StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Yoda
Sommaire
 
Proverbe
 
'La taille importe peu' était un adage qu'aimait à répéter Yoda et qui convenait parfaitement à sa personne, lui qui, malgré son petit gabarit, fut l'un des plus puissants Maître Jedi de l'histoire galactique.
Avènement de l’Empire, la montée du côté obscur
 

1. Aventure dans le système de Vagadarr

33 ans avant la bataille de Yavin, Yoda était chargé, avec Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi de trouver des enfants sensibles à la Force. Leur quête les mena sur une planète reculée où ils devaient trouver Lo, un jeune garçon pour le ramener au Temple Jedi. A leur arrivée, ils découvrirent que l’enfant avait été fait prisonnier par des pirates. Yoda décida d’aller lui porter secours… Seul ! D’ailleurs, les mercenaires sous estimèrent le petit Jedi et furent vite défaits. Ainsi, Yoda sauva Lo et le confia à Qui-Gon et Obi-Wan…

Quand à lui, il se rendit dans le système de Vagadarr où il avait senti une présence étrange. A son arrivée sur la planète, qu’elle ne fut pas sa surprise en découvrant une tribu de guerriers constituée uniquement d’enfants. Ces derniers se faisaient appeler les Bourbeux. Ils avaient perdu une guerre contre les Rocheux afin de s’approprier une montagne sacrée. Désormais, ils vivaient isolés. Quand à leurs parents, ils avaient disparus au cœur de cette montagne. Voyant en Yoda leur sauveur, ils le menèrent à l’entrée du territoire des Rocheux. Hélas, le Jedi n’eut pas le temps de faire un pas qu’il fut capturé par les habitants de la montagne. Ces derniers, ennemis des Bourbeux, décidèrent d’envoyer Yoda dans le cœur de la montagne. C’était là qu’ils envoyaient les traîtres et leurs opposants. Et d’’après leurs légendes, la montagne était vivante !

Le vieux Jedi erra plusieurs jours dans les sombres cavernes et finit par faire la connaissance de Garro, un Rocheux qui avait été trahi par les siens et enfermé. Yoda, qui avait comprit que la source de la mystérieuse énergie qui l’avait attiré sur ce monde était en réalité la montagne, demanda à Garro de lui enseigner ce pouvoir. Les habitants l’appelaient en effet« stonepower ». Finalement, le trio finit par comprendre que la montagne était réellement en vie ! Ils réussirent à s’échapper de justesse : déjà, un géant de pierre, un des derniers membres de l’espèce qui avait jadis peuplé ce monde se réveillait. A lui seul, Yoda réussit à terrasser ce redoutable ennemi. La taille importe peu, et une fois encore, le petit Jedi en fit la démonstration ! Suite à ces révélations, les Bourbeux et Rocheux cessèrent leur guerre et leurs parents, prisonniers de la montagne fut libres. Yoda quitta alors ce système. Il raconta son étrange aventure au jeune Obi-Wan Kenobi qui l’écrira plus tard dans son journal personnel durant son exil sur Tatooine…

2. La rencontre avec Anakin Skywalker

Quelques mois plus tard, après avoir décidé en accord avec le reste du Conseil de soutenir secrètement un Chancelier Valorum accablé par les rumeurs de corruption, Yoda vit le retour prématuré du Maître Qui-Gon Jinn et de son apprenti Obi-Wan Kenobi, alors qu'ils avaient été envoyés en orbite de Naboo pour faire lever le blocus exercé par la Fédération du Commerce. Le Maître Jedi fut alors étonné d'apprendre que l'organisation commerciale était depuis le début déterminée à envahir Naboo, et, plus que tout, que les Seigneurs Sith étaient réapparus alors que tous les croyaient morts depuis près d'un millénaire.  
 
Yoda et ses pairs durent également composer avec le fait que Jinn avait ramené un petit garçon avec lui, Anakin Skywalker. Qui-Gon le croyant l'Elu d'une ancienne prophétie, celui qui ramènerait l'équilibre dans la Force. Suspicieux, l'aîné du Conseil accepta alors de tester le natif de Tatooine, et lui posa des questions sur ce qu'il éprouvait, lui apprenant du coup que les sentiments les plus naturels pouvaient mener au Côté Obscur.   

titre img

Finalement, lorsque Qui-Gon revint devant le Conseil, Mace Windu lui annonça que son protégé n'allait pas être formé, une décision qu'approuvait Yoda. Pourtant, tous durent revoir leur décision quand Qui-Gon Jinn périt quelques jours plus tard sous les coups de Dark Maul, lui-même tué par Obi-Wan Kenobi.   

Venu sur Naboo pour la crémation du Jedi, Yoda annonça alors à Kenobi, devenu Chevalier, que les membres du Conseil acceptaient la dernière requête de Qui-Gon et qu'ils lui confiaient la formation de Skywalker, et ce malgré sa désapprobation.

3. Le cas Skywalker

Trois ans après la bataille de Naboo, Anakin Skywalker annonça à Obi-Wan Kenobi qu'il souhaitait quitter l'Ordre Jedi pour suivre sa route, seul, à travers la galaxie. Cependant, le jeune Jedi n'avait pas totalement fermé la porte à l'Ordre Jedi et avoua à Obi-Wan qu'il pensait revenir par la suite, afin de terminer son entraînement. Son maître, Obi-Wan Kenobi, alla à la rencontre de Yoda afin de chercher conseil. Le Jedi avoua à Yoda ne pas savoir où il avait échoué lors de son enseignement et qu'il n'était pas prêt et trop jeune pour partir. Yoda rassura le Jedi en lui disant que le chemin du jeune Anakin avait été parsemé d'embûches avant d'arriver jusqu'à eux. Il proposa alors à Obi-Wan de se rendre sur Carnelion IV suite à un appel de détresse reçu par les Jedi. Enfin, Obi-Wan avoua à Yoda que si Anakin souhaitait quitter l'Ordre Jedi après cette mission, il le quitterait lui aussi afin de terminer son entraînement en dehors du temple, comme il l'avait promis à Qui-Gon Jinn. Cependant, Yoda indiqua à Obi-Wan que le Conseil Jedi désapprouverait, lui indiquant que l'entraînement Jedi devait se dérouler uniquement au sein de l'Ordre, et non hors de celui-ci. Mais rien de tout cela ne se produisit puisqu'à la fin de la mission sur Carnelion IV, Anakin changea d'avis et décida de poursuivre son entraînement au sein de l'Ordre Jedi.
Avènement de l’Empire, la Guerre des Clones
 

1. Bataille de Géonosis

Yoda n'arriva malheureusement pas à temps pour empêcher le combat opposant les droïdes de combat Séparatistes aux deux cents Jedi que Mace Windu avait emmenés avec lui sur Géonosis. La majeure partie des Jedi fut tuée sous les yeux du Comte Dooku, qui se révéla effectivement être le leader de la Confédération des Systèmes Indépendants.

Parvenant toutefois à sauver le petit groupe de survivants, dont faisaient partie entre autres Windu, Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker, Yoda se lança ensuite dans la bataille, obtenant par la même occasion le grade de Général. Pourtant, même si les clones commençaient à mettre en déroute les ennemis de la République, Yoda sut que la Force l'appelait ailleurs. C'est ainsi qu'il arriva à temps pour empêcher Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker de se faire tuer par Dooku, qui était devenu le Seigneur Sith Dark Tyranus, apprenti de Dark Sidious.

Dans un premier temps, les deux anciens amis s'affrontèrent alors en mettant à l'épreuve leur extraordinaire maîtrise de la Force, mais ils passèrent vite à un frénétique duel au sabre laser, que Yoda était sur le point de remporter. La nature désormais maléfique du Comte Dooku le poussa cependant à mettre en danger Kenobi et Skywalker pour pouvoir fuir, et le Jedi dut donc laisser s'échapper le Sith pour sauver ses deux confrères.

De retour sur Coruscant, Yoda exprima finalement sa tristesse en répondant à un Obi-Wan Kenobi naïf que la victoire sur Géonosis n'en était pas une, et que la Guerre des Clones venait de débuter.

2. Un Nouveau Rôle

À son grand désespoir, ce conflit galactique fit éprouver à Yoda les limites de l'Ordre. C'est ainsi qu'après avoir été forcés de prendre le commandement des clones sur les champs de bataille, lui et le reste du Conseil durent faire face, trois mois après la Bataille de Géonosis, à un début de dissidence dans leurs rangs, même si Mace Windu régla en partie le problème.   

Néanmoins, Yoda assuma très vite ses responsabilités dans le conflit. Depuis le Temple Jedi, et souvent épaulé par Mace Windu, il géra la plupart des situations importantes et dangereuses issues de cette guerre. Ses conseils et sa sagesse furent particulièrement précieux pour la multitude de chevaliers Jedi disséminés sur autant de champs de bataille et dont la nouvelle fonction de général était souvent un poids difficile à porter.   

Ce fut notamment lui qui envoya la jeune Padawan Ahsoka Tano auprès d’Anakin Skywalker, lui forçant un peu la main pour qu’il prenne un apprenti. Yoda supervisa ainsi la libération de Rotta, le fils de Jabba le Hutt, ainsi que la crise du Malveillant ou encore la capture de Nute Gunray au cours de laquelle le maître Jedi fut particulièrement touché par la trahison du capitaine de la garde sénatoriale Argyus.   

C’est également son autorisation qui valut à Obi-Wan Kenobi de partir pour la planète Zigoola avec le Sénateur Bail Organa afin d’y dénicher un artéfact Sith.

3. Embuscade

Au cours de la même période, au début de la guerre, Yoda dut s’acquitter lui-même d’une mission délicate. Le roi de Toydaria, Katuunko, sentant que sa planète devrait faire un choix entre République et Séparatistes, demanda une rencontre avec maître Yoda en personne. Ce dernier, enclin par nature au contact et au dialogue, accepta avec plaisir. Le rendez vous fut prit sur Rugosa, une lune neutre du système de Toydaria. Malheureusement, dés la sortie de l’hyperespace de sa navette, Yoda et son escorte furent prit sous le feu de frégates ennemies. Ceci ne paniqua pas le maître Jedi qui avait connu des situations bien pires.   
 
Avec le calme et la détermination qui le caractérisait, il décida de rejoindre Rugosa à bords d’une capsule de sauvetage, même sous le feu des séparatistes. Il parvint à contacter Katuunko et se retrouva malgré lui face à un défi de taille. Assajj Ventress, représentant le Comte Dooku proposa un marché à Katuunko, si elle parvient à capturer Yoda, il considérera une alliance avec les séparatistes, sinon il pourra envisager de rejoindre la République. Katuunko refusa de prime abords, n’acceptant pas l’intrusion forcée des séparatistes dans sa négociation avec la République. Mais, avec une confiance en soi débordante, Yoda accepta le défi de Ventress.    

    

Ce fut une expérience particulière et très enrichissante pour Rys, Jeck et Thire, les soldats clones qui accompagnaient Yoda. Même traqués, ce dernier se permit d’admirer les paysages de Rugosa et de distiller sa sagesse aux clones par de petites phrases mystérieuses. Vu de ces derniers, il leur semblait que la situation amusait beaucoup le maître Jedi. Cela dit, ils purent également être les témoins des exceptionnelles capacités de combat de Yoda ainsi que de sa maîtrise de la Force.    

Grâce à lui, ils purent mettre hors d’état de nuire les contingents avancés de droïdes envoyés par Ventress. Entre deux affrontements, Yoda prit également le temps d’expliquer aux soldats, avec une certaine tendresse, que malgré leur physique, ils étaient tous différents au regard de la Force. Le Maître Jedi insista sur leur individualité, donnant à chacun de précieux conseils personnalisés. Ceci redonna vigueur et courage à Rys, Jeck et Thire qui repartirent au combat aux cotés de Yoda.  
  
Ce dernier les impressionna encore grandement en arrêtant à lui tout seul une colonne de droïdes séparatistes composés de B1, B2 et même de chars. Il laissa les clones en retrait tout en leur disant simplement qu’ils sauraient quand l’aider. Cette confiance que le maître Jedi leur portait, et peut être son enseignement précédent, firent effet. Ils arrivèrent en soutien au moment où Yoda devait affronter de face une dizaine de droïdekas et parvinrent à les éliminer tous.    

Enfin ils arrivèrent devant le Roi Kattunko. Ce dernier était d’ailleurs sous la menace mortelle de Ventress mais Yoda intervint à temps pour repousser la jeune Sith et sauver la vie du roi. Cette dernière ne se laissa pas impressionner et voulu affronter le vieux maître mais ce dernier la ridiculisa en quelques secondes, faisant étalage de sa maîtrise de la Force. L’apprentie de Dooku choisit alors la fuite finissant de convaincre Katuunko de repousser l’offre des Séparatistes. Yoda fut alors heureux d’entendre que ce dernier avait décidé sans de s’allier avec la République.

4. Gestion des Conflits

Par la suite, Yoda reprit son rôle de supervision du conflit, gérant au mieux les crises qui se multipliaient de plus en plus aux quatre coins de la galaxie, la capture du Comte Dooku par le pirate Hondo Ohnaka avant que ce dernier ne puisse s’échapper, le cas du virus « ombre bleue » sur Naboo ou encore la campagne de libération de Ryloth.

5. Les Enfants de la Force

Ceci laissa très peu de temps au maître Jedi qui ne montrait néanmoins aucun signe de fatigue ou de faiblesse. Peu après la défaite sur Felucia, il fut le seul à sentir de légère perturbation dans la Force alors qu’il arpentait le temple Jedi. Cette sensation se confirma et lui donna raison, le chasseur de prime Cad Bane s’était infiltré dans le temple et put dérober un holocron. Ce dernier put néanmoins s’échapper malgré la réaction des Jedi et put également avoir accès grâce à l’holocron aux données du cristal Kyber, révélant la localisation d’enfants sensibles à la Force, le futur de l’Ordre Jedi. Yoda s’associa alors à Mace Windu, Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker pour tenter de trouver par la Force quel serait le prochain geste de Bane. Ils entrèrent dans une profonde transe au cours de laquelle Yoda put visualiser les deux prochaines cibles de Bane, un enfant sur Rodia, et un autre sur Naboo. Ces visions s’avérèrent exactes et permirent la capture de Bane.

6. L'Espionne Amidala

Mais ce conflit restait une guerre, et par définition, c’était une période particulière. Ainsi même Yoda dut parfois appliquer des méthodes peu conventionnelles contre les Séparatistes. Il fut de ceux au sein du Conseil Jedi qui demandèrent, ordonnèrent presque, à la sénatrice Amidala de reprendre contact avec un ancien ami, le sénateur Rush Clovis, représentant de Scipio et surtout délégué pour le compte du Clan Bancaire Intergalactique.        

Ce dernier était fortement soupçonné de frayer avec les Séparatistes ce que confirma peu après la sénatrice Amidala. Le résultat était là mais la méthode plutôt inhabituelle pour le vénérable maître Jedi. Hélas en ces temps sombres, même Yoda appliquait parfois le bon vieux précepte de la fin justifie les moyens.

7. La bête de Zillo

Le maître Jedi continua son rôle d’éminence grise, participant de Coruscant à la guerre jusqu’à ce que la bête Zillo rapportée de Malastare à la demande du chancelier Palpatine s’échappa de son laboratoire de contention. Le gigantesque monstre commença à semer le chaos sur la planète, à la recherche du chancelier.         

titre img

Yoda retrouva donc une nouvelle fois l’action sur le terrain en prenant les choses en main. Il s’attaqua directement à la bête avec l’aide d’Aayla Secura, gagnant suffisamment de temps aux forces républicaines pour arriver sur les lieux. Celles ci lâchèrent alors une arme chimique particulièrement dangereuse sur la bête et Yoda s’allia à ses confrères Jedi présents sur le site pour repousser le nuage chimique, protégeant les civils notamment Palpatine et la Sénatrice Amidala.

8. Relation avec les Wookies

Lorsqu’Ashoka se fit enlever sur Felucia, son Maître, Anakin Skywalker était très inquiet et la recherchait depuis le temple de Coruscant. La jeune Togruta fut relâchée sur Wasskah afin de servir de divertissement à des Trandoshans pour leurs parties de chasse. Elle y fit la rencontre de Chewbacca, un Wookie avec qui elle se lia d’amitié. Plus tard, des renforts Wookies arrivèrent pour les aider à se défaire du groupe d’esclavagistes Trandoshans. Les Wookies ramenèrent Ahsoka et les autres jeunes Jedi sur Coruscant. Ils furent notamment accueillit par Anakin et Yoda. Ce dernier remercia chaleureusement les Wookies avec lesquels il entretient de bonnes relations.

9. Le Conflit de Mon Calamari

Mais le sage Jedi reprit ensuite un des rôles les plus frustrant et difficile de la Guerre des Clones : gérer les batailles qui s'accumulaient depuis Coruscant, devant prendre de graves décisions ou être le témoin perpétuel de drames ou de victoires. Ce fut le cas lors de la guerre civile sur Mon Calamari qui suivit où les natifs Quarrens s'en prirent à leurs voisins Mon Calamari sous l'influence évidente du Comte Dooku. Cet affrontement à distance entre les deux leaders via batailles interposées prenaient ainsi une dimension de plus en plus galactique. Mais le malin maître Jedi avait plus d'un tour dans son sac et pouvait compter sur des alliés fidèles. Devant la terrible défaite qui se profilait sur Mon Calamari, il en appela aux voisins gungans pour venir en renfort du prince Lee Char. Pari réussit au delà de toutes espérances car le prince parvint même à réconcilier les deux peuples qui bannirent les droïdes de Dooku de la planète.

10. Tentative d'Enlèvement du Chancelier

A ce moment-là, la menace d'une tentative d'assassinat du chancelier Palpatine vint aux oreilles de Yoda qui convoqua immédiatement une session du Conseil Jedi. Ils mirent ainsi au point un plan que Yoda lui même qualifia de « chemin sombre ». Ils firent passer Obi-Wan Kenobi pour mort, même aux yeux d'Anakin Skywalker, et l'envoyèrent dans la prison où Moralo Eval, l'alien derrière la menace, se trouvait. Kenobi, grimé en Rako Hardeen, son propre assassin, devait établir le contact avec Eval et s'intégrer à son complot.            

Yoda et Windu ne purent qu'attendre ensuite, fébriles, et furent néanmoins contactés à plusieurs reprises par Kenobi. Des messages courts, souvent peu rassurants, qui ne firent pas disparaître l'inquiétude de Yoda. La suite lui donnera raison lorsqu'il apprendra que le Chancelier lui même avait autorisé Anakin Skywalker le puissant mais imprévisible Jedi à partir aux trousses d'Hardeen, sur les traces de son meilleur ami qu'il prenait pour son assassin !            

Heureusement ce dernier ne put attraper Hardeen et ses acolytes et de retour sur Coruscant le sage maître Jedi lui expliqua leur plan. Skywalker fut étonnement calme lors de ces révélations, avant tout inquiet pour Kenobi, mais Yoda ne doutait pas que le jeune et impétueux Jedi n'avait pas dû apprécier d'avoir été écarté de la sorte.            

Par la suite, Obi-Wan ne communiqua pas avec le Conseil pendant plusieurs jours, et alors que le Festival des Lumières de Naboo allait commencer, lors duquel l'attentat contre le Chancelier devait avoir lieu, les Jedi n'eurent d'autre choix que de se préparer en aveugle. Au cours d'une des réunions préparatoires, Anakin se montra une nouvelle fois impatient et colérique, ce qui inquiéta à nouveau Maître Yoda. La suite lui donna tort pour cette fois-là, car Anakin se montra brillant et stable et participa activement à l'échec de la tentative d'enlèvement de Palpatine par Dooku... pourtant, le jeune Jedi était de moins en moins satisfait de la manière dont il était traité.

11. Le Retour de Dark Maul

Après le massacre opéré sur Raydonia, Dark Maul attira l'attention du Conseil Jedi. En effet, il voulait faire savoir qu'il était de retour, afin de pouvoir prendre sa revanche sur Obi-Wan Kenobi. Ce dernier décida de se rendre tout seul sur Raydonia afin de le tuer une bonne fois pour toute, mais Mace Windu conseilla à son ami de se faire accompagner. Cependant, Yoda intervint pour dire à Windu que l'ancien padawan de Qui-Gon devait y aller seul. Selon Yoda, Obi-Wan devant finir ce qu'il avait commencé depuis longtemps. De même, il eut la vision qu'Obi-Wan ne serait pas seul durant ce combat, et qu'un allié inatendu se joindrait à lui pour combattre le Seigneur Sith accompagné de son frère Savage Opress : Asajj Ventress.

12. Appel à l'aide d'Onderon

Yoda, ainsi que le Conseil, reçut l'appel à l'aide lancé par les rebelles d'Onderon suite à l'invasion Séparatiste et la prise de pouvoir de Sanjay Rash. Saw Gerrera et Lux Bonteri demandèrent de l'aide matérielle et humaine, mais malheureusement, le Conseil trancha en défaveur des jeunes rebelles. En effet, les Jedi décidèrent de ne pas interférer dans les affaires qui ne les concernaient pas, car Onderon avait en effet décidé de rester neutre au début du conflit, et la ni République ni les Jedi n'avaient donc obligation d'envoyer des troupes. Cependant, en tant que Jedi, Yoda et le Conseil ne restèrent pas insensibles à cet appel à l'aide et décidèrent d'envoyer Obi-Wan, Anakin et Ahsoka aider les rebelles afin de les former, les entraîner et les conseiller dans leurs actions. Quelques jours plus tard, les Séparatistes furent chassés et Onderon libérée.             

Rebelles d

13. Accompagnement des Padawans sur Ilum

Par la suite Yoda, en compagnie d'Ahsoka Tano, emmena six padawans sur la planète glaciaire Ilum : Petro, Byph, Ganodi, Katooni, Zatt et Gungi. Le but était qu'ils trouvent chacun leur cristal afin de construire leur propre sabre laser selon le rituel Jedi. Une fois sur place, devant la Cave contenant les cristaux, Yoda expliqua aux padawans ce qu'ils devaient trouver. Les six padawans trouvèrent finalement leur cristal après quelques péripéties, et purent construire leur propre sabre laser.

14. Retour de Rush Clovis

Yoda fut chargé par le Chancelier lui-même d'escorter la Sénatrice Padmé Amidala jusqu'à son bureau. Yoda accueillit ainsi Padmé à son retour de Scipio. La jeune femme revenait avec des preuves de corruption au sein du Clan Bancaire Intergalactique. Avec elle se trouvait Rush Clovis, un sénateur qui avait une mauvaise réputation depuis que celui-ci avait aidé les séparatistes peu de temps auparavant.
Yoda assista ensuite à une réunion avec divers maîtres Jedi et politiciens pour débattre sur l'avenir du Clan Bancaire. Il fut au final décidé que Padmé et Clovis devraient travailler ensemble afin de trouver des preuves plus nombreuses.
Peu après, lorsque Scipio fut envahie par les séparatistes, Yoda assista au départ d'Anakin Skywalker. Il mit en garde le jeune homme contre son aversion pour Clovis.

15. Crise sur Mandalore

Plus tard, Yoda était présent dans la salle de communication du Temple Jedi, sur Coruscant, en compagnie d’Obi-Wan Kenobi et de Ki-Adi-Mundi, lorsqu’ils reçurent un message d’urgence de la Duchesse Satine de Mandalore. Le message expliquait que la planète était désormais aux mains des Sith Savage Opress et Dark Maul, et elle demandait d’urgence de l’aide aux Jedi. Cependant, Yoda fit remarquer que la planète était neutre, et que les Jedi ne pouvaient envoyer aucune aide sans l’accord du Sénat. Obi-Wan, n’écoutant que ses liens avec Satine, n’obéit pas à Yoda et partit pour Mandalore.

16. Attentat au Temple Jedi

En -21 un attentat eut lieu au Temple Jedi, qui causa de nombreuses morts, tant chez les Jedi et les employés du Temple que chez les clones. Le conseil Jedi décida de confier l'enquête à Anakin Skywalker et Ahsoka Tano, absents du Temple lors de l'explosion, estimant qu'ils sauraient faire preuve d'impartialité. En effet, le terroriste était vraisemblablement quelqu'un du Temple, voire un Jedi, et le Sénat envisageait de charger la police militaire de l'affaire, par soucis de transparence.

Maître Yoda rappela donc les deux Jedi sur Coruscant. Ceux-ci découvrirent que la bombe était en réalité le corps même d'un des membres de l'équipe de maintenance : Jackar Bowmani. Sa femme Letta Turmond lui avait fait ingérer des nano-droïdes explosifs. Son acte prouvait que la guerre et l'implication des Jedi étaient devenus très impopulaires. Turmond fut d'abord incarcérée au Temple Jedi, mais le Sénat décida finalement de placer l'affaire entre les mains de la police militaire. Le chancelier Palpatine souhaitait en effet retirer progressivement aux Jedi les affaires militaires.

Ce fut Yoda qui prononça l'éloge funèbre pour les cinq Jedi tués lors de l'attentat.

L'examen des enregistrements de l'explosion révéla que personne d'autre n'avait été impliqué dans l’exécution de l'attentat. Néanmoins, Turmond révéla avoir obéi aux ordre d'un Jedi, et Ahsoka Tano, présente dans la cellule de Turmond quand elle mourut d'un Étouffement par la Force, fut suspectée d'être à l'origine de l'attentat. Emprisonnée par l'armée, la padawan parvint à s'échapper et se cacha dans les bas-fonds de Coruscant. Plusieurs clones avaient été tués lors de l'évasion d'Ahsoka, comme pour l'attentat, tous les indices désignaient Ahsoka comme coupable. Mais Anakin était convaincu de l'innocence de sa padawan. Pour retrouver Ahsoka, qui se cachait dans les niveaux inférieurs, Yoda, qui ne croyait pas non plus la Togruta coupable de tout ce dont l'armée l'accusait, envoya Skywalker et Plo Koon à sa recherche. Ce serait pour le jeune Jedi l'occasion de prouver au Conseil qu'il pouvait rester concentré, même quand sa propre padawan était impliquée.

Ils retrouvèrent Ahsoka dans un entrepôt désaffecté, entourée de nano-droïdes explosifs. La padawan avait également été vue en compagnie d'Asajj Ventress. Ils la ramenèrent au Temple : Yoda insistait pour qu'elle reçoive un procès équitable, conformément à la tradition Jedi. Mais le Sénat suspectait l'Ordre de partialité, et voulait que le Conseil l'expulse de l'Ordre, afin qu'elle soit jugée par un tribunal militaire pour acte de haute trahison envers la République. S'opposer au Conseil risquait de passer pour un acte de rébellion, mais Yoda préféra faire passer Ahsoka devant la chambre des Jugements. Yoda était conscient que beaucoup de choses venaient obscurcir l'affaire. La padawan se défendit en invoquant un coup monté contre elle, mais le Conseil décida de l'expulser.

Devant la cour militaire, Ahsoka fut défendue par Padmé Amidala. Elle aurait néanmoins été jugée coupable et exécutée si Anakin n'avait réussi à démasquer la vraie coupable : Barriss Offee. Le Conseil offrit à Ahsoka de réintégrer l'Ordre, mais elle refusa.

17. Troubles sur Bardotta

Yoda reçut quelques temps plus tard, tout comme l'ensemble du Conseil Jedi, l'appel à l'aide de la Reine Julia de Bardotta, qui souhaitait que Jar Jar Binks vienne enquêter sur la disparition de plusieurs Maîtres Dagoyens. Le Conseil fut étonné du choix de la Reine, mais Yoda expliqua que les Bardottans étaient en froid avec les Jedi car ils accusaient ces derniers d'avoir kidnappés certains de leurs enfants pour les enrôler dans l'Ordre.

Après concertation, le Conseil accéda à la demande de Julia, mais envoya Mace Windu accompagner le Gungan.

18. Le Destin de Sifo Dyas

Alors que la fin de la Guerre des Clones approchait, le vaisseau perdu de maître Sifo-Dyas fut retrouvé, et, dans ses décombres, son sabre laser. Depuis que les Jedi avaient appris qu'il avait ordonné aux Kaminoans la création d'une armée de clones, le Conseil Jedi cherchait à en savoir plus, et débuta logiquement son enquête.

Les Jedi commencèrent leur enquête en allant consulter les archives Jedi avec l'aide de Jocasta Nu. Selon les archives, Sifo-Dyas fut bien tué sur Felucia mais, malheureusement, son archive était scellée, et il fut impossible d'en savoir plus. C'était le Bureau du Chancelier Suprême qui en avait donné l'ordre, et, à l'époque, le chancelier n'était autre que Finis Valorum. Cependant, Yoda voulut interroger le chancelier Palpatine sur cette affaire, afin de déterminer le rôle des politiques et du Sénat dans cette affaire. Mais Palpatine indiqua qu'il n'était que sénateur de Naboo à l'époque des faits, et qu'il n'avait pas scellé lui-même l'archive.

Yoda s'en alla donc rencontrer Finis Valorum. Ce dernier se souvint très bien du maître Jedi et lui expliqua que lorsqu'il était Chancelier, il avait envoyé Sifo-Dyas en mission afin de gérer la révolte du Syndicat Pyke. Il apprit également que Sifo-Dyas était d'ailleurs accompagné de Silman, l'assistant du chancelier à l'époque. Bien qu'Obi-Wan et Anakin retrouvèrent vivant Silman, il fut tué par Dooku, ainsi que Lom, seuls surivants capables de fournir les indices nécessaires concernant le mystère Sifo-Dyas.

Finalement, les Jedi apprirent que Dooku était Lord Tyranus, et que c'est lui qui avait en fait commandé l'armée de Clones. Yoda rappela alors au Conseil une énième fois qu'il était très important de finir la Guerre des Clones rapidement avant que l'ennemi ne mette son plan à exécution...

19. Voyage au centre de la galaxie

Peu après, Yoda était en train de méditer dans sa chambre du Temple Jedi lorsqu'il entendit la voix de Qui-Gon Jinn, décédé douze ans plus tôt. Il en parla aux autres membres du Conseil mais, après une méditation collective durant laquelle ils n'entendirent rienn craignirent une dégradation de l'état de santé du vieux Maître et insistèrent pour qu'il subisse un examen médical. Yoda accepta et fut transféré au centre médical du Temple Jedi, où il fut pris en charge par la docteur Rig Nema. Il subit alors un rituel de déprivation, lui permettant d'entrer dans une état méditatif profond. Lors du rituel, il entendit à nouveau la voix de Qui-Gon Jinn, qui lui demanda de se rendre sur Dagobah. Emergeant du rituel, il confia ceci à Obi-Wan Kenobi et Rig Nema, mais cette dernière lui déclara qu'il avait besoin de repos. Yoda fit alors appeler Anakin Skywalker, et demanda à ce dernier de l'accompagner en promenade. Le vieux Jedi, en qui Anakin avait confiance, partit finalement en direction du hangar à vaisseaux du Temple Jedi, et, en compagnie de R2-D2, en prit un et partit vers Dagobah.


Arrivé sur Dagobah, Yoda fut de nouveau contacté par Qui-Gon, sous la forme de lucioles de lumières. Il invita Yoda à pénétrer dans une grotte, à l'intérieur de laquelle le Maître Jedi eut un aperçu assez désagréable du futur : triomphe des Sith, massacre des Jedi... Cependant, Qui-Gon lui assura qu'il y avait encore de l'espoir, et il invita à Yoda à se rendre sur une planète au centre de la galaxie, auprès des prêtresses de Force, afin d'apprendre à garder son esprit en vie après la mort.

Arrivé sur cette nouvelle planète, Yoda fut accueilli par cinq prêtresses qui, après s'être disputé, décidèrent d'apprendre quelque chose au Maître Jedi. Yoda apprit ainsi qu'il se trouvait sur la planète d'origine des midi-chloriens, et eut vent de la différence entre la Force Vivante et la Force Cosmique. Il passa ensuite deux épreuves. Lors de la première, il se rendit sur une île pour y affronter ses peurs. Il fit alors face à son double obscur. Le combat tourna d'abord à l'avantage de l'être noir, mais Yoda accepta finalement avoir une part d'ombre en lui, tout en gardant le contrôle sur elle. La seconde épreuve le mena ensuite dans la vallée de l'extinction, lieu de résidence de diverses émotions. Il eut d'abord une vision très sombre, jonchée de nombreux cadavres de Jedi, dont celui d'Ahsoka, avec laquelle il discuta avant qu'elle ne meure. Une vision plus heureuse lui apparut ensuite, dans laquelle tous les Maîtres Jedi, y compris Dooku, étaient réunis en paix dans les jardins du Temple Jedi. Yoda refusa cette vision, et un Dooku obscur voulut l'affronter. Mais il disparut lorsque Yoda accepta le combat.

Yoda se retrouva finalement au bord d'un lac, en compagnie de l'une des prêtresses, qui lui apprit qu'elle et ses soeurs étaient des êtres spirituels, à mi-chemin entre deux mondes. Les soeurs indiquèrent à Yoda sa dernière destination : la planète Moraband, berceau des Sith. Il remonta donc à bord de son vaisseau et mit le cap sur cette nouvelle destination.

Arrivé sur place, Yoda confia à R2-D2 que s'il n'était pas revenu sous trois jours, il devait repartir sur Coruscant et informer le Conseil Jedi. Après une courte méditation, le Maître Jedi affronta un reptile, qu'il vainquit sans mal, puis se retrouva à l'entrée du tombeau des Sith. Il rencontra alors l'esprit de Dark Bane, l'instigateur de la Règle des Deux, qui proposa à Yoda de le rejoindre. Ce dernier déclara alors qu'il ne s'agissait que d'une illusion, et Bane disparut, permettant ainsi au Jedi de poursuivre son chemin. Il entra donc dans le tombeau, et rencontra à nouveau les cinq prêtresses, qui lui dirent qu'elles ne contrôlaient plus les épreuves à partir d'ici.

Yoda fit alors face à une vision du Maître Sifo-Dyas, vivant et menotté. Il s'agissait d'une vision émise par Dark Sidious et Dooku depuis Coruscant. Bien qu'un temps ému, Yoda ne tomba pas dans le piège de libérer Sifo-Dyas, et l'illusion disparut, au profit de Sidious. Yoda se réveilla ensuite dans une canonnière, entouré par un escadron de clones et Anakin, qui lui apprit qu'ils avaient intercepté une communication de Dooku et découvert son repère sur Coruscant. Après avoir hésité, Yoda insista pour continuer la mission et démasquer le maître de Dooku et l'empêcher de s'évader. Arrivés sur place, ils tombèrent finalement sur les deux Sith. Dooku tua alors quelques soldats avant de faire face à Anakin, qui le décapita. Bien que choqué, Yoda partit à la poursuite de Sidious. Sur la passerelle extérieure, ils s'affrontèrent violemment et furent rejoints par Anakin, qui fut cependant rapidement mis hors-jeu. Sidious brisa finalement la passerelle, ce qui obligea Yoda à faire un choix : sauver Anakin ou continuer le duel. Il choisit la première solution et, tout en sauvant le Jedi, essuya les éclairs de Sidious. Yoda détruisit finalement la plateforme en lançant son sabre, ce qui entraîna leur chute. Dans le vide, Yoda s'accrocha à Sidious, mais au moment de relever la capuche de celui-ci, il découvrit qu'elle était vide.

L'illusion était terminée. Yoda était réveillé par les sœurs de la Force qui lui indiquèrent que désormais il serait capable de faire subsister son esprit après la mort. Elles lui révélèrent également l'existence d'un autre Skywalker. Yoda rejoignit R2 et tous deux revinrent sur Coruscant.

De retour sur Coruscant, Yoda informa Mace Windu et Obi-Wan Kenobi qu'il était peu probable de voir les Jedi remporter la Guerre des Clones, mais qu'il restait de l'espoir et qu'à terme, ils pourraient triompher des Sith.

20. Le cristal kyber

Peu de temps avant la fin de la guerre, Yoda dépêcha Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi sur Utapau pour y enquêter sur la mort mystérieuse d'une jedi. Anakin et Obi-Wan parvinrent à découvrirent que les Amani, une espèce vivant sur la planète semblait s'être alliée aux séparatistes. Bien que le gouverneur de Pau City s'y opposait, Yoda permit aux deux jedi de continuer en secret leur enquête.
Les séparatistes arrivèrent sur Utapau. Ils étaient en réalité venus récupérer un gigantesque cristal kyber. Les deux jedi contactèrent le conseil jedi et Yoda apprit alors que Anakin et Obi-Wan s'étaient lancés à la poursuite du cristal. Il fallait empêcher par n'importe quel moyen que les séparatistes ne s'emparent du cristal! Au final, le cristal fut détruit, au grand soulagement de Yoda. Cependant Yoda restait inquiet: pourquoi les séparastites cherchaient-ils à s'emparer d'un cristal kyber?

21. Une mission particulière

Après la perte de la planète Mahranee par la République et le massacre de nombreux civils par les Séparatistes, le Conseil Jedi se réunit en session extraordinaire. Mace proposa alors une solution radicale : tuer le Comte Dooku. Les autres membres du Conseil, Yoda en premier, furent d'abord réticents à cette idée, finirent par l'accepter. Obi-Wan Kenobi proposa alors Quinlan Vos pour mener la mission à bien, et Yoda suggéra que la chasseuse de primes et ancienne apprentie de Dooku, Asajj Ventress, l'accompagne. Vos fut donc convoqué devant le Conseil, et les Maîtres lui expliquèrent ce qu'ils attendaient de lui. Vos accepta et partit.

Quelque temps plus tard, lors d'une réunion du Conseil, Obi-Wan affirma n'avoir reçu aucune nouvelle de Vos depuis longtemps, ce qui ne manqua pas d'inquiéter Yoda et les autres Maîtres, qui craignaient que Vos ne soit passé du Côté Obscur, ou même mort. Ses craintes s'avérèrent fondées puisque Vos rallia le camp de Dooku, et devint l'une de ses principales aides durant les mois qui suivirent, sous le pseudonyme d'Amiral Enigma, permettant aux Séparatistes de remporter plusieurs victoires.

22. Trahison et double jeu

Un jour, alors que Quinlan Vos continuait d'aider Dooku, Asajj Ventress se présenta dans la salle du Conseil Jedi. Yoda fut très étonné, mais écouta quand même sa confession : elle et Vos avaient été amants, elle lui avait enseigné certains arts du côté obscur, et elle était un peu responsable de son alliance avec Dooku. Cependant, elle avoua être prête à aider les Jedi pour récupérer Vos. Le Conseil délibéra, statuant que la chasseuse de primes avait été honnête, et ils mirent sur pied une mission de sauvetage. Ainsi, Anakin, Obi-Wan et Asajj partiraient secourir Vos. L'Amiral Yularen les informa à ce moment-là de la localisation des Séparatistes : la planète Taris, qu'ils souhaitaient attaquer.

La mission fut un succès, et les Jedi retrouvèrent un Vos très affaibli et prisonnier. Ils crurent alors que l'Amiral Enigma n'avait jamais existé, et ne soupçonnèrent pas de ruse. Yoda se félicita du retour de Vos, et décida d’absoudre Ventress de ses méfaits passés. Durant le mois qui suivit, Vos poursuivit sa lente guérison des tortures subies par Dooku. Le Conseil l'avait envoyé sur quelques missions banales, puis décida de le responsabiliser davantage, en l'envoyant envahir une base de ravitaillement séparatiste située sur un astéroide. Pour cela, il fut accompagné d'Obi-Wan, Anakin et Akar-Deshu. Yoda apprit la réussite de la mission, ainsi que le fait que Vos avait sauvé des vies en les prévenant de la présence de bombes sur l'astéroide, ce dont il félicita Quinlan.

Le Conseil confia alors une autre mission à la même équipe : détruire un poste d'écoutes séparatiste sur la planète Vanqor. Là aussi, Yoda fut satisfait du succès de la mission, même si celle-ci avait été facile puisque l'astéroide avait été déserté peu de temps auparavant. Ses deux missions facilement menées amenèrent Obi-Wan à faire part de ses craintes quant à la présence d'une taupe au sein de la République. Windu soupçonna immédiatement Vos, tandis que Yoda voulut d'abord chercher plus de preuves. Ils contactèrent alors Akar-Deshu sur l'astéroide, qui les informa que les bombes qui avaient explosé étaient de facture républicaine.

Par la suite, Yoda sonda Vos via la Force, et détecta une grande noirceur en lui. Il fit alors part de sa découverte à Obi-Wan puis au reste du Conseil. Tandis que Windu prônait l'exécution, Kenobi proposa de le renvoyer en mission pour assassiner Dooku, mais cette fois-ci en le suivant. Le Conseil agréa à cette idée, et briefa donc de nouveau Vos et Ventress, qui partirent en direction de Christophsis. Anakin et Obi-Wan les suivirent en cachette.

Yoda n'assista que de loin aux événements qui suivirent : l'arrestation puis la fuite de Vos et Dooku en compagnie de Ventress, l'ex-Jedi ayant révélé qu'il souhaitait devenir le nouvel apprenti de Dark Sidious, puis la poursuite des fuyards à la surface de Christophsis. Finalement, le sacrifice de Ventress et la fuite de Dooku virent Quinlan Vos révéler son vrai plan : depuis le début, il n'avait que voulu se rapprocher du mystérieux Sith aux commandes, afin de le tuer et de mettre un terme à la guerre. Yoda fut bien obligé de reconnaître qu'il s'était agi d'un bon plan, et que le sacrifice de Ventress avait permis de sauver les Jedi, les empêchant de sombrer dans le côté obscur.

23. Attaque de Coruscant

Les évènements s’accélèrent par la suite. Yoda fut présent au temple Jedi de Coruscant lorsque celui-ci fut attaqué par un mystérieux guerrier Kage embauché par la Confédération des Systèmes Indépendant : Rackham Sear. Grâce à Depa Billaba, qui venait de reprendre sa place au sein du Conseil Jedi suite à un coma de six mois, et de son futur padawan Caleb Dume, le guerrier Kage fut intercepté.

Les Séparatistes lancèrent par la suite une attaque éclair sur Coruscant et le général Grievous parvint à capturer le chancelier Palpatine. Yoda menait pendant ce temps l’armée clone sur la surface de la planète aux cotés de Mace Windu et les Séparatistes furent finalement repoussés alors que le chancelier avait été sauvé par Skywalker et Kenobi. La tension montait néanmoins de plus en plus entre ce dernier et le Haut Conseil Jedi. Yoda observait le rapprochement de Skywalker et de Palpatine avec attention mais agit avec prudence surtout lorsqu’il apprit que Palpatine voulait faire de Skywalker son « agent de liaison » avec le Conseil Jedi. Yoda et ce dernier refusa même à Anakin le rang de maître, le sage maître Jedi tentait ainsi de garder la situation sous contrôle sans perdre de vue leur véritable objectif, trouver ce mystérieux Sith qui tirait les ficelles.

24. Bataille de Kashyyyk et Ordre 66

Mais peu après, des rapports indiquèrent que les Séparatistes menaçaient la planète Kashyyyk. En tant qu’ami de longue date des Wookies et protecteur de leur planète, Yoda s’y rendit lui-même pour contrer l’attaque ennemie. Il le fit avec brio jusqu’au déclenchement de l’ordre 66 par le chancelier Palpatine. Yoda fut alors touché dans la Force par la mort des centaines de Chevaliers Jedi à travers la galaxie, trahis par leurs clones. Une telle souffrance faillit le déborder mais il parvint à se ressaisir à temps pour empêcher le commandant Gree, pourtant un proche, et ses propres troupes de l’abattre. Cela dit, il dut bien sûr abandonner le commandement et parvint à s’enfuir de la planète grâce à Tarfull et Chewbacca.  
                 
Yoda, sans céder à la panique, parvint à rejoindre le sénateur Bail Organa et Obi-Wan Kenobi qui avait lui aussi survécu. Avec Kenobi, il se rendit au temple Jedi sur Coruscant pour bloquer le signal demandant aux Jedi de rentrer. Ce dernier était un piège, chaque nouvel arrivant était impitoyablement abattu par les soldats clones. Sur place, ils purent se frayer un chemin, arrêter le signal et découvrirent alors avec horreur la vérité. Palpatine lui-même était le Sith qu’ils cherchaient avec tant d’acharnement et pire, il avait un apprenti, Anakin Skywalker !         
          
Le moment était particulièrement grave et important. Aussi Yoda, fort de 900 ans d’expérience sut comment réagir, il fallait que le mal soit endigué ici et maintenant. Alors que Kenobi se lançait à la poursuite de son ancien padawan, Yoda décida d’attaquer la racine du mal lui-même, le chancelier Palpatine, tout juste autoproclamé Empereur. Il le trouva dans son bureau, fort de toute son arrogance. Yoda sut que ce moment était déterminant, il approcha plus concentré que jamais, sentant le poids des responsabilités sur ses épaules. Il était le dernier rempart.                   

Après un bref échange censé les déstabiliser, le combat éclata et se déplaça vite au sein même du Sénat Galactique heureusement encore vide. Yoda dut faire appel à toutes ses compétences de bretteur dans ce duel qui mit à mal le Sénat, endommageant grandement des installations. Palpatine, à l’apogée de son pouvoir, finit par prendre le dessus sur le Maître Jedi, pourtant le plus puissant de l’Ordre. Yoda dut repousser les violentes attaques de Force du Sith et se fit même désarmer.

Au cours de ce combat où Yoda dut puiser dans tout son pouvoir, le maître Jedi eut une vision, une vision du futur, parvenant enfin à percer le voile du Côté Obscur. Ce fut rapide mais ce fut aussi une vision d’espoir. Il sut qu’il avait encore un rôle à jouer, qu’il ne pouvait mourir ici. Le duel se finit donc au moment où Yoda renvoya un puissant éclair de Force vers Palpatine ce qui déclencha une violente explosion, projetant les deux adversaires au sol. Et si Palpatine put se rétablir, Yoda chuta lourdement mais profita du moment pour s’échapper par un conduit d’aération. Bail Organa l’attendait et à bord de son speeder, ils purent s’enfuir.       
            
Ils rejoignirent Kenobi qui avait battu mais pas tué Skywalker sur Mustafar et avait ramené la sénatrice Amidala, enceinte d’Anakin Skywalker mais extrêmement faible. Elle donna naissance à des jumeaux sous les yeux de Yoda, Leia et Luke avant de mourir de chagrin et d’épuisement. Avec Kenobi et Organa, il fut décidé que les enfants devaient rester cachés aux yeux de l’Empereur et d’Anakin Skywalker, appelé maintenant Dark Vador. Leia irait avec Organa sur Alderaan et Luke avec Kenobi sur Tatooine. Malgré la situation, Yoda ne sembla pas affecté, au contraire, confiant même. Sans doute était-ce dû à sa vision mais aussi à un ancien ami disparu qui put reprendre contact avec lui. Yoda affirma ainsi à Kenobi et Organa avec la sérénité et l'espièglerie qui le caractérisait que Qui-Gon Jinn communiquait avec lui par la Force. Ce dernier avait appris des Whills à perdurer au-delà de la mort et promit de leur enseigner.                   

Yoda partit donc en exil sur Dagobah et, presque 800 ans après son passage au rang de Maître Jedi, se retrouva à nouveau comme apprenti.
En Exil
 

1. Arrivée sur Dagobah

Arrivé sur la lointaine et isolée Dagobah, Yoda se construisit un refuge où il pourrait méditer en paix. Il s’installa près d’une grotte où le Côté Obscur était puissant afin que cette puissance cache sa présence, tout comme Palpatine s’était caché sur Coruscant où le Côté Lumineux était omnipotent. D’autre part, la planète faisait partie de la petite quarantaine de planètes qui furent effacées des archives Jedi et qui protègerait ainsi son anonymat.

2. Guider les Jedi

En -5, un changement se produisit dans la Force, quand Kanan Jarrus décida de prendre comme apprenti Ezra Bridger, renouant ainsi avec l'Ordre Jedi et sa vocation à former les futurs Jedi. Yoda put dès lors connaître, à travers la Force, le sort du Jedi qu'il avait connu apprenti sous le nom de Caleb Dume. Tout en restant sur Dagobah, il s'adressa au maître et à l'apprenti quand ils pénétrèrent dans le Temple Jedi secret de Lothal, leur conseillant à tous deux, séparément, de se concentrer sur ce qu'ils ressentaient. Il poussa Jarrus/Dume à l'introspection, lui faisant exprimer ce qu'il craignait : de ne pas avoir les capacités de former le jeune Bridger, de ne pas savoir le guider, s'étant lui-même égaré lors de sa formation, et formuler la résolution de ne pas échouer. Chez Bridger, Yoda sentit beaucoup de colère et de peur. Il aida cependant le jeune garçon à réaliser que sa voie n'était pas de suivre simplement les indications de son maître, mais qu'il devait trouver son propre chemin, et que celui-ci n'était pas la vengeance, mais la protection des autres. Yoda conclut alors que Bridger pourrait peut-être devenir un jedi.

Un an après, Kanan Jarrus et son apprenti Ezra Bridger retournèrent au Temple Jedi sur Lothal, accompagnés cette fois d'Ahsoka Tano qui avait grandie depuis la Guerre des Clones et avait été à l'origine d'un vaste mouvement rebelle. Les 3 Jedi désiraient en effet entrer en contact avec Maître Yoda pour obtenir de précieux conseils pour vaincre les Inquisiteurs. Tandis que Ahsoka et Kanan suivaient leur propre vision, Ezra, en méditant, se retrouva dans un environnement immatériel. Maître Yoda apparu cette fois sous sa véritable apparence au jeune homme.  Ezra demanda alors l'aide de Yoda pour lutter contre les ennemis de la Rébellion notamment Vador et les inquisiteurs. Le vénérable Yoda préféra cependant le mettre en garde sur les dangers qui s'annonçaient avec la croissance de ses facultés, et lui montra pour cela les conséquences de la guerre sur les Jedi en projetant des images de la guerre des clones. Mais déjà les inquisiteurs avaient retrouvés les Jedi et s'étaient introduits dans le Temple. Alors que le lien par la Force était rompu avec Ezra, Yoda lui donna un dernier conseil: le jeune apprenti devait trouver la planète Malachor.

3. Le Fils de l'Elu

Lorsque Luke Skywalker se rendit sur Dagobah sur les conseils de Kenobi, Yoda éprouva quelques appréhensions à former le jeune adulte. Il ne se souvenait que trop bien de la formation tardive qu’avait reçue son père, Anakin Skywalker, et le chemin que celui-ci emprunta par la suite. Finalement, Yoda décida d'entraîner le fermier en qui la Force était puissante.  

Pourtant, malgré son envie et ses progrès, Luke partit précipitamment en direction de Bespin pour y affronter Vador et sauver ses amis. Il laissa derrière lui sa formation contre l’avis de Yoda à qui il promit de revenir pour la terminer.

4. Mort du Grand Maître

Lorsque Luke revint sur Dagobah, comme il l’avait promis à Yoda, après l’épisode sur Tatooine, il pensait continuer encore quelque temps son entraînement. Le vieux Maître, affaibli, lui avoua qu’il n’avait plus rien à lui apprendre et qu’il sentait la fin de ses jours arriver. Il lui confia aussi que sa formation ne serait terminée que lorsqu’il aurait affronté Dark Vador. Dans son dernier souffle, Yoda révéla à Luke l’existence d’un second Skywalker, sans pour autant lui dire de qui il s’agissait.   

À 900 ans, Yoda mourut apaisé et disparut dans la Force. Le plus grand Maître Jedi de l’histoire venait de s’éteindre.   

Il réapparut à Luke, notamment lors de la fête sur la Lune d’Endor, après la victoire sur l’Empire. Yoda apparut donc sous la forme d’un spectre de Force en compagnie d’Obi-Wan Kenobi et d’Anakin Skywalker, eux-mêmes fantômes de Force.
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de la Prélogie    L'Encyclopédie de la Trilogie    Rebels : tout sur la série   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 27/04/2017
Mise en page : Lax
Mise(s) à jour : Lax, TheSandMan, 7esk, Link, Rine, Dark Stratis 23

Sources

Les 6 films
The Clone Wars
Rebels

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Yoda. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité
 
Sommaire [Afficher]
Haut