Bannière du site
    
AHSOKA TANO
 


Espèce : Togruta
Sexe : Féminin
Planète d'origine : Shili
Taille : 1.61m puis 1.70m.
Fonction : Padawan et commandant (durant la guerre des clones)
Pseudo : Chipie
Instructeur : Anakin Skywalker
Arme : Sabre Laser (Vert)
Véhicule(s) : Twilight
Signe particulier : Aucun
1ère apparition : Batailles pour le moissoneur de force (An -22)
Mort : Inconnue



> Baptême du feu sur Christophsis

Ahsoka Tano est une jeune padawan Jedi Togruta découverte par le maître Plo Koon. Eduquée par la suite au temple Jedi, elle fut nommée padawan à seulement 11 ans à cause de la Guerre des Clones et car Maître Yoda pensait que cela pourrait apprendre le sens des responsabilités à son nouveau maître, Anakin Skywalker.

Montrant déjà un fort désir d'apprendre et de progresser associé à un enthousiasme sans limite, Ahsoka Tano entra ainsi sous l'apprentissage de Skywalker, en pleine guerre, au cours de la bataille de Christophsis.

Avec déjà un comportement provocateur envers Anakin, n'hésitant pas à se moquer de lui ou à le contredire, Ahsoka s'acquitta de sa première mission avec brio en détruisant avec son maître, le bouclier déflecteur de l’armée séparatiste. Après ce fait d'arme décisif dans la victoire sur Christophsis, Anakin accepta de prendre cette insolente "tête brûlée" comme élève et ils partirent sans attendre en mission sur Teth pour retrouver le fils de Jabba le Hutt, kidnappé par les Séparatistes.

Lors de l'assaut, Ahsoka fit preuve d'un talent certain dans le combat malgré son jeune âge et ils retrouvèrent le fils de Jabba. Hélas il s'agissait d'un piège tendu par Assaj Ventress et le Comte Dooku pour tenter de faire basculer le clan des Hutts de leur coté. Dépassés en force et en nombre, Skywalker et Tano commencèrent réellement une relation maître-élève au milieu de la bataille, relation pas toujours très orthodoxe, le maître et la padawan s'étant même donnés les surnoms de "Skyman" et "Chipie". Tano affronta même Ventress avant que son maître ne vienne la tirer de ce duel où elle était à son désavantage. Ils parvinrent alors à s'échapper de Teth, toujours poursuivis par les Séparatistes, vers Tatooine où se trouvait l’antre de Jabba le Hutt.

Sur Tatooine, séparée de son maître par les forces de Dooku, Ahsoka parvint au prix d'un combat éprouvant à détruire trois Magna-gardes. Elle finit par rejoindre Anakin et remettre son fils à Jabba, exténuée par l'effort, alors que les Maîtres Yoda et Kenobi accompagnés de leurs bataillons arrivaient en renfort.

Ceci permit à la République de signer un traité avec les Hutts pour pouvoir accéder à leurs couloirs de navigation, avantage important en vue de gagner la guerre.


> Première Année de Guerre

Le chantier Naval de la Mort

En orbite autour de Nexus Ortai, la bataille entre les forces de la République et de la CSI éclata. La jeune padawan, sur le pont avec l’amiral Yularen, resta une simple observatrice réprimant son envie d’aider son maître. Mais ses ordres avaient été clairs, accompagner l’amiral pour en apprendre le plus possible. Malgré sa frustration, Ahsoka Tano obéit. Hélas la République dut fuir peu après, le général Grievous arrivant en renfort.

Cette défaite obligea les instances dirigeantes de la Grande Armée au constat suivant : en ce début de guerre, les Séparatistes menaçaient de submerger la République par leur rapidité à construire des unités et des vaisseaux. Pour enrayer cet avantage, le Conseil Jedi décida d’intervenir sur le chantier naval du clan Bancaire dans le système de Gworri. Un petit groupe, composé des généraux Kenobi, Skywalker, de la padawan Ahsoka Tano et du capitaine Rex à la tête de quelques clones furent assignés à la tâche de localiser avec précision le chantier et de transmettre les coordonnées aux bombardiers. Skywalker mit un plan en place pour passer le blocus orbital mais il ordonna à sa padawan de rester avec la flotte en soutien. Ils se congelèrent dans de la carbonite pour ne pas être repérés par les scanners anti êtres vivants organiques et pouvoir atterrir sur la planète. Frustrée une nouvelle fois de rester en arrière, elle mentit à l’amiral Yularen et, au dernier moment, rejoignit le commando en se faisant congeler.

Elle se réveilla peu de temps après, décongelée par R2 et sur la planète séparatiste, leur plan avait réussi ! La padawan sortit son maître de la carbonite, s’attendant à des remontrances. Effectivement Skywalker l’accueillit froidement, avec une nouvelle critique sur son refus d’obéir aux ordres. Dépitée de voir que son maître ne voulait pas comprendre qu’elle désirait simplement aider, Ahsoka le vit lui tourner le dos rapidement pour continuer la mission.

En vue du chantier naval, Tano repéra un poste de communication ennemi. Elle proposa à son maître et au général Kenobi d’aller investir le bâtiment pour envoyer les coordonnées du chantier aux forces de la République. Outre cela, elle voulait prouver à Skywalker qu’elle était capable de l’aider et qu’il pouvait lui faire confiance. Ce dernier envoya également Rex et ses hommes pour la protéger. Ahsoka fut satisfaite, désireuse de réussir son coup. L’attaque fut rapide, le message envoyé mais le commandant Juhm, chef de la base séparatiste, repéra la transmission et Tano, Rex et les soldats clones eurent à peine le temps de quitter le bâtiment avant sa destruction. Pas de pause, Tano joignit les généraux Jedi pour les informer de la situation. Skywalker lui ordonna de trouver un refuge jusqu’à leur arrivée, insistant sur le fait de se mettre à couvert mais déjà Tano et Rex durent se défendre contre des unités droïdes. Ils parvinrent finalement à trouver une grotte pour se poser, non sans avoir du batailler avec son énorme habitant reptile. Là, elle finit par laisser retomber la pression de la mission et accepta d’attendre…

Mais son impatience reprit vite le dessus et, sans nouvelle de ses maîtres, elle convainquit Rex de sortir à leur rencontre. Hélas à peine dehors, ils furent capturés par les Séparatistes et amenés aux généraux Kenobi et Skywalker, eux aussi emprisonnés. Ce fut l’occasion d’une discussion à cœur ouvert entre maître et padawan. Tano avança qu’en temps de guerre elle pouvait apporter une aide précieuse, qu’elle se devait d’être sur le terrain pour apprendre et non pas surprotégée par son maître. Skywalker, de son coté, lui expliqua que son rôle de maître était de veiller sur elle, qu’il ne voulait pas reproduire l’erreur de Tatooine où la padawan avait failli être tuée par les Magna-gardes. Finalement, Anakin lui demanda de lui faire confiance et en échange il accepta la requête d’Ahsoka de ne plus la surprotéger. Reconnaissante, cette dernière lui promit à partir de maintenant, d’obéir à ses ordres. La discussion se finit de la meilleure des manières au grand soulagement du capitaine Rex, content de voir enfin l’abcès crevé !

Laissés à la merci de machines de torture en attendant l’arrivée de Dooku, les Jedis parvinrent finalement à se libérer et continuèrent leur mission. Tano participa efficacement à l’évacuation des esclaves et à leur fuite dans une frégate volée juste avant le bombardement. En orbite, elle finit par impressionner son maître par ses connaissances sur les méthodes de pilotage droïde mais dut néanmoins encaisser un sarcasme en retour, son maître pensant que la laisser sur le pont du croiseur lui avait finalement beaucoup apporté.

Ils purent s’enfuir du système, leur mission accomplie et rejoindre leur base. Devant ses anciens esclaves reconvertis en ouvriers pour des chantiers navals de la République, Ahsoka ne put s’empêcher de se demander si leur sort était juste. Mais elle fut emportée par l’enthousiasme de son maître, arguant qu’ils travaillaient maintenant pour le bon côté.

Mission sur Mon Gazza

La confiance de son maître acquise mais toujours encadrée par son protecteur Rex, Ahsoka Tano livra une farouche bataille sur Quell. Sans attendre sa fin, le Conseil Jedi l’envoya avec son maître et Rex sur Mon Gazza pour intercepter des données vitales volées par les Séparatistes et, par la même, mettre un terme au réseau d’espions de Dooku. 

Sur place, ils remontèrent la piste jusqu’à l’équipe de Pod Racers de Kidd Karren. Pour les confronter, Anakin décida de monter sa propre équipe comme couverture. A la grande surprise d’Ahsoka et malgré son inquiétude, il la nomma pilote. Skywalker lui affirma qu’il ne pouvait prétendre piloter car il était célèbre pour avoir gagné la course de la Boonta Eve mais Ahsoka l’interrompit pour éviter d’avoir à entendre une sixième fois cette histoire. Son maître, mécontent de s’être fait interrompre, commença à lui expliquer le maniement du pod mais ils furent interrompus par l’arrogant jeune Kidd Kareen. 

Tano n’apprécia pas du tout le comportement provocateur et presque insultant du jeune Twi’lek mais accepta quand même de détourner son attention pendant que son maître inspectait les environs. Tano, sur la défensive, écouta les conseils de Karren et le découvrit tout autre loin de son équipe. Gentil, poli, elle finit par le comprendre, partageant de nombreux points communs. Lui était destiné depuis tout jeune aux courses tout comme Tano l’était avec l’Ordre Jedi. La padawan se rapprocha du jeune Twi’lek qui lui fit même un compliment et un cadeau. Un peu désarçonnée, elle préféra rejoindre son maître. Elle lui raconta cette rencontre et son instinct remit en question le fait qu’il soit un ennemi. Mais Skywalker la prévint sur le danger de laisser développer des sentiments. Maître et padawan étaient une nouvelle fois en désaccord mais le début de la course fit reporter cette discussion. 

Ahsoka se débrouilla bien au pilotage de son pod mais finit en se crashant à cause d’une manœuvre délibérée de Maxus, un dévaronien, second de Kidd Karren. Malgré cela, elle arriva 10ème, place qualificative pour la course principale. Le débat avec son maître reprit lorsque Karren proposa de leur prêter un pod. Anakin la remit en garde contre l’existence de sentiments chez les Jedi mais Tano promit simplement qu’elle serait prudente. Elle écouta les explications de Karren sur le nouveau pod avec attention mais très vite la discussion prit une autre tournure. Ahsoka tenta de lui faire comprendre à demi-mots de mettre un terme à son rôle d’espion mais tomba sous le charme et Skywalker arriva à temps pour empêcher un baiser qui aurait définitivement tout compliqué. 

Perdue entre ses sentiments et son devoir, elle finit par voir la réalité en face lorsque Anakin lui affirma avoir intercepté une communication entre Maxus et Dooku. A contrecœur, elle se lança dans la course finale avec pour objectif d’arrêter Karren et son groupe. Ce fut un piège. Maxus, qui avait reçut les précieuses informations recherchées par Skywalker, avait découvert leur véritable identité et Karren l’accepta mal. Malgré cela, lorsque le dévaronien voulut en finir en pleine course avec Tano, percutant son pod, Kidd ne put le soutenir et sauva la padawan. Son appareil endommagé, elle sauta sur celui de Kidd l’exhortant à poursuivre Maxus. A une vitesse hallucinante, ils le rattrapèrent et Tano dut affronter Assajj Ventress, venue récupérer les données. Elle perdit ce duel, mais son maître intervint en speeder et, par la Force, détruisit les données dans les mains de Ventress. Tano profita de cette diversion pour endommager le pod qui alla se crasher entraînant la mort de Maxus. Tano et Ventress purent néanmoins en réchapper à temps et la Sith, dépitée, prit une nouvelle fois la fuite. 

Leur mission accomplie, la padawan fit le point sur ses sentiments et prit sans regret la sage décision de se consacrer à l’ordre Jedi. Skywalker et Tano firent ensuite leurs adieux à Karren et partirent à bord du Twilight.

La libération de Ryloth

titre imgLa guerre continua et les Séparatistes, menés par Wat Tambor du Techno-syndicat, envahirent la planète Ryloth, s’emparant de ses richesses et affamant son peuple. La République dut réagir et lança une offensive de grande envergure pour libérer la planète. Ahsoka Tano fut du groupe dont l’objectif était de permettre aux troupes terrestres de passer le blocus séparatiste en orbite de Ryloth. Accompagné par son nouveau droïde astromecano R7-A7, la padawan prit pour la première fois seule la tête de l’escadron bleu composé de chasseurs V-19 Torrent. Au feu vert de l’amiral Yularen, Tano se lança à l’assaut du blocus avec l’anxiété du premier commandement et dut très vite affronter les chasseurs droïdes. L’escadron put néanmoins se frayer un chemin jusqu’au vaisseau amiral ennemi mais tomba dans un piège des séparatistes qui déployèrent de lourds renforts. Malgré son infériorité en nombre et en puissance, Ahsoka Tano, voulant sans doute réussir à tout prix sa première mission, refusa la retraite et persista dans l’attaque. L’amiral Yularen lui ordonna de revenir en soutien de ses croiseurs qui subissaient le feu ennemi mais la padawan accepta trop tard. Non seulement son erreur avait coûté la vie à la quasi totalité des pilotes de l’escadron bleu, mais en plus sa non-assistance aux croiseurs avait permit aux séparatistes de causer de lourds dommages aux forces républicaines. L’un des trois croiseurs fut détruit et celui de l’amiral Yularen fut gravement touché, l’amiral lui même étant gravement blessé durant l’assaut. Lors de son retour au Venator, Tano perdit également Ax, son second, ce qui la toucha particulièrement. Skywalker ordonna alors la retraite.  

Effondrée, Tano dut subir les reproches de son maître. Elle tenta de s’expliquer tout d’abord mais, très touchée par son erreur, elle finit par accepter et assumer ses actes, regrettant la perte de tant de soldats. Malgré le ton plus compréhensif d’Anakin Skywaler, Tano préféra s’isoler un moment, allant rejoindre l’amiral Yularen, inconscient à l’infirmerie. Malgré son état, elle demanda pardon à Yularen, regrettant une nouvelle fois tous ces morts. Rex vint la chercher pour organiser le nouvel assaut avec son maître. Déprimée par son échec, l’idée de retourner affronter le blocus la surpris et elle s’y opposa farouchement, ne voulant perdre d’autres vies. Mais son maître lui enseigna une leçon importante, les Twi’leks avaient besoin d’eux, ils n’avaient pas le choix, il fallait y retourner, continuer à se battre, malgré les échecs et les erreurs. Elle resta sceptique lorsque son maître lui expliqua son plan et le rôle majeur que la padawan aurait à jouer, un bon moyen trouvé par Skywalker pour la remettre en selle et lui faire oublier son traumatisme.

Malgré ses protestations et sa peur, Anakin la mit devant ses responsabilités en la nommant en charge de l’attaque sur le blocus pendant que lui même, commandant seul le croiseur Défendeur très endommagé, irait s’écraser sur le vaisseau amiral. Tano prit timidement le commandement de la flotte mais finit enfin par reprendre confiance en elle et en ses moyens lorsque l’amiral Yularen, rétabli, intervint pour défendre le plan d’attaque de la padawan. Profitant du chaos qui régnerait après la destruction du vaisseau amiral droïde, l’idée audacieuse d’Ahsoka était de présenter le ventre du dernier venator restant aux séparatistes pour absorber le plus de tirs possible et de contourner les vaisseaux ennemis avec des chasseurs. 
 
La stratégie fonctionna. Le vaisseau amiral détruit, Ahsoka prit même la tête de l’escadron de Y-Wing BTL-B et détruisit de nombreuses frégates séparatistes. La flotte d’invasion du général Obi-Wan Kenobi arriva juste à temps pour assister à la victoire totale de la padawan qui, remontée à bloc, pensa tout de même à envoyer une navette chercher son maître, coincé dans une capsule de sauvetage.  

Quelques jours plus tard, elle accompagna Anakin Skywalker à bord des chasseurs Jedi pour prêter main forte aux troupes au sol sur Ryloth. Elle empêcha notamment des bombardier séparatistes de détruire la ville de Lessu au moment où l’armée de la République en prenait possession, forçant Wat Tambor à une redition inconditionelle.


A la Recherche de R2

Néanmoins, les forces républicaines du secteur s’affaiblissaient. Malgré les avertissements d’Ahsoka, son maître persista à rester à son poste, protégeant le système de Bothawui de l’avancée séparatiste. La padawan fut encore le témoin du génie de son maître qui parvint à se débarrasser en grande infériorité numérique d’une flotte ennemie. De la passerelle, Ahsoka prit les commandes des croiseurs républicains avec fermeté et assurance alors que son maître était à la tête de l’escadron doré. La victoire fut décisive pour le secteur mais Skywalker perdit R2-D2.   

Ahsoka accompagna alors Anakin dans une mission de récupération du droïde dont la mémoire, n’ayant jamais été effacée, pourrait s’avérer très préjudiciable à la République si R2 tombait entre de mauvaises mains. A bord du Twilight, Ahsoka accueillit le nouvel astrodroïde R3-S6 qu’elle surnomma « goldy ». Dans les débris de la bataille précédente, Tano et son maître tombèrent sur un pilleur trandoshan du nom de Gha Nachkt. L’expérience fut très déplaisante pour Ahsoka, ne supportant pas le style du trandoshan. Dans sa soute, à la recherche de R2, elle dut affronter avec son maître deux droïdes assassins réveillés « par erreur » par R3. Elle prit la défense de ce dernier, pourtant peu efficace, devant la colère de Skywalker. Ils finirent par se rendre à l’évidence, R2 n’était pas là et ils rentrèrent à bord de leur croiseur sans savoir que le trandoshan avait caché leur droïde pour le livrer à Grievous.   

Kenobi leur apprit alors l’existence d’une station d’écoute séparatiste dans les environs : la station Skytop, ce qui expliquerait les récentes attaques particulièrement bien calculées qu’ils avaient subies. Voyant son maître partir en reconnaissance, Ahsoka parvint à le convaincre de laisser une autre chance à R3 et resta sur le pont pour commander la flotte. Elle finit par capter le signal de détresse de Skywalker, envoyé une nouvelle fois « par erreur » par R3 et demanda à Rex de préparer immédiatement une force de secours. A bord du Twilight elle arriva à point nommé pour sauver Skywalker coincé entre les vaisseaux de Grievous et un droïde R3 catastrophique. Elle put néanmoins récupérer son maître et après une manœuvre risquée entre deux croiseurs droïdes, le Twilight put fuir en hyper espace.   

Ahsoka persista à défendre le R3 malgré les remontrances justifiées de son maître qui faillit perdre la vie à cause des erreurs du droïde. Toujours à bord du Twilight à la recherche de la station d’écoute séparatiste, la padawan capta un étrange message que Skywalker identifia comme appartenant à R2-D2. Remontant le signal, ils tombèrent sur une lune gazeuse et sur la fameuse station d’écoute, lieu de livraison du droïde par Gha Nachkt. Suivant son maître à la tête d’un commando de clones, Ahsoka se lança à l’attaque de la station, plongeant même la première depuis le Twilight à travers l’atmosphère dense de la lune pour atterrir discrètement sur la station. Sur place, le groupe se sépara, Tano prit le commandement du commando pour saboter les réacteurs de la station pendant que son maître partait à la recherche de R2-D2.

Alors que l’alarme était donnée et que R3 multiplia les bourdes, Tano continua de le défendre sous les tirs de nombreux droïdes. Ils finirent par faire face au général Grievous en personne qui balaya facilement le commando. Ahsoka se lança alors dans le duel avec courage et détermination. Malgré ses efforts, elle dut reculer sous les assauts du général, préférant se cacher pour gagner du temps. Elle découvrit alors la vraie raison des défaillances de R3-S6 : il s’agissait d’un espion à la solde des séparatistes. La padawan ne dut son salut face à Grievous que grâce aux explosions des charges placées par Rex pendant leur affrontement. Echappant à l’emprise du général droïde, elle put s’enfuir par les conduits de ventilation, rejoignant le hangar du Twilight et son maître aux prises avec des droïdes. Finalement, ils purent s’échapper grâce à R2-D2 retrouvé par Anakin juste avant la destruction de la station. A bord de leur cargo, ils rejoignirent leur croiseur.

La Crise du Malveillant

Peu de temps après, Anakin Skywalker, accompagné d'Ahsoka, participa à la tête de sa flotte à la défense dans le secteur Bith d'une zone de transit pour convoi de ravitaillement. Ils furent alors contactés par le Général Jedi Plo Koon dont la flotte se trouvait dans le système proche d'Abregado. Ce dernier leur affirma avoir trouvé la fameuse arme secrète des Séparatistes qui causait depuis peu tant de dégâts dans les rangs Républicains. Les communications furent vite brouillées, indiquant sans doute que la flotte de Koon avait été attaquée.    

Malgré les protestations de Tano, désireuse d'aller aider le maître Jedi qui l'avait découverte et amenée au Temple, l'ordre fut de rester en position. Allant ainsi une fois encore à l'encontre du Conseil Jedi, Anakin et Ahsoka partirent seuls en mission de sauvetage. Malgré les rappels à l'ordre de Kenobi puis de Palpatine, Ahsoka, qui n'avait pas perdu espoir, finit par sentir la présence du général Jedi au milieu des débris de sa flotte, alors que sa situation était critique. Ils parvinrent à échapper aux forces séparatistes et à leur arme, le Malveillant, puis à rentrer sur leur vaisseau amiral avec Plo Koon, les quelques clones survivants et de précieuses informations pour la suite de la guerre.    

La réaction du général Skywalker fut immédiate. Avec l’Escadron Shadow et Ahsoka comme artilleur, il mena l’assaut à bord de chasseur BTL-B Y-Wing contre le Malveillant qui avait pris pour cible la Station médicale Kaliida Shoals. Pour l’y devancer, Ahsoka et l’escadron passèrent par un raccourci à travers une nébuleuse connue comme la route de Balmorra. Le passage fut mouvementé car les vaisseaux se retrouvèrent au milieu d’un vol de Nebray Mantis, de gigantesques gazovores, ce qui paniqua la jeune padawan. A peine sortie de la nébuleuse, elle vit l’arrivée du Malveillant et l’Escadron Shadow passa à l’attaque. Tout d’abord aux prises avec des chasseurs droïdes DCACV Mark I puis avec un tir du canon à ions du vaisseau séparatiste, Ahsoka parvint en pleine bataille à convaincre son maître d’abandonner la destruction du pont pour s’attaquer directement aux canons à ions. Les dommages causés par les torpilles des BTL-B Y-Wing entraîna une surcharge d’énergie qui détruisit les deux canons, endommageant lourdement le Malveillant qui battit en retraite.    

Participant à sa poursuite, ce fut elle qui enregistra l’arrivée sur le lieu de la bataille de la sénatrice Amidala. Bernée par de fausses informations venant de Dooku, elle fut envoyée malgré elle vers le Malveillant pour servir d’otage à Grievous. Ahsoka supervisa ensuite l’opération de sauvetage de la sénatrice depuis les scanners du croiseur. Elle fut ensuite le témoin du plan osé de son maître qui non seulement ramena Padmé saine et sauve mais trafiqua l’ordinateur de navigation du vaisseau qui s’écrasa sur une lune proche.

L’escorte de Gunray

Suite à l’arrestation du vice roi de la Fédération du Commerce sur Rodia, la padawan fut placée sous l’autorité du maître Jedi Luminara Unduli pour assurer l’escorte de Nute Gunray jusqu’à Coruscant. Son impétuosité prit le dessus une fois de plus lors de l’interrogatoire de Gunray dirigé par Unduli. Elle prit sur elle une approche plus agressive, jouant la comédie. Ceci sembla marcher malgré les remontrances d’Unduli, pour qui ce n’était pas des méthodes de Jedi. Hélas leur croiseur fut attaqué par les Séparatistes en mission de sauvetage avant que Gunray n’ait pu parler. 

Ahsoka resta en poste devant la prison de Gunray suivant les ordres de maître Unduli et ce, malgré une fois de plus ses réticences. Elle alla presque jusqu’à contredire le maître Jedi avant de revenir à sa place de padawan lorsqu’elle vit son regard se durcir. Assaj Ventress, infiltrée dans le croiseur, attaqua alors Tano pour libérer Gunray. Cette dernière se lança dans la confrontation avec la trop grande confiance en elle qui la caractérisait. Malgré le renfort de Luminara, Ventress put s’enfuir et le maître Jedi partit à sa poursuite, ordonnant à Tano de rester en arrière et l’exhortant à calmer son ardeur. Pestant contre son sort, Ahsoka fut poussée à aller aider Luminara par le capitaine Argyus de la garde du sénat, chargé de la protection de Gunray. Désobéissant donc encore à un ordre, Tano alla prêter main forte à Unduli. La situation lui donna raison, le maître Jedi étant en mauvaise posture. Unduli reconnut avoir sous estimé Ventress et elles l’attaquèrent à deux. Hélas, grâce à la trahison du capitaine Argyus, Ventress et Gunray purent s’enfuir. Ahsoka rejoignit son maître après avoir fait de respectueux au revoir à Maître Unduli. Cette dernière, certes la remercia de son aide, mais lui rappela affectueusement que le rôle du padawan est d’apprendre. 

Tentative de Capture de Dooku et Crise de Maridun

Peu après, Tano participa à une tentative des généraux Kenobi et Skywalker de capturer Dooku enfin localisé. Elle était en charge du commandement du Venator pendant que les maîtres Jedi infiltrèrent le vaisseau séparatiste à la recherche du Comte. La poursuite se conclut par un échec et Ahsoka arriva à temps pour sauver ses maîtres d’une situation délicate, traqués par des gundarks ! 

Alors que les batailles de la Bordure Extérieure continuaient de pousser à bout les forces de la République, Tano et Skywalker vinrent en aide au général Aayla Secura submergée par les séparatistes. Ils infiltrèrent le Venator en feu de Secura et purent s’en échapper au prix de graves blessures pour le général Skywalker. Hélas, leur navette subit des dommages pendant leur retraite et l’hyperdrive fut activé en pleine bataille.

Très inquiète pour son maître, Ahsoka parvint à se reconcentrer sur leur situation dramatique et manqua, de justesse, de percuter une étoile. Ils s’écrasèrent sur la planète Maridun, un monde dominé par la prairie. Une nouvelle fois, Tano s’opposa à un Jedi en refusant de laisser son maître seul, toujours inconscient. Néanmoins Aayla put la convaincre que partir tous à la recherche d’aide était la meilleure solution pour le groupe et la padawan accepta à contre cœur. En chemin, Secura lui avoua qu’elle aussi à son âge avait éprouvé un réel attachement pour son maître mais que pour le bien de tous, elle avait préféré s’en éloigner. Ahsoka ne sut quoi penser, toujours tiraillée entre son devoir et son envie de protéger Anakin. 

Après avoir affronté la faune locale, le groupe trouva enfin un village peuplé de Lurmen. Hélas ils se heurtèrent à leur vieux chef Tee Watt Kaa très à cheval sur ses principes qui refusa leur aide sous prétexte qu’ils amenaient la guerre avec eux. Les explications d’Aayla furent vaines mais Ahsoka parvint à le convaincre en avançant qu’un ami était sur le point de mourir. Kaa finit par céder et envoya son fils Wag Too, un guérisseur. Ahsoka revint juste à temps vers leur campement pour sauver son maître et Rex de la faune locale très agressive. Wag Too put soigner suffisamment Skywalker pour qu’il soit rapatrié au village pour continuer sa convalescence. Pleinement rassurée, Tano avoua à Secura qu’elle avait raison, si elle était restée auprès de son maître, peut être n’aurait-il pas pu être sauvé. 

Le repos fut de courte durée, le général séparatiste Lok Durd débarqua peu après pour tester sa nouvelle arme, un missile défoliateur mortel pour tous les organismes vivants, inoffensif pour les machines. Ahsoka protesta devant le refus de Tee Watt Kaa de se battre mais il ne changea pas d’avis. Elle partit se cacher avec le groupe et en espionnant les Séparatistes, la padawan fut témoin de la terrible puissance de leur nouvelle arme. Son maître décida de retourner aider les Lurmen alors que Tano semblait plus que perplexe devant cette situation. D’un côté ce peuple qui ne voulait pas se défendre contre l’ennemi, et de l’autre son maître qui décidait quand même de les aider. 

Ahsoka participa à l’infiltration de la base séparatiste d’où ils volèrent des générateurs de bouliers et une navette. De retour au village lurmen, la padawan s’emporta une nouvelle fois devant l’attentisme de leur chef mais prépara avec le groupe les défenses contre l’arrivée des forces séparatistes. Le combat fut acharné contre un ennemi en large surnombre. Tano, affectée à la défense du village put finalement compter à son grand soulagement sur quelques-uns des habitants, allant à l’encontre de leurs principes. Ils remportèrent finalement la victoire alors que les Venators de leur flotte entraient dans l’atmosphère pour les secourir. 

Mission sur JanFathal

L’espionne Républicaine Hallena Devis était en mission sur la planète JanFathal lorsque les Séparatistes passèrent à l’attaque. Elle envoya alors un signal de détresse qui fut réceptionné par l’équipe du Jedi indépendant Djinn Altis et par le vaisseau du Capitaine Gilad Pellaeon sur lequel se trouvait Ahsoka Tano, le Capitaine Rex et la Compagnie Torrent. 

L’équipe de secours fut envoyée pour l’extraire, ce qui se fit non sans mal. Leur départ de la planète fut finalement retardé en raison du manque d’oxygène nécessaire à la durée du voyage retour. 
Ils firent appel à Anakin qui était de retour sur Coruscant. Ce dernier n’hésita pas à venir en aide à ses troupes et sa Padawan et partit immédiatement en direction de JanFathal désormais en possession des Séparatistes. Ahsoka fut perturbée par les différences qui existaient entre son éducation stricte et l’éducation libérale qui était dispensée aux élèves d’Altis. Elle se posa beaucoup de questions sur le bien-fondé des deux éducations et des bienfaits des deux versions. Avec le soutien d’Anakin, ils volèrent une navette ennemie et purent quitter la planète et rejoignirent le vaisseau de Pellaeon qui venait d’arriver. Ils purent quitter l’espace planétaire et rentrer chez eux. 

Bataille de Kothlis et Répercussion de la Bataille de Lanteeb

Durant la Bataille de Kothlis, Ahsoka Obi-Wan, Anakin et leurs troupes perdirent toutes leurs communications et devinrent sourds et aveugles au milieu du combat à cause d’un virus informatique implanté par les Séparatistes. Malgré cela, ils ne perdirent pas la planète mais investiguèrent tout de même pour savoir comment Grievous avait réussit un coup pareil.Suite aux blessures infligées aux Clones, Ahsoka resta avec eux au Centre Médical de Kaliida Shoals. Anakin et Obi-Wan se rendirent sur Coruscant afin d’y faire leur débriefing. Ils furent assignés à une nouvelle mission particulièrement secrète et dangereuse sur Lanteeb. 

De retour sur Coruscant, Ahsoka fit la rencontre de la Jedi et amie de Kenobi, Taria Damsin. Toutes les deux furent assignées à une mission sur Corellia pour retrouver la mère de la scientifique sur laquelle Lok Durd faisait pression sur Lanteeb. Elles purent extraire la femme et la mettre en lieu sûr en affrontant au passage un Anzati particulièrement remonté. En attendant le retour de son maître, Damsin et Tano s’entraînèrent ensemble et organisèrent même des concours avec des Padawans pour que tous améliorent leurs capacités au combat ou à diriger une équipe. 

Le Virus de l'Ombre Bleue

Peu après, Ahsoka fut assignée par le Conseil Jedi en même temps que les généraux Skywalker et Kenobi sur Naboo à la recherche d’un mystérieux laboratoire secret et du virus de l'Ombre Bleue. Sur ordre de son maître, troublé par la présence d’Amidala partie enquêter seule sur ce labo, Tano se lança à sa recherche avec l’aide de Peppy Bow, une autochtone gungan. Cela les mena directement au laboratoire secret, dans les marécages orientaux. De sa position, elle joignit les généraux Jedi et ensemble ils organisèrent l’assaut du laboratoire. Avec le capitaine Rex et quelques soldats clones en renfort, elle lança une attaque frontale, une diversion en fait pendant que ses maîtres infiltraient discrètement au même moment la structure à la recherche du scientifique et du virus. Elle résista farouchement aux multiples tirs ennemis et finit par accomplir avec brio sa mission permettant aux escouades des généraux d’accomplir la leur. Un peu vexée de l’attention que son maître portait à la sénatrice, elle fut néanmoins soulagée d’entendre que le scientifique et le virus avaient été mis hors d’état de nuire. 

titre imgMalgré cela, le droïde du scientifique parvint à relâcher le virus. Tano, avec l’aide de Rex, put bloquer les issues pour l’empêcher de se répandre à l’extérieur mais ils s’enfermèrent du coup à sa merci. Leurs efforts restèrent vains et Tano et l’escouade finirent par être exposés à l'Ombre Bleue. La situation critique ne l’empêcha pas de garder foi en son maître, confiante qu’il trouverait une solution. Elle se concentra alors sur la seule chose à faire, empêcher les droïdes encore présents de sortir répandre le virus. Avec Amidala, piégée aussi, et l’escouade de Rex dont la confiance en elle l'avait rassurée et motivée, Tano se mit en chasse des derniers « tas de ferraille ». Elle resta vaillante et courageuse, alors que le virus les affaiblissait les uns après les autres, les rapprochant doucement de la mort. La padawan accomplit une nouvelle fois sa tâche mais y laissa beaucoup de forces et perdit connaissance peu après. 

Heureusement, Skywalker et Kenobi revinrent à temps avec un antidote pour sauver les survivants. Ahsoka pouvait être fière d’elle. Elle sut gérer ainsi une situation de guerre avec sérieux et courage, loin de son comportement parfois excessif, ce qui lui valut les louanges d’Amidala et la fierté de son maître. 


> Deuxième Année de Guerre

La Défaite de Felucia

Mais la guerre ne ralentit pas. Peu de temps après Ryloth, Ahsoka fut de l’attaque de la République sur la planète Felucia avec son maître. Hélas, la République connut une cuisante défaite et fut contraint d’évacuer après avoir subit de lourdes pertes. Tano était alors à la tête d’un contingent de clones, tentant de percer leur lignes. Obnubilée par son objectif, voulant imiter son maître qui n’abandonne jamais devant le danger, la padawan poussa trop loin ses compétences et tomba dans un piège sans s’en apercevoir. Elle refusa même l’ordre de Kenobi de se retirer. Ce dernier et Skywalker vinrent à son secours sans qu’Ahsoka ne comprenne, persuadée de maîtriser la situation. Elle comprit son erreur dés que la cannonière s’éleva, voyant elle-même ses forces complètement encerclées et sur le point d’être annihilées.

De retour à Coruscant, elle dut répondre de ses actes devant le Conseil Jedi. Elle assuma sa responsabilité et reconnut ses torts, s’être grisée par ses victoires, ne pas avoir une vue d’ensemble de la bataille. Mais malgré cela et la tentative de défense de son maître, les maîtres Yoda et Windu estimèrent qu’un peu de temps loin du front pourrait lui permettre de réfléchir à la situation, une punition à peine déguisée. Tano se retrouva donc en charge de la sécurité des archives au sein du temple Jedi. Elle réagit vivement à l’annonce de son poste, le regrettant tout de suite car cette réaction lui alourdit sa peine. Elle s’excusa sincèrement auprès de son maître qui tenta alors de la réconforter avant de la confier à Jocasta Nu, la responsable de la bibliothèque. Cette dernière fit faire le tour à Ahsoka et éveilla sa curiosité en lui parlant de textes interdits et des holocrons Jedi gardés dans une salle forte. Visiblement, ceci eut un effet bénéfique sur la jeune padawan qui reprit vite cette confiance en elle qui la caractérise.

Néanmoins ce travail ennuya quelque peu la turbulente Ahsoka qui en retour mit beaucoup d’énergie dans son travail, accumulant les rondes et accueillant avec entrain tous les arrivants à la bibliothèque. Ce fut ainsi qu’elle finit même par être congédiée sans politesse par le maître Jedi Ord Onicence sans savoir qu’il s’agissait en fait de la clawdite Cato, alliée de Cad Bane qui préparait l’infiltration du temple. Peu après, Tano recevait un message de maître Yoda lui informant que des intrus avaient pénétré le temple et qu’ils devaient ressembler à des Jedi. Elle retrouva Jocasta Nu à une console au moment où celle-ci discutait avec un certain « Bane ». Ahsoka comprit alors qu’il s’agissait de l’imposteur et engagea le combat avec la clawdite. Malgré les aptitudes remarquables de cette dernière avec un sabre laser pour un non jedi, Tano finit par avoir le dessus et Cato dut reprendre son apparence. La padawan informa son maître mais hélas ne vit pas que Bane, déguisé en Jedi, passait à quelques mètres d’elle pour s’échapper. Elle amena fièrement ensuite la prisonnière à Yoda et Windu à qui elle apprit que la prochaine cible de Bane était le maître Jedi Bolla Ropal, gardien du cristal Kyber qui contenait des informations vitales pour l’Ordre Jedi : la liste des nouveau-nés sensibles à la Force, la prochaine génération.

À la poursuite du Cristal de Mémoire Kyber

Ce fut ainsi qu’Ahsoka Tano reprit du service actif. Elle accompagna son maître dans le système Devaron à la recherche de maître Ropal. Mais la flotte arriva trop tard, Bane venait d’envahir la base et de capturer le maître Jedi et la bataille éclata en orbite. Serait-ce dû à son récent échec sur Felucia mais Ahsoka resta en retrait au cours de l’opération. Elle laissa le soin à son maître de gérer la situation et l’accompagna sans jamais le contredire ou discuter ses ordres. Elle dut même reconnaître une nouvelle fois son génie lorsqu’il utilisa des TB-TT pressurisés pour aborder le vaisseau séparatiste détenant Ropal. 

Le plan fonctionna. Aux cotés de son maître et équipée d’un casque alimenté en oxygène, Ahsoka contra les tirs des droïdes vautours et put nettoyer le passage pour l’arrivée des TB-TT. L’abordage et la prise du pont du croiseur fut une formalité mais Bane s’était déjà enfui dans le vaisseau avec l’holocron et le cristal Kyber. Alors que l’autodestruction du croiseur était enclenchée par le chasseur de prime, la padawan partit tout d’abord à la recherche du maître Ropal. Elle finit par le retrouver dans une cellule, mort. Il avait succombé à la torture de Bane qui avait laissé son cadavre simplement là où il était tombé. Malgré sa tristesse, Ahsoka se reconcentra rapidement sur les événements, elle proposa à son maître de laisser l’holocron disparaître dans l’explosion du croiseur mais Skywalker préféra tenter quand même de le retrouver pour le ramener au temple. Néanmoins, cette idée prudente et censée de la padawan sembla signifier qu’elle avait appris de ses erreurs passées, dues à son arrogance et à son côté trop sûr d’elle. 

Peu après, alors que les explosions de l’autodestruction commençaient à menacer sérieusement l’intégrité du vaisseau, Bane fut enfin repéré. Partant à sa poursuite aux côtés de Skywalker, Rex et son escouade de clones, Ahsoka tomba dans un piège tendu par le chasseur de primes. Au sein d’un hangar, il les entraîna dans un combat en apesanteur contre ses droides. Ahsoka réagit avec un peu de retard sur ses compagnons mais fut utile au combat. Elle demanda à R2D2 de désactiver l’apesanteur puis s’attaqua aux droides. Une fois les conditions normales revenues, la padawan eut un nouveau coup de sang, se lançant seule à la poursuite de Bane sans écouter les avertissements de son maître. Hélas ce dernier avait raison. Malgré un combat bien sérieusement menée, Tano fut vaincue par sa déconcentration en toute fin, devenant l’otage de Bane. 

En signe de victoire, comme il aime le faire, Bane provoqua la Padawan, s’emparant même de l’un de ses bijoux. Comme à son habitude, Ahsoka ne se laissa pas faire, menaçant le chasseur de primes. Mais en retour elle n’eut que des décharges électriques, censées presser Skywalker à les retrouver. Il finit par se présenter devant eux mais la situation était difficile. Ahsoka se trouvait dans un sas que Bane pouvait dépressuriser avec son bracelet de commande. Le chasseur de primes ordonna à Skywalker d’ouvrir l’holocron pour qu’il puisse lire les données du cristal de Kyber. Malgré les protestations énergiques de Tano, alors que le croiseur allait se détruire d’une minute à l’autre, Skywalker finit par accepter, refusant de perdre sa Padawan. Néanmoins, il réagit vite, profitant ensuite d’un moment de déconcentration du chasseur de primes. Malgré l’ouverture du sas, Tano fut sauvée par son maître mais Bane parvint encore à s’enfuir. 

Elle se lança à sa poursuite aux cotés de Skywalker alors que le croiseur était sur le point d’exploser et ce fut elle cette fois-ci qui donna une leçon de patience à son maître. Lui répétant ce mot, elle lui fit réaliser que l’important à ce moment-là était de s’enfuir de ce vaisseau, que l’holocron pouvait attendre. Ils retrouvèrent Rex au hangar et purent s’échapper in extremis du croiseur en perdition. Au dernier moment, ils prirent un dernier soldat clone sans savoir qu’il s’agissait en fait de Cad Bane. De retour au Résolu, la Padawan s’excusa d’être tombée dans le piège de Bane et à sa grande surprise, Skywalker ne lui fit aucun reproches. Au contraire, il affirma que tout était sa faute, ce qui rassura grandement Ahsoka.

La capture de Cad Bane

Mais les réjouissances furent de courte durée. S’inquiétant des blessures d’un des soldats de son escouade, Tano réalisa soudain qu’il ne s’agissait pas d’un clone. Son maître arriva à la même conclusion mais ils ne purent empêcher Bane de s’échapper in extremis à bord d’un de leurs propres chasseurs. De retour au temple Jedi, Ahsoka tenta d’apporter du réconfort à Tyzen, le jeune padawan de maître Roppal, mais ce dernier semblait encore sous le choc.  

Yoda, Mace Windu, Obi-wan Kenobi et Anakin Skywalker se réunirent ensuite au cours d’une intense séance de méditation, se plongeant dans la Force pour anticiper les mouvements de Bane et trouver les jeunes enfants Jedi. Ahsoka Tano fut envoyée sur Naboo avec son maître qui avait eu la vision d’un enfant Gungan. La jeune padawan, accusant le coup d’avoir été abusée par Bane puis de l’avoir laissé filer, voulut prendre les choses en main, cherchant une revanche. Un piège fut donc tendu à Bane et le chasseur de prime, débarquant peu après à la recherche du jeune Gungan, tomba dedans. Malgré sa combativité, les Jedi purent le capturer, non sans gloire pour Ahsoka qui put enfin récupérer son bijou.  

Son interrogatoire fut difficile. Ahsoka proposa aux maîtres l’accompagnant d’utiliser ensemble leurs pouvoirs sur cet esprit puissant. Ce fut éprouvant mais l’idée fonctionna et Bane accepta de coopérer plutôt que de subir à nouveau pareille expérience. Alors que les maîtres Kenobi et Windu partaient avec Bane à la recherche de l’holocron et des enfants kidnappés, Tano et son maître durent rester en arrière. Néanmoins, ils finirent par trouver une piste prometteuse en inspectant le vaisseau de Bane : ils se rendirent sur la planète Mustafar où le chasseur de prime aurait séjourné peu de temps auparavant. Sur place, ils découvrirent une planète volcanique et un important complexe. La padawan eut immédiatement une sensation effrayante : l’endroit s'avérait imprégné du coté obscur de la Force ! Cela n’entama pas le courage d’Ahsoka qui avança aux cotés de son maître. Hélas, leur présence avait été repérée et le propriétaire de la station actionna son auto destruction. Heureusement, Skywalker et Tano finirent par retrouver les deux enfants kidnappés et purent les arracher aux griffes des droïdes les gardant : ils purent s’échapper juste avant la disparition du complexe. Ceci ne représentait qu’une petite victoire car, si de leur coté Kenobi et Windu avaient récupéré l’holocron, Bane s’était de nouveau échappé.

Seconde bataille de Geonosis

La guerre était devenue presque routinière pour la jeune padawan et elle se prit même au jeu de faire un concours contre son maître sur le nombre de droides détruits avec son escadron. Au cours de la bataille de Dorin, son score atteignit 55, soit 21 de moins que Skywalker. Cela semblait amuser les deux Jedi, un moyen de prendre du recul et de se protéger contre la violence, la noirceur et l'influence néfaste de la guerre. Immédiatement après Dorin, Ahsoka participa à l’invasion massive de Geonosis. La guerre s’enlisait et la République pensait que détruire définitivement les usines droïdes de Poggle le Bref pourrait porter un coup fatal aux Séparatistes. La padawan participa au briefing précédant l’attaque puis se lança derrière son maître sur le champ de bataille. Le plan était simple : atterrir et établir une tête de pont, puis retrouver les forces de Kenobi et de Ki-Adi Mundi pour attaquer ensemble le générateur de bouclier protégeant les usines.   

Mais cela ne se passa pas comme prévu : la défense Géonosienne était fort bien préparée et les canonnières Républicaines tombèrent comme des mouches devant les chasseurs et l'artillerie. Dans la confusion la plus totale, le transport d’Ahsoka fut lui aussi touché et s’écrasa au milieu du champ de bataille. Sans avoir une seconde de répit, Tano et les soldats clones se retrouvèrent sous un feu nourri et durent réagir promptement et sans panique, menés par Skywalker. Malgré la situation, où n’importe qui pouvait mourir à n’importe quel moment, Tano parvint à garder son sang froid et fut d’une aide précieuse à son maître.   

Ils parvinrent tant bien que mal à repousser leurs assaillants. Ayant appris que les forces de Kenobi s’étaient écrasées non loin vers leur objectif, Skywalker y mena Tano et les clones. L’expérience fut difficile à vivre pour la jeune padawan : autour d’elle, les clones tombaient et elle se mit vite à craindre pour les personnes qui lui étaient chères. Mais Anakin, sentant son trouble, la reconcentra vite sur le moment présent. Leur chemin les mena vers une zone de Geonosis qu’ils voulaient à tout prix éviter : une forteresse droïde gardant l’entrée d’un canyon. Malgré un échange de reproches entre Ahsoka et son maître sur la façon dont ils en étaient arrivés là, la padawan se rangea bien vite derrière Anakin et s’attaqua à cet obstacle. Couvert par Rex, bardée d’explosif, Ahsoka escalada l’obstacle pour rejoindre son maître à son sommet, engageant immédiatement le combat contre les droïdes ennemis pourtant en surnombre. Peut être était-ce encore pour apaiser la tension d’une bataille féroce que maître et padawan reprirent à ce moment-là leur petit jeu de celui qui détruirait le plus de droïdes. Le combat fut également intense et il fallut l’aide de Rex pour en venir à bout. Tano et Skywalker purent ensuite faire exploser la forteresse et le contingent reprit, sans pause, sa route vers Kenobi. Ils finirent par arriver en vue de la zone de rencontre et y croisèrent le restant des forces de Mundi. Ensemble, ils purent aller prêter main forte aux soldats d’Obi-Wan, complètement submergés. Avec l’aide d’une unité de bombardiers Y-Wing envoyée par Yularen, Ahsoka et la République repoussèrent enfin les forces ennemies.   

Mais la bataille ne s’arrêta pas là, leur objectif étant toujours le générateur de bouclier. À peine le temps d’un court briefing et la padawan se voyait déjà envoyée avec son maître face à l’artillerie ennemie. Elle put arriver sans heurt, mais au prix d’un effort considérable, à portée de grenade des canons séparatistes qui furent mis hors d’état de nuire. La victoire se dessina enfin en quelques secondes, les TR-TT restants purent détruire le générateur de bouclier et les quelques canonnières encore opérationnelles achevèrent de réduire les forces ennemies en poussières.   
La jeune padawan, visiblement ravie de son rôle dans cette bataille pourtant difficile et lourde en pertes, se permit même de taquiner son maître, ayant abattu 5 ennemis de plus que lui pour un impressionnant total de 60. Et alors que Kenobi et Mundi quittaient le champ de bataille après un rude combat, Tano, entourée de Skywalker et de Rex, se préparait déjà à la prochaine phase du plan : la destruction des usines droïdes.

Ce fut elle qui mena le briefing sur l’attaque des usines mais elle fut interrompue par deux fois par son maître : elle lui reprocha directement de ne pas lui faire confiance. Une énième dispute éclata alors mais ne dura guère en raison de l’arrivée de Luminara Unduli et Bariss Offee venues apporter leur aide. Leur interruption était la bienvenue car le conflit avait atteint un niveau inquiétant : Tano n’avait pas hésité à dire à son maître que si il n’avait pas assez confiance en elle, il pouvait la renvoyer. Unduli demanda à sa padawan de se présenter, ce qu’elle fit dans les règles de l’art. Skywalker lança un regard évocateur à Ahsoka qui comprit de suite où il voulait en venir : la Togruta choisit de laisser faire.

Les choses se calmèrent finalement et tous se concentrèrent sur leur plan. Une attaque frontale des usines s'avérait trop risquée et Unduli expliqua son idée : alors qu’elle mènerait une diversion avec Skywalker, Offee et Tano entreraient par les catacombes au-dessous de l’usine pour y placer des explosifs et faire sauter tout le site. Skywalker fut réticent à envoyer Tano : cette dernière, sans chercher à en comprendre la raison, se vexa immédiatement. La dispute sur le manque de confiance reprit de plus belle mais cette fois-ci Ahsoka avait des arguments : la si fiable Offee l’accompagnerait. Skywalker, à court d'idées, et ne voulant peut-être pas repartir dans une confrontation, finit par accepter. Ensemble, les padawans partirent en avant et se frayèrent un chemin à l’écart du conflit vers les catacombes. Tano aurait pu avoir de la rancœur envers Offee, elle si parfaite, elle que son maître aurait sans doute aimé avoir comme padawan. Mais la jeune Togruta n’avait pas ce genre de mentalité et leur coopération se passa à merveille.   

Leur progression fut éprouvante. Les tunnels étaient sombres, étroits, et grouillaient de sentinelles ou de drones endormis. Elles finirent par arriver au générateur d’énergie des usines mais furent repérées par un drone. Les padawans durent se défendre contre droides et Géonosiens, soutenus par un tout nouveau et surpuissant supertank. Finalement, elles purent prendre possession du tank mais leurs explosifs avaient été dérobés par les drones. Ce fut Ahsoka qui trouva la seule solution : faire exploser le générateur sur place avec le supertank, ce qui signifiait être enterrées vivantes sous des milliers de tonnes de roche. Après un dernier message grave et triste à son maître en plein combat, Tano fit feu avec le tank.   

Les explosions qui s’ensuivirent furent gigantesques et englobèrent l’intégralité de l’impressionnante structure : elle trembla et finit par s’écrouler, soulevant un énorme nuage de poussière. Le blindage du supertank les avait protégées mais les apprenties allaient vite manquer d’air. Ahsoka ne désespéra pas et arriva à bricoler son communicateur pour joindre Skywalker. Ce dernier put la localiser et à l’aide d’Unduli, ils sortirent leurs padawans respectives de ce piège. Ahsoka, épuisée mais soulagée, put enfin prendre un peu de repos.

Contre les vers Géonosiens

Hélas, il fut de courte durée. Le général Windu était en difficulté sur Dantooine et avait besoin de soutien médical. Alors que leurs maîtres escortaient Poggle à Coruscant pour un interrogatoire primordial, Ahsoka et Barriss firent de nouveau équipe. Elles furent ainsi envoyées à bord d’une navette vers la station médicale de Ord Cestus pour y charger le matériel médical nécessaire.    

Sans doute en confiance après leur récente victoire, les apprenties s’envolèrent avec envie et motivation. Le voyage devint vite insupportable pour Ahsoka : ce calme pesant, si éloigné de la violence des conflits, lui fit perdre le sommeil. Une nouvelle fois, l’opposition entre les padawans était flagrante. Barriss, elle, gardait son calme, tentait de profiter de ces moments de quiétude... mais accompagnait volontiers sa turbulente consœur. Peu après le départ, elles furent interrompues par deux soldats clones, Ox et Edge, en pleine discussion philosophique sur le rôle du chevalier Jedi dans la guerre. Mais de suite, les apprenties sentirent une tension dans la Force. Les deux soldats dégainèrent alors leurs blasters et tentèrent de tuer les padawans. Ces dernières, malgré la surprise, réagirent à temps et purent mettre hors d’état de nuire leurs assaillants.

Peu après, alors qu’elles tentaient de rejoindre le pont, c’est Trap, pourtant ami d’Ahsoka, qui tenta de les tuer. Il se jeta sur Barriss en tentant de l’infecter avec un ver sortant de sa bouche. Au bord de la panique, Barriss le tua puis trancha le ver en deux. Les pièces du puzzle s’assemblèrent devant les padawans : ce ver contrôlait manifestement les clones et avait dû les infecter avant le départ de Geonosis. Elles assistèrent peu après à l’infection d’un soldat clone sous la menace d’autres clones se parlant en Geonosien. Leur théorie s’avérait exacte. Elles ne purent éviter les clones plus longtemps, la totalité du vaisseau semblant infecté : les padawans durent engager le combat malgré elles.

Elles firent leur possible pour éviter de tuer les soldats qu’elles savaient contrôlés mais durent finalement se résoudre à fuir. Même si Ahsoka n’aimait pas l’idée, elle accepta le plan de Barriss de se séparer. Alors que sa consœur tentait de désactiver le moteur pour empêcher l’infection de parvenir à la station médicale, Ahsoka put contacter Kit Fisto qui s’y trouvait puis son maître, inquiet de ne pas avoir eu de nouvelles plus tôt. Tano leur expliqua la situation et maître Fisto lui ordonna de continuer jusqu’à la station malgré tout afin de pouvoir étudier et enrayer cette infection.    

Hélas la situation prit une tournure dramatique : Barriss fut également infectée et attaqua immédiatement Ahsoka. Cette dernière fut prise de panique, ne sachant comment réagir aux attaques de son amie, partagée entre le besoin de se défendre et la crainte de blesser Barriss. Finalement, elle put fuir après avoir difficilement repoussé ses assauts. Skywalker la contacta alors car Poggle avait parlé : le froid semblait être le point faible des parasites. Ahsoka put démarrer les systèmes de refroidissement du vaisseau et les pousser à leur maximum. Arrivant presque à la station, elle tenta de reprendre le contrôle du pont mais se heurta de nouveau à Barriss dont la condition de Jedi la rendait plus résistante au froid polaire qui se répandait dans le vaisseau.

Là aussi, le combat fut difficile pour la jeune Jedi, surtout lorsque son amie, redevenue elle-même l’espace de quelques secondes, lui demanda de la tuer. Finalement, Ahsoka, montrant un courage exemplaire, parvint à trancher le ver qui sortait de la bouche de Barriss d’un coup de sabre qui aurait pu être fatal à son amie.    

Le vaisseau parvint enfin à s’arrimer à la station et Ahsoka, serrant Barriss dans ses bras, tentant de se réchauffer, finit par tomber inconsciente devant maître Fisto. Elle se réveilla quelques temps plus tard, prise d’un coup de panique, mais Skywalker parvint à la calmer. Le plan avait fonctionné, Ahsoka avait sauvé Barriss ainsi que les clones et son maître lui annonça aussi que le contingent sur Geonosis allait être informé de l’existence de ces vers. Beaucoup de vies furent sauvées mais la jeune Jedi avait pris un pari risqué : ne pas tuer Barriss lorsque cette dernière le lui avait demandé aurait pu avoir de plus lourdes conséquences. Ceci troublait la padawan mais son maître la rassura : elle avait fait le bon choix, écoutant son instinct.

La perte de son Sabre Laser

Peu après, alors que la République était une nouvelle fois passée près de capturer le général Grievous dans le système de Saleucami, Ahsoka accompagna son maître dans les bas fonds de Coruscant en mission pour trouver le trafiquant d’armes Car Affa. Devant l’établissement où Affa était censé se trouver, Anakin ordonna à Tano de rester à l’extérieur pour couvrir la fuite du trafiquant si besoin. Visiblement la jeune padawan avait retrouvé toute sa confiance et l’ambiance glauque et dangereuse des bas fonds ne semblait guère l’impressionner. Cet excès de confiance lui joua encore des tours. Prise au dépourvu lorsque toute la clientèle du bar prit la fuite directement sur elle, Ahsoka fut débordée et ne vit qu’une fois la foule passée que son sabre-laser avait disparu !     

De loin, elle s’aperçut qu’un petit Patrolien le lui avait dérobé mais elle le perdit de vue immédiatement dans la foule. Prise de panique, elle ne sut quoi faire et finalement, n’avoua pas sa faute à son maître qui la rejoignit avec son prisonnier. De retour au temple Jedi, toujours sous le choc, Ahsoka s’esquiva pour rejoindre Jocasta Nu à qui elle se confia. Cette dernière ne put être d’une grande aide à la pauvre padawan, aussi elle l’orienta vers le vieux maître Jedi Tera Sinube, dont la connaissance des bas fonds de Coruscant pourrait l’aider.     

Ahsoka fut assez dubitative devant le vieux Jedi : ce dernier semblait dépassé en tout point et la padawan pensait perdre son temps jusqu’à ce que le malicieux Sinube parvienne à trouver son petit voleur. À sa grande surprise, le maître Jedi demanda à Ahsoka si il pouvait l’accompagner. Cette dernière ne put refuser, même si l’idée d’avoir ce très vieux maître à ses cotés ne l’enchantait guère. Elle voulait retrouver son sabre-laser vite, très vite, avant que Skywalker ne s’en aperçoive. De retour dans les bas fonds pour leur enquête, Tano et Sinube parvinrent facilement à trouver Bannamu, le Patrolien qui avait dérobé le sabre-laser. L’anxiété d’Ahsoka contrastait énormément avec le calme et le sang froid de Sinube. La padawan estimait sans aucun doute que tout ceci n’allait pas assez vite mais le vieux maître l’exhortait sans cesse à se calmer. Elle put ainsi localiser Bannamu et l’interrogatoire musclé qui s’ensuivit les mit sur la piste de Nack Movers, une figure tristement connue du monde de la pègre de Coruscant.     

La situation évoluait de Charybde en Scylla pour la jeune padawan, dont la plus profonde peur était de savoir qu’un tueur pouvait utiliser son arme. Ils finirent par retrouver Nack Movers à son appartement, mort depuis peu, avec sa petite amie en pleurs. Tano tomba alors sur l’assassin de Movers, resté sur place : une Terellianne nommée Cassie qui détenait le sabre-laser.     

Celle-ci prit la fuite et Ahsoka se lança à sa poursuite. Il fallut un énorme effort de concentration et de maîtrise de la Force à la jeune padawan pour compenser l’extraordinaire agilité de la Terellianne. La poursuite à travers les toits de Coruscant s'avéra terriblement dangereuse et vertigineuse mais, au final, Cassie put s’échapper. Ahsoka fut alors rejointe par Sinube qui avait habilement deviné que la petite amie de Movers était de mèche avec Cassie. Comme à son habitude depuis le début de l’enquête, le vieux Jedi calma les ardeurs d’Ahsoka, tentant de faire comprendre à l’énergique padawan l’importance de la patience. Ensemble, ils retrouvèrent la piste des fugitives à une gare et Tano se lança une nouvelle fois à la poursuite de Cassie. Cette fois-ci, elle ne se laissa pas distancer et la Terellianne dut prendre des otages. La vision d’horreur d’Ahsoka se matérialisa ainsi sous ses yeux. Terrorisée à l’idée que son sabre-laser puisse causer la mort d’innocents, désemparée, il fallut l’intervention de Tera Sinube arrivant « curieusement » à point nommé pour renverser la situation. Ahsoka put enfin retrouver son sabre-laser alors que les forces de sécurité s’emparaient de Cassie et de sa complice. 

Sinube demanda une dernière faveur à la jeune padawan, faveur qu’elle accepta avec joie, reconnaissante au final d’avoir croisé le chemin du vieux maître. Elle transmit ainsi ce qu’elle avait appris aujourd’hui, patience et responsabilité, à de très jeunes padawans, transmettant sa précieuse expérience à la prochaine génération.

Mission d'Enseignement

Peu après Ahsoka eut une assignation particulière. Yoda l’envoya sur Mandalore, à la demande de la duchesse Satine, afin d’y dispenser des cours à l’Académie Royale. Maître Yoda avait alors pensé que la dynamique et impétueuse padawan serait un bon professeur pour expliquer les méfaits d’un système corrompu aux jeunes mandaloriens. 
 
Même si, Ahsoka pensait qu’elle aurait pu être plus utile ailleurs, elle accepta la mission sans sourciller. Arrivée sur Mandalore, son travail commença immédiatement avec une classe de cadets, formés pour être la prochaine classe dirigeante. La corruption ne faisant pas partie de la culture mandalorienne, le rôle d’Ahsoka fut très important et elle le prit très au sérieux. Hélas, son discours fut trop bien entendu par les cadets, notamment les jeunes Korkie, le neveu de Satine, Amis, Soniee et Lagos qui, affamés par la pénurie de nourriture, décidèrent d’appliquer stricto sensu les paroles d’Ahsoka, en allant enquêter dans le secteur des docks. Sur place, ils assistèrent à une réunion secrète avec des membres du gouvernement, visiblement impliqués dans la pénurie de vivres et le marché noir.
 
Ahsoka eut vent de cette escapade qui s’était terminée par une course poursuite au cours de la leçon du lendemain. Troublée, elle ne sut réellement argumenter devant ses enfants qui n’avaient fait qu’écouter ce qu’elle leur avait dit. Néanmoins, la padawan décida d’apporter son aide au groupe d’intrépides cadets, se sentant peut être responsable de leurs agissements. Entre temps, ces derniers avaient voulu avertir le Premier ministre Almec et la Duchesse Satine sans succès. Ceci fut leur erreur et Ahsoka dut intervenir pour défendre ces derniers contre des agents des services secrets à la solde du Premier ministre de Mandalore, Almec. Le groupe fonça vers les appartements de Satine mais Almec les avait devancés. Se sentant menacé, il avait fait accuser Satine de traîtrise et enfermer en prison. Tano échafauda un plan pour retrouver Satine.      

Elle livra les cadets à Almec pour gagner sa confiance et, usant de persuasion Jedi, retrouva la duchesse. Mais ceci était un autre piège d’Almec qui accusa à son tour Ahsoka de trahison. Almec voulut forcer Satine à signer ses aveux mais elle refusa courageusement. Alors que le Premier ministre menaçait Korkie, Tano réussit à se libérer et se lança dans un combat délicat contre les agents d’Almec au milieu de Satine et des cadets toujours prisonniers. Son habileté et les actions des cadets vinrent à bout des gardes et ce fut au tour d’Almec d’être capturé.

Retour sur Felucia

Peu après la crise mandalorienne, Ahsoka Tano accompagna Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi dans le système de Felucia, la station médicale républicaine s’y trouvant ne répondant plus aux messages. Sur place, ils découvrirent très vite la raison alors que des droïdes vautours séparatistes se ruèrent à l’attaque. Leur vaisseau fut vite endommagé et le trio s’écrasa sur Felucia non sans qu’Ahsoka fit la remarque sarcastique que cela semblait devenir une habitude pour son maître.
  
Sur la planète, le groupe tomba sur une petite colonie de cultivateurs et sur les mercenaires qu’ils avaient engagés pour les protéger des attaques de pirates. Le premier contact fut plutôt agressif mais la situation se calma très vite lorsque chacun vit qu’un combat serait inutile. Néanmoins, Tano laissa plus tard exploser sa colère devant le refus de Kenobi d’aider les cultivateurs contre les pirates. A nouveau, Ahsoka écouta son cœur au détriment de la vraie mission : signaler la disparition de la station médicale et rejoindre les lignes de la République. Néanmoins, les Jedi n’avaient aucun moyen de partir de la planète à moins de régler le problèmes des paysans. Tano resta à l’écart lors de l’organisation de la défense conjointement avec les mercenaires mais elle joua son rôle avec la vigueur et la motivation qui la caractérisaient. La jeune padawan se changea alors en professeur, enseignant comment se servir d’armes à projectiles aux paysans, incapables de se défendre tout seuls. Elle se permit même de redonner confiance en quelques mots à Seripas, l’un des mercenaires, moins dur qu’il n’y semblait.

Les pirates, menés par Hondo Ohnaka, finirent par lancer leur attaque mais le groupe était prêt. Main dans la main avec les courageux paysans et les mercenaires, Tano et ses maîtres parvinrent à repousser définitivement les pirates. Les membres du village leur en furent particulièrement reconnaissants et les maîtres Jedi purent quitter la planète et rejoindre leur flotte à bord du vaisseau des mercenaires.

Mission avec Plo Koon

Par la suite, alors qu’Ahsoka se trouvait sur Coruscant aux cotés du maître Jedi Plo Koon pour participer à un briefing de guerre, R2-D2, le droïde astromech de son maître débarqua avec fracas. Il leur transmit un message d’Anakin Skywalker, bloqué dans les décombres d’un croiseur républicain sur Vanqor avec Mace Windu, traqués par Boba Fett et Aurra Sing. La jeune padawan accompagna alors Plo Koon pour une mission de secours qui arriva juste à temps pour sauver les deux maîtres Jedi de l’effondrement de la carlingue du croiseur.        

Ils s’en sortirent mais avec de multiples blessures. Alors, lorsqu’il fallut traquer Boba Fett et Aurra Sing qui détenaient des otages, ce fut Plo Koon accompagné d’Ahsoka qui s’en chargèrent. Cette dernière suivit alors le maître Jedi dans l’underground de Coruscant à la recherche d’informations sur Sing, ancienne associée de Jango Fett. Ce fut une nouvelle occasion pour Ahsoka d’apprendre du sage Plo Koon. Son principal enseignement fut d’ailleurs d’empêcher la jeune padawan de se comporter comme son maître, faisant preuve d’un manque de subtilité typique d’Anakin Skywalker qui visiblement avait déteint sur la jeune togruta. Ceci d’ailleurs n’offusqua pas du tout Ahsoka qui s’excusa platement, comprenant immédiatement de dont Plo Koon voulait parler et visiblement le reconnaissant avec une certaine gêne. Son deuxième enseignement fut de conseiller à sa petite protégée d’utiliser la Force pour être à l’écoute de son environnement, un bon moyen d’attraper des informations.        

Visiblement la turbulente padawan apprenait plus facilement du maître Plo Koon. Elle parvint ainsi à utiliser la Force pour filtrer les conversations, le bruit et écouter l’intégralité de ce qui se passait dans le bar. Elle finit ainsi par surprendre une discussion autour d’Aurra Sing et la planète Florrum mais, manquant une nouvelle fois de subtilité, les interlocuteurs s’aperçurent de sa présence. La situation se tendit, un maître Jedi et une padawan seuls dans les bas niveaux de la capitale. Mais Tano réagit correctement, sans subtilité mais dans le ton et finalement, ils purent sortir du bar sans problême, direction la planète Floruum. Sur place, elle et Plo Koon, menés par Hondo Ohnaka, tombèrent vite sur Aurra Sing. Leur affrontement fut inéluctable et Tano montra une maîtrise du combat exceptionnelle, possédant des reflexes et une vitesse hors du commun, mais elle n’empêcha pas Sing de s’enfuir.        

Refusant comme à son habitude la défaite, Tano se lança sur une motojet à la poursuite de la chasseuse de primes mais reçut un message de Plo lui demandant d’aller prêter main forte aux otages de Sing. Elle arriva à temps pour les sauver des griffes de Bossk mais ne put rien à nouveau lorsqu’Aurra força le passage vers le Slave-1, son vaisseau. Là aussi, Ahsoka démontra ses talents physique et mental en se ruant sur le Slave-1 déjà à plusieurs dizaines de mètres du sol et l’endommageant suffisamment pour qu’il s’écrase sur la planète avec Aurra Sing.        

Le jeune padawan put donc revenir sur Coruscant pour traduire en justice Boba Fett, capturé dans le même temps par Plo Koon.

La Protection d'Amidala

A peine rentrée sur Coruscant, et alors que son maître devait se rendre seul sur Balith, Ahsoka commença à faire des rêves étranges, de lieux indéfinissables et d’un danger imminent et mortel. Ces rêves se terminaient toujours par l’effrayante apparition de la chasseuse de primes Aurra Sing présumée morte. Tano prit ses rêves au sérieux et alla en parler au maître Yoda. Il l’encouragea à méditer et à ne pas sous-estimer ses visions, mais tenter de les comprendre et de les déchiffrer. Elle parvint presque à maîtriser l’apparition de ses visions qui devinrent plus claires. Padmé Amidala était la cible de Sing, un attentat allait avoir lieu.         

La Sénatrice avertie lui indiqua qu’ elle allait se rendre à une conférence importante sur Alderande mais l’inquiétude de son amie ne la fit pas changer d’avis. Yoda encouragea Ahsoka à suivre ses visions sans oublier que l’avenir était en constant changement. La padawan décida de suivre Amidala sur Alderaan.
         
Les visions se précisèrent encore : un attentat lors du discours d’Amidala. Là aussi, la Sénatrice refusa de changer ses plans. La conférence se rapprochait et l’anxiété de Tano devenait palpable. Lorsque la Force s’agita, Ahsoka sut instinctivement qu’Aurra Sing était là. Elle se rua dans une coursive en hauteur et tomba sur la chasseuse de primes, le doigt sur la détente. Une pulsion de la Force dévia le tir de quelques centimètres ce qui sauva la vie de Padmé. Surprise, Sing contre-attaqua et fuit rapidement.   

La conférence reprit mais Tano était parvenue à convaincre Amidala d’utiliser un droïde camouflé pour attirer Sing. Hélas cette dernière ne s’était pas laissée prendre. Ahsoka se rua alors dans les quartiers de Padmé où la vraie sénatrice se tenait et arriva in extremis pour dévier à nouveau un tir de blaster de l’assassin. Visiblement plus à l’aise dans une situation de combat, Tano fit tomber Sing. Combattante aguerrie, elle prit vite l’avantage avec ses doubles blasters mais c’était sans compter sur Padmé Amidala qui avait appris à se défendre également. La Sénatrice assomma Sing avec un rayon paralysant et sa garde la captura.

De retour sur Coruscant Yoda encouragea une nouvelle fois la jeune padawan à faire appel à la Force, provoquant cette fois une vision du commanditaire de Sing. La vision ne fut pas parfaite mais suffisamment détaillée pour qu’Amidala reconnaisse son ennemi, Ziro le Hutt. La padawan et son maître lui rendirent alors une petit visite en prison et Ziro confirma leurs soupçons.

Des Séparatistes pas comme les Autres

Malgré la guerre, la jeune Ahsoka n’oublia pas de grandir. Elle finit donc par abandonner son style vestimentaire basique et plutôt infantile pour une tenue plus sombre et sobre, reflétant sans doute à la fois ces temps de guerre, mais aussi un changement d’esprit.          

Alors qu’une proposition au Sénat Galactique pour débloquer de nouveaux fonds pour la Grande Armée de la République faisait débat, Tano se posa des questions sur le rôle des Jedi dans ce conflit. Amidala accepta alors de prendre quelque temps la padawan sous son aile pour lui donner des notions de politique, ce qui devait permettre à Tano de voir la situation dans son ensemble.          

Utilisant l’accréditation de la Jedi, Amidala parvint à la convaincre de se rendre incognito sur Raxus, un monde séparatiste pour y rencontrer l’ancien mentor et ami de Padmé, la sénatrice Mina Bonteri. Ahsoka fut choquée de savoir que son amie avait des liens avec les Séparatistes et une fois arrivée, elle le fut encore plus de voir une femme remarquable en la personne de Bonteri, loin de l’image qu’elle avait des Séparatistes.          

Tano resta sur la défensive mais, touchée par l’histoire tragique du mari de Mina Bonteri, elle finit par s’ouvrir à leur fils, Lux du même âge qu’elle et avec qui elle eut un échange particulièrement intrigant. Prudente mais curieuse, Ahsoka provoqua cette discussion avec le jeune homme et put très vite se rendre compte que certains Séparatistes ressemblaient extrêmement aux partisans de la République, et que dans les deux camps, beaucoup voulaient simplement vivre en paix.     
     
Toujours incognitos, Ahsoka et Padmé assistèrent peu après à une séance du congrès séparatiste et à l’appel à la paix lancé par Mina Bonteri convaincue par Padmé. Avant de repartir vers Coruscant, Ahsoka dut dire adieu aux Bonteri, un réel sourire chaleureux aux lèvres, loin de son comportement froid et distant qui était le sien à son arrivée. Hélas, Coruscant fut la cible d’un acte de terrorisme organisé par le Comte Dooku. L’objectif de ce dernier était de détruire dans l’œuf cet espoir de paix et son plan marcha au-delà de ses espérances. Ahsoka de retour sur Coruscant se fit alors reprendre par Anakin Skywalker au même titre que Padmé pour leur voyage en territoire ennemi. Elle protesta mais la leçon fut retenue, la guerre était bien plus complexe qu’elle ne le pensait. Ceci la fit longuement réfléchir et participa à la faire grandir encore un peu plus.

Mission sur Mortis

Et ce fut une chance car l’épreuve qui vint ensuite fut particulièrement éprouvante. Peu après en effet, le Conseil Jedi capta une étrange transmission émise depuis le système Chrélythiumn dans la Bordure Extérieure, un code de détresse Jedi vieux de 2000 ans. Immédiatement, le Conseil dépêcha Ahsoka Tano, Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi pour découvrir l’origine de cet étrange message. Arrivés sur place à bord d’une navette, Tano et ses maîtres entrèrent en communication avec Rex à bord d’un croiseur mais les deux ne purent se voir, s’étant pourtant donnés rendez-vous aux même coordonnées. Tano ne paniqua pas, tentant de comprendre la panne soudaine de tous leurs systèmes, seuls au milieu de l’espace.           

Mais le vaisseau reprit vie et un énorme édifice apparut alors devant eux, un monolithe qui les attirait irrémédiablement. Ce dernier s’ouvrit en deux dans une lumière aveuglante et amena le trio vers l’un de ses voyages les plus mystérieux.           

Le groupe retrouva ses esprits un peu plus tard à même le sol de la planète Mortis où la Force était particulièrement puissante. Ils furent rejoints par la Fille, incarnation fantomatique du Coté Lumineux de la Force, qu’ils suivirent. Mais au cours du voyage, le long d’un sentier escarpé, un éboulement vint scinder le groupe en deux. Tano dut suivre Kenobi retournant vers le vaisseau pour découvrir qu’il avait disparut ! Sans doute rassurée d’être entourée de maîtres si brillants, et grâce à l’impétuosité de sa jeunesse, Ahsoka continua de garder son calme, même lorsque le Fils, avatar inquiétant du Coté Obscur apparut devant eux. Celui-ci ne se montra pas plus rassurant et fut tout aussi abscons que la Fille et après avoir donné un avertissement, prit une forme monstrueuse ailée et disparut devant eux. Sans demander son reste, Ahsoka suivit alors Obi-Wan à l’abri d’une caverne non loin.   
        
Même la nuit ne fut pas de tout repos. Ahsoka fit ainsi un rêve étrange sur cette planète où la Force était plus puissante que nulle par ailleurs, un rêve où son alter ego possible du futur venait lui tenir un discours inquiétant. Cette possible future Ahsoka mit ainsi en garde la padawan de l’influence néfaste de son maître sur elle, pointant les « graines » du Coté Obscur qu’il aurait implantées en elle. Mais Ahsoka défendit Anakin, ce qui fit entrer l’alter ego dans une grande colère, clamant qu’elle ne verrait pas son futur en restant sa disciple, l’exhortant à quitter immédiatement la planète. Mais était-ce réellement une vision du futur ou l’un des avatars de la Force présente sur Mortis qui jouait son rôle dans le test de l’ « élu » ? 
       
Le jour levé, Ahsoka partit avec Kenobi à la recherche de son maître mais ils furent capturés par deux bêtes immenses, les avatars de la Fille et du Fils. Tano se retrouva alors dans une arène, au monastère du Père lors du test d’Anakin Skywalker. Entravé par l’avatar du Coté Obscur, Tano fut de nouveau le témoin de la puissance extraordinaire d’Anakin Skywalker. Puisant dans la Force si présente sur la planète, il permit à sa padawan et à Kenobi de se libérer avant de repousser et de mettre à genoux le Fils et la Fille. Le Père congédia ensuite tout le monde. Ahsoka mit en garde son maître contre la suite mais fut rassurée peu après de le voir désireux de partir de cet étrange endroit. Les trois Jedi remontèrent dans leur vaisseau, direction l’espace connu et la République.    
       
Ils n’y parvinrent malheureusement pas. Le Fils tenta en vain de séduire Anakin pour qu’il le rejoigne mais devant son refus, il captura Tano. Cette dernière ne put rien faire et se retrouva prisonnière. Elle rencontra un être étrange, un autre prisonnier, qui sembla l’aider…pour mieux la piéger. Il s’agissait d’un nouveau tour du Fils qui profita de ce petit jeu cruel pour lancer un maléfice sur la jeune padawan. Il emplit cette dernière de haine et de colère pour en faire une arme contre Skywalker. Ce dernier parvint finalement à la retrouver, mais il s’aperçut vite du changement. La jeune Ahsoka se montra immédiatement agressive, insultante, son mauvais coté exacerbé par la magie du Fils. Finalement, Tano alluma son sabre laser et s’attaqua à son maître. Celui-ci se laissa déborder par l’énergie et l’agressivité des attaques d’Ahsoka qui tranchaient avec son style habituel plus souple et acrobatique. Kenobi finit par intervenir, s’alliant à Skywalker contre la padawan déchaînée. Le combat fut vite interrompu par l’arrivée du Père. Kenobi choisit ce moment-là pour donner à Skywalker une arme spéciale donnée par la Fille, la dague de Mortis, pour terrasser le Fils mais Tano, toujours sous son influence, subtilisa l’arme pour la remettre au Fils.           

Le plan de ce dernier semblait se dérouler à merveille et il décida alors qu'il n'avait plus besoin de la jeune padawan. D’un geste, il la tua sans remords !           

titre img

Mais Ahsoka bénéficia d’une deuxième chance. La Fille, mortellement touchée par son frère, accepta avant de mourir de redonner la vie à la jeune padawan. Tano se réveilla peu après. Le Fils désirait toujours s’enfuir de la planète, il fallait l’arrêter..           
Voyant ses maîtres partir l’un après l’autre à la poursuite du Fils, Ahsoka se concentra par la suite sur la réparation de leur vaisseau, seul moyen de quitter cette planète. Ce dernier était très endommagé mais le fait sans doute d’avoir Anakin Skywalker comme maître aida la jeune Togruta à faire un diagnostic et à réparer ce qu’elle put. Peu après, Kenobi la contacta, Anakin avait été séduit par le côté obscur et il venait prendre le vaisseau. L’habile padawan trafiqua l’alimentation et put s’enfuir avant que son maître ne l’attrape. Finalement, elle rejoignit Kenobi et avec le Père, ils purent faire reprendre ses esprits à Anakin. Le Fils arriva alors pour un ultime combat. Ahsoka attaqua avec bravoure mais fut vite balayée par la puissance du Fils. Il fallut le sacrifice de son Père pour pouvoir l’affaiblir et finalement le tuer. Avec la mort du Père, la planète sembla s’auto détruire et les Jedi sombrèrent dans l’obscurité. Elle se réveilla peu après, à bord de la navette avec ses maîtres, devant le croiseur venator du Capitaine Rex. Quelques instants seulement semblaient s’être passés depuis leur dernier contact avec le clone.

Mission de la Citadelle

Durant la guerre, le général Jedi Even Piell fut capturé avec des informations vitales sur une route hyperspatiale secrète, la route de Nexus, qui pourrait faire basculer le conflit en faveur de ceux qui en auraient le contrôle. Le Conseil organisa alors une opération de sauvetage de Maître Piell, retenu dans la Citadelle, une prison spéciale pour les Jedi d’où personne ne s’était jamais échappé. Skywalker refusa qu’Ahsoka y participe, selon lui les risques étaient bien trop grands pour s’attaquer à une telle structure réputée inviolable et infranchissable. La jeune padawan pensa que son maître continuait de la surprotéger et son insatiable soif de savoir et d’expérience la poussa, une nouvelle fois, à passer outre un ordre direct de son maître. Elle alla en parler à Maître Plo qui finit par accepter qu’elle participe à la mission. Celle-ci nécessitait que l’intégralité du commando soit plongée dans de la carbonite pour échapper aux scanners de la flotte séparatiste en orbite. Ainsi, lorsqu’Anakin sortit de la carbonite une fois sur la planète, il eut la grande surprise de voir Ahsoka sortir d’un caisson à coté de lui. Il fut particulièrement en colère contre son apprentie qui se retrouvait dans une situation très dangereuse sans pouvoir faire marche arrière. Finalement, Kenobi, qui ne semblait pas du tout surpris, mit fin à leur dispute par un trait d’humour sur le maître et son apprentie.            

Le groupe partit à l’assaut de la terrible prison. Pour l’infiltrer, ils n’eurent pas d’autre choix que d’escalader la paroi raide et truffée de mines électriques. Skywalker montra une réelle inquiétude pour Tano mais cette dernière évoluait avec assurance, se montrant un zeste énervée par l’attention que lui portait son maître. Une fois arrivée à l’entrée, ce fut elle qui leur permit d’entrer. Vu sa taille, elle put se faufiler par une aération et aller désactiver le bouclier qui protégeait l’entrée. Bien sûr, elle n’hésita pas à pointer l’ironie de la situation. Hélas le groupe finit par se faire repérer et Osi Sobek, le gardien de la prison, déclencha aussitôt tous les systèmes de capture, pièges et droïdes qu’il avait à disposition. Les Jedi et les clones firent face notamment aux droïdes commandos de Sobek. Ils parvinrent néanmoins à trouver Even Piell et à le libérer ainsi que ses capitaines. Le groupe se scinda ensuite en deux pour assurer leur infiltration, avec dans chaque groupe, un membre qui détenait la moitié de l’information sur cette fameuse route hyperspatiale. Even Piell d’un coté et le capitaine Tarkin de l’autre.            

Sur la route qui les menait vers leur vaisseau, Ahsoka essuya les commentaires négatifs et critiques de la part de Tarkin. Quelque temps après, le groupe laissé à la charge d’Ahsoka, se retrouva piégé dans une impasse et menacé par des droïdes. Elle n’en fit qu’une bouchée et conduisit son équipe dans un tuyau leur permettant d’arriver au point de rendez-vous. A la sortie du tuyau, ils furent accueillis par des droïdes et le combat s’engagea jusqu’à ce qu’Anakin fasse exploser le fuel contenu dans les tuyaux, leur libérant ainsi une voie d’évacuation. Ils ne purent néanmoins pas accéder à leur vaisseau, celui-ci étant sous le feu constant des forces de Sobeck. Ils se replièrent décidant d’attendre les secours appelés par Maître Kenobi.            

L’attente fut mise à profit lors d’une discussion entre maître et padawan sur le rôle des Jedi où Anakin rappela à Ahsoka que leur rôle n’était celui de soldat ou de commandant des armées mais gardien de la paix. Le groupe fut par la suite pris en chasse par des créatures déchaînées, des anoobas. L’un d’eux s’en prit à Piell qui se défendit du mieux qu’il put. Malheureusement, Ahsoka arriva trop tard et ne put que le voir mourir dans ses bras. Avant d’expirer, il confia à la jeune Togruta la moitié des coordonnées de la route dont il avait connaissance. Il lui fit jurer de ne pas le répéter à d’autres que le Conseil Jedi ce qu’elle accepta. C’est la mine triste et le corps du Lannik dans les bras qu’Ahsoka rejoignit ses compagnons d’infortune. Ils organisèrent une courte cérémonie au Maître défunt et le confièrent à la lave avant de reprendre leur route.            

Juste avant d’arriver au point de rencontre avec les secours, Obi Sobeck fit irruption devant Tarkin et tenta de le tuer. Il ne dut sa survie que grâce à l’intervention d’Ahsoka qui tua l’individu avec son sabre laser. Cette action lui valut néanmoins les remerciements du Capitaine Tarkin.            

Plo Koon arriva avec les renforts et put extraire les survivants. Sur Coruscant, Tarkin affirma qu’il dévoilerait sa partie des coordonnées qu’au seul Chancelier Suprême alors qu’Ahsoka de son côté ne le ferait qu’au Conseil Jedi. Ahsoka dut également répondre de sa désobéissance à son Maître. Maître Koon couvrit la padawan en confiant à Skywalker qu’il l’avait autorisée à les rejoindre.

Face aux Trandoshans

Alors qu’Ahsoka, accompagnée d’Anakin Skywalker, Plo Koon et un groupe de clone, étaient en mission sur Felucia pour reprendre un poste ennemis, elle fut prise en chasse par un Trandoshan. La Togruta fermait la marche lorsqu’elle entendit un bruit dans son dos. Pensant d’abord qu’il s’agissait d’un animal elle fut attaquée par le chasseur et enlevé sans que son Maître ne s’en aperçoive.             

Elle fut enfermée dans un vaisseau esclavagiste Trandoshan qui prit la direction de Wasskah une lune Trandoshéenne. Sur place, elle fut débarquée sans ménagement avec d’autres individus. Ils furent tous prit en chasse dès qu’ils posèrent les pieds au sol, ne laissant que peut de chance aux moins aguerris d’entre eux. Grâce à la Force et à son entraînement, Ahsoka réussit à s’échapper. En chemin, elle croisa la route de jeune Jedi, présent sur Wasskah depuis trop longtemps à leur goût et échappant depuis leur arrivé aux cruels Trandoshans. Alors que les prisonniers arrivés en même temps que la Togruta étaient décimés les uns après les autres, Ahsoka réussit à défaire l’un de ses poursuivants qui réussit malgré tout à appelé du secours, obligeant la jeune fille à prendre la fuite.             

Ahsoka réussit à convaincre les jeunes Jedi désemparés, O-Mer, Kalifa et Jinx de se rebeller et d’attaquer les Trandoshans la prochaine fois qu’ils les prendraient en chasse. Durant leur attaque, Ahsoka tua Dar, l’un des Trandoshan, ce qui mit Garnac, le père de ce derniers, dans une colère noire. Les tirs des Trandoshans redoublèrent d’intensité et finirent par atteindre Kalifa. La jeune Jedi mourut dans les bras d’Ahsoka qui lui promis de prendre soin des ses compagnons d’infortune.             
Ahsoka, O-Mer et Jinx décidèrent d’aller plus loin et d’attaquer directement le vaisseaux esclavagiste lors de son prochain passage. C’est ce qu’ils firent non sans que la situation ne leur échappe. En effet, les dégâts causée au vaisseau le fit s’écraser libérant le dernier esclave à son bord. Ce dernier, un Wookie du nom de Chewbacca, se joignit au groupe de résistant contre les esclavagistes.             

Chewbacca réussit à envoyer un message sur Kashyyyk et ainsi prévenir ses cogères afin qu’ils envoient des renforts. Peu après le groupe de dissidents échafauda un plan qui leur permet d’aborder le vaisseau principale des Trandoshan où ils engagèrent un combat acharner. L’aide Wookie ne tarda pas, grâce aux troupes dirigées par la Général Tarfful, lequel était accompagné par les chasseurs de primes Sugi et Seripas. Alors que chacun trouvait sa place dans le combat, Ahsoka et Garnac se retrouvèrent isolés du reste du groupe dans un combat au corps à corps. Elle remporta la victoire en tuant le Trandoshan à l’aide de la Force, mettant ainsi en avant toutes ces capacités de Jedi.  
           
De retour sur Coruscant, elle fut chaleureusement accueillit pas son Maître, ravi de la voir saine et sauve. Ils lui confia s’en vouloir pour son enlèvement et son incapacité à la protéger. Ahsoka le contredit sans hésiter en lui avouant que c’était grâce à lui et l’entraînement qu’il lui confère qu’elle avait réussi à survivre.

Seconde Bataille de Mon Calamari

Ahsoka fut envoyée avec le Maître Kit Fisto et des clones sur la planète Mon Calamari pour aider le peuple du même nom à se défaire d'une attaque séparatiste. Sur place, elle assura la protection du jeune Prince Lee-Char qui devait succéder à son père suite à la mort de celui-ci. Elle eut bien du mal à assurer sa mission en raison de la pugnacité du leader séparatiste Riff Tamson ainsi que du caractère du prince. Elle réussit à échapper plus longtemps que ses compagnons à l'emprisonnement mais lorsque le Prince se rendit, elle n'eut pas d'autre choix. Lorsque la bataille finale explosa, elle sut une fois démontrer ses capacités de combattantes, même sous l'eau. Finalement Tamson fut tué par le Prince et les Séparatistes furent stoppés dans leur prise de la planète.

La Libération des Togrutas

Ahsoka et la flotte furent ensuite envoyée par Yoda sur Kiros en soutien à la population locale prise pour cible par les Séparatistes. Sur place, avec son maître, elle découvrit une colonie complètement désertée par ses habitants. Elle eut immédiatement un mauvais pressentiment et n 'hésita pas à en faire part à ses maîtres tout aussi prudents. Ils rencontrèrent vite une résistance droïde motorisée et après un court affrontement par motospeeder interposées, la menace fut écartée. Ils furent ensuite contactés par le général ennemi, un Zyggerien barricadé dans le palais du gouverneur et qui demandait une entrevue avec Kenobi. La vision du Zygerrien réveilla la colère d'Anakin pour cette espèce de cruels esclavagistes mais Kenobi parvint à calmer son ami. Inquiète, Ahsoka demanda la raison de cette réaction à Kenobi qui lui expliqua en peu de mots le passé d'Anakin. Comprenant, la Padawan lui promit alors de jeter un œil à son maître.               

Lors de la négociation entre Kenobi et le général ennemi, le malicieux Jedi brancha son comlink. Anakin et Ahsoka apprirent alors que ce dernier avait disséminé de puissantes bombes dans la ville et menaçait de tout faire exploser. Suivant son maître, elle bondit sur un TR-TT à la recherche des engins explosifs. Il fallut courir contre le temps, désactiver ses bombes sous les tirs des droïdes mais l'habile Padawan et son puissant maître s'en sortirent avec les honneurs. Ahsoka se lança ensuite avec Anakin à la poursuite du général ennemi en fuite avant de le rattraper à bords de sa navette en partance. Malgré l'électrofouet de ce dernier, elle en vint vite à bout, le temps pour Skywalker de se débarrasser d'un monstre. Ce dernier parvint à faire parler le Zyggerien, employant des méthodes à la limite de l'éthique Jedi. Ahsoka s'en inquiéta mais son maître sembla retrouver son calme.   


Ils apprirent ainsi que la reine de Zygerria souhaitait rouvrir les massives ventes aux enchères d'esclaves et que les colons Togruta y seraient vendus très bientôt. Le groupe composé de Kenobi, Skywalker, Rex et Tano put s'infiltrer sur la planète peu avant la vente aux enchères déguisés en esclavagistes. Tano eut le mauvais rôle car ce fut en jeune esclave Togruta qu'elle dut se grimer. Dès son arrivée sur Zygerria, la Padawan fut choqué de voir une civilisation aussi avancée pratiquer encore l'esclavage. Elle eut même du mal à rentrer dans son rôle lorsqu'elle s'interposa entre un esclave et le fouet d'un Zygerrien.               

Ce dernier était en fait Alai Mollec, proche conseiller de la reine Miraj Scintel de Zygerria et aussi leur porte d'entrée au palais. Anakin joua son rôle en calmant Ahsoka et prononça le nom de Bruno Denturri, un ennemi de la reine. Ceci attisa la curiosité de cette dernière qui convoqua Skywalker et Tano alors que Rex et Kenobi partirent à la recherche des togrutas.               
Sur place, Ahsoka joua son rôle à la perfection de jeune esclave énergique qui restait à soumettre, prenant ainsi une grande valeur aux yeux de la reine. La jeune padawan s'étonna également de voir son maître flirter avec la reine esclavagiste, sans pour autant intervenir. 

Mais la vaillante Padawan put passer à l'action peu après. Dès le début de la vente aux enchères, la reine fit avancer Obi-Wan Kenobi capturé juste avant. Elle ordonna à Anakin de le fouetter mais ce dernier préféra se révéler et entamer un combat difficile contre la garde zygerienne. R2 put leur envoyer leurs sabres laser mais cela ne fut pas suffisamment et les 3 Jedi ainsi que Rex tombèrent sous les coups d'électro-fouets.
 
Tano se retrouva alors dans une cage à la merci d'Atai Molec à qui la reine avait promis la jeune Togruta comme esclave. Cette dernière montra bien sûr des signes de révoltes mais calmés immédiatement par Molec qui électrifia la cage. Néanmoins, le calvaire ne dura pas et Tano fut vite libérée par son maître qui avait faussé compagnie à la reine. Elle prépara un vaisseau et permit à Skywalker de fuir la planète avec l'information qu'il cherchait, la localisation de Kenobi et Rex, la planète Kadavo.               

Ils amenèrent avec eux une flottille de croiseurs de la Grande Armée et la planète fut prise d'assaut. Au cours de la bataille, Tano s'infiltra dans la base ennemie et retrouva les Togruta de Kiros. Elle découvrit alors avec horreur qu'ils étaient sur le point d'être tous tués, soit par des défenses électriques, soit projetés dans le vide. L'ingénieuse Padawan demanda alors à l'amiral Coburn de passer sous le camp de travail avec son croiseur pour y recevoir les pauvres esclaves. Aidés par des soldats clones avec jetpacks, ces derniers furent finalement sauvés. Peu après, Plo Koon et son escadron détruisirent cette immonde prison Zygerienne.

La Crise Mandalorienne

Un grand espoir arriva enfin lorsque que fut annoncée la première réunion diplomatique entre République et Séparatistes. Cette dernière, forte d'une promesse de paix, se tenu sur le monde neutre de Mandalore sous l'égide de la duchesse Satine Kryze. Padmé Amidala fut bien évidemment conviée et la padawan Tano l'accompagna pour sa sécurité. Mais dés le début de la réunion, le jeune Lux Bonteri, fils de feue Mina Bonteri, sénatrice séparatiste mais amie de Padmé, fit son apparition clamant que Dooku avait tué sa mère et que ce dernier trompe le Conseil Séparatiste. Il ne fut hélas pas écouté et amené immédiatement par les droïdes de sécurité.

Ahsoka eut néanmoins l'autorisation de suivre Lux qui fut isolé pour être abattu sur les ordres de Dooku. Ahsoka intervint et put détruire les droïdes et sauver son ami. Les retrouvailles furent heureuses pour les deux jeunes gens mais il s'en suivit une longue course jusqu'à leur vaisseau diplomatique, poursuivis par d'autres droïdes. Ils purent s'enfuir grâce à la protection du capitaine Taggart et de ses hommes mais Bonteri refusa de rejoindre la République, pire, il utilisa une arme sur Ahsoka, la rendant inconsciente, et détourna le vaisseau vers Carlac où, semble t'il, doit se dérouler la suite du plan de Bonteri. Sur place, Ahsoka reprit connaissance. Furieuse elle retrouva Lux dehors mais ceux ci furent interrompu par les alliés de ce dernier que la jeune Jedi reconnus avec horreur : les terroristes mandaloriens de la Death Watch!

Tano dut improviser et sachant que son identité de Jedi risquait de causer problème, elle se fit passer pour sa “fiancée” et tout deux furent escortés jusqu'au camp. En attendant leur chef, Ahsoka eut quelques minutes avec Lux et tenta de lui faire réaliser la folie de son plan, en vain. Poussé à bout, elle faillit trop en dire et Lux dut trouver un stratagème pour la faire taire au moment où le chef de la Death Watch entra. A la grande surprise de la jeune togruta, Lux l'embrassa!

Mais la suite ne se passa pas aussi bien, Ahsoka fut réduite à servir ses nouveaux maîtres et tenta dés qu'elle le put de mettre en garde Lux contre la cruauté de la Death Watch en vain encore. Le lendemain, Vizsla, leur chef, les mena avec ses hommes à un village voisin et décida de tuer tous les habitants et de le raser, pour l'unique raison qu'ils avaient exprimé ne plus supporter de subir leurs raids! Ahsoka ne put se retenir et entra dans la bataille mais sans sabre laser, elle se fit vite capturée.

De retour à leur base, elle s’apprêta à être exécuté mais le malicieux R2-D2 intervint et sema le chaos, lui redonnant par la même ses armes. L'affrontement qui s'en suivit fut difficile et déséquilibré mais Tano et Lux purent prendre la fuite à bords d'un speeder. Les mandaloriens tentèrent bien de les arrêter mais le trio fut plus fort et, ensemble, ils purent quitter la planète.

Mais Ahsoka n'eut pas le temps d'en profiter, dés leur montée à bords Lux s'isola dans le module de sauvetage et le paramétra pour partir. Tano tenta de le retenir à travers le hublot mais le jeune homme Tait décidé et ce fut avec un pincement au cœur et des mots lourds de sens que les deux jeunes gens se quittèrent.



Tentative d'enlèvement du Chancelier

Au cours de cette 3ème année de guerre, un coup terrible frappa Ahsoka avec la mort d'Obi-Wan Kenobi, tué par un simple criminel d'un tir de fusil sniper sur Coruscant. Très vite la jeune padawan s'inquiéta pour son maître, emmuré dans un mutisme inquiétant mais tout de même rassurée de le voir capturer l'assassin de Kenobi, Rako Hardeen, plutôt que de se laisser emporter par sa colère.                 

Ahsoka ne pouvait que rester aux cotés de son maître en proie à cette immense douleur, ce qu'elle fit lorsque Palpatine leur donna l'autorisation de traquer Hardeen après sa spectaculaire évasion de la prison avec Moralo Eval et Cad Bane. Les Jedi retrouvèrent la trace des criminels sur Orondia et au cours de l'affrontement qui s'en suivit, leurs deux vaisseaux s'écrasèrent. Tano reprit conscience quelques minutes plus tard et ne put éviter qu'une nouvelle fois les criminels ne s'enfuient. Elle retrouva son maître qui revenait à lui également et qui lui avoua, troublé, qu'il avait senti la présence d'Obi-Wan Kenobi !                 

Arriva enfin le festival des Lumières, où selon les Jedi le chancelier Palpatine serait la cible d'un attentat séparatiste. Ahsoka fut assignée à la protection de la sénatrice Amidala, ce qui la ravit comme toujours. Lorsque la tentative d'enlèvement éclata, la padawan accomplit sa mission avec brio, protégeant Padmé alors que les tirs fusaient et les deux jeunes femmes s'en sortirent indemnes, de même que Palpatine. Elle apprit alors avec soulagement et une grande joie que ce Rako Hardeen n'était autre qu'Obi-Wan Kenobi en mission d'infiltration et dont l'aide fut décisive.

 


Organisations associées :

  • 3éme armée de système
  • Escadron Bleu
  • Escadron Shadow
  • Flotte Open Circle
  • Grande Armée de la République
  • Ordre Jedi
  • République Galactique

  • Maîtres :


    Apparitions :
     
    Emergence de l'Empire Emergence de l'Empire
      An -22
           Batailles pour le moissoneur de force
           Le sauvetage de Rotta
           L'Aube Du Malveillant
           L'ombre du Malveillant
           Détruisez le Malveillant
           La chute du droide
           Duel de droides
           La cape des ténèbres
           La capture du comte Dooku
           Le Crash
           Les Défenseurs de la Paix
           Le virus de l'Ombre Bleue
           Le mystère des Milles Lunes
           Tempête sur Ryloth
           Liberté sur Ryloth
           En territoire inconnu
           Pas de Prisonniers
           Gambit: Infiltré
           Gambit: Siège
      An -21
           Le vol de l'Holocron
           La dangeureuse Cargaison
           Les Enfants de la Force
           Atterrissage Mouvementé
           L'Usine d'Armement
           L'Héritage de la Terreur
           Les Vers Parasites
           L'Intrigue de Grievous
           Le Sabre Laser Perdu
           Corruption
           L'Académie
           Assassin
           La sphere de l'influence
           Des héros des deux côtés
           Les Grands Seigneurs
           L'Autel de Mortis
           Les Fantômes de Mortis
           La Citadelle
           Contre-Attaque
           Sauvetage à la Citadelle
           La Padawan perdue
           La chasse au Wookie
           Guerre Aquatique
           L'Attaque Gungan
           Prisonniers
           L'Enlèvement
           Les Esclaves de la République
           Les évadés de Kadavo
           Un ami dans le besoin
           Manigance
           Amis et Ennemis
           Crise sur Naboo
           Une Guerre sur deux Fronts
           Les Meneurs
           La Reconquête
           Points de Rupture
           La Collecte
           Le Test de Résistance
           Sauvetage en Cours
           Une Alliance Nécessaire
           L'Attentat
           Le Jedi qui en savait trop
           A la Poursuite d'un Jedi
           La Fausse Coupable
      An -20
           Destiny

    Dossiers associés :

    Le Dossier Clone Wars    Le Dossier Force - Les Archives Jedi   

    Sources :

    • The Clone Wars le film
    • The Clone Wars
    • http://www.starwars.com/databank/character/ahsokatano/index.html
    • http://starwars.wikia.com/wiki/Ahsoka_Tano
    • http://www.starwars.com/databank/character/ahsokatano/index.html
    • http://www.cuswe.org/newdescr.asp?search=61674



    Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Ahsoka Tano. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

    ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiquées en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum des pigistes ! ;-)
    Seuls les membres inscrits à SWU peuvent proposer du contenu.


    Orthographe / Grammaire
    Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
    Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU.

    Rédacteur : TheSandman
    Mise en page : Jedimax01
    Mise(s) à jour : TheSandman

    Nombre de visualisations : 56087
     


     
    Les dernières mises à jour...
    18/04/2014
    Saato
    S'diawae
    Ry-Gaul
    Ruati
    Roax
    17/04/2014
    Dark Desolous
    Palpatine
    13/04/2014
    Barquin D'An
    Lyn Me
    Rystall Sant

    Les fiches les plus consultées...
    1. Anakin Skywalker 990
    2. Obi-Wan Kenobi 923
    3. Cad Bane 896
    4. Ahsoka Tano 742
    5. Palpatine 718
    6. Luke Skywalker 577
    7. Padmé Amidala 569
    8. Dark Maul 565
    9. Boba Fett 524
    10. Jacen Solo 501


    Les actualites les plus consultées ce mois-ci :
    [Postlogie] Episode VII : une partie du film se déroulerait sur Tatooine ! | [Postlogie] [MAJ] Episode VII : des photos du plateau de tournage à Abu Dhabi ? | [Postlogie] Episode VII : Jesse Plemons ne serait plus candidat pour le rôle principal | [Postlogie] [Poisson d'Avril] Des acteurs français dans l'Episode VII ? | [Postlogie] Disney confirme que le tournage de l'Episode VII a déjà commencé ! | [Postlogie] Episode VII : un rôle attribué à une actrice anglaise inconnue ? | [Postlogie] Rumeur : l'Episode VII déjà en tournage au Caire (Egypte) ? | [Rebels] [Poisson d'Avril] [Rebels] Un nouveau personnage... Pas si nouveau que ça ! | [SWU] SWU et les spoilers | [Postlogie] [MAJ] Episode VII : Peter Mayhew de retour pour jouer Chewbacca ? |
    Dites, ne le dites surtout pas aux autres staffeurs SWU, mais c'est MOI le boss ici :op
    Bioware La Geekerie Kotobukiya France Lego Éditions Pocket Éditions Delcourt Star Wars En Direct Bragelonne.fr Edge Entertainment