Mace Windu
Présentation
 
Mace Windu était un Maître Jedi, expert dans le maniement du sabre, et membre éminent du Haut Conseil Jedi pendant les années qui précédèrent la Guerre des Clones.
De Padawan à Maître Jedi
 
Peu avant la Bataille de Naboo, Valorum dut une nouvelle fois faire appel à Mace, et il lui demanda d'envoyer deux Jedi afin de négocier avec la Fédération du Commerce. Mace envoya donc son ami Qui-Gon Jinn et son Padawan Obi-Wan Kenobi. Mais Jinn revint plus vite que prévu sur Coruscant, en ramenant avec lui un garçon qu'il pensait être l'Elu d'une antique prophétie, et la nouvelle du retour des Sith. Mace Windu testa alors le jeune Skywalker et vit que celui-ci était très puissant dans la Force. Mais le fait qu'il soit trop vieux et qu'il ait trop d'émotions en lui le décida à ne pas accepter l'apprentissage Anakin. Peu de temps après, Mace Windu fut très peiné par la mort de Jinn et se conforma à la décision du Conseil Jedi qui approuva la formation d'Anakin. Néanmoins les soupçons de Qui-Gon étaient fondés, les Sith étaient bien de retour.
Guerre des Clones
 

1. Bataille de Géonosis

Dix ans après les évènements de Naboo, lorsque le Comte Dooku réapparut en leader du mouvement Séparatiste, Mace croyait que la situation pouvait être négociée, car Dooku était un ancien Maître Jedi. Néanmoins, son jugement était troublé par le Coté Obscur qui commençait à s'étendre. Lorsque Obi-Wan Kenobi découvrit l'armée de clones sur Kamino puis fut arrêté sur Géonosis par Dooku, Mace consentit à envoyer un groupe de 200 Jedi, dont il fit partie, sur la planète rocheuse. Dooku, désormais devenu le Seigneur Sith Dark Tyranus, contre-attaqua avec ses droïdes de combat. Pendant la bataille, Mace fut alors confronté au chasseur de primes Jango Fett, qu'il décapita, s'attirant la haine de son 'fils' Boba Fett. Mais même s'il fut d'abord épargné par l'ancien Jedi, Windu refusa de se rendre et se prépara à mourir. Mais l'arrivée du Maitre Yoda aux commandes de l'armée de soldats clones mit fin au massacre des Jedi et fit débuter la grande Bataille de Géonosis, à laquelle Mace prit part. Il fut l'un des rares à en sortir indemne. 

Windu eut un grand rôle durant la Guerre des Clones. Sur tous les fronts, le maître Jedi fut autant sur le terrain, où ses talents de guerrier et de tacticien furent extrêmement précieux, qu’aux cotés de Yoda, supervisant les grands évènements et les grandes crises qui secouèrent la guerre. A ce titre, Windu eut notamment à s’occuper des attaques du Malveillant, de la capture de Dooku sur Florrum ou de la menace du virus de l'ombre bleue.

2. Mission sur Ryloth

Vers la fin de la première année de guerre, les Séparatistes envahirent Ryloth, pillant la planète et affamant ses habitants. Une contre-attaque de grande envergure fut donc lancée par la République et cette fois ci, Mace Windu partit sur le terrain. Il mena ses forces vers Lessu, capitale de Ryloth et quartier général du leader Séparatiste Wat Tambor. L’approche fut difficile, Lessu étant très bien défendue. Windu choisit alors de s’allier à Cham Syndulla, résistant Twi’lek, véritable symbole de la lutte pour la liberté parmi les siens. Mais avant cela, Mace dut user de tout son pouvoir de persuasion et de toute sa sagesse pour que Syndulla et Orn Free Ta, le sénateur de Ryloth, mettent de coté leurs différents.

Les efforts de Windu furent couronnés de succès et une alliance auparavant improbable vit ainsi le jour. Ensemble, ils se tournèrent alors vers Lessu. Mace démontra ainsi sa force de caractère, sachant d’instinct ce qui était bon, faisant les bons choix et montrant le chemin aux autres sans jamais imposer sa volonté. Ce fut entre autres ceci qui en fit l’un des maîtres Jedi les plus respectés et les plus puissants de sa génération. Mais, Mace était également un formidable guerrier et il le montra lors de l’attaque finale sur Lessu en prenant possession des commandes du seul pont permettant un accès à la ville. Avec un contrôle parfait de la Force, il repoussa les droïdes ennemis tout en protégeant ses soldats et put permettre aux restes de ces forces de pénétrer dans la ville. Cette dernière tomba très vite aux mains du général Jedi qui put capturer Tambor et mettre un fin au conflit sur Ryloth.

3. Vol de l'Holocron

Peu après, Windu joua un grand rôle dans la capture du chasseur de prime Cad Bane qui avait dérobé un holocron Jedi et le cristal Kyber contenant les noms de tous les nouveaux nés sensibles à la Force. Avec les maîtres Jedi Skywalker, Kenobi et Yoda, il put prédire les futurs mouvements de Bane et anticiper ses actions. Windu s’allia de nouveaux à ses confrères pour assurer un interrogatoire dur mais efficace qui finit de faire plier le chasseur de prime. Mace windu partit alors avec Obi-Wan Kenobi et Cad Bane sous bonne garde pour récupérer l’holocron malgré les protestations de Skywalker. Ce dernier désirait tenir le Chancelier Palpatine informé mais Windu et Kenobi choisirent de garder cette opération hors de sa juridiction, uniquement entre Jedi. 
Windu s’attendait bien sûr à ce que Bane les mène dans un piège mais malgré cela, le malicieux chasseur de prime les prit de cours. Arrivés dans sa station spatiale secrète, Bane activa ses mesures de sécurités. Windu et Kenobi purent les contourner et récupérer l’holocron mais Bane leur échappa à nouveau. Heureusement, de leur coté, Skywalker et Tano purent récupérer les enfants et mettre un terme à la menace.

4. Mission sur Malastare et Bête de Zillo

Plus tard dans le conflit, Windu se retrouva finalement sur un champ de bataille, affecté à la défense de Malastare. La planète, allié de la République, disposait de ressources précieuses pour l’approvisionnement de la Grande Armée. Elle fut donc la cible d’une attaque particulière puissance de la part des Séparatistes. Malgré la combativité de Windu, ces derniers repoussèrent l’armée clone dans ses retranchements et l’acculèrent à leur base principale. Palpatine et les dirigeants de Malastare acceptèrent alors de tester en grandeur nature leur nouvelle arme : la bombe à électro-protons. Cette dernière, très efficace contre les droïdes mais inoffensive contre les organismes vivants, ne reçut pas l’approbation de Windu. Il avança, sans recevoir d’appui, l’idée d’autres options mais la situation était trop préoccupante pour Palpatine qui ne tint pas compte de l’opinion du maître Jedi.   

Peut être était ce un pressentiment, une vision de l’avenir, mais effectivement l’utilisation de la bombe se solda par l’apparition d’un problème de taille : la bête Zillo. L’armée Séparatiste avait bien été anéantie, mais la force de la bombe réveilla un monstre gigantesque endormi dans le sous sol de la planète. Windu y échappa de justesse et, dans la panique, organisa l’armée républicaine pendant que Skywalker faisait « diversion ». Mace se heurta ensuite à Nakha Urus, régent du Conseil de Malastare dont les croyances poussait à tuer la bête Zillo. Le maître Jedi tenta de raisonner Urus, avançant qu’elle était la dernière de son espèce, et qu’elle ne faisait que se défendre. Il appliquait ainsi pleinement le code Jedi même si en l’occurrence il s’agissait d’un monstre gigantesque. Mais Nakha Urus ne voulut rien entendre et menaca de faire capoter le projet d’alliance si la République ne l’aidait pas à tuer le monstre.   

Windu tenta alors de faire pression sur Palpatine pour faire évacuer la bête. Mais ce dernier fut convaincu par le Docteur Boll et Anakin Skywalker qui préconisait de l’étourdir pour faire croire à sa mort, puis de l’emmener pour être étudié. Même si ce plan semblait aller dans le sens de la volonté de Mace Windu, le traitement de la bête Zillo par Palpatine et son étude scientifique à venir troublait le maître Jedi. Il fut même choqué lorsqu’il vit la manière dont Nakha Urus voulait en finir avec cette dernière, lui déversant cruellement dessus le carburant de Malastare auquel la bête était particulièrement sensible. Il s’opposa fermement à Urus, presque à en venir au combat, au moment où le Zillo parvint à échapper au contrôle des Dug et à attaquer. Heureusement, Anakin Skywalker avait mis au point un plan qui fonctionna et, utilisant la puissance de feu de leur artillerie, ils purent mettre la bête hors d’état de nuire.   

Hélas, le maître Jedi ne fut pas encore au bout de ses émotions car il apprit de la bouche de Palpatine peu après que le terrible monstre serait rapatrié sur Coruscant même afin d’être étudié. Une fois sur place, le prudent Maître Jedi avertit une nouvelle fois le Chancelier sur les dangers d’un tel monstre sur une planète aussi peuplée mais ce dernier, trop excité par la bête, ne l’écouta pas, une fois de plus. Faute d’avoir réussi avec Palpatine, Windu mit la pression sur le docteur Boll qui fut chargée d’étudier la bête Zillo en lui demandant fermement qu’elle soit bien traitée. Était-ce une nouvelle prémonition, ou l’excitation étrange de Palpatine pour le monstre, mais Windu ne put quitter le spectacle de l’arrivée du monstre sur la planète avant un long moment. La suite lui donna raison hélas, le monstre put s’échapper et sema la destruction sur Coruscant, s’en prenant même au Chancelier. Il fallu l’intervention de plusieurs des Jedi les plus puissants, ainsi que d’une flotille de canonnières pour finalement en venir à bout.
Fin de la Guerre et Chute du héros
 

1. La Revanche de Boba Fett

Peu après la crise de la bête Zillo, Windu se retrouva sur une mission enfin calme, loin du conflit : établir le contact entre son croiseur Endurance et une frégate républicaine. Hélas, Windu ne profita pas de cette occasion de récupérer et de faire le point. Traqué par Boba Fett, il échappa ainsi de justesse à un attentat perpétré par le jeune garçon qui cherchait à se venger de l’assassinat de son père. Néanmoins, Windu ne connut tout d’abord pas l’auteur de cette tentative de meurtre. A peine eut-il le temps d’organiser des recherches que le croiseur fut saboté et alla s’écraser sur Vanqor peu après que la quasi-intégralité de l’équipage eut pu s’échapper. Accompagné par Anakin Skywalker, Windu se rendit peu après sur Vanqor à la recherche de survivants, notamment l’amiral Killian.

À plusieurs reprises Windu fit remarquer à son estimé collègue qu’il donnait trop de crédit à son droïde mais Skywalker prit ses remarques avec philosophie. Au cours de leur exploration, Windu et Skywalker découvrirent de nombreux clones exécutés après le crash, ce qui leur fit penser que l’assassin était encore en activité. Ils trouvèrent même un casque mandalorien, laissé là bien en vue. Windu fit le rapprochement trop tard avec l’étrange cadet clone qu’il avait croisé peu avant l’attentat. Anakin se saisit du casque au moment où Windu comprit qu’il s’agissait de Boba Fett. Le dispositif explosa alors, entraînant l’effondrement d’un partie de la carlingue du croiseur, piégeant les maîtres Jedi. Windu se réveilla peu après, aux cotés de Skywalker. Après un petit tour de la situation, Anakin voulut le rassurer en lui annonçant qu’il avait envoyé R2-D2 chercher de l’aide. Ceci laissa Windu sceptique, craignant un nouvel excès de confiance de Skywalker dans son droïde. Néanmoins, le maître Jedi dut reconnaître la valeur du droïde lorsque ce dernier finit par revenir avec Ahsoka Tano et Plo Koon. Blessé mais juste, Windu félicita chaleureusement le brave petit R2-D2 devant un Skywalker médusé. 

Néanmoins, la situation ne semblait pas perturber Mace qui affirma à Skywalker ne pas vouloir réagir à la traque lancée par Boba Fett. Cela dit, ils reçurent un message de Fett et Aurra Sing qui menaçaient leurs otages, l’amiral Killian et deux soldats clones. Pour montrer leur détermination, Sing abattit même un soldat clone après que le jeune Boba eut refusé, ce qui ne passa pas inaperçu auprès de Mace. Les blessures étaient trop lourdes et Mace ne put partir à la recherche de Boba. Plo Koon et la padawan Ahsoka Tano s’en chargèrent et revinrent rapidement de Floruum avec le jeune garçon capturé. Le face à face eut enfin lieu et même si Boba avoua avoir commis des actes répréhensibles, il cracha au visage de Windu qu’il ne pourrait jamais le pardonner. Ce dernier répliqua qu’il n’avait pas le choix, le ton était froid mais sans doute était ce pour tenter de faire comprendre au jeune homme que c’était pourtant le meilleur choix à faire.

2. La menace Savage Opress

Peu de temps après, une nouvelle menace vit le jour : Savage Opress. Après que Dooku eut reçu l'ordre de tuer Asajj Ventress (ce qu'il ne réussit pas à faire), le Comte chercha un nouvel apprenti et il le trouva auprès des Soeurs de la Nuit. Le Conseil Jedi entendit parler de cette menace après le massacre d'un maître Jedi, Maître Halsey, et de son padawan Knox, survenu sur Devaron. En effet, les tués ne portaient pas de trace de blaster appartenant aux droïdes. Les images de surveillance montrèrent un Zabrak originaire de Dathomir, mais Obi-Wan Kenobi était sûr de lui : ce n'était pas Dark Maul, qu'il avait tué quelques années auparavant sur Naboo. Le conseil ordonna à Obi-Wan de trouver ce mystérieux inconnu et d'élucider le mystère.

Par la suite, Mace Windu apprit que Dark Maul était vivant, et qu'il s'était allié à son frère Savage Opress. Il vit le message de Dark Maul au temple Jedi, dans lequel on le voyait tuer des villageois de Raydonia. Le Sith attira Obi-Wan en lui annonçant qu'il voulait prendre sa revanche en duel. Mace Windu désira envoyer quelques troupes pour accompagner Obi-Wan et capturer Maul, mais Yoda s'y opposa, soutenant qu'Obi-Wan devait finir ce qu'il avait commencer 12 ans plus tôt.

3. Appel à l'aide d'Onderon

Quelques temps plus tard, le Conseil Jedi reçut l'appel à l'aide de Lux Bonteri et Saw Gerrera, lorsqu'Onderon fut prise par les Séparatistes et gouvernée par Sanjay Rash, un ennemi de la République. Ils demandèrent des renforts de la République, mais le Conseil ne put accepter cette demande du fait qu'Onderon était restée neutre dans ce conflit. Yoda, insistant sur le fait que les Jedi devaient arrêter ceux qui répandaient la terreur, accepta, avec le soutien du conseil, d'envoyer Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker, Ahsoka Tano et Rex afin d'entraîner, former et conseiller les Rebelles dans leur combat. Quelques jours plus tard, les Séparatistes furent chassés et Onderon libérée.
 

4. Mission de la D-Squad

Quelques temps plus tard, Mace Windu rassembla un groupe de droïdes astromécanos composé de R2-D2, M5-BZ, U9-C4, QT-KT et du robot WAC-47 afin de voler un module de cryptage séparatiste qui permettrait à la République de découvrir des informations vitales pour la suite de la guerre. Une fois l’équipe complète et nommée « la D-Squad », Windu s’occupa du briefing des cyborgs, puis laissa la place au colonel Meebur Gascon qui devait diriger l’opération afin que ce dernier explique plus en détails le déroulement de la mission.

Par la suite, Mace partit pour Carida où devait se dérouler en orbite sur une base spatiale, la Conférence Stratégique de la République. Alors que la réunion allait commencer, un croiseur républicain de classe Venator sortit de l’hyperespace. Ce vaisseau avait été piégé et piloté par l’armée de Dooku afin qu’il aille exploser sur le lieu de la Conférence. Heureusement, la D-Squad, qui avait récupéré le module et qui s’était retrouvé à bord du véhicule rempli d’explosifs après de nombreuses mésaventures, parvint à empêcher la destruction de la base. Mace Windu fut ainsi sain et sauf et la réunion put avoir lieu. 

5. Attentat au Temple Jedi

Peu de temps après, lorsqu’un inconnu fit exploser une partie du Temple jedi, Mace Windu fut désigné pour inspecter la scène du crime. Le Conseil Jedi, qui avait examiné les possibilités quant à l’auteur de ce crime, en était venu à penser qu’il s’agissait d’un Jedi ayant sombré du Côté Obscur. C’est ce dernier qui aurait été à l’origine de cet acte. Finalement, Windu chargea Anakin et Ahsoka de mener l’enquête et d’offrir une vision impartiale de ces évènements. Les deux jedi appréhendèrent rapidement Letta Turmond, personnage qui avait manifesté ses pensées anti-Jedi et dont le mari avait travaillé au Temple Jedi avant l’attentat. Cela faisait d’elle une suspecte idéale. Les funérailles des jedi décédés lors de l’explosion eurent lieu par la suite et Mace y assista. 

Suite à ces évènements, Letta, désormais en prison demanda à s’entretenir seule avec Ahsoka. Mais la rencontre ne se déroula pas comme prévue et le Conseil fut étonné d’apprendre l’assassinat de la suspecte dans sa cellule en présence de la padawan. De plus, Turmond fut tuée par un étranglement de Force. Ahsoka Tano fut accusée du meurtre. Bien que cette dernière ne cessait de clamer son innocence, elle s’évada et se réfugia dans les bas-fonds mal famés de Coruscant.

Le Conseil Jedi tint ensuite une réunion afin de trouver la solution pour capturer l’apprentie fugitive. Tous les membres estimaient alors qu’elle était coupable. Seuls Anakin Skywalker et Plo Koon n’étaient pas d’accord. Ces deux derniers furent désignés pour trouver la Togruta en fuite. Finalement, ils parvinrent à la capturer et à la ramener à la surface en attendant le procès.

6. Le Procès d’Ahsoka Tano

Le Conseil décida de convoquer Ahsoka et son maître  dans la Chambre du Jugement. Là les maîtres Mace Windu, Yoda, Ki-Adi Mundi, Obi-Wan Kenobi et Plo Koon prirent place et écoutèrent la défense d’Ahsoka. Celle-ci répéta qu’elle était innocente malgré son alliance avec Asajj Ventress, ancienne bras droit de Dooku et désormais chasseuse de primes, lors de sa fuite. Windu resta sur ses positions, son jugement ayant été arrêté avant même le début de la réunion. Au final, il annonça qu’Ahsoka Tano devait être bannie de l’Ordre des jedi et qu’elle allait être laissée aux mains du Sénat Galactique afin d’être condamnée pour l’affaire criminelle précitée. Peu de temps après, ce procès eut lieu et fut présidé par le Chancelier Palpatine. Mace Windu fut présent dans la salle à ce moment là en tant que spectateur. Cependant, Anakin n’avait pas abandonné l’enquête et parvint à temps afin de faire éclater la vérité : la véritable coupable était la jedi Barriss Offee. Cette dernière avoua être à l’origine des derniers faits et avoir piégé Ahsoka afin que ce soit elle qui soit accusée à sa place. Les maîtres jedi durent alors présenter leurs excuses à la padawan d’Anakin. Ils la félicitèrent pour sa détermination et le courage dont elle a avait fait preuve au cours des derniers évènements.  Mace Windu affirma que ces épreuves n’avaient été qu’un test venu de la volonté de la Force pour la mettre à l’épreuve. Au final, ils lui offrirent la possibilité de réintégrer l’Ordre non plus en tant que padawan mais en tant que chevalier jedi. Cependant, Ahsoka refusa, n’ayant plus confiance en ces mentors et préféra quitter définitivement l’Ordre Jedi, sous le regard attristé d’Anakin.

7. Duo avec Jar Jar

Durant les semaines qui suivirent le procès d’Ahsoka, la reine Julia de Bardotta appela à l’aide le Sénat Galactique. En effet, depuis peu, des maîtres Dagoyens disparaissaient mystérieusement. Cette dernière souhaitait s’entretenir seulement avec Jar Jar Binks. Cependant, Mace Windu fut dépêché par le Conseil Jedi afin d’accompagner le Gungan, malgré la méfiance du peuple pour les chevaliers Jedi. Les Dagoyens étaient des êtres très sensibles à la Force, mais n’étaient ni Jedi ni Sith. Une fois sur place, la souveraine, très mécontente de la présence d’un Jedi, révéla que la disparition des maîtres Dagoyens annonçait une vieille prophétie. Tandis que Binks et Julia s’entretenaient seuls, étant très proches et se connaissant depuis longtemps, Windu informa Yoda des derniers faits. Les deux gardiens de la paix sentirent alors un déséquilibre de la Force lié au Côté Obscur. Mace confia un communicateur au représentant de Naboo. C’est alors que Jar Jar découvrit que la reine avait disparu à son tour.

L’heure était grave ! Un conseil fut convoqué et révéla que si la reine n’était pas ramenée dans trois rotations, les ténèbres s’empareraient de ce monde. Jar Jar et Mace se rendirent alors dans un ancien sanctuaire maudit appartenant au clan Frangawl. Cependant, Binks fut rapidement enlevé par un étrange être maléfique. Le personnage originaire de Naboo fut enfermé dans une cage et se retrouva alors avec les maîtres Dagoyens. Il assista alors à une étrange cérémonie ; le maître du clan Frangawl capturait la Force (sous forme d’essence) présente en chaque maître Dagoyen pour canaliser cette énergie dans une sphère.  Le jedi retrouva son compagnon grâce à ses pouvoirs et le combat commença entre Windu et les sorciers, tandis que Binks tentait de sauver Julia, victime elle aussi du rituel. Hélas, le chef parvint à prendre la fuite avec la reine et la sphère à bord d’un vaisseau. Les deux émissaires républicains suivirent la trace des sorciers. Arrivés sur une planète, les membres du clan s’attelèrent à conduire la reine et la sphère à la Grande Mère. Mais le Jedi et le Gungan retrouvèrent leur trace au marché de la ville. Une course poursuite fut engagée mais les fugitifs s’enfoncèrent dans l’étendue désertique grâce à des speeders, laissant les deux compagnons face à deux gundarks. Windu se retrouva sans sabre laser à cause d'une nouvelle maladresse de Binks. Mais ce dernier parvint à se rattraper et vainquit celui qui avait dressé les créatures et volé l’arme de Windu. Binks rattrapa le sabre laser avec sa langue et le rendit à son propriétaire qui se débarrassa rapidement des monstres.

Par la suite, le duo acheta des montures et partit sur la piste des sorciers. Durant ce temps, le clan retrouva la Mère Talzin et avait attaché la reine Julia sur l’autel de sacrifice. La Dathomirienne souhaitait aspirer les essences contenues dans la boule et devenir plus puissante. Une machine avait été installée pour capter l’énergie de la reine à l’alignement des lentilles afin d’achever le rituel. Une fois arrivés, les deux républicains durent faire face à des guerriers de pierres activés malencontreusement (une fois de plus) par Jar Jar. Les monstres de pierres furent finalement vaincus et le duo débarqua sur l’autel.  Windu affronta alors Talzin qui avait fait apparaître une lame magique de couleur verte. Le gungan put libérer la souveraine du peuple bardottan et renversa le globe contenant toutes les énergies qui furent libérés dans une immense explosion. Talzin disparu et la reine remercia ses sauveurs, y compris le jedi Mace Windu. Ce duo improbable avait finalement réussi à mener à bien sa mission...

8. Le cas Yoda

Peu après, alors que les membres du conseil Jedi débattaient quant au rôle que jouait Dooku dans cette guerre sans fin, Mace Windu ne put que remarquer le fait que Yoda n’allait pas bien. En effet, le vieux Jedi avait entendu la voix d’un ancien compagnon, le Jedi Qui-Gon Jinn et était totalement désorienté. Windu décida d’aider Yoda ; aidé par les autres maîtres qui siégeaient, ils entrèrent en méditation avec de tenter de communiquer avec le Jedi défunt. Mais rien ne se produisit. Windu, inquiet par le comportement de Yoda demanda à ce que des tests médicaux soient pratiqués afin de vérifier son état de santé. Mais Yoda, au cours d’un examen entendit à nouveau Qui-Gon lui recommandant d’aller sur la planète lointaine Dagobah afin de découvrir certains secrets de la Force. Yoda, aidé par Anakin Skywalker s’échappa du centre médical. Windu arriva trop tard et ne put que regarder le vaisseau du petit homme vert s’envoler et partir au loin.

9. L'obscurité grandit

Cependant, la guerre avait atteint, en plus des différents mondes touchés par le conflit, le Sénat lui-même. Mace Windu devenait de plus en plus inquiet et commença à avoir des doutes quant aux motivations de Palpatine qui ne voulait pas déposer ses pleins pouvoirs et semblait se transformer en dictateur. D’ailleurs, lorsque Palpatine demanda qu’Anakin siège au Conseil, ce qui surprit les autres membres, Windu accepta ; par contre, Anakin se vit interdire le titre de Maître. Le Conseil décida qu’ils avaient désormais besoin que l’un des leurs espionne Palpatine afin de découvrir ce qu’il faisait. Anakin fut tout naturellement désigné pour remplir ce rôle. Mais Mace, qui n’avait pas confiance en Palpatine et Anakin, avait des doutes quant au bien fondé de la mission. Quelques temps après, le commandant Cody envoya un message aux Jedi disant qu’Obi-Wan et lui avaient débuté leur attaque sur Utapau pour stopper Grievous une bonne fois pour toutes. Mace chargea Skywalker d’annoncer la nouvelle au chancelier et d’étudier la réaction de ce dernier pour savoir ses intentions réelles. Malgré la bonne nouvelle, Windu demeurait inquiet. Pour lui, le côté obscur enveloppait Palpatine et il la sensation d’un complot contre les Jedi grandissait.

10. Duel final et mort

L’annonce de la  victoire d’Obi-Wan sur Grievous atteignit rapidement Coruscant et Windu décida qu’il était grand temps que le chancelier renonce à ses pouvoirs. À ce moment-là, Anakin revint totalement perdu, ne sachant plus quoi penser de Palpatine. Ce dernier confirma à Mace Windu sa crainte : le dirigeant républicain était en réalité le seigneur Sith Dark Sidious. Windu ordonna à Skywalker de l’attendre dans la salle du Conseil et partit en compagnie des Jedi Kit Fisto, Agen Kolar et Saese Tiin pour arrêter le Sith. Le groupe de maîtres entra dans le bureau et annonça que le chancelier était en état d’arrestation. Mais le Seigneur Noir n’était pas prêt à se rendre. Le duel fut engagé et les trois Jedi qui accompagnaient Mace ne furent pas de taille à lutter face au Sith et furent exécutés en quelques secondes. Le combat gagna d’intensité entre Windu et Sidious.

Les combattants se déplacèrent dans son bureau principal. L’affrontement fut d’une rare violence et la baie vitrée fut brisée par les lames des adversaires. Le Sith fut finalement désarmé. Anakin Skywalker arriva à ce moment, ayant désobéi aux ordres du maître Jedi. Sidious était acculé au mur et commença à lancer des éclairs de force. Maître Windu renvoya alors la foudre bleutée avec son sabre laser, causant d’affreuses blessures à Palpatine. Ce dernier, à l’apparence faible, implora le secours d’Anakin. Skywalker tenta d’arrêter Windu. Ce dernier, dont l’attention était centrée sur le dirigeant de la République n’avait pas prévu l’intervention d’Anakin et comprit que le point de rupture dans cette histoire n’était pas Sidious, mais bien Anakin qui avait déjà sombré du Côté Obscur. Mace Windu leva son sabre laser vers l’ancien apprenti d’Obi-Wan qui lui trancha la main. Palpatine profita de cet instant pour déchainer sa haine sur le maître jedi, foudroya sur le champ le maître du Vaapad et l’envoya au travers de la vitre. Le vénérable jedi, après des années de services pour la République devint alors l’une des premières victimes de la purge Jedi orchestrée par Dark Sidious.

 

Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de la Prélogie   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 20/07/2014
Rédacteur(s) : Darth Vile
Mise en page : Ares
Mise(s) à jour : TheSandman, 7esk, DarkStratis

Sources

• Ancien DF de Darth Vile
• The Clone Wars

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Mace Windu. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum des pigistes ! ;)

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité