bane, celui-ci allant même jusqu'à le sauver in-extrémis face à la fourberie d'Eval. Dooku fut lui même impressionné et avoua « sentir » quelque chose chez ce Hardeen. Le Sith poussa d'ailleurs Eval à un combat final un contre un mais Kenobi en sortit encore vainqueur malgré la maîtrise qu'Eval avait sur sa 'Boîte'. Seuls 5 chasseurs de prime survécurent à l'épreuve : Derrown, Rako Hardeen (Obi-Wan), Cad Bane, Embo et Twazzi. De plus, au vu de l'échec d'Eval à tuer Hardeen et au refus de ce dernier d'achever Eval, Dooku transféra le commandement à Cad Bane !                      

Kenobi n'eut plus aucun moyen de s'échapper, il se retrouva à Theed, capitale de Naboo, avec le reste de l'équipe et même Dooku, pour préparer leurs actions lors du Festival des Lumières du soir même. Bane leur transmit leur rôle et leur camouflage holographique, Kenobi était le sniper, il devait toucher le chancelier avec un tir paralysant pour le kidnapper. Dés qu'il fut en place, il communiqua à Mace Windu le peu d'informations qu'il avait, Bane en ayant dit le moins possible, et se tint en place. Malheureusement, Dooku, qui ne lui faisait pas confiance, avait placé un mouchard à son insu.                      

Tout commença à la fin du discours de Palpatine, Derrown mit hors service  le bouclier protecteur de l'estrade du chancelier, ce qui provoqua une explosion et une immense confusion. Kenobi repéra Derrown trop tard mais put le mettre hors d'état de nuire d'un tir bien placé. Skywalker et Windu purent rattraper le chancelier mais quelque chose troubla Kenobi, comme s'il manquait une pièce, comme si ce n'était pas fini. Et l'intuition du Jedi s’avéra très juste lorsqu'il trouva caché dans la mallette du sniper un communicateur sur écoute. Il compris immédiatement et se rua vers le chancelier qui n'avait plus que Skywalker comme protection, arrivant juste à temps pour voir son ami aux prises avec Dooku ! Le plan du Sith était ainsi de faire croire que l'enlèvement était un échec pour faire partir les forces de sécurité et laisser le Chancelier plus facile à capturer. Mais une nouvelle fois, il dut reculer devant l'assaut des deux Jedi qui sauvèrent Palpatine, forçant Dooku à fuir.

23. Retour d'un ennemi inattendu

Pendant qu’Obi-Wan sauvait le Chancelier, un ancien ennemi faisait son retour sur la scène galactique. Savage Opress avait en effet poursuivi la recherche de son frère perdu, Dark Maul, et retrouva finalement le Sith déchu sur Lotho Minor. Après avoir été guéri par Talzin, Maul et son frère se mirent en quête de vengeance contre le Jedi. Pour l’attirer dans leur piège, Maul menaça de massacrer les quelques habitants du monde paisible de Raydonia, et envoya un message d’avertissement au Conseil Jedi. Malgré l’opposition de Mace Windu, Kenobi décida de partir seul pour mettre une nouvelle fois un terme aux agissements de l’assassin de son maître.                        

Maul vs KenobiArrivé sur Raydonia, Obi-Wan découvrit l’ampleur du massacre, les colons ayant déjà été massacrés par le Sith. Le Jedi fit face à son ennemi au milieu des ruines en flammes, mais découvrit vite que Maul n'était pas seul. Savage Opress apparut en effet derrière Obi-Wan et face à la puissance combinée de ses adversaires, Kenobi fut mis à terre inconscient. Ne voulant pas le tuer immédiatement, Maul prit un malin plaisir à torturer celui qu’il jugeait responsable de sa déchéance à bord de leur vaisseau. Kenobi fut alors secouru par une alliée inattendue, Asajj Ventress qui voulait venger la mort des sœurs massacrées sur Dathomir. Mais même cette étrange alliance ne put rien contre les deux frères. Maul provoqua Kenobi en lui rappelant qu'il avait tué son maître sur Naboo, ce qui plongea le Jedi dans un état de colère inhabituel chez lui. Mais même en flirtant avec le Côté Obscur, il ne put s’opposer à la puissance de la haine et de la colère de Dark Maul. Le Jedi blessé et son alliée de circonstance furent alors forcés de fuir un combat qui s’annonçait perdu d’avance.

24. Aide sur Onderon

Lorsque Saw Gerrera et Lux Bonteri appelèrent à l'aide les Jedi pour sauver la planète Onderon de l'oppression Séparatiste, Obi-Wan Kenobi était présent. L'aide fut refusée par le Conseil, car Onderon avait décidé de rester neutre dans le conflit, donc la République n'avait pas l'obligation d'envoyer de l'aide. Cependant, Yoda, en accord avec le Conseil Jedi, décida d'aider les jeunes Rebelles d'Onderon en envoyant Obi-Wan Kenobi, Rex, Anakin Skywalker et Ahsoka Tano. Leur mission était de les former aux combats et aux différentes stratégies militaires.                         

Obi-Wan sur Onderon

Obi-Wan était toujours présent lorsque les droïdes attaquèrent la base Rebelle située dans la jungle, et il aida les Rebelles à gagner cette bataille, sans pour autant s'être rendu indispensable. Il aida également les Rebelles à s'infiltrer dans la capitale Iziz afin qu'ils y établissent leur nouveau QG. Anakin, Rex et lui quittèrent ensuite la planète, laissant Ahsoka guider les Rebelles dans leurs actions. Finalement, les Rebelles sortirent vainqueurs de la bataille et les Séparatistes quittèrent la planète quelques jours plus tard. Obi-Wan, accompagné par Anakin, retourna sur la planète pour assister aux funérailles de Steela Gerrera, leader de la Rebellion, tuée lors de la bataille finale.

25. Retrouvailles sur Florrum et Mandalore

Obi-Wan décida de ne pas en rester là après sa rencontre avec Maul et repartit à la recherche du Sith avec l'aide d'Adi Gallia. Après l'attaque des deux frères Sith sur une station de Cybloc, un signal de détresse fut lancé, ce qui mena les Jedi à enquêter sur cet événement. Après avoir eu confirmation par Morlimur Snugg que c'était deux Zabrak qui étaient à l'origine de l'attaque, et qu'ils s'étaient ensuite dirigés dans le secteur de Sertar, Obi-Wan pensa directement au fait qu'ils étaient partis trouver Hondo Ohnaka et sa bande.                         

Adi Gallia sur Florrum' src='http://www.starwars-universe.com/images/encyclopedie/personnages/obiwangallia.jpg' alt='Obi Wan et Adi Gallia sur Florrum' width='246' height='104' />Le Jedi vit juste puisqu'une fois arrivé sur place, Ohnaka le contacta pour lui dire que Maul avait essayé d'embaucher quelques pirates. Un combat âpre s'engagea entre Adi Gallia, Obi-Wan et les deux frères. Naturellement, Maul provoqua Obi-Wan en duel, tandis que Gallia affrontait Savage Opress. Rapidement, ce dernier élimina la Jedi, et Obi-Wan dut combattre les deux frères. A deux contre un, le Jedi eut beaucoup de mal et dut prendre la décision de battre en retraite avec Ohnaka, lui aussi submergé par les assauts des pirates traitres qui avaient décidé de rejoindre Maul. Obi-Wan prit le sabre laser d'Adi Gallia afin de pouvoir rivaliser de manière plus efficace avec ses adversaires.                         

Un nouveau duel s'engagea dans les tunnels de la base d'Hondo entre le Jedi et les deux Sith. Cette fois-ci, en possession de deux sabres laser, Obi-Wan se défendit beaucoup mieux, et réussit même à trancher le bras gauche de Savage Opress. Le combat fut tout de suite moins déséquilibré, et Maul décida de fuir avec son frère avant que la situation ne tourne à l'avantage du Jedi. Alors qu'ils s'étaient envolés, Ohnaka tira une roquette sur leur vaisseau, qui s'écrasa quelques kilomètres plus loin. Cependant, ils réussirent à rejoindre un module de sauvetage et quittèrent tout de même la planète.                         

Une fois sur les lieux du crash, il ne restait pas grand chose, et Hondo fut persuadé que les deux frères avaient été exterminés. Obi-Wan, connaissant bien ses adversaires, fut beaucoup moins sûr de lui quant à leur mort. Une fois de retour sur Coruscant, Obi-Wan indiqua qu'il était pratiquement certain que les Sith étaient toujours vivants et avaient survécu. Yoda lui conseilla de laisser de côté sa volonté d'en finir avec Maul, car la Guerre était toujours là, et la vengeance n'était surtout pas le chemin à emprunter pour un Jedi.

La fin du Conflit
 

1. La bataille de Coruscant

Immédiatement après le retour des deux compagnons sur leur croiseur, ils apprirent que les forces séparatistes avec à leur tête le général Grievous faisaient le siège de Coruscant et avaient réussi à kidnapper le chancelier Palpatine. Obi-Wan eut l’idée de la mission de sauvetage. Les deux Jedi, à bord de chasseurs stellaires, pénétrèrent sur la Main Invisible, le vaisseau amiral séparatiste. A bord de ce dernier, ils se retrouvèrent une ultime fois face au leader séparatiste, le Comte Dooku. Obi-Wan fut assommé dans l’affrontement mais Anakin vint à bout du Sith et porta secours au chancelier ainsi qu’à son maître. Durant leur fuite, les trois hommes furent capturés et menés devant Grievous. Grâce à un habile stratagème, ils se libérèrent mais furent incapables d’empêcher la fuite du général droïde. Une fois de retour sur la planète après la victoire de la République, Obi-Wan préféra laisser la gloire à son ami alors que lui-même allait rendre compte des derniers évènements au Conseil dont il était désormais membre. Ce dernier lui confia la lourde tâche d’ordonner à son ancien padawan d’espionner le chancelier pour les Jedi. Il sentit clairement la réticence d’Anakin quant à cette mission qu’il jugeait déloyale.

2. Sur Utapau


Ce fut Obi-Wan qui reçut la difficile mission de capturer le Général Grievous, repéré sur la planète Utapau par les services de renseignements clones. Avec l’aide du Commandant Cody et de ses troupes, le général Jedi prit d’assaut le bastion ennemi. Obi-Wan poursuivit et affronta le chef droïde dans un combat épique d’où il sortit vainqueur en se servant, presque à contre cœur, d’un blaster pour achever le général ennemi. 

Après avoir récupéré son sabre laser perdu lors du combat, le maître Jedi retourna dans la bataille afin d’y coordonner ses clones. Hélas, il n’arriva jamais à destination. Ayant reçu la directive d'exécuter l'ordre 66 de la part de Dark Sidoius, Cody ordonna que l’on ouvre le feu sur son ancien chef et ami. Obi-Wan survécut cependant à la déflagration et à la chute qui suivit, évitant habilement les clones jusque là sous son commandement. Il quitta la planète à bord du bombardier de Grievous.

3. En route vers son destin

Dans l’espace, Obi-Wan entra en contact avec le sénateur Bail Organa qui lui apprit que des incidents identiques s’étaient produits partout dans la galaxie. Le maître Jedi retrouva le Sénateur ainsi que Yoda sur le vaisseau diplomatique Tantive IV. Les deux Jedi prirent la décision de retourner sur Coruscant afin de saboter le signal ordonnant aux Jedi dispersés dans la galaxie de retourner au temple. Sur place, Obi-Wan apprit avec tristesse que son ancien padawan avait basculé du côté obscur et s’était joint à l’Empereur afin d’exterminer les Jedi. Il eut la vision douloureuse d’Anakin Skywalker massacrant les jeunes novices réfugiés dans le temple. Yoda, conscient que le Jedi ne serait pas de taille dans un affrontement direct contre l’Empereur, lui ordonna de retrouver la trace d’Anakin devenu Dark Vador afin de mettre un terme aux exactions de ce dernier.

4. Le Maître contre l'Elève

Après avoir interrogé Padmé qui refusa de lui révéler où se trouvait son mari, il suivit la jeune femme quand celle-ci partit à sa recherche. Les deux anciens amis se retrouvèrent dans un face à face sur la planète Mustafar. Croyant que sa femme l’avait trahi au profit d’Obi-Wan, Anakin s’en prit directement à elle, l’étranglant grâce à la Force. Obi-Wan intervint afin d’empêcher le jeune Sith de tuer la sénatrice. Un terrible duel au sabre laser s’ensuivit. Après avoir échappé à la mort plusieurs fois, les deux anciens amis se retrouvèrent dans un ultime face à face.   

Malgré la position avantageuse d’Obi-Wan, Anakin tenta une dernière attaque. Son ancien maître parvint à l’éviter et lui trancha un bras et ses deux jambes mais ne put se résoudre à tuer celui qu’il considérait comme un frère.

5. Descendance

Il emmena Amidala inconsciente jusqu’à la base sur l’astéroïde Polis Massa et assista, impuissant, à la mort de son amie juste après la naissance des jumeaux Luke et Leia. Conscient que si l’Empereur apprenait l’existence des enfants il les considérerait comme une menace, Yoda et Obi-Wan décidèrent de les séparer. Leia fut confiée à Bail Organa qui l’éleva comme sa fille alors que Luke alla chez son oncle sur Tatooine. Obi-Wan décida de rester sur cette planète afin de veiller discrètement sur l’enfant. Avant de quitter l’astéroïde, Yoda lui confia un exercice. Il lui apprit à rentrer en contact à travers la mort avec son ancien maître Qui-Gon Jin.
Exil et Rébellion
 

1. La Rencontre avec Luke

titre imgAprès plusieurs années de solitude, Obi-Wan rencontra le jeune Luke Skywalker alors à la poursuite du petit astro droïde R2-D2. Ce dernier contenait un message pour le vieux Jedi: l’hologramme de la princesse Leia Organa le suppliant de porter les plans de la nouvelle arme de l’Empire à son père sur Alderaan. Obi-Wan raconta au jeune Luke qu’il avait connu son père. Le Jedi essaya de convaincre le jeune homme de le suivre mais celui-ci refusa. Il accepta cependant de l’emmener à Mos Eisley, là où Kenobi pourrait trouver un vaisseau afin de quitter la planète. En chemin, ils croisèrent un char des sables Jawa détruit par les troupes de l’Empire. Conscient que ces derniers étaient à la recherche des droïdes, Luke partit à toute vitesse pour sauver son oncle et sa tante. Il arriva hélas trop tard. Rempli de colère envers l’Empire, Luke accepta finalement de suivre le Jedi. Les deux compagnons se rendirent à la cantina de Mos Eisley où ils rencontrèrent le contrebandier HansSolo. Ce dernier accepta de les conduire jusque Alderaan contre une grosse somme de crédits.  
   
Une fois à destination, le petit groupe eut la désagréable surprise de trouver la planète désintégrée. En poursuivant un chasseur TIE croisant dans les parages, le Faucon Millenium fut capturé dans le rayon tracteur de l’Etoile de la mort.

2. L'Etoile Noire

Obi-Wan et ses compagnons se dissimulèrent dans l’une des caches de contrebande du vaisseau puis ils se dirigèrent vers l’une des salles de contrôle de l’imposante station. Après réflexion, Obi-Wan décida de se rendre à l’un des points de jonction afin de couper le rayon à sa source et permettre à ses amis de fuir. Après avoir accompli sa mission, l’ancien Jedi se retrouva face à face avec son ancien Padawan et ami, Dark Vador. Les deux adversaires s’affrontèrent dans un ultime duel. Quand il vit Luke et Leia réussirent à fuir, le vieil homme baissa volontairement son arme, laissant Vador le frapper. Son corps disparut dans la Force.
Héritage
 
Malgré sa mort physique, l’esprit d’Obi-Wan intervint encore de nombreuses fois pour aider et conseiller Luke Skywaker. Il confirma à ce dernier que Vador était bien son père et Leia sa sœur. Bien des années après la bataille de Yavin, l’esprit d’Obi-Wan s’adressa au chevalier Jedi Luke Skywalker et l'informa qu’il apparaissait pour la dernière fois car il était désormais trop loin dans la Force. Ainsi disparut l’un des plus grands et des plus respectés Jedi de l’histoire.

titre img
Apparitions
 
Émergence de l'Empire
Empire
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de la Prélogie    L'Encyclopédie de la Trilogie    Rebels : tout sur la série   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 16/03/2014
Rédacteur(s) : Darth Vile, Lax
Mise en page : Ares et Lax
Mise(s) à jour : Sebastian733, TheSandman et Lax, 7esk, fansdestarwars via Wiki Swu

Sources

  • Star War Episode I,II,III,IV,V,VI
  • Star Wars: The Clone Wars
  • Wookieepedia

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Obi-Wan Kenobi. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum des pigistes ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité
 
Sommaire [Afficher]
Haut